Before Tomorrow Comes :: Soul Society :: Seireitei :: Académie Shin'ō


Tomoe Nozomi

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 9e Division
Mar 20 Sep - 22:22 - Retour à l'école

Un peu plus et nous pourrions l’entendre grommeler. Au-dessus de notre tête, une pluie sans orage s’abattait au sein de son âme, fait assez rare. Et témoin de son humeur assez massacrante. La raison de cela ? Une simple demande. Les Capitaines étaient un exemple pour beaucoup, un but à atteindre. De nombreux étudiants rêvaient, en un sens, de le devenir.
Ce n’était donc pas la première que notre porteuse était invitée à effectuer une démonstration. Jusque là, elle avait systématiquement refusé. A ses yeux, ce n’était qu’une perte de temps. Quel intérêt à montrer des capacités qu’ils n’auraient peut-être jamais ? Et puis pourquoi demander forcément à des Capitaines ? Ces derniers avaient forcément plus important à faire.
Mais, ce jour, elle avait accepté. Au plutôt elle eut l’impression de ne pouvoir refuser. Une indication du Conseil rappelant l’importance des nouvelles générations. Un service demandé par un ancien professeur, qui ne servait probablement que d’intermédiaire. Tant d’indices allant en ce sens.
Puis, il fallait l’avouer, nous-mêmes. Nous étions ses instructrices et, en tant que telles, nous étions bien placées pour lui rappeler l’importance de transmettre. Ainsi, si ce n’était pas son cas, de notre côté un large sourire s’affichait sur notre visage.


L’Académie Shin’ô. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’y avait pas mis les pieds, en grande partie car elle avait tout fait pour. Il fallait dire qu’elle n’en gardait pas un souvenir particulièrement impérissable. Et que, depuis son propre diplôme, elle n’avait généralement rien à y faire.
Si bien qu’elle resta un moment immobile, observant l’immense bâtiment dont elle avait franchi de si nombreuses fois les portes. Mais, contrairement à avant, les étudiants lui prêtaient attention. Pas besoin pour eux de savoir qui elle était pour le voir immédiatement à la tenue portée sur ses épaules. Aucune raison de ne pas revêtir le haori symbole de son rang, alors que c’était spécialement en raison de ce dernier qu’elle avait été conviée en ces lieux.

Sans plus perdre de temps, elle se remit en avant, alors qu’un homme vint à sa rencontre, la saluant comme il était d’usage face à quelqu’un de son statut. Un bref échange explicatif, lui rappelant ce qu’elle connaissait déjà. Ce qu’elle ignorait par contre, et qui lui fut communiqué, était le nom du professeur qu’elle devait retrouver.
Komamura Jinro. Elle ne connaissait pas ce Shinigami, bien entendu. Pourtant, à la seule mention de ce nom, elle savait à quoi elle devait s’attendre. Son nom n’était après tout autre que celui porté par un ancien Capitaine de la Septième Division, ayant marqué l’histoire du Seireitei durant l’un des derniers conflits. Il était également connu pour provenir d’un clan oublié d’hommes-loups, et avoir longtemps masqué son visage en raison de cela.

L’avis des Tomoe au sujet de ces individus n’était guère marqué, leur existence n’ayant été véritablement officialisée que récemment. Certains les considéraient au même niveau que ceux du Rukongai, d’autres comme une tout autre espèce encore inférieure, et rares étaient ceux à voir une certaine noblesse suite aux actes du précédent Capitaine. De son côté, Nozomi était plus réservée, comme suspendant son jugement jusqu’à avoir l’occasion de se prononcer. Peut-être était-ce là l’un des derniers fragments de son ancienne nature ?
Au moins, elle allait obtenir des réponses bien rapidement, car déjà elle arrivait face à la porte. Son accompagnateur lui fit signe d’attendre un instant, entrant en premier dans ce qui était probablement une pièce d’entraînement. Et, peu de temps après, il lui fit signe d’entrer avant de s’éclipser.
Elle-même ne prêta que peu d’attention aux nombreux étudiants qui la fixaient, ses yeux rivés sur l’homme, ou l’animal, grand loup blanc à l’aspect bien différent de l’image qui avait été donné de son illustre parent, que cela soit direct ou non. Mais il ne s’agissait pas de lui dont il était question. Rapidement elle en chassa l’image, avant de s’adresser à l’homme du jour. Elle ne savait même pas si c’était lui qui avait demandé sa présence.

    >> Professeur Komamura je présume ?


_________________
Retour à l'école Signature_Nozomi

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t252-tomoe-nozomi

Tomoe Nozomi

Revenir en haut Aller en bas


Komamura Jinro

Données Spirituelles
Grade: 3e siège
Mar 20 Sep - 22:41 - Retour à l'école

Pouvoir enseigner et apprendre aux générations futures était une chose importante aux yeux du Komamura. Les professeurs étaient les clés permettant de déceler parmi les étudiants ceux qui auraient, plus tard, vocation à atteindre les rangs les plus élevés du Gotei 13. N'en déplaise à certains, il apparaissait comme évident que beaucoup de destin se jouaient au cours de ces années au sein de l'Académie. En cela, Jinro connaissait parfaitement l'importance de sa mission.

Et pour que les élèves comprennent aussi, il veillait à apporter à son enseignement sa propre vison des choses S'il était peu conventionnel, il estimait que sa méthode était la meilleure. Mais pas forcément la plus facile. Il apprenait de la douleur, il apprenait de l'effort, et estimait que la facilité n'était que l'arme des faibles d'esprits. Niji était en partie responsable de son état d'esprit. Il était un combattant. Mais un combattant qui souhaitait partager son expérience.

Et cette journée était particulière, même pour lui. Au cours d'une discussion récente, il avait mentionné qu'il était important que les élèves voient à quel point il était important de travailler dès l'académie. Qu'ils constatent de leurs yeux quel genre d'objectif ils pouvaient atteindre. Seulement, il ne s'était pas attendu à ce que quelqu'un de haut placé face le nécessaire pour libérer un capitaine d'une des divisions du Gotei. S'il est vrai que ce serait un atout formidable au cours d'une leçon, il n'en restait pas moins étonné que cela ait pris une telle proportion.

Le but de l'exercice du jour : permettre au plus grand nombre de voir un capitaine en action. Au cours d'un combat d'entraînement encadré. Après tout, la plupart des élèves n'avaient jamais vu le moindre hauts gradés du Seireitei. Cette démonstration pouvait galvaniser les plus réfractaires aux leçons.

    - Vous présumez bien, Capitaine Tomoe. C'est un véritable honneur pour l'Académie que d'accueillir en ses murs la Capitaine de la Neuvième division.

Les élèves ouvraient de grands yeux face à la jeune femme qui ne payait pas de mine. Mais son grade ne laissait place à aucun doute quant à sa puissance. Le loup borgne l'observait un peu. Il avait évidemment eu le nom de la personne qui devait venir. Et s'il ne l'avait jamais réellement vu jusque là, il devait admettre ne pas être déçu. Il se dégageait de sa personne une aura de puissance intrigante.

    - Je vous remercie de vous être libéré de vos obligations pour nous permettre de donner une leçon à ces jeunes élèves. Voyez-vous, il est facile de donner des cours et de leur dire qu'ils pourront atteindre l'excellence à force d'entraînement. Il est plus difficile cependant pour eux de visualiser ce que cela représente. Qui de mieux qu'un Capitaine pour leur montrer l'ultime objectif ?

Pure rhétorique. Les trois quart ne réussiraient jamais à atteindre un siège. Mais il restait important de pouvoir dévoiler la puissance d'un des plus hauts gradés du Gotei.

    - Nous avions donc pensé à une démonstration de force et d'adresse. Avec votre concours, si vous n'y voyez pas d'inconvénients. Si vous voulez leur adresser quelques mots avant, ils sont à vous.

Si l'apparence bourrue du troisième siège ne semblait pas le servir, il n'en restait pas moins assez adroit avec les paroles. Il se montrait dur dans l'éducation des louveteaux, pour autant il restait juste.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t347-komamura-jinro-ft#1215

Komamura Jinro

Revenir en haut Aller en bas


Tomoe Nozomi

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 9e Division
Mer 21 Sep - 7:30 - Retour à l'école

Vu son apparence, il était logique de s’attendre à quelqu’un de plus brut, plus animal. Le genre de professeur dur, que les élèves craignaient. Celui-là même qu’on ne souhaiterait croiser un soir au détour d’un couloir. Mais, surtout, le genre qui pourrait très bien s’entendre avec l’engeance du Rukongai, et surtout une façon de s’exprimer qui en serait proche. Ce qui serait particulier pour un professeur, mais elle n’en serait même pas surprise. Les choses avaient bien changé après tout.
Pourtant, il n’en était rien. Sa façon de s’exprimer démontrait d’une véritable éducation. Malgré les apparences, serait-il moins une bête que bien des Shinigami ?
Une réflexion qui pouvait faire sourire, surtout en pensant particulièrement à une certaine division. Elle se retint cependant, afin que cela ne puisse passer pour de la moquerie, écoutant calmement. Son explication était simple, et collait parfaitement à ce qui lui avait été expliqué.

Alors qu’elle se tournait vers les étudiants, leurs regards semblaient appuyer les mots de leur enseignant. Après tout, il n’avait pas tort. Rien n’était plus synonyme de l’excellence que les Capitaines, honneur ultime et témoins de la puissance d’un individu. Quitte à avoir accepté cette démonstration du jour, autant aller jusqu’au bout et jouer le jeu.
Les grands discours n’étaient pas forcément son fort, plus de l’avis que les actes valaient mieux que la parole. Elle avait presque envie de maudire le professeur de l’avoir invitée à s’exprimer. Lancer directement les choses n’aurait-il pas été plus simple.
Pour le coup elle se retint presque de le foudroyer du regard.

    >> Votre professeur à raison. Avoir pour objectif les sommets est une bonne chose, même si ceux les atteignant sont rares. Mais peut-être que parmi vous se cachent des futurs sièges, Vice-Capitaine ou même Capitaine en effet.
    J’ai été à votre place. Entendre toute la journée qu’il faut s’entraîner, ne jamais lâcher, écouter des cours semblant inutiles… Il y a plus intéressants, c’est sûr. Pourtant, ce que le professeur Komamura et les autres vous enseignent est précieux. Même si, parfois, un peu trop théorique…
Après tout, la raison de sa présence était simple. Faire une démonstration. De ses capacités, du niveau d’un des plus hauts gradés du Seireitei. Elle n’en avait pas eu les détails, mais elle imaginait que c’était bien souvent sous forme de kata, ou autre exercice similaires. Et donc, là encore, un peu trop théoriques et ennuyeux.

    >> Rien ne vaut la pratique, l’expérience. A part quelques exercices encadrés, l’Académie ne peut véritablement le démontrer. Ici on vous enseigne les fondamentaux qui serviront justement à l’avenir. Cependant, il est toujours possible de vous en montrer un exemple plus concret.
Elle se retourna alors vers Jinro, cette fois affichant véritablement un sourire. Ce n’était pas prévu. Du moins pas officiellement. Elle ne pouvait dire s’il avait cela en tête ou si, en effet, il s’attendait à une pure représentation de la part de la Capitaine.
Elle le saurait bien assez vite à sa réaction. Elle savait cependant déjà qu’il serait difficile pour lui de refuser sans perdre la face.

    >> Professeur, acceptez-vous d’être mon partenaire dans cet exercice ? Rien ne vaut une petite mise en situation, même dans le cadre d’un simple entraînement.

_________________
Retour à l'école Signature_Nozomi

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t252-tomoe-nozomi

Tomoe Nozomi

Revenir en haut Aller en bas


Komamura Jinro

Données Spirituelles
Grade: 3e siège
Mer 21 Sep - 21:08 - Retour à l'école

C'est un véritable sourire carnassier qui apparut sur son visage alors que la Capitaine lui proposait d'être son partenaire de combat. C'était exactement ce qu'il avait en tête, préférant de loin prouver aux élèves à quel point la différence entre un Capitaine et les autres pouvait être notable. Lui, cela ne le dérangeait pas de se faire battre si la leçon était acquise par ses élèves. Et puis de toute évidence, il possédait aussi des compétences permettant de lutter. Si ce n'était pas à arme égale, au moins pourrait-il essayer de faire durer le plaisir.

    - Je partage votre opinion. Des actes valent parfois bien plus que mille mots et nos élèves seront ravis de vous voir à l'oeuvre. Surtout si c'est à mes dépends.

Alors qu'il les regardait, leur adressant un petit clin d'oeil, les élèves se mirent à rire. L'avantage, c'est qu'ils étaient sur place. Ils allaient donc pouvoir se lancer dans la démonstration très rapidement. Un simple signe de la patte, il appela deux autres professeurs.

    - Veuillez conduire les académiciens en sécurité, afin qu'ils puissent profiter de l'exercice sans risquer de se faire toucher.

Ils obtempérèrent de suite. Jinro ne connaissait pas les capacités de la jeune femme face à lui et préférait anticiper. S'ils savaient se contrôler, il était toutefois préférable d'éviter les risques inutiles. Son statut de professeur prenait toute son ampleur dans ces circonstances. Puis, adressant un petit signe de tête à Nozomi, il fit un bond en arrière. Les professeurs assistants allaient devoir décrire les actions des deux combattants aux élèves afin de laisser le Komamura concentré sur sa tâche.

    - Si vous êtes prête, Capitaine, je vais me permettre de lancer les hostilités.

En combat réel, il paraissait évident qu'il n'aurait pas prévenu. Surtout lui et ses capacités essentiellement basées sur sa vitesse. Frapper vite et fort afin de neutraliser l'ennemi était sa spécialité. D'un geste, il enlevait déjà sa veste, dévoilant en partie son corps de loup. Sabre attaché dans le dos. Il préférait se battre ainsi, sans une partie de ses vêtements, plus naturel pour le loup qu'il était. Maintenant qu'il était prêt... Il pouvait se lancer. Littéralement parlant.

D'un shunpo, il se projetait déjà au dessus de son adversaire. Prit par son élan, on aurait pu croire qu'il s'agissait là d'une erreur de timing. Il n'en était rien. Alors qu'il retombait sur elle, il accélérait encore. Si la technique était éprouvante pour son corps, elle lui permettait aussi de lancer sa fameuse danse martiale des Komamura. Ses griffes entraient en action pour tenter d'atteindre la Capitaine, essayant de frapper à plusieurs reprises alors qu'il libérait en même temps suffisamment de Reiatsu pour essayer de la gêner dans ses propres mouvements.

Une combinaison tout en vitesse. Histoire de jauger la jeune femme.


https://www.before-tomorrow-comes.fr/t347-komamura-jinro-ft#1215

Komamura Jinro

Revenir en haut Aller en bas


Tomoe Nozomi

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 9e Division
Mer 21 Sep - 22:04 - Retour à l'école

Ce sourire. Pour la première fois, elle perçut ce qu’il représentait. Une bête. Etait-ce une question d’éducation faisant qu’il cachait sa nature profonde ? A cet instant, elle perçut que cette démonstration serait probablement plus intéressante qu’anticipée. Elle s’attendait à faire face à un opposant bien trop coincé dans l’éducation, en ayant oublié la nature combattante des Shinigami. De toute évidence, c’était une erreur.
Enseignant ou non, ils étaient tous des soldats. Les rôles qui leur étaient attribués n’étaient qu’un supplément. Si le besoin s’en présentait, à quelques exceptions, tous étaient appelés à aller au front. Ils l’avaient fait par le passé, et il était probable que ce moment ne survienne de nouveau. Les affrontements n’étaient pas réservés à la Onzième et tous avaient le droit de s’amuser.
Ainsi, il n’était pas surprenant de faire face à un véritable guerrier.

Les étudiants éloignés, les partenaires d’entraînement se faisaient face. Elle ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. Peut-être que lui en savait un peu plus sur elle, mais rien n’était moins sûr. Depuis sa nomination, Nozomi n’avait jamais eu d’affrontement sérieux permettant à d’autres d’admirer ses capacités. Et avant… Elle n’était au final qu’un siège parmi d’autres, aucune raison de se pencher sur son cas.
Deux opposants sur un théorique pied d’égalité donc. L’avantage était à la Capitaine. Elle ne pourrait bien entendu révéler l’étendue de sa puissance, une simple démonstration n’étant pas propice à une telle démesure. Mais le but restait de démontrer les capacités d’une des plus puissantes au sein du Gotei 13. Il fallait y faire honneur.

Le loup n’attendit même pas la réponse de notre porteuse qu’il s’élança. « Rapide ». Telle la pensée de notre partenaire. En un instant il se trouvait au-dessus d’elle. A aucun moment notre élève ne l’avait quitté des yeux. Elle aurait pu tenter de se défendre, nous opposer aux griffes qui vinrent lacérer sa chair. Elle n’en fit rien, comme si elle souhaitait voir ce qu’il valait.
Et cela la fit sourire. D’un bond en arrière, elle reprit un peu de distance. Comme en réponse à ce début d’affrontement, son Reiatsu s’intensifia, venant en opposant avec celui de son opposant, la rendant plus libre de ses mouvements. Un début calme. La suite le serait probablement moins. Déjà elle portait la main à notre poignée, nous dégainant. Pas pour attaquer. Pas encore. Car son geste fut de nous porter à hauteur de visage, lame vers le bas, sa main libre placée à l’horizontale devant.
Il était donc temps.


    >> Belles hostilités en effet. En même temps, le but est de faire une démonstration non ? Et bien soit. Qu’ils admirent le spectacle. Elève-toi au dessus de monde, Narukami.
Un ton assuré, calme. Pas d’énervement dans la voix de la Capitaine alors qu’elle libérait son Shikai. Dans un crépitement d’électricité, la lame disparue tandis que, dans son dos, un anneau électrique se matérialisait. De ce dernier, de fins éclairs se dirigeaient vers le cœur de la Shinigami tandis que sa main droite s’y dirigeait.
Levant le bras, un katana de foudre se matérialisa. Du moins en partie, se dernier ne prenant pas totalement forme physique, semblant entièrement constitué d’un mélange d’énergie et d’électricité. Il s’agissait d’un entraînement après tout, il n’était pas question de sortir la forme réservée aux exécutions.

    >> Donc là, c’est à mon tour ?
Question purement rhétorique. Et preuve du caractère amical de cette rencontre. Toujours un léger sourire, là aussi qu’elle ne porterait certainement pas en situation réelle, elle leva son bras armé. Juste un instant, un bref moment, avant de l’abattre. Un coup pouvant laisser penser qu’elle frappait le vide, mais duquel un simple éclair fut généré, se dirigeant droit vers l’Homme-Bête afin de brûler son Reiryoku.
Et, à sa suite, celle l’ayant généré. Une attaque en deux temps. Une à distance, servant presque de distraction, avant que le véritable danger ne vienne au corps à corps et, dans une unique taillade, frapper là aussi son adversaire dans le seul but de l’affaiblir.


_________________
Retour à l'école Signature_Nozomi

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t252-tomoe-nozomi

Tomoe Nozomi

Revenir en haut Aller en bas


Komamura Jinro

Données Spirituelles
Grade: 3e siège
Dim 25 Sep - 12:14 - Retour à l'école

Les libérations de pouvoir étaient toujours un moment attendu par les élèves, Jinro le savait. Lui-même était intrigué par ce qu'il voyait alors que la lame disparaissait, laissant place à l'anneau derrière la Capitaine. Il était beau, il devait l'admettre. Sachant que le oup avait une fascination pour les pouvoirs électriques. Tomber sur l'un d'eux le ravissait. Les éclairs étaient à ses yeux symbole de force, de rapidité. De puissance.

Et tandis qu'elle se lançait elle aussi dans cette danse martiale, il se reprit. S'il ne connaissait pas encore la force de son vis à vis, il connaissait son grade. Il était pour l'heure exclu de se laisser toucher par elle. Et puis quitte à faire une démonstration, autant qu'il se base sur ses propres compétences non ?

Alors que l'attaque arrivait sur lui, cette dernière le traversa. L'image du loup s'estompait déjà tandis qu'il rééditait l'exploit sur la frappe rapprochée de Nozomi. Le shunpô bestial, sa spécialité, lui permettant d'accroître de manière brève sa vitesse pour échapper aux attaques. Là où d'ordinaire, il aurait enchaîné, Jinro s'arrêta et observa la Capitaine.

    - C'est proprement stupéfiant. J'insiste auprès de mes élèves sur l'importance de savoir coordonner ses attaques. Il existe généralement deux écoles : ceux qui frappent au corps à corps et ceux qui sont doués pour les attaques à distance. Mêler les deux est rare et je vois que vous maîtrisez ces deux talents. Je sens que cet échange sera un vrai régal pour eux. Et pour moi...

C'était à son tour de lui montrer quelque chose. Quelque chose qu'il ne dévoilait pas à la légère mais ici, il avait envie de prouver qu'un professeur était capable de plus. Autour de lui, son aura se mit à grandir, formant une pellicule d'énergie autour de son être. Son poil se hérissait tandis que le Reiatsu renforçait ses membres, lui donnant une allure de plus en plus bestiale.

    - Ceci est le Shunkô bestial, un héritage familiale. J'espère qu'il sera à la hauteur d'un Capitaine d'une des Treize divisions.

Son corps devenait plus rapide, plus puissant. Mais la force libéré meurtrissait Jinro. Une technique qu'il ne pouvait pas utiliser longtemps et qu'il ne sortait pas souvent à un stade si avancé d'un combat. Mais la démonstration nécessitait certaines prises de risque.

De sa main droite, il prit le manche de son Zanpakutō toujours dans son dos et le dégainait pour la première fois du combat. Raffermissant sa prise, il se propulsait déjà en avant, fendant l'air avec sa lame, donnant l'impression qu'un fauve se ruait sur sa proie toute griffes dehors.

Lui était un adepte du corps à corps. Il n'y avait que peu de doute à ce sujet.


https://www.before-tomorrow-comes.fr/t347-komamura-jinro-ft#1215

Komamura Jinro

Revenir en haut Aller en bas


Tomoe Nozomi

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 9e Division
Dim 25 Sep - 13:20 - Retour à l'école

Pendant un instant, la Capitaine fronça les sourcils. Par deux fois elle fut persuadée d’avoir touché sa cible. Pourtant, par deux fois, l’image de son partenaire d’entraînement s’estompait. Et, dans cet instant, elle crut percevoir ce qui devait être l’une des spécialités de cet individu. La vitesse. Tel un animal, il se soustrayait aux attaques plutôt que de s’en défendre. Ses propres frappes savaient pourtant être tout autant rapide que précises, et voir quelqu’un la surpasser sans mal sur ce domaine n’était pas pour la plaire.
Ce qui allait donc nécessiter de s’adapter à un tel style. Alors qu’il louait ses mérites, cette dernière se remettait en garde, prête à accueillir l’attaque. Qui, une nouvelle fois, fut annoncée. Et parler d’une technique ainsi générait une certaine attaque. Il fallait ensuite s’en montrer à la hauteur.

La démonstration vint vite. Si elle pouvait s’attendre à une puissante offensive, ce n’était de toute évidence pas cela. Ou du moins pas tout à fait. Attaquer il allait y avoir, cela ne faisait pas de doute. Mais en l’état, il s’agissait plutôt d’un renforcement. Et pas négligeable. Le seul Reiatsu dégagé démontrait à la fois de la puissance et du fait que son nom était bien approprié. La sensation d’être face à une véritable bête parcourait Nozomi, dont l’étreinte sur le manche de son Zanpakutō se faisait un peu plus forte.
Et, à sa surprise, le professeur se saisit à son tour de son arme pour l’attaquer. Il était plus question de ses griffes, mais du symbole qu’il était bien un Shinigami. Cette simple vue dissipait un peu l’impression qu’elle ressentait depuis quelques instants. Il n’était bien pas entièrement animal.

Puis vint l’attaque. Rapide, sans aucun doute. Mais également basique. Un coup de sabre des plus basiques à priori. Le genre auquel elle n’aurait pas particulièrement prêté attention en temps normal. Mais renforcée de la sorte, la sensation de la lame traversant sa chair se fit bien plus ressentir que les griffes précédentes.
Un rictus de douleur s’afficha sur son visage, mais elle tenait bon. Ne pas dévier de son plan. Car le but était bien simple. Comment contrer un adversaire ayant fait de la vitesse son point fort ? Dans le cas où ce dernier était adepte du corps à corps et que son opposant aussi, la réponse était des plus simples. Le laisser venir, tout simplement.

    >> En vrai… Je suis bien plus à l’aise en combat rapproché.
Ces mots, prononcés immédiatement après avoir été touchée, furent suivis d’un sourire démontrant toute sa confiance. Puis d’un geste de la main. Profitant de la proximité, elle apposa son étreinte autour de son opposant sous la forme d’un fragment de son anneau se plaçant autour de lui, servant de catalyseur pour diffuser le Reiryoku de la Capitaine dans le but de perturber son adversaire.
Et, enfin, la véritable offensive, en tout point similaire à celui qu’elle avait porté précédemment. Profitant du mouvement de son attaque, elle s’avança dans le but de dépasser son adversaire, portant un nouveau coup. Du moins en apparence, car si son mouvement semblait unique, neuf traits d’électricités demeurèrent un instant dans l’air, comme si elle avait tranché autant de fois.
Puis le tout disparu dans une colonne foudroyante à l’épicentre de ces entailles, tandis que Nozomi se retournait afin de constater le résultat, espérant que celui-ci soit bien plus probant.

    >> Je doute que cela soit suffisant, mais j’ose supposer que le spectacle est à la hauteur de vos attentes.



_________________
Retour à l'école Signature_Nozomi

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t252-tomoe-nozomi

Tomoe Nozomi

Revenir en haut Aller en bas


Komamura Jinro

Données Spirituelles
Grade: 3e siège
Dim 25 Sep - 21:20 - Retour à l'école

Cette fois, il sut qu'il ne pourrait pas éviter les attaques dont il était la cible. Cet anneau semblait agir sur lui sans qu'il n'en comprenne la raison et de nouveau la capitaine se ruait vers lui. Afin de tenter de se préserver un maximum, le Komamura se mit à réciter un sort de Kidō qui lui était propre. L'air autour de lui semblait comme recouvert d'un voile invisible.

Alors que le premier assaut atteignait ce voile, une onde de choc se répercuta entre eux. Nozomi comprendrait rapidement que cette onde était une réplique de sa propre attaque, qu'elle allait subir le même châtiment qu'elle semblait vouloir lui imposer. Et une fois encore, son image s'effaçait alors qu'elle enchaînait. Seulement la colonne électrique qui suivit secoua l'intégralité de la salle. Se répercutant dans le sol alors qu'il pensait s'être extirpé de l'assaut. Contrairement à la première fois, alors qu'il réapparaissait quelques mètres plus loin, il posa sa main gauche au sol. Essoufflé.

Elle était parvenue à l'atteindre en dépit de sa vitesse. Mais ce n'était pas son corps qui en avait subi les conséquences. Il sentait son énergie diminuée et ce n'était pas seulement à cause de l'enchaînement de techniques défensives. Pas seulement en tout cas. Sans la vitesse qui était la sienne, il aurait été encore plus mal.

    - Vous dépassez toutes mes espérances, Capitaine. Je savais que les plus hauts gradés du Gotei étaient de redoutables adversaires mais vos capacités surpassent de loin ce que je pensais. Il existe une réelle différence entre nous.

Qu'il serait difficile de combler. Mais puisqu'il était ici, autant aller au bout. Se redressant en dépit de la baisse conséquente d'énergie, il se préparait à la suite. Seulement il sentait que cet anneau puisait dans son énergie, comme s'il ne pouvait y échapper. Une technique des plus retorses. Cette fois encore, il se mit à bondir vers elle, toujours recouvert de son manteau d'énergie.

Cette fois, il tentait de passer à la vitesse supérieure tandis qu'il enchaînait cette fameuse danse des Komamura, utilisant griffes et corps pour atteindre et briser la défense de ma Tomoe. Et alors qu'il arrivait au terme de son enchaînement, il bondit en arrière et prononça des paroles inaudibles pour la jeune femme. Sa patte se plaqua au sol et autour de Nozomi apparurent des chaînes spirituelles. Essayant de s'enrouler autour de ses jambes. Si elles y parvenaient, alors la jeune femme sentirait elle aussi ses forces s'amoindrir.

Seulement maintenant, la difficulté allait être de tenir bon.


https://www.before-tomorrow-comes.fr/t347-komamura-jinro-ft#1215

Komamura Jinro

Revenir en haut Aller en bas


Tomoe Nozomi

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 9e Division
Dim 25 Sep - 22:23 - Retour à l'école

Il ne suffirait pas de beaucoup plus. Juste un peu et elle en oublierait presque qu’il ne s’agissait que d’une démonstration. Car, malgré le calme, malgré la tenue qu’elle s’imposait, Nozomi n’en restait pas moins une véritable combattante. Entre les deux partenaires d’un combat, les coups étaient réels. Chaque impact était porté presque comme en situation de combattant. Chacun sentait que l’autre était capable de l’encaisser. La retenue ne viendrait que vers la fin, que lorsque le moment où l’un d’eux prendrait réellement l’ascendant sur l’autre.
Le temps que cela arrive, ils se battaient. Les coups étaient portés, les réactions presque immédiates. Alors que Senden aurait normalement touché sa cible, il n’en fut rien. A la place, une onde se dirigeait vers. Une onde qu’elle pouvait reconnaître, sentant une énergie bien trop familière arriver.

Une incantation, rapide, et un orbe d’énergie fit son apparition dans sa main. Une Bakudō des plus basiques, mais qu’elle savait suffisant alors qu’elle le mettait en contact avec l’onde, annulant tout simplement celle-ci.
Puis elle posait les yeux sur Jinro, dont l’emplacement laisser penser qu’il eût réussi à s’extirper du véritable coup. Pas en totalité, espérait-elle. Le défaut de cette forme de Narukami était la difficulté à jauger l’état de sa cible tant qu’elle ne posait pas genou à terre, l’absence de blessure physique n’étant pas à avoir une idée.

Lentement, comme certaine de sa supériorité, les mots de l’enseignant n’aidant probablement pas, elle s’approchait de sa cible. Celui-ci, cependant, fut bien plus rapide. Peut-être un peu trop, toujours renforcé par sa technique précédente. Plusieurs coups furent portés. Aucun ne fut esquivé. Elle n’essaya même pas. Au contraire, elle faisait de son mieux pour rester droite, réprimer la douleur, réelle, pour que celle-ci ne transparaisse pas sur son visage.
L’image de la toute-puissance des Capitaines était après tout l’objet de cette rencontre. Les étudiants observaient après tout, et il fallait leur donner ce qu’ils étaient venus voir. Mieux encore, cette idée s’installait définitivement en l’esprit de l’homme-loup. Un ascendant psychologique certain, mais, plus encore, Nozomi aimait que son orgueil soit flatté. Autant lui donner de quoi.

    >> Vous êtes un opposant de valeur, je vous rassure. Ce pour quoi je me permets de vous montrer réellement ce que vaut un Capitaine du Gotei 13.
Alors que les chaînes spirituelles consistant l’assaut suivant tentèrent d’atteindre ses jambes, la dirigeante de la Neuvième Division se contenta de les trancher de son sabre, opposant son énergie à celle de son opposant afin de ne pas se faire ralentir. Car, s’il aimait la vitesse, elle aussi. Déjà à se préparait à son prochain assaut. Un qui rappellerait quelque chose à la bête.
Elle s’élança, initiant une nouvelle fois le Musō no Hitotachi. Ce dernier était son principal arcane et, contre un individu d’une telle vitesse, elle savait qu’il constituait sa meilleure arme. Une différence cependant par rapport à la fois précédente, elle ne termina pas son mouvement en lui tournant le dos. D’un saut, elle se plaça en hauteur, précisément au-dessus de son attaque. Un véritable assaut coordonné eut alors lieu. Avant que la colonne ne s’élève vers les cieux, la noble en descendait, frappant sa cible alors que celle-ci était normalement concentrée sur le coup précédent.
Alors que l’éclat du pilier d’éclair se dissipait, elle se tenait au milieu, droite. Une apparition divine se matérialisant sur terre et apportant le châtiment sur victime.


_________________
Retour à l'école Signature_Nozomi

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t252-tomoe-nozomi

Tomoe Nozomi

Revenir en haut Aller en bas


Komamura Jinro

Données Spirituelles
Grade: 3e siège
Lun 26 Sep - 20:57 - Retour à l'école

Lui montrer de quoi elle était capable ? Elle ne mentait pas visiblement. Il se devait donc de rester prudent s'il ne voulait pas se faire surprendre. Ou tout du moins s'il désirait résister un minimum. Après tout, il restait quand même le Troisième siège de la Septième division. En cela, il avait une réputation à préserver. Mais il savait en son for intérieur qu'il avait déjà réussi à marquer les esprits lui aussi.

Il ne fut pas déçu. Les attaques semblaient pleuvoir sur lui alors qu'elle débutait son enchaînement. Plus par réflexe qu'autre chose - l'habitude de longues années d'entraînement sans le moindre doute - il prononça la formule de son Bakudō défensif afin de se préserver un minimum.

L'orbe lumineuse brilla intensément alors que les assauts l'atteignaient. Seulement ce n'était pas suffisant face à un tel déferlement de puissance. Cette fois, il savait qu'il ne pouvait pas compter sur sa vitesse. Cette fois, il serra les mâchoires alors qu'il sentait son énergie se volatiliser au contact de la foudre. Déstabilisé, il se devait pourtant de montrer un autre visage. Son aura s'affaiblissait de secondes en secondes. D'ici peu, elle disparaîtrait. Il devait donc agir. Avec une de ses arcanes les plus puissantes.

Se projetant vers elle, son corps effectua alors une première rotation alors qu'il arrivait à sa hauteur. Une véritable spirale de crocs et de dents, qui cherchait à frapper sans discontinuer jusqu'à épuisement du Loup. Ou alors jusqu'à pouvoir atteindre l'adversaire. Vitesse et puissance, voilà sur quoi il comptait désormais. Tandis que sous les pieds de la Capitaine réapparaissaient les fameuses chaînes dont elle s'était si aisément débarrassée précédemment.

Une combinaison qu'il espérait salutaire. Pas forcément pour vaincre. Mais surtout pour marquer les esprits. Que l'on reconnaisse en lui un guerrier et pas seulement un professeur.



https://www.before-tomorrow-comes.fr/t347-komamura-jinro-ft#1215

Komamura Jinro

Revenir en haut Aller en bas


Tomoe Nozomi

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 9e Division
Lun 26 Sep - 22:26 - Retour à l'école

Plus d’un adversaire serait tombé à terre, épuisé. Les coups de Nozomi n’étaient pas de nature à laisser de blessures sur le corps de leur victime. Du moins, pas alors que Narukami était sous cette forme. Les dégâts étaient plus subtils, et les victimes généralement moins préparées. Le simple fait que le guerrier face à elle tenait encore debout démontrait une véritable puissance. Physique, spirituelle et mentale. Trois éléments importants. Trois points démontrant qu’il n’avait pas usurpé son rang.
Elle n’avait pas véritablement prêté attention lorsque le siège du professeur lui avait été annoncé, estimant que cela ne changeait rien. Il fallait admettre qu’elle avait eu tort. Il démontrait qu’un Troisième Siège était capable de constituer un opposant de valeur. Pour prendre encore plus l’ascendant, il aurait fallu qu’elle monte encore en puissance, ultime preuve de compétence en un sens.
En dehors du cadre d’une démonstration, elle n’aurait pas hésité.

Déjà il repassait à l’assaut. A son tour il effectua de nouveau la même attaque, dans les moindres détails. De nouveau les chaînes tentaient de s’agripper à elle. Les trancher une nouvelle fois était tentante, mais sa lame était déjà occupée, placée devant elle à générer une sphère d’électricité autour d’elle dans le but de la protéger des premières frappes. Alors elle se contenta de prendre les devants sur elle, les écrasant avec son pied et y déversant son Reiryoku afin de les briser. Ce n’était pas un chien qui allait à la tenir en laisse.
Elles constituèrent cependant une parfaite distraction, car elle put à peine se rendre compte que sa protection fut traversée, les coups commençant de nouveau à trancher sa peau. Cette fois, il n’était pas possible de se retenir, le rictus que ses lèvres affichèrent démontrant la douleur. D’un Bakudō de nouveau, elle atténua les coups suivants avant de prendre ses distances d’un bond, laissant les dernières frappes atteindre le vide.

Elle s’en était sortie, mais ses blessures comme son souffle court démontraient qu’elle était loin d’être indemne. Malgré tout, elle se remit en position, sabre relevé. Et, malgré les apparences, malgré la situation pouvant laisser pensait qu’elle ne tiendrait pas, elle esquissa un sourire.

    >> Et bien… Sois assuré que je vais retenir ton nom. Peut-être un jour aurons-nous l’occasion de nous faire face dans un lieu plus approprié pour dévoiler sa puissance. En attendant… Il est temps de mettre fin à cette démonstration.
Bien belles paroles pour quelqu’un qui tenait à peine debout. Elle donnait le change, mais nous savions qu’il s’agissait surtout de faire style. Nul ne la connaissait mieux que nous. De nouveau elle utilisait notre puissance afin d’envoyer un trait de foudre à sa cible. L’une des plus faibles attaques que nous lui offrions, mais dont elle se servait généralement pour ouvrir un combat. Ou pour accompagner une approche, comme cette fois.
Et, durant son mouvement, une chose à laquelle nous ne nous attendions pas. L’anneau dans son dos libéra quelques éclairs en direction de notre manifestation physique, nous faisant ainsi passer sous la forme de Shokei. Pourquoi utiliser la forme létale ? Souhaitait-elle marquer le coup et laisser à son tour une blessure physique ? Ou alors espérait-elle lui faire comprendre que si elle n’avait pas volontairement changé de forme d’attaque elle aurait pu achever ce qu’elle avait commencé ?
La connaissant, cette possibilité était probable. Bien que cela demandait à ce que la bête comprenne réellement nos capacités. En tous cas, le coup fut porté, la lame parcourue de foudre tentant d’atteindre le corps de sa cible, comme symbole d’une mise à mort théorique.



_________________
Retour à l'école Signature_Nozomi

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t252-tomoe-nozomi

Tomoe Nozomi

Revenir en haut Aller en bas


Komamura Jinro

Données Spirituelles
Grade: 3e siège
Mar 27 Sep - 21:30 - Retour à l'école

Une nouvelle fois, le Bakudō de protection s'interposait sur les attaques dont il était la cible. Mais sa force diminuant, son temps de réaction lui aussi commençait à décliner. Cette fois, il sentit sur sa chair la force du courant électrique, alors qu'il s'était attendu une fois encore à voir son énergie disparaître. La rapidité de la Capitaine était grande mais surtout, la complexité de ses attaques rendaient difficile toute parade. Il avait essayé mais sentait qu'il arrivait au bout. Véritablement d'épuisement.

Seulement un Troisième siège ne devait pas partir sans un dernier tour d'honneur. Déjà pour faire plaisir aux élèves qui s'attendaient à un combat d'exception mais aussi pour lui, pour se prouver qu'il était capable de tenir la dragée haute à un véritable capitaine. Sabre en main, il monopolisait son pouvoir.

    - "Résonne, Tōboe" !

Alors que son shikai se libérait, une lance apparut entre ses mains, bordée de clochette. Tapant une nouvelle fois sur le sol, le son des clochettes s'élevait autour de lui. Une attaque particulière, une illusion auditive qui allait donner l'impression que le sol maintenait ses pieds sur place. Il n'en resterait pas là évidemment. Levant sa main droite, il incantait déjà, propulsant un rayon d'énergie dans sa direction pour l'atteindre.

S'il ne se déplaçait pas, c'était essentiellement parce qu'il n'en avait plus la force. De nouveau, le loup frappait à plusieurs reprises sur le sol, laissant les clochettes faire leur effet. Des ondes sonores partaient de lui pour se propulser vers la Capitaine. Mais il ne pouvait plus tenir... Avant même de voir les résultats de son attaque, il lâcha sa lance et tomba à genou. Essoufflé. Fatigué. L'oeil voilé.

Il était évident que c'était terminé pour lui.

    - Je n'en peux plus.

Sa lance se transformait de nouveau en sabre, preuve qu'il n'était plus en état de combattre.


https://www.before-tomorrow-comes.fr/t347-komamura-jinro-ft#1215

Komamura Jinro

Revenir en haut Aller en bas


Tomoe Nozomi

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 9e Division
Mar 27 Sep - 22:16 - Retour à l'école

Encore il continuait. Inlassablement il tenait. Cela commençait même à légèrement l’exaspérer. Le monde nous entourant le démontrait, l’orage commençant à se faire entendre plus fortement, grondant au loin. Nos lèvres esquissèrent un sourire. Pour un peu nous nous attendrions presque à véritablement nous matérialiser en ce monde. Toute noble qu’elle était, elle restait en un sens une gamine qui cherchait surtout à donner le change et, dans ce genre de situations, nous le ressentions, plus que quiconque.
Un œil extérieur lui ne percevrait possiblement rien, notre héritière ayant passé de nombreuses années à perfectionner l’art de contrôler ses émotions, savoir rester impassible s’il le fallait, telle une marionnette. Mais elle avait ses limites et celles-ci auraient pu être franchies sans les mots du loup lui faisant face.


Comme un retour à la réalité soudain. Cette phrase, elle la reconnaissait. Au du moins reconnaissait son sens, car celle-ci précisément elle l’entendait pour la première fois. Elle savait simplement identifier une phrase de libération de Shikai lorsqu’elle l’entendait. Et, à dire vrai, elle ne s’y attendait absolument pas.
L’enseignant avait démontré de véritables compétences en Kidō ainsi qu’en Hakuda. Sans trop y réfléchir, elle était parvenue à la conclusion qu’il avait donc laissé de côté la maîtrise de son Zanpakutō, comme d’autres. Et, plus encore, elle ne pensait qu’il aurait encore suffisamment de forces pour continuer l’affrontement ainsi.
De nouveau, réunissant ses propres forces, elle se remettait en garde.

Un son. Un simple son. Et l’impression que son corps ne réagissait. Déjà sa garde baissait. Et l’assaut allait venir. Si ses mouvements n’étaient pas aussi fluides que d’habitude, il fallait compenser. Exploitant un aspect de Narukami qu’elle s’entraînait à maîtriser, elle laissa de fins éclairs déferler depuis son anneau en direction d’elle-même, s’insinuant au sein de son corps, renforçant ses réflexes. Ou, pour le moment, lui permettant de se mouvoir de façon plus naturelle.
Une fois encore, son sabre fut placé en défense, générant la sphère protectrice qui avait déjà fait ses preuves, terminant de bloquer le souffle du Kidō.
Puis un nouvel assaut sous la forme d’une onde, contré en partie par les restes du bouclier mais également en se décalant afin de ne pas être sur la trajectoire. Et là, elle nota qu’il était resté à distance, lui qui s’était pourtant targué de préférer le corps à corps. Elle en eut rapidement la raison, générant un soupir de soulagement.

Son opposant tomba genou à terre, tandis qu’elle se tenait le plus droite possible. Souffle court, le haori démontrant du combat qui venait d’avoir lieu. Là encore elle donnait le change, se forcer à rester droite. Si elle écoutait véritablement son corps, elle se poserait certainement à terre à son tour. Mais il ne fallait pas qu’un Capitaine montre un signe de faiblesse. Pas alors que la démonstration de leur puissance était l’objet de cette rencontre.

    >> Vous pouvez être fier. Vous venez de démontrer à vos élève que vous n’êtes pas qu’un professeur à l’abri des murs de l’Académie. Vous êtes surtout un guerrier en mesure de faire face à un Capitaine. L’issue était déterminée, mais cela n’enlève en rien la valeur de cet entraînement.
En plus de la posture, elle joignait la parole, comme pour asseoir un peu plus la supériorité de son rang. Comme pour se convaincre elle-même. Ses mots étaient cependant véridiques concernant la valeur de son opposant.
Rassemblant ses forces, elle s’approcha du vaincu tandis que son arme était replacée à son fourreau, scellé. Arrivé devant lui, d’un franc sourire elle tandis la main afin de l’aider à se relever.


_________________
Retour à l'école Signature_Nozomi

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t252-tomoe-nozomi

Tomoe Nozomi

Revenir en haut Aller en bas


Komamura Jinro

Données Spirituelles
Grade: 3e siège
Mar 4 Oct - 7:53 - Retour à l'école

Bien sûr qu'elle allait résister. Cette dernière action avait été un échec et Jinro devait admettre que son opposant était clairement à la hauteur de son rang. Il l'avait déjà signifié au cours du combat, il n'allait donc pas se répéter une fois encore au risque de passer pour un lèche botte. Il n'empêche que sa dextérité et sa puissance avaient été deux atouts pour la jeune femme. Son titre n'était pas usurpé. Non pas qu'il en ait douté un seul instant d'ailleurs.

Alors qu'elle s'approchait, il se redressa un peu, attrapant la main tendue pour l'aider à se relever. Ses mots, plus que du repos, eurent un effet réparateur sur son mental, sur son envie. Il n'était pas peu fier d'être parvenu à résister aussi longtemps face à l'une des puissances destructrices de leur monde. Les Capitaines n'étaient pas de simples shinigamis. Ils représentaient à eux seuls cette motivation, ce courage, cette force, qu'il était important de posséder pour porter la Soul Society dans son ensemble. Oui, Jinro était fier. Fier d'appartenir à une institution qui formait d'éventuels futurs capitaines.

Il rangeait déjà son sabre, alors qu'il faisait signe derrière pour que les élèves sortent de leur point d'observation. Il entendait déjà les applaudissements de ces derniers. Sans doute que de voir un capitaine en pleine démonstration était un cadeau plus grand encore qu'il ne l'avait espéré. Il eut un sourire. En dépit de l'épuisement, son corps ne souffrait d'aucune blessure. Autant dire que la force de la Capitaine Tomoe résidait précisément dans cette capacité unique.

    - Vos mots me touchent. Vos pouvoirs m'ont étonnés, je dois bien l'admettre. Cette capacité de saper les forces de vos ennemis, c'est assez impressionnant.

Il avait parlé à voix basse, préférant ne pas dévoiler la particularité du pouvoir de la Tomoe. Après tout, il était naturel de garder secret un tel don et il ne comptait pas le révéler aux élèves. Même si certains arrivaient aussi à cette conclusion. Déjà les élèves approchaient, félicitant les deux combattants. Jinro voyait clairement toute la déférence qu'ils avaient envers Nozomi. Il se rappelait lui aussi la première fois qu'il avait vu un capitaine.

    - Vous avez eu la chance de voir un véritable Capitaine à l'oeuvre. Sachant qu'ici, ce n'était qu'une démonstration et que nous n'avons pas vu le pouvoir ultime de Tomoe Taichō. Imaginez donc la force que ces élites peuvent déployer. Travaillez ! Entraînez-vous ! Car c'est ici le résultat de très nombreuses années à se parfaire.

Des siècles pour certains. Lui-même en était encore loin, ne maîtrisant absolument pas le Bankai. Un des élèves s'approcha de la capitaine.

    - Capitaine ! C'était vraiment impressionnant. Pourriez-vous répondre à une question ? Ressentez-vous de la peur quand vous combattez ? Comment réussissez-vous à l'ignorer ?

Jinro comprenait la question. L'élève en question avait un problème de contrôle de ses émotions. Il était fort, technique, mais lorsqu'il commençait un combat, alors il perdait ses moyens. Ils travaillaient sur ce point mais les conseils d'un capitaine pouvaient l'aider. Il laissait donc Nozomi répondre. Avant de reprendre :

    - Bien, le cours est terminé pour vous. Retournez à la salle n°3. Capitaine ?

Il se tournait vers elle, tout sourire.

    - Si vous me le permettez, j'aimerai vous conduire à notre salle de repos. Nous serons plus tranquille et il y a une collation si vous désirez manger quelque chose. Je comprendrai que le temps vous manque néanmoins.

Il désirait échanger avec elle encore un peu. Prendre du repos en même temps ne serait pas du luxe, elle avait réellement épuisé ses réserves en le frappant de la sorte. S'il restait droit et fier, il sentait l'effort nécessaire pour se tenir sur ses jambes. Se poser pouvait l'aider à se remettre.


Premier post de soin : +750 dans mes jauges
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t347-komamura-jinro-ft#1215

Komamura Jinro

Revenir en haut Aller en bas


Tomoe Nozomi

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 9e Division
Dim 9 Oct - 10:51 - Retour à l'école

L’homme-loup accepta la main tendue afin de se redresser, marquant définitivement la fin de cette démonstration. Non sans, une nouvelle fois, saluer les capacités de la Capitaine. Et, plus particulièrement, sa façon de se battre. Originale au sein de la Soul Society, elle n’en doutait pas, et parfaitement adaptée au rôle qui était le sien au final. Bien sûr, elle gardait d’autres atouts dans sa manche, mais ce n’était pas vraiment son genre de trop en révéler sans raison.
Elle se contenta de relever un coin de ses lèvres, dans un léger sourire satisfait, et de répondre aussi bas que le commentaire.

    >> Ma mission n’est pas toujours d’exécuter mes cibles, c’est donc bien utile. Et lorsque cela s’avère nécessaire… Et bien cela rend les choses plus simples non ?
Cela pourrait être perçu par certains comme une absence d’honneur dans le combat. Si elle était du genre à considérer que le résultat était ce qui importait le plus, elle en restait une combattante et considérait sa façon de se battre comme entièrement digne, faisant toujours face à son adversaire. Elle n’était simplement pas une simple brute saignant à mort sa victime. Bien loin des méthodes de la Onzième Division, bien que l’une n’était pas forcément plus efficace que l’autre.

Mais déjà les étudiants revenaient autour d’eux, visiblement admiratifs. Le discours de leur professeur démontrait qu’en dehors du terrain, il était véritablement bien adapté à son rôle, concluant par une incitation à l’entraînement qui, en plus d’être entièrement vraie, semblait ne pas rebuter les concernés. Sous-entendre qu’ils étaient capables d’atteindre un tel niveau ? Pour la plupart, il s’agissait bien entendu d’un mensonge. Mais les pousser à donner le meilleur d’eux-mêmes restait le plus profitable pour la Soul Society.
L’un d’entre eux, dépassant peut être l’appréhension que pouvait être de s’adresser à un Capitaine, s’approcha d’elle afin de lui poser une question. Question qui était, d’ailleurs, des plus intéressantes.

    >> C’est simple, il suffit de ne pas l’ignorer. Face à un adversaire puissant, seul l’imbécile ne ressent aucune peur. Le tout est de l’accepter, comme un signal et de l’utiliser pour ne pas prendre de risques inconsidérés. Nous sommes des soldats, pas des machines. Il est normal d’avoir des émotions durant un combat, le tout est de savoir les contrôler, de les transformer en armes. Tenter de simplement les réprimer serait consacrer trop d’énergie pour autre chose que le combat lui-même.
Cette réponse semblait à la fois l’étonner, mais également lui convenir, ainsi qu’aux autres. Il retourna parmi les rangs tandis que Jinro marquait la fin du cours et, de nouveau, se tournait vers elle. Si la démonstration était terminée, il semblait vouloir aller au-delà. Et, si elle était physiquement blessée, il n’y avait rien d’insurmontable et elle pouvait bien accorder cela à celui qu avait réussi à l’impressionner.
Nul doute qu’un échange pourrait être instructif. Sans hésitation, elle accepta, les deux se dirigeant alors vers ladite salle. Invitée à prendre de la nourriture à disposition, elle s’exécuta, commença ainsi à reprendre des forces avant de s’installer.

    >> Je dois avouer que vous n’êtes pas le seul à avoir été étonné. Cet héritage familial est des plus intéressant et vous réussissez à combiner habilement plus d’une façon de vous battre. En comparaison je pourrais presque me sentir en retrait avec la seule véritable maîtrise du combat au sabre.
L’air léger, presque amusé, sur son visage démontrait qu’il s’agissait plus d’une façon de vanter les mérites du membre de la Septième Division que de se diminuer. En un sens, il pouvait être logique qu’un professeur ait des connaissances poussées dans plusieurs styles. De son côté, elle avait choisi d’exploiter au mieux celui où elle était la plus douée, tout simplement.

_________________
Retour à l'école Signature_Nozomi

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t252-tomoe-nozomi

Tomoe Nozomi

Revenir en haut Aller en bas


Komamura Jinro

Données Spirituelles
Grade: 3e siège
Mer 12 Oct - 18:31 - Retour à l'école

Jinro avait été impressionné par la réponse apportée à l'élève, même s'il s'était bien gardé de le lui dire. Il faut dire que rare étaient les shinigamis à assumer les émotions qui habitaient les coeurs au moment de combattre. Pour l'homme-loup, il était normal d'accepter la peur et les autres émotions, négatives comme positives, afin de s'en servir. Il était d'ailleurs bien placé pour le savoir puisque sa propre existence avait été une succession de douleurs et de souffrance, lui permettant de devenir la personne qu'il était aujourd'hui. Et il n'en était pas peu fier. Mais entendre un tel discours de la part d'un capitaine, voilà qui aurait davantage d'impacts sur les esprits encore jeunes des élèves qu'il gérait.

Alors que lui-même prenait de quoi se sustenter, il écoutait les réponses de Nozomi sur ses précédentes remarques. Il eut un sourire alors qu'elle mettait en avant ses compétences différentes, comprenant ce qu'elle voulait dire. Il savait qu'elle appartenait au clan Tomoe et que cela expliquait en grande partie sa façon de communiquer et de se comporter en société. Il y a quelques années en arrière, sans doute n'aurait-il pas compris. Ce genre de notion n'étant pas commune au sein du Territoire des bêtes.

Et en un sens, il était flatté par les remarques. Il est vrai qu'il avait travaillé plusieurs domaines différents afin de pouvoir être le plus polyvalent possible. Une force pour lui même s'il en connaissait aussi les faiblesses. Il fallait toujours nuancer dans ces moments là.

    - L'adaptabilité est une notion importante pour mon peuple. Indispensable pour qui veut survivre. J'en ai fais une force pour apprendre à utiliser les différents styles de combat. Toutefois cela signifie aussi que je ne possède pas de vraies spécialités. Enfin... Presque.

Comme il le soulignait, n'importe quel expert de Hakuda, de Zanjutsu ou même de Kidō pouvait donc le vaincre en duel dans chacune de ces catégories. Seulement cet héritage de famille, lui, changeait quelque peu la donne.

    - Comme vous avez pu le constater, la vitesse est une chose presque innée chez moi. Mon propre père possède cette capacité que l'on nomme "Shunko bestial". Un parfait mélange de puissance et de vitesse qui, une fois maîtrisé, peut surprendre l'adversaire. Je ne le maîtrise néanmoins pas encore tout à fait comme mon aïeul mais je suis sur la bonne voie. C'est précisément cette association qui rend la technique redoutable.

Il avait appris que certains capitaines, par le passé, possédaient ce genre de techniques. A un niveau qui n'avait rien à voir avec le sien, il l'admettait sans honte. Mais ce n'était pas si courant au sein des armées du Gotei 13. Même ses frères n'étaient pas parvenus à maîtriser la technique alors que le même sang coulait dans leur veine.

Mais parler de son père n'était clairement pas une chose qu'il appréciait. Nozomi pouvait le voir aisément à l'apparence physique du Loup qui, à la mention de ce personnage, avait un peu changé. Le poil hérissé, les oreilles en arrière. Cela ne dura qu'un instant. Il se reprit avant de poursuivre :

    - Maîtriser ce genre de technique peut prendre du temps. Mais vous devez le savoir mieux que moi. Votre propre maîtrise étant impressionnante, je suppose qu'il y a des années d'entraînements et de perfectionnement derrière. Cette démonstration aura vraiment été utile pour mes élèves, j'en suis persuadé. Et je ne sais comment vous remercier d'avoir participé à cet échange. Etait-ce votre premier cours au sein de l'Académie depuis votre prise de fonction ?


+750/jauges
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t347-komamura-jinro-ft#1215

Komamura Jinro

Revenir en haut Aller en bas


Tomoe Nozomi

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 9e Division
Sam 22 Oct - 7:13 - Retour à l'école

Il en était presque ironique de voir qu’au plus profond du Rukongai, au sein d’un territoire on ne peut plus différent du Seireitei, s’était développée une technique similaire à celle développée par certains Capitaines.
Elle était loin d’être experte en la matière, le Hakuda étant sans aucun doute possible la forme de combat qu’elle maîtrisait le moins parmi les arts des Shinigami. Pourtant, les prouesses des anciennes Capitaines de la Seconde Division n’étaient pas tombées dans l’oubli en même temps que la Soul Society pleurait les concernées. Le Shunko était un savant mélange entre deux arts que tout semblait opposer. Il serait surprenant que ce dernier soit connu de nombreuses personnes.
Savoir qu’en un lieu sans aucun lien, des bêtes avaient maîtrisé des compétences similaires ? Heureusement qu’elle l’avait vu de ses propres yeux, sans quoi elle aurait certainement éclaté de rire.

    >> Je ne connais que peu votre peuple je dois dire. Simplement, je comment la survie peut être compliquée dans les derniers districts du Rukongai, je suppose que cela ne doit guère être mieux au-delà. Au moins, cela permet d’en effet perfectionner son art à un point des plus impressionnants.
C’était peut-être là la seule chose que nous reconnaissions aux miséreux s’étant installés aussi loin de l’influence du Seireitei. Notre nature même faisait que le combat et le perfectionnement revêtaient une importance particulière à nos yeux. Ce qu’ils n’avaient pas eu en éducation, ils le compensaient par des compétences martiales et une nature combative des plus notables.
Au final, que ce soit elle ou nous, nous étions bien conscientes que le véritable point commun des membres de la Onzième, si problématiques, était plus de par ce fait qu’une absence de capacité à se tenir en société. Ce dernier était certes vrai, mais plus une conséquence du premier que la cause véritable.


Le professeur, pour sa part, était en effet des plus différents de ce qui pouvait être attendu d’un être de sa nature, ce pourquoi elle avait accepté de continuer la conversation, délayant même les soins à plus tard, même si se nourrir pour reprendre des forces pouvait, en un sens, être perçu comme tel.

    >> D’un point de vue Shinigami, cela ne fait pas si longtemps que j’ai rejoint le Gotei 13, et ne parlons même pas de ce rang. Je suis donc encore loin de parfaitement maîtriser l’art du Zanjutsu, mais je m’attelle à m’y approcher chaque jour.
Ou, en tous cas, elle s’y attelait lorsqu’elle n’était pas en train de faire de même avec le Bankai. Sa connaissance de celui-ci restait encore des plus jeunes et il était connu qu’il fallait de très nombreuses années pour être capable de l’utiliser avec aisance.
Surtout qu’elle ne pouvait voir autre chose qu’un accord temporaire qui pouvait disparaître d’un coup, brisant à tout jamais le lien existant entre elle et Narukami. Se renforcer pour que cela n’arrive pas était donc des plus nécessaires à ses yeux.
Ce qui expliquait aussi en partie pourquoi elle avait jusque là refusé tout exercice du style de celui du jour.

    >> Je dois avouer, qu’à l’origine, une telle démonstration ne m’intéressait point, ce pourquoi je refusais jusque là. Heureusement qu’il faut savoir changer d’avis. Cependant, je pense que cela restera exceptionnel. Je suis bien loin de considérer notre duel comme un cours. Pour tout dire, j’en avais même totalement oublié les étudiants...

_________________
Retour à l'école Signature_Nozomi

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t252-tomoe-nozomi

Tomoe Nozomi

Revenir en haut Aller en bas


Komamura Jinro

Données Spirituelles
Grade: 3e siège
Sam 29 Oct - 10:59 - Retour à l'école

Il ne put réprimer un rire alors qu'elle achevait de s'expliquer sur son ressenti. Il est vrai qu'il avait aussi, un temps, oublié les étudiants au cours de ce combat. Ce qui était en soi une preuve de l'intérêt et du sérieux qu'il avait mis dans ce combat. On ne pouvait mésestimer un capitaine. Mais savoir qu'elle s'était elle aussi placé ans une sorte de bulle pendant l'échange prouvait qu'il avait réussi son pari. Se faire prendre lui aussi au sérieux.

    - Je ne peux pas vous le reprocher. J'ai moi aussi oublié qu'ils étaient là pendant l'échange. Mais je comprends le fait de ne pas multiplier ces démonstrations. Et pour tout dire, j'aurai même tendance à penser que c'est contre productif.

La légende des Capitaines devait s'entretenir. Ici, ils avaient eu un aperçu de leur puissance et cela alimenterait un temps les conversations. Mais seulement parce qu'il était rare de voir un haut gradé combattre ainsi. Si cela devenait plus fréquent, l'intérêt baisserait. Et ce qui était de l'ordre de l'exceptionnel serait alors trop commun. Il fallait l'éviter.

Il attrapa une mangue, qu'il fit glisser entre ses pattes. Ici, la nourriture était à volonté. Il repensa un bref instant à son passé. Une vie compliquée. Survivre. Elle était une fois encore dans le vrai en s'imaginant qu'au dela du Rukongai, c'était ainsi. Voir pire. Pour autant, lui comme Niji ne paraissaient pas être des bêtes sauvages - au delà de leur apparence - et leur comportement était des plus civilisés.

    - Voilà bien une chose que nous avons tous en commun. La volonté de vouloir progresser dans un domaine, quel qu'il soit. Vous, c'est le Zanjutsu. Il en est de même pour chaque personne qui participe à mes cours. Pour tout dire, ce n'est pas tant le duel en lui même qui servira de leçon à mes élèves que la détermination et le sérieux qu'il faut avoir dans ce genre d'échange. Vous êtes le but ultime de beaucoup. Une étape importante.

Une source de motivation. Mais pour motiver, il fallait avoir des exemples. Et ils en avaient donnés ce jour. Pour autant Jinro ne se faisait aucune illusion. Et préférait clarifier la situation.

    - Seulement vous comme moi savons que la plupart ne réussiront même pas à obtenir un siège. Alors atteindre le grade de Vice Capitaine ou de Capitaine ? Il n'empêche que cette motivation, cette envie, est un moteur qui les pousse à s'améliorer. Je n'en demande pas plus.

Il est des personnes qui n'avait évidemment pas ces rêves. Mais parmi la génération actuelle, Jinro avait vu quelques exceptions. Qui s'étaient accumulées ces dernières années. Des noms lui venaient en tête. Mizuki. Shinjiro. Kyôken. Yuta. Et quelques autres.

    - Je pense toutefois que certains nouveaux venus peuvent nous surprendre. Des noms qui pourront potentiellement s'affirmer avec les années. Ce qui est une bonne chose pour le Gotei 13. Enfin. Je n'aimerai pas vous retenir outre mesure. Je vous remercie encore une fois pour votre participation. Et j'espère avoir le plaisir de converser de nouveau avec vous une prochaine fois.

Elle était maîtresse de son temps. Il comprenait qu'elle puisse avoir besoin de partir désormais. Il ne la retiendrait pas. Lui qui n'était que Troisième Siège.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t347-komamura-jinro-ft#1215

Komamura Jinro

Revenir en haut Aller en bas


Tomoe Nozomi

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 9e Division
Sam 12 Nov - 22:25 - Retour à l'école

Ainsi cette rencontre touchait à sa fin. Ce qui avait commencé comme une corvée qu’elle pensait abréger se terminait en une discussion inattendue avec le professeur qu’elle aurait pensé ignorer purement et simplement. S’il n’était pas étonnant qu’en tant que professeur il ait pu tirer des leçons de faire face à une Capitaine, le contraire n’était pas forcément gagné d’avance. Le concerné s’en étant donc sorti avec perfection, un véritable guerrier étant bien meilleur enseignant qu’un quelque comme érudit caché derrière ses livres, incapable de connaître le terrain.
La génération future était donc entre de bonnes mains avec lui, et il fallait bien dire que c’était grandement nécessaire. Refaire naître la grandeur de leur armée ne pouvait pas simplement passer par des promotions, mais également par de nouvelles recrues à la hauteur. Il serait bien pratique de découvrir quelqu’un du niveau du Ryoka ayant marqué l’histoire de la Soul Society il y a plusieurs années de cela.

Pourtant, elle était bien consciente que c’était plus facile à dire qu’à faire. Elle-même était la première consciente d’être bien loin d’un tel niveau. Elle ne saurait même pas dire ce qu’elle valait par rapport à d’autres Capitaines. Aussi sûre d’elle qu’elle pouvait être, elle était également consciente n’avoir que peu de maîtrise encore de ses atouts, en particulier de l’ultime forme de son sabre. Quels secrets ses semblables pouvaient-ils cacher ?
A défaut de posséder autant de Shinigami d’exceptions que la génération précédente, il était donc nécessaire de relever le niveau moyen.

    >> Si bien peu arriveront à atteindre le niveau qu’ils peuvent espérer, il est toujours bon de savoir que certains semblent se démarquer. Nul doute qu’ils se révéleront être de précieux atouts s’ils s’avèrent à la hauteur de vos espoirs. Bien sûr, je suis certaine que vous avez fait votre possible pour que cela soit le cas.
Un léger sourire amusé s’afficha sur son visage. Il était possible de croire qu’elle pourrait donc le considérer comme responsable de l’échec si ses espoirs étaient illusoires. Il était de ceux les ayant formé et le poids de leur inaptitude pourrait, selon certains, se retourner contre lui.
Pourtant, ce n’était pas le cas. Bien au contraire. Elle pensait qu’il avait réellement fait de son mieux, et il venait justement de prouver qu’il s’y connaissait réellement dans ce domaine. Il n’y avait donc pas à s’en faire non ?

Cet échange, aussi bien physique que verbal, touchait cependant à sa fin.
Si elle avait, contre toute attente, apprécié sa venue, il était cependant temps qu’elle retourne à sa Division, au rôle qui allait avec ce haori. Son interlocuteur lui-même en était parfaitement conscient, puisqu’il aborda la question en premier.

    >> Ce sera avec plaisir que nous pourrons reprendre cet échange lorsque l’occasion se présentera. Et qui sait, peut-être qu’au lieu de faire face au professeur, j’aurai un jour l’opportunité de me battre aux côtés du guerrier ?
S’il était bien souvent nécessaire de faire face à un combattant pour voir réellement sa valeur, une fois celle-ci établie, il était bon de se tenir à ses côtés face à un ennemi commun. Ce fut sur cette note amicale qu’elle prit donc congé, mettant ainsi fin à ce retour à l’école s’étant révélé, à sa plus grande surprise, des plus instructif.

_________________
Retour à l'école Signature_Nozomi

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t252-tomoe-nozomi

Tomoe Nozomi

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum