Before Tomorrow Comes :: Soul Society :: Rukongai :: Au-delà du Rukongai

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2


Naoki Shiori

Données Spirituelles
Grade: Vice-Capitaine de la 2ème Division
Sam 15 Oct 2022 - 18:37 - lose each weakness that remains (shiori)

L’insulte n’était de toute évidence pas tombée dans l’oreille d’une sourde à en juger le retour de flamme que je me prenais au visage. Oui, j’étais le problème. Et il était vrai que mes journées passées au bureau avaient contribué à me rouiller. En conséquence, je manquais de force. Mais, tout de même, Shirahime devait bien admettre qu’elle faisait son poids ! Enfin, dans tous les cas, je m’amusais bien de cette situation. Toutes deux, nous titubions en chœur et si mon interlocutrice devait être habituée par ces spectacles, pour moi, c’était quelque chose de relativement nouveau.

Ce constat, il ne fallut pas très longtemps à la balafrée pour le réaliser. Aussi, avec la meilleure attention du monde, me suggéra-t-elle presque de me porter si le besoin se faisait ressentir. Après, il y avait cette dure réalité faisant que dans son état, elle risquerait de s’effondrer au sol sous mon poids pour nous endolorir toutes deux encore davantage. Ce pourquoi, je balayais l’air devant moi de ma main valide.

– Alors, je ne suis pas plus grosse que toi. À te regarder, je dirais que j’ai même encore pas mal de marge ! Mais non, toi… hé… T’as pas l’air beaucoup plus forte. Et t’as pas eu besoin de traîner au bureau pour ça !

Je continuais ainsi sur mes petites provocations gentillettes. En revanche, je n’irais pas oublier comme ça son invitation à m’appuyer sur ses épaules. Même si, avant ça, il fallait que Shirahime nous sorte de ce mauvais pas qui promettait de me mettre dans l’embarras. Naïve, je m’étais persuadée qu’elle maîtrisait un tel sort de Kidō qui nous sortirait de cette mauvaise passe. Pour cette raison, je buvais ses paroles comme du petit lait. Avec beaucoup d’espoir, j’assistais à sa démonstration, dans l’attente d’un résultat exceptionnel. Pour qu’à la fin, eh bien, rien ne se passe, si ce n’était d’alimenter plus le caractère cocasse de la scène se jouant alors.

Plissant les yeux, je demeura un temps interdite. En parallèle, ma partenaire se désespéra d’échouer à atteindre son objectif. Une mauvaise élève, maugréait-elle. Quant à moi, je semblais la chercher du regard, perdue.

– Shirahime ? … Où es-tu passée ? Je… Je t’entends mais… Oh non… Je crois bien que ça a fonctionné ! C’est un miracle ! Où es-tu ?!

De ma main valide, j’attrapais le vide, m’efforçant de me diriger vers l’origine de la voix. Puis, avec suffisamment d’efforts, j’attrapais le tissu sur son épaule.

– Ah ! Tu es là !

Et ceci fait, je m’appuyais sur elle comme elle me l’avait proposé en premier lieu. Non pas simplement en reposant tout mon poids, mais plutôt, pour que nous nous soutenions toutes les deux. Même si avec le rire qui vint m’emporter, j’allais manquer de nous déséquilibrer toutes les deux. Les larmes aux yeux, j’essayais de reprendre contenance.

– Outch… Aïe… Si tu pouvais arrêter de me faire rire… ça me fait mal…

Reconnus-je avec une expression grimaçante. Après m’être un peu remise, j’intégrais plus calmement sa dernière réflexion. En quoi dire que l’on s’était perdues nous sauverait aux yeux de nos supérieurs ? Cela n’expliquait pas notre état. Ce pourquoi, il me fallait contribuer à nous dégoter un scénario plus crédible.

– J’aimerais dire que nous étions en mission ou quoi… Mais d’une, je ne fais rien sans le notifier dans l’administration du Nibantai… Et de deux…

Je vidais un peu plus ma bouteille de Saké.

– Pas sûr que ça justifie tout… Au pire, on peut parler d’un incident alors qu’on profitait d’un congé ? Genre, ils étaient dix. Non, vingt. Allez… cinquante ! Et nous étions alors les plus vulnérables. Enfin… quelque chose comme ça… Et puis… oh… Je ne tiendrai jamais jusqu’au bout…

Avouais-je en laissant remonter un hoquet qui serait le premier d’une longue série.

_________________
lose each weakness that remains (shiori) - Page 2 Saori-13
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t231-shiori-naoki

Naoki Shiori

Revenir en haut Aller en bas


Shihōin Mei

Données Spirituelles
Grade: Vice-Capitaine de la 2ème division
Sam 5 Nov 2022 - 21:29 - lose each weakness that remains (shiori)

Tu lui affiches une expression consternée, presque vexée par ses propos, ayant soudainement l’envie de pousser gentiment son épaule pour qu’elle soit trop occupée à tomber et moi à parler (t’insulter). Or, tu n’en fais rien, n’ayant pas non plus envie de la blesser plus qu’elle ne l’est déjà et pas certaine de ne pas tomber à ton tour, que ce soit en riant trop de sa chute ou simplement parce qu’elle se serait rattrapée à toi. Alors tu te contentes de rouler des yeux avant de lui adresser un sourire amusé. - M’enfou. Je suis plus jolie. Ça n’a aucun lien mais tu sembles convaincue, satisfaite même, de ta répartie.

Or, être jolie ne vous sauvera pas des réprimandes qui vous attendent si quelqu’un venait à vous voir rentrer au Seireitei dans cet état. Donc, dans ta grande sagesse tandis que tu cherches une solution, tu en viens à penser à tes cours à l’Académie, notamment tous ceux que tu as négligés parce que tu t’y ennuyais trop. Débordante d’une confiance en toi qui ne vient de nulle part autre que cet alcool qui coule dans tes veines, tu te tentes à un Kidō improvisé.

Et tu rates.
Bien évidemment que tu rates.

Ou pas ? Tu fronces des sourcils face à la stupeur de Shiori qui semble te chercher et tu y croirais presque, jusqu’à ce qu’elle te tombe finalement dessus. - J’te jure que la prochaine fois ça va fonctionner. Alors que tu glisses ton bras dans ton dos pour tenter de la soutenir.

Continuant de t’avancer, tu suggères de nouvelles solutions sans jamais être très convaincue par ce que tu proposes. Tes idées sont assez merdiques et tu n’es pas en état de réfléchir plus convenablement, continuant même de noyer ton cerveau sous un peu plus d’alcool. Tu n’es plus non plus en état de marcher convenablement, la démarche hésitante et l’équilibre précaire, en partie aussi faute de celle que tu gardes contre toi. - Tu vas nous faire tomber ! T’efforçant de garder l’équilibre pour deux. - Lourde comme une enclume, oh.

Oui, tu n’as toujours pas digéré l’insulte.

Tu l’écoutes tandis qu’à son tour elle propose des idées pour expliquer votre état, éclatant de rire à ton tour. - Cent moi je dis ! Comment bien justifier vos blessures sans parler de ce petit combat improvisé duquel vous avez fini en sale état, elle avec quelques os de brisés et toi avec les vêtements déchirés et maculés de sang. - Y’a qu’un soucis… Plus qu’un, dans toute son histoire, mais un seul qui te semble important.

- C’est pas ton genre de profiter d’un congé. Un rire s’échappant de tes lèvres, semblant toujours très amusée de toi-même. - Je pense que le mieux c’est de se trouver un endroit où squatter au Rukongai. Enfin des paroles presque réfléchies. - J’suis sûre ça nous rappellera le bon vieux temps. Bon, tu ne sais pas.

Mais ça te rappellera tes premiers mois ayant suivi ta mort.
Puis ça vous évite de rentrer dans cet état.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t364-asano-shirahime

Shihōin Mei

Revenir en haut Aller en bas


Naoki Shiori

Données Spirituelles
Grade: Vice-Capitaine de la 2ème Division
Sam 12 Nov 2022 - 1:35 - lose each weakness that remains (shiori)

– Mais enfin, Shirahime, bien entendu que tu es la plus belle ! Laisse moi te rappeler qu’il y a « princesse » dans ton nom ! Alors, si tu n’es pas la plus belle avec ça, je ne comprends plus !

Contrairement à mon amie, j’étais tout sauf compétitrice. Je pouvais accepter de perdre tout le temps du moment que j’obtenais ce que je voulais à la fin. En l’occurrence, la joie de la balafrée. Alors, dans mon état, je ne réfléchissais pas si loin. Mais c’était suffisamment ancré en moi pour que je me comporte ainsi au naturel. Que je joue le jeu pendant sa démonstration fit également son petit effet et je riais beaucoup tandis qu’elle me soutenait au niveau du dos. À quand cela remontait, la dernière fois que je m’étais autant amusée ? Était-ce seulement déjà arrivé ?

Dans tous les cas, j’avais bien besoin d’être supportée, quand bien même, de nous deux, j’étais encore celle à me trouver dans le meilleur état. Cependant, d’évidence, je tenais bien moins l’alcool que la shinigami de la Onzième division.

– J’en suis convaincue !

Comment pourrait-il en être autrement ? Honnêtement, je ne savais même plus ce que je disais. Pour autant, j’eus une tête on ne peut plus sérieuse alors que Shirahime lançait plusieurs idées à la volée afin de se sortir de cette panade. À la mine de mon interlocutrice, elle n’était guère très convaincue par ses plans. Pourtant, je trouvais que la plupart se tenaient. Le signe que définitivement, j’avais perdu ma lucidité. Un instant, nous faillîmes tomber. Et bien évidemment, ma comparse m’apostropha avec le petit tacle en prime qui allait bien.


– Beurp…

Portant la main devant les lèvres, j’eus momentanément une remontée que je sus contenir au dernier moment. Restait ce goût de vomi en bouche qui m’arrachait une grimace de dégoût.

– Beuh… à ce rythme, je vais finir par délester du poids… d’enclume… oui, oh… Tu crois… qu’on arrive bientôt ? Je…

La sueur commençait à perler sur mon front. Étais-je essoufflée ? En effet, je sentais bien que mon souffle se raccourcissait. Je respirais plus fortement. Je parlais plus fort aussi.

– Oui, cent ! Pas moins !

Il était déjà incroyable que j’arrive encore à suivre la conversation. Encore qu’à mon regard vitreux devant le risque encouru et exprimé par ma partenaire, on pouvait douter de ma compréhension.

– Le… Squatter… Un congé ? Chez… Hein ? De qui ? … Le temps ?

Levant les yeux au ciel comme pour jauger les nuages, je plissa les yeux en fichant mon regard vers la lune. En la regardant, j’eus l’impression… oui, qu’elle se dédoublait. Pire, qu’elle tombait sur le côté. Levant l’index vers l’astre lunaire, je semblais prise d’une inquiétude soudaine.

– La… La lune, Shirahime ! Elle tombe ! Attention !

Et dans mon alerte, de réaliser que je perdais l’équilibre, tombant sur le côté. Le visage frappant contre le sol, j’essayais de me redresser, la bouteille de saké renversé près de moi. Le regard dirigé vers un petit caillou, je le voyais encore se dédoubler, comme s’il courrait sur le côté à l’extrémité de mon cerveau. Je me déréglais. Et les yeux ronds, je me mis à ramper près d’un parterre de fleurs. L’instant d’après, je vomissais mes tripes dans une scène qui ferait beaucoup de mal à ma crédibilité si Shirahime devait s’en rappeler demain. Après de longues secondes, je me couchais dos à terre, le regard à nouveau orienté vers la lune qui me narguait de sa hauteur. Au bout de ma vie, je finis par capituler.

– Shirahime… Je… Je crois que c’est foutu pour moi… Pars sans moi… Je… Je ne peux pas aller plus loin…

_________________
lose each weakness that remains (shiori) - Page 2 Saori-13
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t231-shiori-naoki

Naoki Shiori

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum