Before Tomorrow Comes :: Mémoires oubliées :: Archives :: Présentations archivées



Données Spirituelles
Grade: Fracción - La Escoria
Lun 5 Déc 2022 - 1:19 - Takogato - chimère et cauchemar [Fracción de la Escoria]

Takogato

MenosVasto Lorde
Âge Longtemps, sans doute


GradeFracción de La Escoria


Antojos

Sous l'étrange faciès noir rappelant le manteau des Gillian, le corps du Hollow est informe et tentaculaire. Capable de le compresser afin de se faufiler dans ses espaces restreints ou d'en projeter des tentacules sous haute pression, son vrai pouvoir consiste à s'infiltrer dans les corps d'âmes tombés au combat, en arborant leur apparence. Toutefois, il sera toujours trahi par ceux qui le fixeront dans les yeux, reconnu par les trois iris jaunes aux pupilles fendues qui comblent les sclérotiques noircies des corps corrompus. Une barbarie grotesque qui n'a été à ce jour représenter que par des ombres au-détour d'une allée.
Cette capacité sert surtout à Takogato pour infiltrer le monde des vivants, bien que les exploits des corps que le Menos habite passent rarement inaperçus...
Takogato - chimère et cauchemar [Fracción de la Escoria] P-hollow

Description

Takogato est une créature chimérique. Il a été théorisé que les regrets qui percent le coeur d’un hollow finiront un jour par animer ses transformations pour lui donner une apparence définie, mais pour l'observateur qui tente de décortiquer ceux qui alimentent le Menos nommé Takogato, il peut être difficile d'en comprendre le filon.
Son facies est humanoïde, la ligne de sa mâchoire bien définie et un large menton. Pourtant, cette tête est comme une ombre, rappelant le grand manteau d’un Gillian, sur laquelle se fixe un masque rappelant le crâne d’un chat, ses six premières canines bien en évidence. Les orbites ne se ferment pas complètement et accueillent un trio d’iris jaunes chacune, aux pupilles fendues ; des orbites s’échappent une fumée obscure qui forment deux oreilles empruntées au lynx.
Cette tête est montée sur un torse humanoïde au buste musculeux, mais possédant un l'abdomen rachitique. Sous les saillies des dernières côtes se coince un ventre distendu par des viscères au premier abord immobilisées par de longues années de jeun, mais qui finissent par se mouvoir au rythme de borborygmes silencieux.
La masse noire de sa tête colore peu son corps, s’étiolant à partir de la nuque en collier de fourrure pour formant ensuite une crête de pelage le long de l’échine. Bien qu'elle possède un buste d'apparence humanoïde — si ce n'est du trou centré au plexus, où se glisserait facilement une tête humaine, justement — les bras sont absents et les épaules sont plutôt lestées de huit tentacules blanches et invertébrés, puissantes, qui lui servent autant pour se balancer entre les grands arbres cristallisés que pour attraper ses proies et les étouffer. Parfois, le Menos enroule ses tentacules dans des simulacres de bras, afin d'adopter la silhouette moins menaçante d'un humanoïde. D’autres fois, il en tresse deux pour représenter la grande queue féline et adopte la posture animale du gros matou ; de la taille aux orteils, ses pattes postérieures s'inspirent de celles des félins, des cuisses puissantes aux tarses allongées le faisant se promener sur la pointe de ses phalanges griffues. Il n’hésite d’ailleurs jamais à rassembler ses tentacules autour de ses pattes pour en masquer l'absurdité, du moins au début d'un premier rendez-vous, durant lequel il adaptera son apparence selon les menaces qu'il percevra chez l'autre.
Pourtant, malgré son apparence cauchemardesque, son regard multiplié est empreint d'intelligence et comme la plupart des Menos passés le premier stade de leur évolution, Takogato possède une personnalité unique. Avec les années, il a su réprimer la faim insatiable propre à son espèce et peut passer de longs moments sans s’alimenter. Selon lui, son jeun de reishi a formé le corps qu’il possède aujourd’hui, bien que sa propre temporalité lui ait été dérobée dès qu’il eut pris conscience qu’il vivrait au creux d’un monde aux apparences éternelles.
Devenu Vasto Lorde à une époque où le Yermo n’était dirigé que par ses homologues Menos, Takogato s’est tenu loin des dangers. On le surnommait El Asceta, ou l’Ascète, puisqu’il était l’un des rares hollow à ne pas s’engager dans de longues chasses sauvages envers ses congénères ou au sein du monde des vivants. D’ailleurs, nul ne lui a reconnu de territoire et certains ont même douté même qu’il puisse avoir atteint le stade ultime de son évolution (avant que les Arrancar se fassent connaître). Toléré par certains mais chassés par plusieurs, ce fut sans grande surprise que la Chimère rejoignit le Centaure après les récents événements qui transformèrent les communautés du Hueco Mondo.
L'arrancarisation ne lui est pas inconnue, mais le Menos n'a aucun intérêt pour celle qu'a imposée Aizen, brutale et difficile. Autrefois grand spectateur des grands bouillons hollorifiques, dans les coins sombres de la Arboleda de los Menos, afin de superviser la naissance de nouveaux frères, il se dit choqué de voir le cycle naturel de la Nuit Éternelle être ainsi chamboulée. Toutefois, il est à nouveau poussé par ce désir d'évoluer — désir qu'il n'avait plus ressenti qu'après de longues décennies après avoir atteint le zénith du Menos — Takogato souhaite en apprendre davantage sur cette faction ancienne aux moeurs ancestrales, ce rituel qui lui apparaissant plus naturel et en accord avec ses instincts.
Minimum 10 lignes complètes.
Takogato - chimère et cauchemar [Fracción de la Escoria] P-hollow

Lumière et Vide

Le grand corps absurde de la bête cauchemardesque se prélassait en hauteur, avachie contre la branche tranchante d’un arbre en quartz. Aux creux des ombres, au plus près du Yermo en plafond, malgré son regard multiplié fixé sur l'invisible, le ronronnement de son souffle endormi signifiait l’inoffensivité de la grotesque créature. Des spasmes provoqués par ses rêvent gigotaient les muscles maigres et filiformes sous sa peau diaphane.

D'abord, il Lui est apparu comme un géant. Vêtu de noir, armé d'une lame, l'Homme invisible se floue dans les lueurs de Ses premières visions.

L'âme de Takogato était née à une époque révolue d'un Japon impérial, où le surnaturel s'expliquait par les visions cauchemardesques que certaines âmes éveillées apercevaient au détour de murailles rappelant celles de la Soul Society. Une époque où la famine était courante et où une femme gravide priait les dieux pour pouvoir mettre à bas un nouvel être — un fils idéalement — sans complications. Réfugiée dans le petit cabanon à même monté le sol, elle tentait de faire bouiller de l’eau tout en supportant les vives crampes qui la plongeaient toujours plus vers l’inconscience.
Pourtant, après de longues heures à saigner et à souffrir, la femme épuisée ne put tenir que quelques minutes l'enfant contre sa poitrine, avant qu'un dernier hoquet ne l’emporte avant elle…

Le Faucheur s'était glissé dans le taudis, où la peine mortelle de la femme avait laissé une impression collante d'amertume. Un feu de braises se mourrait sous un chaudron d'eau encore fumante, projetant sur le sol en terre battue des ombres menaçantes. Devant le gardien spirituel, deux âmes se blottissaient l'une contre l'autre : celle d'une mère, dont la chaîne étrangement ombilicale rejoignait celle de son enfant mort-né, qui, animé par sa nouvelle existence spirituelle, s'époumonait de pleurs angoissés. Le Faucheur devait faire vite, car cette femme avait été mordue et par quelques sorcelleries de la génétique, avait mis au monde une âme puissante. Sous le couvert d'un ciel tempétueux, ses cris attiraient les Chasseurs de la Nuit.

Un instant plus tard, le dernier barrage de Sa conscience immature cède à la folie de la transformation et Son corps s'enflamme d'une rage ancestrale. Son ombre bulle et couvre le regard médusé de l'Homme invisible occupé à repousser Ses frères, premier souvenir à S'imprimer sur Sa rétine.

Chaos. Chaos.

Vives sensations qui électrifient Ses sens.

Les tentacules du Menos s'entortillèrent brutalement, propulsé à l'éveil par ces vives et sombres réminiscences. Seules les effroyables sensations de sa transformation et quelques images grotesques de ce moment terrifiant persistèrent encore dans les méandres de l'esprit du Menos, qui tel le félin, s'étirait à son réveil. Recouvrant le silence austère du Hueco Mondo, le corps étrange de la créature se gonfla d’abord d’un grand respire et poussa ensuite un bâillement caverneux, puisqu'elle ne semblait pas posséder de gueule pour l’exprimer. Telles de longues langues râpeuses, son collier de tentacule s’activa ensuite pour effectuer une toilette et lisser sa fourrure jais. D’un dos arrondi et frissonnant, la Chimère se souleva pour sa rasseoir immédiatement, incertaine quant aux tâches à entreprendre. Puis, comme une clef que l'on tournerait dans un petit bolide à ressorts, sa patte droite gigota. D’un froissement sonore, le corps chimérique disparut et s'aventura dans la forêt Menos.

De sonido agiles, la créature bondissait d'instant en instant dans des nuages de poussière nacrée pour traverser la forêt Menos et une partie du Yermo. Après un moment entre fractions d’espace, la faim à son tordit les viscères et le Menos dut s'arrêter. Poussant un long gémissement animal à la lune, sous la douleur et l'inconfort, Takogato parvint une nouvelle fois à la faire taire, de frottements horaires sur son ventre rebondi. El Asceta était parfois surnommé Takogato par les vieux Menos comme lui, pour ses habitudes à observer ses congénères ou à s'aventurer dans un Garganta vers le monde des humains, sans jamais n’y combler son manque. Nul ne savait vraiment comment la chimère avait atteint le stade de Vasto Lorde, mais aux questions, Takogato répondait toujours : apprends à contrôler ta faim, comme Lui a fait.

Combien de Ses frères avait-Il put manger pour en arriver là ? Combien de ces Faucheurs avait-Il put traquer, semer, combattre pour seulement espérer devenir Gillian ? Combien de vies S'étaient mêlées les Unes aux Autres, orchestrées par cette seule émotion qu'était Leur : el hambre.
Malgré toutes Ses vies fusionnées dans Son seul être, l'Adjuchas n'avait conservé qu'un seul sentiment :
Sa faim.

Le Takogato d'autrefois, une fois sa toute première conscience acquise dans un nouveau corps d’adjuchas, s'est longtemps lamenté sur son sort, exprimant sa colère contre les écorces cristallines de sillons profonds, avec ses griffes de jadis. Réaliser qu’il ne pourrait jamais combler réellement cette faim l’avait poussé dans une rage primaire impossible à tout exprimer. Il s’était jeté dans bien des combats à l’époque, évitant sans doute par chance les morsures de ses frères. Takogato ne pouvait recompter les traces qu'il avait semé dans son long périple au creux du Yermo, mais il a longuement erré à la recherche de réponses. Jusqu’au jour où il tomba sur un Garganta ouvert au milieu du désert, menant tout droit vers le monde des vivants…

Le Shinigami n'en croyait pas ses yeux. Bien qu'habituellement invisible aux yeux des badauds qui animaient les rues du centre-ville de Karakuta Town, lui comme eux fixaient l'étrange silhouette qui avait bondi d'un trait sur le toit d'un immeuble de cinq étages. La ville humaine n'en était plus à son premier exploit surnaturel, qui venait s'ajouter à la longue liste de maléfices qui incombaient parfois leur quotidien, mais comme toujours ils en étaient étonnés. Poster à la cime d'un poteau électrique, le Shinigami se surprit à renvoyer le vague salut que la silhouette lui avait fait avant de disparaître de champ de vision aussi subitement qu'elle n'y avait bondi. Il ne l'aurait sans doute pas rapporté, avait-il confié à son lieutenant, si une impressionnante pression spirituelle n'avait pas ensuivie sa disparition. Une pression digne d'un Capitaine, qui avait causer un malaise chez les humains les plus sensibles des alentours, pour s'estomper ensuite tout aussi étrangement.

Entre siestes et éveils, il étudia beaucoup ces créatures faibles mais qui ne semblaient pas taraudée par cette même faim que lui. Fut une époque où le Menos s'aventurait régulièrement dans le monde des vivants, pour se colorer les rétines des couleurs vives que lui offrait cet autre monde. Il y rencontra également ses premiers shinigamis, certains plus tolérants que d’autres, ainsi que d’étranges humains capables de le remarquer, aux armes diverses et à la fois similaires…
Pourtant, tout changea lorsque la Soul Society implosa et que le renégat Aizen se réfugia au Yermo. Sensible aux joutes de pouvoir, malgré la distance qu’il avait pris soin de cultiver avec celles-ci, le Menos dû se réfugier à nouveau dans son ancien repère, afin d’éviter les aberrations spirituelles de Karakura ou encore les mastiffs du binoclard, qui pistaient les Vasto Lorde pour les recruter dans son armée. Au creux de la forêt, loin des conflits, il pourrait peut-être à nouveau rêver.
Aussi, des songes, il en produisit. Assez pour complètement s’éclipser.

Son retrait dura plusieurs années, bien que pour la Chimère, son retour lui sembla comme le lendemain d'une longue nuit agitée, les idées encore toutes embrouillées devant la nouvelle réalité du Yermo. Certes, son long sommeil avait été quelque fois perturbé par les batailles qu'avaient menées la Soul Society contre les troupes du Renégat, lors des libérations des différents pouvoirs des acteurs de cette guerre sur le point de s'achever. D'abord, dans sa forêt natale, les hollow s'étaient assemblés derrière un chef de meute, Yrronos ; au centre du désert, l'immuabilité des grandes vagues ensablées avait donné naissance à un nouveau palais ; l'incroyable construction de Las Noches reposait désormais en ruine, mais s'y aventurer pour la première fois restait impossible pour Takogato, puisque le territoire était déjà sous l'emprise du Jaguar.
Les anciennes lois du désert blanc étaient révolues, remplacées par ce jeu de pouvoir duquel chacune des meutes tentaient d'y instaurer sa pièce maîtresse. La faim qui tordait alors les viscères de la Chimère hurlait si terriblement que pour un rare moment depuis son évolution, El Asceta ne parvint à la taire. Il fit la rencontre d'Yrronos peu après que le Vasto Lorde eut laissé le contrôle à ses plus bas instincts, réduisant au silence l'un des coins sombres de la forêt.
Un choc court et brutal, duquel Takogato aurait bien terminer son existence piétiné si cela n'avait été de l'humilité du Centaure. Vouant alors son allégeance pour la toute première fois, Takogato comprit que la longue vie qu'il avait mené jusqu'alors ne pouvait continuer et qu'il devrait bientôt trouver un moyen d'augmenter son pouvoir, s'il souhaitait poursuivre ses observations d'un monde humain plus dangereux qu'autrefois...

Tokyo. Il n'est plus à Karakura. Combien de saisons s'est-Il assoupi ? Le Takogato ne peut le concevoir. Son ventre gronde et Lui brûle, ce monde est plus alléchant qu'il ne l'a jamais été. Toutes ces Âmes absorbées résonnent en choeur, Elles Lui crient d'évoluer encore ! Alors le Takogato souhaite répondre à Leur appel.

Il est temps : Sa Faim sera comblée !

Minimum 30 lignes complètes.
Takogato - chimère et cauchemar [Fracción de la Escoria] P-hollow

HRP

Avatar : Création originale by me

Comment avez-vous connu le forum : Topsite



Dernière édition par Takogato le Mer 7 Déc 2022 - 18:57, édité 10 fois

Takogato

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Queen of Clubs
Lun 5 Déc 2022 - 9:10 - Takogato - chimère et cauchemar [Fracción de la Escoria]

Bienvenue sur BTC Takogato (même si on s'est déjà vus sur Discord) ! Un correcteur se chargera de passer sur ta fiche lorsque tu signaleras sa finalisation. Si tu as des questions, n'hésites pas à les poser dans le bureau du Staff.

Pas de soucis pour que ton personnage soit Vasto Lorde, tu peux mettre cette information dans la catégorie "Race" à la place de Hollow. Et ton grade (si j'ai bien compris) sera plutôt "Membre de la Escoria".

Bon courage pour ta phase de rédaction !

_________________
Takogato - chimère et cauchemar [Fracción de la Escoria] Sl0s
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t325-akashiya-recca-ft

Akashiya Recca

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Fracción - La Escoria
Mer 7 Déc 2022 - 18:57 - Takogato - chimère et cauchemar [Fracción de la Escoria]

¡Hola! ¿Qué tal?

J'ai terminé ! Bonne lecture et en espérant que cela vous plaise !

Bien à vous,
T.

Takogato

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: King of Swords
Jeu 8 Déc 2022 - 6:28 - Takogato - chimère et cauchemar [Fracción de la Escoria]

¡Hola Takogato y bienvenido!

La lecture était plaisante oui, assez pour te valider en tant que Fracción de La Escoria !

Ton rang attribué est celui d'expert, ce qui te donne droit à 12 PC, 3 PB et 2600 Reiryoku à répartir librement dans ta FT. Tu disposes également de 2100 PV, sans parler les :
  • 5 techniques N1 ;
  • 4 techniques N2 ;
  • 2 techniques N3 ;
  • 1 technique N4 ;
  • 2 aptitudes (1 N1 & 1 N2).

Pour constituer ta fiche technique, je t'invite à relire plus avant le système de combat et suivre le modèle de FT dans ta zone de faction où tu pourras poster ton sujet. Je t'invite également à consulter les sujets propres à ta faction concernant l'organisation de cette dernière entre les joueurs. C'est aussi ici que seront postées les demandes d'inscriptions pour les diverses interventions ou missions.

Comme d'accoutumée, le bureau du Staff est à ta disposition en cas de question.

Je te souhaite à présent bon jeu sur BTC, au plaisir de te rencontrer en RP !

_________________
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t525-kichigai-ganryu-en-cou

Kichigai Ganryū

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum