Before Tomorrow Comes :: Entre les mondes :: Garganta



Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Troisième Division
Jeu 1 Déc 2022 - 21:05 - Bourdonnement

Alors qu'ils avancent sur le chemin de Reishi créé par le Capitaine de la Douzième Division, Aizome jette un coup d'oeil derrière lui. Le portail est refermé. Il presse le pas, son Reiryoku fait craquer celui de Seiichi par endroits. Contrarié ? Il l'est et cela se ressent. L'atmosphère est lourde, pas un mot jusqu'à présent. Ce n'est pas le moment. Ils ne sont pas suivis pour le moment, sa vigilance reste bien active cependant alors qu'il remonte la file.

Les paroles des Arrancar il les rumine, les décortique. Tout est frais. Trop frais. Des décisions vont être prise mais pas maintenant. D'autres sont déjà actées au moins dans son esprit, même s'il reste quelques points à définir. Et justement s'il se dirige vers la tête du mince cortège ce n'est pas pour rien. Il passe sans adresser un seul mot aux autres membres de l'expédition, affichant toujours son air grave qu'il avait en quittant le sable. Le mince sourire qu'il avait juste avant s'était effacé, quand bien même cela promettait une solution.

    - J'y retourne, tu pourras t'occuper des rapports ? Note bien que je prends toute la responsabilité pour ce contre-temps, mais nous allons essayer de mettre en place au moins une ruche. Donne-moi donc le matériel et explique moi rapidement ce que je dois faire.

Son regard fixe un point sur la droite, dans les ténèbres dansants, avec intensité. C'est là bas. Seiichi aura certainement compris qu'il ne servirait à rien de tenter de le dissuader. Il ne peut rester sur une expérience aussi amère, cette expédition est importante pour bien des choses. Bien sûr qu'il savait avant même de se lancer que tout ne pouvait se passer comme prévu mais tout a dépassé ses attentes... Et surtout eux, les Arrancar. Le Capitaine tourne sa tête vers l'arrive, observe les trois autres membres de cette courte sortie.

    - Notre cause est noble mais complexe, nous avons déjà appris beaucoup de choses sur l'état hiérarchique du Hueco Mundo. Des bribes d'informations certes mais qui nous donnent de quoi réfléchir et commencer à penser à la suite. Le Capitaine Yūko se chargera de débriefer avec vous, ce fut court mais vous avez tenus vos rôles et n'avez presque pas envenimé une situation compliquée. Ce n'est pas un reproche Yane-san, nous aurions pu nous lancer dans un affrontement et c'est ce que j'attendais de vous en cas de besoin... Mais il fallait l'éviter, pour cette fois.

Si les bornes avaient été dépassées par la Commandante en Second il aurait levé la voix, même face aux Arrancar. Heureusement il n'a pas eu besoin de le faire, démontrant une unité un brin plus forte que celle présentée par ces individus de tous bords. Il retourne son visage vers Seiichi, prêt à l'écouter et à prendre ce qu'il devait avant d'enfin repartir.

Le Pommier l'attendait, après-tout...

_________________
 
Celui que tu combats n'est pas toujours ton ennemi.
Bourdonnement Signature
Celui qui t'aide n'est pas forcément ton ami.


https://www.before-tomorrow-comes.fr/t251-nagatsuki-aizome#769

Nagatsuki Aizome

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Commandante en second du Kidōshū
Jeu 1 Déc 2022 - 23:07 - Bourdonnement

L'échec est total.

De son bref séjour, et outre le décevant manque de soleil dans le Yermo, Yoru n'aura retenu que les tronches de vainqueurs des quatre débiles venus leur servir de comité d'accueil. Non pas que les insultes du dénommé Borick l'aient blessée plus que de raison dans sa fierté : ce genre de propos lui glisse dessus, habituée qu'elle est à être la proie des racontars. Non, c'est le mépris absolu des Arrancars pour ce que représente le Seireitei qui l'a le plus agacée. L'époque où l'institution imposait le respect est-elle donc révolue?

Ce petit combat verbal n'était, à ses yeux, qu'une façon de tester la résolution, la fermeté des Shinigami, tant d'années après les dernières joutes communes au cours desquelles leurs histoires se sont croisées. C'est vrai, la Nécromancienne n'a jamais vu de représentants de leur espèce avant eux - mais leur comportement a suffi à lui dire tout ce qu'elle avait besoin de savoir.

Elle regarde autour d'elle. Les deux Capitaines ouvrent la marche, et elle ne peut pas voir leurs visages. Kūsō a l'air satisfait de sa caillasse; la dernière, avec la tignasse blanche, le paraît davantage encore, du simple fait de pouvoir se barrer et arrêter de subir leurs palabres interminables. Comme Yoru la comprend.

Finalement, le Capitaine Nagatsuki fait son speech de pseudo-débrief. Lui jetant un regard amusé par-dessus ses lunettes, la Nécromancienne lui adresse un petit sourire en coin, empreint d'un rien d'amertume.


- J'ai envenimé les choses plus que les menaces de l'autre, vous pensez? Même moi, je sais qu'elle n'a pas plus que nous le pouvoir de décréter une guerre de son propre chef. Je comprends votre décision, mais pas qu'on se soit montrés aussi... comment dire?... complaisants avec leurs exigences à la con. Ils ont l'air de se croire supérieurs, et il fallait que quelqu'un l'ouvre pour remettre les choses en perspective. Je me doutais juste que ce serait pas vous... sans reproche non plus, bien sûr.


Pour l'instant, la perspective de regagner le bercail et de repenser, à froid, à cette brève aventure lui suffit. Sans nul doute, le rapport sera corsé. Même Seiichi, avec ses manières mesurées et ses airs placides, ne pourra décemment pas minimiser l'incident sans omettre de raconter l'entière vérité.


- En plus, si quelqu'un doit finir en porte-à-faux avec votre ami, autant que ce soit une parfaite inconnue, histoire de vous épargner un malaise au prochain apéro, ajoute-t-elle sans aucun tact. D'ailleurs, me manque une partie du tableau, il faut croire. Si vous voulez démarrer par un petit "il était une fois", vu le chrono qu'on vient de réaliser, je pense que j'ai toute la journée devant moi. Et même à bouffer. Quelqu'un veut un bentô?


Et elle tire une boîte de son sac, la tendant à bout de bras pour qui en voudra (mais peut-être pas Kūsō, maintenant il a les mains sales à force de se polir le galet, c'est dégoûtant). Fouille-merde? Peut-être un peu. Enfin, quelque part, elle a le droit de comprendre ce qui vient de se produire. Et puis, la journée a à peine commencé, et la voilà qui émerge déjà du passage entre les mondes, côté Seireitei. Plus qu'à attendre que l'un ou l'autre des Capitaines concernés en sorte à son tour et démarre son conte. Autant profiter au mieux de leur temps libre, hein?

_________________
Bourdonnement ErZ8qgi


Dernière édition par Yane Yoru le Lun 12 Déc 2022 - 3:05, édité 1 fois
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t305-yane-yoru-commandante-

Yane Yoru

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: 6e siège de la Dixième Division
Mar 6 Déc 2022 - 12:15 - Bourdonnement

Sur le chemin du retour, elle écoute, attentive. Le Capitaine Nagatsuki semble n’avoir pas abandonné malgré tout, prêt à y retourner mais cette fois-ci seul. Et elle comprend pourquoi. Sans eux, il sera plus facile pour lui de passer inaperçu d’autant qu’il a de réelles facultés de camouflage contrairement aux autres, ça elle l’a bien remarqué lorsqu’ils sont arrivés près de lui. Alors, c’est un peu leur faute si ça a échoué. Pour sa part, elle ne se reproche rien, elle a fait les efforts nécessaires pour camoufler son reiatsu avec ses capacités, mais d’autres ont été plus solaires. C’est comme ça.

Tout ce qu’elle regrette, ce sont ces discussions sans queue ni tête, à rallonge qui n’ont pas abouti à quoi que ce soit. Néanmoins, si le Capitaine considère que ça lui a apporté des réponses et que rien n’a été perdu, alors tant mieux. Elle aura moins l’impression d’essuyer un échec cuisant.

Doucement elle tourne la tête vers la Commandante en second. La plus virulente et belliqueuse de tous. Si la Blanche comprend son agacement, elle comprend aussi l’attitude des Arrancar. Après tout si quelqu’un essayait d’entrer dans sa chambre sans son consentement et qu’elle s’en rendait compte, elle ne serait pas très contente non plus. Alors ils ont été plutôt sympa de ne pas sortir les armes dès le départ. Le monde creux, c’est chez eux quand même non ? Enfin, quoi qu’il en soit, elle garde le silence sur ces pensées.

    - Soyez prudent Capitaine, et n’hésitez pas à faire de nouveau appel à moi si vous avez besoin.

Du reste, leurs chemin semble se séparer ici. On n’a plus besoin de ses services, alors elle poursuit sa route et retourne bien sagement à la Soul Society. Léger sourire sur les lèvres, elle rapporte quand même un peu de sable. Ce n’est rien de plus que du Reishi comme on en trouve partout au Seireitei ou dans le Rukongai, mais la symbolique est forte. C’est la preuve qu’elle y a été, et ça, tout le monde ne peut pas en dire autant.

Le soigneur a même emporté des cailloux. Faut croire qu’il fait la collection, elle ne voit pas d’autre raison pour ce geste qu’il a eu. Est ce qu’au moins il a une couleur singulière ? Ou une forme de canard ? Oh oui ! Un jour il faudra qu’elle lui montre celui en forme de canard qu’elle a trouvé par hasard dans son district, ça pourrait l’intéresser non ? Bon par contre elle ne le lui donnera pas, c’est juste pour le partage quoi !

_________________
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t366-shingen-mizuki-ft

Shingen Mizuki

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Douzième Division
Lun 26 Déc 2022 - 15:51 - Bourdonnement

Il est souvent dit qu'il existe plusieurs solutions à un problème. Dans la situation actuelle, sans doute était-ce la meilleure solution. La mise en place des ruches est certes un élément important. Mais à quoi bon le faire si elles sont brisées lors d'une escarmouche ? D'autres moyens existent pour atteindre le résultat voulu. Nagatsuki Aizome est l'un d'entre eux. Et il le fait rapidement savoir, alors que leur petit groupe avance dans les ombres. Une surprise qui n'en est pas une, lorsque le Capitaine de la Troisième Division précise ce qu'il compte faire.

Une surprise qui n'en est pas une. Et un choix pragmatique. Pouvoir poser une ruche serait au moins de bonne augure. Hochant alors doucement la tête. Une petite boucle est défaite. Une boîte métallique est soulevée. Tendue dans sa direction. « À l'intérieur se trouve la reine et les ouvrières de cette ruche. Tu as simplement à la mettre là où tu souhaites que leur terrier soit creusé. Ensuite … » Une petite télécommande, rangée sur le côté de la boîte. « Appuie sur ce bouton. Le groupe s'occupera du reste. Trouve un endroit avec peu de passage. Tu sais les reconnaître, non ? Tu n'as pas besoin de la surveiller. Dès que son programme est activé, la ruche saura se débrouiller pour se protéger. » Ces petites choses creusent vite. Vite et bien.

« Et j'expliquerai la situation. »

La suite. Ah. La suite est le chef d'équipe qui fait sa propre mise au point de la situation. Tout ne s'est pas passé comme désiré. Mais ce qui s'est déroulé durant cette mission n'est finalement pas surprenant. Les territoires des uns ne peuvent être traversées par les autres. Des arguments simples, mais qui ne peuvent réellement être défiés. Viens ensuite les mots de la Commandante en Second du Kidōshū sur cette prétendue amitié. Haussant un léger sourcil, Seiichi observe simplement les lieux. De l'amitié ? Échanger avec un Arrancar est simplement la preuve d'une ouverture d'esprit. Mais derrière le sarcasme de la jeune femme, une curiosité. Son droit.

« Ce n'est ni le lieu, ni l'instant. Pour le moment, nous avons une courte fenêtre d'action. Et nous allons l'utiliser. Capitaine Nagatsuki. Ne faites pas de folie. Détruisez la, si vous n'avez pas de possibilité. Nous avons les autres ruches. » Un moyen de dire que l'expérience de Nagatsuki Aizome, ce qu'il apporte à l'institution à l'heure actuelle, est plus important que les quelques données d'une seule ruche. Puis. Un regard vers le reste du groupe. « Poursuivons notre chemin. »

Et les pas reprennent la direction du Seireitei. Pour pouvoir s'arracher aux ombres éternelles des frontières entre les mondes. D'un regard. Tout de même. « Merci à vous trois pour votre participation. » Avant de rejoindre la Soul Society.

_________________
Bourdonnement Signat12

Yūko Seiichi

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Troisième Division
Dim 29 Jan 2023 - 12:55 - Bourdonnement

Il récupère le matériel, écoutant avec attention les instructions de Seiichi. SImples, efficaces. Les ruches ont été pensées pour être utilisées par le plus novice des Shinigami, un travail supplémentaire certainement pour la Douzième Division mais qui correspond bien à ce que voulaient les deux Capitaines. Les deux savaient que le temps n'allait pas être allié, pas plus que les autochtones à dire vrai et cette entrevue l'aura prouvé de bien des manières.

L'objet pèse son poids, il la cale sous son bras droit - le gauche lui servant à dégainer son arme - avant de glisser la petite télécommande à l'intérieur de son Shihakushō. Un hochement de tête avant de recaler son Hoari correctement. Il s'apprêtait à ouvrir sa propre voix lorsque Yoru l'interpella, apparemment n'ayant pas su contenir sa frustration. Un léger débordement mais rien de grave. Il pivote légèrement sa tête pour que leurs regards puissent se croiser.

    - Votre regard est bien trop bicéphale, Commandante en Second. Il manque de clair-obscur. A mon retour nous aurons une discussion vous et moi.

Tout n'est pas sombre ou lumineux. Tout n'est pas bien ou mal. Tout n'est pas vrai ou faux. L'quilibre des mondes se trouve aussi dans celui du regard et de l'esprit, cela il l'a vite compris sinon... pourquoi permettre la vie des Shinigami et des Hollow, les obliger à se décimer les uns les autres tout en devant se mesurer pour ne pas faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre... A les écouter, les Creux ne sont des êtres qui ne vouent un culte qu'à la violence et la destruction et en espère par la même la stabilité. En vérité, c'est surtout qu'ils ne s'en préoccupent pas ; ce n'est pas leur rôle.

Les réponses, elle les aura.

Sans plus attendre, sans un autre mot - pas même à l'égard de son ami - il refixe le point au loin. Ses pas bifurquent, créant sa propre route dans les ténèbres jusqu'à voir un cercle tourbillonner, tout petit d'abord, jusqu'à prendre une taille suffisante pour laisser par un hommes : lui.

Hueco Mundo. Encore.

Mais cette fois, l'heure est à planter les graines... L'arbre doit grandir vite

_________________
 
Celui que tu combats n'est pas toujours ton ennemi.
Bourdonnement Signature
Celui qui t'aide n'est pas forcément ton ami.


https://www.before-tomorrow-comes.fr/t251-nagatsuki-aizome#769

Nagatsuki Aizome

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum