Before Tomorrow Comes :: Chroniques & Intrigues :: Chroniques


Shiro Mayuri

Données Spirituelles
Grade: Vice Capitaine de la 9e Division
Dim 23 Oct 2022 - 16:55 - Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022

Cela faisait quelques mois déjà que son entrevue avec la Capitaine Tomoe avait eu lieu. Quelques mois qu'elle avait été nommée au poste de Vice Capitaine de la Neuvième Division et a priori, elle s'en sortait plutôt bien. En tout cas, elle n'avait reçu aucun commentaire négatif pour le moment, ni de sa supérieure, ni de ses camarades de la Neuvième, ni des autres Divisions. Donc autant partir du principe que tout le monde était content de son travail!

Un seul hic à la situation actuelle. Le même que bien souvent à vrai dire. Elle commençait à fortement s'ennuyer. Traiter des dossiers, écouter les petits problèmes des gens, tout ceci pouvait parfois se montrer gratifiant il était vrai, mais elle avait besoin de renouvellement, de quelque chose qui sortait de l'ordinaire. Elle avait bien pensé à se concentrer sur son entrainement au Kidō pour essayer de découvrir ou plutôt inventer de nouvelles techniques mais ceci ne lui suffisait pas aujourd'hui. Non, elle voulait vraiment quelque chose de différent.

Et l'idée lui était venue tout naturellement il y a quelques jours alors qu'elle avait aperçu, lors d'une de ces investigations sur le lieu d'une rixe, un membre de la Quatrième Division soigner l'un des belligérants. Le Kaido. Et pourquoi pas après tout? Avec ses connaissances en Kidō, il n'y avait aucune raison qui l'empêchait d'essayer d'apprendre cette compétence. Sauf peut-être une: il fallait qu'elle trouve quelqu'un acceptant de le lui enseigner. Ce domaine était chasse gardée de la Quatrième Division, il n'était pas certain qu'ils acceptent de transmettre leur savoir à un membre d'une autre Division. Peu importait, elle devait tenter sa chance.

En fonction de leur réaction, je trouverai bien des arguments pour les convaincre... J'espère... Toutes les possibilités que m'offrirait cette nouvelle corde à mon arc. Y compris pour la Neuvième en cas d'arrestation un contrevenant un peu trop bourru...Ca va bien se passer, j'en suis sure!

Pensive, elle avait pénétré le bâtiment de la Quatrième Division sans véritablement savoir où elle devait se diriger. Dans le cas où un blessé avait besoin de soins, elle savait aisément à quel endroit chercher de l'aide. Mais pour sa demande toute particulière. Haussant les épaules, elle se contenta de la méthode la plus simple et prit la parole à haute voix.

Excusez moi, je suis Shiro Mayuri de la Neuvième Division. Je suis à la recherche d'informations, quelqu'un pourrait-il me renseigner?
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t349-shiro-mayuri

Shiro Mayuri

Revenir en haut Aller en bas


Shunshō Hirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 4ème division
Lun 7 Nov 2022 - 18:56 - Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022

Une jeune femme s’avance dans l’accueil de l’hopital de la quatrième division. Pensive, elle semble presque perdue, à la recherche d’une accroche dans cet univers méconnu. Que faire ? Où aller ? Qui interroger ? Ici, les soignants passent d’un patient à un autre, s’organisent tel les abeilles d’une ruche habituée à l’ordre et à la priorisation. Chaque chose est à sa place. Chaque personne dirigée au bon endroit. Pourtant, ici, elle n’est pas une patiente. Ici, elle ne recherche nullement l’aide d’un soignant pour résoudre son mal, car nul mal ne l’afflige. Ici, elle est une parenthèse, une faible priorité car il y a toujours plus urgent que de simples questions à poser. Pourtant, elle n’est pas ordinaire, cette jeune femme, aussi, lorsque sa voix s’élève, pleine de questions à venir, à la recherche d’une personne apte à lui répondre, quelques regards se posent sur elle puis sur le brassard qu’elle porte à son bras.

Vice-Capitaine.

L’ordre des priorités change. L’un des shinigamis de la quatrième division s’approche d’elle, un jeune homme à l’attitude froide et au regard clair. Il incline légèrement la tête par respect pour le grade qu’elle arbore. « Vice Capitaine Shiro. » Sa voix est calme et atone. Nulle émotion ne semble filtrer à travers ses lèvres, si bien que l’on pourrait croire qu’il en est dénué. Un caractère que l’on ne prêterait pas à un membre d’une division tournée avant tout vers les autres. Son regard d’argent détaille les lieux avant de reprendre de cette même voix trop calme. « Veuillez me suivre. » Il invite sa supérieur à s’avancer d’un geste de la main pour lui indiquer une zone plus calme dans laquelle ils pourraient converser plus aisément. Une pièce simple se situant derrière l’accueil et qui faisait office de zone tampon entre les différentes ailes de l’hôpital.

« Que pouvons nous faire pour vous Vice Capitaine ? » Il se fait pensif un instant, puis reprend de sa voix atone. « Vous parliez de demander des renseignements. Est-ce une demande pour nous ou pour notre Capitaine ? » Et il attend, impacible, la réponse de la demoiselle face à lui.

_________________
Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022 F6ut

Shunshō Hirō

Revenir en haut Aller en bas


Shiro Mayuri

Données Spirituelles
Grade: Vice Capitaine de la 9e Division
Sam 3 Déc 2022 - 17:34 - Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022

Au milieu de toute l'agitation des lieux, Mayuri observait les allers et venues avec une curiosité non dissimulée. L'ambiance s'avérait vraiment bien différente d'une Division à une autre. Au sein de la Neuvième régnait bien plus souvent le calme et un certain côté studieux il fallait l'admettre. En tout cas, tel était ce qu'elle ressentait lorsqu'elle se retrouvait au sein de ses quartiers. A devoir analyser les divers dossiers qui lui avaient été déposés, ce qui nécessitait une concentration certaine.

Cela voulait-il dire qu'elle trouvait ce lieu désorganisé? Pas vraiment à vrai dire. De prime abord, celui qui ne prêtait que peu d'attention aux détails aurait pu avoir une telle opinion. Nombreux étaient les Shinigamis qui circulaient à gauche et à droite ou échangeaient entre eux sur de multiples sujets. Mais lorsqu'on y regardait de plus près, on pouvait aisément se rendre compte de l'harmonie qui régnait en cet endroit. Chacun savait ce qu'il devait faire et l'exécutait parfaitement. Après tout, il ne fallait pas oublier que des vies étaient en jeu. Car si elle avait souvent entendu des propos désobligeants à l'égard de la Quatrième, elle savait qu'ils étaient le maillon clef de la Soul Society. Les héros qui agissaient dans l'ombre.

Ainsi, lorsqu'une voix vint finalement l'interrompre pour venir lui apporter son aide, elle répondit simplement

C'est impressionnant à quel point votre Division est organisée. Si un jour je suis blessée - ce que je n'espère pas bien entendu! - je suis sure que je serai entre de bonnes mains. Affichant un sourire amusé pour se tourner vers celui qui s'adressait à elle, elle le rengaina bien rapidement en voyant sa froideur pour acquiescer simplement Je vous accompagne, merci.

Silencieuse, elle suivit calmement son guide, partagée entre son envie d'observer partout ce qu'il pouvait se passer et sa circonspection devant le comportement de son hôte. Si sa première impression avait été plutôt excitante, le coup de froid qui s'en était suivi la désarçonnait quelque peu. Les médecins de la Quatrième n'étaient-ils pas reconnus pour leur "humanité"? Ou bien était-ce lié à son statut de Vice Capitaine de la Neuvième. Pendant un instant, elle pesta intérieurement de ne pas avoir retiré son insigne avant d'entrer, cela aurait probablement facilité certaines choses. Mais il était trop tard pour regretter.

Arrivant dans un endroit plus calme pour discuter, Mayuri observa un instant l'homme, toujours aussi froid. Penchant la tête sur le côté, elle demeura quelques secondes interdite. Non pas par sa question qui était simple et claire mais par le comportement de l'homme qui ne s'était nullement amélioré. Ne parvenant à retenir plus longtemps ce qui lui brûlait les lèvres, elle répondit de son naturel habituel

Dites-moi, ai-je fait quelque chose que je n'aurais pas dû faire? Ou bien suis-je arrivée au mauvais moment? Je crois n'avoir jamais reçu accueil plus froid, même le jour de ma rencontre avec ma...Hm... Je m'égare je crois.

Marquant une courte pause, cherchant comment rattraper la nouvelle quasi-boulette qu'elle avait peut-être faite à cause de sa satanée spontanéité, elle reprit rapidement, un sourire gêné sur le visage, comme une enfant prise en flagrant délit de bêtise

S'il y a un lien avec mon poste, n'ayez aucune inquiétude, je ne suis nullement ici en tant que Vice-Capitaine et encore moins en tant que membre de la Neuvième. Je suis ici pour une demande personnelle et je ne sais pas si je dois vous l'adresser ou à votre Capitaine. Mais j'aimerais en apprendre davantage sur le Kaïdo. Pourriez-vous m'orienter vers la personne la mieux placée pour m'aider?
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t349-shiro-mayuri

Shiro Mayuri

Revenir en haut Aller en bas


Shunshō Hirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 4ème division
Sam 10 Déc 2022 - 17:10 - Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022

L’homme demeure égal à lui-même, peu volubile, il se contente d’acquiescer aux paroles de la vice-capitaine ou d’attendre un retour à ses questions. Simplement. Aussi, lorsque son interlocutrice semble éprouver gêne et trouble face à son comportement usuel, le shinigami demeure égal à lui-même. Néanmoins, sur son visage se perd l’ombre d’une expression contrite que l’on pourrait ne pas prendre en compte. « Vous n’avez rien fait Vice Capitaine. » Il souhaite la rassurer de ces quelques mots qui sonne pourtant toujours de cette manière un rien froide. Distante. Il ne le fait pas même exprès, tout du moins semble t-il, comme si cela est juste ce qu’il est.

Un étrange comportement pour un soignant mais pour lequel il finit par s’excuser. « Désolé, je ne souhaite pas vous mettre mal à l’aise ou vous incommoder. » Il réfléchit un instant, semble peut être hésiter à rajouter quelque chose. Une explication sans doute qu’il peine à laisser s’échapper. Au final, il abandonne là sa réflexion, se disant qu’il n’est sans doute pas nécessaire de rajouter quoi que ce soit qui pourrait l’indisposer davantage. Autant répondre à sa demande. En apprendre davantage sur le Kaido.

Il s’essaye à rendre son ton plus poli que froid lorsqu’il reprend pour répondre à la jeune femme. L’exercice doit être fait. On lui a souvent reproché cette froideur mais guère de manière aussi frontale. « Je pense que le Capitaine pourrait vous répondre, et si il s’agit d’apprendre à l’utiliser, il est le seul ici à pouvoir l’autoriser. » Car de mémoire, il est exceptionnel qu’un shinigami n'appartenant pas à la division à la Gentiane puisse apprendre à utiliser cette compétence en particulier. Cela nécessite en effet nombre de connaissances, en plus d’un réel talent pour le Kidō. Par ailleurs, même si elle indique venir dénuée de son statut de vice-capitaine, elle n'en reste pas moins une gradée et cela semble avoir une certaine importance pour l’homme face à elle, aussi, il n’y a à son sens que son propre Capitaine qui pourrait l’aider.

Si ils avaient un vice capitaine, sans doute l’y aurait-il guidé mais la division en est toujours exempte. « Je vais vous accompagner. Il est peut-être dans son bureau. » Peut-être… Difficile à dire mais c’est dans cette direction qu’il l'entraîne, l’invitant à le suivre d’un geste de la main. Après avoir déambulé dans plusieurs couloirs, ils arrivent devant la porte convoitée et le shinigami de la quatrième toque. « Vous pouvez entrer ! » L’ombre d’un sourire vient ourler les lèvres de l’accompagnateur. « Vous avez de la chance. » Il ouvre la porte et le Capitaine se tient bien derrière son bureau, des papiers face à lui, visiblement en plein travail administratif. « Capitaine, la vice-capitaine de la neuvième division souhaite s’entretenir avec vous. » L’argenté observe la shinigami avec un regard semblant un rien surpris mais acquiesce. « Merci Chiaki. » Il désigne un siège face à son bureau, mettant un peu d’ordre à ses papiers, un sourire demeurant sur ses lèvres, bien plus accueillant. « Je vous en prie Vice-Capitaine. » Et le shinigami de s’incliner avant de s’échapper, les laissant seuls.

_________________
Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022 F6ut

Shunshō Hirō

Revenir en haut Aller en bas


Shiro Mayuri

Données Spirituelles
Grade: Vice Capitaine de la 9e Division
Jeu 26 Jan 2023 - 17:24 - Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022

Visiblement, elle n'était pas la cause de la froideur de son interlocuteur. Enfin, c'est ce qu'il venait de lui affirmer mais pouvait-elle vraiment le prendre tel qu'il le disait? Au vu de son statut et de sa Division, même s'il avait quelque chose à lui reprocher, il était fort improbable malheureusement qu'il prenne la peine de lui dire frontalement la vérité. Tant pis. La situation était un brin dérangeante mais elle pouvait faire avec. Il fallait simplement espérer que toute la Division n'allait pas se comporter ainsi. Le cas échéant, elle pouvait tout aussi bien ranger sa demande dans sa poche et repartir.

Silencieusement, elle acquiesça devant les excuses de son guide, notant l'effort qu'il faisait pour camoufler quelque peu sa froideur. Cela ne la rassurait pas vraiment vu qu'elle ne connaissait toujours pas l'origine de son comportement mais au moins, cela réchauffait légèrement l'atmosphère. Ainsi, avait-elle esquissé un léger sourire devant les mots qu'il prononçait, tentant ainsi de lui faire comprendre qu'elle ne lui en tenait pas rigueur.

Un brin stressée par la mention du Capitaine de la Quatrième Division, elle acquiesça à nouveau aux paroles de l'homme avant de suivre sa direction. Après tout, l'information n'était pas très surprenante et corroborait les premières recherches qu'elle avait elle-même effectuées. Peu de Shinigamis recevaient l'autorisation d'étudier le Kaido, en dehors de la Quatrième Division. Il n'y avait donc rien d'étonnant que ce soit directement devant le Capitaine qu'elle soit conduite pour une telle demande. Mais le savoir était bien différent de le vivre, et elle ne put ainsi s'empêcher d'éprouver une certaine pression devant cette rencontre à venir. Elle n'avait croisé la route que de peu de Capitaines jusqu'à présent. Et ces derniers n'étaient pas toujours les plus faciles à vivre... Allez! Celui de la Quatrième devait forcément avoir une certaine humanité!

Peu rassurée par cette idée qu'elle tentait de s'imposer, elle fut néanmoins tirée de ses pensées par le bruit de son guide qui frappait à la porte et ne put s'empêcher de remarquer le léger sourire qu'il afficha sur son visage lorsque quelqu'un lui répondit. Ainsi, glissa t'elle à son oreille alors qu'il ouvrait la porte

Vous êtes quand même plus chaleureux lorsque vous souriez ainsi! A ma prochaine visite, vous devriez commencer comme ça et je me ferai un plaisir de revenir visiter votre Division!

Laissant l'homme les introduire au Capitaine de la Quatrième Division, elle grimaça un instant devant la présentation très formelle qui lui était faite. Serait-elle venue pour une enquête de la Neuvième Division que son accueil n'aurait pu être fait différemment. Enfin. Rien de bien grave dans l'absolu, elle pourrait rapidement expliquer la raison de sa venue. Alors que le Capitaine l'invitait à s'asseoir, la jeune demoiselle glissa un regard en direction du Shinigami qui s'éclipsait avant de prononcer à son attention:

Merci de m'avoir guidée jusqu'ici! A une prochaine fois!

Ce dernier parti, la jeune Shinigami prit quelques secondes pour réfléchir, ne parvenant à s'empêcher de dire à haute voix

Étrange individu quand même... Je me demande ce que j'ai bien pu faire pour qu'il se montre si froid...


Remarquant qu'elle venait de s'exprimer à haute voix, elle prit quelques secondes avant de se retourner et de s'incliner respectueusement devant le Capitaine de la Quatrième Division, quelque peu gênée

Pardonnez moi, je ne voulais pas me montrer irrespectueuse envers votre Division! J'ai parlé sans réfléchir!


S'asseyant sur le siège qui lui avait été désigné, elle poursuivit

Merci de m'accueillir dans votre bureau Capitaine et je suis désolée de vous interrompre dans votre travail car j'imagine que vous devez être bien occupé. Surtout pour une requête personnelle. Car bien que je sois effectivement Shiro Mayuri, Vice-Capitaine de la Neuvième, ce n'est nullement pour une raison officielle ou pour une quelconque enquête que je me présente à vous aujourd'hui. Mais bien pour une demande personnelle.


Observant un instant la réaction du Capitaine, espérant que ces premières paroles auraient apaisé toute crainte potentielle, elle reprit:

En effet, je suis une Spécialiste du Kidō. Néanmoins, depuis quelques temps, je me suis mise en tête une nouvelle idée afin de diversifier mes compétences mais aussi me rendre plus utile à ma Division. J'aimerais ainsi étendre ma connaissance du Kidō au Kaido, un art dont je ne connais pas grand chose à l'heure actuelle. Je sais qu'il s'agit de la Spécialité de votre Division et que j'appartiens moi-même à une autre Division. Mais j'avais l'espoir que vous acceptiez de me laisser découvrir cet art fascinant. J'ai vraiment envie d'en apprendre davantage!
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t349-shiro-mayuri

Shiro Mayuri

Revenir en haut Aller en bas


Shunshō Hirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 4ème division
Dim 29 Jan 2023 - 12:39 - Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022

Chiaki semble un rien troublé par les paroles de la vice-capitaine mais s’incline poliment devant les deux gradés avant de s’échapper des lieux, les laissant seuls. Un sourire glisse sur mes lèvres devant les réflexions de la demoiselle. « Pas d’inquiétude. Vous n’avez sans doute rien fait de particulier, ne vous en faites pas. Chiaki se comporte ainsi avec tout le monde, il est d’une nature particulièrement pragmatique, ce qui le fait paraître plus froid qu’il ne l’est en réalité. » Au fond, il est même plutôt avenant envers les autres mais à sa manière, toujours en portant ce masque que sa famille a pris l’habitude de porter. Mais cette question n’est au final qu’une parenthèse et je me doute bien qu’elle n’est pas ici pour parler des membres de ma division, aussi, je l’écoute attentivement lorsqu’elle s’assoit et me parle du sujet qui l’amène.

Un sujet qui, en effet, n’est pas aussi officiel que j’aurai pu le penser.

Ma mine est un peu réflexive lorsqu’elle m’annonce sa demande personnelle. Apprendre le kaido. Il s’agit en effet d’une demande rare. Diversifier ses compétences… Le kaido n’est pas qu’une compétence, bien que l’idée de pouvoir l’enseigner à d’autres shinigamis de ma division m’avait déjà traversé l’esprit. Si plus d’entre eux connaissaient ne serait-ce que les bases, cela nous serait d’une grande utilité en cas de conflits… Enfin, il s’agit pour l’heure d’une simple réflexion que je n’ai pas encore pu mener plus loin. Mais peut être que cela pourrait être l’occasion de tester cette idée avec cette demande. Peut être. Mais avant cela, je dois tout d’abord vérifier autre chose. Après tout, j’ignore tout de cette jeune femme, de ses motivations et de sa volonté.

« En effet, il s’agit d’une demande plutôt personnelle. » Ma voix est un rien pensive mais mon visage n’en demeure pas moins tout aussi ouvert que lors de son accueil. Contrairement à son accompagnateur qui était retourné à ses tâches, je suis d’un naturel avenant. Néanmoins, je n’en reste pas moins capitaine et c’est avec davantage de sérieux que je reprends. « Je peux comprendre que vous ayez un goût certain pour l’apprentissage, et que vous souhaitez enrichir vos connaissances avec le kaido. Néanmoins, contrairement au Kidō, apprendre à soigner à l’aide des arts spirituels est bien plus complexe. Et je ne dis pas ça car j’en suis un spécialiste mais par connaissance de cause. » Je me suis moi même orienté très naturellement sur le Kidō à l'académie et malgré les nombreuses connaissances que j’avais pu accumuler durant ma vie de shinigamis à l’époque, l’apprentissage du kaido avait été long et tortueux.

« Avant d’aller plus loin dans cette conversation j’aurai besoin que vous répondiez à certaines questions. »
Rien de plus normal au vu de la situation. Elle me demande de transgresser des règles établies, j’ai besoin de davantage que juste “j’aimerai apprendre” pour accepter sa demande. « Pour quelle raison souhaitez vous apprendre le kaido en particulier ? Vous pourriez tout aussi bien vous rapprocher de la treizième division pour approfondir votre apprentissage du Kidō. Vous apprendrez également beaucoup à leur côté et ils sont moins restrictifs en ce qui concerne le partage de leur connaissance. » Une personne en particulier dans cette division se ferait un plaisir de lui enseigner - à sa manière je n’en doute pas - de nouveau sort ou utilisation de sort tous plus fous les uns que les autres.

_________________
Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022 F6ut

Shunshō Hirō

Revenir en haut Aller en bas


Shiro Mayuri

Données Spirituelles
Grade: Vice Capitaine de la 9e Division
Dim 13 Aoû 2023 - 18:11 - Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022

Pensive, les mots du Capitaine à l'égard du Shinigami qui l'avait accueillie semblaient avoir amené de nouvelles réflexions dans la tête de la Vice Capitaine. Après s'être tournée et avoir observé quelques secondes la porte close des lieux, elle reposa un regard légèrement amusé en direction de son interlocuteur, prononçant davantage pour elle-même

Chiaki, je garde ce nom en mémoire. La prochaine fois que nous nous croiserons, j'essaierai de le faire sortir un peu de sa carapace. Ce défi met un peu de piquant! Remarquant à nouveau qu'elle avait poursuivi sa mauvaise habitude de parler toute seule, elle ne put s'empêcher de s'excuser avant de se concentrer sur les paroles du Capitaine.

Pardonnez-moi à nouveau, j'ai tendance à facilement...hm...digresser.


Si son apparence laissait penser qu'elle était quelque peu fatiguée ou à moitié endormie, elle écoutait avec attention les explications du Shunshō Hirō, ne voulant pas faire de faux pas en cet instant quelque peu crucial. A plusieurs reprises, à l'académie, d'autres étudiants lui avaient conseillée de quitter ce regard assoupi qu'elle arborait afin de paraitre plus convaincante mais il faisait malheureusement partie d'elle et elle n'avait jamais été la plus douée pour camoufler ses sentiments. Que ce soit dans ses mimiques ou dans cette langue qu'elle ne savait tenir. Alors elle tentait de voir cela comme un atout.

Ainsi, lorsque le Capitaine évoqua la complexité de l'apprentissage du Kaido, là où certains auraient probablement hésité, le regard de la jeune femme s'illumina comme si l'approche des difficultés était le stimulant qu'elle recherchait désespérément. Peu enthousiaste face aux propos concernant la Treizième Division, elle reprit alors la parole

La complexité ne me fait pas peur. Je suis prête à venir tous les soirs si nécessaire et je n'ai pas peur d'échouer des dizaines ou des centaines de fois s'il le faut. Au contraire, j'en serais même ravie!

Se rendant compte que ses paroles devaient paraitre étranges, elle reprit:

Pour être honnête, il y a deux raisons pour lesquelles je souhaite apprendre le Kaido. La première, probablement la moins avouable, est liée à ce que vous venez de dire. Je pense que ma maîtrise du Kidō est plutôt bonne sans vouloir me vanter. Je peux encore progresser, je souhaite encore progresser, mais j'arrive à le faire de mon côté et je me débrouille bien. Ce que je recherche, c'est un nouveau challenge et je sens que le Kaido pourrait satisfaire ce besoin, cette curiosité. Il semble à la fois si proche et si éloigné du Kidō, c'est intrigant.

Une certaine passion pouvait se lire dans son regard, tranchant avec l'ennui qui pouvait se dégager d'elle par moments. Alors qu'un léger sourire apparaissait, elle continua son explication

La seconde raison est ma volonté de servir au mieux ma division. Je suis capable d'immobiliser un criminel si la situation le demande. Voire même me battre si cela s'avère nécessaire. Mais je n'aime pas l'idée qu'un camarade ou même un innocent puisse être blessé sans que je ne puisse rien faire pour l'aider. Je sais que c'est la mission de la Quatrième Division mais vous ne pouvez pas être partout, et vous n'êtes pas toujours à nos côtés lorsque nous interpelons quelqu'un. Une intervention ne se passe pas toujours comme on le souhaite et si je peux faire quelque chose le temps que vous arriviez, j'imagine que cela pourrait peut-être sauver une vie.

Peut-être sa passion paraissait elle légèrement moins forte que lorsqu'elle avait parlé de satisfaire sa curiosité - il était clair que la jeune femme dégageait une soif de découverte à n'en point douter - mais elle ne pensait pas moins chaque mot qu'elle avait prononcé. Des traumatismes passés qu'elle ne souhaitait jamais revivre, qui pouvait savoir?
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t349-shiro-mayuri

Shiro Mayuri

Revenir en haut Aller en bas


Shunshō Hirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 4ème division
Lun 11 Sep 2023 - 18:31 - Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022

Une habitude amusante que la vice-capitaine possède là. Mes lippes demeurent ourlées dans un sourire amusé à sa nouvelle digression mais je ne commente pas cette fois, gardant mes pensées pour moi. A vrai dire, cela ne ferait probablement pas de mal à Chiaki que quelqu’un d’extérieur à la division le bouscule un peu. Cela pourrait même s’avérer être amusant à voir. Mais ce n’est pas vraiment le sujet de notre conversation.

A mes mots, la demoiselle ne semble pas perdre en motivation, au contraire. Malgré son air ennuyé, si ce n’est somnolant, une lueur d'intérêt semble l’éveiller. Un bon point. Un rire léger ponctue sa phrase alors qu’elle précise qu’elle serait ravie d’échouer. Nul doute qu’elle souhaite me convaincre de sa bonne volonté. Je la laisse continuer sans l’arrêter pour autant, mon rire s’effaçant bien vite pour ne laisser derrière que mon expression attentive.

Un nouveau challenge et une nouvelle corde à son arc.

L’un semble davantage l’intéresser que l’autre, et pas foncièrement celui pour lequel j’aurai eu ma préférence, néanmoins, sa franchise la sert. Par ailleurs, son profil pourrait être intéressant dans le cadre de mes propres projets. Une vice capitaine d’une des divisions du Gotei 13 qui vient d'elle-même se présenter à la quatrième pour apprendre le Kaido, c’est presque trop beau pour être vrai. Son grade implique de l’organisation et un certain sens des responsabilités, mais aussi des compétences que tout shinigami ne possède pas forcément et qui pourrait faire d’elle une élève appliquée, voir potentiellement la première pierre d’un édifice plus grand.

Demeurant silencieux plusieurs minutes après sa réponse, ma mine se fait réflexive, avant que je ne finisse par croiser les mains sur le rapport trônant sur mon bureau.

« Le Kaido, quand bien même partage t-il des points communs avec le Kidō reste très différent de ce dernier, en effet. » Mon ton se fait davantage professoral alors que je continue. « Le Kidō nécessite un apprentissage personnel, vous devez apprendre la formule du sort, puis apprendre à utiliser votre énergie pour nourrir le sort et lui donner forme, jusqu’à ce que vous puissiez le libérer. Le Kaido lui, nécessitera des bases similaires, mais à cela vous devrez rajouter des connaissances et des compétences différentes pour ne pas dire parallèle. Quel est le type de blessure de mon patient ? Quel type de kaido dois-je utiliser pour le soigner ? Quelle quantité d'énergie dois-je utiliser pour que cela soit efficace ? » Ce ne sont que quelques questions que tout médecin doit se poser avant de soigner son patient. Avec le temps et l’expérience, ces questions n’en sont plus, ne devenant que des réflexes. « Trop et vous pourrez perturber le système interne de votre patient, potentiellement l’endommager, pas assez, vous perdrez votre énergie inutilement sans parvenir à soigner votre patient qui pourrait en mourir. »

Mon sourire demeure sur mes lèvres alors que je déclame d’une voix tranquille ces quelques enseignements. « Réparer est généralement plus complexe que détruire, même si on ne peut pas résumer le Kaido et le Kidō uniquement en des fonctions aussi simples. » Après tout, certains Kidō créaient ou entravaient, et il était possible d’utiliser le kaido pour détruire. Mes paupières s’éteignent un instant alors que ma voix se fait plus sérieuse. « Commencer l'apprentissage du Kaido nécessite rigueur et dévotion, c’est énormément de travail, tant d’un point de vue pratique que d’un point de vue théorique. Il s’agit d’apprendre des bases en anatomie et en biologie, ainsi qu’en médecine, et ce même si vous ne souhaitez apprendre qu’un type de kaido mineur. » Il ne s’agit pas de lui faire peur, mais je ne suis clairement pas là pour minimiser l'apprentissage à venir et les tâches qui peuvent l’attendre. Si je dois lui apprendre le kaido, je ne peux pas négliger non plus les bases et ce, même si elle ne sera pas voué à réaliser cette tâche aussi régulièrement. Et puis, si elle accepte, elle sera un test important pour mes projets.

Mon sourire revient glisser sur mes lèvres alors que je viens déposer ma joue sur ma main, mon coude posé sur mon bureau. « Toujours intéressée ? »

_________________
Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022 F6ut

Shunshō Hirō

Revenir en haut Aller en bas


Shiro Mayuri

Données Spirituelles
Grade: Vice Capitaine de la 9e Division
Ven 15 Sep 2023 - 15:13 - Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022

Penaude, la jeune demoiselle attendait le retour du Capitaine quant à ses explications. Une personne sensée aurait probablement concentré son explication sur la beauté du Kaido, la possibilité de soigner les gens et de les sortir des situations les plus compliquées, voire de leur sauver la vie. Bref, toute la Noblesse de cette capacité utilisée par la Quatrième Division. Mais elle était comme ça, honnête, entière, elle ne pouvait pas envisager de présenter les choses sous l'angle qui la servait le mieux. Quelles que puissent en être les conséquences.

Le silence se faisait long, presque pesant alors que le Capitaine semblait réfléchir à sa demande. Loin de se mettre à stresser inutilement, Mayuri l'observait, cherchant à percer ses pensées au vu des expressions affichées sur son visage. N'y parvenant pas réellement, elle se laissa par moments aller à l'observation de la pièce, se demandant si la décoration de ce bureau permettrait d'en apprendre davantage sur le caractère du Capitaine.

Puis finalement, le Capitaine Hirō reprit la parole, partageant ses connaissances sur le Kidō et Kaido. Leurs modes de fonctionnement. Leurs objectifs. Leurs différences. Attentive, le regard de la Vice Capitaine était devenu nettement plus sérieux, buvant chaque parole de son professeur improvisé. Certes, sa maitrise du Kidō n'avait rien à envier à celle de nombreux Shinigamis. Mais obtenir la vision d'un Maitre du Kaido ne pouvait que l'aider à envisager d'autres pistes, d'autres possibilités offertes par cet art. Pourtant, une partie de ses explications fit froncer les sourcils de la jeune demoiselle qui ne put s'empêcher de réagir

J'imagine que c'est une des raisons pour lesquelles la maitrise du Kaido est conservée au sein de votre Division. Certains esprits malins seraient capables d'utiliser votre art pour infliger des blessures et attaquer leurs adversaires en endommageant leur organisme. Croisant volontairement le regard du Capitaine, affichant un sérieux assez rare chez la demoiselle, elle ajouta Soyez rassuré, ce n'est nullement ce que je recherche mais bel et bien la volonté de soigner et d'aider mes camarades. Blesser les autres n'est pas ce que je préfère, et encore moins avec une méthode aussi vicieuse.

De loin, elle préférait capturer ses adversaires plutôt que les blesser. Et même si elle savait bien que certaines situations demandaient forcément d'infliger des blessures voire de tuer celui que l'on affrontait, elle n'était pas de celle qui usait de moyens sournois. Un trait de sa personnalité dont on pouvait se douter au vu de son comportement habituel.

Se reconcentrant sur la suite des explications du Capitaine quant à la rigueur nécessaire à l'apprentissage du Kaido, et particulièrement de tous ses prérequis théoriques, elle acquiesça silencieusement. Si elle n'était pas de celle qui se plaisait à écouter de longues explications théoriques - elle avait d'ailleurs de nombreux souvenirs désagréables de l'académie - il en était tout autre quand elle avait un objectif derrière. Devant la dernière question de son interlocuteur, elle lui rendit son sourire pour répondre

En tant que Vice Capitaine, j'ai forcément des obligations au sein de la Neuvième Division. Mais je peux vous promettre d'utiliser tout mon temps libre, pendant toute la durée nécessaire, afin d'étudier tout ce que vous jugerez utile à mon apprentissage. Je ne suis pas de celles qui lésinent à la tâche, ni ne sous-estime la complexité de votre art. Si vous acceptez de me prendre comme élève, je suivrai avec assiduité tous vos conseils, je vous le promets! Et cela me donnera l'opportunité de dérider un peu Chiaki!

Une main sur la bouche pour se forcer à se taire alors que sa dernière phrase était sortie toute seule, comme à son habitude, témoignage d'un trop grand enthousiasme qu'elle n'avait pas réussi à contenir!
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t349-shiro-mayuri

Shiro Mayuri

Revenir en haut Aller en bas


Shunshō Hirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la 4ème division
Sam 23 Sep 2023 - 9:48 - Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022

Elle reste attentive. Une bonne chose. Mon sourire demeure tranquille sur mes lèvres quand elle me répond. « Il y a de nombreuses raisons qui font que le kaido est réservé à l’usage de la quatrième division. Certaines sont meilleures - ou plus entendables - que d’autres cela dit. » Je ne les énumère pas, elles sont fort nombreuses et là n’est pas le sujet de la conversation. Mais il y a quelque chose qui m’amuse dans son discours. Bien sûr, je suis et reste avant tout un médecin, c’est tout du moins la raison pour laquelle je suis ici, à la tête de cette division notamment. Pour autant, beaucoup ont tendance à oublier une chose concernant cette division. « Vous savez, certains esprits malins existent dans cette division. Nous sommes aussi des soldats après tout. »

Aucune animosité ne vient habiller mon ton, au contraire, il demeure toujours aussi tranquille, presque badin. Après tout, je ne lui jetterai pas la pierre à ce propos, nous sommes avant tout une division de support au vu de nos attributions et je ne suis moi même pas reconnu comme étant un grand combattant - bien qu’en réalité, je n’en ai pas la moindre idée. Je ne me suis jamais beaucoup intéressé à ma réputation, devenir Capitaine n’avait pas changé grand-chose à cela.

« Mais ça me rassure de savoir que ce n’est pas pour ce genre de connaissance que vous êtes là. » Un petit rire. Léger. Peut-être que je me joue un peu d’elle, difficile à dire. Je continue de l’écouter lorsqu’elle finit par répondre à ma propre question. Intéressée. Il semble qu’elle le soit toujours malgré tout. Une tâche complexe, un apprentissage laborieux mais une détermination qui semble - actuellement en tout cas - bien présente. De nouveau un rire léger s’échappe de mes lèvres lorsqu’elle parle de mon subordonné. Elle a l’air tout aussi déterminée dans son apprentissage du kaido que dans sa volonté à rendre ce dernier plus amical.

« Il semblerait que vous l’appréciez. C’est plutôt inattendu, c’est rarement le genre de réaction qu’il inspire de coutume. »
Je reste amusé, n’étant une fois encore nullement offensé par ses dires. Au contraire. Me relevant de mon siège, je rejoins l’une des bibliothèques qui sépare en deux mon bureau - derrière, une table avec de quoi faire du thé ou des préparations médicinales. Après quelques minutes à fouiller les étagères, je récupère entre mes doigts un livre épais à la couverture abimée d’avoir été maintes fois consulté. Habitué, j’ouvre ce dernier, glissant mes doigts sur le sommaire pour vérifier certaines informations avant de finir par rejoindre la shinigami derrière mon bureau pour lui tendre l’ouvrage. Un sobre “Livre de Médecine” habille sa couverture, la calligraphie à peine visible prouvant que l’objet a été consulté un nombre incalculable de fois.

« Et bien vous allez pouvoir commencer par apprendre ce qu’il y a dans ce livre dans ce cas. Concentrez vous sur les trois premiers chapitres dans un premier temps, puis le cinq et le six. Ce sera une bonne base sur laquelle commencer à travailler. » Je la laisse se saisir du livre, elle pourra constater que la tâche qui l'attend sera ardue. « Si vous avez des questions pendant votre lecture, vous pourrez voir avec Chiaki. Je lui demanderai de se tenir à votre disposition pour vous aider lorsqu’il est disponible. » Après tout, c’est aussi son rôle d’apprendre aux nouvelles recrues, même si les nouvelles recrues en question ont tendance à ne pas trop aller vers lui mais plutôt vers un sempai plus avenant. Ce sera un bon apprentissage pour lui aussi.

« Bien sûr, je serai responsable de votre apprentissage, même si je préfère vous demander de rester discrète sur ce dernier pour le moment. Après tout, je dois encore vérifier vos capacités. » Dans tous les cas, ce ne sera pas une perte de temps. « Des questions ? »

_________________
Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022 F6ut

Shunshō Hirō

Revenir en haut Aller en bas


Shiro Mayuri

Données Spirituelles
Grade: Vice Capitaine de la 9e Division
Dim 8 Oct 2023 - 17:09 - Même l'ennui, ça se soigne! PV Shunshō Hirō - Automne 2022

Attentive, elle écoutait les explications du Capitaine quant à l'exclusivité du Kaido à la Quatrième Division. Explications plutôt maigres puisque son interlocuteur demeurait assez vague à ce sujet. Peut-être existait-il certains évènements qu'il lui était interdit de divulguer? Ou peut-être ne souhaitait-il pas dévoiler trop d'informations avant d'avoir eu la preuve des intention de la demoiselle? Difficile de savoir. Toutefois, un détail retint l'attention de Mayuri, celle-ci demeurant un instant interdite devant cette information plutôt évidente. Des soldats. Pourquoi n'y avait-elle pas pensé?

Pardonnez-moi mais vous avez totalement raison. Comme beaucoup, je ne voyais votre Division que par le prisme du soutien que vous apportez aux autres Shinigami. Des soigneurs. Je ne vous imaginais effectivement pas du tout comme des combattants mais cela semble logique. Ne serait-ce que pour pouvoir aider sur le champ de bataille, vous devez bien évidemment savoir vous même vous battre.

Pensive, sa vision de la Quatrième Division venait soudainement d'évoluer. Une facette de cette Division qu'elle n'avait à aucun moment imaginé et qui contribuait à laisser son imagination vadrouiller comme cela pouvait lui arriver. Pendant quelques secondes, elle se prit à imaginer quelles pouvaient être les capacités martiales du Capitaine Hirō. Etait-il capable de tenir tête aux Capitaines des autres Divisions? Peut-être même à sa propre Capitaine? L'observant, elle se rendit soudainement compte qu'elle le fixait alors que le rire du Capitaine venait de retentir dans la pièce.

Ne vous inquiétez pas, ça ne change évidemment pas mon objectif! J'ai même du mal à envisager que l'on puisse utiliser le Kaido pour blesser quelqu'un. Cela me semble...comment dire...sournois. Ce n'est pas ma vision des choses, cela ne m'intéresse pas.

Remarquant un peu tardivement que sa remarque pouvait paraitre quelque peu insultante, elle se reprit rapidement, s'inclinant légèrement pour s'excuser

Je ne voulais pas me montrer insultante, excusez moi. Je comprends bien que votre Division doit savoir se défendre et je ne devrais pas juger sans connaitre. Mais j'insiste, tout ce que vous accepterez de m'apprendre me servira pour aider mes camarades, pas pour les blesser.

Heureusement, la suite des explications du Capitaine s'avérait plus légère, commentant sa réaction quant à celui qui l'avait escortée jusque dans ces bureaux, le fameux Chiaki. Elle ne le connaissait pas, il s'agissait de la première fois qu'elle le croisait. Pouvait-on dire qu'elle l'appréciait? Pas vraiment à vrai dire. Mais le personnage semblait perdu dans l'ennui et elle ne connaissait que trop bien ce sentiment. Ainsi, ressentait-elle un besoin au fond d'elle de le faire sortir de cet état.

Un léger sourire sur le visage, Mayuri observait le Capitaine. Et c'est sans le quitter un instant du regard qu'elle assistait à ses recherches au sein de sa Bibliothèque. Intriguée par le livre qu'il venait de récupérer et dont il vérifiait le contenu. Rapidement, sa curiosité fut assouvie puisqu'il lui apporta le fameux livre, la laissant le récupérer entre ses mains tout en lui expliquant quels chapitres elle devrait étudier. La première question qui lui vint à l'esprit fut "Et pourquoi pas le chapitre 4?", une question dont elle pourrait trouver la réponse seule en étudiant ledit ouvrage. Ainsi, elle décida pour une fois de se concentrer sur les questions qui avaient réellement de l'importance. Pour elle au-moins.

Ne vous inquiétez pas, je viendrai vous voir, Chiaki et vous-même, une fois que j'aurai entamé l'étude de cet ouvrage. Je ne doute pas que j'aurai des tonnes de questions à vous poser! Et évidemment, je ne parlerai à personne de cet apprentissage tant que vous ne m'en donnerez pas l'autorisation. Je vous suis déjà tellement reconnaissante d'accepter ma demande.

Réfléchissant un instant, elle ajouta alors

Pour le moment, deux questions seulement me viennent. Combien de temps faut-il généralement à un Shinigami pour apprendre les bases du Kaido? On dit que le Kaido est nettement plus complexe que le Kidō alors je me pose la question. Et, si vous me permettez une question personnelle, pourquoi avoir choisi vous-même d'apprendre le Kaido et de devenir Capitaine de la Quatrième Division?


Une question probablement bien indiscrète pour celle qui venait seulement de rencontrer le Capitaine. Mais c'est bien lui qui avait ouvert la porte à ses questions?
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t349-shiro-mayuri

Shiro Mayuri

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum