Before Tomorrow Comes :: Chroniques & Intrigues :: Chroniques


Kuchiki Haruka

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Sixième Division
Dim 18 Sep 2022 - 7:17 - Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra]

Compte tenu du fait que la plupart des Shinigami « amnistiés » il y a de cela six ans étaient issus du Nid des Asticots, l'on aurait pu s'étonner que la Deuxième Division - en charge de cette prison singulière - acceptent le moindre d'entre eux dans leurs rangs. Ils avaient, après tout, passé des décennies, parfois des siècles à les voir derrière les barreaux après les y avoir placés eux-mêmes ; l'idée de devoir à nouveau les compter parmi leurs frères d'armes était pour le moins déconcertante.
Tout comme l'avait été la décision d'Igarashi Sora - alors fraîchement promu Capitaine - de demander à accueillir au moins l'une d'entre eux, au moment de remettre entre les mains du haut commandement les dossiers relatifs à chaque prisonnier pour qu'ils fassent leur sélection.
L'on aurait pu y voir une volonté de participer à l'effort de tolérance collectif qui voulait que chaque Division doive désormais accueillir d'anciens détenus de partager leur fardeau. C'était aussi et même surtout un moyen de garder un oeil sur elle... Et de lui attribuer toutes les tâches accessoires - de son point de vue - dont il ne voulait pas avoir à se charger, ou qu'il jugeait indignes de lui. Elles s'avéraient nombreuses.

Sans surprise, cet étrange partenariat s'était rapidement dessiné de telle manière qu'elle héritait de la plupart des tâches administratives et autres « trucs chiants » du même acabit, selon ses propres termes.
Il était également plus qu'heureux de lui confier les rênes de leurs services d'espionnages et de renseignements ; si ces derniers lui avaient fait de l'œil fut un temps, c'était bien moins le cas depuis qu'il avait constaté que cela consistait à éplucher à longueur de journées des compte-rendus lui apprenant qu'untel ne lavait jamais son Shihakushō ou qu'un autre était allergique à la cacahuète.
Seulement, il était des devoirs dont il ne pouvait si facilement se débarrasser, et cela incluait les montées en grades, entre autres actes officiels que seul un individu arborant le haori pouvait légitimement valider. Question de protocole. Et s'il savait devoir prendre en charge l'une de ces rares occasions ce jour, sans quoi sa subordonnée n'aurait pas pris la peine de laisser un mot sur son bureau - elle connaissait les risques -, encore eut-il fallu qu'il puisse déchiffrer le contenu de la note en question.
Ce pourquoi la responsable avait sans cérémonie été conviée à le rejoindre, lorsqu'il était tombé dessus en prenant son poste ce matin-là.

▬ Putain, Shiori, je t'ai déjà dit que j'arrivais pas à lire tes pattes de mouches dégueulasses. Ça dit quoi ?

_________________
Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra] EEHHKP5

Kuchiki Haruka

Revenir en haut Aller en bas


Naoki Shiori

Données Spirituelles
Grade: Vice-Capitaine de la 2ème Division
Dim 18 Sep 2022 - 16:07 - Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra]

Moi-même récemment arrivée à ma position grâce à l’entremise d’un capitaine que j’aurais aimé présenter comme généreux, j’aurais pu rapidement déchanter au constat du piège qui m’avait été dressé. Le mot pouvait apparaître comme dur, mais il fallait voir à quel point le nommé Igarashi profita de la faveur qu’il me fit pour se décharger des affaires qu’il se plaisait à traiter d’emmerdantes. Aussi, loin d’être ménagée à mon entrée en poste, je me retrouvais à assumer une pléthore de responsabilités administratives avec en toile de fond une belle épée de Damoclès qui n’irait pas sans me tomber sur la nuque si d’aventure je me prenais de négliger mon travail. En effet, lorsqu’on avait mon profil, il était malvenu de trouver à discuter des abus de son supérieur.

Au fond, je m’en étais rapidement accommodée. À l’exactitude, j’y trouvais un bon exutoire pour ne pas avoir à penser. Et Dieu sait comme ces distractions m’étaient salvatrices. À l’académie déjà, j’avais fait la démonstration d’investissements démesurés pour compenser de premiers résultats médiocres dans de nombreuses matières que les professeurs trouvèrent à m’inculquer pendant mon parcours. Ne ménageant que peu ma santé, j’avais pu approcher quelques fois de mes limites et générer quelques dangereux blocages dans la bonne exécution de mes missions. Cependant, la globalité de mes résultats avaient justifié l’ascension fulgurante qui m’avait vu placée au grade de Vice Capitaine du Nibantai.

Avec du recul, j’atteignis moins cette position pour mes capacités intrinsèques que pour mes facultés de gestion qui me rendaient naturelle aux prérogatives administratives. Pour cette raison, le capitaine avait trouvé une belle opportunité de s’épargner une routine qui ne matchait guère vraiment avec ses centres d’intérêt.

Enfin, peu importe, car aujourd’hui, il n’était pas question de moi mais d’un autre membre du Nibantai qui allait se voir récompensée d’une promotion. Chibiko Daestra, de son nom, se verrait prendre plus de responsabilités dans l’Onmitsukidō. Des affaires tactiques qui entraient dans le champ de l’opérationnel et que je peinais jusque là à encadrer pour la surcharge de paperasse et d’ordres de missions que je me voyais couramment distribuer aux quatre coins de la division. En cela, j’accueillais cet événement avec beaucoup de soulagement et m’étais occupée de l’organisation de cette cérémonie. En effet, si j’avais attendu du capitaine qu’il s’en charge, alors l’année prochaine, nous y serions encore.

Bien entendu, mes prérogatives exigeaient tout de même de laisser à mon supérieur le soin d’incarner la plénitude des pouvoirs. Ce pourquoi, je me retrouvais à coopérer directement avec lui et essuyer des reproches pour tout ce qui pouvait brusquer son confort. Comprenait-il que le traitement de centaines de dossiers par jour était impropre à soigner son écriture ? Comment appelaient-ils ça, dans le monde des humains ? Oui… Une écriture de médecin ! Enfin, pour être honnête, mon manque d’éducation faisait que même si j’avais le temps de soigner mes écrits, ces derniers seraient bien difficiles à lire. Ce pourquoi, en règle générale, je préférais gérer les choses de vive voix plutôt que de risquer les désagréments de subordonnés qui pouvaient avoir quelques difficultés à traduire mes notes. On en était là. Avec le temps, ils s’habituaient. J’espérais qu’il en irait de même pour Daestra.

– Que la nommée Chibiko Daestra sera aujourd’hui promue au titre de quatrième siège et se verra monter en responsabilités au sein de l’Onmitsukidō.

Répondais-je sobrement sans plus réagir aux remarques fatigantes qui pouvaient m’être adressées. En cela, j’étais habituée. Je n’avais pas vraiment le choix, à bien y regarder. En effet, je connaissais suffisamment mon capitaine pour savoir quelle mauvaise idée cela pouvait être que de le mettre en colère. Au moins, ainsi, il avait les éléments minimum pour éviter quelques étourderies qui venaient souvent du fait de sa négligence courante.

Ce point de détail réglé, j’allais montrer à la nouvelle venue l’apparence d’une femme qui se démarquait par deux petites cornes au front. Cette excentricité de côté, je ne possédais rien de vraiment remarquable si ce n’était mon brassard qui attestait de mon rang au sein de la division. Quelques bracelets et colliers de basse facture, que l’on pouvait parfois trouver chez des habitants des districts modestes, venaient orner mes poignets ainsi que mon décolleté. Pour se faire, il me fallait l’appeler. J’invitais donc un subordonné à aller la chercher.

– Voulez-vous bien la faire entrer ?

Sur ces mots, la principale intéressée allait trouver l’opportunité de faire bonne impression pour son accession à de plus hautes responsabilités.

_________________
Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra] Saori-13
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t231-shiori-naoki

Naoki Shiori

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Lun 19 Sep 2022 - 11:09 - Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra]

Mère termine de passer en revue mon uniforme, je peux sentir le poids de son jugement qui martèle mes frêles épaules tandis qu'elle fait les cent pas autour de moi dans un silence de cathédrale. Le tailleur embauché pour l'occasion s'active sur les dernières retouches, conscient des exigences de sa commanditaire et de l'importance de se montrer minutieux. Une fois la tâche accomplie les deux se retirent, me laissant seule face au reflet désabusé de celle qui aujourd'hui doit impérativement faire bonne figure.

- Voilà qui est très bien, vous pouvez disposer. Quant à toi jeune fille, tâche de garder à l'esprit que tout ce simulacre n'est pas à prendre à la légère. Il faut mettre à profit la moindre occasion de ce genre. En temps normal tu n'es pour eux qu'une goutte dans l'océan, mais pas aujourd'hui.

Je peux tout à fait mesurer le ton solennel de ses recommandations lorsqu'elle se met subitement à utiliser le registre associé au monde sous-marin. D'habitude je m'en serais moquée intérieurement, cependant comme elle le souligne avec justesse ce jour n'a rien de commun. Nous avions reçu la veille une convocation au quartier général de la Seconde Division. Une massive officielle, frappée du sceau de la capitainerie.

Une année complète s'était écoulée depuis que j'avais rejoins les rangs du Gotei en tant que shinigami confirmée. Du fait de mon retrait précoce de l'Académie Shin'ō j'avais pour objectif principal de faire mes preuves, plus que tout autre aspirant. De quoi rapidement éroder mon désir inassouvi de relâcher la pression, puisque non contente de devoir déjà maintenir une hygiène de vie rigoureuse depuis ma tendre enfance je devais désormais composer avec de nouvelles responsabilités. Ce qui me plongea progressivement dans les abysses de l'euphorie.

- Oui, oui, naturellement. A vrai dire je suis même très enthousiaste, j'espère juste qu'ils ne feront pas trop de remarques désobligeantes. Avec tous ces protocoles...

J'indique d'un geste subtil de la main l'image qui danse sur le miroir. Ma tenue se veut réglementaire dans les grandes lignes. Un hakama simple doublé du sempiternel haori arborant le blason de la Division à laquelle j'appartiens corps et âme. Contrairement aux autres celui-ci a été cousu pour respecter mes mensurations juvéniles, il n'a rien de véritablement standard pour être honnête. Les armoiries du clan y figurent au devant, bien visibles, tout comme les motifs marins brodés sur une bonne partie des manches. Rien qui ne saurait trop déroger aux règles imposées concernant le port de l'uniforme.

De plus il est peu probable que je le porte constamment. Avec cette montée en grade imminente et mes futurs engagements auprès de l'Omnitsukido il est même certain que je devrais endosser un tout nouveau costume, en priant bien fort pour qu'il ne s'agisse pas de celui très peu reluisant des messagers à pieds. J'ai toujours eu l'impression de les voir porter un toit miniature sur la tête, c'est dérangeant.

J'écoute les dernières recommandations de Mère, qui me tend la convocation et m'invite aussitôt à prendre congé. Je l'embrasse une dernière fois pour ensuite entamer ce chemin de croix mental, la boule au ventre. Après de longues minutes de marche entrecoupée d'arrêts où je me questionne sur l'éventualité de rendre mon repas à même le sol j'arrive finalement au lieu dit. L'endroit ne m'a jamais eu l'air aussi imposant et menaçant. Les couloirs sont relativement vide, le silence s'installe dans le sillage de mes pas fébriles.

Alors que j'arrive devant la porte du bureau il ne m'aura pas fallu attendre très longtemps avant que quelqu'un les ouvre et me demande sans détour de le suivre à l'intérieur. La pièce est relativement grande mais sans trop de fioritures ni décorations futiles. On dit souvent que le siège d'une Division reflète la personnalité de celui qui l'occupe. En l'occurrence je n'avais encore jamais eu la chance de le rencontrer, pas plus que sa Vice Capitaine. Jusqu'ici je n'étais qu'un dossier parmi d'autres.

Je ravale donc mon anxiété maladive et garde la tête haute. J'essaye de m'imaginer qu'il s'agit d'une procédure banale. Mes yeux peinent à se focaliser, mais rapidement à leur approche j'en viens à fixer furtivement le duo qui me jauge, impassible. Pour l'instant je ne remarque rien d'inhabituel chez eux, sinon une aura d'autorité naturelle qui me ferait presque courber l'échine. J'offre une révérence polie.

- Igarashi Taichō, Naoki Fukutaisho. Je suis véritablement honorée de pouvoir m'entretenir enfin avec vous. J'espère ne pas décevoir vos attentes, et répondre aux potentielles questions que vous me présenterez.

Les présentations sont inutiles, ils savent pertinemment qui je suis. Un soldat insignifiant, mais obéissant.

_________________
Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra] Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Kuchiki Haruka

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Sixième Division
Lun 3 Oct 2022 - 14:49 - Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra]

▬ Ouais, d'accord. dit-il en rejetant sur son bureau le papier incriminé, comme si le simple fait de le regarder - lui et ses mystérieuses annotations - lui était insupportable.

Sora fit la grimace ; il ne s'intéressait pas à ses subordonnés, et n'aimait pas avoir à le faire. De par la nature-même de ce qu'ils faisaient pour le Gotei jour après jour, ils vivaient et mouraient ensemble, certes, mais là était bien le problème : ils mouraient. Dès lors, pourquoi se fatiguer à les connaître s'ils pouvaient être entre quatre planches dès le lendemain ? À supposer qu'il reste encore quelque chose à enterrer.

Les seuls dont il daignait se rappeler - vraiment se rappeler, au-delà de la vague impression, d'un nom et de quelques traits grossiers ; les masques de la tenue réglementaire lui facilitaient la vie en ce sens - étaient ceux qui réussissaient à se hisser dans les échelons de la hiérarchie.
Déjà parce que c'était la preuve de leur force ; du fait qu'eux au moins semblaient avoir des chances de finir l'année - ou la décennie. Pour un Shinigami, ça ne faisait guère de différence.
Mais aussi parce qu'au sein de la Deuxième Division, accéder aux plus hautes fonctions signifiait impérativement entrer dans l'Onmitsukidō ; aucun Siège supérieur ne s'acquérait sans d'abord s'engager dans leurs activités les plus secrètes.

Autant qu'il préfère s'en remettre à Shiori pour ce qui avait trait à l'administratif, c'était donc quelque chose dont il devait s'occuper lui-même - ne serait-ce que pour s'assurer que l'ex-détenue ne place pas des éléments dangereux sous ses ordres directs.
Certes, elle avait eu six années pour lui prouver que ce n'était pas là sa manière de fonctionner, mais les pires complots de la Soul Society s'étaient ourdis sur des siècles ; qu'on ne lui en veuille donc pas de ne pas accorder sa confiance facilement.

Ainsi donc, « Chibiko Daestra » - qu'il ne connaissait jusqu'alors que de loin, qu'en passant - avait suffisamment fait ses preuves pour mériter de prendre l'une des places inoccupées dans leur hiérarchie. Pour avoir gagné le droit de cesser d'être une « statistique » et de devenir une « personne » ; qu'il fasse l'effort de la considérer comme telle.
Sans doute aurait-il du s'en réjouir, ne serait-ce que pour le partage des tâches qui allait de pair avec une nouvelle figure d'autorité, mais ce n'était pas si simple. Dans un soupir, il remplit son kiseru de tabac et le porta à ses lèvres pour l'allumer, sans grande considération pour le confort de sa vice-capitaine. Qu'elle entre, oui. Qu'on en finisse.

L'intéressée ne se fit pas prier. Sans doute était-elle tout aussi pressée - par enthousiasme ou par anxiété, qu'importe - mais fit tout de même l'effort de se présenter dignement devant eux. De la part de quelqu'un issu de la noblesse, fut-ce de moindre volée, ce n'était pas étonnant, mais l'on pouvait tout de même porter cela à son crédit.
Quand ce n'était sous la forme de vulgaires chiffres - de vulgaires pertes -, il tendait à voir les gens comme des sommes de données. Après tout, il connaissait déjà souvent leurs pires secrets avant de les rencontrer en personne ; c'était là un autre pouvoir propre à leur rôle - et ce serait une erreur de croire qu'il ne l'exerçait pas sur les membres de sa propre Division, ne serait-ce que par précaution. Ainsi savait-il déjà qui étaient les Chibiko avant même qu'elle n'entre au sein du Nibantai. Qui était sa mère, qui était feu son père. Sans doute n'y aurait-il pas eu beaucoup d'efforts à faire pour remonter tout son arbre généalogique, branche par branche.

▬ Chibiko Daestra, exhala-t-il pour toute salutation en même temps qu'un nuage de fumée. Debout à son arrivée, il lui imposait d'emblée la vue de son corps massif et, avec lui, de l'ombre impressionnante qu'elle projetait - dans laquelle elle baignait depuis l'instant où elle avait franchi cette porte. Dernière-née de la famille Chibiko. Je suppose que je devrais te féliciter de n'avoir pas cherché à jouer de vos relations pour monter en grade. Je me serais senti contraint de te condamner aux pires travaux en récompense.

Même avec la décimation des Armées de la Cour, les aristocrates n'avaient pas perdu le nord, bien au contraire. Nombreux étaient ceux cherchant à placer leurs pions - à « combler les vides » - pour que leurs familles gagnent en prestige, fut-ce au détriment de l'efficacité militaire.
Sora n'avait que mépris pour ces opportunistes, et ne manquerait pas de traiter comme il se doit ceux d'entre eux qui penseraient pouvoir faire leur nid en sa demeure. Ce parti pris allait peut-être nuire au financement de la Division, autrefois entretenue par les fortunes titanesques des Shihōin et des Oomaeda, mais il n'en avait que faire.
Plongeant la main dans la doublure de son shihakushō, il sembla en extirper un maigre dossier - un ensemble de feuillets quelconque à la couverture cartonnée, on ne peut plus anonyme - et s'y replonger.

▬ Et j'imagine que ça ne rend que plus notable que tu aies su te faire remarquer à ce point peine sortie de l'académie. Contrairement à d'autres, je n'ai pas pour habitude de recruter mes soldats au jardin d'enfant, fit-il en jetant la chemise neutre sur la table avec nonchalance, ramenant vers elle son regard perçant, mais il faut savoir reconnaître le talent quand on le voit. La question, c'est de savoir s'il peut survivre sur un champ de bataille... Et si ce n'est pas le cas, s'il s'accommode de mourir dans l'ombre.

_________________
Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra] EEHHKP5

Kuchiki Haruka

Revenir en haut Aller en bas


Naoki Shiori

Données Spirituelles
Grade: Vice-Capitaine de la 2ème Division
Dim 9 Oct 2022 - 14:54 - Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra]

Je regardais la jeune fille entrer avec une nervosité contenue. Je me disais qu’il était difficile de demeurer indifférent pour une telle cérémonie qui voyait le capitaine lui-même y présider. En effet, Igarashi possédait de cette aura intimidante qui pouvait en désarçonner plus d’un. Malgré cela, la présentation de la nommée Daestra fut on ne peut mieux maîtrisée, se gardant du moindre bris d’étiquette. Pour ma part, j’étais plus bienveillante dans mon approche. À son entrée, je lui avais adressé un sourire furtif qui l’invitait à se détendre un peu.

Seulement, ce serait à l’opposée de l’attitude du capitaine que j’accompagnais. Je pouvais à ce titre m’en vouloir d’avoir attisé sa mauvaise humeur avec mes hiéroglyphes de notes dont je savais mon commandant peu friand. Seulement, son antipathie ne pouvait uniquement se justifier par cela. À présent que je le connaissais mieux, je pus remarquer la distance qu’il s’efforçait de tenir entre lui et le reste de ses subordonnés. Pour s’en approcher, il fallait prouver sa valeur. Autrement, la charge m’était confiée d’assurer la gestion courante de la division en vu, justement, de voir apparaître des éléments qui sortaient du lot et méritaient son attention.

Du reste, il m’était difficile de prétendre nouer une parfaite relation de confiance avec cet homme. Les raisons en étaient évidentes. Lui-même, comme tous les autres, me surveillait de près, trop conscient des erreurs dont je pus me rendre coupable par le passé. Encore que dans son cas, paradoxalement, j’en avais rarement reçu le reproche. Du moment que j’assumais mon rôle, alors, il n’y avait rien à redire, sinon mes pattes de mouche illisibles.

En définitive, le capitaine prit naturellement l’initiative de donner le tempo pour promouvoir la jeune fille au grade de quatrième siège du Nibantai. Ce qu’il soulignait alors, ce fut son appartenance à une famille qui aurait pu lui valoir quelques traitements de faveur. Des traitements qui ne justifiaient pas ici la montée en grade de la principale concernée, mais qu’il gardait ceci dit à l’œil. En un sens, ce qui prévalait à la deuxième division depuis l’arrivée en fonction d’Igarashi, c’était une froide méritocratie peu regardante de ses individualités. À ce que j’avais entendu, avant mon arrivée, de hauts nobles s’étaient accaparés ces titres de prestige et sans doute que le présent capitaine l’avait toujours gardé en travers de la gorge.

Pour ma part, je ne m’embarrassais pas de ces considérations pour juger un individu. J’observais simplement la réaction que Chibiko tandis que son supérieur qui la surplombait avec un air peu engageant. Une scène accentuée par la silhouette fluette de l’interrogée. De quoi directement mettre à l’épreuve son sang froid dans un contexte où le jeu de la pression s’invitait. Mais si elle défaillait pour si peu, alors, son avenir comme officier serait à discuter. Pour l’heure, je prenais le parti de céder la main à celui qui présidait cette cérémonie. Je n’étais pas suffisamment idiote pour le couper dans son élan. À voir plus tard si la réponse de Daestra changerait cet état de fait. En attendant, je demeurais une spectatrice.

_________________
Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra] Saori-13
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t231-shiori-naoki

Naoki Shiori

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Mar 11 Oct 2022 - 10:50 - Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra]

Ce devait être un de ces moments dont on se rappelle avec une pointe d’émotion positive et pourtant le nœud que j’avais dans le ventre depuis mon entrée dans la pièce ne cessait de me prouver le contraire. Il faut dire qu’outre le fait que je n’avais encore jamais eu véritablement l’occasion de m’adresser directement à eux et que j’étais encore fort jeune pour espérer une reconnaissance quelconque la vue de mes supérieurs me mettait dans un état de sudation avancée.

Le flegme se dégageant du Capitaine Igarashi allait de pair avec son imposante carrure qui aurait su faire pâlir n’importe quel Kenpachi de la Onzième Division. Pour ne rien arranger, il se montra relativement froid et acide à la lecture de mon dossier. Visiblement il n’est pas de ceux qui voient d’un bon œil le fait que la noblesse puisse jouir de certains passe-droits. Ce que fondamentalement, je partage.

Notre famille mise avant tout le mérite et le labeur. Si certes je me présente ici aujourd’hui avec des prédispositions évidentes, elles sont le fruit d’un travail acharné et non de faveurs dérisoires. Cela j’en ai bien conscience, et je compte les poser sur la table d’entrée de jeu. Question de principe, pour établir des bases saines.

- Je ne peux effectivement pas nier mes origines, ni mes privilèges. Mais ma famille met un point d’honneur à ne jouir d’aucune forme de dérogation. Je ne cherche qu’à accomplir mon devoir, et ne cherche aucunement la reconnaissance de mes pairs. Nous avons toujours été dans l’ombre, et aspirons à le rester.

Une telle promotion pourrait sonner comme un paradoxe avec ce que je viens répondre non sans fierté. Si on ne peut décemment pas aller à l’encontre d’une progression au sein des forces armées, quoique la situation actuelle de Mère tende à prouver le contraire, cela ne sert pour nous qu’à affirmer notre position et notre mérite vis-à-vis de la masse. Le titre de noble n’y a pas sa place, pas plus que l’ego.

Depuis une éternité relative nous sommes vassaux au service du clan Tsunayashiro. Nous œuvrons pour leur sécurité avant tout, et cet état de fait nous confère une position stable dans la hiérarchie de la noblesse. Il n’en sera jamais autrement. J’ai bien conscience de tout cela et je l’embrasse aveuglément. Je ne suis qu’un pion parmi d’autres, simplement, j’aspire à servir plusieurs maîtres. C’est par mes actes et seulement mes actes que je me démarquerais.

- Je suis tout à fait conscience de ma position. Je ne suis encore qu’une enfant. Mais je m’efforce chaque jour de prouver mes valeurs et ma volonté de vous satisfaire. Je me plierais donc à votre jugement, mais aussi à vos conseils. Sachez que ma vie vous est offerte.

J’appuie mes propos en courbant nettement l’échine devant eux en signe de soumission totale. Si je devais dès demain partir en mission suicide pour le Hueco Mundo, de serais dans l’obligation de m’y plier sans arrière-pensée. Agir pour le bien commun, voilà ce qui me motive. Peu importe que je doive verser le sang ou disparaître tant que mon sacrifice aide à l’accomplissement d’une chose qui dépasse ma misérable existence.

_________________
Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra] Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Kuchiki Haruka

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Sixième Division
Mer 2 Nov 2022 - 3:33 - Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra]

▬ Ouais, d'accord. opina simplement Sora.

Il aurait pu dire « cause toujours » que ça n'aurait pas fait grande différence. Beaucoup de mots pour dire peu de choses au final. Homme d'action avant tout, il ne se souciait guère de ces longs discours - qui, justement, lui rappelaient que les nobles aimaient s'écouter parler plus que se faire comprendre. C'était sans doute malgré eux, et elle n'échappait pas à la malédiction.
Heureusement pour elle, ce n'était pas rédhibitoire, précisément car les mots comptaient pour lui moins que les actes. Quoi qu'elle puisse prétendre, les seuls qu'il écouterait seraient ses états de service, comme il l'avait fait jusqu'alors, et ils n'avaient pas encore donné de raison de ne pas la croire. Ne restait qu'à espérer que ça dure. Au moins semblait-elle vouloir aller dans la bonne direction, mais leur ligne de métier n'avait que faire des bonnes intentions.

▬ Je te demande pas de crever. Ça, c'est ce que j'attends de tout le monde... Moi y compris. Peut-être pas maintenant, hein, mais on doit tous être prêts à y rester un jour ou l'autre... Nous plus encore que les autres.

Si évidemment les Shinigami étaient tous soldats - des barbares de la Onzième aux infirmières de la Quatrième et tout ce qu'il y avait entre les deux - et devaient dès lors s'attendre à une fin précoce, de par leurs domaines d'expertise, ceux de la Deuxième risquaient plus encore que les autres. Du moins ceux d'entre eux appartenant à l'Onmitsukidō - mais si un temps de formation était bien nécessaire pour les rendre à peu près capable, Sora ne saurait tolérer des poids morts au sein de son équipe.

▬ Sur le papier, l'Onmitsukidō existe peut-être encore comme une entité séparée de la Deuxième Division, mais il n'y a que là que ce soit encore le cas. J'ai passé toutes mes années de service à faire partie des deux, et c'est le cas de la plupart de nos gars. Il se passa la main dans les cheveux. Je comprends que tout le monde ne puisse pas être taillé pour le boulot qu'on fait directement en sortant de l'académie, surtout avec leur foutu programme accéléré... Mais si tu n'avais pas été capable de nous rejoindre après avoir reçu ton diplôme ou que t'avais refusé, je t'aurais fait envoyer ailleurs. Il désigna la porte par laquelle elle était entrée d'un geste vague. Ça veut dire que si tu changes d'avis, t'as encore l'occasion de te barrer. Sinon, et bien... La prochaine fois que tu franchiras cette porte, il sera trop tard.

Les tâches auxquelles se livraient les Forces Spéciales n'étaient pas toutes aussi sordides, mais une bonne partie d'entre elles requéraient une certaine compromission morale de leur part. Ce n'était pas quelque chose qu'on abandonnait si facilement une fois pris dans l'engrenage ; mieux valait qu'elle le sache avant d'y plonger la main. Un nouveau panache de fumée quitta ses lèvres pour se répandre dans la pièce.

▬ Bref. Je te demande pas de crever, non. Pas aujourd'hui, pas maintenant. Plus tard, peut-être. Mais qu'on soit clairs : ce qui t'est proposé aujourd'hui, c'est pas seulement d'intégrer l'Onmitsukidō. C'est aussi d'en prendre les rênes. Du moins une partie.

Le Capitaine de la Deuxième Division leva une main ouverte, doigts tendus.

▬ Tu le sais peut-être déjà, du moins je l'espère, mais la Deuxième Division est si distincte de l'Onmitsukidō que chacun de nos cinq premiers Sièges est à la tête d'une de ses sections. Par-dessus son épaule, il désigna Shiori du pouce derrière lui. Elle, moi... Il pointa ensuite l'index vers la nouvelle recrue. ...Et les trois Sièges derrière nous. Dont toi, si tu espères avoir cette promotion. L'un ne va pas sans l'autre. Alors la question, c'est pas de savoir si tu es prête à crever... Non sans un certain cynisme, sans encore abaisser le bras, il esquissa l'ombre d'un sourire en coin qui fit ressortir sa cicatrice. ...C'est de savoir si tu es prête à envoyer les gens crever pour toi.

_________________
Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra] EEHHKP5

Kuchiki Haruka

Revenir en haut Aller en bas


Naoki Shiori

Données Spirituelles
Grade: Vice-Capitaine de la 2ème Division
Sam 5 Nov 2022 - 0:55 - Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra]

Je jugeais la réponse de Daestra mesurée et digne des responsabilités qui seraient les siennes. Elle possédait le mérite de ne pas se laisser démonter par le jeu d’intimidation du capitaine Igarashi sans tomber dans le piège de la surenchère. Car si celle qui ressemblait à une jeune fille pouvait briller d’audace, elle pouvait tout aussi bien céder à une témérité puérile. Ce qui n’était pas ici son cas. Je devinais donc là un profil avec qui ne m’embarrasserait pas de part son inexpérience sociale. Sans parler qu’elle avait parfaitement intégré la philosophie inhérente au Nibantai qui tendait à étouffer nos identités plutôt que de les libérer au grand jour.

Il ne restait plus à apprécier que son humilité ainsi que sa détermination qui achevaient de me mettre en de bonnes dispositions. Le peu que je voyais me rassurais sur mes collaborations futures avec cette nouvelle quatrième siège. Seulement, si je possédais cet avis encourageant, le chef quant à lui empruntait l’axe inverse, d’évidence peu convaincu.

Une réalisation peu étonnante pour la raison qu’il ne partait pas pour prêter sa confiance que par le concours de belles paroles. C’était avant tout un homme d’action qui jugeait les actes avant les mots. En cela, j’aimais dire que nous nous complétions plutôt que nous opposions pour la nécessité d’exercer ma langue de bois à l’attention de mes camarades. Le signe que je prêtais plus d’importance aux vérités discernables seulement dans l’investissement des conversations.

En attendant, oui, notre division faisait d’une banalité la précarité de notre longévité. D’autant plus au sein de l’Onmitsukidō que dirigeait le capitaine Igarashi et dans lequel s’inscrivait Daestra. Un domaine d’attribution où je m’engageais finalement assez peu, plus tournée dans les affaires de renseignements me faisant préférer les interlocuteurs aux cadavres. Même ainsi, moralement, mes missions pouvaient être difficiles à vivre. Alors celles des assassins ? La jeune fille s’engageait dans un environnement dangereux et le capitaine avait raison de le souligner.

En revanche, je trouvais que certaines limites étaient dépassées à la dernière question énoncée. À la manière dont il tournait ça… c’était comme s’il choisissait sciemment d’envoyer ses hommes à la mort. Si la réalité pouvait révéler des complexités de nature à justifier des décisions extrêmes… fallait-il pour autant vendre une philosophie qui pouvait voir s’épanouir les fous à lier ne s’embarrassant d’aucune limite morale ?

Dans le dos du capitaine, je grimaçais légèrement, visiblement dérangée par ce que j’identifiais comme une question piège. Ou tout du moins, voulais-je y croire. À cet instant, en particulier, je cherchais à jauger la nommée Daestra avec plus d’intensité, le sourire disparaissant momentanément de mes traits. La réponse qu’elle servirait pourrait bien réduire en poussière tous les bons jugements que je lui avais prêté. Quel genre de cheffe serait-elle ?

_________________
Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra] Saori-13
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t231-shiori-naoki

Naoki Shiori

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Dim 13 Nov 2022 - 15:53 - Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra]

Leur aura ne cessait de m’écraser. Mes paroles représentaient fort bien la situation qui s’impose à moi. J’ai actuellement ma vie et ma carrière entre leurs mains. Je ne suis qu’un moucheron trop près d’une toile d’araignée. Cet état de fait me glace le sang, d’autant que je ne sais encore rien d’eux après pourtant une année passée sous leur gouverne. Je tends à croire qu’ils sont bien trop occupés pour se soucier des troupes insignifiantes grouillant au sein du quartier général.

Mais peut-être en est-il autrement. Peut-être est-ce pas mépris, ou peut-être est-ce par négligence. Nul ne saurait le dire, sauf eux bien entendu.

Je peine à lever le regard vers celui de mon Capitaine alors qu’il s’évertue à me répondre en injonctions subtiles. Il se permet même des tournures philosophiques sur la mort, ce que j’arrive difficilement à concevoir dans un cadre purement militaire.

- Je maintiens et affirme ce choix qui est de renforcer ma présence au sein de cette Division. Cela a toujours été mon choix, le mien uniquement. J’ose prétendre en posséder les compétences nécessaires. Dans le cas contraire, je ferais ce qui le doit pour atteindre le niveau qui m’est demandé.

Mes mots peuvent sonner comme étant d’une naïveté sans borne et pourtant, ils ont été formulés sur un ton aussi froid et dur que peut l’être la lame de mon propre sabre. Je sais que de l’autre coté du voile Samekoukan approuve et ne se serait pas gênée dans l’exercice de la surenchère.

Je reprends une stature plus droite, mains croisées dans le dos. A sa dernière question mon esprit s’évade de longues secondes. Je repense aux innombrables sacrifices opérés par nos ancêtres ou d’illustres inconnus ayant œuvrés pour le bien commun. Chacun d’eux aurait pu en son temps se détourner de sa voie afin de préserver sa vie ou celle de ses compagnons. Mais alors que serait-il advenu de notre avenir ?

Je comprends la nature profonde de cette image que l’on me demande d’intégrer. La réponse existe déjà dans le code de notre clan, dans son histoire, sans mon sang. Ma réponse n’est donc aucunement surprenante.

- Si je suis prête à donner ma vie pour une cause que je sais juste, j’attends de mes hommes qu’ils en fassent de même. C’est aussi simple que cela.

Des paroles qui peuvent dépasser ma simple condition d’ancienne étudiante à peine sortie de l’Académie mais qui pourtant sont lourdes de sens. Quiconque intègre de son propre fait un corps armé se doit d’en peser les conséquences au préalable. Il n’y a pas de place pour les lâches ni pour les idéalistes. L’avenir se trace souvent dans le sang et la mort de nombreux individus.

_________________
Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra] Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Kuchiki Haruka

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Sixième Division
Mer 7 Déc 2022 - 5:31 - Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra]

▬ Si tu n'avais pas les compétences nécessaires, tu ne serais pas là. répliqua simplement Sora.

Bien sûr, lui-même n'en savait absolument rien, n'ayant jamais pris la peine de s'intéresser personnellement à elle - pas plus qu'à aucun membre de la Division n'ayant déjà fait ses preuves -, mais les rapports et bilans étaient là pour pallier à son détachement.
Une fois encore, il veillait à ce que la Deuxième Division - et avec elle l'Omnitsukido - n'ouvre ses portes qu'à ceux capables de les franchir ; de survivre au moins pour un temps à ce qui les attendait de l'autre côté. Tous les autres ne réussiraient qu'à les gêner.
Alors non, elle ne serait effectivement pas ici devant lui si elle n'était pas à la hauteur, encore moins à être évaluée pour un poste d'officier. Sora ne perdait pas son temps avec ceux n'en valant pas la peine.

Finalement, elle daigna donner sa réponse ; qu'elle attendait de ses hommes qu'ils donnent autant que ce qu'elle était prête à donner elle-même. Une formulation un peu trop détournée à son goût, mais qui n'en arrivait pas moins au résultat souhaité.
Bien sûr, entre le dire et le faire, il y avait un monde, mais elle semblait en tout cas s'en penser capable. Le mieux à faire était dès lors de la mettre en condition et de voir si sa résolution résistait au poids des réalités. Dans le cas contraire, et bien... Il serait toujours temps de donner sa place à quelqu'un d'autre.
Personne n'était irremplaçable. Ni elle, ni lui, ni personne.

▬ Mouais. Ça fera l'affaire. Shiori !

Se retournant brusquement vers cette derrière, Sora créa un coup de vent qui souleva les pages du dossier jeté un peu plus tôt sur la table - celui censément dédié à la présente candidate. Laquelle put donc librement constater, en n'ayant rien d'autre à faire que de baisser les yeux... Qu'il était vierge depuis le début, entièrement constitué de pages blanches.
Oh, il y avait bien des documents à son nom quelque part - mais pas là.
C'eut été bien irresponsable de sa part, en tant que maître des renseignements, d'exhiber de la sorte des données aussi précieuses ; tout cela n'était qu'une mise en scène.
Faisant donc face à sa vice-capitaine, il désigna du pouce la Shinigami restée dans son dos.

▬ File-lui ses affaires. Elle commence demain. Par-dessus son épaule, il avisa l'intéressée. Je compte sur toi pour ne pas me le faire regretter.

_________________
Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra] EEHHKP5

Kuchiki Haruka

Revenir en haut Aller en bas


Naoki Shiori

Données Spirituelles
Grade: Vice-Capitaine de la 2ème Division
Ven 16 Déc 2022 - 13:35 - Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra]

Je fus soulagée par la réponse de la nommée Daestra. En dépit du coup de pression, elle ne s’emportait pas dans un radicalisme qui aurait pu contenter le capitaine, mais a contrario, briser d’entrée de jeu le lien de confiance que j’étais prête à lui accorder après sa promotion. Un jeu d’équilibriste subtile qui me faisait forte impression. Cet assentiment, je le signifiais d’un sourire bienveillant que je lui adressais de ma position à l’arrière. Elle était déterminée et connaissait ses limites. En cela, elle avait tout le nécessaire pour devenir une commandante extraordinaire. Pour ma part, en tout cas, je n’en attendais pas plus.

Quant au capitaine Igarashi, sa réaction était en demi-teinte. Pour autant, à son attitude, ça lui semblait suffisant. Il n’était pas épaté, mais le connaissant, je savais qu’il n’avait jamais eu de telle attente. Juste, ses craintes ne se vérifiaient pas. Ce qui était bien suffisant pour l’intégrer aux forces les plus proches de son commandement direct. Je tourna les yeux vers l’homme lorsqu’il s’adressa brusquement à moi pour faire tomber la paperasse au sol dans un grand mouvement de théâtralité qui lui ressemblait bien. Moi, devant ça, j’étouffais un soupire, me contentant à la place de baisser légèrement ma tête pour acquiescer à son ordre.

– Bien.

Pendant cet échange, j’avais peu laissé entendre mon timbre de voix. Parce que dans cette cérémonie, mon rôle s’arrêtait à l’assister. Je devais être témoin pour derrière m’occuper des formalités chiantes à celui qui me laissait là avec la candidate. Sur un meuble, je prenais les affaires en question soigneusement disposées que je lui tendais alors, toujours avec cette expression avenante. Une attitude qui changerait de l’autre porte de prison.

– Mes félicitations, Chibiko Daestra. À présent, cela ne fait plus de doute. Vous méritez vos nouvelles responsabilités et je suis convaincue que vous ferez la fierté des vôtres. Je place en vous beaucoup d’espoirs.

Bien entendu, j’avais attendu que le maître du Nibantai ne soit plus à portée de voix pour traduire des paroles encourageantes. Contrairement à lui, je ne considérais pas que la peur était le meilleur levier pour commander. Il fallait pouvoir inspirer. Pousser les soldats à donner le meilleur d’eux-mêmes. Amener les officiers à faire de même envers leurs subordonnés. Mais ce point, précis, j’aurais pu d’emprise dessus. Cela faisait partie du jeu. Déléguer. Et pour être honnête, je prenais avec beaucoup de joie d’être un peu déchargée grâce à la nomination d’une cheffe d’évidence capable.

– N’hésitez pas à passer me voir si vous avec besoin de conseils, ou si vous voulez seulement discuter. Je tiens à ce que vous fassiez de vieux os parmi nous et que vous appreniez à préserver les forces que vous guiderez.

Car s’il fallait être capable de donner sa vie, ce n’était pas encore là le plus important à mes yeux. Il fallait avoir cette détermination, mais dans le même temps, savoir protéger sa vie et celle des autres pour que la cause à servir le soit au mieux.

_________________
Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra] Saori-13
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t231-shiori-naoki

Naoki Shiori

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Dim 18 Déc 2022 - 11:06 - Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra]

Dès que le Capitaine lâcha son approbation comme s’il s’agissait d’une torture infâme mes épaules s’affaissèrent dans un soupir silencieux. Je n’espérais pas des louanges, loin s’en faut, mais savoir que ma vision s’accordait ne serait-ce qu’un peu avec celle de mes supérieurs directs m’enleva un poids considérable. Les débats philosophiques ne sont pas mon fort faute d’avoir eu une éducation poussée en ce sens, ni même d’avoir pu prendre le temps de discuter avec mes pairs.

Pragmatiques et discrets, tel est notre credo. J’accueille donc la nouvelle avec pudeur, hochant simplement du chef en lui adressant un regard solennel tandis qu’il se retourne sur son siège en criant sur sa Vice Capitaine que je devine blasée par un tel numéro de mâle alpha typique. Même si, avouons-le clairement, cette volonté de mettre en scène un sentiment de domination franche n’est pas l’apanage du sexe que l’on dit fort.


- Je ferais le nécessaire. Merci de votre confiance, Igarashi Taichō.


Après quoi la dame jusqu’alors restée en retrait s’exécute, assez machinalement, et me tend de nouvelles affaires avec une certaine empathie sur le visage. Elle a l’air d’être l’antithèse du Capitaine, la glace qui s’oppose au feu. Pour autant je ne sais encore rien de ces deux individus, aussi je me garde bien de tout jugement inapproprié. Je m’approche d’un pas leste, et réceptionne le colis tant attendu tout en prêtant une oreille attentive à ses paroles.

Je n’avais pas encore eu la chance de l’entendre s’exprimer. Son timbre est d’un calme reposant, sa bienveillance évidente. Je ne me formalise pas plus que de raison, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une entrevue officielle. Tout conseil ou recommandation est en quelque sorte convenu, cependant je prends soin d’en noter la nature.

- J’apprécie grandement vos recommandations, et ne demande qu’à ce que ces mots s’inscrivent dans mes actes futurs.

J’incline une nouvelle fois la tête en guise de soumission t me retire de plusieurs mètres en tenant fermement le paquet entre mes bras, avant d’aviser les deux imposantes silhouettes. A partir de maintenant je devrais répondre à des obligations auxquelles je n’aurais pu prétendre il y a peu de temps encore, lorsque je jouissais de ma simple condition d’étudiante au sein de l’Académie Shino.


J’ai bien conscience d’embarquer pour une aventure que je souhaite longue et rocambolesque mais le climat actuel ne se prête pas aux songes idéalistes. Afin d’y voir plus clair je devrais sans doute apprendre encore, notamment auprès de mes aînés.


- Je me ferais un plaisir de répondre à une éventuelle convocation ultérieure, Fukutaisho. Il me tient à cœur de me surpasser et de connaître ceux avec qui je dois servir les intérêts du Gotei. Mais pour l’heure je renouvelle ma gratitude à votre égard, et me permet de prendre congé. Recevez mes respects.


La formule est sincère. Sans leur aval, je ne serais encore probablement qu’un vulgaire numéro de dossier. Mais plus maintenant. Je tourne donc finalement les talons et regagne la sortie, laissant dans mon sillage toute la peur et la crainte de cette rencontre qui somme toute, se sera relativement bien passée.

_________________
Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra] Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Kuchiki Haruka

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Sixième Division
Dim 22 Jan 2023 - 2:55 - Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra]

Une bonne chose de faite.
Chibiko Daestra avait reçu son matériel et avec lui ses nouvelles responsabilités, et s'en était allée. L'entretien s'était conclu à son avantage ; ce n'était pourtant pas gagné.
Sora poussa un soupir. Intransigeant comme il l'était, céder un tel poste ne lui était jamais aisé ; le faire même du bout des lèvres lui demandait déjà un effort considérable.
Celui-ci en particulier. C'était autrefois le sien, après tout. Il n'était pas sentimental, mais...

▬ N'est-ce pas un peu redondant, pour un Dieu de la Mort, d'être Quatrième Siège ?

Bien que Shiori n'ait pas encore quitté la pièce après avoir fait son office, il réfléchissait à voix haute plus qu'il ne s'adressait à elle.
Le chiffre quatre était censé porter malheur, après tout, sa prononciation proche de la mort - « shi » - en faisant l'objet de toutes sortes de superstition. L'on racontait que certains auraient refusé une promotion à ce poste uniquement en raison de telle croyance.
Au vu de ce qu'il avait enduré lorsque lui-même l'occupait, il pourrait difficilement leur donner tort - mais n'en punirait pas moins quiconque invoquerait un tel prétexte devant lui.
Le Gotei devait avancer et regarnir ses rangs ; il n'avait pas le temps pour de telles sottises.

▬ Tu peux disposer, finit-il par dire à sa vice-capitaine, se penchant pour ramasser l'une des feuilles qu'une légère brise avait éparpillé lorsque Daestra avait ouvert la porte pour quitter la pièce. Je me charge de remettre le bureau en ordre.

S'ils étaient censés partager ce dernier, Sora laissait évidemment à sa subalterne l'entretien du local la plupart du temps - c'était elle la principale occupante, après tout, avec le temps qu'elle passait à remplir les documents qu'il laissait sur son bureau.
En somme, plus qu'une quelconque galanterie de sa part, c'était une manière de lui signifier qu'il voulait être seul. Sans doute avait-elle quelque autre tâche à accomplir l'appelant à l'extérieur, de toute manière.

▬ Et, Shiori... fit-il avant qu'elle ait pu obtempérer. ...Je compte sur toi pour la surveiller.

Non pas pour veiller sur elle - mais pour s'assurer qu'elle remplisse correctement ses fonctions et se montre à la hauteur. Cela aussi faisait partie des services des renseignements ; leurs propres soldats n'échappaient pas à leur vigilance.
Si l'ex-détenue était plus conciliante que lui, elle était à ses ordres depuis assez longtemps pour savoir qu'avec des activités comme les leurs, la confiance n'avait pas sa place - aveugle encore moins.
Si le simple fait de recevoir cette offre indiquait déjà qu'elle était la cible de leur attention, l'avoir acceptée ne voulait pas dire qu'elle ne l'aurait plus, bien au contraire. Tout ce qu'elle ferait serait épié, observé. Jaugé.
À elle de ne pas vaciller sous le poids des regards.

Fini pour moi. Merci pour ce RP !

_________________
Astral Assassin Shark Attack [Sora - Shiori - Daestra] EEHHKP5

Kuchiki Haruka

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum