Before Tomorrow Comes :: Chroniques & Intrigues :: Chroniques


Shunshō Hirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 4ème division
Dim 23 Juil 2023 - 14:12 - [2017] L'éclat d'une fin [Nozomi]

« Bien. »

Quelques mots simples pour indiquer au supérieur de notre équipe que je respecterai ses ordres alors que le battement d’aile du papillon des enfers frôle mon épaule pour finir par s’y poser. Mon regard s’assombrit pourtant alors que je la vois reprendre son assaut, disparaître d’un shunpo. Ses mouvements sont pratiquement imperceptibles à mes prunelles tant sa vitesse semble sans égale, pourtant, je perçois cette teinte venir couvrir le sable blanc du monde creux. Écarlate. Mes paupières s’éteignent un instant alors que je reprends ma propre tâche. Sur mes épaules, le manteau végétale demeure présent alors que mes mains souillées de vermeilles continuent de prodiguer leur soin. Les fleurs éclosent pour endiguer le flot de sang qui s’écoule sans fin entre mes doigts.

De plus en plus difficilement.

Mes dents se serrent en réponse. Je refuse. Je n’abandonnerai pas. La voix de Fukuhana est absente et l’écho de son silence ne rend ma tâche que plus ardue pourtant… je continue. Elle m’a offert une bénédiction, et je dois tout faire pour maintenir cette dernière en vie.

Non. Je n’abandonnerai pas ma vie. Mais je n’abandonnerai pas la leur non plus. C’est ce que j’ai choisi… et ce que tu as accepté, même si pour l’heure, ta voix ne peut plus m’atteindre.

Après un dernier effort, la vie de mon patient semble enfin stabilisée, Suffisamment pour que je puisse m’accorder un moment. Un soupir de soulagement s’échappe de mes lèvres alors que je vérifie une dernière fois les constantes de mon patient. Puis mon regard améthyste parcourt les lieux, s’attardant sur chacun les trois shinigamis qui demeurent à l’abris derrière le kekkai que j’ai érigé. Deux des shinigamis sont inconscients et grièvement blessés. Sur leur corps alanguis, les fleurs de fukuhana demeurent, se faisant bandages réparateurs. La dernière personne est consciente mais blessée également et des trois, je suis finalement celui en meilleur état. Rien d’étonnant à cela, je suis meilleur en défense qu’en attaque et je reste généralement en support de par ma position de soigneur.

Ce n’est jamais une très bonne idée d’aller au front lorsqu’on est le seul capable de pouvoir maintenir son groupe en vie en cas de problème… Une situation qui se répète bien trop souvent dernièrement. Mais il n’y a rien d’étonnant à cela. Nous sommes en guerre après tout.

Encore une fois…

Un mouvement attire mon attention et, d’une voix basse je murmure calmement. « Vous ne devriez pas trop bouger pour le moment. Vos blessures ne sont pas encore entièrement soignées. Les fleurs ont besoin d’un peu plus de temps. »

_________________
[2017] L'éclat d'une fin [Nozomi] F6ut


Dernière édition par Shunshō Hirō le Sam 16 Sep 2023 - 8:44, édité 1 fois

Shunshō Hirō

Revenir en haut Aller en bas


Tomoe Nozomi

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 9e Division
Mer 13 Sep 2023 - 8:16 - [2017] L'éclat d'une fin [Nozomi]

Un rêve ? Non, un cauchemar. La réalité se brouillait. En cet instant, il était difficile de discerner les choses. De se souvenir des événements. Des flashs des événements, des bribes d’information. Voilà ce qu’il était possible de percevoir. Des souvenirs de sensations. Des souvenirs de douleur. Des images teintées de rouge.
Les Shinigami étaient des soldats. Ce point avait toujours marqué son esprit comme une vérité absolue. Et, comme telle, elle s’était toujours préparée. Etait persuadée d’être prête. Tant d’années de tranquillité pour, finalement, connaître deux guerres coup sur coup.
De quoi remettre cette préparation en question.

Les sensations reviennent. Les idées s’éclaircissent. Plus ou moins en tous cas. Certains éléments reviennent. Dans l’instant du combat, tout le déroulement ne lui apparaissait pas. Elle ressentait pourtant de nouveau la morsure de la lame de sa chair, la brûlure causée par les techniques ennemies.
Le goût de la défaite.

En même temps qu’elle, nous nous éveillons. Nos idées étaient plus claires. Peut-être trop. La sensation que nous ressentons est parlante. Mais nous nous taisons. De toutes façons, nous doutons que notre hôte puissent nous entendre en cet instant.
Nous n’étions pas toujours en accord avec elle sur bien des points, persuadées qu’elle avait encore beaucoup à apprendre. Pourtant, ce moment n’était pas le notre. La leçon n’allait pas être donnée par nous cette fois.


Ses yeux s’ouvrent. Difficilement. La douleur se fait un peu plus intense. Pas autant qu’elle devrait. La soldate s’attendait à se trouver sur le champ de bataille, mais rapidement elle compris que non. Cette sensation se superposant à la douleur en était une indication.
La voix qu’elle perçu, déformée par son état, une confirmation. Les affrontements n’étaient plus sa place. Elle se trouvait mise à l’écart. Blessée. Un autre quotidien des soldats. Ce qui n’empêchait pas la sensation d’échec.

Contre l’avis de la voix, elle voulait se relever. Retourner se battre. A quoi servait-elle sinon ? Il ne fallait pas que des blessures ne l’arrêtent. D’où son mouvement. Ou sa tentative de mouvement. Difficile à dire. Pourtant, elle insiste. Elle ne se l’admettra pas, mais elle est loin de pouvoir se relever. C’est à peine si elle peut redresser le buste.
Si bien que, lorsqu’à son tour elle prend la parole, sa voix trahit son état affaibli.

    >> Si je suis en vie, je dois y retourner. Les autres comptent sur moi.
La brume dans son esprit s’estompe en partie, suffisamment pour lui rappeler qu’elle n’était pas seule sur le terrain. D’autres membres de sa division comptaient sur elle.
Dont elle.

_________________
[2017] L'éclat d'une fin [Nozomi] Signature_Nozomi

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t252-tomoe-nozomi

Tomoe Nozomi

Revenir en haut Aller en bas


Shunshō Hirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 4ème division
Jeu 14 Sep 2023 - 19:10 - [2017] L'éclat d'une fin [Nozomi]

Mes paroles ne viennent pas décourager ma patiente qui veut se redresser mais peine à amorcer le mouvement. La douleur se lit sur son visage, pourtant, elle insiste vaillamment, laissant même quelques paroles s’échapper, comme pour me convaincre du bien fondé de son geste. « Ne bougez pas, vous allez aggraver vos blessures. Laissez moi un instant. » Je vérifie une dernière fois l’état de mon patient avant de venir m’accroupir auprès de la jeune femme qui continue d’essayer de se relever après avoir essuyé mes mains. Ma main se pose doucement mais fermement sur son buste, la seconde dans son dos pour l’obliger à reprendre une position allongée. Avec sa force actuelle, même moi qui ne suis pourtant pas l’homme le plus puissant du seireitei parvient sans mal à la recoucher. « Vous n’irez pas bien loin dans cet état. » Elle était cela dit celle qui s’en sortait le mieux des trois - si on ne me comptait pas.

Cela ne signifie pas pour autant que son état est rassurant. Elle ne peut pas retourner au front, et ce, même avec mes plus puissants Kaido. En tout cas, pas dans mon état actuel. « Si cela peut vous rassurer, vos collègues sont aussi ici. Nous sommes à l’abri pour le moment, j’ai pu ériger un kekkai pour nous prémunir de potentiel assaut. » Nous ne sommes pas à l’abri de toutes menaces, mais c’est le mieux que je puisse faire en l’état. Après tout, nous sommes en plein territoire ennemi.

De nouveau, je vérifie son état. Mes mains s'illuminent, une légère chaleur venant se glisser dans le corps douloureux de la shinigami. Quelques fleurs accompagnent mon mouvement, se glissant dans les blessures pour en apaiser la morsure. La lueur s’étiole et je reprends mon souffle. Pour le moment, avec mes maigres réserves, je ne peux faire mieux mais elle devrait moins ressentir la douleur - quand bien même son corps demeurera lourd.

« C’est le mieux que je puisse faire pour le moment. » Je dois encore garder des forces pour la suite. Mes prunelles se tournent vers l’extérieur, dans la direction où je sens le reiatsu se concentrer. Je ne dois pas être épuisé si je peux pouvoir faire quelque chose pour elle. Pour l’heure, le combat semble toujours faire rage et le papillon reste sur mon épaule. Silencieux.

Mes paupières s’éteignent un instant puis je reprends ma tâche de médecin, Leur état dépend de moi. Je viens récupérer une gourde dans ma besace. « Je vais vous aider à boire un peu. Vous avez perdu beaucoup de sang. » Je l’aide à se redresser pour qu’elle puisse se désaltérer. L’eau est fraiche mais possède un petit goût d’herbe, presque un peu sucré. De quoi lui redonner un peu de force dont elle manque cruellement.

_________________
[2017] L'éclat d'une fin [Nozomi] F6ut


Dernière édition par Shunshō Hirō le Sam 16 Sep 2023 - 7:22, édité 2 fois

Shunshō Hirō

Revenir en haut Aller en bas


Tomoe Nozomi

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 9e Division
Ven 15 Sep 2023 - 7:30 - [2017] L'éclat d'une fin [Nozomi]

Il ne comprenait pas. Il n’était pas comme elle. Bien sûr, elle ne doutait pas de sa sincérité. Mais il n’était pas homme de front. Son rôle était important, à n’en pas douter. Que ce soit sur le terrain ou à l’arrière, il était nécessaire de prodiguer les soins. Mais tout cela ne devait être fait que dans un seul but.
Se battre. Encore. Tant que c’était nécessaire. L’homme affirmait qu’ils étaient à l’abri ?
Elle était un soldat. Sa place n’était donc pas à l’abri. Pourtant il insistait. Il faisait en sorte qu’elle ne se relève pas. Et le simple fait qu’il y parvienne devrait être un signe pour la jeune Nozomi. Signe que, pourtant, elle préférait ignorer.

Puis elle le sent. L’effet du soin. L’effet de ces techniques propres à la Quatrième Division. Cela la soulage, de toutes évidences. Pendant un instant, elle semble se calmer.
Elle était un soldat. En tant que tel, elle était capable de se rendre compte de l’ampleur de ses blessures. Pas même besoin de les voir, le corps lui envoyant toutes les informations nécessaires. Pourtant, tout était une question de volonté. Abandonner n’était pas sa nature. A quoi bon toutes ces années d’entraînement pour finir ainsi ?

Elle entend. Ce que lui dit son corps. Ce que lui dit l’homme. Elle entend mais n’écoute pas. De nouveau son esprit est porté vers la suite. Vers le retour au combat. Simplement, elle est consciente qu’elle ne le peut pas immédiatement.
Alors elle accorde un répit. Ne refuse pas l’aide proposée. Un mal pour un bien non ? Si elle était coopérative, elle pouvait faire ce pourquoi elle était en ce lieu, en ce monde.
Elle était un soldat et devait se battre pour défendre une cause.

Puis, comme une illumination, elle y repense. Ses propres mots avaient entraîné une réponse. Elle avait évoqué les autres. Ceux se battant à ses côtés.
Son esprit était encore embrumé et les détails ne lui parvenaient pas immédiatement, mais il avait confirmé qu’ils étaient ici. Ainsi, ce n’était pas qu’elle. Une véritable défaite. Une honte pour des combattants.
Le tout était de savoir à quel point.

    >> Les autres… Comment ils vont ?
Les mots étaient rares. Affaiblie comme elle l’était, cela ne devrait pas étonner le soigneur s’occupant d’elle. Nombreux conseilleraient même de ne pas parler. Elle aurait encore moins écouté.
A défaut de pouvoir les défendre, il était normal de s’enquérir de leur état. La suite… Et bien elle pourrait aviser après. En fonction. La seule chose certaine était qu’elle se devait d’y retourner.
Même dans un tel état, la jeune Nozomi restait têtue.

_________________
[2017] L'éclat d'une fin [Nozomi] Signature_Nozomi

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t252-tomoe-nozomi

Tomoe Nozomi

Revenir en haut Aller en bas


Shunshō Hirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 4ème division
Sam 16 Sep 2023 - 8:15 - [2017] L'éclat d'une fin [Nozomi]

Je la sens crispée. Elle se tend, s’essaye malgré tout à tester son corps qui pourtant l’éprouve. Ses efforts sont discrets, mais je suis coutumier de ces habitudes de soldats. N’en suis je pas un moi même ? Peut-être nous réduit-on à la quatrième en tant que simple soigneur, mais nous n’en restons pas moins des soldats dans l’armée du gotei 13. Néanmoins, elle semble m’écouter un tant soit peu. Son soulagement est visible face à mes soins, lui indiquant par la même la gravité de ses blessures et elle boit l’eau que je lui offre sans me résister. Pour l’heure, elle semble s’en remettre à moi, mais quelque chose me dit que sa volonté n’a pas pour autant disparu.

Elle me questionne. Sa voix est faible mais ses mots parfaitement reconnaissables. Le silence est seul à nous entourer. Le silence inquiétant d’un champ de bataille. Mon regard se pose sur les deux hommes allongés à nos côtés, me rassurant moi-même sur leur état. C’est mon travail de tous les maintenir en vie.

« Leur état est stabilisé, mais ils sont toujours inconscients. »
Je ne souhaite nullement l’inquiéter mais je sais que l’un de ses collègues est dans un état plus précaire. Pour le moment cela dit, leur vie reste stable et la suite dépendra pour beaucoup de leur propre détermination. Mes fleurs ont besoin de temps pour réparer ce qui a été profondément endommagé. « Vous êtes êtes la personne ici qui est en meilleur état après moi. » Si j’avais été un simple soldat, peut-être aurai-je eu honte de ce fait, mais ce n’est pas cette pensée qui accapare mon esprit actuellement.

Je pense plutôt à notre supérieur et à son silence, ainsi qu’à leurs états et à ce que je peux faire pour eux. Une fois de plus, mes prunelles se tournent vers l’extérieur, vers ce reiatsu. J’ai l’impression qu’il faiblit… Mais cela n’a rien de surprenant non plus.

Je reprends doucement, ma voix se faisant toujours aussi basse que possible. « Ce qui ne vous permettra pas pour autant de retourner au combat dans l’immédiat. Je pense que vous vous en rendez compte. » Je tempère mes mots et ses ardeurs. Quand bien même le fait de ne pas pouvoir bouger son corps aussi facilement qu’elle le devrait pourra être un assez bon indicateur de cette réalité. Mes paupières s'éteignent. « J’ai pour ordre de vous garder ici et de m’occuper de vos blessures. » Après tout, moi aussi je suis un soldat se devant d’obéir aux ordres, même si je ne suis pas entièrement d’accord avec eux.

_________________
[2017] L'éclat d'une fin [Nozomi] F6ut

Shunshō Hirō

Revenir en haut Aller en bas


Tomoe Nozomi

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 9e Division
Sam 16 Sep 2023 - 8:35 - [2017] L'éclat d'une fin [Nozomi]

La réponse arrive. Pas forcément aussi bonne que ce qu’elle aurait pu espérer. Mais sans nul doute meilleure que ce qu’elle aurait pu craindre. Ils étaient en vie. Au final, il s’agissait du principal. En moins bon état qu’elle, la question de retourner au front ne se posait pas pour eux. D’après le médecin, elle ne se posait pas pour elle non plus, mais cela était un évident point de désaccord. Désaccord sur lequel elle comptait bien obtenir gain de cause. Le moment venu en tous cas, et même elle se devait de reconnaître qu’il était encore un peu tôt pour cela.
Ainsi, elle se détend quelque peu. Savoir que ses alliés sont en vie est un réel soulagement au final. Ne pas ressentir la nécessité d’immédiatement aller les aider joue certainement sur ce point.

    >> La personne en meilleure état après vous… Je ne saurais dire si c’est une bonne chose…
Bien sûr qu’il s’agissait d’une guerre. Ils étaient préparés à cela. Vivaient pour cela. Et donc, forcément, mourraient pour cela. Mais avoir cette possibilité dans l’esprit ne la rendait pas plus facile à vivre le jour venu. Des amis mourraient. Des parents.
Un moment de silence. Comme une information revenant soudainement dans son esprit. Non pas qu’elle l’eut oublié, mais simplement qu’elle n’y pensait pas. Ce n’était plus le cas maintenant.

    >> Des nouvelles des affrontements ?
Une question pouvant paraître bien innocente. Peut-être que l’homme ne percevrait pas la vérité se cachant derrière elle. Ce n’était pas notre cas. Nous voyons parfaitement là où notre hôte voulait en venir. Et cela nous intéressait aussi, nous devons bien l’avouer.
Nous étions multiples et une autre version de nous existait chez une autre Shinigami. Une qui était bien présente en ce monde. Pendant un instant, rien d’autres n’intéressait son héritière que de savoir.
Malgré tous les désaccords qu’elles avaient pu avoir, le lien entre une mère et sa fille était quelque chose de particulier.


Pas une inquiétude. Une simple interrogation. Elle savait sa mère présente. Pas directement avec elle, mais elles appartenaient à la même division. Les causes des blessures de sa propre équipe lui faisait peut-être face.
Bien sûr, elle était compétente. Cela, il n’y avait pas à en douter. Après tout, elle avait un siège plus élevé que celui de sa fille. Mais, au fond d’elles, toutes deux le savaient bien. Nozomi était plus forte, sans l’ombre d’un doute. Seule son expérience manquait encore.
Le genre d’expérience qui s’acquiert sur le terrain, et non en entraînement. Après les Quincy, ce nouveau conflit forgerait encore un peu plus celle qu’elle se devait de devenir.

_________________
[2017] L'éclat d'une fin [Nozomi] Signature_Nozomi

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t252-tomoe-nozomi

Tomoe Nozomi

Revenir en haut Aller en bas


Shunshō Hirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 4ème division
Mar 26 Sep 2023 - 18:39 - [2017] L'éclat d'une fin [Nozomi]

En effet, difficile de penser que c’est là une bonne nouvelle pour nous. Dans l’état actuel des choses, je suis le seul ayant les capacités de faire face à un adversaire qui viendrait à nous trouver. Avec les soins que j’ai prodigués, je ne suis pas certain de pouvoir les protéger et encore moins de pouvoir affronter seul une menace qui serait capable de briser mes défenses. Mais il n’est pas l’heure de ce genre de discours alarmiste, je ne doute pas qu’elle en a elle-même suffisamment conscience.

« Vous êtes consciente, alors je dirais que c’est malgré tout une bonne chose. » Il faut aussi savoir profiter des nouvelles positives. Même si sa voix reste encore faible, le fait qu’elle parvienne à parler de manière intelligible et que ses paroles sont cohérentes me permettent de l’être. « Même si il faudrait que vous préserviez davantage vos forces. » Mais je me doute que ces paroles tomberont dans les oreilles d’une sourde. Ce n’est pas la première shinigami que je soigne et je suis coutumier de l’entêtement de certains à ne pas abandonner. Ce n’est pas qu’une mauvaise chose cela dit. Pour certains, cela leur à également sauvé la vie.

Une nouvelle question.

Mon regard examine le lointain. Au-delà de mes protections et des zones rocheuses qui nous dissimulent en partie de nos potentiels ennemis. J’ai l’impression que les énergies spirituelles faiblissent encore. Mes paupières s’éteignent. « Pas pour le moment. La dernière communication vient du supérieur de notre équipe qui m’a ordonné de m’occuper de vous pendant qu’elle s’occupait de l’ennemi. » Un silence. « J’ai demandé des renforts mais je n’ai pas eu de réponse pour le moment. » Nous avons été isolés dans un territoire hostile. Nous n’étions clairement pas dans une position confortable.

« Vous pensez vraiment que vous aurez des renforts, petits shinigamis ? »
Un sursaut. Je me détourne vers la voix qui questionne et s’amuse. Une créature nous observe derrière le kekkai érigé, nous toisant de toute sa hauteur. Pas un arrancar, mais pas un simple hollow pour autant, et possédant suffisamment d’intelligence pour s’adresser à nous naturellement. Des blessures maculent son corps grotesque, et entre ses énormes doigts, le corps ensanglanté d’une shinigami à la longue chevelure violine. « Jouons ensemble, petits shinigamis ! » Mon regard reste fixé sur la shinigami. Est-elle encore en vie ? Est ce que je perçois sa respiration ? Un geste ? Une main énorme s’abat sur ma protection et mes pensées s’évaporent alors que je dresse entre nous et mon kekkai une nouvelle protection dans le cas où la première ne tient pas.

Pour le moment, je dois protéger ceux qui sont ici.

_________________
[2017] L'éclat d'une fin [Nozomi] F6ut

Shunshō Hirō

Revenir en haut Aller en bas


Tomoe Nozomi

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 9e Division
Dim 1 Oct 2023 - 14:12 - [2017] L'éclat d'une fin [Nozomi]

Nous observions. Nous écoutions. L’homme apportait les réponses aux questions posées par notre hôte. Autant qu’il le pouvait en tous cas. L’héritière de notre pouvoir se contentait d’écouter. Sans faire de commentaire. Pas même lorsqu’elle fut mentionnée. Pourtant, nous le sentîmes. Ce coeur qui se serra. Cette inquiétude qui se fit plus grande. Ce sentiment qu’elle même tentait de repousser. Comme un pressentiment que l’on ne veut pas écouter. Que l’on ne veut pas croire.
Pourtant il était là, s’insinuant dans son âme. Comme en réponse, notre antre se fit plus sombre. Mais, là encore, nulle parole. Nous n’avions rien à dire, tout comme elle.

Puis, ce moment. Le genre qui marque une vie. Cet instant dont la protagoniste ne se souviendrait pas en détail. Ce moment dans le temps décidant de la suite d’une existence entière.
La voix se fait entendre. La réaction du plus vaillant des Shinigami présent se fait rapide. La combattante tente de se redresser. Les avertissements du médecin sur son état se font comprendre. En temps normal, se battre ne devrait pas être une option, il lui fallait encore plus récupérer. Pourtant, ne l’avait-il pas dit ? Elle était la personne en meilleure état après lui. Et sa spécialité ne devait certainement pas être de donner la mort.

Sa main tenait fermement notre poignée. Etait-elle en état de faire appel à notre pouvoir ? Nous en doutions. Mais il ne s’agissait pas d’un Arrancar. Un simple Hollow ne devrait pas fournir une résistance trop prononcée n’est-ce pas ?
Une réflexion bien simple. Bien logique. Ce fut la sienne, pendant un instant. Un court instant. Juste celui de poser les yeux sur elle. Sur cette femme dans la main du monstre. Le temps de constater cette chevelure. Le temps de comprendre le sang la recouvrant. Le temps de, peut-être, faire des conclusions hâtives.
Le temps que notre ciel devienne orage.


L’adrénaline. Un vecteur permettant d’outrepasser ses limites. Si l’on ne l’entendait pas, qu’importe que notre corps hurle toute sa douleur ? Si on les ressentait pas, qu’importent les signaux indiquant de se tenir tranquille ?
La fureur. Une source de puissance que les plus grands guerriers cherchaient à maîtriser. Mais seule la colère la plus véritable était capable de faire des miracles. Seule celle étant à l’origine de cris pouvant provenir d’une bête. Pouvant provenir de cette même bête objet de cette haine.
Nulle parole intelligible. Des mots furent prononcés, mais la voix étaient trop déformée pour les comprendre. Pourtant, cela fut suffisant. Ce à qui ils étaient destinés put à priori les comprendre. Le sabre disparu. Un anneau électrique prit place dans le dos de la combattante. De ce dernier, des éclairs se concentrant en une nouvelle lame. Cette dernière possédait deux formes. Une semblant faite purement de l’élément maîtrisé.
L’autre bien plus physique, la foudre parcourant une lame de métal. Rarement utilisée, elle existait pourtant. Elle ne sa manifestait que pour tuer, et ce n’était pas son rôle premier.

Ignorant les blessures, ignorant les protections, elle se précipita sur le monstre. Peu importe si son corps n’en étant pas capable, elle ne lui laissa pas le choix. Dans un rage des plus primaire, elle frappait. Jamais ses coups ne furent aussi instinctifs.
Jamais ses frappes n’avaient manifesté une telle envie de tuer. Une envie de meurtre aussi pure, aussi intense.

_________________
[2017] L'éclat d'une fin [Nozomi] Signature_Nozomi

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t252-tomoe-nozomi

Tomoe Nozomi

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum