Before Tomorrow Comes :: Chroniques & Intrigues :: Intrigues :: Évènements :: Event #1

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant


Reiō

Données Spirituelles
Grade: Pivot de l'Existence
Sam 1 Avr 2023 - 15:38 - Gotei groupe #1 : Rukongai

En cas de doute, n'hésitez pas à relire les règles propres aux Intrigues. Seuls les personnages listés dans l'ordre de post ont le droit de poster dans ce sujet. Le Maître du Jeu interviendra à chaque fin de tour.

Gotei 13 : Rukongai - Ordre de post



Kyōakusei Kenshirō
Shingen Mizuki
Kiryū Shinjiro
Utsunomiya Thoki


Le Shinkage-ryū, plus lointain dojo officiel établi au sein du 72e District Est du Rukongai, a requis l'aide du Seireitei. Son précédent maître, Nobotsuna-sensei, aurait été abattu par d'anciens élèves membres du clan Morimoto. Morimoto Yobe, leur chef, tenterait apparemment d'utiliser le nouveau maître du dojo, le jeune Morimoto Kokan, afin de mettre la main sur le dojo. Les précédentes opérations ont permis de creuser les pistes qui devraient permettre à présent de mettre en place une riposte d'envergure afin de reprendre la main sur ce district.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/f11-contexte

Reiō

Revenir en haut Aller en bas


Kyōakusei Kenshirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Gobantai
Dim 2 Avr 2023 - 15:01 - Gotei groupe #1 : Rukongai

Cela faisait un moment que l’on n’avait plus vu le Vice-Capitaine de la Cinquième Division au sein du Seireitei. Pour la bonne cause… en effet, cela faisait également un bon moment qu’il poursuivait sa mission au sein du 72e District Est du Rukongai, effectuant quelques basses besognes au nom du clan Morimoto. Enfin, il n’avait pas été pleinement introduit comme membre du clan encore, mais l’on savait qu’il travaillait en sous-main pour quelques gros durs du clan. Akemi l’avait aidé un temps, mais il était tout seul à présent qu’il l’avait renvoyée au Seireitei porter son message. C’était plus simple ainsi, que ce soit elle. Cela évitait de trop attirer l’attention sur lui, mais surtout il commençait à craindre qu’elle court ici plus de risques qu’il ne l’aurait souhaité. Pas question de violence, mais les limites de son consentement pourraient être amenées à être franchies s’il était advenu qu’elle poursuive ainsi sa propre infiltration.

Le mot d’ordre qu’elle avait reçu de sa part avant de filer ? Lui renvoyer du beau monde. Ses alliés en qui il avait le plus confiance, et dont il ne craignait pas qu’ils peinent à intégrer l’un des plus lointains districts du Rukongai. Mizuki et Shinjiro avaient en effet tout ce qu’il fallait pour jouer le jeu, et ne pas faire tomber trop tôt cette couverture. Qu’ils débarquent en tenue chiche et pauvre, et rapidement ils se fondraient dans la masse. « Tout renfort supplémentaire au sein de la Onzième Division sera le bienvenu » avait-il transmis à Akemi également. Aussi imaginait-il Shinjiro débarquer fièrement à la tête d’une lourde escouade de sa Division, juste pour frimer. Et si ce n’était le cas, et bien… ils tâcheraient de faire au mieux avec ce qu’ils auraient à disposition !

Le plan en dépendrait. Kyōken pouvait poursuivre l’infiltration et chercher à couper la tête du chef Morimoto lors du moment le plus opportun avec ses alliés qui ne devraient plus tarder, s’ils étaient peu. Ou bien carrément tenter de nettoyer en profondeur ce district de sa vermine s’il avait assez d’hommes à portée de main. Aussi, chaque matin, il menait sa ronde, et dont le but était de chercher à apercevoir des visages connus qui viendraient enfin le rejoindre dans cette galère...

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai Kenshiro
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t233-kyoakusei-kyoken-kensh

Kyōakusei Kenshirō

Revenir en haut Aller en bas


Shingen Mizuki

Données Spirituelles
Grade: 4e siège de la Dixième Division
Lun 3 Avr 2023 - 10:54 - Gotei groupe #1 : Rukongai

Le visage de la Blanche s’éclaire lorsqu’elle reçoit la demande du Vice Capitaine Kyōakusei. Elle le savait fort occupé par une mission vu le nombre de fois qu’elle s’est vue refoulée en tentant d’aller lui rendre visite dans sa division. Son vieil ami ne l’avait donc pas oublié et ça lui remontait le moral. Sans perdre un instant, elle prit connaissance des directives données et s’affaira à se préparer pour partir sur le champ. Elle savait que Shinjiro ne tarderait pas à en faire de même dès qu’il aurait dégoté un peu de renfort. Peut-être Mihane qu’elle avait rencontrée et qu’elle appréciait beaucoup. Elle verrait, ça pouvait être amusant de les voir côte à côte ces deux là.

Délaissant son Shihakushō, elle s’habilla de ses anciens vêtements qu’elle conservait toujours, tels de précieux souvenirs. La partie haute notamment, un vieux tissus non teint, couvrait sa poitrine en permanence. Même ce serre taille de cuir trouvait toujours place sur elle sous l’uniforme. Sa vieille ceinture reprend son ancienne place autour de ses hanches et de larges lamelles de bandages entourent désormais ses avant-bras de façon visible. Son katana est planqué dans un étui cylindrique à l’aspect usé, autrefois utilisé pour ranger et protéger de grandes cartes ou des toiles. Dessiner le plan des districts où elle avait vécu avait été l’un de ses passe-temps autrefois. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait plus posé les yeux sur ces cartes.

Encapuchonnée, la jeune femme se rendit au 72e district. Plus elle approche et plus son coeur s’emballe excité à l’idée de revoir son meilleur ami. Ce dernier patrouille et elle doit se retenir de lui sauter au cou comme elle en a d’ordinaire l’habitude. Discrètement elle se poste sur son trajet, sourire en coin sur les lèvres. A son approche, elle l’aborde.

« Salut beau gosse. »

Beaucoup de choses différentes lui viennent à l’esprit, mais elle ne dit rien de plus, ne trouvant pas l’accroche idéale à son goût. Et puis, en infiltration, vaut mieux ne pas dire quelque chose qui ferait s’envoler leur couverture trop vite.

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai X76e
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t366-shingen-mizuki-ft

Shingen Mizuki

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Lun 3 Avr 2023 - 18:34 - Gotei groupe #1 : Rukongai

    - On va s'éclater ! Vas me chercher Thoki, s'il est dans l'coin. Et prépare une p'tite escouade en renfort si y'a besoin, on sait jamais. Oh ! N'oublie pas d'lui dire qu'on y va en mode "ni vu, ni vu". En gros, il doit ressembler à mec des bas quartiers.

Le Shinigami fonçait déjà pour aller retrouver Thoki avec les consignes du colosse qui s'était dès lors mis en tête de se changer. Pas difficile alors de passer inaperçu pour lui qui avait toujours gardé ses affaires de l'époque. Une veste sans manche qui laissait apparaître ses bras, ouverte sur son torse. Un pantalon usé mais dans lequel il se sentait bien. Et il prit le temps d'emmailloter Kaimetsu à l'aide de bandages afin de pouvoir l'emmener avec lui. Déjà à l'époque où il appartenait à son gang, il se trimbalait avec une arme. Il ne changerait pas ses habitudes.

Une fois préparé, il attendit que son Siège le rejoigne avant de prendre la route, se contenant simplement de lui expliquer en quelques mots le but de la mission. Pourquoi lui plutôt qu'un autre ? Bien qu'ils ne se soient pas tant parler que cela, le colosse mettait un point d'honneur à connaître ceux qui constituaient son équipe. Il avait entendu parler du loustic et savait qu'il était compétent même s'il se contentait du strict minimum. A défaut de pouvoir emmener une grosse équipe, autant faire en sorte que celui qui l'accompagnerait sache se défendre un minimum. Un siège était au moins une assurance à ce niveau, surtout au sein de la prestigieuse Onzième.

S'il n'était pas évident de cacher son Shikai, le colosse avait toutefois rajouté à son habillement une longue veste sombre, qui masquait en partie les bandages recouvrant la lame. La consigne était simple : il fallait rejoindre son pote qui continuait sa mission en attendant. Rejoindre le district ne fut pas si difficile. Quant à le retrouver, ce fut simple comme bonjour. Pas étonnant qu'il arrive quasiment en même temps que Mizuki à dire vrai, même si elle avait évidemment un peu d'avance sur lui. Un large sourire apparut sur son visage alors qu'il approchait. Jetant un regard alentours afin de s'assurer que nul ne les observait.

Il n'était peut-être pas temps de les rejoindre directement. Il fit simplement signe à son ami qu'il était là. Haute silhouette de plus de deux mètres vingt, il ne serait pas difficile de capter son attention. Alors qu'il tournait le regard vers son compagnon de route.

    - On va les rejoindre un peu après ! Histoire de s'assurer que ça attire pas plus l'attention que ça. J'sens que j'vais bien me marrer moi.

Il se frottait les mains d'avance. Bagarre, copains, alcool pour finaliser la mission. Que demander d'autre ?

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Utsunomiya Thoki

Données Spirituelles
Grade: 10ème siège - Onzième Division
Mer 5 Avr 2023 - 20:11 - Gotei groupe #1 : Rukongai

Qu’on ne puisse même plus se reposer peinard au sein de sa propre division, ça en devient problématique quand même. Ne pas avoir de Capitaine à la tête de la division permettait certaines choses au niveau du relâchement personnel, une liberté dont l’espace c’était quelque peu refermé depuis la nomination du Colosse Argenté au grade de Vice-Capitaine. Légèrement hein, je trouve toujours le moyen d’aller pioncer dans des coins plus verdoyants sous une douce mélodie de flûte. C’est juste que Shinjiro a le don pour vous mettre la main dessus au moment où vous vous y attendez le moins. Par exemple, quand le pauvre gars sans siège a déboulé devant moi, essoufflé, alors que je venais d’attaquer un petit gueuleton d’avant pionçage, j’avoue que j’ai légèrement grincer des dents. Je l’aime bien, le Vice-Capitaine, mais il est un peu trop passionné par son boulot à mon goût.
Comprenant le caractère urgence de la demande, j’ai dû me résoudre à laisser tomber la bouffe pour aller me changer. Mission infiltration dans les districts éloignés du Rukongai, de ce que j’ai capté. Enfin, de ce que j’ai bien voulu écouter pendant que j’engloutissais une portion de ma nourriture dans l’espoir de pas y aller le bide vide. J’ai surtout retenu deux informations essentielles, le fait d’y aller en se faisant passer pour des types de là-bas et surtout, la zone concernée. Est-ce que c’est juste du pur hasard, ou le destin qui veut se moquer un peu de moi ?

Voilà qu’après avoir fait tout ce que je pouvais pour m’en sortir, je vais remettre les panards dans ces fichus districts Est. Et en plein dedans quoi, les plus au fond. Avec mon ancienne bande, on officiait principalement au niveau du soixante-quinze, mais on a pas mal été voir les niveaux inférieurs pour se frotter à la racaille sur place. Alors je dis pas que j’ai suffisamment été impressionnant pour laisser une image ou un souvenir là-bas, mais que si je croise par pur hasard Yoshimitsu ou un des gars, y’a juste aucune chance que je passe inaperçu. Et eux savent pourquoi je suis plus dans la bande aujourd’hui. Et certains l’ont pas vraiment bien pris à l’époque, de mémoire.
Me demande d’ailleurs ce qu’ils sont devenus, s’ils ont survécu jusque-là où si ça a mal tourné pour eux. Pour Yoshimitsu, encore, débrouillard et solide comme il l’était, y’a de grandes chances qu’il se soit intégré à une autre bande, ou même pris la tête de celle que j’ai laissé derrière moi. M’enfin, en réalité je m’en tamponne pas mal de leur sort, je suis juste curieux et un brin nostalgique en vue de la mission. Et pour plonger un peu plus dans la nostalgie, je ressors ma tenue d’ancien sale type du Rukongai. Ca doit être un truc d’ancien pouilleux que de conserver ses vielles fringues comme des souvenirs, histoire de se rappeler de la merde de laquelle on s’est sorti et pour se motiver de faire en sorte de ne jamais y retomber dedans.

Je laisse tomber le Shihakushō pour enfiler mes vieilles getas qui ont trop longtemps foulé le sol crasseux, passe le pantalon noir, ample et usé et enfile ma bonne vieille chemise orange, aux motifs floraux prenant une teinte lilas. Ouverte, le torse exposé aux regards, l’ensemble est dans un sale état mais c’est justement ce qu’on voulait. Se fondre dans la masse, approcher l’ennemi sans qu’il ne nous voit venir. Je suis pas trop doué pour jouer les espions, mais je sais parfaitement jouer le gars des bas-fonds, y’a juste à me replonger dans le rôle du sale con chercheur de merde que j’étais à l’époque.
Je rejoins Shinjiro sans plus traîner, lui-même ayant ressorti les habits de la vieille époque. C’est qu’il vient aussi des coins craignos, même si sa trajectoire aura été différente au final. Lui adressant les salutations et le respect qui incombe à son grade, je l’écoute m’en dire plus sur les détails de la mission. Une sombre histoire de meutre et manipulation au sein d’un dojo, forcément que j’en soupire de lassitude. La cupidité humaine, ce besoin d’en avoir toujours plus, de vouloir tout avoir…
Tandis que l’on se rend sur place, devant retrouver un autre gradé sur place leader de l’opération, je zieute l’énorme épée enveloppée dans des bandages que mon supérieur trimballe sur son dos. Y’a encore pas si longtemps, c’est ma carcasse spirituelle qui était recouverte de bandes blanches, conséquences d’un duel avec un gars en colère contre la vie. J’ai presque entièrement récupéré depuis, mais à deux trois endroits on peut encore apercevoir les restes de cet affrontement.

Pour ce qui est de mon katana, je l’ai simplement enveloppé d’un tissu foncé et crade dont des lambeaux retombent dans le vide, histoire de le faire passer pour une vulgaire arme dénichée illégalement auprès de mauvaises personnes. Je le porte pas à la ceinture, mais plutôt dans le dos via une ficelle de fortune. Je sais pas si ça fera l’affaire, mais le reste de la dégaine pèsera sans doute dans la balance.
Mains dans les poches, torse légèrement incliné vers l’avant, je marche aux côtés du colosse comme un homme de main qui suit le boss. J’hésite pas à adresser des regards mauvais aux malheureux qui pensent malin de me défier des yeux. C’est pas ici que je vais les baisser, clairement pas. — Noté. Que je me contente simplement de lui adresser suite à sa dernière instruction. On patiente et on rejoint le binôme ensuite, ça marche. J’en donne pas l’air, mais je suis vigilant à ce qui nous entoure. Pas envie de me retrouver avec une lame rouillée plantée dans les côtes pour une sombre raison.

Je dirais pas que c’est bon de rentrer à la maison, parce que ça me fait en réalité clairement chier d’être là.

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai Unknown
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t577-utsunomiya-thoki

Utsunomiya Thoki

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Sam 8 Avr 2023 - 19:30 - Gotei groupe #1 : Rukongai

Le premier constat que vous pouvez faire en arrivant, c'est que l'ambiance semble plus tendue que jamais.
Même pour ceux d'entre vous qui auraient eu l'occasion de passer dans le coin récemment, tout porte à croire que les choses se sont encore dégradées.
Si le Rukongai peut difficilement être considéré comme un endroit joyeux, surtout dans des districts aussi éloignés, l'on peut d'ordinaire au moins y croiser des enfants en train de s'amuser ou des commerçants essayant de refourguer leur camelote. Là, rien.

S'ils n'en sont pas au point de barricader portes et fenêtres - peut-être uniquement faute de matériel -, vous devinez sans mal que les habitants sont pour la plupart calfeutrés chez eux, pour ceux ayant la chance d'en avoir un. Les autres se terrent où ils peuvent...
Naturellement, si vos différents déguisements vous empêchent d'être reconnus en tant que Shinigami, les regards se tournent vers vous alors que vous progressez dans des rues presque désertes - d'autant que quels que soient ses efforts, Shinjirô n'est pas homme à passer inaperçu.
Peut-être avez-vous fait du zèle en cachant vos armes, néanmoins ; les quelques pauvres hères que vous pouvez voir longer les murs semblent tous avoir sur eux de quoi se défendre - qui un tesson de bouteille, qui une lame rudimentaire, tous redoutant manifestement que l'agressivité dans l'air finisse par éclater.




Agressivité que tu as contribué à nourrir malgré toi, Kenshiro ; enrôlé parmi d'autres, tu as rapidement pu te rendre compte que l'on ne filtrait que très peu les « bonnes volontés », toute paire de bras étant bonne à prendre dans la préparation de ce qui ressemble de plus en plus à un mouvement de révolte.
Nouvelle recrue, tu n'as évidemment droit qu'à très peu d'informations, mais a néanmoins pu entendre quelques échos inquiétants, parmi lesquels prise de contact avec le district voisin ou « arrangements » avec des Shinigami en poste pour obtenir des renseignements...
Si l'on ne t'a - heureusement - rien demandé de trop compromettant quant à toi, peut-être auras-tu néanmoins eu des scrupules à mener à bien certaines directives qui t'ont été donné, lesquels auront notamment voulu que tu « persuades » certains locaux de se rallier à la cause... Ou les fasse déguerpir s'ils se montraient trop récalcitrants.

Si le Seireitei t'a donné carte blanche pour maintenir ta couverture étant donné les risques que tu prends déjà, et ne risque donc pas de représailles de ce côté, il t'appartient de t'arranger avec ta conscience pour le reste.

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Kyōakusei Kenshirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Gobantai
Lun 10 Avr 2023 - 15:52 - Gotei groupe #1 : Rukongai

La clé d’une bonne infiltration ? L’improvisation ! Être bien dans son rôle, solide sur ses appuis, capables de réagir en toute circonstance comme il le ferait s’il était vraiment un vaurien ici des bas quartiers du Rukongai. Soit ce qu’il était en fait, et même s’il s’était un peu civilisé depuis, Kenshirô n’oubliait pas d’où il venait. Et s’il n’avait jamais été un méchant ou une vraie brute épaisse, il savait comme cette engeance se devait d’agir ! Bon y aurait certes quelques limites à pas trop dépasser. Mais bon, quelques menaces, clés de bras au besoin, voir même un ou deux nez pétés par ci par là… ça changerait pas grand-chose, hein ? Puis bon, mieux valait tomber sur lui en la matière, d’autres auraient encore moins de scrupule. Ces quelques mauvaises actions seraient largement compensées par le bien supérieur de chasser le mal et le trouble de ce district en permettant au dojo de rayonner à nouveau et de tirer la masse vers le haut plutôt que l’inverse. D’ailleurs parlant du dojo, Kyôken se réservait la possibilité de faire appel à eux en guise de renforts si vraiment les choses risquaient de trop mal tourner. Devrait y en avoir quelques uns là-bas qui auraient à cœur de venger leur ancien maître. Il ignorait pas que ça puait cependant. De toute évidence le nouveau sensei était du même clan que ces brigands, et il y avait plusieurs choses qui lui avaient semblé clocher lors de sa visite là-bas. C’était peut-être mieux de garder cette carte qu’en cas d’extrême nécessité.

Kenshirô participait donc au recrutement d’une organisation qu’il visait à faire chuter. Mais bon, pour la plupart, les types ramenés valaient pas grand-chose. Ils ajoutaient au nombre, et auraient forcément leur importance à l’échelle de la région, mais rien qui puisse faire peur à un Shinigami aguerri. Moins encore à l’unité d’élite qu’il avait concocté. Enfin, en tout cas c’était son avis à lui, concernant les recrues récentes. Cela ne voulait pas forcément dire grand-chose par égard pour ces anciens formés par le dojo et qui devraient sans doute être un peu plus durs à cuire, parmi les plus hauts placés du clan estimait-il – vaincre l’ancien sensei avait de quoi mériter de prendre un peu de galon. Il n’avait pas encore de plan précis en tête. Et peut-être que ça virerait à l’impro aussi. Enfin, au moins il a une base. 1- trouver ses potes. 2- les enrôler, bonne excuse pour les emmener ailleurs. 3- se poser boire un coup, et discuter « boulot ». Les murs ont des oreilles et il faudrait se méfier partout, mais ils seraient sans doute plus à l’aise là où il était normal de les trouver plutôt qu’au milieu d’une rue déserte.

Il voit Mizuki, et son cœur manque un battement. Mais il fallait vite retourner au personnage. Il ricane, se met une petite claque sur la joue. S’approche en roulant des mécaniques.

    - Hi coquine ! Ça te dirait que je te paie un verre d’eau dans les toilettes ? J’aimerais beaucoup sortir avec toi sur la bouche !
Et de se marrer franchement, en se claquant la cuisse de la main. Aurait-elle remarqué dans sa dégaine un bracelet enroulé autour de sa cheville, légèrement visible dans ses pas faisant onduler la toile amochée de son pantalon, ne le couvrant donc pas totalement. C’est là qu’il avait le moins de chance de le perdre, même en combat !

    - Héhé ! J’sais pas si « beau gosse » ça suffit à emballer d’habitude. Là ça peut plutôt dépendre de c’que t’es prête à faire, chaton. Mais si tu sais t’démerder avec un sabre, y a p’t’être moyen qu’on cause sérieusement. Ça décidera de quel bâton j’te montrerai à la fin, hin hin hin !
Tant de finesse, ça ne s’improvise pas tout à fait !

@Maître du Jeu : Quelle conscience ?! °°

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai Kenshiro
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t233-kyoakusei-kyoken-kensh

Kyōakusei Kenshirō

Revenir en haut Aller en bas


Shingen Mizuki

Données Spirituelles
Grade: 4e siège de la Dixième Division
Mar 11 Avr 2023 - 10:02 - Gotei groupe #1 : Rukongai

Il se marre et elle se mord la joue pour ne pas en faire autant. Elle connaît bien le lascar mais il faut avouer que là il a fait fort. Quel poète franchement ! Elle en est presque décontenancée. Néanmoins, l’endroit et l’ambiance qui règne ici l’aide à garder la tête froide. C’est désertique à lui en hérisser le duvet. Et puis cette impression constante d’être épiée, comme si c’était incongru qu’une personne ose se balader à découvert… Heureusement, elle comprend à travers les mots de son meilleur ami ce qu’elle doit faire, quel plan il a en tête. Après tout c’est logique, il s’est fait enrôlé déjà, alors c’est à leur tour d’infiltrer le clan des vilains pas beaux.

« Du challenge ! J’aime ça ! » Elle sourit en coin d’un air provocateur qui ne lui est pas coutumier. « D’habitude mes nénés suffisent… Mais j’préfère quand c’est pas si facile. »

Elle l’observe, remarque le bracelet à sa cheville. C’est un peu comme si un peu d’elle était toujours avec lui et ça lui fait plaisir. Ça la rassure aussi car elle craignait qu’il lui en veuille après le cinéma qu’il avait fait lors du pique-nique. Au loin, elle remarque aussi Shinjiro, accompagné d’un autre gars qui lui est inconnu. Impossible de ne pas remarquer le géant, mais du coup, tant mieux, elle va pouvoir se servir de cette information.

« Donc si j’veux espérer avoir ta langue dans ma bouche faut que j’sois douée au sabre ? Petit veinard, il se trouve que j’me débrouille plutôt bien héhé. D’ailleurs, si tu cherches de la main d’oeuvre, j’ai des potes qui seraient intéressés par n’importe quel type de boulot. Ils sont doués aussi dans leur genre. »

Elle s’amuse de ce rôle qui est le sien. Bien plus naïve et candide d’ordinaire, il semblerait qu’elle ait grandi et mûri d’une certaine façon. Pour une fois qu’il ne se prend pas un râteau, elle se demande comment il va réagir son cher Kyōken. Se tournant vers les deux autres qu’elle avait repérés, elle agite le bras vers eux et n’hésite pas à élever la voix pour se faire entendre.

« Hééééé ! Les gars ! J’ai trouvé l’recruteur, vous pouvez v’nir ! »

En faisant semblant d’être l’éclaireuse du groupe, elle espère justifier de leur présence et les faire venir à eux sans que ce soit trop suspect. Il n’y a plus qu’à trouver un coin tranquille pour « causer sérieusement ».

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai X76e
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t366-shingen-mizuki-ft

Shingen Mizuki

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Jeu 13 Avr 2023 - 19:38 - Gotei groupe #1 : Rukongai

C'était pas le mec le plus bavard du groupe, ce cher Thoki, mais cela convenait au colosse qui aimait bien se concentrer avant une grosse bagarre. Il savait pas encore évidemment si les choses tourneraient mal mais il avait bon espoir que cela puisse être le cas. Après tout, la Onzième ne se déployait jamais sans raison.

Rester vigilant, c'était une chose. Cependant il leur fallait approcher du "contact" afin de pouvoir enchaîner. Pour l'heure, il laissait cela entre les mains de Mizuki qui savait clairement y faire. Après tout, ce n'était pas la première fois qu'elle le sortirait de la panade. Elle était futée la p'tite. On les observait mais de loin. Sans doute que les deux bourrins ne donnaient pas envie qu'on vienne les voir de trop pèrs.

    - De toi à moi, j'peux t'dire que ça m'avait manqué cette ambiance. Une vraie jungle. Reste à voir c'qu'on va foutre ici. J'espère qu'on va pouvoir s'dégourdir un peu. de ce que t'as vu depuis qu'on est là, tu l'sens comment ?

Il lui posait sincèrement la question. Lui aussi était expérimenté et à eux deux, ils pouvaient aisément partager leur avis et anticiper sur les emmerdes à venir. Avoir son point de vue était donc une chose importante pour l'Argenté. Il attendit son retour, tout en dardant le regard vers quelques visages inamicaux qui les observaient.

Il perçut l'appel de son amie avant même de la voir gesticuler. Pas mal. Il eut un large sourire alors qu'il prenait sa direction, toujours accompagné de "son homme de main". C'était clairement ce qu'ils semblaient vouloir faire croire aux autres et il n'y avait aucune raison que cela ne fonctionne pas. Pas comme s'ils connaissaient la chanson hein. Un simple signe de tête vers Kenshirô pour le saluer. Inutile d'en faire trop, ils n'étaient pas sensés se connaitre.

    - Il était temps. J'en avais plein l'cul de courir les rues sans savoir à qui m'adresser. Du coup, ça s'passe comment ?

Direct, brut de décoffrage. Il fallait installer le tableau et il paraissait des plus crédibles. Le physique de Shinjiro permettait à lui seul de garantir une embauche dans ce genre de coin, il le savait. Du pouce, il fit signe vers son acolyte.

    - Lui là, c'est un d'mes gars. C'est pas le dernier quand y'a besoin d'aller à la baston et sa simple présence suffit généralement à calmer les grandes gueules. On peut être utile.

Si y'avait besoin d'en dire plus, Thoki le ferait. De toute évidence, la suite était entre les mains de son pote. Il adressa un simple sourire à Mizuki. Qu'il était bon d'être ensemble sur une vraie mission.

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Utsunomiya Thoki

Données Spirituelles
Grade: 10ème siège - Onzième Division
Sam 15 Avr 2023 - 20:06 - Gotei groupe #1 : Rukongai

Je me sens tendu sans trop savoir pourquoi exactement.
Je sais pas si ça vient du fait que je refoute les panards dans le Rukongai, que ça le fait profondément chier de retourner dans ce coin infesté de rats, ou si c’est parce que je sens que quelque chose tourne pas rond dans le coin. Je veux dire, quelque chose de plus puant que d’ordinaire.
Pour avoir passé un certain temps dans les districts éloignés, de mémoire les choses étaient plus vivantes, y’avait des gens dehors, qu’importe la misère dans laquelle ils pouvaient bien se rouler. Des types résignés à leur sort, sachant parfaitement que jamais ils sortiraient de ce trou à rat et qui avaient fini par l’accepter, chose que perso’ j’ai jamais su faire. Pour moi, rester ici équivalait à crever une seconde fois, pas un destin auquel t’aspires après avoir trépassé une première fois en règle générale. Alors je sais pas si les règles ont changé ou si c’est mauvais signe, mais l’ambiance tout le monde dans son taudis et on rase les murs quand on veut sortir, je la sens moyen…

— Je peux pas dire que ça m’avait manqué non… Ce serait un peu hypocrite que d’affirmer le contraire, je déteste cet endroit. — Mais oui, clairement, on va avoir de quoi se dégourdir un peu. Pas qu’un peu, même, mais cette dernière réflexion je la garde pour moi. Quelle poisse quand même que ce soit mon nom qui soit sorti de la bouche du Vice-Capitaine, c’est pourtant pas ce qui manque les profils similaires au mien avec une meilleure position dans la hiérarchie… Yuta, cette sale enflure, jamais là quand on a besoin de lui. Ce salopard aurait été parfait pour la mission. M’enfin, maintenant que j’y suis, autant faire en sorte de rester en vie. Et puis tabasser quelques merdes du Rukongai, je pense pas que ça me fera du mal.
Je zieutais dans des directions opposées à celle de nos camarades un peu plus loin, surveillant les environs pendant qu’ils mettaient en place un petit numéro pour qu’on se regroupe tous sans attirer trop les soupçons. C’est qu’on dirait pas comme ça, mais les zones d’ombres sont probablement occupées en réalité. Quelques paires d’yeux et d’oreilles indiscrets, terrorisés à l’idée de foutre le museau en pleine lumière, mais qui ne diraient pas non à une bonne vieille séance de commérage. Ce qui faut savoir pour rester en vie dans ces zones-là, c’est qu’on ne peut jamais relâcher son attention.

Quand la gonzesse se met à brailler pour capter notre attention et nous rameuter vers eux, je lâche un soupir de fatigue, saoulé à l’idée que les choses sérieuses vont vraiment commencer maintenant. Et à la fois je crois que ce petit jeu d’acteur dans lequel on s’est tous plongé m’amuse, rend la mission moins chiante. C’est que j’adore mentir et jouer la comédie au fond, moi. Le rôle d’aujourd’hui, c’est d’être une grosse frappe à la solde du boss à la carrure d’ours qui se trimballe à mes côtés. Pas très dur en soi, franchement. Surtout que jusqu’à maintenant, j’ai juste à me laisser porter. Shinjiro assure le rôle du patron et la donzelle à la crinière d’argent de nous dégotter une bonne âme qui paiera pour nos services.
Des explications concernant la mission qu’avait lâchées Shinjiro sur le chemin, la fille doit être Mizuki et le gars le Vice-Capitaine de la Cinq, Kenshirō. Pas de salutations respectueuses sous couverture évidemment, je me contente d’un léger signe de tête, regard faussement méfiant. Aux déclarations de mon supérieur, j’y ajoute ma petite touche personnelle pour brosser un peu plus le personnage. — C’tout comme il dit l’boss. Et si ça suffit pas, moi les grandes gueules qui savent pas la fermer, j’leur casse la bouche. Et de taper la paume de ma main gauche avec le coude de mon bras droit, un petit sourire mauvais en coin des lèvres.

Kurokosai, le casseur de bouches à grands coups de coude, c’est pas mal non ? C’est pas très fin, mais il faut quand même pas oublier que je viens de la Onzième, y’a forcément des petits trucs qui coïncident avec ce choix d’affectation. Comme le fait que j’aime la baston, oui.

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai Unknown
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t577-utsunomiya-thoki

Utsunomiya Thoki

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Mer 19 Avr 2023 - 3:06 - Gotei groupe #1 : Rukongai

Vous finissez donc par vous retrouver, entretenant de votre mieux la petite comédie dans laquelle vous avez décidé de vous lancer.
Si vos talents de comédien sont inégaux, les locaux sont trop apathiques pour vraiment y prêter attention, et les mines patibulaires des deux membres de la Onzième finissent de convaincre ceux qui pourraient avoir le moindre doute. C'est après tout bien là le genre de profil que l'on croise le plus dans les parages, ces derniers temps.

Kenshiro, ayant assisté - voire participé - à un certain nombre d'entre elles depuis que tu as toi-même rejoint les rangs, tu sais que ces scènes de recrutement, qui se faisaient en toute discrétion il y a encore quelques semaines, sont de plus en plus publiques désormais, à l'instar de celles à laquelle vous avez donné lieu ; de toute évidence, l'on estime qu'il est de moins en moins nécessaire de se cacher... Ce qui semble indiquer que le moment d'agir approche à grands pas. Peut-être est-ce une question de jours, peut-être une question d'heures...
Et puis, ce n'est pas comme si des Shinigami risquaient de les surprendre ; il faudrait déjà qu'ils viennent jusqu'ici ! Autant dire que ça ne risque pas d'arriver...
Si l'essentiel du recrutement s'est fait directement ici, des hommes vous sont également venus des districts voisins, alléchés qui par l'argent, qui par le goût de la violence. Celui-ci ne serait que le « point de départ » d'une opération vouée à prendre de l'importance. Et si, ayant pu te faire une vague idée des effectifs, tu trouveras sans doute cela difficilement réaliste, ça n'en reste pas moins un problème qu'il va vous falloir résoudre : l'autorité du Seireitei ne saurait être contestée de la sorte.

Et si tu as quelques instants devant toi pour faire part de ces quelques trouvailles à tes camarades, tu sais que la tranquillité ne durera pas longtemps : si nombre d'entre vous vaquent à leurs occupations et peuvent déambuler à leur gré, des patrouilles - très - régulières de tes nouveaux « frères d'armes » circulent régulièrement dans le secteur, généralement menée par quelqu'un de mieux placé dans l'ersatz de hiérarchie qui semble exister au sein de votre groupe. La voilà déjà qui approche à l'horizon.

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Kyōakusei Kenshirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Gobantai
Sam 22 Avr 2023 - 14:43 - Gotei groupe #1 : Rukongai

    - Hé merde. J’me suis encore fait avoir par le coup des nichons !
Genre le gars qui pensait pouvoir se faire la minette facilement et qui voit débarquer les grands frères. Cela n’empêche pas Kyôken de pousser un léger ricanement narquois. Il reste dans son rôle. La situation proposée détonnait quelque peu, avait déjà de quoi étonner le passant de voir cette nana faire rappliquer ses potes de nulle part. Alors pour sa part il ne pouvait pas flancher, ne devait pas se laisser aller au moindre indice fêlant sa couverture.

    - J’m’attendais à un p’tit 1v1 octogone pénard, faut croire qu’il va falloir que je revoie mes plans.
Balance-t-il même, tâchant de produire une amertume crédible alors qu’il assiste à l’approche des deux loubards. Il écoute d’ailleurs ce que ces derniers ont à dire, et soupire.

    - Mouais. Bon. On va voir c’que j’peux faire de vous. Déjà si vous voulez bosser, la base c’est d’vous présenter, mes mignonnes ! Moi j’suis Kyôken ! Vous débarquez d’un district voisin pour vous faire un peu d’maille c’est ça ? Y en a pas mal des comme vous dernièrement. C’est qu’on commence à avoir une vraie p’tite armée, hinhin. Trois d’un coup, hé beh, belle pioche. J’vais vous ram’ner au QG et on va bien voir c’qu’on peut foutre de vous. P’t’être que le boss voudra vous faire tester lui-même. Il aime bien les gros balèzes j’pense, j’me garderai « nénés » pour ma brigade personnelle j’pense, hin hin hin.
    Bon, en tout cas si vous voulez bosser, faites pas trop vos grandes gueules, soyez respectueux du boss ! Si ça dépendait que d’moi, j’dirais qu’on est vraiment à « ça » d’tout retourner dans l’coin. C’est chez nous ici, héhé !
À « ça », oui, avait-il indiqué en levant l’index et le pouce presque joints. D’un mouvement de menton il indique un petit groupe non loin, et dont les pas semblaient indiquer qu’ils allaient forcément se croiser.

    - Tiens, voyez les gars là-bas ? Sont d’chez nous aussi ! On va causer. C’est p’t’être votre premier test, si vous savez pas vous t’nir au verra vite ! *Et d’approcher, s’adressant désormais aux patrouilleurs.* Hé, aniki, on s’promène ? Hinhin. J’ai trouvé ces p’tits gars qui cherchent à taffer. Faut croire qu’on fait vraiment causer de loin, y en a d’nouveaux tous les jours. J’pensais tester la p’tite mignonne moi-même, mais elle avait ramené ses potes alors j’me suis dit qu’ça pourrait être marrant d’les livrer directement au boss... *Et de lui ajouter plus bas.* Le grand qu’a une tête de bulldog il va lui plaire, c’est sûr !

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai Kenshiro
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t233-kyoakusei-kyoken-kensh

Kyōakusei Kenshirō

Revenir en haut Aller en bas


Shingen Mizuki

Données Spirituelles
Grade: 4e siège de la Dixième Division
Lun 24 Avr 2023 - 14:41 - Gotei groupe #1 : Rukongai

Les gars jouent le jeu et heureusement. Elle se serait sentie un peu débile s’ils n’avaient pas sauté sur l’occasion qu’elle leur fournissait. Et puis cela n’allait pas à l’encontre de leur propre idée du boss avec son homme de main. Même si le plan improvisé n’est pas des plus parfait, au moins jusqu’à présent ils s’en sortent pas trop mal question crédibilité. Et maintenant que tout le monde est réuni, elle fait un tout petit pas en arrière. Les membres de la Dixième ne sont pas des meneurs, simplement des renforts, des soutiens. Mais des soutiens de qualité quand même ! C’est qu’elle sait se défendre la petite, faut pas croire !

De ce qu’ils se disent, elle voit l’idée générale d’un plan se dessiner. Ah ce qu’il est intelligent ce Kenshirō. Elle en est toute admirative. Au surnom qu’il lui donne – de façon tout à fait légitime puisqu’elle ne s’est pas présentée – elle rigole.

« Tu vois qu’ils font leur petit effet ! Mais j’préfère qu’tu m‘appelles Mizuki mon mignon. Mi-zu-ki. » Insistant sur la prononciation comme si c’était la première fois qu’il entendait ce nom.

La Blanche aurait pu pousser davantage son personnage à l’approche des types en y allant de son petit commentaire. Mais par crainte de d’aller trop loin, elle préfère stratégiquement se la boucler. De toute façon, les deux autres mecs sauront bien quelle attitude adopter. Bras croisés sur la poitrine, le menton légèrement relevé, elle a tout de la nana qu’en a rien à faire de ce qu’il se raconte et qui attend juste que l’on passe aux choses sérieuses avant de mourir d’ennui.

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai X76e
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t366-shingen-mizuki-ft

Shingen Mizuki

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Jeu 27 Avr 2023 - 20:55 - Gotei groupe #1 : Rukongai

Les choses s'accéléraient et il voyait que finalement, il n'y avait rien de bien curieux à interpeller ainsi un recruteur même si ce n'était pas forcément la chose la plus courante. D'ici peu de temps, sans doute seraient-ils intégrés à la suite du process, afin notamment d'y voir plus clair. Certes, il restait la partie "présentation". Pas ce qu'il préférait de base mais il estimait ne rien avoir à cacher ici. Un large sourire. Suivi de la réponse.

    - Shinjiro. Et pas de soucis, on connait l'respect par chez nous.

Il se gardait évidemment de rajouter que le respect, ça se gagnait. Pour le reste, il restait observateur, jouant simplement le jeu de la recrue qui ne désire qu'une chose : qu'on lui file un taff et basta. Rien d'anormal donc qu'il mette à contribution ce que la nature lui avait donné : force de frappe et puissance physique. Pour le reste, il paraissait évident qu'ils allaient passer aux choses sérieuses. Qu'on le teste, ce ne serait évidemment pas un problème. D'ailleurs il commençait très clairement à se prêter au jeu et à ce rythme, il en oublierait bientôt la raison de sa mission. C'est qu'il aimait ça, jouer des rôles.

Aniki. Le colosse laissait son pote prendre à son compte la partie "présentation et motivation" tandis que le colosse dévisageait le nouvel arrivant. Pas pour le défier mais de son expérience personnelle, on ne lâche pas des yeux un homme susceptible de vous planter un couteau dans le dos. Et s'il n'avait encore rien fait, le colosse ne pouvait s'empêcher de rester prudent. Et d'y ajouter juste une petite phrase pour souligner sa motivation.

    - J'sais pas comment on peut aider mais on veut s'rendre utile. A vous d'voir ce qu'on peut faire.

Faut dire que la mission qu'on pouvait lui confier, elle paraissait évidente. Shinjiro était du genre à fracasser les crânes, cela se voyait. Question sécurité et menace "visuelle", il s'imposait clairement comme un atout majeur.

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Utsunomiya Thoki

Données Spirituelles
Grade: 10ème siège - Onzième Division
Jeu 27 Avr 2023 - 23:31 - Gotei groupe #1 : Rukongai

On fait ce qu’on peut avec les moyens qu’on a, qu’on aurait pu dire. Mais surtout, on s’amuse bien à jouer les gros durs en manque d’action. Vrai qu’on a pas pensé à se présenter, mais la politesse ne fait pas forcément partie des petites frappes qu’on trouve dans ce genre de quartiers. M’enfin, la scène interprétée et que j’ai moi-même intitulée “Je veux être ton oisillon”, l’impose à présent. Je réfléchis pas à deux fois avant de suivre le mouvement et une fois que le Capitaine a donné son nom, je m’adresse à mon faux recruteur avec assurance dans la voix. — Et moi c’est Kurokosai, mais vous pouvez m’appeler Kuro. Non, ça veut pas forcément dire quelque chose, mais justement, c’est toute l’idée. Puis je pouvais simplement pas utiliser mon vrai nom pour un rôle, c'est pas comme ça que j'aime jouer moi, c'est se gâcher une partie du plaisir de l'improvisation du personnage ! Pour ce qui est du reste des questions, c’est pas mon rôle que d’y répondre, je suis que le suiveur moi.

Je fausse quand même le ricanement à l’écoute des propos du Vice-Capitaine, un loubard du Rukongai ça se marre forcément dès qu’il entend le mot nénés ou que les phrases prennent des connotations sexuelles. Kurokosai lui le fait en tout cas, tout comme il écoute les instructions à suivre pour réussir le recrutement. Ne pas trop la ramener et respecter le Boss, ça ne doit pas être trop compliqué à priori. C’est que ça marche un peu pareil au Gotei Treize, ne pas trop ouvrir sa bouche et respecter les gradés, tout pareil.

Hochant la tête lorsque Shinjiro affirme que l’on connaît le respect, j’observe du coin de l'œil une patrouille prendre notre direction. Au moins, on aura pas à attendre trop longtemps avant de s’y mettre, direct au contact des salopards. Venant me positionner légèrement en retrait du colosse, sur sa gauche, je prends un rôle de spectateur sur la conversation qui va suivre. Spectateur et observateur, surveiller que y’en a pas un dans le lot qui soit tenté de faire quelque chose de stupide contre nous.
Aniki, c’est le personnage qui dirige l’escouade nous faisant face. J’en déduis à la façon dont le Vice-Capitaine s’adresse à lui qu’il se positionne plus haut au sein du semblant de squelette hiérarchique que cette bande a dû se construire.
Nous livrer directement au Boss, ce serait une belle opportunité si Aniki acquiesçait à cette subtile suggestion. Frapper directement le cœur de la bande en tranchant la tête du meneur nous évitera bien des complications inutiles. J’espère que ça va passer, moins j’en fais et mieux je me porte en général. Je suis pas tellement emballé à l’idée de me farcir toute la bande de sauvages dont est composée le groupuscule…

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai Unknown
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t577-utsunomiya-thoki

Utsunomiya Thoki

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Jeu 4 Mai 2023 - 16:34 - Gotei groupe #1 : Rukongai

Vous allez donc au contact de la patrouille. Eux sont cinq, ce qui ne leur laisse qu'à peine l'avantage du nombre en cas de confrontation. Leurs têtes inquiétantes auraient leur place au sein de la Onzième Division, mais ils n'ont clairement pas la formation qui va avec, même si leurs carrures suggèrent qu'ils ne sont pas non plus totalement inoffensifs.
Vous les trouvez détendus, en confiance : l'ampleur des effectifs complets rassemblés par cette cause - qui, bien sûr, est aussi la vôtre ! - leur donne à penser que c'est gagné d'avance.

- Encore ? Ça s'arrête plus, décidément... Ça va finir par devenir compliqué, si on doit héberger la moitié du Rukongai... Ah, ça fait plaisir ! Ils savent pas ce qu'ils vont se prendre, ces tocards ! Hahaha !

D'un oeil qui, il y a encore quelques jours, aurait sans doute été méfiant, il jauge en même temps que ses hommes les « nouvelles recrues » que vous êtes, paraissant se satisfaire de ce qu'ils voient, surtout lorsqu'ils s'attardent sur Mizuki...

- Hum, ouais, ça devrait faire l'affaire. Surtout la petite dame, là. Il lui adresse un clin d'oeil graveleux. Hésite pas à faire signe si t'as besoin d'un entraînement particulier ma mignonne, on est jamais assez bien préparés... Des rires gras proviennent de derrière lui, avant qu'il ajoute : Directement chez le patron, hein ? Bah, après tout, pourquoi pas, au point où on en est... Tu sais où c'est ? Hé, Takashi, t'irais pas avec eux leur montrer le chemin ?

S'estimant en territoire conquis - les rares habitants à ne pas leur manger dans la main étant assez malins pour ne pas s'en mêler -, ils ne font plus grand cas des précautions et autres mesures de sécurité qui ont pourtant permis à cette machination de voir le jour au nez et à la barbe du Gotei 13. Dès lors, oui, pourquoi ne pas vous envoyer voir directement le chef ? Avec le nombre d'enrôlement qu'ils ont à gérer, après tout, il faut bien que chacun y mette du sien...

L'un des loubards de la petite bande - supposément le dénommé Takashi -, guère motivé à l'idée de servir de guide mais n'ayant rien de mieux à faire, s'avance vers vous et, de la tête, vous fait signe de le suivre.
Avant longtemps, vous vous enfoncez dans les ruelles sombres de ce quartier délabré, empruntant raccourcis et autres chemins alternatifs pour gagner du temps.
Tous ne sont toutefois pas forcément adaptés à la carrure du plus grand d'entre vous, surtout avec le fardeau qu'il porte sur son dos, qui accroche régulièrement les bords des passages trop étroits. Si ce n'est pas un problème quand il s'agit de bois ou de tissu, le raclement est pour le moins audible quand il s'agit de murs véritables, le tissu limitant heureusement les risques d'entendre le moindre bruit métallique.

- C'est quoi, ton problème ? T'es bossu, ou quoi ? finit par s'en agacer Takashi. S'il vous fait gagner du temps sur le trajet, visiblement plus complexe qu'on n'aurait pu le croire malgré la petite taille du District, sa compagnie vous empêche aussi de vous coordonner oralement. C'est quoi que tu trimbales dans ton dos, hein ? Si t'es pas capable de le tenir correctement, file-le moi !

Vos données vous permettent cependant de le savoir clairement : vous vous dirigez vers la demeure du clan Morimoto, et pouvez d'ailleurs d'ores et déjà l'entrevoir au loin, le bâtiment principal dépassant ostensiblement les autres habitations.

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Kyōakusei Kenshirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Gobantai
Dim 7 Mai 2023 - 15:05 - Gotei groupe #1 : Rukongai

Réclamer l’arme de Shinjiro. Bon. Il allait falloir réagir aussi rapidement qu’efficacement, parce qu’il n’y avait pas meilleur moyen de nous le brusquer ce grizzli. Takashi se pensait-il tellement en terrain conquis qu’il estimait pouvoir se permettre ce genre de réclamation sans penser se faire envoyer chier sur l’instant ? De ce qu’il en savait, c’était rien qu’un larbin parmi d’autres. Bon, déjà il avait dû se la fermer quand on avait fait des avances à SA Mizuki, maintenant fallait bien qu’il se permette de l’ouvrir pour calmer le jeu avant que ça ne crame totalement leur couverture.

    - Fais pas chier Takashi. On y est presque, regarde !
Indique d’un mouvement du menton la bâtisse que l’on pouvait déjà discerner, et où ils pourraient enfin mettre en application leur plan.

    - En plus vu la taille du machin, c’est même pas sûr que t’arrives à la soulever. Allez, on se bouge, on y va. Le boss voudra l’voir à l’œuvre notre type. Au pire, z’avez qu’à jouer son arme en 1v1 devant Morimoto. Ça pourrait lui en mettre plein les yeux ! C’est c’qu’on veut nous hein ! Que le spectacle le scotche à son siège. S’il se casse – d’ennui ou d’autre chose hein – clairement c’est perdu. Takashi vs Shinjiro pour s’attirer les faveurs du boss. C’est pas une super bonne idée ça ? Permettra de montrer qui a les plus grosses… épées.
Comment tenter de noyer le poisson tout en continuer à paver son plan. Ne pas laisser fuir le boss. L’arrêter à tout prix – quel que soit le moyen. Il espérait juste que ce serait assez clair. Et surtout qu’à sa façon il serait parvenu à calmer Takashi le temps d’aller rejoindre le QG où clairement, le spectacle risquait d’être à la hauteur...

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai Kenshiro
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t233-kyoakusei-kyoken-kensh

Kyōakusei Kenshirō

Revenir en haut Aller en bas


Shingen Mizuki

Données Spirituelles
Grade: 4e siège de la Dixième Division
Dim 7 Mai 2023 - 21:21 - Gotei groupe #1 : Rukongai

On peut dire qu’elle a été à bonne école, aussi, elle ne s’offusque pas des réactions masculines à son égard. La jeune femme se contente de répondre par un sourire en coin. L’indifférence totale ne collerait pas à son personnage qui se veut un peu aguicheur, mais elle ne veut pas trop en faire non plus. Ainsi elle estime avoir trouvé le bon équilibre.

Puis le groupe se retrouve à suivre Takashi. Ce dernier semble gêné par l’arme de Shinjiro et s’y intéresse alors un peu trop. Mizuki jette un regard interrogateur à l’équipe. C’est sûr que ça passe pas inaperçu. Il ne faudrait pas que la mission tombe à l’eau juste à cause de l’agacement du guide. Si encore c’était juste de la curiosité, bon… Quoique non cela revenait au même. En tout cas, il faut trouver une distraction. Elle suppose que se débarrasser du gars n’est pas une option. Il pourrait donner l’alerte, quelqu’un pourrait les voir, ou trouver le corps. Kyōken a une bonne idée, elle pourrait appuyer dans ce sens même si ça ne lui plaît pas du tout.

« C’est ça la baraque du Boss ? Et bah lui il en a une grosse hein ! » Puisqu’on parle de taille… « Un duel, graow ! Moi j’aime quand ça cogne fort. Allez j’offre un verre au vainqueur ! »

Histoire de monter les enchères. Puis pour bien terminer, elle enroule son bras à celui de Takashi et minaude : « J’espère que t’en a dans l’pantalon et qu’tu vas pas t’faire rouler dessus. Ce serait dommage... » Elle est une tête brûlée, du genre à n’avoir pas froid aux yeux. Ses propos sont à double sens, volontaire ou pas, chacun comprendra ce qu’il voudra bien comprendre. Le but c’est qu’il reporte son attention plutôt sur elle et mine de rien, elle l’entraîne avec elle vers la maison du chef. Ça doit grincer des dents derrière elle, mais tant pis. Mizuki est une grande fille, du moins elle a mûri, laissant au placard une partie de sa naïveté et de sa candeur. Elle n’est pas une fin stratège, plutôt à réfléchir aux conséquences quand ces dernières lui reviennent en pleine figure. Et la première, c’est ce dégoût, cette nausée qui l’envahissent. Elle garde son sourire bien sûr, ne laissant rien paraître. Son bras la brûle presque et elle n’a qu’une hâte, faire tomber le masque et pouvoir se débarrasser du type.

Tournant la tête vers les gars derrière, elle capte le regard de l’Argenté. « Une bonne bagarre pour plaire au boss, ça doit t’chauffer ça nan ? » Ce n’est pas simplement pour parler qu’elle le regarde. Si d’ordinaire elle ne manque pas de courage, ça lui fait quand même sacrément du bien de savoir qu’il est là prêt à assurer ses arrières si ça dérape, de même que Kyōken évidemment. Surtout ce dernier d’ailleurs. Cela fait tellement longtemps qu’ils traînent ensemble, toujours là l’un pour l’autre. Y a pas d’raison qu’ça change.

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai X76e
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t366-shingen-mizuki-ft

Shingen Mizuki

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Lun 8 Mai 2023 - 9:53 - Gotei groupe #1 : Rukongai

Suivre n'était pas un problème. Sauf quand on se mettait à traverser des rues aussi larges qu'un mouchoir de poche. Et en dépit de ses efforts, il ne pouvait empêcher son arme de toucher les parois autour de lui. En temps normal, il s'en serait évidemment moqué seulement ici, le fameux guide paraissait agacé par tout ceci. Et lorsqu'il s'adressa au colosse, il fallut toute la force de sa volonté pour ne pas l'attraper et lui arracher la tête.

Connaissant leur ami comme ils le connaissaient, Kyôken et Mizuki prirent le relais. Mettant en avant le fait qu'un défi serait plus utile, surtout si cela pouvait distraire ce fameux chef de réseau. Le sous entendu de son ami était suffisamment clair pour permettre au colosse de capter l'allusion. Ne pas intervenir de suite. Et s'assurer, une fois là-bas, que ce fameux boss ne puisse s'enfuir. Il s'en occuperait.

Son regard resta un instant plongé dans celui de Mizuki. Elle aussi donnait de sa personne pour permettre d'avancer sans encombre, il ne briserait donc pas cet élan par fierté. Si ce Takashi désirait son arme, il l'aurait. Mais en pleine gueule.

    - Ouais, j'dois dire que ça m'botte bien de faire mes preuves de cette manière. Histoire de montrer au Boss qu'il pourra compter sur ma force. 'Fin, si tu chies pas trop dans ton froc une fois qu'on sera là-bas, Takashi.

Sur le visage du Vice-capitaine, aucune trace d'amusement ni de sourire. Son envie d'en découdre était palpable et seule la mission l'empêchait d'écraser l'insecte ici et maintenant. Maintenant ils savaient où ils allaient. La mission se précisait et les consignes discrètes avaient été donnés. Le regard de Shinjiro se posa sur Thoki. Il y avait une possibilisé non négligeable que les choses se gâtent une fois sur place.

    - On verra bien qui sera l'bossu, après ça.

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Mer 17 Mai 2023 - 6:06 - Gotei groupe #1 : Rukongai

'croyez que c'est le moment qu'on se mette sur la gueule entre nous ? J'vous rappelle qu'on bouge dans deux jours... Mais bon, si tu tiens vraiment à t'faire casser les genoux, on verra ce qu'en dit l'patron...

Et de reprendre la route sans se départir de son sourire en coin, fier comme un paon d'avoir Mizuki à son bras. Malgré ta carrure, Shinjirô, il est clair que tu ne l'impressionnes pas plus que ça - ce qui témoigne du cruel manque d'instinct de survie du personnage, très certainement.
Ainsi, vous voilà fixés ; s'il régnait déjà un sentiment d'imminence, vous savez désormais que l'échéance est peut-être plus proche encore que vous ne l'imaginiez.
Kenshiro, même toi qui étais déjà officiellement « enrôlé », tu n'avais pas reçu d'indication aussi précise ; il est on ne peut plus clair que les informations « sensibles » ne sont plus si farouchement gardées désormais. Voilà sans doute ce que l'on gagne à engager de la main d'œuvre si peu dégourdie. Non qu'il y ait vraiment le choix, l'éducation étant - vous êtes bien placés pour le savoir - pour le moins lacunaire en ces contrées.

Toujours est-il que le reste du trajet se déroule sans accroc, vous permettant de pénétrer sur les terres du clan Morimoto. Terres que vous trouvez, sans surprise, lourdement gardées ; en plus du dispositif de sécurité, nombre d'hommes occupent les lieux, d'ores et déjà sur le pied de guerre.
Si le patrimoine du clan reste assez modeste en comparaison de ce que l'on peut trouver au Seireitei, l'on peut tout de même parler de luxe relatif, étant donné la misère ambiante.

Naturellement, tous les yeux - plus que vous n'en sauriez compter sans vous y attarder - se tournent vers vous, vous suivant alors que vous franchissez les portes après que leurs gardiens vous y aient autorisés. Si la plupart ne sont vêtus que de guenilles et semblent se battre à l'aide de matériel rudimentaire, d'autres ont la chance d'avoir été dotés d'armes et d'armures de bonne facture, bien au-delà de ce que peuvent se payer la plupart des va-nu-pieds que l'on trouve par ici.

Par chance, l'intérieur de la demeure s'avère un peu moins peuplé, quand bien même chaque pièce, chaque escalier possède manifestement son propre lot de sentinelles ; inutile de dire que trouver un « coin discret » pour échanger des messes basses n'est plus réellement envisageable. Quand bien même aucun de ces hommes ne représente pour vous un adversaire dangereux à lui seul - en tout cas de prime abord -, sans doute vaut-il mieux que vous soyez entrés comme vous l'avez fait plutôt que d'avoir dû forcer le passage.

Toujours menés par Takashi, vous parvenez jusqu'à ce qui semble être une vaste salle de réunion. Et si, au vu des informations collectées, vous auriez pu suspecter que Morimoto Kokan soit le maître cérémonie - n'est-ce pas à lui que profite le crime ? -, la personne qui se trouve en bout de table ne lui ressemble en rien.
Penché sur ce qui vous apparaîtra tout de suite comme étant une carte du Seireitei, c'est la silhouette voûtée d'un vieillard qui s'offre à vous ; la façon dont les soldats de fortune rassemblés autour de lui sont pendus à ses lèvres ne laisse aucun doute quant à son importance. Pourtant, si occupé soit-il, son regard perçant se tourne vers vous dès la seconde où vous faites mine d'entrer dans la pièce.

Gotei groupe #1 : Rukongai G6li

- Euh, chef, y'a ces mecs qui -
- IMBÉCILE ! éclate sa voix rauque, semblable à un coup de tonnerre. Tu as ramené un Shinigami...

Aussitôt, dans un concert de cliquetis métalliques, tous les mercenaires à portée de voix portent la main à leurs armes - qu'elles en méritent véritablement le nom ou ne soit que fourches, pioches et autres instruments reconvertis. Le pot-aux-roses est facilement identifiable ; si personne jusqu'alors n'était en mesure de sentir votre pression spirituelle - aucune des épée-louées ne possèdant le compétences adéquates -, le vieillard semble quant à lui être un peu plus aguerri.
Et si vous êtes trois à ne dégager qu'une aura raisonnable, celle de Shinjirô - encore lui - est, hélas, à la mesure du grade qui est désormais le sien ; ce n'est pas là quelque chose que l'on trouve naturellement dans le Rukongai... La façon dont son attention se concentre sur lui est éloquente. Cependant, cela fait aussi que le doute est permis pour trois d'entre vous, en particulier celui qui était déjà des leurs...

- Je suppose que ce n'est pas très grave. Débarrassez-moi d'eux !

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Kyōakusei Kenshirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Gobantai
Sam 20 Mai 2023 - 2:55 - Gotei groupe #1 : Rukongai

Il fallait croire qu’ils risquaient de se disputer pour ce cher Takashi. Voir Mizuki s’accrocher à son bras, ça lui donnait juste envie de le lui arracher pour le lui enfoncer bien profond dans… la gorge, bien sûr. Le tout risquait d’arriver bien rapidement, car ils devraient agir dans la précipitation selon toutes vraisemblances. Deux jours restants avant qu’il ne soit trop tard pour leur petite infiltration. S’il fallait chercher à se créer un moment propice, cela pouvait parfois prendre du temps, aussi Kyôken s’assurerait que ça soit bouclé dans les heures à suivre, si possible. S’ils n’avaient pas le nombre, ils avaient une véritable force de frappe que leurs cibles ne pouvaient soupçonner.

Cependant, rien ne sembla devoir se dérouler comme prévu. Pas de Kokan, mais un vieillard dont l’autorité semblait cependant pouvoir faire l’affaire à ses yeux. Enfin, c’était surtout que l’on s’accommodait de ce que l’on pouvait avoir lorsque tout risquait de s’effondrer aussi rapidement. Il fallait réagir vite, être capable d’improviser. Sa couverture pourrait durer mais à quel prix ? Arrêter Shinjiro en espérant qu’il joue le jeu, et en espérant que personne cherche à le buter une fois captif ? C’était miser sur beaucoup trop de données dont il était impossible de présager. Viable s’il était possible de prévoir la réaction du Vice-Capitaine de la Onzième. Ce qui à son sens se dirigeait vers un bon quatre-vingt-quinze pourcents de chance de « taper », même s’il aimait jouer la comédie parfois. Là, ça risquait d’être un peu trop compliqué.

Alors c’est lui qui un instant joue le jeu, en se retournant pour faire face à ses amis, tirant son épée au clair.

    - Ne le laissez pas s’échapper !
Proclame-t-il alors à ses véritables alliés. Aux oreilles des malfrats, il pourrait clairement parler de ce colosse. Mais pour eux trois, ils comprendraient – estimait-il – qu’il leur confiait d’arrêter cette vieille âme rabougrie. À défaut d’avoir pu répondre clairement à leurs attentes, Kyôken partait du principe qu’ils se devaient à présent de faire assez de mal à cette organisation montante pour au moins la calmer un temps. Peut-être que l’opération serait couronnée de succès, et mettrait fin à cette menace. Mais là aussi, il était impossible de prévoir ce qu’il se passerait réellement dans une situation si peu maîtrisée. Alors baste, et bas les masques !

    Bankai !

    Mugen no Shinkusenjō no Sekai !


Spoiler:

De quoi déjà semer un certain chaos. En faire tomber une bonne partie, les plus faibles, histoire de faire le tri et de pas s’emmerder en sous-nombre. Utiliser son pouvoir ultime aussi tôt pouvait certes l’épuiser si le combat durait un peu trop, mais ce serait le moyen le plus sûr à son sens pour faire la différence et profiter du peu d’effet de surprise dont ils disposaient encore.

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai Kenshiro
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t233-kyoakusei-kyoken-kensh

Kyōakusei Kenshirō

Revenir en haut Aller en bas


Shingen Mizuki

Données Spirituelles
Grade: 4e siège de la Dixième Division
Dim 21 Mai 2023 - 10:35 - Gotei groupe #1 : Rukongai

Mizuki ne sait pas à quoi s’attendaient les autres, mais voir un vieux qui soit derrière tout cela à tirer les ficelles depuis son fauteuil confortable ça ne la choque pas. Elle s’attendait justement à quelque chose du genre. C’est bien connu, les cons qui font chier c’est presque toujours les vieux, et surtout les vieilles, mais bon… Au moins la mascarade n’a plus à durer vu qu’ils – au moins Shinjiro – sont démasqués. Kenshiro n’a pas besoin de le dire, elle sait ce qu’elle – ils – ont à faire. Pas le temps de sortir son arme de son étui, mais qu’à cela ne tienne, elle a bien des cordes à son arc ! A commencer par…

« Kidō #37. Tsuriboshi » Mains placées paumes tendues vers les sorties, elle se concentre et canalise son énergie dans ses mains et lance l’incantation autant de fois que nécessaire.

Le sortilège crée une balle d'énergie bleue qui va projeter six « cordes » depuis son centre. Ces « cordes » vont s'attacher à n'importe quel objet ou surface proche et son noyau se solidifiera pour devenir un vaste coussin élastique. A la manière de toiles d’araignées, il sera désormais impossible pour des pélos ordinaires de prendre la fuite que ce soit par les portes ou les fenêtres. Quant au vieillard plus éveillé que les autres, elle ne doute pas que Shinjiro et Thoki soient en train d’en faire leur affaire. Alors elle profite qu’ils soient là pour la couvrir et sort son katana de l’étui en cuir servant normalement à transporter des cartes sans avoir à les plier, évitant ainsi de les abîmer lors du transport.

« Brise Kokuouheika ! »

La lame grossit pour devenir une grande claymore dotée de symboles runiques lumineux. Pas de Bankai de son côté, mais entre coups de pieds et coups de claymore, ça serait amplement suffisant. D’autant qu’elle prend pour charge de surveiller les sorties et d’achever quiconque irait se faire prendre dans ses toiles en tentant de les détruire. Et si l’occasion se présente, elle sera ravie de faire sa fête au dénommé Takashi.

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai X76e
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t366-shingen-mizuki-ft

Shingen Mizuki

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Dim 21 Mai 2023 - 10:47 - Gotei groupe #1 : Rukongai

Le large sourire du colosse lorsqu'il entendit les propos du vieillard ne pouvait tromper personne. Si la couverture avait sauté si rapidement, ce n'était évidemment pas un problème pour lui. Il n'y aurait ici aucun jeu de rôle, aucune pitié non plus. Si on l'avait fait venir, c'était justement parce que cette situation pouvait arriver. Il allait pouvoir s'en donner à coeur joie.

Et il apparaissait d'ailleurs évident pour l'ensemble de l'équipe que la question du combat était dès à présent bouclé dans leur esprit. Le Bankai de son ami ne laissait planer aucun doute. Pour sa part, le colosse préférait attendre encore un peu. Non pas qu'il boudait son plaisir de pouvoir libérer sa propre puissance en beuglant lui aussi "Bankai". Seulement il était un peu rancunier. Son aura se déployait déjà autour de lui alors que son énorme poing arrivait sur l'autre grande gueule qui s'était montré un poil présomptueux vis à vis de lui.

Quant aux consignes, elles étaient assez claires. Le vieux ne devait pas fuir. Et c'est avec cette unique objectif que Kaimetsu apparut dans les mains du colosse, tandis que ce dernier fondait vers la cible tel un buffle chargeant l'ennemi. Autour de lui, son magnétisme avait activé une sorte de bulle qui le préserverait en partie des attaques qu'il ne verrait pas venir.

    - Thoki, démerde-toi pour bloquer les issues !!!

Prit par son élan, le colosse arma son propre bras, projetant avec vigueur son immense lame en direction d'une des sorties "évidentes" visibles. Barrant ainsi le passage à ceux qui oseraient tenter de passer par là. Bloquant aussi le passage à ceux qui essayeraient de venir de l'extérieur, tandis qu'il tentait d'arriver vers le vieux et sa clique. On pourrait dire qu'il est idiot de balancer ainsi son arme, sans possibilité de la récupérer facilement. Seulement c'était sans compter le pouvoir du colosse, évidemment.

Poings fermés, riant aux éclats tel un démon tandis qu'il libérait toute sa fureur et sa joie de combattre, le colosse se laissait aller à ses instincts sans perdre le fil rouge de l'histoire : maintenir le vieux en vie, l'empêcher de fuir. Si en plus il pouvait s'amuser et...

Sentir les os se briser sous ses poings.
Voir la peur dans les regards.
Trancher leurs membres et les voir se tortiller de douleurs sur le sol.

La joie d'une balade entre pote quoi.

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Utsunomiya Thoki

Données Spirituelles
Grade: 10ème siège - Onzième Division
Mar 23 Mai 2023 - 12:35 - Gotei groupe #1 : Rukongai

J’expulse un profond soupir ennuyé en observant la situation qui venait de dégénérer en l’espace d’une fraction de seconde. Voilà que notre couverture venait de sauter, si tôt après l’avoir mis en place, mon Vice-Capitaine ayant été grillé dès l’instant où il avait mis un panard à l’intérieur de la pièce. Fin sourire aux lèvres, j’en arrive à me demander pourquoi j’espérais que cette couverture tienne longtemps, après tout, deux membres de la Onzième en mission infiltration… Grillé par un vieillard chauve tout juste assez solide pour se tenir sur ses guiboles, leur chef de ce que semble avoir avancé Takashi, ça ne va pas être pour cette fois qu’on vantera autre chose que les capacités martiales de la Onzième…
— Bankai ?! J’avoue que ça me surprend de constater que le Vice-Capitaine Kyōakusei est déjà en possession de la seconde libération de son Zanpakutō, tout autant que ça me prend de court qu’il le claque ici et maintenant, directement. J’ai quelques secondes de flottement durant lesquelles j’observe son pouvoir se mettre en œuvre, s’accaparant une partie de la surface de la salle. Je finis par me reprendre en entendant la voix de Mizuki utiliser un sortilège, avant d’user de son Shikai, utilisation de la force déjà plus courante et modérée à mon goût pour une bande de criminels de leur calibre.

Shinjiro ne restait évidemment pas en retrait, comment aurait-il pu jouer les spectateurs dans une telle pièce ? Il s’élance à l’encontre du chef de bande et ses hommes après m’avoir beugler de bloquer les issues. Que je me démerde pour le faire, plus exactement. — Bien reçu ! Que je réponds avec bien moins de puissance vocale, sans doute aussi bien moins d'enthousiasme également. Je vais toutefois pas me plaindre, il m’offre une excuse toute trouvée pour rester en arrière et en faire le moins possible. Me battre contre des clodos du Rukongai, c’est pas vraiment ce qui m’excite le plus franchement. En plus, ma collègue de la Dix ayant déjà pris les devants pour cette tâche, je vais pas avoir grand-chose à faire.
D’un shunpo, je traverse l’espace qui me sépare de la porte arrière se trouvant dans le dos du vioque, afin de présenter un deuxième obstacle si tentative de fuite par la petite porte il y a. Entre le maléfice de Mizuki et ma propre présence, cette issue de secours, sans doute celle qui était la plus viable pour les criminels, est désormais condamnée. Soupirant une nouvelle fois, je défait le tissu cradingue qui couvrait le fourreau de mon beau katana, cette supercherie n’ayant plus lieu d’être. — Eh beh… vous faites pas semblant vous les gars… que je constate d’un air fatigué, observant face à moi l’étendue de la situation.

Bien que le nombre ne joue pas en notre faveur, le rapport de force penche en revanche de notre côté avec les monstres en puissance qui composent notre équipe. Shinjiro devrait se défaire sans mal du vieil homme pendant que l’on s’occupe de gérer les bandits, enfin du moins, pendant que je surveille cette sortie et que mes camarades font le ménage.

_________________
Gotei groupe #1 : Rukongai Unknown
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t577-utsunomiya-thoki

Utsunomiya Thoki

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Ven 26 Mai 2023 - 4:30 - Gotei groupe #1 : Rukongai

C'est la débandade.
Si tout le monde a entendu l'appel aux armes et s'apprête à y répondre, personne ne s'attend à ce que ça dégénère aussi vite. Avoir un Shinigami dans leur repaire, c'est une chose ; en avoir plusieurs, comme ils s'en rendent rapidement compte, ce n'est déjà pas la même histoire... Surtout lorsqu'un Bankai est de la partie.
Si le terme et ses implications ne sont pas forcément clairs pour eux, chez qui ce dont vous êtes capables n'est qu'une notion vague (sans cela, peut-être y auraient-ils réfléchi à deux fois...), il ne leur faut pas longtemps pour en constater les effets - et décider qu'ils ne veulent rien avoir à faire avec ça.

Hélas, vous ne leur laissez guère le choix, du moins à ceux qui partagent la pièce avec vous, leur barrant les issues et les attrapant au vol avant qu'ils n'aient pu s'y diriger.
Vous ne pouvez évidemment rien faire pour ceux qui se trouvent à l'extérieur, inévitablement prévenus par tout ce vacarme, mais il paraît rapidement évident qu'ils préfèrent prendre la fuite que venir prêter main forte à qui que ce soit - encore faudrait-il pouvoir ouvrir la porte, de toute manière.

Vous ne rencontrez, en définitive, qu'assez peu de résistance : la simple libération du Bankai de Kenshiro - par l'effusion de pression spirituelle qui en résulte - a déjà couché une bonne partie des présents avant même qu'il cherche à en faire usage, et même ceux encore debout après ça ne représentent pas vraiment une menace pour des Shinigami entraînés.
Tout au mieux certains d'entre eux pourraient-ils rivaliser avec un nouvel étudiant à l'académie, et encore ; leur force aurait pu se trouver dans leur nombre, mais toute coordination a été anéantie par la panique dès le début des hostilités, aussi n'avez-vous rien à craindre.
Si quelques coups réussissent bien à vous atteindre plus ou moins maladroitement, ils ne vous laisseront pas beaucoup plus que des égratignures.
Au final, il ne vous faut qu'une poignée de minutes pour avoir raison de tous les « guerriers » présents - en méritent-ils vraiment le nom ? -, les quelques rares individus qui tiennent encore debout n'étant manifestement plus en étant de se battre et préférant donc jeter leurs armes pour être épargnés. Avoir vus qu'une bonne partie de ceux tombés ne se relèveront pas (c'est difficile quand on est en plusieurs morceaux) les aura convaincus de se montrer raisonnables.

Le vieillard qui, quant à lui, aura évidemment pris soin de se tenir loin des combats, n'a même pas cherché à fuir ; la canne qu'il tient fermement des deux mains devant lui servir à marcher, il est clair qu'il aurait eu bien du mal à se déplacer dans tout ce chaos. S'il vous adresse un regard noir chargé de haine alors que vous vous débarrassez sans fioritures de ses derniers gardes du corps, cela n'empêche pas un rictus d'apparaître sur son visage.

- Très bien, Shinigami. Vous gagnez pour cette fois. Je me rends ! Mais n'allez pas croire que vous êtes au bout de vos problèmes... Si j'étais vous, je me méfierais de -

Et cette phrase n'aura jamais de fin, puisque, traversant l'une des fenêtres de la pièce, un fin rayon d'énergie - serait-ce un Byakurai ? - lui perfore le crâne de part en part sous vos yeux, alors même que cette expression sinistre décore encore ses traits. Dans un râle qui parait presque amusé, son corps s'effondre sur la table, et avec lui vos espoirs de lui arracher des réponses.
Quand bien même vous vous précipiteriez à la fenêtre ou au-dehors pour en chercher la source, son auteur ne sera déjà plus là, ne laissant aucune piste qui puisse être remontée. Ainsi est-ce la seule chose que vous aurez appris de cet étrange vieil homme : que quelqu'un ne voulait pas qu'il parle trop - et qu'il reste donc encore des choses à cacher.
Au moins en avez-vous terminé... Pour le moment.

Ce post signe donc la fin officielle de votre partie de l'event ! Il y aura un post officiel pour synthétiser ce que vous aurez pu apprendre et les conséquences que ça aura, mais vous êtes donc libres de faire un post de conclusion si vous le désirez.

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum