Before Tomorrow Comes :: Hueco Mundo :: Étendues désertiques :: Forêts souterraines



Données Spirituelles
Grade: La Tercera Espada
Mar 11 Oct 2022 - 21:56 - Lone Sojourner

Les expéditions dans lesquelles il se lançait avaient forcément un caractère dangereux. C’est ce qu’impliquait de se lancer seul dans l’inconnu. Il avait quitté la cité rupestre sans savoir précisément où il se rendait, s’étant appuyé sur quelques témoignages pour ça et là mieux aiguiller ses recherches. Ainsi avait-il pu parcourir les ruines Negal, pour constater qu’elles n’étaient pas vraiment désertes. Il n’y avait trouvé aucun passage secret, aucun mécanisme, aucune inscription antique. Rien d’utilisable à ses yeux. Peut-être ces constructions n’étaient-elles pas assez anciennes encore ? Ou n’avait-il pas su ou chercher ? Quoi qu’il en soit, il avait donc fini par décider de poursuivre ses recherches ailleurs. D’ouvrir l’œil, et de minutieusement inspecter le relief. Les dunes sont mouvantes par nature, aussi n’est-ce pas si aisé, mais à force d’habitude l’on peut y discerner les formations moins… « naturelles ».

C’est ainsi qu’il avait fini par trouver une cavité suspecte. Usant des Manos de Dios pour élargir le passage, il s’y était engouffré sans regarder en arrière. Qui savait sur quoi cela pourrait bien déboucher ? Il n’ignorait pas l’existence de ce type de cavernes, des formations pas si rares, soutenues par les arbres de quartz dont seule la cime était visible en surface. De même qu’il connaissait l’existence encore plus en profondeur des Abîmes dont l’on ne revenait pas. Il n’y avait jamais mis les pieds, mais il fut un temps où il avait ressenti leur appel à y disparaître à jamais. Le destin en avait décidé autrement…

Pour autant, il ne sait où il débouchera cette fois. À défaut d’avoir des pistes en surface, il décida que ce sera une bonne option de chercher par issu. Si les ruines dont il était en quête se trouvaient de toute façon sous le sol, arpenter le réseau de cavernes sous la surface semblait pouvoir offrir un potentiel non-négligeable. Rien de plus qu’une piste bien sûr, et il ne s’attendait pas à quoi que ce soit de trop évident. Il faudrait qu’il reste attentif à des détails que d’autres n’auraient pas vus. Sans quoi il ne pourrait que tomber sur des endroits déjà visités, et sans doute pillés depuis longtemps. C’était là que résidait toute la difficulté bien entendu. Une singularité parmi les raretés… Et le tout sans s’attirer les foudres de créatures qui y verraient une entrée illégale sur leur territoire, bien entendu. Autant dire que ce type de « mission » comportait de nombreux risques, lui faisant encore redoubler de vigilance...

_________________
Lone Sojourner Cimeries3
Son Zanpakutō, Archaic Petra:
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t235-cimeries-alastor-uc

Cimériès Alastor

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Vasto Lorde de La Escoria
Sam 15 Oct 2022 - 9:09 - Lone Sojourner

La fatigue gagnait son être depuis quelques temps. L'ennui rongeait son âme et elle commençait à regretter le choix qu'elle avait fais. Le choix de la tranquillité certes, afin de se préserver des puissances de ce monde qui cherchaient à asservir une bonne partie des Hollow, mais aussi le choix de la passivité. Qui était un peu contre nature pour elle, même si cela faisait un moment maintenant qu'elle cherchait à endormir ses pulsions anciennes.

La Destructrice cherchait donc à nourrir cette envie qui l'habitait depuis peu. Elle sentait ses instincts se réveiller peu à peu, comme s'ils avaient été toujours présents mais simplement endormis. Une Chasseresse née ne pouvait rester éternellement tapie dans les ombres, à attendre que le danger passe. Car en réalité, le véritable danger devait venir d'elle.

Ainsi avait-elle repris certaines de ses activités annexes. La chasse notamment. Et quelques incursions de plus en plus proches du Palais de L'Hybris qu'elle savait pourtant interdit "aux créatures" comme elle. Ce qui l'avait conduit jusqu'à ce lieu. L'avantage de son pouvoir, c'est que la Belle pouvait finalement s'adapter à son environnement. Si réduire sa taille n'était pas quelque chose qu'elle trouvait agréable, au moins pouvait-elle atteindre des zones que sa véritable forme n'aurait pu rejoindre sans détruire en partie l'environnement. D'où son surnom d'ailleurs.

Mais une fois encore, il semblait que le destin ait décidé de perturber ses activités. Quelqu'un approchait. Ou quelque chose ? Les tentacules de Riful plongeaient alors dans le sol, prêts à défendre la Destructrice en cas de danger. Prenant les devants. Et laissant sa voix briser le silence des lieux.

    - Qui que tu sois, approches et dis-moi ce que tu me veux !

S'il s'agissait d'un piège ? D'une attaque contre sa personne ? Elle ne rendrait pas l'âme sans combattre. Au sein de ce territoire, chaque rencontre pouvait être la dernière. Plus encore quand on était une Vasto Lorde entourés d'Arrancar, une espèce qui prenait de plus en plus de place au sein du Monde Creux. Elle était clairement sur la défensive. Ses bras ouverts, doigts recourbés comme des serres. Le sol craquelait autour d'elle. Ses yeux blancs attendaient de voir à qui elle aurait à faire.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t468-riful#2310

Riful

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Tercera Espada
Dim 30 Oct 2022 - 16:18 - Lone Sojourner

Contrairement à ce que la voix lui dicta, il se figea. Approcher, ainsi, sans savoir qui le lui demandait et ce que l’on attendait de lui ? Ainsi parle l’araignée au moucheron. « Approche ». Bien sûr. Observer son environnement, encore plus que de coutume, chercher le moindre indice d’un guet-apens. S’il avait été capable de mieux ressentir les énergies, sans doute aurait-il pu emprunter une autre voie avant de faire une pareille rencontre. Et maintenant ? Reculer et partir ? Attendre et voir ? Avancer et braver ? Comme de coutume, la posture de Cimériès serait identique à chaque rencontre fortuite. Attentif, sur la défensive. Mais trop borné pour abandonner. Sans faire un pas alors, mais resserrant sa prise sur sa lance lui servant jusque là de bâton de marche, il rétorqua :

    - De toi, je ne veux rien. Si mes pas m’ont mené sur ton territoire, ce n’était pas intentionnel. Je cherche… des ruines parmi les profondeurs. J’emprunterai d’autres chemins si ceux-ci sont par toi gardés.
Sa voix ne tremblait pas. Assuré, il montrait qu’il ne la craignait pas mais qu’il respectait le concept de territoire si elle estimait que celui-ci était le sien. Pour lui, c’était bien sûr une notion futile, qui empêchait certainement les Hollow de progresser. Ce n’était pas pour rien selon lui que les plus formidables constructions qu’il avait pu croiser furent construites par ceux qui avaient mis au point le rituel de la lune, et qu’Isielle avait redécouvert en son temps. Le corps recomposé délaissait dès lors l’animal, construisait des communautés, cherchait à mettre en commun des connaissances afin d’améliorer leur existence. Ainsi avait-il vécu au sein de la cité rupestre, à son age d’or.

    - Qu’en sera-t-il alors ? Me laisseras-tu passer, ou détourner mes pas ? Ou bien me chercheras-tu querelle ?

_________________
Lone Sojourner Cimeries3
Son Zanpakutō, Archaic Petra:
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t235-cimeries-alastor-uc

Cimériès Alastor

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Vasto Lorde de La Escoria
Dim 6 Nov 2022 - 11:28 - Lone Sojourner

Le sentiment premier qui l'accaparait alors qu'elle l'entendait lui répondre fut la surprise. Il ne semblait pas éprouver de craintes, cependant il s'adressait à elle avec précaution, se permettant même de proposer de rebrousser chemin si cela était nécessaire. Il était rare de voir ainsi un Arrancar faire preuve d'une telle patience. Pour la plupart, ils s'énervaient, menaçaient, se pensant supérieur à ceux qui ne brisaient pas leur masque.

A bien l'observer, il semblait différent de ceux qu'elle avait croisé. Tout naturellement, elle relâchait alors sa pression. Sans pour autant abandonner toute réserve. S'il ne représentait plus un danger pour l'heure, elle ne pouvait se permettre d'abaisser sa garde pour autant au risque de se faire avoir par plus fourbe qu'elle. Si elle avait appris une chose avec son grand âge, c'est qu'il était bon de ne jamais se relâcher complètement face à un autre. Et de ne jamais se fier aux simples apparences.

    - Des ruines dans ces profondeurs ? Voilà une chose que je n'avais jamais entendue jusque là.

Lui chercher querelle n'était donc pas la priorité pour elle. Quant à le laisser passer, la question se posait en effet. Seulement au regard de la détermination de l'homme lorsqu'il avait énoncé son projet, elle doutait de ne pas le recroiser s'il empruntait un autre chemin. Quitte à le laisser tranquille, il était préférable pour elle de savoir quel chemin il parcourait. Ainsi pourrait-elle alors prendre ses précautions.

    - Je ne veux pas de combats inutiles. Si tes intentions ne sont que de l'ordre de la recherche, je ne vois pas pourquoi je t'empêcherai d'avancer. Mais... Tu m'intrigues. Accepterais-tu de me dire ce que tu recherches dans ces ruines ? Quel trésor peut donc pousser un Arrancar à prendre autant de risques ?

Car risque, il y avait forcément. Dans les profondeurs de ces terres, la notion de grade, d'espèce, devenait flous. Une seule frontière existait réellement. D'un côté les chasseurs et de l'autre les proies. Et lui, de quel bois était-il fait ?

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t468-riful#2310

Riful

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Tercera Espada
Lun 21 Nov 2022 - 16:16 - Lone Sojourner

La pression semble se relâcher, la tension s’apaiser. Ce qui était toujours un bon point lorsque comme lui l’on ne recherchait pas le conflit. Mais il n’était qu’un vagabond solitaire. Quelqu’un que personne n’attendait, ne défendrait. Ses alliés, rares, étaient bien loin et de nature paisible. Autant dire qu’en ces lieux, dépourvu d’intérêt aux yeux de quiconque sinon par curiosité, il ne représentait rien. De quoi le pousser forcément à jouer de patience, à prioriser la conciliation. Le combat n’est pas son fort, ou tout du moins n’a pas son intérêt, n’y vouant aucune passion. La négociation plutôt que la force donc, bien légitime pour un érudit.

    - Plus une construction est ancienne, et plus elle a de chances d’être profondément enfouie sous les étendues de sable blanc de notre monde. Ces cavernes ont donc naturellement tout mon intérêt.
Il en avait sans doute trop dit, mais c’était parfois nécessaire. Ainsi, il pouvait parfois recueillir également des aveux. En acceptant de donner, il peut advenir que l’on reçoive également… Cimériès avait toutefois la méfiance chevillée au corps, et peinait à faire confiance à qui que ce soit. Il avait bien vu la puissance dont pouvaient receler les anciens écrits une fois décryptés, ainsi que ce mystérieux artefact fusionné avec son propre corps désormais.

    - Ainsi au moins partageons-nous cette même volonté de ne pas nous entre-tuer, vous m’en voyez ravi. Je me nomme Cimériès Alastor, simple vagabond en quête de savoir. Vous avez peut-être entendu parler d’une ancienne cité très loin à l’Ouest, bâtie autour d’un Ziggurat plus antique encore. Si un lieu comme celui-ci existe, je me demande s’il en existe d’autres encore. Mes recherches à la surface n’ayant pas été très concluantes pour l’instant, ma quête de savoir m’amène donc dans ces profondeurs. Est-ce réellement prendre tant de risques ? Je sais que certains usent de ces galeries pour se cacher dans dangers de la surface. J’espérais donc que, tout comme moi, ils préfèrent dès lors éviter le conflit inutile. Vous semblez jusqu’ici donner raison à cette théorie.
Bien sûr ce n’était pas aussi simple que cela. Car si des communautés s’établissaient, les solitaires ne devaient pas faire long feu, tout autant pourchassés qu’à la surface par quelques opportunistes y voyant une occasion de faire festin. C’était ce qu’avait sous-entendu la tenancière, non ? Qu’elle appréciait tisser sa toile dans les profondeurs où même la lumière ne va plus.

    - Le savoir n’est-il pas le plus précieux des trésors ?
Argument qui avait porté par le passé. L’avenir dirait ce qu’il en serait ici.

_________________
Lone Sojourner Cimeries3
Son Zanpakutō, Archaic Petra:
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t235-cimeries-alastor-uc

Cimériès Alastor

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Vasto Lorde de La Escoria
Mar 6 Déc 2022 - 14:54 - Lone Sojourner

C'était là, la plus grosse différence entre elle et cet homme. Il voyait plus de chose qu'elle, s'intéressait clairement à des événements qui échappaient à sa compréhension. Il était à la recherche de ruines antiques, d'un passé aujourd'hui révolu, et prenait visiblement un grand soin à accomplir sa mission personnelle. Elle respectait cette force même si le but de cette recherche lui échappait complètement. S'il y a une chose qu'elle ne comprenait pas, c'était cette volonté de fouiller comme il le faisait. Mais chacun son hobby et tant que personne ne venait rien lui imposer, elle n'avait rien à dire.

Elle l'observait. Sa tâche paraissait assez dangereuse car elle le conduirait irrémédiablement sur les territoires de Hollow moins compréhensifs qu'elle. Si elle comme lui ne désiraient que la paix en ce jour, ce ne serait pas toujours le cas et il paraissait bien seul pour accomplir sa destinée. Les présentations se faisaient et il lui apparaissait au moins comme naturel d'y répondre à son tour.

    - Cimériès le Vagabond. Et bien sache que je suis la Destructrice. Du moins était-ce mon nom autrefois. Mais tu peux m'appeler Riful.

Elle connaissait ce lieu qu'il mentionnait. Elle même ayant vécu à l'Ouest pendant très longtemps avant de migrer dans ce coin, elle voyait parfaitement de quoi il s'agissait. Seulement il semblait ne pas prendre la réelle mesure des dangers qui couvaient par ici. Et cela l'étonnait, même pour un érudit comme il paraissait l'être. Sa quête était un non sens à ses yeux.

    - Je crains qu'ils ne soient pas tous aussi pacifique que tu ne l'espères. Certains s'opposeront à ta présence avec force. D'autres chercheront seulement à anéantir un ennemi potentiel pour eux, sans même essayer de discuter avec toi. S'ils se cachent, ce n'est pas sans raison après tout.

Et une bête acculée réagissait par instinct. Beaucoup n'attendraient pas de connaître les intentions de l'Arrancar. Bénéfiques ou non, son intrusion représentait un danger pour ces Hollow qui se terraient dans ces tunnels. Ce n'était pas sans raison qu'elle chassait elle-même par ici.

Quant au reste, elle ne put s'empêcher de rire. La connaissance, un trésor ? Pour elle, ce n'était là que des mots vains. En quoi ce fameux savoir était-il une telle chose ? Décidément, ils étaient l'un et l'autre à l'opposé niveau conviction. Ce qui n'empêchait pas d'avoir une discussion sommes toute courtoise. Ses lianes s'agitaient moins désormais que la tension première s'était dissipée.

    - Pour ma part, je ne trouve pas que le savoir soit une chose si importante que cela. Pas au point de risquer ma vie pour en apprendre plus sur un passé révolu, qui n'a plus d'existence. Les années s'écoulent, les siècles également. Et finalement, il n'y a pas grand chose qui change. Nos ennemis changent simplement de noms. Les constructions s'écroulent. D'autre renaissent. Non, pour ma part je ne trouve pas que le savoir soit un trésor. Mais sans doute pourras-tu éclairer ma lanterne ?

Après tout, si elle était convaincue de son fait, elle n'en restait pas moins curieuse de comprendre ce qui pouvait motiver un tel être à fouiner comme il le faisait. Le simple Savoir était-il important au point de risquer sa vie ? Il semblait que pour l'homme, ce soit le cas.

Et c'est cela qui l'intriguait, finalement.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t468-riful#2310

Riful

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum