Before Tomorrow Comes :: Monde des Vivants :: Alentours :: Banlieue de Tokyo


Alice L'Epervier

Données Spirituelles
Grade: Four of Clubs
Sam 23 Déc 2023 - 18:12 - All you have and all you'll ever need [Pv Noda]

(Les mots entre [] sont en Français)

Combien de temps cela faisait, vingt-quatre heures ? Si elle devait écouter son instinct, cela faisait une journée qu’elle était prisonnière de ces hollows. Le Espada qui l’avait capturée avait réussi, d’une manière ou d’une autre, à appeler des renforts. Il ne la gardait plus personnellement désormais, c’était ses adjuchas qui le faisait. Maintenant qu’Alice y pensait, avait-elle déjà affronter un véritable adjuchas ? Leur intelligence en tout cas n’était guère loin d’un humain, ils avaient eu la bonne idée de la fouillée et de la menotter avec le minimum possible d’objet.

Ils n’ont néanmoins pas cherché suffisamment. Alice avait bien caché son fullbring, et à moins de la tuer, ils ne pourront pas le trouver. Tout ce qu’elle avait à faire durant ces vingt-quatre heures, c’était d’attendre. Attendre que la douleur s’écrase, que ses doigts répondent comme il le fallait, que ses réserves d'énergies soient suffisamment hautes pour tenter de fuir. Ce n’était pas des renforts qu’elle attendait, ou espérait, pourquoi une organisation aussi grande que l’Ultima Necat enverrait des troupes pour sauver une simple fourth ? Elle était remplaçable, productible à la chaîne même, étant donné comment elle avait obtenu ses pouvoirs.

Sa survie ne dépend que d’elle et après avoir rassemblé le plus d’énergie possible, préservé la moindre goutte avec le minimum de mouvement, elle avait une fenêtre d’action. A force de rester catatonnique, la vigilance de ses gardes s'était amoindrie, ils ne la regardaient même plus maintenant. Elle pouvait sortir son fullbring de sa cachette : ses intestins. Ce n’était pas l’envie de vomir qui manquait, avec la bouffe surgelée qu’on lui donnait pour “survivre”, son intestin ne lui pardonnera jamais de l’avoir mangé.

“Tu entends ça ? L’humaine est en train de vomir.”

“Elle est malade ? Allons prévenir le boss junior, il veut la garder en vie !”

“Vas-y je va-”

La conversation entre les deux adjuchas est coupée sec, le masque d’un d’entre eux éclatant avec la sortie d’une balle en énergie spirituelle. Même si elle était ligotée, et donc incapable de tenir son fusil à deux mains, le pouvoir de son fullbringer faisait que ses balles ne suivaient pas de trajectoire prédéterminée. Simplement presser la détente et faire sortir la balle suffit pour ensuite retravailler sa course et la loger dans la tête de ses ennemis. Avant que le second puisse réagir, la balle prenait un virage serré pour l’atteindre, lui donnant le même sort que son compagnon.

“... Charognes.”

Gardant toujours la même balle en activité, Alice s’en servit pour couper la corde qui la retenait, puis la fit disparaître. Rediriger une balle était une chose, l’immobiliser en plein vol demandait en revanche beaucoup d’énergie pour un résultat guère satisfaisant. Maintenant, pour s’enfuir, il fallait retrouver ses affaires. Ces bêtes du hueco mondo n’avaient eu aucun regard pour sa pudeur, ce qui en soit était la bonne chose à faire, mais lui avaient donc par la même occasion privé de moyen de communiquer avec l’UN. Retrouver sa veste était donc la priorité numéro 1, avec se trouvait son dispositif de localisation. Même si son usage avait en tête l’exploration du hueco mondo, probablement que l’utiliser dans le monde des vivants sera suffisamment significatif de la gravité de la situation.

Mais même si elle arrivait à cela, elle devait s'enfuir d’ici par elle-même. Une fois signalé, combien de temps ses alliés mettraient-ils à la sauver ? pourrait-elle se cacher pendant ce délai ? Est-ce qu’ils comprendraient même qu’elle était en danger ? Et si oui, la sauveraient-elle ? C’était bien trop d’incertitudes, Alice ne pouvait pas risquer sa vie, et la vie d’une potentielle équipe de secours, sur tant d’incertitudes.

“Lunette.”

Six adjuchas à proximité, probablement plus au hueco mondo. Et bien sûr, son ravisseur. L’espada Novela, elle avait vu son numéro lorsque sa clique avait attaqué la cataracte et la base pandore. Il faisait partie de l’élite des Arrancars, élite auxquels faisait partie le Tercera. S’il était aussi fort que ce dernier … Ses chances de survie étaient nulles. L’éviter était donc nécessaire à sa fuite.

Pas de temps à perdre donc. Elle reconnaissait l’éclat particulier de l’âme de ses affaires, et se hâtait de quitter les lieux. Il suffisait d’un seul de ces adjuchas avec une capacité à détecter les vivants et/ou les objets comme elle le pouvait pour que l’alerte soit donnée. Cela voulait dire potentiellement plus de renfort, cela voulait aussi dire que la bataille que cela déclenchera sera sanglante.

L’espada l’ayant pris en otage avait fait l’erreur d'apparaître dans une zone habitée, il avait également appris de cette erreur et l’avait traîné jusqu’à une usine abandonnée dans une campagne non loin de la capitale. C’était à la fois une bénédiction et un sacré handicap. Alice n’avait pas à craindre de pertes civiles, ou d’otages autre que elle, mais le problème était la disposition de l’usine. Elle était au rez-de chaussé, ses affaires étaient au sommet, avec l’espada, entre eux se trouvaient les six adjuchas qui relaient les deux la surveillant. Les souvenirs de leur chef doivent être particulièrement net, parce qu’il les a disposés de sorte à couvrir les escaliers et la cage d’ascenseur, pendant que lui surveillait l’extérieur.

Très bien, si c’était ainsi qu’il voulait la jouer, il allait comprendre qu’on ne pouvait pas prendre une fullbringer en otage sans s’attendre à perdre ses hommes !

La cage d’ascenseur n’avait pas de porte ou d’ascenseur, c’était complètement vide, l’usine était abandonnée après tout, mais cela lui laissait une route pavée vers l’étage supérieur. Bien que cela ne sera pas Alice qui montera, cela sera une balle de son fullbring, droit dans le masque du garde sensé surveiller cet endroit grâce à la vision de la lunette et à la maniabilité d’All eyes on You.

Est-ce qu’elle allait monter, maintenant que la voie était libre ? Non. Au diable la couardise, elle allait détruire les cinq adjuchas restants, leur faire payer ce qu’ils comptaient lui faire ! Elle allait leur rendre l’ascenseur, sauf qu’à L’Ultima Necat, on ne faisait aucun prisonnier.

Sauf qu’en remontant les escaliers, un problème de taille se présentait à elle. L’espada. Il était là, et plus précisément, juste devant la porte, suffisamment proche pour lui enfoncer son talon dans les côtes et la faire reculer d’un ou deux mètres. Elle aurait dû garder sa lunette active après avoir tué l’adjuchas de l’ascenseur, à trop s’économiser, elle s’est fait avoir.

Mais ce n’était peut-être pas une mauvaise chose. Si l’espada était là, près à l’attaquer, pourquoi n’était il pas sous sa forme libéré ? Parce que s’il le faisait, l’UN serait immédiatement où il est. La pression spirituelle d’Alice n’était pas grandiloquente, mais celle d’un espada libérant son pouvoir, cela attirera définitivement le regard de ses alliés, qui enverront une force adaptée en réponse à sa présence.

Un sourire mauvais la prenait. Elle n’était pas en désavantage, non, elle jouait à domicile. L’objetif avait changé, s’enfuir n’était plus la nécessité absolue. Pousser cet arrancar à se libérer l’était. Se remettant de l’attaque surprise, sa garde était déployée, le fusil braqué sur la cible, les yeux fixés sur ses déplacements.

Round 2.

Il dégaina son épée, il était rapide, pas assez pour que son coup d’épée rudimentaire ne soit pas bloqué par une barrière, mais cet absence de vitesse semblait être la marque d’une peau capable de résister le tir tout aussi sommaire que Alice avait porté en direction de sa tête.

S’il cachait son jeu, ce n’était pas le moment, mais cela avantageait très bien la fullbringer. Il n’était pas assez puissant sans sa résurrection pour l’abattre. Elle, par contre, commençait à penser que c’était plus que possible. Elle allait l'abattre ici et maintenant, comme un vulgaire faisan.

La balle qui avait ricochet contre ce que la tireuse assumait être son hierro changea de couleur, s’intensifiant dans son éclat avant de frapper de nouveau. L’expression du troué changeait lorsqu’elle ricochet pour une seconde fois, avait-il compris que la technique employée par Alice ne visait pas à détruire son corps, mais à vider ses réserves d’énergies dès le premier coup ? Surtout qu’il s’en était défendu. Il doit être familier avec ce genre d’attaques.

Qu’importe, ses coups d’épée sont faibles, insuffisants pour percer ses barrières. Elle pouvait jouer la montre, du moins, jusqu’à ce qu’il tire un Cero. Alice l’avait tout de suite perçu, elle n’était peut-être pas très expérimentée, ce n’était après tout que son troisième combat où elle se battait pour sa vie, mais le cero de cet espada n’avait rien à voir avec ses coups d’épée. Elle devait passer à la vitesse supérieure, sinon ce sont ses propres réserves qui lui feront défaut avant celle de l’espada.

“[Vaillance].”

Un sigil apparaissait à ces mots devant le canon de son fusil, mais si cela attirait l’attention de l’arrancar, ce n’était pas pour l’utiliser tout de suite qu’elle avait invoqué ce renforcement au pris de son énergie vitale. Son regard étant ailleurs, l’espada avait laissé une ouverture à Alice pour placer un coup de pied bas, visant son mollet. La force de ce coup était dérisoire, mais comme le sentait bien assez vite la cible de cette attaque, ce qui importait c’était la marque qui se gravait dans sur sa peau.

“[Immobilisation]”

Ses mouvements étaient restraints, comme ses subordonnés, avoir sous estimer la jeune femme sera l’artisan de son trépas. Avant qu’il ne puisse pointer son doigt - et son cero - vers la fullbringer, cette dernière avait déjà le bout de son canon pointé vers lui.

“Pan”

Les deux attaquants lancent leur technique simultanément, si Alice avait pris cher, elle était convaincue que ce n’était rien comparé à ce qu’a dû essuyer l’espada novela. Preuve en est, l’immense quantité de reiatsu qui se libère suite à quelques de ses mots.

“Vol au gré du vent, Cobalto Pluma”

Sa libération était là. Des plumes le couvraient et brûlait l’air de l’escalier dans une couleur azurée. L’objectif avait été atteint, mais l'artificielle était loin d’avoir achevé sa cible.

Les hostilité reprirent d’aussi belle, démarré une fois n’est pas coutume, par l’oiseau de feu qui à l’aide d’un sonido, cherchait à empalé sur le bout de son aile brûlante l’humaine qui lui faisait face. Sans la lunette, cette soudaine disparition aurait signé de lourds dégâts sur Alice, mais ne parlons pas de malheur. Parlons plutôt de la “One Bullet” qui finissait son arc de cercle pour attaquer de nouveau l’’espada, et du retour du sigil de vaillance au bout de son canon.

L’espada n’allait pas pouvoir se protéger des deux tirs qui fonçaient en sa direction, et quand bien même son hierro pouvait peut-être le protéger de dégâts, l’attaque d’Alice n’avait rien à voir avec son précédent tir, c’était un leurre. Une combinaison du sigil d’immobilisation qu’elle avait utilisé plus tôt et de son fullbring, créant un sigil plus puissant servant le même but.

Et maintenant qu’il était immobilisé, là elle pouvait tirer avec son sigil vaillance et faire mouche. Elle s’attendait à le voir au moins se défendre … Oh non, cela voulait dire qu’il gardait ses forces pour une attaque. Il fonçait vers elle, et elle n’avait pas le temps de monter des barrières ou d’activer sa lunette. Le bout de son aile la transperçait de part en part, mais ne pénetrait pas sa peau ou sa chaire. C’était une attaque similaire à sa One Bullet, elle sentait ses forces s’évaporer au contact de ces flammes bleues.

“C’est fini pour toi, humaine.”

“Dit moi, arrancar … Combien de balles, ont ricochets sur ton hierro ?”

Combien de fois s'était-il défendu de ses attaques les plus faibles sans aucune égratignure ? S’est-il seulement demandé ce qu’il advenait des balles que tirait Alice ? Il n’en avait plus le besoin maintenant, il avait tout le temps de réaliser que les nombreuses balles en questions étaient immobiles, dirigeaient vers lui et tournaient avec intensité.

“Impossib-”

“[Immobilisation]”

Une nouvelle entrave,cette fois bien plus prononcée grâce au contact prolongé qu’avait Alice avec son adversaire. Il était à découvert face à une attaque qu’elle n’avait pas encore finalisée, mais qui était de loin sa plus puissante.

“[Feu]”

Sur son ordre, ses balles en orbites perforent l’espada de toutes parts. Le king of Cup avait raison, cette technique avait énormément de potentiel. Elle ne le remerciera jamais assez de lui avoir donné cette idée. La résurrection de l’espada se dissipe. En fin de compte, c’était pour lui que la fin était proche. Il ne restait plus qu’à achever la bête à l’agonie.

“[Peu importe où vont les âmes que ma main arrache des terres du seigneur, j’espère que tu ne les rejoindra pas. Contrairement à ton espèce de charognes, ils méritent le repos éternel. Adieu, Novela.]”

Le doigt sur la détente, les sens à vif d’Alice l’avertirent. Un perturbateur, un autre arrancar, rapide en plus de cela, avait fait apparaître une faille juste devant les deux adversaires et comptait emporter l’espada avec lui. On ne volera pas la proie de la fullbringer, pas une seconde fois. Sans perdre un instant, elle tirait, la balle suivait le duo de trous dans leur faille, et disparaissait avec eux. L'avait-elle touché ? Dans son état, l’espada était rien de plus qu’un macchabé avec quelques secondes à vivre, du moins, elle en était convaincue.

Remontant les escaliers qu’elle avait dégringolés lorsque le novela l’avait prise par surprise, elle arrivait enfin au sommet de l’usine désinfectée, et retrouvait donc enfin ses affaires et son localisateur. En l’activant, et en sentant l’adrénaline redescendre tout doucement, elle réalisait que l’attaque de ce maudit phénix n’avait peut-être pas laissé de blessures de chères, mais avait coupé en deux ses réserves d’énergie brusquement, aussi bien physiques que mentales. Le choc se faisait ressentir, mais elle pouvait encore maintenir son fullbring, elle pouvait encore marcher.

Elle n’avait pas pris en compte quelque chose d’important néanmoins. Que si un arrancar a pu venir sauver son chef, combien de ses adjuchas ont pu venir également ? C’est sur cette réalisation qu’elle remarquait la dizaine de hollow prêt à venger les leurs. Elle ne pouvait s’empêcher d'émettre un couinement, un mixte entre un rictus et un geignement. Allait-elle mourir ainsi ? Après avoir gagné contre un espada, elle sera dévorée par d’immondes adjuchas ? Elle avait pu en tuer quelques-uns, mais c’était là l’effet de surprise qui avait fait le gros du travail.

“[C’est … la fin ? Je vais finir comme mon père avant moi ?.. Je ne le tolérerait pas.]”

Bravant la tentation d’abandonner, de baisser les bras face à son sort funeste, l’artificielle conjure une ultime fois son fullbring.

“Déplois toi une dernière fois, All eyes on you.”
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1036-alice-l-epervier-ft#7

Alice L'Epervier

Revenir en haut Aller en bas


Eiichi Noda

Données Spirituelles
Grade: Jack of Coins
Lun 25 Déc 2023 - 0:17 - All you have and all you'll ever need [Pv Noda]

Une forte lumière vient éclairer le toît de l'usine, et s'accompagna bien vite de fortes bourrasques de vent. Du ciel provinrent quelques mots prononcés en français et auxquels la solennité et la puissance, amplifiée par haut-parleurs, donnaient un aspect quasi-biblique.

"[Il faut vouloir vivre, et savoir mourir.]"

Une silhouette atterrit devant Alice, mais dos à elle. Elle se redresse lentement dévoilant une tenue tactique mauve et noire, puis tourne la tête, offrant à la fullbringer affaiblie un profil majestueux au centre duquel brille un œil aux teintes rougeâtres.

"Tu as rendu honneur aux mots de ton Empereur, Fourth, mais je crains qu'il ne te faille repousser ton trépas à plus tard. L'Ultima Necat a encore besoin de tes..."

Un hollow se jette sur Noda, espérant le prendre par surprise, mais est proprement vaporisé par des tirs venus des trois hélicoptères surplombants la scène.

"...talents. Repose-toi, Alice, et laisse moi te ramener à ta Queen."

Alors seulement, les enfers se déchaînent. Désireux d'assouvir leur vengeance, et conscients de la plus grande menace, les hollows se jettent sur Alice et Noda. Les hommes de ce dernier parviennent encore à en abattre quelques-uns, mais la majorité parviennent au contact. Noda serre les poings, faisant craquer le cuir de ses mitaines de combat, puis relâche une aura presque électrique qui semble paralyser sur place la meute entourant le duo. Un ange passe avant que le PDG ne se mette à bouger, neutralisant le temps d'un battement de cils l'intégralité des ennemis l'entourant. Chaque hollow voit apparaître devant lui une image rémanente du Jack qui, n'assénant qu'un seul coup, déchire leurs corps impies avec une aisance déconcertante.

Noda grimace, alors qu'une pointe de rage apparaît dans sa voix, comme s'il était offensé d'être vu comme une potentielle proie par de vulgaires adjuchas.

"Restez à votre place, vermines !"

Il écrase du plat du pied le crâne du dernier encore non désintégré, puis vaporise immédiatement le sang répandu sur sa botte d'une émanation d'énergie spirituelle.

Le Jack se retourne ensuite vers Alice, puis adresse un signe de main aux pilotes des hélicoptères qui font atterrir leurs appareils sans plus attendre. Du premier aéronef descend une paire de brancardiers qui se précipitent au chevet d'Alice. Les deux autres libèrent une escouade de fullbringers qui s'aventurent sans un mot à l'intérieur de l'usine. Noda marche sans précipitation vers l'hélicoptère principal, attendant d'être rejoint par Alice, qu'elle choisisse ou non d'accepter l'aide des brancardiers.

Il patiente quelques instants, le regard rivé sur un talkie-walkie tendu à lui par un pilote. Bien vite, une petite lumière rouge s'allume sur le petit appareil, alors que la voix d'un membre de l'équipe de nettoyage à l'intérieur de l'usine s'y fait entendre.

"RAS, chef. On s'occupe du reste."

Noda adresse un autre signe de tête au pilote, qui réactive immédiatement les rotors de son aéronef. Il reste debout au bord de l'hélicoptère alors que l'appareil s'élève dans le ciel. Les portes latérales se ferment, et Noda s'assied sur une banquette, déposant un regard froid sur Alice.

"Bon retour parmi nous, Fourth. Certains des nôtres se faisaient un sang d'encre."

_________________
All you have and all you'll ever need [Pv Noda] Pbch10

not gonna sugarcoat it:
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t841-eiichi-noda-ft

Eiichi Noda

Revenir en haut Aller en bas


Alice L'Epervier

Données Spirituelles
Grade: Four of Clubs
Lun 25 Déc 2023 - 11:23 - All you have and all you'll ever need [Pv Noda]

Des … Renforts ? Des secours ? Qui connaissait son nom ? Ca y est elle avait passé l’arme à gauche ? Elle devait rêver, mais comment pouvait-elle rêver de quelqu’un qu’elle n’avait jamais rencontré ? Qui était cet homme qui était tombé des cieux, accompagné de trois aéronefs ? Probablement quelqu'un d’assez bien placé, vu qu’il pouvait détruire ces adjuchas sans suer. Tout ça était assez surréaliste, si bien que si la douleur laissée par les flammes de l’espada novela ne lui rappelait pas que tout ça était réel, Alice se pincerait la joue.

“Je … oui, je vous hum … Merci.”

La ramener à sa queen, ce n’était pas forcément une mauvaise idée. Elle avait énormément de choses à raconter sur son altercation avec l’espada. Mais dans un premier temps, peut-être se reposer, comme le disait si bien son collègue. L’aide des brancardiers était à ce titre des plus appréciés, les jambes de la fullbringer l’avaient laché aussitôt la réalisation qu’elle était en sécurité l’avait percuté, et les larmes avaient même commencé à monter. Si bien qu’une fois dans l’aéronef, elle devait s’essuyer les yeux de sa manche.

“Je ne pensais pas attirer autant d’attention.”

Ce n’était qu’une four après tout, peut-être craignaient-ils qu’elle en dise trop à ses capteurs ? Ils n’avaient pas de soucis à se faire de ce côté, elle était restée muette. Mais avec le plus gros derrière soi, Alice ne pouvait s'empêcher de se demander, quitte à paraître impolie :

“A qui je dois mon sauvetage ? Je n’ai pas souvenir de vous avoir rencontrer.”

Mais lui semblait en savoir beaucoup sur la fourth. Il avait parlé de sa Queen plus tôt, peut-être qu’elle lui avait demandé de la retrouver ? Si c’était aussi un club, ne pas le connaître serait assez humiliant pour elle. Pas qu’elle puisse être plus vulnérable qu’elle ne l’était déjà.

“C’est ma Queen qui vous envoie ? Oh oui merci.”

Après avoir demandé à son sauveur si c’était sa supérieure qui était derrière tout ça, elle ne pouvait qu’accepter la bouteille d’eau qu’on lui tendait. Elle en avait besoin, de l’eau, du sirop, et un très, très gros burger. Mais elle se contenterait d’eau et d’anti douleurs pour le moment.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1036-alice-l-epervier-ft#7

Alice L'Epervier

Revenir en haut Aller en bas


Eiichi Noda

Données Spirituelles
Grade: Jack of Coins
Mer 27 Déc 2023 - 19:09 - All you have and all you'll ever need [Pv Noda]

"Eiichi Noda. Jack of Coins et PDG du groupe Mitsubishi de surcroît. Je ne t'ai pas récupéré sur ordre de Recca. Ta disparition a fait le tour de l'Alliance et mes hommes se sont avérés les plus perceptifs lorsque tes ravisseurs ont décidé d'ouvrir des portails dans notre monde."

L'homme d'affaire ommetait bien évidement à quel point il avait fait de ce sauvetage sa priorité dès lors qu'on lui avait rapporté la localisation de la Fourth, et la raison pour laquelle la récupérer en personne était si important pour lui.

Il cherchait depuis longtemps à se constituer un capital sympathie auprès de la Queen of Clubs, car il redoutait la dure conversation qu'il devait pourtant impérativement avoir avec cette dernière. L'immense gratitude de sa subordonnée saurait sans doute entraîner, tout du moins l'espérait-il, un écho chez sa cheffe. Quand bien même son implication ne l'aiderait pas lors des négociations avec l'amante de son propre King, le PDG avait déjà depuis longtemps isolé le dossier d'Alice pour l'assigner à une étape majeure du projet Egide, et un premier contact en sa faveur ne saurait faire de mal à ses plans.

Il observait avec une expression neutre la Fourth se désaltérer. Si sa capture relevait dans un premier temps d'un manque de précaution décevant, sa précédente démonstration de valeur avait de quoi impressionner. Il enviait presque la Queen de disposer d'un élement aussi acharné.

"Une équipe médicale nous attend à la Tour. Tu seras prise en charge par quelques uns des meilleurs médecins du monde et devrais être opérationnelle sous peu, mais j'ai quelques questions à te poser tant que ta mémoire est encore fraiche."

Noda saisit une tablette, et passe la main au dessus, avant de poser à nouveau son regard sur la réscapée.

"Penses-tu avoir décelé quoi que ce soit d'intéressant sur l'Acuerdo ou les hollows en général au cours de ta captivité ? Tout ce dont tu te souviens m'intéresse, qu'il s'agisse d'un profil particulier ou d'informations plus globale sur leur organisation hiérarchique ou autre."

Il doutait d'obtenir quoi que ce soit de valeur d'une si courte captivité, mais le manque flagrant d'organisation démontré par les bêtes lui faisait espérer qu'elles aient pu commettre une ou deux erreurs des plus grossières.

_________________
All you have and all you'll ever need [Pv Noda] Pbch10

not gonna sugarcoat it:
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t841-eiichi-noda-ft

Eiichi Noda

Revenir en haut Aller en bas


Alice L'Epervier

Données Spirituelles
Grade: Four of Clubs
Mer 27 Déc 2023 - 20:28 - All you have and all you'll ever need [Pv Noda]

Le Jack of Coins ? Pdg ? Un gros poisson parmi les gros poissons, du genre à avoir touché plus d’argent en une semaine que ce qu’Alice pourrait avoir dans toute sa vie. C’était déjà bien intéressant, un personnage important dans la hiérarchie qui venait à sa rescousse, cela semblait tout droit sorti d’un rêve. Que ce soit par chance ou par le dessin d’une entité supérieure, la fullbringer ne pouvait qu’en être reconnaissante.

“Merci beaucoup, Mr. Eiichi. Je dois à votre équipe et vous-même la vie, je ne l’oublierais pas.”


Bien qu’elle ne soupçonnait pas un instant que la démarche soit intéressée, même si elle venait à l’apprendre, cela ne changerait rien. Qu’il en ait quelque chose à tirer ou non, les faits restaient les mêmes. Sans eux, cela serait fini de sa courte vie.

Elle poussait un soupir de soulagement en entendant qu’elle sera prise en charge à la tour par des médecins. Parce que très honnêtement, elle redoutait passer une nouvelle fois sous une machine de soins automatisés. Ces engins étaient effrayants, encore plus quand tu étais dans les vapes. Parlant de ça, il semblerait qu’elle n’ait pas totalement le trajet pour se reposer. Son sauveur avait des questions, et elle devait y répondre.

“Demandez, je ferais de mon mieux pour y répondre.”

Il était difficile de dire que ses capteurs étaient très bavards, encore moins avec elle, mais il y avait bien quelques bribes d’informations qu’elle avait pu tirer en observant principalement l’espada qui avait commencé tout ce foutoir.

“Pour tout dire, j’avais récupéré beaucoup d'informations sur les manières et possibles capacités de mon principal ravisseur, l’espada numéro neuf, mais je pense à quatre-vingt pourcents l’avoir achevé lors de notre confrontation. Dans le doute, je détaillerais tout cela dans un rapport.”


Cela dit, il y avait bien plus intéressant à révéler sur l’organisation de l’acuerdo qu’elle avait pu en déduire des agissements très étranges de son kidnappeur.

“Je ne sais pas à quel point tout cela est déjà connu de nos supérieurs, mais il m’est apparu évident que toute cette opération n’était pas prémédité. L’espada semble avoir agit sous une impulsion, et n’a à aucun moment cherché à informer le reste de son groupe de sa capture. Il n’avait pas non plus de question précises lorsqu’il a essayé de me faire parler. Son manque d’expérience avec tout cela me fait pensé que c’était là la première fois qu’il en est venu à de tel procédé, et qu’après cela, il ne savait pas par où commencer.”

Un coup de la providence là encore. Tout cela l’amenait à penser que l’Acuerdo n’avait d’organisation que le nom. Mais elle s’avançait plus sur ce qu’elle en avait conclu à l’oral.

“Tout ça pour dire qu’il n’y a probablement qu’une faible cohésion parmi les espadas, et une encore plus mince entre les arrancars lambda. Si leurs ressources étaient communes, il aurait très facilement pu faire venir un hollow avec des pouvoirs plus aptes à la surveillance, par exemple.”

C’était plus ou moins tout ce qu’elle pouvait dire sur ses ravisseurs. Il restait néanmoins un profil plus particulier qu’elle avait pu observer, très peu avant d’être dans ce pétrin.

“J’ai appris quelque chose sur les arrancars et leur libération, bien que cela peut-être un cas unique que j’ai rencontré, un arrancar a, pour libérer sa vraie forme, utilisé une bête comme un Zanpakutō. Je pensais au début avoir à faire à deux entités distinctes, un arrancar et un adjuchas, mais lors de la libération, ils ont plus ou moins fusionné l’un avec l’autre. Si cette information peut servir, la voilà, en dehors de cela, je n’ai guère plus.”
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1036-alice-l-epervier-ft#7

Alice L'Epervier

Revenir en haut Aller en bas


Eiichi Noda

Données Spirituelles
Grade: Jack of Coins
Dim 31 Déc 2023 - 17:26 - All you have and all you'll ever need [Pv Noda]

C'était plus que Noda n'en attendait. Le manque d'organisation flagrant de l'Acuerdo n'était plus à prouver, car il était après tout à l'origine de la déculottée subie à Pandora. Pour autant, il était agréable de pouvoir constater que l'alliance des bêtes ne semblait pas avoir bien tiré de leçons de leur précédente défaite, tout du moins pas dans son entièreté.

De même, et de ce qu'il en savait, l'information sur la libération toute particulière de l'arrancar mentionné avait au moins pour intérêt de souligner la diversité des capacités des hollows. De quoi rappeler à tous les fullbringers de prendre leurs adversaires au sérieux, en dépit de l'apparente supériorité intellectuelle dont ils disposaient en théorie.

Noda finit de pianoter sur sa tablette, puis la range dans un compartiment de la cabine avec un léger soupir.

"Nous devrons nous en contenter. Après tout, il est parfaitement compréhensible que tu aies eu d'autres priorités au cours de ta captivité. Si cela doit encore être précisé, nous devrons tout de même conduire quelques examens sur ta personne dans les jours à venir, ne serait-ce que pour nous assurer que tes ravisseurs n'ont pas caché un cadeau pour nous dans ton corps."

Si Noda ne doutait pas du vice de l'Acuerdo, il était en revanche plus dubitatif sur ses capacités techniques, mais il n'existait pas d'excès de prudence avec le Jack. Ainsi, et même s'il était important qu'Alice reprenne ses fonctions au plus vite, elle ne pouvait pour l'heure pas être libérée telle quelle. Au delà de ces mesures de sécurité, Noda obtiendrait peut-être aussi d'intéressants relevés à transmettre aux Cups. Il avait déjà réuni tout le personnel nécessaire à l'Eiichi Tower, et il ne manquait que la confirmation de la présence d'une invité supplémentaire pour faire de ce rassemblement la soirée parfaite pour le Jack.

Alors que l'appareil entrait dans Tokyo et se rapprochait à vue d'œil de l'hélipad, Noda s'inquiéta de n'avoir toujours reçu aucune confirmation. Peut-être arriverait-elle simplement à la dernière minute.

_________________
All you have and all you'll ever need [Pv Noda] Pbch10

not gonna sugarcoat it:
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t841-eiichi-noda-ft

Eiichi Noda

Revenir en haut Aller en bas


Alice L'Epervier

Données Spirituelles
Grade: Four of Clubs
Lun 1 Jan 2024 - 11:17 - All you have and all you'll ever need [Pv Noda]

L’idée que ces charognes de troués aient pu laisser quelque chose dans son corps à son insu terrorisait Alice, si bien qu’elle n'ajoutait pas un mot suite à ça. Cela pouvait paraître paradoxal, considérant comment elle était venue à être une fullbringer, mais elle détestait les opérations. Avoir quelque chose d’étranger à son corps sous sa peau était une de ses phobies, sans aucun doute influencée par le film Alien.

Pas qu’elle avait le choix, aussitôt l’aéronef se posait sur le toit de la tour, aussitôt le branckard sur lequel la fullbringer récupérer ses forces était tiré à l’extérieur et pris entre cinq personnes. Elle reconnaissait le docteur qui s’était occupé de sa transformation en fullbringer, mais les autres lui étaient inconnus. Si elle devait supposer, il était là car il était familier avec ses vitaux, si quelqu’un devait connaître le fonctionnement biologique de son corps à la perfection, c’était lui.

Elle était entre de bonne main, c’est tout ce qu’elle avait besoin de savoir. Le branckard était emmené à l’ascenseur, et comme ce dernier était assez long pour atteindre l’étage souhaité, elle assumait que maintenant, elle était au sous-sol. Elle allait passer sous la table d’opération, c’était garanti, elle sentait que certains de ses os étaient cassés et probablement en train de menacer ses organes, surtout ses cotes.

Alice poussait un soupir, puis entendit un craquement. Cela venait de son corps ? Elle se redressait en voyant les regards effarés des docteurs. C’était son fusil qui avait craqué, elle avait oublié de rappeler son fullbring ? Si ce n’était que le fusil, rien de grave, mais alors qu’elle le disait, la fatigue la rattrapait, et elle ne put finir sa phrase.



Son réveil était mouvementé, elle était tombée dans les pommes en pleine phrase après tout ! Grave erreur en tout cas, car cela faisait bouger les aiguilles qui étaient plantées dans son bras, et lui arracha un couinement. Combien de temps avait-elle dormi ? Probablement deux heures, le temps de lui replacer les os et la mettre sous diverses perfusions. Elle sentait très bien les anti douleurs embrumer son esprit en tout cas, et pourtant avait ressenti de la douleur ? Elle devait être dans un état pitoyable.

“ow ow ow [Stupide Alice]”


Elle se sentait en meilleur état que précédemment, pas suffisamment pour rentrer chez elle, mais assez pour appeler son fullbring à nouveau et vérifier ce qui était arrivé dans l’ascenseur. Son fusil apparaissait normal, ce qui surprenait Alice, mais ne l’inquiétait pas plus que ça.

“Mh. Tant que la balle reste intacte, mon fullbringer devrait bien se porter non ? Bizarre tout de mêêêaAAAh [Depuis quand vous êtes là !]”

Elle n’était pas seule dans sa chambre ?!
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1036-alice-l-epervier-ft#7

Alice L'Epervier

Revenir en haut Aller en bas


Akashiya Recca

Données Spirituelles
Grade: Queen of Clubs
Sam 6 Jan 2024 - 20:07 - All you have and all you'll ever need [Pv Noda]

Elle avait été prévenue que Four était revenue dans un sale état. Pour l’instant elle était aux bons soins des docteurs de l’Ultima Necat au sous-sol des scientifiques où était également implantée la partie médicale. L’infirmerie comme elle l’appelait elle-même. Ses jours ne semblant pas en danger, la Queen ne se pressa pas pour faire le déplacement et termina ce qu’elle était en train de faire. De toute manière, patienter devant une porte close en attendant la fin des soins n’avait guère d’intérêt. Plutôt une perte de temps.

Quant à savoir ce qu’il s’était réellement passé pour que la jeune adolescente en arrive là, la rouquine n’en savait rien, ou presque rien. On lui avait rapporté qu’il y avait eu du grabuge. Qu’un Hollow de type Arrancar était venu dans le monde des vivants. Et pour l’heure, elle ne peut que faire des suppositions. Il lui semblait pourtant que son agent n’était pas en ville mais en mission à la base Pandora avec le King of Sword. Bizarre. Les explications, elle les obtiendrait directement à la source.

Lorsqu’elle entra dans la pièce où se reposait la tireuse, cette dernière était encore sous l’effet de l’anesthésie et probablement d’un cocktail de sédatifs dont l’équipe médicale a le secret. En attendant qu’elle ouvre les yeux, Recca attrape le dossier dans lequel se trouve un rapport sur l’état de la patiente. Parcourant les diagnostics du regard, elle gonfle ses joues. Ce n’est pas qu’il y ait quoi que ce soit d’inquiétant, mais plutôt qu’elle n’y comprend que dalle. D’abord faudrait qu’ils apprennent à écrire plus lisiblement ces têtes d’ampoule et ensuite… Bah, elle n’est pas la plus érudite qu’il soit. Elle n’a pas fait d’études, n’a pas terminé ses années scolaires obligatoires non plus… Bref, ce n’est pas une femme de science. Son truc, c’est l’action, le terrain, les stratégies. Voilà qui est déjà plus à son goût. L’Alice se réveille, semble vérifier son fullbring jusqu’à ce qu’elle se rende compte de sa présence. Recca, adossée au mur sourit amusée.

    « Ah ça y est on se réveille ! Qu’est ce qui est bizarre ? »

Elle lui laisse le temps de répondre et de se remettre de sa surprise avant de poser la question suivante.

    « Qu’est ce qu’il s’est passé ? T’étais pas au Hueco Mundo aux dernières nouvelles ? »

_________________
All you have and all you'll ever need [Pv Noda] Sl0s
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t325-akashiya-recca-ft

Akashiya Recca

Revenir en haut Aller en bas


Alice L'Epervier

Données Spirituelles
Grade: Four of Clubs
Jeu 11 Jan 2024 - 21:23 - All you have and all you'll ever need [Pv Noda]

Qu’est-ce qui était le plus effrayant, se réveiller d’une journée de kidnapping et de combat contre un espada, ou en se réveillant, voir que sa supérieure était déjà là, prête à lui tirer les oreilles jusqu’à ce qu’elles s’arrachent. Dur de choisir, et Alice n’avait pas le temps de considérer l’une des deux réponses que les questions commençaient déjà. Une question simple, pour démarrer calmement.

“Hum, ren [Madame]. Il semblerait que la coque de mon fullbring se soit fissurée peu après mon retour, mais c’est la coque, elle est pas très importante, et elle est déjà comme neuve.”

Et venait la question la plus compliquée, celle qui lui faisait baisser les yeux de honte. Elle allait devoir y répondre, autant le faire le plus tôt possible.

“C’est … une longue histoire [Madame]. J’y étais, mais contre mon gré, j’ai été traîné de force dans notre monde, et est servi d’otage pendant approximativement vingt-quatre heures.”

Du moins, c’est ce qu’elle avait estimé, elle n’a pas encore eu le luxe de regarder quel jour nous étions.

“L’espada Novena en était le responsable, il a profité de mon état amoindri suite à la confrontation contre un arrancar tout aussi féroce pour ça. Ses motivations me restent un peu flou, je crois l’avoir entendu marmonner quelque chose comme quoi j’aurais blessé son compagnon. Mais il n’a pas fait grand-chose durant ma captivité, peut-être qu’il espérait attirer plus de nos troupes vers un guet-apens, mais il n’a pas eu le temps de le mettre en place si c’est ça.”

Parce qu’Alice n’avait pas attendu les secours pour se libérer, et qu’elle en avait profité pour lui rendre la monnaie de sa pièce à ce pigeon enflammé ! Enfin, elle n’avait pas vu le corps, mais c’était tout comme pour elle.

“Je me suis occupé de lui, bien que j’ai pas confirmation de sa mort, il n’en était pas loin avant que la dernière balle que j’ai tiré ne le touche. On ne risque pas de le revoir de si tôt, mais quand bien même …”

Elle prenait une grande inspiration, se bravant pour ce qui allait arriver.

“Cette situation reste de ma faute. J’ai manqué de discrétion en prenant en filature un arrancar unique, manqué de force pour l'abattre, et manqué de vigilance pour éviter de me faire kidnapper comme une vulgaire civile. Je n’ai même pas réussi à réparer mon erreur seule, ou à ramener la confirmation de sa mort.”
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1036-alice-l-epervier-ft#7

Alice L'Epervier

Revenir en haut Aller en bas


Akashiya Recca

Données Spirituelles
Grade: Queen of Clubs
Ven 26 Jan 2024 - 22:23 - All you have and all you'll ever need [Pv Noda]

L’espada Novena, elle ne le connaît pas, ne l’a jamais vu. Pourtant elle y est allée assez souvent dans le Monde Creux. Mais c’est un endroit tellement vaste qu’elle a l’impression qu’il est infini. Il est donc difficile de croiser tout le monde et heureusement d’ailleurs vu les soucis qu’il a causé. La rouquine tapote son index sur son menton. Elle n’est même pas certaine que pour certains Hollow il y ait besoin d’une raison pour qu’ils s’en prennent aux humains. Alors quand il y en a une… Il a pu avoir envie de se venger ou un truc du genre. L’histoire tient la route en tout cas.

D’un bref signe de la tête elle opine. Si le kidnappeur s’était pris une bonne rouste, c’était le principal. Voilà tout ce qu’elle voulait entendre.

    « Des agents de terrain sont venus à ta rescousse ? Bien bien. »

Contrairement à ce que la française aurait pu penser, sa Queen ne se met pas en colère.

    « S’il est mort, il doit être redevenu poussière maintenant. Sinon, les agents s’en seront occupés. Que faisiez-vous là bas déjà ? »

Le King of Sword avait eu besoin de personnel compétent pour sa petite expédition, mais Recca n’avait pas poussé plus loin pour connaître les raisons d’un tel voyage à ce moment là. Elle ne s’y était pas intéressé car elle était occupée à d’autres choses plus personnelles. Et puis chaque section a ses propres projets ses propres préoccupations. Sa priorité à elle c’est d’entraîner ses troupes et d’apprendre à façonner des barrières toujours plus puissantes pour protéger les gens et les installations de l’Ultima Necat.

    « L’autre Arrancar tu as son identité d’ailleurs ? »

Cette information pourrait être utile pour leurs registres.

_________________
All you have and all you'll ever need [Pv Noda] Sl0s
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t325-akashiya-recca-ft

Akashiya Recca

Revenir en haut Aller en bas


Eiichi Noda

Données Spirituelles
Grade: Jack of Coins
Jeu 8 Fév 2024 - 13:53 - All you have and all you'll ever need [Pv Noda]

Noda avait pris grand soin de garder un œil sur l'état d'Alice, ainsi que sur l'identité de ses visiteurs. S'il ne traînait habituellement pas souvent à l'Arcānum, il avait été contraint d'y rester plusieurs heures durant en raison de la possibilité qu'Alice se réveille d'un instant à l'autre. Et justement, voilà qu’on lui signalait une discussion entre la Fourth et sa Queen, restée à son chevet pendant un temps. Quelle aubaine ! C’était là l’occasion qu’il attendait.

Le Jack s’était aussitôt engouffré dans un ascenseur, direction l’infirmerie. Il revêtait comme à son habitude un élégant costume, à peine excentrique mais probablement hors de prix. Il s’agirait après tout peut-être de la discussion la plus difficile de sa courte carrière à l’Ultima Necat, et il convenait donc de se présenter avec sérieux et élégance. Au moins s’était-il assuré de se doter d’un crucial avantage pour les négociations à venir. Il fut conduit, dès sa sortie de l’ascenseur, par un agent des Coins en direction de la chambre d’Alice. Ce dernier lui confirma que Recca s’y trouvait toujours, bien qu’il soit incapable de savoir ce dont les Clubs pouvaient bien discuter à l’intérieur. Cela importait en vérité peu, d’autant plus qu’il ne devait s’agir que d’un briefing des plus classiques, s’il devait s’essayer à en deviner le sujet.

Il pénétra dans la pièce à l’instant où la Queen posait sa dernière question. Se refusant à interrompre la discussion, le Jack se contenta de s’adosser à un mur, signalant d’un mouvement de la main à Alice de continuer. Elle n’aurait probablement pas d’autre réponse que celle, hasardeuse, qu’elle lui avait donnée dans l’hélicoptère plus tôt, mais il s’agissait avant tout de faire en sorte que Recca se sente respectée, dans son travail comme dans l’autorité qu’elle exerçait sur ses subordonnés. Noda n’avait après tout nullement envie de gaspiller le peu de gratitude que Recca pourrait ressentir envers lui par une simple marque d’égo mal reçue.

La réponse d’Alice expédiée, Noda s’approcha de la Queen et s’inclina très légèrement, comme il était coutume de le faire dans le monde du business nippon.

“C’est un plaisir de vous revoir, Queen. J’ai personnellement secouru et interrogé votre agent. Les Coins vous transmettront son rapport initial d’ici peu.”

Les années de négociations du PDG lui permettaient en général de tromper la vigilance du businessman moyen, mais un être plus perceptif saurait comprendre qu’il n’était ni là par courtoisie, ni par sollicitude pour celle qu’il avait sauvée des griffes des hollows, mais bien par intérêt. Qu’importe pour lui, cependant, que son interlocutrice le réalise: elle lui devait, dans cette situation, au moins quelques instants d’attention.

Se retournant vers Alice avec un sourire en coin, Noda s'enquiert de son état, stimulant par la même le sens du devoir qu’il savait important à son équilibre.

“Comment te sens-tu, Fourth ? Te souviens-tu d’autres éléments à ajouter au rapport ?”

Tout se jouerait donc ici, dans cette chambre d’infirmerie. La situation semblait, aux yeux du PDG aussi planifiée, que précipitée, et il éprouvait un certain inconfort à l’idée que son plan soit soumis à l’autorité d’autrui. Après tout, il fallu être fou pour croire qu’un Jack puisse atteindre la Queen, mais Noda jouait ici aux échecs et pas aux cartes. Tout fou qu’il était, il s’était assuré d’être parfaitement positionné pour exécuter son coup, et il se refusait à perdre maintenant. Il avait déjà rallié deux Rois à sa cause, et il ne doutait nullement que la guerrière étendue près de sa cible pèserait, elle aussi, dans la balance.

_________________
All you have and all you'll ever need [Pv Noda] Pbch10

not gonna sugarcoat it:
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t841-eiichi-noda-ft

Eiichi Noda

Revenir en haut Aller en bas


Alice L'Epervier

Données Spirituelles
Grade: Four of Clubs
Jeu 8 Fév 2024 - 14:22 - All you have and all you'll ever need [Pv Noda]

Alice creusait dans sa mémoire, est ce que cet arrancar avait communiqué son nom ? Elle n’en avait pas souvenir, mais en même temps, c’était normal d’avoir la mémoire floue avec tout ce qu’elle avait fait. Elle se souvenait néanmoins clairement pourquoi elle était allée dans le hueco mondo, en dehors de suivre le king of sword, bien sûr.

“Le king of sword avait pour projet de trouver un site favorable à la construction d’un second site d’extraction [madame]. J’avais pour mission de ma part, de renforcer la garde autour de pandora. Il ne fallait pas laisser les arrancars étudier la barrière.”

Tiens, cela lui revenait. Cet arrancar lupin, il n’avait pas que sa résurrection qui était surprenante. Il y avait aussi le gant qu’il utilisait, c’était clairement de la technologie, et une très puissante en plus de cela. C’était un détail important à donner, même si malheureusement, elle ne se souvenait pas de son nom.

Elle s’apprêtait à répondre, mais s'interrompt brièvement en voyant Noda adossée au mur. Elle allait le saluer avant de répondre à sa queen, mais il fit signe de continuer. Très bien, s’il le demandait alors. Ces informations pourraient lui servir de toutes manières.

“Son nom m’échappe, nous ne nous sommes pas exactement échangés des mots d'amour. Mais je pourrais donner sa description physique pour un portrait robot. Egalement, je crois qu’il était un scientifique, ou qu’il en connaissait un très bon. Il m’a attaqué avec un gant étrange qui amplifie sa force, cela n’avait rien d’une relique, donc c’était probablement de la technologie.”

Ce n’est qu’une fois sa réponse donnée qu’il s’avançait pour se présenter à Recca. C’était là une bonne chose que les deux se rencontre, Eiichi pourra expliquer comment il était venu à sa rescousse, Alice commençait à avoir la gorge sèche. Mais avant de parler à sa supérieur, il s’attardait sur elle. Par inquiétude ? Peut-être, Alice n’avait pas de raison de suspecter autre chose.

“J’ai connu de meilleurs jours [Monsieur], et rien que vous n’ayez entendu, désolé.”

La fourth se disait qu’elle ferait mieux de confirmer les dires du Jack, elle ne savait pas si sa reine serait suspicieuse de lui, mais cela ne ferait pas de mal.

“Il dit vrai madame, sans lui et son équipe, je ne serais probablement plus là.”
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1036-alice-l-epervier-ft#7

Alice L'Epervier

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum