Before Tomorrow Comes :: Chroniques & Intrigues :: Chroniques


Ikeda Hanae

Données Spirituelles
Grade: Jack of Cups
Dim 30 Oct 2022 - 21:11 - broken chains (junichiro)

Depuis ta discussion avec Recca, tu ne sors que très peu des laboratoires. Tu as beaucoup à faire et trop peu de temps pour tout faire et si tu n’es pas la seule des Cups à participer à l’expédition au Hueco Mundo, accompagnée par Mickael ainsi que Miyu, ça ne change pas que tu veux être certaine que tout se passe bien et que tout soit sous contrôle. Et donc, pour ce faire, tu travailles sur tes propres appareils que tu comptes emmener là-bas, notamment capteurs et drônes pour vous aider dans votre mission et vos études des lieux.

Et très honnêtement, tu ne prévoyais pas vraiment en sortir d’ici votre départ, sauf pour vaquer à tes autres tâches qui viennent avec ton titre de Jack. Bien que, à ce niveau là, tu as commencé à déléguer, sachant que tu allais avoir quelques jours d’absence très prochainement. Tu t’es donc assurée que rien ne soit abandonné le temps de ton absence.

Or, ton King n’a pas vu les choses comme toi.
Et bien malgré toi, tu te retrouves loin de votre base d'opérations.

Il fait déjà sombre lorsque tu arrives devant la devanture d’un magasin abandonné et marqué de graffitis. Tu es loin du centre-ville et, pour le moment, seule sous un lampadaire éclairant mal la rue. Tu as troqué ta tenue de bureau contre quelque chose de plus pratique à une sortie potentiellement dangereuse, à savoir un legging et un débardeur ainsi qu’une veste de sport légère et souple pour ne pas avoir froid. Ta longue chevelure blonde a été attachée en une queue de cheval serrée pour éviter que ceux-ci t’encombrent et tu as aux poignets tes précieux bracelets.

Tu as un peu d’avance et tu attends donc qu’il arrive, lui adressant un sourire lorsque tu le vois. - Tu as critiqué mon appartement mais franchement, c’était largement mieux qu’ici. Sur un ton léger. - Je commence à remettre en doute tes avis sur les différents quartiers de la ville. Ton sourire amusé étirant tes lèvres quelques secondes supplémentaires avant d’arborer une mine plus sérieuse.

- On est venu faire quoi ici, exactement ? Curieuse, c’est ce qui se lit dans ces grands yeux bleus que tu poses sur lui. Tu te demandes ce pour quoi t’es sortie si tard. Et tu ne peux même pas prétendre que tu t’apprêtais à bientôt dormir.

Il sait aussi bien que toi que tu aurais passé la nuit dans ton bureau.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t390-ikeda-hanae

Ikeda Hanae

Revenir en haut Aller en bas


Matsui Junichiro

Données Spirituelles
Grade: King of Cups
Lun 31 Oct 2022 - 10:25 - broken chains (junichiro)

Désolé de te décevoir, mais ce n'est pas une visite immobilière.

Un fin sourire sur ses lèvres, tandis qu'il approche à pied. Un jean aux jambes, une chemise noire col mi-ouvert sur un pendentif doré et une paire de baskets sombres, le King a de toute évidence opté pour une tenue plus décontractée aujourd'hui. Sur son nez, la fréquente paire de lunettes de soleil rondes, doucement abaissées alors que ses yeux sont rivés sur l'écran de son téléphone. Ce qu'ils viennent faire ici ?

"Kobayashi Denki, propriétaire de l'emblématique boutique "Sunshine" est mort hier soir durant un braquage. Commerçant apprécié et respecté de Sanya, le sexagénaire aurait perdu la vie en tentant de s'opposer aux criminels le soir des faits. Sans personne pour en prendre la suite et déjà écrasée sous les dettes, la boutique Sunshine ferme ses portes, sans doute pour toujours." Il lit les lignes sur son téléphone d'une voix monotone, puis lève son regard vers Hanae. L'article date d'il y a quelques mois. Entre temps, un projet de construction s'est déclaré pour remplacer le Sunshine pour les locaux d'une association locale.

Sanya est un des quartiers les plus pauvres de Tokyo. Murs, rues et badauds qui traversent le trottoir en sont le meilleur indicateur, sauf peut-être les quelques désœuvrés immobiles au coin d'un mur qu'on peut occasionnellement croiser. En résumé, pas l'endroit le plus plaisant au monde.

Suis moi. Un coup de menton en direction de la boutique, et déjà il s'y avance d'un pas tranquille. Donc. De ce que j'ai cru observer de la dynamique globale chez les Cups et dans les archives, la tendance était plutôt au "on passe notre temps en labo et les expériences sur le terrain tombent une fois toutes les lunes rouges", sous mon prédécesseur. une oeillade par dessus l'épaule. On va changer ça.

Sourire aux lèvres, il lui adresse un regard pétillant. Déjà a leur première rencontre, il a souligné l'importance de la compétence sur le terrain selon lui. Il veut des scientifiques et ingénieurs compétents, cela va de soi ... Mais parmi ses agents gradés, donc ceux avec une carte, et donc un Fullbring, il veut également du personnel de terrain accompli.

Tu sais comment certaines âmes négligées finissent par se transformer en Hollow, correct ? Dit-il tandis qu'il s'accroupit au niveau de la serrure du rideau métallique bardé de graffitis... Entre ses mains, un objet qui semble se former à partir de rien, tant ses composants sont microscopiques : des Nanomachines. Le début de la clef se manifeste, le King la rentre dans la serrure, et le reste des nanomachines épousent la forme de la serrure... Ne reste qu'à soulever le rideau. Tu as déjà observé le phénomène ?

De toute évidence, Junichiro a déjà une petite idée de son programme d'aujourd'hui.

_________________
broken chains (junichiro) 65qn
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t601-matsui-junichiro-king-

Matsui Junichiro

Revenir en haut Aller en bas


Ikeda Hanae

Données Spirituelles
Grade: Jack of Cups
Lun 31 Oct 2022 - 15:13 - broken chains (junichiro)

Tu es presque surprise de ne pas le voir habillé de son riche costume qu’il arbore tous les jours. Oh, tu restes convaincue que tu pourrais t’offrir deux mois de loyer avec seulement le prix de sa chemise, cependant, ça te surprend tout de même de le voir un peu plus décontracté. Tu réponds alors à son sourire avant de t’intéresser à ce qui vous amène jusqu’ici, ne lui ayant pas trop posé de questions lorsqu’il t’a donné l’heure et le lieu de rendez-vous. Tu savais de toute façon que ça ne changerait pas grand chose, actuellement déjà préparée à toute éventualité.

Attentive comme à ton habitude, tu le laisses alors te lire ce qui te semble être un article de journal. Et à première vue, il n’est pas récent, car tu as l’impression que l’établissement face auquel vous vous trouviez était laissé à l’abandon depuis un certain temps déjà. Quelques mois, donc, comme il te le confirme. - D’accord ? Une interrogation, dans ta voix, ne comprenant pas encore où est-ce qu’il veut en venir.

Connaissait-il l’ancien propriétaire de la boutique ?

Tu te contentes finalement de le suivre en direction de la boutique, les sourcils légèrement froncés et l’éclat dans tes prunelles toujours aussi curieux. - Oui, c’est à peu près ça. Concernant votre présence, ou plutôt absence, sur le terrain. Et ça te convient, préférant largement être dans ton bureau, et ce, même si tu es entraînée pour aller sur le terrain.

Or, lui semble avoir d’autres idées, concernant votre section.
Tch.

Ça se voit que tu n’es pas aussi emballée par l’idée que lui, mais bon, tu ne sembles pas non plus t’y opposer. Tu penses pouvoir comprendre les motivations. Tu penses seulement qu’il y a d’autres sections plus appropriées pour ce travail. Il serait dommage, après tout, de perdre les meilleurs chercheurs, les meilleurs ingénieurs et les meilleurs scientifiques, tout ça parce qu’ils auraient insisté à aller sur le terrain, non ? - Oui, je sais. Que tu lui dis en hochant doucement de la tête, l’observant tandis qu’il s’occupe à déverrouiller la porte. - Enfin, j’ai lu, surtout, sur comment ça se passe. Une précision suivant sa question. - Car non, je ne l’ai jamais vu. Un sujet dont tu connais les bases, donc, sans jamais trop t’y être intéressée.

- C’est légal, au fait, ce qu’on fait ? Tu lui demandes ça tandis que la porte s’ouvre et qu’il ne reste que le rideau à passer. Une question qui, tu penses, est importante. Une volonté peut-être de te défiler ? Non, pas spécialement. Il aura pu voir l’intérêt éclairer ton regard, à la mention d’assister au phénomène.

Oh, tu n’es pas certaine de si, émotionnellement, tu as envie d’assister à une âme qui se brise. Cependant…

La scientifique en toi ne demande qu’à apprendre.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t390-ikeda-hanae

Ikeda Hanae

Revenir en haut Aller en bas


Matsui Junichiro

Données Spirituelles
Grade: King of Cups
Mer 2 Nov 2022 - 2:13 - broken chains (junichiro)

Eh bien parfait, il y a un début à tout.

Ce qu'il déclare sur un ton enjoué, quand elle dit ne jamais avoir vu le phénomène. C'est au même instant qu'il ouvre le rideau, puis qu'à sa question, il tourne un regard circonspect vers elle.

ça a l'air légal? Question rhétorique, fin sourire. Je pensais que tu te serais déjà fait à l'idée, depuis le temps que tu travailles à l'UN. Un silence, un regard plus intense. Nous sommes au-dessus des lois. Si ce qu'on doit faire pour arriver à nos fins enfreint un ou deux articles du code juridique, crois-moi, le monde ne s'arrêtera pas de tourner.

Il commence en entrer, puis fermer dans son dos.

Quoi, tu voudrais que je me présente à la mairie, « bonjour, j'aurais besoin d'une autorisation pour pénétrer dans un magasin abandonné habité par un fantôme. J'agis en tant que membre d'une organisation secrète qui chasse des monstres mangeurs d'âmes qui viennent d'une autre dimension » ? Un rire à voix basse. Pas sûr que ça fonctionne.

Un signe de la main pour qu'elle s'arrête, alors qu'ils pénètrent dans le magasin. Petit commerce de proximité, quoique « petit » ne soit pas le bon mot : le Sunshine était un commerce d'une taille plutôt respectable.

Leçon numéro un : si tu cherches un Jibakurei, check les news. Faits divers, drames, sales affaires avec un background émotionnel assez lourd... C'est là que tu as le plus de chance de trouver des morts qui regrettent, en colère... Même règle pour les Tsukirei Une pause. C'est comme ça que je les cherchais au début de ma carrière solo. Entre temps j'ai développé d'autres méthodes, mais c'est une bonne base.

Il a bien fallu commencer quelque part, et si le Junichiro des jeunes années avait et l'argent et les connaissances, il manquait d'expérience. Alors il avait sa jugeotte et ses nerfs pour faire une grosse partie du travail : il fallait être assez malin, et il fallait être assez courageux. Le reste, c'était un mélange inégal de chance et de talent.

Parfois, tu peux aider ces esprits à faire la paix avec leur mort. Ils ont plus de chance de survivre d'ici à ce qu'un Shinigami passe leur mettre un coup de tampon sur le front. Comme un colis à la poste. Il dit ça, et il commence à avancer... Avancer jusqu'à ce qu'au loin, des bruits se fassent entendre. Des murmures. Dans l'obscurité presque totale, il n'y a que la maigre lumière qui filtre derrière le rideau qu'à moitié fermé pour éclairer un peu. Alors Junichiro active le monde vision nocturne de ses lunettes, et tend une paire à Hanae. Mets ça. Approche pas plus, il deviendra agressif sinon. Un coup de menton en direction de la provenance des murmures. Là-bas, un vieil homme au dos voûte, le teint terriblement pâle, un quelque chose de dérangeant sur ses traits tirés. J'ai essayé de l'aider, mais c'est trop tard. Des mois qu'il se morfond sur ce magasin. Furieux, désespéré. Il sait que le Sunshine va disparaître. Ce n'est pas faute d'avoir proposé de racheter le bâtiment, mais le projet de construction est directement mené par la ville... Entre autre foule de problèmes. Junichiro a tenté de parler à l'esprit, même. En vain. J'ai placé un capteur pour déterminer quand ça arrivera. J'espérais qu'un Shinigami soit passé par là avant mais... Mais c'est aujourd'hui qu'il va se transformer.

- C'est leur faute... ça aurait encore marché longtemps avec assez d'argent... Ville ingrate... Non non non non non...

Il marmonne, une colère peinée serrée entre ses dents. On l'entend de loin malgré que sa voix soit un murmure. Drôle de paradoxe, au cœur des sanglots de douleur. À son torse, la chaîne s'est déjà beaucoup consûmée.

J'aimerais trouver un moyen de ralentir le processus. Voire l'arrêter complètement. Mais c'est encore hors de notre portée. Ça le sera peut-être bien pour toujours.

La mine sérieuse, mâchoire serrée. Il a l'habitude de ce genre de scène, mais il n'aime pas ça. Dans son regard, une évidence : c'est une problématique qui lui tient à cœur.

Quand il se transformera, il faudra le neutraliser.

Un regard entendu.




_________________
broken chains (junichiro) 65qn
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t601-matsui-junichiro-king-

Matsui Junichiro

Revenir en haut Aller en bas


Ikeda Hanae

Données Spirituelles
Grade: Jack of Cups
Mar 22 Nov 2022 - 3:57 - broken chains (junichiro)

Un début à tout. Tu n’es pas certaine de si tu as envie de connaître ce début là. Si tu as envie de voir ce phénomène. Tu as le pressentiment qu’il s’agit de quelque chose de tragique. Une âme viciée à un tel point qu’elle ne peut plus être sauvée. Une âme abandonnée, dans un sens. Une âme que les Shinigamis n’ont pas pu venir aider. Et vous ? Est-ce qu’il serait possible d’envisager pouvoir les aider comme eux le font ? Auriez-vous pu intervenir plus tôt ? - Touché. Concernant la légalité de vos actions. - Cette soirée connaît déjà beaucoup de premières fois. Sur un ton léger teinté de nervosité, toi qui est l’image même de la petite fille parfaite. Celle qui n’a jamais fait un pas de travers. Jamais une erreur.

Tu n’avais pas vraiment le loisir de te le permettre.
Il te fallait réussir.

Tu le suis lorsqu’il avance et t’arrêtes lorsqu’il te fait signe de le faire. Tu es attentive à ses paroles, hochant doucement de la tête pour lui confirmer que tu assimiles bien l’information. Pour la majorité de celles partagées, tu en connaissais la théorie, pour le reste… Il semblait posséder largement plus de connaissances pratiques que toi. Il a de l’expérience là où toi tu es trop longtemps seulement restée enfermée dans ton laboratoire, ne sortant que pour les tests, et encore. Il t’arrivait parfois de déléguer, aux Swords notamment.

Tu comprends un peu mieux, finalement, sa position de King. Celle que tu as remis en doute, lorsque tu l’as rencontré. Tu t’en es excusée, lors de votre dernière discussion, mais ça me change pas le fait qu’en cet instant précis, tu réalises un peu plus à quel point tu t’es trompée, le concernant. Une agréable surprise, donc. Qui pique toujours ton égo, mais ça va, tu penses pouvoir vivre avec.

Tu déposes les lunettes sur tes yeux pour mieux voir ce qui vous entoure, te disant qu’allumer les lumières ne vous aideraient pas. Tu l’as suivi jusqu’à devoir t’arrêter à nouveau, tendant l’oreille tant pour entendre les environs que pour suivre les paroles de ton supérieur. - Tu es déjà passé par ici ? Surprise. - Comment tu as fait pour essayer de l’aider ? Car si tu connais le pourquoi et le comment, tu ne t’es jamais arrêtée sur le comment vous pourriez prévenir ça, vous, simples humains. Vous qui n’avez pas ces armes capables d’un simple tampon de purifier ces âmes prisonnières de votre monde.

Tu entends sa volonté. Celle de les aider, ces âmes comme lui. Ralentir le processus de transformation. Voir l’éviter. Or, pour le moment, ça ne semblait pas envisageable. Dommage. Tu te dis qu’il te faudrait plus étudier le phénomène. Que, peut-être, ce dernier méritait ton attention.

Que tu essaies de voir ce que tu pourrais y faire.
Si seulement c’est possible.

- Je suis derrière toi. Pour lui faire savoir que malgré la légère nervosité qu’il est possible de lire dans ton regard à l’idée d’assister à un tel spectacle, tu vas être là pour l’assister, ta main jouant déjà nerveusement avec ton bracelet.

Tu préfère vraiment ton laboratoire.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t390-ikeda-hanae

Ikeda Hanae

Revenir en haut Aller en bas


Matsui Junichiro

Données Spirituelles
Grade: King of Cups
Lun 28 Nov 2022 - 18:43 - broken chains (junichiro)

Qui sait, peut-être qu'il y en aura d'autres.

Il le dit d'un sourire confiant, insousciant, comme quelqu'un qui a l'habitude de ce genre de situations. Et pour cause : il est habitué. L'expérience, les années de pratique, les études... Et même les traumas. Ce qui jadis le terrifiait, aujourd'hui, c'est un Samedi soir comme un autre.

J'ai essayé de lui parler. Qu'il puisse laisser aller ses regrets pour ne pas être enchaîné au magasin. Un Plus classique a beaucoup plus de chances de survie qu'un Jibakurei enchaîné. Un sourire amer. J'ai aussi essayé d'autres méthodes... Mais même pour moi, l'argent ne résoud pas toujours tout.

Souvent, pas tout le temps.

La finalité considérant l'évolution de l'état du vieil esprit, il la connaît : l'homme va se transformer, devenir quelque chose d'autre. Quelque chose de dangereux, contrôlé par ses instincts, sa faim, son envie de destruction, sa soif d'âmes. Une parodie d'humanité, tournée vers tout ce qu'une âme peut avoir de bestial, tourné vers la cruauté d'un prédateur qui mange pour survivre, mais qui finira aussi par chasser par plaisir. Alors fatalement... Si ça n'est pas sa solution favorite, la solution qui s'impose est une évidence : neutraliser la menace avant qu'elle se concrétise.

Et ça commence. Ça commence avec les mots du vieil homme qui perdent de plus en plus en cohérence, gagnent en agressivité, une folie rageuse dans sa voix qui saigne, du venin dangereux à sa bouche qui bave. « Ingrats », qu'il dit, « C'est vous qui auriez dû mourir », qu'il rajoute. Désespoir puis rage, puis finalement, le son de l'acier qui se consûme lui-même. À sa chaîne, les bouches se mettent à soudainement pousser, et les maillons commencent à se grignoter les autres dans une scène de cannibalisme perturbante, désagréable, bruyante. Au-dessus des bruits de mastication métallique, les hurlements de douleur du vieux Denki. Des hurlement d'abord humains, puis progressivement, inhumains. Cet écho étrange, éthéré, agressif qui se superpose à sa voix, tandis que ça commence à s'emparer de lui : Une vague couleur lune qui l'entoure, qui le harcèle, un espèce de torrent qui se rassemble à son visage en un masque qui commence à se former, se solidifier.

Le processus est long, terriblement long. Une longue agonie, avec deux spectateurs plus loin. Le sable s'écoule, et la forme perd sa cohérence, la silhouette perd son humanité. Le sable s'écoule, et le dos se voûte, les ongles deviennent griffes, les dents deviennent crocs, les yeux deviennent deux grands phares jaunes qui percent au travers d'un masque qui couvre presque tout le visage. Des airs de masque Oni grossier, le vieux Denki n'est plus. En lieu et place de qui il était, un nouvel être : une boule de haine et de faim, peau rouge, une silhouette simiesque, un quasimodo difforme presque sur ses quatre pattes, une postures mi-accroupie qui n'a rien de naturelle... De muscles et de bosses étranges, de grognements et de menaces, la créature respire bruyemment, et il y a toujours cet étrange écho : ce quelque chose qui se superpose à sa voix... Maintenant, ce quelque chose qui surpasse sa voix.

La créature naît, et aussi tôt néée, elle lève le nez... Elle renifle, elle cherche, et rapidement, elle trouve. Dés lors, ce n'est que l'affaire d'un cri, puis d'un bond en avant, tout droit sur Junichiro.

Le Hollow est encore jeune. Sans doute qu'il est guidé par ses bas-instincts, par sa haine, plutôt que par ses sens plus développés, son instinct de survie... Le King voit le condamné s'avancer, et il soupire. Il n'aime jamais faire ça, mais il doit le faire. Il a beau savoir, il a beau savoir pertinnement que tous les hollows qu'il tue étaient des êtres humains, jadis... C'est toujours plus difficile de tuer ceux qu'il a connu avant. Avec un visage d'homme, des mots et des sentiments. Des personnes.

Tuer un monstre, c'est plus facile que tuer une personne.

Néamoins, il reste vif, il reste discipliné : Entre lui et la créature, un mur de métal se matérialise dans l'air. La créature fauche de ses griffes, mais ne trouve que l'acier, coince ses griffes dedans... Là, une portion du mur disparaît, vole dans l'air jusqu'à prendre l'apparence d'une lame entre les mains du King. La lame couleur carbon se met soudain à luire d'une lueur bleutée qui se concentre sur le tranchant de la lame. Un unique mouvement : un coup qui part du haut, commence par découper le masque pour descendre jusqu'à séparer le corps en deux. Le mur de métal disparaît dans le même temps, le métal qui le composait se rassemble autour de la lame pour la grandir... Au finir du coup, c'est un sabre tout fait de Nuit qui tranche la bête, la tue net. Ça hurle, ça découpe, puis ça disparaît comme un mirage.

La lame disparaît entre ses mains, meurt dans l'air. D'un geste, il réajuste sa veste, puis lance une oeillade vers Hanae.

Des questions?

Il tâche de garder cette discipline qu'elle doit lui connaître, depuis le temps. Mais quelque part entre les failles de son masque de neutralité, elle pourra peut-être lire qu'il déteste ce qu'il vient de faire.

_________________
broken chains (junichiro) 65qn
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t601-matsui-junichiro-king-

Matsui Junichiro

Revenir en haut Aller en bas


Ikeda Hanae

Données Spirituelles
Grade: Jack of Cups
Mar 29 Nov 2022 - 16:22 - broken chains (junichiro)

Curieuse, tu essaies d’en apprendre un peu plus sur la situation. Sur ce qu’il est possible de faire. Sur ce que lui a fait, aussi. Il lui a parlé, donc. Il a tenté de l’aider. À ce que l’homme ne soit plus prisonnier de ses regrets. Oh, de toute évidence, rien de tout ça a eu un quelconque effet sur l’âme lentement mais sûrement dévoré par les regrets. Tu l’observes, lui dont le discours se veut de plus en plus décousu, baigné de colère, dont la voix se veut de moins en moins humaine.

Tu le vois, qu’il perd la raison.
Que l’homme devient bête.

Tu en as affronté, des Hollows. Pas tant que ça en comparaison avec d’autres, mais tu en as affronté quelques uns. Tu les as étudié, aussi. Ces monstres venus d’ailleurs cherchant à dévorer ces âmes peuplant votre monde. Vraiment venus d’ailleurs ? Ne sont-ils pas eux aussi originaires d’ici ? De ces âmes peuplant votre monde avec qui la vie s’est montrée trop peu clémente. Avec qui la mort s’est montrée toute aussi peu clémente, à vrai dire. Comme avec cet homme qui a tout perdu et qui n’a pas su trouver tranquillité dans la mort. Qui s’est désespérément raccroché à ce qui bientôt ne sera plus. Et tu te demandes vaguement, toi qui n’est que spectatrice de la seconde mort d’un homme, ce qu’il ressent, en cet instant précis.

S’il ressent quoi que ce soit, à la perte définitive de son humanité.

C’est ce que tu es. Qu’une simple spectatrice. Qu’une jeune femme assistant, impuissante, impassible, à la souffrance évidente de celui qu’il vous faudrait bientôt abattre. Et c’est difficile pour toi de définir ce que tu ressens, en cet instant précis. Une profonde tristesse qui s’inscrit difficilement sur tes traits, le choc étant l’émotion prédominante se reflétant dans ton regard. Le regret ? De quoi ? De n’avoir jamais été témoin de ça ? De n’avoir jamais compris ? D’avoir oublié que ces Hollows abattus avaient autrefois été humains ?

La suite s’enchaîne et tu as à peine le temps de recouvrir ton poignet de son armure que l’homme à quelques pas devant toi s’occupe du monstre ayant bondit vers vous. La créature s’écrase contre le mur artificiel avant de rapidement s'écrouler au sol, définitivement morte.

Et tu ne dis rien.
Garde ce silence lourd de ces pensées qui traversent ton esprit.

C’est sa voix qui te sort de tes pensées, te forçant alors à diriger tes prunelles azurées vers lui. Le silence est revenu et si tu le vois droit, comme à son habitude, il y a ce quelque chose dans son regard qui fait écho au tien. Tu ouvres alors les lèvres comme pour parler avant de constater que tu n’arrives pas à articuler un seul mot. Avant de constater aussi qu’il y a quelques larmes qui ont roulé sur tes joues, que tu essuies rapidement du revers de la main, comme pour prétendre qu’elles n’ont jamais été là. C’est l’une des raisons pour lesquelles tu te mêles rarement aux autres. Tu es sensible, Hanae. Et tu ne sais pas faire face à la souffrance d’autrui.

- C’est plus facile lorsque je n’ai pas à me rappeler qu’ils ont été humains. Qu’ils ont vécu. Qu’ils sont morts. Qu’ils ont souffert, surtout. - Nous, à notre niveau… Ta voix un peu plus solide. Reprenant contenance. - Il n’y a rien qu’on puisse faire ? Aucune façon de faire comme les Shinigamis et les aider à traverser ? Car si face à la menace, vous saviez être efficace.

Au final, vous êtes encore cruellement impuissant.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t390-ikeda-hanae

Ikeda Hanae

Revenir en haut Aller en bas


Matsui Junichiro

Données Spirituelles
Grade: King of Cups
Jeu 1 Déc 2022 - 18:08 - broken chains (junichiro)

Il approche, il voit le visage d'Hanae, plus marqué que le sien. Elle n'a pas son expérience, trop habituée aux théories du labo, plutôt qu'à la réalité du terrain. Un trait qu'il faudra retravailler avec le temps... Cette petite expérience, c'est un peu le premier pas vers ça.

N'est-ce pas. Laconique, un sourire neutre sur ses traits, il confirme, vaguement acide dans sa réplique. Pas une acidité qui vise Hanae, plutôt... Qui vise la vérité énoncée : oui, c'est plus facile, quand on oublie qui ils étaient, avant d'être des Hollows.

Rien. Pour l'instant, tout du moins. Et je doute même qu'une solution existe. Quelque chose qui nous donnerait les outils pour gérer les âmes. Il doute, mais le doute n'est pas synonyme d'impossibilité. Il entend toujours chercher une solution à la problématique des âmes oubliées, celles que l'on a pas le temps de purifier, celles cachées, celles corrompues... La piste la plus probable consisterait à utiliser les ressources des Shinigamis. Ce qui entendrait une alliance avec ceux là.. Il souffle du nez. Mais comme tu le sais, la situation actuelle fait que...

Fait que c'est compliqué.

L'UN est encore un fantôme aux yeux de la Soul Society, et les haut-dirigeants semblent souhaiter que ça reste le cas. À raison : ce que l'organisation entreprend pour avancer son agenda, sans doute que les Dieux de la Mort n'en seraient pas les plus grands supporters. Les sacrifices, l'entente douteuse avec l'Acuerdo... Tout plein de cadavres dans le placard qui compromettent une solution diplomatique à court terme.

L'on apparaîtrait sans doute comme des enfants qui essaient de jouer avec un couteau, à leurs yeux.Et ils n'auraient pas nécessairement tort, qu'il se retient d'ajouter. Enfin. Tout ça pour dire... Non. Pas de solution immédiate.

Retour des mains dans les poches, le King emprunte la sortie, puis referme dans son dos, l'air de rien. Une fois au dehors, il reprend la marche dans la rue, une oeillade vers Hanae.

Si je te propose de réapprendre le terrain, à l'occasion de quelques interventions dans Tokyo, quand le temps le permet... Est-ce que ça pourrait t'intéresser?


_________________
broken chains (junichiro) 65qn
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t601-matsui-junichiro-king-

Matsui Junichiro

Revenir en haut Aller en bas


Ikeda Hanae

Données Spirituelles
Grade: Jack of Cups
Jeu 22 Déc 2022 - 16:30 - broken chains (junichiro)

Tu trouves ça ironique, d’une certaine façon. Presque hypocrite. Parce que tu es là à verser quelques larmes silencieuses pour un homme que tu ne connaissais pas. Un homme qui a tout perdu. Et pourtant… Et pourtant tu sais ce que l’Ultima Necat fait de ces humains. Tu sais. Mais c’est facile de faire semblant de ne rien voir lorsque tu fermes les yeux. Tout comme c’est facile d’abattre un Hollow lorsque tu oublies ce qu’il a été. Autrefois humain, désormais monstre.

C’est facile, lorsqu’ils ne sont que des monstres.
Que tu n’es pas témoin de leur humanité.

Essuyant rapidement ton visage du revers de ta main, tu lèves tes prunelles vers Junichiro, curieuse de savoir s’il vous était possible de faire plus. D’offrir une certaine paix à ces esprits, comme peuvent le faire les Shinigamis. Rien. Votre triste réalité. Plus triste encore pour ces âmes abandonnées. Tu hoches doucement de la tête, encore un peu silencieuse, ne trouvant rien à ajouter.

Tu pourrais t’insurger face à l’injustice de tout ça. Face à votre manque de moyen. Tu pourrais proposer d’essayer de copier la façon dont les Shinigamis purifient les âmes. Proposer de ne plus dépendre d’eux. Est-ce seulement possible ? Tu n’en sais rien. Une bonne idée ?

Ça aussi, tu n’en es pas certaine.

Tu l’accompagnes jusqu’à l’extérieur, confrontée à cette réalité qu’il n’y a pas de solution immédiate. Une fois hors du bâtiment, tu prends une profonde inspiration avant de reporter ton attention sur lui. - Oui. Même s’il y a une petite hésitation dans ta voix, difficile à dire si c’est parce que tu veux ou si ce n’est pas seulement pour lui donner une bonne réponse. - J’ai cru pouvoir comprendre que tu étais souvent sur le terrain, avant ? Avant de rejoindre l’Ultima Necat. - Tu faisais quoi exactement ? Tu es curieuse, le concernant. Curieuse de l’homme derrière le titre. Celui qui l’était.

Ce qui l’a amené jusqu’ici, aussi.
- Et pourquoi la section scientifique, si tu as déjà de l’expérience terrain ? Tu as pu voir la technologie qu’il utilise. A pu mettre à l’épreuve ses défenses. Mais tu te dis qu’il aurait pu faire un bon Sword. Il a la volonté et est compétent.

Alors quelles sont ses raisons ?
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t390-ikeda-hanae

Ikeda Hanae

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum