Before Tomorrow Comes :: Bienvenue sur BTC :: Communauté :: Présentations


Lee Bai-Long

Données Spirituelles
Grade: 10ème siège de la 5ème division
Sam 13 Mai 2023 - 23:07 - Lee Bai-Long - [Terminée]

Lee Bai-Long

Race Shinigami
Âge 220 ans


Grade 15ème siège de la Vème division.


Pouvoir

Bai-Long est un être particulièrement spirituel, mais il n’utilise que très rarement son Zanpakutō est n’a donc, pour l’heure, pas obtenu l’accès à son shikai.

Sois comme l’eau, Kirinketsu (Sang du dragon): ces mots transforment la lame du shinigami en un sobre nunchaku. Symbole d’une vie humble, l’arme ne comporte aucun des ornements fastueux qu’affectionnent les shinigamis, et n’est composée que d’une chaine grise et de deux manches en acier noir. Son style de combat s’en retrouve évidemment changé, mais le nunchaku dispose d’autres propriétés plus ésotériques.
Il peut tout d’abord projeter dans le sillage de ses coups des filets d’eau capables de percuter des adversaires à mi-distance. Plus curieux encore, l’arme elle-même est capable de se ramollir et de se plier sous les impacts, par exemple pour contourner des parades. Enfin, elle peut aussi ramollir le sol ou les diverses surfaces qu’elle frappe, les rendant presque gélatineuses à l’impact.
Lee Bai-Long - [Terminée] P-shini

Description

Bai-Long est un homme de taille moyenne à la stature fine mais corps taillé par l’effort. La monotonie de son teint hâlée est régulièrement cassée par l’omniprésence des petites cicatrices plus claires qui parsèment sa peau de la tête aux pieds. La plus évidente se trouve sur sa joue droite, et semble incarner le souvenir d’une confrontation contre une large bête griffue.
Le veston de son Shihakushō, toujours entrouvert, laisse apparaître un torse svelte que l’on devine pourtant puissant. Si son visage finement ciselé arbore des traits tantôt durs, tantôt taquins, ses iris noirs semblent ne jamais perdre ni en intensité ni en sagesse. Ces derniers sont surmontés d’une coupe au bol brune qui pourrait inspirer une certaine hilarité si on la dissociait du charisme surnaturel du shinigami.

Dans son ancienne vie de milicien du Rukongai comme dans sa nouvelle de dieu de la mort, Bai-Long s’applique à faire preuve d’une humilité détonante. Il dispose d’un code moral simple mais strict qu’il estime, et donc place, au-dessus des lois du monde des morts. Pour autant, ces principes ne sont habituellement pas réellement antagonistes aux dogmes du Seireitei, et ne lui attirent donc pas beaucoup d’ennuis, particulièrement au sein d’une division qui opère loin du pouvoir central comme la Vème. Sensible aux souffrances des habitants les moins fortunés de Soul Society, Bai-Long passe le plus clair de son temps libre à porter assistance à ses pairs dans diverses affaires plus ou moins sérieuses. Partout où il va, il prône la bienveillance, la réflexion et l’équilibre, ce qui ne l’empêche nullement de faire preuve d’une grande férocité lorsque vient l’heure de combattre.
Lee Bai-Long - [Terminée] P-shini

Histoire

Bai-Long vécut ses premières années au sein de la petite noblesse du Seireitei. Il était né dans une famille dévouée de génération en génération, comme c’était le cas de quelques-unes au Seireitei, aux forces de l’Onmitsukidō. Quelques années seulement après sa naissance, son clan tomba en disgrâce, et fut exclu de la forteresse. Il ne connut jamais la raison qui avait poussé les autorités de la Chambre des 46 à exiler ainsi sa famille, et les disparitions répétées de ceux parmi les siens qui avaient juré de venger leur honneur finirent de le dissuader de s’y intéresser.

Moins de 10 années suffirent pour que l’entourage familial du jeune Bai-Long se désagrège. Les vaines tentatives de rétribution opérées par le clan Lee à l’encontre du Seireitei n’entraînèrent que des expéditions punitives dévastatrices qui repoussèrent les exilés toujours plus loin dans le Rukongai. Les vieux survivants finirent par rendre l’âme, hantés par les souvenirs de jours meilleurs, tandis que les plus jeunes, rongés par la rancœur, finirent par se disperser dans le monde spirituel. Beaucoup succombèrent à l’appel du grand banditisme, et d’autres succombèrent tout court. Bai-Long ne fut pas de ceux-là.

Il n’était qu’adolescent lorsqu’il comprit que son futur ne se trouvait pas au sein des vestiges d’un clan en lambeaux. Un jour, il prit la route, et marcha pendant des heures, qui devinrent des jours, puis des semaines, des années. Il vivait une vie d’itinérance, s’associait tantôt à de jeunes voleurs, tantôt à des milices locales. Des décennies passèrent avant qu’il ne revoit un Lee. Lorsque cela se produisit, il venait de dépasser les 100 ans. Quelques-uns de ses cousins, aidés par leur entraînement de shinigami, avaient pris le contrôle d’un large quartier défavorisé du Rukongai et menaient la vie dure aux habitants. Après des années d’errance, l’appel du sang était fort, mais Bai-Long ne pouvait fermer les yeux sur la tyrannie qu'imposaient les siens aux locaux. Résolu à laisser une bonne empreinte sur le monde, le voyageur abandonna son nom et batailla des années durant pour libérer les âmes du cruel joug des exilés. Il ne vint à bout de la menace que vingt ans plus tard, et se réappropria le nom de Lee lors de la bataille finale qui l’opposa aux oppresseurs qui avaient survécu aux deux décennies de guérilla. Couvert du sang des siens, et bien qu’il savait au fond de lui qu’il avait tout fait pour éviter d’en arriver là, il ressentit une terrible culpabilité.

La tête basse, Bai-Long repartit et erra, honteux, pendant une autre cinquantaine d’années avant de revenir par hasard au quartier où il avait mené ses batailles. Il pensait l’avoir quitté en monstre fratricide et fut surpris d’y être accueilli en héros. La petite ville avait, semblait-il, fleurit depuis la chute des tyrans. Bien sûr, les petits gangs locaux étaient revenus, mais la situation était objectivement meilleure. Les habitants parvinrent à convaincre Bai-Long de rester parmi eux pendant quelques jours, qui devinrent quelques semaines, puis quelques années. Le justicier errant avait, selon toute vraisemblance, trouvé une famille de cœur. Une chose en menant à une autre, Bai-Long finit par fédérer sous ses ordres une milice qui recruta ou dispersa les gangs alentour, permettant d’établir une sorte d’autorité politique légitime sur le quartier, ce qui attira marchands et acheteurs dans ce nouveau territoire paisible. Avec du recul, l’exilé ne pouvait qu’admettre que cette prospérité découlait avant tout du bain de sang qui avait eu lieu 50 ans plus tôt.

Cette situation se prolongea pendant près de 70 années, au cours desquelles Bai-Long expérimenta une sérénité plus forte encore que celle dans laquelle il avait grandi au Seireitei. En dépit de ses lourdes responsabilités de chef de communauté, il était libre et heureux. Sa nouvelle famille l’était d’ailleurs tout autant, et s’agrandissait machinalement alors que la rumeur d'un nouveau territoire de liberté parcourait le Rukongai. Il en existait d’autres bien sûr, mais le quartier de Bai-Long bénéficiait d’un élan d’optimisme et de positivité rare en ces terres de misère. Les diverses crises qui frappèrent la Soul Society eurent un impact relativement faible sur les quartiers les plus éloignés du Seireitei, et celui du Lee ne fit pas exception à la règle, mais la nouvelle de l’implantation des dojos parvint quand même aux oreilles du milicien. La rumeur disait que les rangs des dieux de la mort avaient été décimés par leur dernier ennemi majeur, réduisant de façon critique leurs effectifs. Ces informations concordaient également avec l’augmentation massive du nombre d’incursions de hollows non arrêtées dans les bidonvilles alentour.

Peut-être était-il temps pour Bai-Long de revenir à ses origines ? Son quartier était prospère, et les recrues qu’il avait formé étaient largement capables de veiller sur leur communauté. L’exilé était gêné de se l’avouer, mais sa présence en ces lieux était aujourd'hui loin d’être nécessaire. Il avait très certainement un rôle plus grand à jouer aux côtés de ceux qui l'avaient jadis chassé.
Lee Bai-Long - [Terminée] P-shini

HRP

Avatar : Le personnage sur votre avatar. Pensez à consulter le répertoire des avatars pour vous assurer qu'il ne soit pas déjà pris.
Merci de respecter le code suivant :

Code:
 [i]Bruce Lee [/i] est [b]Bai-Long Lee[/b]

Comment avez-vous connu le forum : Simple recherche google.
Parrain : Aucun cette fois.

Est-ce un double-compte ? DC d'Eiichi Noda

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t897-lee-bai-long-ft

Lee Bai-Long

Revenir en haut Aller en bas


Shugoshin Akemi

Données Spirituelles
Grade: Vice-Capitaine de la 8e Division
Mar 16 Mai 2023 - 21:03 - Lee Bai-Long - [Terminée]

Hey !

J'ai le plaisir de te valider au grade de 15ème siège de la 5ème division !

Ton rang attribué est celui d'expert, ce qui te donne droit à 12 PC, 3 PB et 2600 Reiryoku à répartir librement dans ta FT. Tu disposes également de 2100 PV, sans parler les :
  • 5 techniques N1 ;
  • 4 techniques N2 ;
  • 2 techniques N3 ;
  • 1 technique N4 ;
  • 2 aptitudes (1 N1 & 1 N2).

Pour constituer ta fiche technique, je t'invite à relire plus avant le système de combat et suivre le modèle de FT dans ta zone de faction où tu pourras poster ton sujet. Je t'invite également à consulter les sujets propres à ta faction concernant l'organisation de cette dernière entre les joueurs. C'est aussi ici que seront postées les demandes d'inscriptions pour les diverses interventions ou missions.

Comme d'accoutumée, le bureau du Staff est à ta disposition en cas de question.

Je te souhaite à présent bon jeu sur BTC, au plaisir de te rencontrer en RP !

_________________
Lee Bai-Long - [Terminée] 3m5w
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t556-shugoshin-akemi-ft

Shugoshin Akemi

Revenir en haut Aller en bas


Lee Bai-Long

Données Spirituelles
Grade: 10ème siège de la 5ème division
Mar 16 Mai 2023 - 21:37 - Lee Bai-Long - [Terminée]

Merci beaucoup, au plaisir.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t897-lee-bai-long-ft

Lee Bai-Long

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum