Before Tomorrow Comes :: Soul Society :: Seireitei :: Quartiers Militaires


Utsunomiya Thoki

Données Spirituelles
Grade: 10ème siège - Onzième Division
Mer 16 Nov 2022 - 14:23 - Promis, à la Onzième ils savent écrire. [Pv : Akemi]

Depuis que je suis arrivé au Seireitei, je me suis pas vraiment impliqué dans la vie courante de l’armée, pas plus que de nécessaire en tout cas. Si je me suis contenté d’accomplir les missions et tâches qui m’ont été confiées, on peut dire que je suis pas vraiment aller plus loin. Au Gotei, il y a ceux qui font tout pour se faire remarquer, pour montrer ce qu’ils valent et obtenir des récompenses à la hauteur de leur investissement. Les promotions, c’est ce qu’ils aiment.
Et puis y’a les types comme moi, qu’on pourrait presque qualifier d’escrocs tellement on sait pas trop ce qu’ils viennent faire là. J’ai mérité ma place, ça personne pourra me l’enlever, j’ai profité du contexte particulier certes, mais j’ai gagné ce dix-neuvième siège. Je suis simplement pas allé plus loin, j’en ai pas eu l’envie ni la motivation. Une petite place tranquille à la Onzième, dans les derniers sièges, c’est la place idéale.

T’es pas un simple peigne-cul parce que t’as quand même un siège, ce qui est pas donné à tout le monde, mais t’es pas trop important non plus parce que t’es dans les sièges les plus bas. Ce qui fait qu’on te respecte un minimum, qu’on te refile pas toutes les missions merdiques et ennuyeuses, mais à côté on vient pas systématiquement te chercher si y’a un souci à la Division.
J’ai vu comment on arrête pas de solliciter Shinjiro ces derniers temps, quel enfer. Je lui laisse tout ça. Gérer tout ce foutoir en l’absence de véritables gradés pour le faire, très peu pour moi. Le Conseil n’a qu’à se grouiller d’élire un nouveau Capitaine et son Bras-droit, s’ils ne sont pas contents.
Moi, ce que je veux avant tout, c’est me la couler douce et progresser de mon côté dans ma relation avec Hakaiteki. C’est déjà beaucoup d’être parvenu à débloquer le Shikai, bon nombre ne parviennent pas à connaître le nom de leur Zanpakutō aussi rapidement. Après le Shikai vient le Bankai, mais ce n’est pas ce qui m’intéresse dans cette relation avec Hakaiteki, seul être à vraiment me voir comme je suis vraiment, le seul avec qui je laisse tomber barrières et masques.

Et des masques à faire tomber, c’est ce que je cherche. Parce que glander, méditer, me battre et jouer du sakuhachi, ce n’est pas tout ce que j’aime dans ma seconde vie. Toujours été d’un naturel curieux, le genre à venir fouiner là où il ne devrait pas, à venir titiller les petites cachotiers pour qu’ils dévoilent leurs secrets inavoués. Et ce que je dois dire, c’est que je me débrouille pas mal pour fouiner. Pas peur d’y laisser des plumes, ça joue, y’a pas grand-chose qui me fait tourner les talons quand je suis sur un sujet alléchant.
Des sujets alléchants que j’aimerai partager avec autrui, y’a pas de raison que je sois le seul à profiter de ce que tout le monde cherche à étouffer. Seul, c’est compliqué de diffuser l’information, puis j’aurai trop la flemme de chercher un moyen efficace de le faire. Heureusement pour moi, je suis pas seul au Gotei et y’en a qui partagent mes idées.

Dès que j’ai entendu parler du Seireitei News Magazine, j’ai su que je devais essayer de m’y faire une place.
Je pense qu’on peut difficilement imaginer meilleure position pour parler sur les gens et exposer leurs secrets, qu’un magazine officiel qui permet justement de diffuser l’information à tout le Seireitei. Ça va me donner les moyens et la légitimité pour faire ce que j’adore faire, emmerder les gens. C’est pas cool ça ? Mérite bien que je fasse l’effort de proposer ma candidature hein.
Voilà pourquoi je me trouve en ce moment même au sein de la Huitième, en attente dans une petite salle. Assis sur une chaise en bois, un shinigami dont j’ai pas retenu le nom est allé prévenir la responsable du journal de ma présence. Shugoshin Akemi, Troisième Siège de la Huitième Division, c’est à elle qu’il faut s’adresser si on veut rejoindre les rangs des journalistes.

Je sais même pas s’ils demandent des prérequis pour les rejoindre, on m’a juste confirmé que c’était ouvert à toutes les divisions. J’attends, je verrai bien ce que ça va donner quand j’y serai, hein.

_________________
Promis, à la Onzième ils savent écrire. [Pv : Akemi] S7jv
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t577-utsunomiya-thoki

Utsunomiya Thoki

Revenir en haut Aller en bas


Shugoshin Akemi

Données Spirituelles
Grade: Vice-Capitaine de la 8e Division
Sam 19 Nov 2022 - 20:49 - Promis, à la Onzième ils savent écrire. [Pv : Akemi]

Un visiteur s’est présenté à l’un des Shinigami de sa division et ce dernier est aussitôt venu la chercher. La Shugoshin a alors laissé en plan ce sur quoi elle travaillait pour venir à sa rencontre. Un nouveau candidat pour un poste de journaliste si elle a bien compris. On manque toujours d’informateurs et d’enquêteurs alors recevoir ce genre de visite est plutôt bienvenue. Maintenant, encore faut-il que ce soit une personne motivée et sérieuse. Deux qualités nécessaires et essentiel. Le reste, a priori c’est que du bonus, elle ne demande pas à ce que l’on soit expert. Ah si, faut quand même savoir écrire, c’est le minimum.

La douce Shinigami arrive dans la petite salle et salue l’homme qui attend. A son tour elle s’installe à une chaise et pose les quelques affaires qu’elle a apportées avec elle sur la table. De quoi écrire, un dossier d’inscription vierge et une copie de la hiérarchie de la gazette entre autres choses qu’elle estime pouvoir lui être utile.

    - Bonjour, je suis Shugoshin Akemi, Directrice Pro Tempore et Rédactrice en chef du Seireitei News Magazine. C’est bien à ce sujet que vous souhaitiez me rencontrer n’est ce pas ? Pour postuler ?

La shugoshin est un bout de femme, assez grande mais très menue. Certains la comparent à un ange, mais ça c’est subjectif. En tout cas, elle est bienveillante même si parfois elle peut se montrer maladroite dans sa façon de parler. Trop directe certainement, ou pas habituée à y mettre certaines formes. Heureusement, elle n’a pas besoin de cela pour ce début d’entretien. Un instant elle l’observe. C’est qu’elle doit faire sacrément crevette à côté de son gabarit. Et puis on voit qu’il en a vu des dures si elle en croit les cicatrices présentes sur ses joues. L’apparence ne lui pose pas de problème, elle ne juge pas ce genre de chose. Maintenant elle espère juste qu’il n’ait pas tout que dans ses muscles. En théorie s’il est là, elle présume que non, mais on ne sait jamais.

    - Quelles sont vos motivations ? Pourquoi souhaitez-vous nous rejoindre ?

_________________
Promis, à la Onzième ils savent écrire. [Pv : Akemi] 3m5w
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t556-shugoshin-akemi-ft

Shugoshin Akemi

Revenir en haut Aller en bas


Utsunomiya Thoki

Données Spirituelles
Grade: 10ème siège - Onzième Division
Jeu 1 Déc 2022 - 0:13 - Promis, à la Onzième ils savent écrire. [Pv : Akemi]

On m’informe que la Shugoshin devrait me recevoir d’une minute à l’autre, le temps de boucler ce qu’elle était en train de faire avant mon arrivée. Normal, quand on vient en candidature spontanée, on ne peut pas vraiment prédire si l’on tombe à pic ou au pire des moments. Je m’en sors pas trop mal, je trouve, on ne m’a pas demandé de repasser le lendemain. Seulement de patienter quelques instants, ce que je peux largement faire sans trop m’offusquer. Attendre et ne rien faire, c’est d’ailleurs l’une de mes activités favorites au sein de la Onzième, très complémentaire avec la sieste.
La porte par laquelle devait arriver le Troisième Siège s’ouvre, dévoilant la silhouette d’une personne féminine. Du charme, elle n’en manque pas, jusque dans ses vêtements qui semblent différents des miens. Comme si l’on portait la même tenue, mais pas exactement. Et j’ai déjà eu cette sensation quelques fois, auprès de personnes adeptes du regard de travers et des barrières sociales. Hm, loin de moi l’envie de partir sur des préjugés et des conclusions hâtives, je me contente de lui adresser un sourire et un signe de tête. Tant que je ne sais pas, hein…

Je la laisse s’installer de l’autre côté du mobilier de bois, déposant ses affaires et entrant dans le vif du sujet dès l’entame. En voilà une qui ne souhaitait pas perdre de temps, tiens. — Enchanté, Shugoshin-san. Utsunomiya Thoki, de la Onzième Division, j’y occupe le Dix-neuvième siège. Petit temps d’arrêt, lui laisser le temps de réaliser qu’elle a bien entendu. Oui, un singe de la Onzième qui veut postuler en tant que journaliste, ce n’est pas une blague. Et comme c’est mieux de dissiper les doutes avant qu’ils n’aient le temps de se développer. — En effet, je viens bien pour proposer ma candidature à un poste au sein de votre journal. Ce à quoi elle ne semble pas vraiment rechigner, finalement, les premières questions en ce sens tombant.
Mes motivations ? Oh… — Parce que je n’aime pas les secrets bien gardés, je n’aime pas que l’information soit enfermée bien au chaud dans une boîte à laquelle une infime partie de personnes ont accès. Je suis pour l’échange, pour le partage. Pour la diffusion de l’information à tous, sans restriction. Et j’ai un talent inné pour mettre le nez dans les affaires qui ne me regardent pas. Là où tu ne voudrais pas que je sois, tu peux être persuadé que je ferai tout pour m’y retrouver, les oreilles grandes ouvertes. — Voilà ma raison première. Il y a aussi le fait que je sois un petit curieux qui adore tout savoir. Travailler dans ce journal pourrait être un excellent moyen d’assouvir ce vilain petit défaut à de bonnes fins, je pense.

Alors je sais que j’ai pas le physique du type qui est capable de rédiger des articles, mais c’est le cas. Je me passionne pour pas mal de choses, pas seulement la bagarre aux poings et le maniement du sabre.Mon côté bourrin bagarreur fait évidemment partie de moi et je n’ai pas l'intention de le renier, mais même au sein de la Division la plus brute du Gotei Treize, il arrive que les profils plus inattendues surgissent, se dégagent du lot. Il faut seulement leur donner une chance de prouver qu’ils ne sont pas que des tas de muscles destinés à taper sur les autres.

_________________
Promis, à la Onzième ils savent écrire. [Pv : Akemi] S7jv
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t577-utsunomiya-thoki

Utsunomiya Thoki

Revenir en haut Aller en bas


Shugoshin Akemi

Données Spirituelles
Grade: Vice-Capitaine de la 8e Division
Mar 6 Déc 2022 - 19:53 - Promis, à la Onzième ils savent écrire. [Pv : Akemi]

Onzième division. Effectivement ça la fait tiquer, mais elle n’en montre rien. Ses prunelles claires le détaillent, se questionne en silence. Est ce que c’est une plaisanterie ? Une blague de mauvais goût ? Est ce qu’il est là pour lui faire perdre son temps ? Elle ne sait pas. Bienveillante, elle ne juge pas encore. Après tout, c’est la règle ici, tout le monde peut s’inscrire, tant que l’on sait écrire. Elle le lui demandera d’ailleurs. Dès que l’occasion lui sera laissée. Son regard se pose sur les cicatrices sans y rester trop longtemps. Elles parlent à son expertise d’ancien siège de la Quatrième division. C’est bien à la Onzième que ce genre de marque fait office de signe de fabrique. Un indice, qui indique qu’il ne ment pas.

Le laissant parler, elle prend connaissance de ses motivations. Découvrir les secret, les faire éclater au grand jour… Akemi n’est pas une poule mouillée, elle est tout à fait pour ce genre de chose. Néanmoins, elle ne publiera pas n’importe quoi, il faudra que ce soit bien documenté, que ça respecte la règle du « pas de preuve, pas d’article ». Peu importe la teneur du secret, si elle a les cartes en mains pour s’opposer efficacement à qui viendrait crier au scandale ou au mensonge, alors c’est bon, on y va, on y cours même.

D’ailleurs cette discussion lui fait penser à une autre. Un de ses nouveaux chef de service. D’ors et déjà, elle les imagine très bien tous les deux partir enquêter. Avec leur soif d’investigations et leur capacité d’écoute, ils feraient certainement une équipe très efficace. Sur papier du moins. A voir en pratique. Prenant ses idées en note, elle pose alors enfin la question qui lui trotte dans la tête.

    - Vous savez écrire ? C’est le minimum que l’on demande.

Lui laisse le temps de répondre avant de poursuivre.

    - Bien. Avec ce que vous décrivez je vous imagine bien en journaliste. Vous pourrez enquêter pour le service investigations qui est dirigé par Furihata Tetsu. Vous le connaissez ?

_________________
Promis, à la Onzième ils savent écrire. [Pv : Akemi] 3m5w
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t556-shugoshin-akemi-ft

Shugoshin Akemi

Revenir en haut Aller en bas


Utsunomiya Thoki

Données Spirituelles
Grade: 10ème siège - Onzième Division
Dim 18 Déc 2022 - 13:52 - Promis, à la Onzième ils savent écrire. [Pv : Akemi]

Juste un sourire, un très sincère et appuyé sourire en guise de réponse face à une question qui devait tomber. Je ne suis pas surpris, elle n’est pas surprise que je ne le sois pas, personne ne l’est. Qui dit petit gars de la Onzième Division, soit la division des muscles écervelés, dit forcément préjugés. Parmi eux, le fait que l’on soit un ramassis d'illettrés se classe dans le podium des plus récurrents. Ce n’est pourtant pas vrai, du moins pour un bon nombre d’entre nous. Il y a certes quelques cas irrécupérables qui devaient roupiller durant les cours à l’académie et qui ne sont même pas capables d’écrire leur propre nom.
Ce qui n’est évidemment pas mon cas et ce dont je compte bien prouver ici et maintenant pour dissiper tout malentendu sur ma candidature. Je ne suis pas un clown venu délivré sa farce, je ne suis pas un petit plaisantin cherchant à piéger la Shugoshin suite à un pari raté avec les copains, je suis très sérieux. Et ce bout de papier ainsi que cette plume à l’extrémité imbibé d’encre, dont je me suis emparé après lui avoir demandé sa permission d’un signe de tête, en seront les témoins. D’un geste habitué, d’une façon qui témoigne d’une aisance dans la matière, je rédige une simple phrase, avant de glisser la feuille à l’attention de la directrice et rédactrice en chef.

"Promis, à la Onzième ils savent écrire." Lui adresse un petit clin d'œil, accompagné d’un autre sourire. Je pense que ça fera l’affaire, après tout comme elle le dit si bien, j’ai déjà dépassé le minimum requis. Ce qui, j’imagine que dans son esprit, dépasse largement toutes les attentes venant d’un soldat de la Jūichibantai.
Le poste de journaliste ne tarde pas à être évoqué, ma petite démonstration ayant été semble-t-il convaincante. Plus que la fonction, c’est le secteur dans lequel elle m’imagine qui me fait réagir. Le service investigations ? Je ne connais évidemment pas son fonctionnement ni la personne à sa tête, mais le mot investigation suffit à lui seul à susciter l’envie, la curiosité. Un journaliste d’enquête, j’imagine, traquant les petits secrets et les plus gros bien gardés, je ne pouvais pas espérer mieux. Si tant est que ce soit bien de cela dont il s’agit.
— Service investigation, hein ? Très alléchant, honnêtement. Juste pour être certain, en quoi consisterait un poste au sein de ce pôle ? Quelles seront mes missions, les sujets qu’il me sera possible d’aborder et mes limites ? Un moyen de savoir si l’affaire est sérieuse, ou si on a l'intention de me coller des chaînes aux poignets.

— Et non, je ne connais pas cet homme, de mémoire je n’ai jamais entendu ce nom avant. Maintenant, j’ai pas la plus solide des mémoires, donc… Si je me retrouve à bosser dans son service, je ne trainerai pas à corriger ce fait. C’est mieux de savoir pour quel genre de gars on travaille, même si ma fonction première reste mon siège à la Onze, je compte prendre ce poste de journaliste au sérieux. Et je suis le genre de sale caractère qui n’aime pas bosser pour des personnes que je n’estime pas respectable.
Comment accepter de recevoir des ordres d’un abruti fini à la pisse qui n’a aucune estime pour ce que vous êtes ? La hiérarchie a une limite à mes yeux, représentée par ma dignité. Si tu me chies dessus, je te crache à la gueule, c’est aussi simple que cela. En revanche, si t’es du genre à récompenser le bon boulot et mettre en valeur tes hommes, t’auras tout gagné avec moi. Une philosophie de vie que certains gradés devraient appliquer selon moi, au lieu de constamment faire passer leurs subalternes pour des clébards incompétents et sans valeur. — Enfin, on apprendra forcément à se connaître, je me fais pas de soucis là-dessus. Je suis sûr que c’est une très bonne personne ! C’est faux, j’en pense rien pour le moment, mais c’est toujours plus sympa de faire croire qu’on est un peu naïf. On se méfie moins des naïfs, ceux qui, coincés dans leur monde, perçoivent la réalité d’une façon si insouciante qu’on en oublie qu’ils peuvent être dangereux.

Alors, je ne suis pas foncièrement mauvais, mais inutile de déclarer à l'entretien que peu importe qui est ce Furihata Tetsu, j’en ai rien à carrer du moment que ce n’est pas un connard fini. Restons un minimum poli, quand même. Et souriant, ça passe toujours mieux quand on dit les choses avec un beau sourire.

_________________
Promis, à la Onzième ils savent écrire. [Pv : Akemi] S7jv
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t577-utsunomiya-thoki

Utsunomiya Thoki

Revenir en haut Aller en bas


Shugoshin Akemi

Données Spirituelles
Grade: Vice-Capitaine de la 8e Division
Jeu 29 Déc 2022 - 22:28 - Promis, à la Onzième ils savent écrire. [Pv : Akemi]

Un simple oui aurait suffi, mais elle a droit à une démonstration. La phrase écrite la laisse perplexe. A-t-il cru qu’elle avait un préjugé vis à vis du fait qu’il vient de la Onzième ? Certes, ce sont les derniers qu’elle s’attend à voir être intéressés par la gazette, mais des illettrés, il y en a partout. Bon au moins il n’a pas l’air de l’avoir mal pris si elle en croit son langage corporel, alors c’est certainement inutile qu’elle revienne là-dessus. Tant pis. Ce n’est pas là le plus important de toute façon, comme il s’exprime sur ce qu’elle lui a proposé.

    - Je m’en doute. Bien.

Les questions sont intéressantes et elle prend le temps de réfléchir avant de formuler les réponses attendues. Elle n’est pas certaine de pouvoir répondre à tout, mais elle essaiera au moins d’être assez exhaustive.

    - Ce poste consiste à mener l’enquête, laisser traîner ses oreilles, interroger les gens qui acceptent de parler et observer globalement. Les limites c’est assez simple, nous ne sommes pas la Neuvième, donc on ne force pas les gens. Si vous voulez aller dans un endroit interdit, n’y allez pas ou ne vous faites pas prendre. Je réfuterai toute responsabilité dans le cas contraire. Vous pouvez enquêter sur ce que vous voulez. Seulement, je ne publie rien sans preuve. Pas de diffamation ou d’attaque gratuite.

Avec tout cela, il lui semble avoir fait le tour. Mais il pourrait rester des zones d’ombre ou des précisions manquantes qu’elle n’auraient pas vues donc elle reste attentive envers le Shinigami au cas où une nouvelle question de sa part émergerait. Ce discours, elle le serre à tout le monde. Pas forcément formulé ainsi au mot près, elle n’est pas un robot qui récite une poésie apprise par cœur, mais le fond et les informations importantes restent les mêmes.

    - Je vous laisserai prendre contact avec Testu donc. Nous avons évoqué un sujet qui nous semble intéressant, peut-être souhaitera-t-il que vous participiez, ou peut-être aurez-vous d’autres idées. Nous sommes ouverts aux suggestions !

Et elle aussi sourit, avec bienveillance pour sa part. La nouvelle recrue lui fait plutôt bonne impression. Il reste à voir si cela se confirmera avec le temps. Souvent, les gens se dévoilent davantage une fois qu’ils ont eu ce qu’ils voulaient, voire même changent complètement. La Shugoshin, a la fâcheuse tendance de laisser le bénéfice du doute à chacun, d’attendre et laisser voir. Les cas où elle est davantage méfiante, c’est lorsque cela touche à son Suzerain dont elle est la garde du corps. Pour lui, elle ne prend aucun risque. Mieux vaut trop de prudence que pas assez. En-dehors de cela, elle est plutôt candide.

    - Avez-vous d’autres questions ?

_________________
Promis, à la Onzième ils savent écrire. [Pv : Akemi] 3m5w
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t556-shugoshin-akemi-ft

Shugoshin Akemi

Revenir en haut Aller en bas


Utsunomiya Thoki

Données Spirituelles
Grade: 10ème siège - Onzième Division
Jeu 16 Mar 2023 - 12:17 - Promis, à la Onzième ils savent écrire. [Pv : Akemi]

Je ne sais pas comme elle a pris ma petite démonstration un brin moqueuse, mais de ce qu’elle laisse transparaître, ou fait en sorte de laisser transparaître, elle ne semble pas avoir été piquée. Bien, un peu d’humour dans une discussion trop sérieuse ne fait jamais de mal à personne selon moi. Et puis au moins, elle peut se faire un vrai aperçu de ma personnalité, même si je ne souhaite pas tout lui dévoiler dès le premier entretien, ce serait dommage et moins amusant. M’enfin on s’en dévie pas trop longtemps quand même, elle sait garder le contrôle de la discussion et la ramener vers les points qui l’intéressent vraiment.
Je l’écoute attentivement me parler plus en détails du poste et ce qu’il implique, de ce qu’il sera possible de faire ou de ne pas faire. Et je dois dire que j’ai un sourire satisfait tout du long, tant ça me plait. Je me projette déjà, fouinant au sein des diverses divisions à la recherche du petit sujet croustillant à exposer dans la gazette. Naturellement, éviter les endroits interdits, ou du moins, éviter de se faire prendre au sein d’un lieu interdit. Ce que je faisais déjà en soi, sans réelle motivation autre que la curiosité.

— Je vois. C’est assez clair maintenant, et je dois dire que je suis plus intéressé encore par le poste ! Vraiment, je sens que je pourrais bien me plaire ici ! Large sourire sincère, avec une pointe de malice sur la fiole, je reprends. — Rassurez-vous, je ne pense pas vous poser problème, je saurais être discret et bien travailler mes sujets. Pas d’accusations sans preuve, c’est noté. C’est sans doute sur ce point en particulier qu’il me faudra le plus travailler, moi adorateur des rumeurs infondées, si je veux garder ma place il me faudra être sérieux jusqu’au bout.
— Je demanderai à m’entretenir avec Furihata-san afin d’échanger sur ma prise de fonction et ses attentes, oui. J’ai hâte de le rencontrer ! Après tout, il sera mon supérieur direct, celui avec qui j’aurais le plus à travailler durant mes missions pour le journal. La Shugoshin étant la tête dirigeante de l’ensemble de la gazette, pas certain que l’on se croise bien souvent à l’avenir. — Et naturellement, si je peux me rendre utile, ce sera avec plaisir. Du moment que ça me demande pas non plus une trop grande implication au quotidien, je tiens quand même à conserver mes moments détentes à ne rien faire, loin de toute responsabilité. C’est primordial de se préserver si l’on veut durer, non ?

Si j’ai d’autres questions ? Pas dans l’immédiat, du moins pas qu’il soit nécessaire de lui poser à elle, alors autant éviter de lui faire perdre davantage de son temps. — Aucune qui me vient à l’esprit pour le moment. Si cela devait être le cas, je suis sûr que Furihata-san saura éclaircir les zones d’ombre. Autrement dit, j’ai pas envie de l’emmerder avec quelques questions futiles ou sans grande importance. Je me lève donc, m’incline respectueusement à son égard et conclut la discussion simplement. — Merci de m’avoir accordé de votre temps et surtout, de m’accorder votre confiance à ce poste. Sur ce, je ne vous dérange pas plus longtemps. Bonne journée à vous, Shugoshin-san !

Sourire aux lèvres, je quitte la pièce sans plus m'éterniser.

Fin du rp ! Merci à toi o/

_________________
Promis, à la Onzième ils savent écrire. [Pv : Akemi] S7jv
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t577-utsunomiya-thoki

Utsunomiya Thoki

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum