Before Tomorrow Comes :: Hueco Mundo :: Étendues désertiques :: Pics rocheux


Riful

Données Spirituelles
Grade: Vasto Lorde de La Escoria
Sam 13 Mai 2023 - 22:44 - Danse, danse, petite luciole !

Certaine créature aimait vivre dangereusement, prenant des risques inconsidérées, quitte à disparaître du jour au lendemain. Riful était clairement à l'opposée de ce genre de personne. Si elle avait plusieurs milliers d'années au compteurs, c'était précisément parce qu'elle avait conscience du danger qui l'entourait.

Alors pourquoi s'approchait-elle ainsi du Palais ? Pourquoi prendre un tel risque alors qu'il était clair qu'elle n'appartenait pas à la caste des Arrancars ? Ce n'était pas par curiosité. Elle s'était délaissée de ce genre de sentiment inutile depuis plusieurs générations. Non, la raison en était tout autre. Elle sondait. Testait les frontières invisibles qui séparaient cet endroit du reste du Hueco Mundo. Son dernier passage lui avait permis de rencontrer une antique créature du Yermo. Qui avait évoluée elle aussi pour faire comme ces moutons. Elle, elle persistait à ne pas changer.

Ses tentacules étaient plongés dans le sol, s'étalant sur plusieurs mètres sous la surface, ne laissant que la partie haute de son corps, la plus humaine, visible. Quelques unes ces lianes étaient toutefois présentes, démontrant qu'elle ne possédait pas un corps commun. Le sourire sur son visage était étrange. Elle observait les environs. Quelques Arrancars de basses castes l'avaient croisés mais n'avaient pas osés l'approcher. Sans doute parce que l'aura qui l'enveloppait démontrait qu'elle n'était pas une simple Hollow. Une personne s'approchait. Pas apeurée pour un sou, elle prit la parole suffisamment fort pour se faire entendre de celui ou celle qui approchait.

    - N'aie aucune crainte. Je ne suis pas là pour chasser les tiens. Je suis Riful, si cela t'intéresse.

Et si tel n'était pas le cas, ce n'était pas son problème. Elle était la Destructrice. Le reste importait peu.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t468-riful#2310

Riful

Revenir en haut Aller en bas


Aviela Garaitz

Données Spirituelles
Grade: La Quinta Espada
Dim 28 Mai 2023 - 17:14 - Danse, danse, petite luciole !

Même si les Pics n’étaient pas uniquement composés du Palais de investi par La Cámara, il serait idiot de se faire que cela ne formait pas pour autant leur territoire. Là où le bâtiment pouvait être leur quartier général, les terres l’entourant étaient leur zone d’influence, et il n’était pas envisageable de les laisser sans surveillance. Ne serait-ce que pour une question de sécurité.
Ainsi, lorsqu’une créature étrangère à leur clan fut aperçu, l’information ne mis pas bien longtemps à parvenir à des oreilles légitimes à agir s’il le fallait. Peut-être en raison du climat actuel, la tension depuis la défaite étant malgré tout présente, la concernée se décida à aller constater la chose de ses propres yeux.

Drapé de son imposante cape la caractérisant, et démontrait un soucis de l’apparence peut-être plus développé que chez d’autres de ses congénères, elle se contenta en premier lieu de garder ses distances, observant.
L’intruse était nullement humaine, mais bien une représentant de la vaste espèce qu’étaient les Hollows. Pas un Arrancar cependant. Une Menos, dont la puissance n’était nullement cachée, mais n’ayant pas achevé son évolution dans sa totalité. La raison de sa présence était-elle de justement achever ce processus comme il se défait ?
Elle ne serait ni la première, ni la dernière à venir les voir afin d’entamer cette transition.

La seule façon de le savoir était de s’approcher. Je n’étais pas de celles à craindre pour leur vie, car je savais bien quelle était ma place, et quelles étaient mes capacités. Survivre était mon but, et si j’avais échoué une fois, j’étais bien consciente que cela ne serait pas non plus aisé que cela m’arrive de nouveau.
Sans me cacher, je m’avançai vers l’inconnue. Qui ne le resta d’ailleurs pas bien longtemps, se présentant à moi avant même que je sois véritablement face à elle. Pourtant, ce n’était pas son nom qui me fit particulièrement réagir dans ses paroles.


    >> Crainte ? Quelle estime de soi il faut pour croire je puisse craindre la première personne sur se présentant à moi. Surtout dans des terres n’étant pas les siennes. Peut-être la peur devrait être dans l’autre sens…
Autant dire qu’il ne s’agissait pas de la meilleure façon d’entamer les choses. Chercher à se mettre en position de puissance dans l’inconnu. Cela pourrait-être perçu comme une tentative de défense, si la moindre agression pouvait être perçue.
Ce n’était pas le cas dans l’attitude de la Sorcière. Pas encore du moins. Bien entendu, si cette Riful continuait d’ignorer qu’elle était sa place, cela pourrait changer.
Pourtant, une chance allait lui être donnée. Le temps d’en savoir plus. Peut-être était-ce véritablement un alliée après tout, auquel cas l’heure n’était pas forcément de se l’aliéner. Pas tant qu’un sujet plus important était encore à leur porte.

    >> Mais il est toujours bon de savoir que la chasse n’est pas ton but. Si nous ne sommes pas au Palais, il pourrait être malheureux de s’en approcher un peu trop pour cela. L’issue particulièrement pourrait être désagréable pour celui qui s’y aventurerait.

_________________
Danse, danse, petite luciole ! Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas


Riful

Données Spirituelles
Grade: Vasto Lorde de La Escoria
Mer 31 Mai 2023 - 13:38 - Danse, danse, petite luciole !

    - Dans l'autre sens ? Tu es une amusante petite chose, toi.

Le sourire qui apparaissait sur son visage démontrait clairement l'absence de peur chez elle. Ce qui pouvait la faire passer pour une suicidaire à dire vrai, tant il devait être rare pour les Arrancars de La Cámara de voir un simple Hollow arriver ici avec tant de confiance.

Pour elle qui avait vécu au travers du Yermo des siècles durant, il était évidemment courant d'empiéter sur le territoire des autres, ce qui apportait forcément son lot de conflits et de dangers. Si elle avait survécu, ce n'était pas seulement parce qu'elle était forte mais surtout parce qu'elle savait analyser la situation avec soin. Ici, elle se savait capable de fuir si nécessaire. Elle n'était pas enfermée, cet endroit permettait la fuite dans de multiples directions. Mieux, ses capacités lui permettaient même de contenir un adversaire.

    - Il est bien évident que je ne prendrais jamais le risque de vous traquer si proche de votre prison d'argent. Même si je trouverai sans doute cela amusant. Je ne suis pas sotte au point de croire que je survivrai longtemps dans ces conditions.

Elle venait de poser son doigt au niveau de son menton, visiblement interrogative. L'idée que l'on puisse regrouper des Arrancars en un seul endroit était stupide selon elle. Mais terriblement pratique si un jour, elle se lançait dans le projet fou de frapper cette place forte avec d'autres Hollow. Elle n'en était toutefois pas encore capable, trop peu de Hollow désirant prendre un tel risque.

Elle reporta finalement son attention sur elle, alors que son corps se déployait peu à peu, sortant du sol, afin d'augmenter sa taille. Elle préférait souvent se rendre plus petite par principe, pour ne pas attirer l'attention, mais ici elle avait déjà été repéré.

    - Hum. Tu dois surement être une de leur esclave, je présume. As-tu un nom ou est-ce qu'ils se contentent de te siffler ? Enfin qu'importe. Comme je te l'ai dit, je ne suis pas là pour chasser, tu pourras donc rassurer tes maîtres. D'ailleurs je me demande comment ils sont, ceux qui se terrent derrière ces murs...

Elle s'estimait chanceuse d'avoir refusée la transformation. Même si en réalité, elle avait eu la chance de survivre à l'époque de l'arrivée des premiers Arrancars.

    - Je n'ai jamais compris pourquoi vous teniez tant à ressembler aux Shinigamis. Peut-être que je parviendrais à mieux vous accepter si c'était le cas. Quelle est ta raison, petite luciole ?
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t468-riful#2310

Riful

Revenir en haut Aller en bas


Aviela Garaitz

Données Spirituelles
Grade: La Quinta Espada
Dim 20 Aoû 2023 - 15:03 - Danse, danse, petite luciole !

Cette présence pouvait sonner comme une blague. Autant d’assurances dans ses paroles. Autant de provocation dans une situation où cela ne pouvait guère amener du bon. Elle clamait ne pas être sotte, mais ses actes tendaient plutôt vers le contrôle. Ne disait-on pas qu’il valait mieux montrer une chose plutôt que de la raconter ? Ainsi, jusqu’à preuve du contraire, Aviela ne pourrait que assumer de la profonde imbécillité de son interlocutrice.
Ou de son envie de mourir. Ce qui, à ses yeux, n’était pas bien différent en fin de compte. Encore plus à la suite de ses paroles.

Bien sûr, elle pourrait s’énerver et, sans perdre de temps, exécuter sur place cette prétentieuse. Si elle était du genre à savoir ravaler sa fierté quand il le fallait, cela n’empêchait pas qu’elle en possédait bien une. Et que certains mots n’étaient pas de nature à plaire.
Mais, si véritablement elle n’était pas dénuée de toute intelligence, ce dont la Sorcière doutait plus que fortement, cela voudrait dire que tout cela était volontaire. Et donc, l’Arrancar n’entrerait pas dans ce jeu là.
Avec un peu de chance, le spectacle pourrait ainsi se montrer distrayant.

    >> Peut-être pas à ce point, mais la sottise semble cependant bien être présente. Si esclaves il y a en ces lieux, ce seraient plutôt les tiens. Ah, non… Vous n’avez même pas l’autorisation d’y demeurer…
Nul Hollow ne pouvait espérer rester au palais de l’Hybris sans arracher son masque. Ce fait était connu de tous, seuls les Arrancar étant tolérés au sein de La Cámara. Bien sûr, cela ne signifiaient pas que tous avaient la même valeur. Bien au contraire même.
Mais, aux yeux du clan, tous étaient déjà au-dessus de celle lui faisant alors face. Ce simple constat semblait marquer une profonde différence entre les deux créatures, cette dernière ayant l’air d’avoir un avis similaire sur les Arrancar justement.
Idiote avait-on dit ?

    >> Pour l’autre point… Eh bien il s’agit encore d’une démonstration d’un profond manque de réflexion. Ressembler aux Shinigami n’a jamais été un but. Tout comme je suppose que ressembler un peu plus aux humains n’a jamais été le tien ?
Bien entendu, il y avait une différence au niveau de la nature. Devenir Vasto Lorde, puisqu’il n’était pas difficile de se rendre compte que j’en avais une face à moi, faisait en effet se rapprocher visuellement le Menos du mortel, perdant généralement en carrure, en bestialité. Les Arrancar, en arrachant ce qui les diminuait, brisaient justement en partie la frontière existant entre eux et les Dieux de la Mort.
Mais cela ne nous faisait pas être des leurs pour autant, bien heureusement.


    >> Mais si tu veux une réponse, celle-ci est simple. L’évolution. Tout comme tu as certainement voulu évoluer jusqu’à être ce que tu es, pourquoi nous arrêterions nous avant la fin ? Si une autre étape se présente, autant la franchir.
    Le contraire témoigne d’un certain manque d’ambition. Ou de compétence. Je te laisse choisir ce qui te convient le mieux.
Une troisième option existait. Les deux. Certainement celle applicable dans le cas de la sotte.

_________________
Danse, danse, petite luciole ! Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas


Riful

Données Spirituelles
Grade: Vasto Lorde de La Escoria
Dim 20 Aoû 2023 - 16:58 - Danse, danse, petite luciole !

Il était normal pour une créature sans importance d'essayer de se donner de la contenance. Après tout, elle se trouvait devant la Destructrice, cela ne pouvait qu'engendrer de la peur et de l'admiration. Elle avait cependant raison sur un point : les Hollow n'avaient aucun droit de pénétrer en ces lieux. Et si la raison était évidente, Riful était d'humeur taquine. Elle se mit alors à rire, tout simplement, tandis que ses tentacules s'approchaient de la jeune femme sans jamais la toucher.

    - Tu n'as pas tout à fait tort. Mais en réalité, quel intérêt aurait-on à s'amasser ici comme du bétail ? Les véritables animaux de ce monde, ce sont vous après tout. De petites lucioles inoffensive, tout juste bonnes à émettre un peu de lumière. Vous avez peur de la noirceur du Yermo et vous avez raison. Petite chose fragile. Je t'aime bien, cependant. Tu as du caractère.

Pieux mensonge. Elle n'aimait aucun Arrancar. Hethna étant une exception. Pour elle, ils ne méritaient que de mourir. Et si les propos d'Aviela n'étaient pas faux sur bien des points, ils n'étaient pas suffisants pour lui faire entendre raison. Pour l'Arrancar, Riful ressemblait à un humain, du moins en partie ? Comme quoi, tout n'était pas à jeter chez eux. Et son sourire s'élargissait à mesure que la Luciole répondait. Il était aisé de les repousser dans leur retranchement. La peur habitait cette petite âme fragile.

    - Ambition et compétence, dis-tu ? Je comprends que tu te poses la question, toi qui n'est ici qu'une esclave. Pour ma part, j'ai atteint la perfection depuis longtemps. A quoi bon arracher son masque s'il est nécessaire de redevenir ce que vous étiez pour libérer votre plein potentiel ? C'est idiot, tout simplement.

Après tout, qui pouvait la contredire à ce sujet ? Sous couvert de gagner en puissance, les Arrancars devaient reprendre leur forme réelle pour libérer le pouvoir qui était le leur. Il n'y avait rien de plus idiot que cela à ses yeux. Finalement, seule l'apparence extérieure changeait. Et jamais bien longtemps sous peine de mourir.

    - Moi qui n'aspirait qu'à vous comprendre... Quel dommage d'être tombé sur la brebis galeuse. Ce n'est pas grave, petite luciole. Je trouverai bien un autre dégénéré de ton espèce qui répondra à mes questions. Va donc, je te libère de tes responsabilités. Tu pourras même te vanter d'avoir tenu la dragée haute à la Destructrice.

Elle était insignifiante. Même son odeur était repoussante.

A vomir, finalement.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t468-riful#2310

Riful

Revenir en haut Aller en bas


Aviela Garaitz

Données Spirituelles
Grade: La Quinta Espada
Dim 20 Aoû 2023 - 17:40 - Danse, danse, petite luciole !

Un éclat de rire vint briser le rythme de la discussion. Comment pouvait-il en être autrement ? Sous ses grands airs, cette Riful était probablement la plus grande incarnation du manque d’intelligence qu’avait pu croiser la Sorcière en ce monde. La majorité de ses habitants avait en effet le minimum de logique nécessaire pour ne pas chercher à se prétendre plus qu’ils ne l’étaient sur ce point. De véritables animaux mués par l’instinct et laissant toute trace de réflexion de côté.
Au contraire du spécimen face à elle. Tellement sûre d’elle, tellement persuadée d’avoir compris la réalité des choses. Et tellement éloignée de cette dernière. Une réflexion dénuée de toute logique car refusant de voir la possible contradiction.
Un véritable clown se donnant en spectacle. Cela avait le mérite de divertir Aviela comme rarement au sein du Hueco Mundo.

    >> Si nous sommes du bétail si vulnérable, venez donc nous cherchez. A moins que les tiens aient trop peurs de l’extérieur et préfèrent continuer à se terrer dans l’ombre, à l’abri. A quoi bon exister pour l’éternité si c’est pour la passer dans la peur ? Je dois cependant avouer que tu as plus de mérite que tes congénères en osant venir ici.
A moins que ces derniers aient justement manipuler ton ego pour t’envoyer mourir ici ?
Une simple réflexion qui me parvint à l’esprit. Possible explication possédant une certaine logique pouvant donner une raison à sa présence en ces lieux, tout en provocant la première personne croisée. Même la vermine qu’étaient les siens devait être las d’une telle attitude, risquant d’attirer une attention qu’ils ne souhaitaient.
Après tout, au sein de l’Acuerdo, la majorité de ceux n’ayant pas eu le courage de se libérer de leur masque s’était réunie au sein de la Escoria, les misérables s’étant regroupés pour fuir une réalité à laquelle ils ne pouvaient faire face, trop faibles qu’ils étaient.
Nul doute qu’un jour, La Cámara serait débarrassée de l’existence de ce poids.


    >> Mais alors, pourquoi t’obstiner à parler d’un sujet auquel tu ne connais visiblement rien ? Nul Arrancar ne redevient ce qu’il était, car la Resurrección n’est en rien la forme que nous possédions auparavant. Penser que l’animal que tu es incarne la perfection démontre bien de ton manque total de connaissance.
Comment quelque chose encore capable d’évoluer pouvait-il parfait après tout ? Ce serait comme voir un Adjuchas affirmer qu’il l’était. Cela n’aurait absolument aucun sens.
Même Aviela n’affirmait pas avoir atteint ce but tant convoité, étant consciente qu’un stade encore supérieur qu’elle n’avait pas encore maîtrisé existait.
Alors voir cette incapable le prétendre ? Comment ne pas désespérer d’un jour avoir été de cette espèce ?

    >> Tu as au moins eu le mérite de me divertir avec ton idiotie. Je suppose qu’au sein des tiens, tu dois servir de bouffon. Mais il serait temps que tu te rappelles de ta place. Tu n’es pas chez toi en ces terres et n’as donc nul pouvoir de décider quoique ce soit ici.
    Je te conseille donc de t’en souvenir et que la Vermine que tu es retourne à l’abri dans sa grotte.

_________________
Danse, danse, petite luciole ! Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas


Riful

Données Spirituelles
Grade: Vasto Lorde de La Escoria
Ven 25 Aoû 2023 - 11:25 - Danse, danse, petite luciole !

Quelle arrogance. Mais elle ne pouvait pas le lui reprocher. Même si malheureusement, la folie semblait gagner l'esprit de cette frêle créature. Après tout, cette tour existait précisément pour les protéger des dangers extérieurs non ? S'ils se terraient dans cette tour d'ivoir, c'était précisément parce qu'ils se savaient en danger dans le monde extérieur, un monde qu'ils ne dominaient pas en dépit de leur volonté.

    - Tu parles de peur alors que toi et les tiens vivez caché ici. Protégés par des murs. Mais moi, je suis là. Qu'attends-tu ?

Ses tentacules se déployaient autour d'elle, comme pour répondre aux menaces implicites. Il était facile de parler. Mais tant qu'elle était seule, elle ne représentait aux yeux de la destructrice rien de plus qu'un moustique à écraser. Mais elle le sentait, cette créature refuserait de l'attaquer. Simplement parce qu'elle se savait inférieure. Et rien que ce constat suffisait à Riful pour se sentir plus forte encore. Meilleure que cette chose sans défense.

Son petit discours sur la Ressureccion fut purement et simplement ignoré. Riful préférait observer Aviela, lui adressant un simple sourire de défi. Elle n'estimait pas être inférieur aux Arrancars. Et discourir de ce principe avec l'une d'entre eux ne servait à rien. Surtout que de ce qu'elle savait, La Cámara était certainement le pire groupe parmi les autres à ce sujet.

    - Et bien ? Tu as si peur de la vermine pour rester là, sans réaction ? Laisse-moi te prouver à quel point toi et les tiens n'êtes que des insectes pour nous autre. Ma grotte est bien éloignée d'ici. Tu devrais avoir le temps de me corriger non ? Sauf si tu aimes montrer les dents mais que tu ne sais pas mordre ? Pauvre, pauvre petite chose sans importance. Je te plaindrais presque... Si tu n'étais pas si appétissante.

Et elle se mit à rire. Clairement, on pouvait acter qu'il s'agissait ici d'une menace. Tout du moins d'une provocation. Mais comment réagirait l'esclave de son peuple ?
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t468-riful#2310

Riful

Revenir en haut Aller en bas


Aviela Garaitz

Données Spirituelles
Grade: La Quinta Espada
Dim 17 Sep 2023 - 9:02 - Danse, danse, petite luciole !

    >> Cachés ? Notre palais est visible de tous, témoin de notre place en ce monde. Au dessus de vous tous, vous observant au mieux avec le seul dédain que vous méritez.
Le temps de la politesse était depuis longtemps passé. La créature venait en leurs terres et se permettait de déverser l’entier déballage de son manque flagrant et d’intelligence, et d’instinct de survie ?
La provocation n’avait que trop durée. Aviela n’était pas une combattante, elle était la première à le dire. Elle ne répondait que rarement aux provocations lorsqu’une autre issue divertissante se présentait à elle. Ce qui n’était plus le cas en cet instant.
Réduire ce cafard en cendre était la seule chose qu’elle méritait, rien dans l’échange n’assurant le divertissement qu’elle recherchait tant.

    >> Tu n’es tellement rien que tu ne mérites même pas que je sois sur mes gardes. Mais ton intellect limité doit confondre avec une absence de réaction. Mais soit, je suis d’humeur magnanime et vais t’offrir ce que tu sembles tant rechercher. La mort. Espérons simplement que tu assures le spectacle. Virevolte, Bruja Carmesi.
Les bras croisés, elle était allée chercher sa lame dans la doublure de son manteau. D’un ample mouvement, elle les ouvrit en grand, se tailladant au passage. Et, en à peine un instant, la plaie laissa échapper des papillons enflammés en lieu du sang. Le temps d’un clignement ils entourèrent leur maîtresse tels un cocon.
Dans un déferlement embrasé la Sorcière en sortie, resplendissante dans cette forme nouvelle, ayant au passage arraché un fragment de son masque afin de libérer l’un de ses yeux.

Pas d’autres mots. Ce n’était pas nécessaire. J’étais trop supérieure à elle pour que cela ne marque. En lieu de cela, mes sujets vinrent se réunir autour de moi. D’un simple mouvement de la main, dans lequel un œil attentif pourrait desceller tout le dédain ressenti en cet instant, j’employais une arme que même un être inférieur devait reconnaître.
Un Bala, assaut plus rapide mais moins puissants que des Cero. Suffisant pour tuer les faibles, surtout accompagné de mes chers enfants. Je perdais certes certains d’entre eux au passage, mais qu’importe. Si elle était telle que je l’attendais cela n’aurait nulle incidence. Si elle se révélait un minimum capable de se défendre…
Et bien le nombre de mes Mariposa Infernal ne serait pas un problème.



_________________
Danse, danse, petite luciole ! Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas


Riful

Données Spirituelles
Grade: Vasto Lorde de La Escoria
Dim 17 Sep 2023 - 11:01 - Danse, danse, petite luciole !

Et bien cela n'avait finalement pas traîné. Mettre en rage les Arrancars était une seconde nature pour Riful et lorsqu'elle parvenait à ses fins, elle devait admettre en être satisfaite. Seulement voilà, elle allait maintenant devoir faire face à cette hargne en s'opposant à cette Camara.

Et la chose qu'elle devait admettre, c'est que cette petite créature savait réchauffer l'atmosphère. Une fois encore, elle observait cette fameuse libération dont les Arrancars étaient si fiers. Cette libération qui les ramenait un peu en arrière, dévoilant alors les capacités réelles qui étaient les leurs. Certes, elle avait maintes fois entendu que "ce n'était pas une régression" mais elle ne pouvait s'empêcher de le penser.

Perturber par ses pensées, elle ne fit rien pour contenir le Bala et ces étranges créatures qui l'accompagnaient, qui renforçaient visiblement cette attaque. L'impact déchira au passage plusieurs tentacules qui tombèrent au sol, générant automatiquement de la souffrance pour la Destructrice. Elle serra les dents, se refusant de lui montrer que cette technique avait eu plus d'impact que prévu.

    - Je vois que je me suis trompé de surnom. En réalité, tu es un si joli papillon. Et qui a du mordant par dessus le marché. Je sens que l'on va s'amuser toi et moi. Mais ne te brûle pas complétement, petite chose. Prenons notre temps, veux-tu ?

Car Riful était joueuse. En dépit de son corps et de la masse qui la composait, elle était capable de se mouvoir à vive allure. Ainsi, elle disparut un court instant, déployant ce fameux sonido dont les Arrancars étaient si fiers. Un de ces rubans fut projeté dans la direction de Aviela afin de la repousser, tandis que la suite arrivait. Car comme tout bon chasseur, Riful savait qu'il était primordial de capturer sa proie avant la mise à mort.

Sous son adversaire, le sable, le sol, se mit à bouger. Et des tentacules jaillirent de toutes parts, cherchant simplement à enfermer le papillon dans une cage toute particulière. Constituée du corps même de la Chasseresse. Riful savait qu'en agissant ainsi, elle prenait des risques évidents. De ce qu'elle avait vu de sa proie, cette dernière était capable de faire appel à des créatures quelques peu "enflammées". Mais qu'importe. Car son propre pouvoir résidait précisément en cela. Et de fait, elle était bien plus résistante que la base des créatures qui vivait au sein du Monde Creux. Après tout, n'était-elle pas une véritable Vasto Lorde ?


https://www.before-tomorrow-comes.fr/t468-riful#2310

Riful

Revenir en haut Aller en bas


Aviela Garaitz

Données Spirituelles
Grade: La Quinta Espada
Dim 17 Sep 2023 - 11:46 - Danse, danse, petite luciole !

    >> Et toi tu n’es donc pas un cafard, mais un ver…
Les armes de la créature étaient en effet cela. De simple vers venant fouetter, ou se cacher dans le sol afin de prendre par surprise et contenir. Elle n’allait pas commenter du manque d’honneur d’une telle manœuvre. Après tout, n’était-elle pas elle-même étrangère au seul concept d’honneur ? Manoeuvre, tromperie. Parfois même lâcheté. Aux yeux d’Aviela, tout était bon pour parvenir aux deux seuls buts l’intéressant. La survie et le divertissement.
Et, pour quelqu’un qui aimait tromper et manoeuvrer dans les coulisses, elle appréhendait pourtant ses affrontements comme de véritables spectacles.
La Bruja Carmesi envoûtait ses adversaires par sa magie embrasée.

Flamboyante, la Sorcière s’élevait.
Les blessures n’étaient qu’accessoires. Pire encore, les blessures ne faisaient que renforcer la mise en scène, ainsi que ses capacités. Chaque goutte de sang versée devenait un Mariposa Infernal, son essaim prenant alors de plus en plus d’importance, illuminant de leur éclat le champ de bataille. Et au milieu, elle-même, seule et unique Reine de cette armée.
Confiante, elle souriait malgré les liens la retenant. Contretemps gênant, mais au final bien anecdotique.

    >> Les plus beaux spectacles ne sont-ils pas éphémères ? Rien de tel que de se donner corps et âmes dans cette chorégraphie ! Ne pas hésiter à se consumer de tout son être !
De nouveau son essaim se regroupait autour d’elle. Les entraves l’empêchait d’ordonner de mouvements de bras, mais ce n’était rien. Les fragments de son être savaient malgré tout obéir au moindre de ses ordres.
L’attaque fut en deux temps. Le premier où l’essaim vint se réunir autour de sa maîtresse. Le deuxième où il se mit à se réunir autour de la bête, dansant en une imposante tornade ardente. Le feu brûlait, intense. Ne pas s’en protéger était exposer sa chair.
La Sorcière enflammait sa vie comme celle de ses opposants, leurs blessures n’étant que difficile à contenir. L’issue de cet affrontement aurait son importance, le but restant de remettre à sa place un misérable ver.
Mais, encore une fois, Aviela souriait. Dans le feu du moment présent, elle ne pensait qu’à la beauté de cet instant.


_________________
Danse, danse, petite luciole ! Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas


Riful

Données Spirituelles
Grade: Vasto Lorde de La Escoria
Dim 17 Sep 2023 - 13:15 - Danse, danse, petite luciole !

    - Un ver ? Un peu plus que cela je pense.

En soi, c'était presque poétique. Deux insectes qui se débattaient pour savoir qui était le plus fort. Le feu était dérangeant et Riful devait composer avec un élément qu'elle n'appréciait évidemment pas. Et elle en vint à se dire que son corps résistant était décidément une véritable aubaine.

Sa petite cage avait volé en éclat tandis que l'attaque l'entourait, l'enveloppait. Elle sentait l'agacement poindre. Et la douleur l'envahir tandis qu'elle était la cible de cette multitude de papillons démoniaques. Seulement cette fois, plus question de simplement subir tandis que ses tentacules tombaient. L'un de ses grands atouts étant sa formidable capacité à se régénérer, elle libéra une partie de son pouvoir.

La douleur s'atténuait tandis que ses tentacules balayaient l'espace autour d'elle pour écraser un maximum de ces papillons. Pas encore assez mais déjà utile pour la suite. A mesure que le feu meurtrissait ses membres, ses cellules se régénéraient presque immédiatement, limitant l'impact sur sa chair. Mais la défense n'était pas sa seule option, loin s'en faut. Et la distance ne représentait rien pour celle qui pouvait étendre ses membres à volonté.

Se repliant sur elle même, la partie basse de son corps se mit en mouvement. Tournoyant sur sa position, les tentacules balayèrent l'espace autour d'elle afin d'éteindre ce début d'incendie. Afin de déchirer le corps d'Aviela. Ayant renforcé ses membres, le choc risquait de faire mal. Elle eut un sourire alors qu'elle cessait subitement sa rotation, croisant les bras sur son torse.

    - Toi qui aime voir les choses brûler... Voici un présent.

Disparo. Très semblable au Cero, le tir énergétique pouvait être propulsé à partir de n'importe lequel de ses membres. Ici ? Un tentacule qui avait plongé dans le sol pour ressortir derrière la jeune femme. Libérant un trait d'énergie puissant permettant d'exploser sa cible. Si elle était touchée.


https://www.before-tomorrow-comes.fr/t468-riful#2310

Riful

Revenir en haut Aller en bas


Aviela Garaitz

Données Spirituelles
Grade: La Quinta Espada
Dim 17 Sep 2023 - 14:11 - Danse, danse, petite luciole !

L’orgueil était chose présente chez les deux adversaires. L’une comme l’autre ne doutait à aucun instant de sa supériorité. Pour la membre de La Cámara, la vermine rampant au sol ne pouvait atteindre l’incarnation de l’évolution qu’elle était. Le sol était le domaine des misérables et le ver ne pouvait que chercher à s’élever.
Elle n’avait pas besoin de se défendre des assauts. Au final, ils n’auraient nulle importante. Ni les morsures de ses membres inférieurs, véritables incarnations du rampant qu’elle était. Ni ce qui semblait être un Cero, tiré là aussi depuis un appendice tentant vainement de s’extirper du sable.
Elle encaissait. La douleur était certaine. Nul doute à ce sujet. Et pourtant, elle n’en semblait que plus sûre d’elle.

Chaque sang versé la renforçait. Son essaim n’était plus qu’imposant. La Reine étendait son influence tandis que la Destructrice ne faisait au final que créer.
L’ironie était présente à n’en pas douter. Pourtant, il fallait noter la volonté certaine du cloporte à ne pas être consumé. Les flammes étaient présentes, mais ne dévoraient pas autant qu’elles le devraient. Ou du moins cela ne durait pas. Il y avait un point qui devait être reconnu. Un Arrancar perdait généralement en faculté de régénération.
A n’en pas douter, son opposante était en pleine possession de ses moyens sur ce point.

    >> Quelle déception… Vu tes mots je m’attendais à un présent digne d’intérêt. A peine un feu de paille… Comment ai-je pu croire qu’une vermine pourrait assurer le spectacle ?
Les papillons se réunissaient. Pas autour de leur maîtresse. Le temps n’était pas à la protection. Son sourire se fit plus grand. Plus la Reine fragmentait son âme, plus sa présence en était difficile à ignorer. Et donc plus les assauts en devenaient furieux.
Un claquement de doigts. Le mouvement s’initia. Les insectes de feu frappaient, sans distinction. Tous ne toucheraient pas. Mais la carrure de l’opposante était telle que certains auraient du mal à louper leur cible. Surtout qu’ils se rapprochaient, inexorablement. Et une fois à portée, ils se transformèrent de nouveau en la tornade ardente, comme précédemment.
Ou presque. Les Mariposa Infernal étant plus nombreux, l’intensité de l’attaque l’était également. Surtout qu’une surprise était encore réservée.

Si sa maîtrise des techniques identitaires des Menos s’était limitée au Bala jusque là, Aviela restait experte en la matière. D’un simple geste, elle généra autour de la Vasto Lorde ce que cette dernière pourrait identifier comme une Négacion. Ou du moins un dérivé de cette dernière. Destiné non pas à la défense, il s’agissait de l’enfermer dans une cage, en plein milieu des flammes.

    >> Voyons ce qui sera le plus intense. Mes flammes, ou ta régénération ?


_________________
Danse, danse, petite luciole ! Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas


Riful

Données Spirituelles
Grade: Vasto Lorde de La Escoria
Dim 17 Sep 2023 - 17:15 - Danse, danse, petite luciole !

Une déception ? Qu'un simple Arrancar puisse réagir ainsi, voilà qui la mettait hors d'elle. Il n'était plus question de se laisser ainsi balader par une créature si frêle. Si fragile. Alors qu'elle allait réagir, Riful fut néanmoins surprise par la suite. Le Negación n'était pas là pour la préserver, évidemment, mais plutôt pour l'enfermer dans un cocon explosif. Les papillons se transformaient en une véritable tornade infernale tandis que les parois du Négacion empêchaient la Belle de se sortir de ce piège mortel.

Finalement, les parois se brisèrent. Laissant de nouveau apparaître Riful. Cette dernière, toujours debout, avait cherché à se préserver des flammes en s'enveloppant dans son propre corps, se recouvrant de multiples rubans. Cela n'avait pas été utile. L'intensité des flammes couplée à ce redoutable Négacion ayant eu raison d'elle.

Au sol, de multiples lianes carbonisées. Elle-même démontrait désormais une apparence différente. Gravement brûlée, une partie de son visage était marqué tandis que son corps fumait encore. Sans sa résistance, elle en serait certainement morte. Cette femme était bien plus redoutable qu'elle ne l'avait cru et sa colère prit de l'ampleur. Déployant la partie basse de son corps, elle fit en sorte de gagner en taille. Mais cette fois, ce ne serait pas pour simplement impressionner l'autre. Ces maudits papillons avaient fait leur effet et il en restait encore beaucoup autour d'elle. Mais pour l'heure, ils la laissaient tranquille.

    - Tes flammes sont terribles et même ma régénération n'a pu m'en préserver. Pour le moment. Malgré tout, je ne peux pas laisser une minable comme toi me traiter de vermine. Tu veux du spectacle ? Alors soit !

Feu de paille ? Quitte à y laisser des plumes, Riful comptait bien tout donner. Sa main était entaillée et du sang en coulait. Parfait, cela serait le catalyseur parfait pour la suite. Si le premier "cero" n'avait pas été impressionnant, celui-ci risquait d'être plus efficace. La Destructrice ne portait pas ce nom sans raison. Levant la main, elle libéra alors un terrible rayon destructeur. Cela l'impactait elle-même mais désormais, se préserver ne serait plus nécessaire.

Bénéficiant désormais d'un corps plus grand que la normale, elle allait pouvoir se déchainer. Ses tentacules plongèrent dans le sol à très grande vitesse, soulevant des gerbes de sables un peu partout. L'instant d'après, ils ressortaient tout autour de la femme-papillon. Cherchant à la noyer sous le flux des attaques. Pilonnant la zone pour réduire en charpie cette folle furieuse. Certaines de ces lianes cherchant également à l'immobiliser afin de réduire ses possibles réactions à néant.

Danse, danse, petite luciole ! UY5y5Fz

Quant à ce bras qu'elle levait dans sa direction ? Elle venait de le renforcer afin de tenter de la transpercer de part en part. Un des rubans fut alors projeté, perdu dans la masse, afin de clouer ce joli papillon au sol.



https://www.before-tomorrow-comes.fr/t468-riful#2310

Riful

Revenir en haut Aller en bas


Aviela Garaitz

Données Spirituelles
Grade: La Quinta Espada
Dim 17 Sep 2023 - 18:15 - Danse, danse, petite luciole !

Je me délectais de ce bûcher. Comment pourrait-il en être autrement ? Une vermine coincée dans piège, prise dans les flammes. Une issue fatale pour plus d’un adversaire. Nulle issue pour l’arrogante, sauf à agoniser sous l’effet de mes chers enfants. N’était-ce pas magnifique.
Cela aurait pu. Si tout s’était arrêté ainsi. Si cet acte était le grand final du spectacle et que le rideau tombait. Au pire un simple rappel, histoire de clore comme il se devait cette représentation. Tout aurait été si parfait.


La Vasto Lorde se redressa. Blessée. Certains pourraient dire presque mourante. Mais elle était encore debout. Et elle était visiblement énervée. Elle qui, tout comme la membre de La Cámara, se paraît de son arrogance, laissait éclater sa fureur. Aux yeux de la Sorcière, pour qui un combat ne se jouait pas que sur les coups échangés, il s’agissait en un sens d’une victoire. Celle se croyant toute puissante était mise à mal. L’orgueil de ceux se pensant invincibles était chose dont elle se délectait, elle qui ne craignait pas la défaite.
Mais ne pas la craindre ne voulait pas dire l’apprécier. Ainsi, lorsqu’elle vit la fureur dont son opposante faisait preuve, l’instinct de survie en elle s’éveilla.

Les Mariposa Infernal encore en état se réunirent autour d’elle. L’heure n’était plus à l’offensive. Un bouclier fait d’ailes enflammées, encore renforcé par la volonté de leur Reine. La Sorcière était prudente. Mais l’assaut était encore plus violent.
Bien que grandement affaibli, le puissant Cero brisa la protection, les lianes venant l’enserrer n’aidant pas. Ce qui la laissa à la merci d’autres attaques venant une nouvelle fois du sol, la transperçant de part en part. Les blessures étaient sérieuses. La seule prolifération de papillons en était témoin.

    >> Il y a en effet du mieux. Je dois le reconnaître. Même si ce n’est pas encore suffisant…
Le fait qu’elle se tenait encore debout était la seule preuve que ce n’était pas suffisant. Les papillons étaient cependant toujours présents autour d’elle. Leur nombre étant suffisant, il était temps de passer à une autre stratégie. Plusieurs d’entre eux se rapprochèrent alors de la Sorcière, retournant alors au sein de son âme, régénérant celle-ci.
Elle était en sale état, à peine mieux que son opposante. Pourtant, elle se redressait quelque peu, démontrant l’utilité de cette action. Et une nouvelle fois son bras fut tendu. Un nombre plus faible que prévu de ses sujets furent envoyés sur la Menos, la plus grande partie de ses sujets restant prête à la protéger.

Cet assaut n’avait pas pour but de la tuer. Je doutais fortement que cela soit suffisant. Au mieux cela la forcerait à s’en protéger. Mais il y avait de fortes chances qu’elle ne voit pas venir ceux qui allaient directement se décomposer au sein de son corps. Le feu qu’elle avait connu viendrait cette fois de l’intérieur.
Mais je devais bien reconnaître une chose.
Elle avait plus de valeur que je ne le pensais. Elle avait dit s’appeler Riful il me semblait...



_________________
Danse, danse, petite luciole ! Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas


Riful

Données Spirituelles
Grade: Vasto Lorde de La Escoria
Dim 17 Sep 2023 - 19:51 - Danse, danse, petite luciole !

    - Il est amusant de constater néanmoins qu'en dépit de tes flammèches, tu ne parviens pas à m'abattre non plus.

Si elle même faisait de l'esbrouffe, il était évident qu'il en était de même pour la jeune femme. Et cela la faisait sourire. Pas parce qu'il était difficile pour l'une ou pour l'autre de se départager mais plutôt parce qu'en dépit de leurs différences, il y avait quand même des similitudes flagrantes entre elles. Mais elle ne l'admettrait pas, pas question de subir un tel affront.

Quoi qu'il en soit, il lui fallait désormais se préserver. Elle n'avait plus le choix. Alors que ces papillons revenaient vers elle, la Belle disparut subitement pour se mettre hors de portée. Certes, ces créatures semblaient la suivre mais loin de ce piège précédent, elle pouvait de nouveau faire appel à sa régénération. Et de ce côté là, elle n'avait pas à craindre de grands mondes tant son pouvoir était développé. Ainsi, à mesure que ces "bêtes" l'atteignaient, ses cellules se régénéraient immédiatement.

Seulement la défense n'était pas la seule arme à sa disposition. Il lui fallait désormais frapper. Semer le doute. Ne pas la laisser prendre le dessus moralement. De nouveau un Sonido. Mais cette fois, pour approcher. Pour se donner de la vitesse. Alors qu'elle arrivait à pleine balle sur elle, faisant fi des papillons, elle arma son poing et chercha à la frapper, laissant de nouveau ses tentacules prendre le relais pour tenter de l'atteindre. A de multiples reprises.

Elle connaissait le danger de s'approcher de la sorte. Mais comptait aussi sur la surprise. Après tout, qui irait se jeter droit dans la gueule du loup ?

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t468-riful#2310

Riful

Revenir en haut Aller en bas


Aviela Garaitz

Données Spirituelles
Grade: La Quinta Espada
Dim 17 Sep 2023 - 21:02 - Danse, danse, petite luciole !

Il serait surprenant que cela ne dure beaucoup plus longtemps. Car il serait surprenant que chacun des participants à cette danse ne puisse encaisser les attaques de l’autre trop de fois. Les deux femmes étaient fortes, à n’en pas douter. Aviela pensait que cet affrontement ne présenterait nulle difficulté, elle s’était trompée.
Malgré cela, elle était toujours confiante en sa victoire. La supériorité des Arrancar était certaine, elle n’en doutait pas. Et, en cet instant, il lui semblait être un peu plus en forme que la primitive. Pas de beaucoup certes, mais elle sentait déjà l’assaut perdre en intensité.

Une Négacion fut dressée. Cette fois, le but défensif fut certains. La plupart des coups qui lui furent adressés vinrent s’écraser sur la barrière spirituelle. Certains passèrent outre. Suffisamment pour la blesser. Mais pas assez pour lui faire poser genou à terre.
Pendant un instant, elle envisagea de rappeler à elle d’autres fragments de son âme afin de reprendre des forces. Qui des deux gagnerait le jeu de la régénération ? Probablement pas elle, il fallait bien le reconnaître.
Alors elle changea d’avis. Et afficha un large sourire, détonnant avec le sérieux de ses blessures.

    >> Des flammèches ? Bien. Faisons un peu monter la température.
Un bond en arrière afin de reculer, la distance étant plus son domaine. Puis, un seul mouvement de son bras. Deux effets qui en découlèrent.
Le premier, une nouvelle Négacion qui s’érigea. Pas autour d’elle, mais bien de la Vasto Lorde. Une cage comme précédemment, à la différence que nul papillon n’était encore présent à l’intérieur. Un deuxième changement étant l’ouverture au-dessus de sa tête. Un point faible permettant de s’en sortir ? Pas réellement.
Par cet espace libre s’engouffra une imposante vague de Mariposa Infernal. S’abattant par dessus sa tête tel un ras-de-marais. Nul échappatoire pour esquiver sur les côtés. Un véritable rat pris au piège.
Si, jusque là, la Sorcière avait user de son feu pour lentement consumer son opposante, cette attaque reposait sur une forme bien plus directe de menace. Le genre à pouvoir porter le coup de grâce sur un ennemi déjà bien affaibli sans trop de mal.

    >> Ces flammes sont telles déjà plus à ton goût ?


_________________
Danse, danse, petite luciole ! Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas


Riful

Données Spirituelles
Grade: Vasto Lorde de La Escoria
Lun 18 Sep 2023 - 9:40 - Danse, danse, petite luciole !

Elle s'en était sortie bien mieux qu'elle ne l'avait cru et cela dérangeait fortement les plans de Riful. Et pour cause : sa dernière attaque avait été là pour tenter de balayer les défenses ennemies, de s'infiltrer pour la déchirer. Seulement l'adversaire venait de dévoiler des capacités défensives très puissantes, mettant à mal le projet initial. Le contre qui suivrait n'allait clairement pas lui laisser la chance de retenter un coup comme celui-ci, elle le sentait.

D'ailleurs, cette dernière paraissait très fière d'avoir réussi à se sortir de cet enfer de lianes. Point pour l'adversaire, la Destructrice ne pouvait nier ses aptitudes. Si cela l'écoeurait, elle savait aussi reconnaître la force lorsqu'elle voyait celle ci. Et ici, on ne pouvait nier un talent certain. Aurait-elle pu faire mieux ? Sans le moindre doute. Mais ses questionnement furent balayés par cette nouvelle "cage".

Une fois encore, aucune échappatoire. Quand les papillons descendirent sur elle, aussi nombreux, aussi puissant, elle sut que c'en était terminé. Elle ferma simplement les yeux, se roula en boule et laissa ses tentacules la recouvrir complètement. Pas vraiment une défense. Plutôt de l'acceptation. Elle avait perdu, elle le sentait. Et alors que les ténèbres l'emportaient, tandis que le feu se déchaînait sur elle, elle sut qu'elle allait mourir.

Et elle l'acceptait. Cela avait été une belle vie finalement. Et jusqu'au bout elle n'avait pas baissé les bras. Jusqu'au bout elle avait lutté contre ces monstres, sans jamais faire l'erreur d'arracher son propre masque pour "évoluer".

C'est ainsi que Riful la Destructrice partit en fumée.

Et c'est une ... défaite... xD

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t468-riful#2310

Riful

Revenir en haut Aller en bas


Aviela Garaitz

Données Spirituelles
Grade: La Quinta Espada
Lun 18 Sep 2023 - 10:18 - Danse, danse, petite luciole !

Il n’y aurait pas de rappel. Tel les papillons dans cet ultime assaut, le rideau tombait. Nul échappatoire pour la Vasto Lorde, devenant ainsi un rat piégé ne pouvant qu’observer la fin venir. La vermine s’était défendue, à n’en pas douter. Elle avait montré crocs et griffes, mais l’issue ne pouvait qu’être celle prévue.
A l’issue de cet affrontement, seul l’être évolué se tenait debout. Cela n’était pas une victoire écrasante, mais cela en restait une malgré tout. Aussi bien physique que psychologique.

Alors la Sorcière leva le bras, comme elle l’avait fait précédemment.
Mais il ne s’agissait pas d’achever la cible. Elle avait d’autres plans à la place. Les papillons furent rappelés, réintégrant son corps, commençant alors à soigner ses blessures, et reformant de nouveau la dague qu’était son Zanpakutō.
De nouveau sous la forme tant détestée par la vaincue, elle s’avança, se mettant à hauteur du corps gisant. Sa vie était entre ses mains, mais à la place elle agrippa ce qui servait de cheveux à la bête, soulevant sa tête. La blonde s’approcha alors de l’oreille de la créature, prenant la parole.

    >> Qui donc est l’insecte, Riful la Détruite ? Celle se tenant encore debout ou celle étendue à ses pieds ? En cet instant, ton sort est entre mes mains. Mais, je me doute que tu préférerais certainement la mort. Je ne t’offrirai pas cette grâce.
Pourquoi gâcher des pions ? Elle avait de la puissance, à n’en pas douter. Il serait dommage de ne pas l’exploiter. Il n’était pas de ma nature d’ignorer les ressources à ma disposition.
Bien sûr, je ne m’attendais pas à une obéissance de sa part. Cela n’avait pas l’air d’être son genre. Je ne serais même pas surprise qu’une véritable haine de ma personne ne naisse en son coeur. Cela ne me dérangeait pas. Au contraire. Cela n’en serait que plus plaisant.


    >> Tu vas vivre, je n’en doute pas. Vivre en sachant que cela n’ai dû qu’à la volonté d’Aviela Garaitz, une Arrancar. Cette vie n’est plus la tienne et m’appartient désormais. Et je compte bien m’assurer que cette dette soit honorée le moment venu. Que tu le veuilles ou non.
D’un geste, elle lâcha sa prise, laissant la tête retomber lourdement au sol. Et elle commença à s’éloigner alors que d’autres Arrancar s’approchaient. Il fallait reconnaître que la représentation fut telle que des spectateurs furent attirés. Des soldats venant s’assurer de ce qui pouvait advenir au sein de leur territoire.
La présence d’une Espada ne devant pas empêcher la sécurité du palais après tout. Sans même adresser un regard ni à la vaincue, ni aux nouveaux venus, la Bruja Carmesi reprit la parole.

    >> Balancez son corps dans le désert, à la frontière de nos terres. Que survivre à la faim des charognards dans cet état soit sa dernière épreuve.

Repos :
PV : 105 -> 855
EP : 538 -> 1100
ES : 412 -> 1162

_________________
Danse, danse, petite luciole ! Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum