Before Tomorrow Comes :: Soul Society :: Rukongai :: Districts éloignés


Kyōakusei Kenshirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Gobantai
Dim 30 Oct 2022 - 10:50 - Lead the parade

Le rapport reçu avait rallumé sa flamme. Si dans un premier temps il s’était beaucoup amusé à se trimballer de tous côtés en profitant de ses nouveaux avantages à occuper une aussi haute position que troisième siège, il fallait reconnaître que bien vite la paperasse l’avait rattrapé. Que du travail et pas d’amusement avaient fini par faire de lui un garçon ennuyeux ? Non, il ne laisserait pas quelque chose du genre se produire ! Comme on disait, l’occasion ferait le larron, et Kenshirô se considéra dès lors libre d’établir son équipe, et que celle-ci lui soit divertissante.

Après tout, il fallait bien se rendre sur place pour voir de quoi il en retournait. Sa division en tant que spécialiste du Rukongai se devait de réagir face aux troubles évoqués. Un dojo, le plus éloigné de tous, avait de gros problèmes avec un gang local. Il pourrait demander à Shinjiro de venir avec lui, mais ça ne pourrait que se solder par une grande distribution de patates, et ce n’était pas vraiment le but. Il connaissait assez ces terres éloignées pour savoir que le moindre conflit pouvait prendre une ampleur insoupçonnée. Et s’il était plutôt téméraire, il n’en était pas pour autant totalement suicidaire.

Non, il lui fallait des gens qui utilisaient leur tête. Alors, peu à peu, tout s’emboîta : il allait demander à la Capitaine Tomoe de venir, histoire que ça leur fasse une petite virée et plus si affinité. Et comme il avait demandé des conseils à Daestra pour pouvoir s’insérer en haute société – bon c’était pas forcément là qu’il souhaitait le plus s’insérer, mais soit – et qu’il savait qu’il pouvait compter sur sa discrétion, il décida de les convoquer toutes deux pour cette mission. Sauf qu’à l’heure du rendez-vous, Nozomi ne fut pas là. À la place, ce fut… un type. Avec des lunettes. Attends, il avait vraiment des lunettes ? Nouveau coup d’œil sur lui, pour être sûr. Ce genre de détail ça pouvait s’oublier vite.

    - Et donc, vous me dites que votre Capitaine n’a pas voulu venir elle-même ? Je ne comprends pas, j’avais pourtant user de bons mots… Elle a dû mal comprendre, c’est sûr. Enfin, nous avons de la route à faire. Vous vous êtes déjà présentés tous les deux ? Dae, voici… heu… un gars de la Neuvième. Gars de la Neuvième, voici Dae. Bon, tout est en ordre. Comme on dit : en route mauvaise troupe, ahah !
Et de quitter les portes du Seireitei, direction le 72e District Est du Rukongai.

_________________
Lead the parade Kenshiro
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t233-kyoakusei-kyoken-kensh

Kyōakusei Kenshirō

Revenir en haut Aller en bas


Hana Miwa

Données Spirituelles
Grade: 3e Siège du Kidoshu
Lun 31 Oct 2022 - 15:51 - Lead the parade

Il était arrivé à l'heure convenue, estimant nécessaire de ne pas se faire remarquer outre mesure. Réajustant ses lunettes, il observait alors le Troisième siège qui dirigerait l'opération. Il ne le connaissait pas mais sa Capitaine lui avait donné les grandes lignes de l'opération. Cette dernière avait forcément bien mieux à faire que de se rendre elle même ici et il appartenait donc au Furihata de faire bonne figure.

Alors que Kyōakusei Kenshirō faisait les présentations - sa manière peu conventionnelle visiblement - Tetsu observait la seconde invitée de la mission. Une dénommée Daestra, appartenant visiblement à la seconde Division. Il espérait que cette dernière serait plus professionnelle que ne paraissait l'être le chef d'équipe. Son apriori vis à vis de la Seconde étant plutôt bon, surtout depuis qu'il avait eu l'occasion de collaborer avec eux et leur Lieutenant en la personne de Shiori.

    - Je n'ai rien dit de cela. Seulement Tomoe Taichō a estimé qu'il était préférable que je puisse collaborer avec vous, elle même étant accaparée par d'autres dossiers aussi importants que celui-ci.

Il notait néanmoins mentalement que le Troisième siège allait vite en déduction, information qui méritait d'être notée puisque cela présageait d'un problème potentiel dans la direction des opérations. Il y aurait sans doute beaucoup à dire sur les règles et la non-application de certaines, mais il savait aussi qu'il devait se montrer plus souple. Surtout sur une mission comme celle-ci. Mais il est vrai qu'il était de son devoir de se présenter comme il fallait.

    - Je suis Furihata Tetsu, dixième siège de la Neuvième division. Et je suis ravi de pouvoir prêter mon concours à cette mission.

Il devait faire bonne figure auprès de Nozomi. Sans quoi, il aurait des problèmes. Par ailleurs, il ne lui avait pas échappé la familiarité affichée du Troisième siège à l'encontre de Nozomi. Une romance en vue ? Il suivait pour le moment "la mauvaise troupe". Rukongai, nous voilà.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1244-hana-miwa-fiche-techn

Hana Miwa

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Lun 31 Oct 2022 - 16:44 - Lead the parade

Lorsque l’ordre de mission était arrivé entre mes mains alors que j’accusais une énième session de garde au fin fond des archives de la Division mon sang ne fit qu’un tour, à tel point que je ne pris même pas la peine de transmettre la nouvelle ou de le placarder un peu partout dans les couloirs du quartier général. J’avais enfin ici l’occasion de franchir les murailles du Gotei dans le cadre d’une sortie officielle.

J’avais donc tout naturellement appuyé ma demande auprès de ma hiérarchie et il ne leur fallu que peu de temps pour approuver mon initiative. De retour à la maison j’en informais Mère qui me fit les recommandations d’usage, avant que nous prenions ensemble connaissance de la nature de cette interventions éclair.

Il était question de troubles rapportés au sein du Rukongaï, dans un district éloigné et plus particulièrement orientés vers le dojo du coin. Notre but étant de faire un état des lieux tout en recueillant des informations au sujet des coupables, ici un gang local. Je me suis donc habillée en conséquence, non pas en revêtant la tenue de shinigami habituelle mais celle de l’Omnitsukido, plus adaptée selon moi aux opérations sur le terrain.

Une fois l’ordre validé je me retrouve au point de rendez-vous, pour découvrir non sans une certaine surprise que mon ami Kyoken est de la partie. Un soulagement, puisqu’il connait assez bien les lieux. Du moins j’ose le croire. Le dernier membre de notre équipe en revanche m’est totalement inconnu. Un homme relativement svelte, aux cheveux d’une étrange couleur et l’air visiblement très sérieux.

- Un peu de sérieux, Kyoken, il s’agit d’une mission officiel. Tu devrais essayer de faire bonne figure, pour une fois.

Il n’a vraisemblablement pas pris la peine de réagir, car je le vois déjà prendre la route qui nous mènera vers cette mission tant attendue. J’imagine malgré tout son air désinvolte et primitif si commun chez les mâles « dominants » du Rukongaï. J’espère juste qu’il n’en profitera pas pour se faire mousser, ou nous décrédibiliser plus que de raison.

Etant donc légèrement derrière lui je profite de l’aubaine pour offrir des présentations dignes de ce nom à notre compagnon de route. Un siège de la Dixième Division, je n’avais encore jamais eu l’occasion de m’entretenir directement avec eux. Et puis, comme nous sommes amenés à subir l’autre ensemble, autant y mettre les formes.

- Enchantée également, Furihata Tetsu. Chibiko Daestra, 4e siège de la Seconde Division. S’agit-il de votre première sortie, ou le Capitaine Tomoe a pu déjà compter sur votre participation auparavant ?

Commençons par les bases. Ce sera certainement plus intéressant que d’entendre Kyoken palabrer sur ses fameuses conquêtes fictives.

_________________
Lead the parade Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Mar 1 Nov 2022 - 12:38 - Lead the parade

Le 72e District Est du Rukongai. À l’encadrement militaire du Gotei se substitue une apparente anarchie. Une impression que vous inspire la précarité, l’inégalité ainsi que la rudesse des lieux. Il faut être fort pour y survivre. De là d’où vous venez, pour vertueux le Seireitei soit-il, vous n’en demeurez pas moins gouvernés par l’assemblée des Sages. Chaque aspect de la vie courante est soigneusement confié à la spécialisation d’une division. Nibantai, Gobantai et Kyubantai ; vous mêmes en incarnez trois facettes emblématiques.

Mais ici ? Le système monétaire est dévalué à la faveur du troc. Les métiers ne s’enferment pas dans des spécialités particulières, de quoi laisser à votre attention la rareté des artisans. Les habitants se caractérisent par leur polyvalence, fournissant la main d’œuvre là où c’est nécessaire suivant les projets du moment. Une exception, ceci dit, de part l’existence d’un commerce constituant l’unique source d’exportation locale : celui des fukuro-shinai, soit, ces sabres d’entraînement de bambou dotés d’un manche en cuir.

Tout ce que vous savez à ce stade, c’est l’identité du dojo ayant fait appel à vos services : « l’Ancienne école de l’ombre ». Une école fondée par l’illustre Nobutsuna qui fit autrefois beaucoup parler de lui de son temps de service chez les shinigamis. Un bretteur renommé, anciennement affilié au Nanabantai et officiant comme enseignant à l’Académie Shin'ō. Lors de la restauration d’anciens Dojos, il compta parmi le contingent des volontaires. Du reste ? Le 72e District est excentré. Les informations à votre disposition sont lointaines, datées voire trompeuses.

Vous pourriez vous armer de vos préjugés. Soit, un territoire anarchique et sauvage en passe d’être civilisé par vos prédicateurs. Puis, simplement avancer vers le Dojo dont vous connaissez la localisation afin de laisser vos vieux confrères vous instruire de la situation. Ou décider tout autrement ?

Il ne dépend plus que vous de vous organiser pour mener votre mission à bien.

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Kyōakusei Kenshirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Gobantai
Jeu 3 Nov 2022 - 9:48 - Lead the parade

Bah bien sûr qu’il savait que c’était une mission officielle ! C’était lui qui avait monté l’équipe et tout, elle avait oublié déjà, ou bien juste pas pris le temps de lire la signature sur l’ordre de mission ? Non mais, c’est bien parce qu’ils étaient pressés qu’il allait pas lui tirer l’oreille pour la mettre au coin, ça passerait pour cette fois. Mais bon, c’était quand même lui le plus haut gradé et le chef de mission, qui revenait naturellement à la Cinquième Division, et il comptait bien abuser de ses privilèges s’il le devait – ça serait pas son genre de la jouer façon humilité, pas vrai ?

En tout cas pour lui les choses étaient claires : en premier lieu, se rendre au dojo qui les avait appelé à l’aide. Ce serait de loin la meilleure méthode pour prendre leurs renseignements.

    - Sans juger vos dégaines, j’imagine que je suis de loin le plus au fait de la manière dont les choses se passent par ici. Comptez pas trop sur le fait qu’on nous facilite la vie, les Shinigami sont pas super bien vu dans le coin. Questionner le voisinage marchera pas trop. Soit ils marchent pour le gang, soit ils ont trop peur d’eux pour les balancer, quand c’est pas juste qu’ils nous détestent juste à cause de notre uniforme.
Simple babillage alors qu’il ouvrait la marche vers le dojo, seul lieu où ils pourraient réellement compter sur un allié. Ce ne serait que là qu'ils pourraient réellement en apprendre plus, et à partir de là aviser sur la suite de la marche à suivre.

_________________
Lead the parade Kenshiro
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t233-kyoakusei-kyoken-kensh

Kyōakusei Kenshirō

Revenir en haut Aller en bas


Hana Miwa

Données Spirituelles
Grade: 3e Siège du Kidoshu
Ven 4 Nov 2022 - 12:26 - Lead the parade

    - J'ai déjà eu l'occasion de travailler sur d'autres dossiers que celui ci en effet. Mais rarement en collaboration directe avec plusieurs divisions. Quoi que j'ai eu le loisir de m'entretenir avec votre Vice Capitaine qui m'a été d'une grande aide au cours de ma dernière mission.

Il avait répondu à la jeune femme alors qu'ils avançaient. Il n'avait pas échappé à Tetsu le ton et les propos que Daestra avait tenu à l'encontre du Troisième siège, preuve que ces deux là se connaissaient déjà. Certes, il s'en était douté dès qu'il avait fais les présentations mais ici, il paraissait évident qu'il y avait plus qu'une simple relation de travail. Ce qui expliquait qu'il ait ainsi convié la membre de la Seconde division à cette mission. Ce qu'il ne comprenait pas, c'était la volonté du Kyôakusei de vouloir la capitaine Tomoe à ses côtés. Il y avait là matière à enquêter. Plus tard.

    - Vous avez l'air de connaître le Troisième siège. Un ami à vous ?

Simple curiosité. Mais rapidement, le Furihata reportait son attention sur le chemin emprunté et sur la destination qui était la leur. Il n'était pas né au sein du Rukongai même s'il n'appartenait clairement pas à la noblesse. Il connaissait les conditions de vie de cette zone et préférait rester sur ses gardes. Des rapports mentionnant des incidents ici, il en avait déjà vu passer. Même si cela ne relevait clairement pas de sa juridiction mais bien de celle de la Cinquième. Ainsi était-il rassuré d'avoir un représentant avec eux.

Alors qu'ils approchaient du fameux dojo, les propos de Kenshirô parvinrent à lui. Il n'avait pas tort. Ici, ils étaient les étrangers. Et il n'y avait pas beaucoup de soutien pour un Shinigami par ici. Ce n'était pas leur élément et chaque pierre le lui faisait ressentir.

    - Comment fonctionne ce genre de gang ? Parce que s'ils se permettent de telles exactions, je doute qu'ils craignent de voir arriver des Shinigamis pour réprimer leurs pulsions. Je suppose qu'ils doivent poster des hommes dans le coin pour surveiller que personne ne puisse les déranger non ?

En vérité, sur les petits groupes qu'il avait eu à gérer lui même, Tetsu avait souvent vu des sortes de rabatteurs. Peut-être fonctionnaient ils tous pareils ?

    - On aura certainement plus d'éléments au Dojo.

Seulement cela n'empêcherait pas le Dixième si-ge d'ouvrir l'oeil. Question de principe. S'il repérait des individus qui les suivaient, ce serait déjà une première étape. Sortant son calepin de note, il consignait déjà dedans ses premières observations.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1244-hana-miwa-fiche-techn

Hana Miwa

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Dim 6 Nov 2022 - 10:14 - Lead the parade

A mesure que nous nous enfoncions dans les différentes strates du Rujongaï je pouvais en admirer l’aspect déclinant, tout en prêtant une oreille attentive à celui qui s’imposait davantage à mes yeux comme un guide touristique que véritable meneur de troupes. Il avait peut-être certes réussi par un quelconque miracle à ramasser un des premiers sièges de sa Division toutefois je doutais fortement de ses capacités compte tenu de notre passif commun.

Malgré tout, et il le souligne très justement, ses origines le placent en bonne position. Au moins les habitants du district ne verraient pas qu’une banale troupe de shinigamis sortant de leur cage dorée afin de leur taper sur les doigts. Avec un peu de chance, j’aurais même l’occasion d’en apprendre plus sur leur mode de vie et les coutumes qui en découlent.

Après une éternité à évoluer dans la fange et la pauvreté apparente, ce qui ne manqua pas de serrer mon cœur d’enfant gâtée, le dojo commença à se détacher des bicoques insalubres de la ruelle. J’en profite pour boire les paroles de notre troisième compagnon. Visiblement ce dernier en était rendu au même stade que nous, à peu de choses près.

- Kenshiro ? Oui, j’ai eu la chance de le côtoyer plusieurs années lors de notre passage à l’Académie. Ma vie s’en est vue chamboulée. Pour le meilleur comme pour le pire.

Je termine ma phrase par une œillade rapide à son encontre et un petit rire moqueur. Je n’allais pas non plus le couvrir d’éloges devant un inconnu, ce serait trop lui rendre service. Nous marquons un arrêt. Puisque notre objectif est multiple, il faut décider de la marche à suivre. Il apparaît clair que nos premières pistes impliquent de se rendre au dojo et d’y recueillir des informations complémentaires.

En parallèle la présence de gangs dans les environs n’est pas à négliger. Ce sera bien la première fois que j’y ferais face concrètement, et même si toutes ces années passées à côtoyer deux gorilles du coin devraient m’apporter quelques bases il est clair qu’en situation réelle je ne pourrais compter que sur ma patience légendaire et mon sens de l’autorité naturelle.

Au fond, je prie surtout pour que Kyoken se charge de calmer les ardeurs. L’idée me rend dubitative.

- Je préconise de monter la garde pendant que nous nous entretenons avec les responsables du Dojo. Si la présence de criminels est avérée, autant se prémunir d’une embuscade. Je me propose, naturellement.

J’ai bien conscience que ma carrure et ma tenue risquent de jouer en ma défaveur cependant, ce serait oublier mes sens affutés et mes prédispositions en matière de furtivité. Mais je ne prendrais pas d’initiative, j’attends de voir ce que décidera notre fameux chef d’escouade.

_________________
Lead the parade Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Dim 6 Nov 2022 - 15:02 - Lead the parade

Sur le chemin, vous attirez l’attention des habitants. En effet, s’ils essaient de ne pas trop le montrer, les œillades répétées et messes basses ne trompent pas. Certains, moins discrets, paraissent changer leur plan de journée pour des affaires plus prioritaires. Ce que vous percevez comme ça ? De la méfiance. Bel euphémisme. Car s’il est un sentiment qui vous prend aux tripes, c’est bien celui-là : vous n’êtes pas les bienvenus ici. Le contraire eût été étonnant si éloignés du Gotei 13.

Bien entendu, pour importante soit votre arrivée, vous n’êtes pas non plus le centre de leur monde. Aussi, l’activité de la ville ne meurt pas du fait de votre passage. Ça et là, avec suffisamment d’attention, vous repérez des situations louches. Des petites combines qui passeraient inaperçu sans expérience du terrain. Seulement, êtes vous réellement si inexpérimentés ? Plus tard, vous aurez matière à tenter ce que vous voulez pour atteindre le résultat escompté.

En attendant, vous pourrez entrer dans le Dojo, sauf toi, Daestra, s’il se décide bien que tu devras monter la garde afin d’éviter quelques mauvais coups. Tu demeureras donc là pendant que tes compagnons entrent à l’intérieur de l’établissement. À ton apparence, bien sûr, tu attireras l’attention. Mais dans ta passivité, tu finiras par te confondre dans le décor. Ce pourquoi, les habitants en présence finiront par légèrement se relâcher, retourner à leurs occupations. Cette furtivité qui fait ta fierté pourrait bien être utile suivant tes initiatives.

Tetsu et Kenshiro, en entrant, vous assisterez à une séance d’entraînement au Kenjutsu. Pour banale pourrait-elle apparaître, vous n’en ressentez pas moins à la gravité des expressions une tension flottante. En effet, ce qui ressemblerait de prime abord à du sérieux finit rapidement par traduire un poids invisible sous lequel aucune discussion ne saurait naître. Dans cette atmosphère, votre arrivée ne saurait passer inaperçue. Quelques regards viennent s’attacher à vous avant de se tourner vers le jeune maître donnant le tempo des leçons. Un garçon physiquement arrivé à la fin de l’adolescence. Mais que représente l’âge dans une Soul Society où les corps grandissent suivant des rythmes insondables ?

Il vous reviendra de décider de votre approche après avoir réglé les détails entre vous. Car dans ce temps, vous avez bien sûr l’espace pour discuter et ce, avant même que le jeune maître ne vienne à votre rencontre après avoir confié sa charge à son meilleur élève.

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Kyōakusei Kenshirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Gobantai
Lun 7 Nov 2022 - 21:49 - Lead the parade

    - En vrai, ça dépend… Ils fonctionnent pas tous pareil forcément, ça dépend de qui gère le truc et tout. Y en a de plus malins que d’autres. Puis faut voir combien de types ils ont rassemblés, depuis combien de temps… Mais le dojo nous en dira plus ouais. Normalement, ils sont supposés réguler un peu le bordel dans le coin. S’ils y arrivent plus, c’est soit qu’ils sont mauvais, soit que ça pue franchement. Dans le premier cas, on pourra peut-être nettoyer le merdier nous-même. Ils ont pas le même entraînement que nous, tout ça. Dans le cas contraire… on pourra rien faire sans renforts.
Au moins les bases étaient posées. Pas qu’il apporte vraiment de grandes informations, bien sûr il était dans la même situation que ses partenaires, à ne pouvoir être sûr de rien tant qu’ils n’auraient pas recueillis un témoignage sur les lieux. Mais au moins son avis sur l’avenir de cette mission était connu, et leur laissait donc savoir qu’il n’était pas trop partant pour partir au suicide en toute situation. La proposition de Daestra fut acceptée, bien qu’il se dise qu’il chercherait à faire vite pour qu’elle ne reste pas seule trop longuement.

    - Au moindre danger, hésite pas à crier fort fort fort ! Bon, si c’est vraiment la merde, tu peux aussi utiliser Sankukai ! Mais faut savoir que ça risque de les vénère genre, grave, tu vois ? Allez, la bise !
Un petit coucou, puis ils rentrent avec Tetsu. Kyôken ne perd pas trop de temps à observer, c’était pas son genre de rester les bras croisés à attendre qu’on vienne s’intéresser à eux.

    - Hésite pas à poser tes questions, faire tes commentaires. Y a pas de stratégie ici, si tu trouves que c’est intéressant, te fais pas chier à attendre que j’te donne le go ni rien.
Ça, ça lui ressemble moins. Il semble un peu plus inquiet depuis qu’ils sont rentrés. Sérieux, contre toute attention. Le dojo lui semblait bien géré, au premier abord. Ce qui forcément lui donnait lieu de s’inquiéter.

    - Vous avez demandé de l’aide… la voilà ! Je suis Kyōakusei Kenshirō, troisième siège de la cinquième division t’as vu ? Alors, à quel point c’est la merde, racontez-moi tout !
Une entrée en matière comme une autre...

_________________
Lead the parade Kenshiro
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t233-kyoakusei-kyoken-kensh

Kyōakusei Kenshirō

Revenir en haut Aller en bas


Hana Miwa

Données Spirituelles
Grade: 3e Siège du Kidoshu
Mar 8 Nov 2022 - 9:56 - Lead the parade

Maintenant qu'ils arrivaient au coeur du problème, Tetsu ressentait clairement la tension. Il comprenait mieux les propos précédents de son chef d'équipe. Et savoir que même lui préconisait des renforts si jamais les types en face étaient mieux organisés que prévu était assez symptomatique de la dangerosité des lieux. Lui même n'ayant jamais été aussi loin, il se fiait à son expertise et était étonné de constater à quel point ce territoire pouvait représenter un danger.

Comme si, finalement, ils n'étaient plus vraiment dans la Soul Society. Mais sur un territoire étranger. Ce fait minait clairement les pensées du Dixième siège même s'il n'en montrait rien. Daestra restait en arrière pour garantir un semblant de sécurité et prévenir de problèmes possibles tandis qu'ils pénétraient dans le Dojo. Il tournait le regard vers Kenshirô.

    - Très bien, je ferai ainsi si je l'estime nécessaire.

Pour une fois qu'on lui donnait naturellement la permission de poser des questions, il n'hésiterait pas. Après tout, n'était-il pas un inspecteur au sein de la prestigieuse Neuvième division ? Le Troisième siège prenait déjà le lead de la mission. Si la manière l'étonnait, au moins allait-il droit au but et c'était finalement là le principal au regard du secteur dans lequel ils se trouvaient. Il laissait l'homme répondre tout en observant les personnes de la salle. Ils étaient observés. Mais le côté suspicieux du Dixième siège était toujours actif.

Et si le piège venait d'eux ?

C'est ainsi qu'il s'avançait un peu dans le Dojo, comme pour vérifier que tout était en règle. S'il laissait les responsables parler, lui comptait s'intéresser aux étudiants. S'approchant de certains, il s'inclina pour les saluer. L'un d'eux avait visiblement repris les rênes de l'entraînement.

    - Je suis désolé de vous couper pendant votre entraînement. Je suis Furihata Tetsu. Je suis venu ici pour essayer de comprendre ce qui se passe. Accepteriez-vous de m'en dire un peu plus ? Nous avons perçu une certaine nervosité. Avez-vous subi des attaques, des menaces ?

Il était bon aussi d'avoir l'écho des élèves. Tetsu avait sorti son carnet de note, réajustant ses lunettes. Il n'avait pas mentionné le terme "vous aider" car ici, il savait que cela pourrait être mal perçu. Après tout, ils ne devaient pas être habitués à avoir de l'aide de la part du Seireitei. Et cela, Tetsu le regrettait.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1244-hana-miwa-fiche-techn

Hana Miwa

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Mer 9 Nov 2022 - 10:32 - Lead the parade

J’ai bien pris conscience des regards torves ou de la crainte qu’inspire notre présence en ces lieux. De toute évidence les patrouilles du Gotei ne sont pas monnaie courante, surtout dans des districts aussi reculés. Une impression de jungle urbaine qui s’en dégage, les lois qui s’y appliquent ne sont visiblement pas les mêmes qu’ailleurs.

Je ne perds pas pour autant mon flegme légendaire. Il faut savoir faire bonne figure surtout lorsqu’on incarne l’autorité. Mes deux compagnons ne montrent pas non plus de signes d’inquiétude apparents. Ils ont cet avantage de représenter le sexe fort ce qui joue déjà en leur faveur, soyons réalistes. Une « crevette » en tenue de shinobi inspire moins la peur que deux goliath en uniforme, cela va sans dire.

Kenshiro prend le temps de nous expliquer brièvement comment ça fonctionne par ici. En l’écoutant j’en déduis qu’il faudra forcément s’attendre à ce que nos actions attirent l’attention du mauvais œil, ce pourquoi je me suis proposée de faire le guet. Autant anticiper d’éventuelles incartades avec les gangs locaux, plutôt que de se faire prendre au dépourvu. Si la situation venait à tourner au vinaigre de mon coté cependant, je ne risquerais pas la fuite vers le dojo en hurlant. Ma discrétion et ma rapidité son deux qualités que je maîtrise à la perfection, cela fera l’occasion de les mettre en pratique sur le terrain.

Tandis que mes compères pénètrent dans la bâtisse après quelques recommandations d’usage, je décide de faire profil bas. Dans un premier temps je reste immobile et observe les alentours à la recherche de tout élément suspect. Visiblement, les pôles sont inversés car c’est mon comportement qui intrigue les badauds et non l’inverse. J’essaye donc de réviser mon attitude.

- J’espère qu’ils ne prendront pas leur temps non plus, j’ai pas l’intention de faire le poteau toute la journée…

Cette pensée émise à l’assemblée du vide qui m’entoure est une façon de me rassurer. Si j’ai certes pour habitude de jouer de patience en toute circonstance je ne perds pas de vue notre objectif premier. Les civils, eux, détourne rapidement leur regard et retournent à leur quotidien. J’assiste, non sans affect, à la rigueur de ce dernier. La tension semble presque palpable. L’espoir ne se lit pas sur leur visage.

Mon esprit se perd dans des récits utopiques où j’imagine nos deux mondes cohabiter sereinement sans à priori. Je m’amuse à croire que l’opportunité offerte à des individus comme Kenshiro ou Shinjiro seront le tremplin vers un avenir meilleur. Même si, de toute évidence, il faudrait pour y parvenir retirer le vers qui dévore la pomme de l’intérieur. En cela, je me force à ne pas tempérer ma surveillance.

_________________
Lead the parade Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Mer 9 Nov 2022 - 21:01 - Lead the parade

Lead the parade Kokan_11

Ne vous embarrassant pas d’inutiles ambages, vous précipitez la rencontre avec le jeune homme ordonnant jusqu’alors la séance. Sur son expression, une forme de gravité contenue. À ses salutations, vous reconnaissez l’étiquette inculquée à l’académie Shin'ō. Un ancien shinigami ?

– Morimoto Kokan, second maître du Shinkage-ryū. Je…

Dans sa voix se logeait une hésitation, comme s’il semblait surpris de votre arrivée, mais sans non plus tomber des nues. Il apparaît à son attitude que si vous n’étiez pas attendus, votre venue était prévisible. À ta remarque sur la nervosité, Tetsu, une grimace fugace s’esquisse sur le visage de ce jeune interlocuteur.

– Des attaques… Je ne saurais vraiment dire. À la vérité… tout le monde a été estomaqué par cet événement… Le fondateur du dojo, Nobutsuna-sama, il…

Selon toute évidence, déterrer de ses souvenirs frais ce qui s’apparentait de près à un drame l’empêchait de s’exprimer clairement. La voix tremblante. Des pauses pesantes qui devaient l’aider à garder son calme pour demeurer digne. Ce garçon avait conscience de l’importance des apparences. Il n’en demeurait pas moins jeune, sensible.

– Il a été assassiné. Nous ignorons qui… Nous ignorons pourquoi… C’est arrivé si soudainement et…

Alors qu’il continuait dans ses explications, vous voyez arriver d’une autre pièce un nouvel individu. Ce dernier, s’avançant vers vous, viendrait interrompre le jeune maître.

Lead the parade Seinos11

– Oh ! Kokan-san, je vois que vous avez accueilli mes invités.

Il pouvait être surprenant que cet inconnu à l’âge physiquement avancé, les cheveux gris coiffés traditionnellement en arrière, la barbe sculptée, l’oeil gauche crevé et vêtu d’un kimono de civil traite le maître du dojo à partir de son prénom, très familièrement. Ce dernier ne montrait signe d’agacement ; respectueux, même.

– Natsukawa-sama, je… C’est donc vous qui les avez invité ici ?
– Oui, en effet, c’est cela. Notre situation méritait quelques soutiens de nos plus proches protecteurs. Je vous l’avais dit que je vous déchargerai de cela. Vous avez bien assez de choses à penser comme ça. Concentrez-vous sur l’entraînement, je vais discuter avec ces messieurs… hm…

Se tournant vers vous un peu interrogatif sur vos identités respectives, Kokan se chargeait de lui transmettre vos noms ainsi que les besoins que vous trouvèrent à formuler à votre arrivée. Ce point réglé, cet homme se présentait à vous tout en vous invitant à le suivre dans une autre pièce à l’abri d’oreilles indiscrètes.

– Je suis Natsukawa Seinosuke, tuteur du jeune maître et grand ami du défunt fondateur du Shinkage-ryū. J’aurais beaucoup de choses à vous dire, mais permettez-moi en premier lieu de vous inviter. Votre voyage dut être rude. Que diriez-vous d’échanger sur cette tragédie autour d’une coupe de saké ?

D’évidence plus expérimenté dans les affaires sociales, il ne laissait pas apparaître le chagrin qui devait l’affliger pour la perte récente d’un proche ami. Sur place, il serait disposé à partager un verre en votre compagnie si d’aventure vous deviez y consentir. Le ferez-vous ?




Daestra, de ton côté, tu t’engageais à surveiller les contours du dojo pendant que tes compagnons s’en iraient collecter les informations nécessaires à la continuité de l’enquête. Une dizaine de minutes défilerait assez rapidement sans que rien de particulier ne se passe. Motivée à l’idée de ne pas faire de vague, les habitants à proximité se contenteraient de se tenir à distance. De ce que tu identifiais dans leur regard, ton uniforme plus que ton apparence intimidait. Après tout, n’étais-tu pas qu’une gamine ? Au loin, tu percevais dans certaines conversations maladroites que tu alimentais quelques circonspections.

– Putain… j’avais entendu que les gars du Gotei 13 s'étaient fait ruiner… mais c’est quoi ça ? Tu penses qu’ils achètent genre nos gosses pour en faire des soldats ?
– Non, tu déconnes ? Attends, t’as une idée de combien ça pourrait rapporter ? J’ai un garçon à la maison… Un p’tit voyou qui f’rait les 400 coups pour s’payer l’respect des Morimoto… Tu crois que j’pourrais en retirer combien ?
– … Vieux, t’abuses là… La dernière rouste de ta femme t’as pas suffi ?!
– Ah c’est bon ! Pas vu pas pris ! J’trouverais bien un truc là… Genre, un p’tit accident… Même l’dojo là tient pas la dragée devant les Morimoto ! Ça passera crème j’te dis !
– Attends, fais gaffe, j’crois qu’elle t’entend l’autre…


À la périphérie du Rukongai, il ne fallait pas s’attendre à des numéros de subtilités. Tardivement, les deux hommes se rendirent compte que tu étais à portée de voix et prirent l’initiative de reprendre leur discussion un peu plus loin. Ça faisait toujours ça de gratuit pendant ta garde.

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Kyōakusei Kenshirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Gobantai
Ven 11 Nov 2022 - 10:32 - Lead the parade

    - Sans moi, la dernière fois que j’ai picolé j’ai failli balancer mon Bankai dans un bar pour une connerie, j’aurais pu me faire gronder très fort et j’ai promis que j’allais faire attention à pas m’créer des ennuis.
Autant dire qu’il risquait gros ! Kenshirō n’avait pas vraiment envie que Mizuki se mette à lui faire la tronche parce qu’il avait été alcoolisé dans le Rukongai au point de saboter une mission par un peu trop de zèle. En plus, Tetsu serait obligé de tout raconter à sa Capitaine, y a vraiment tout qui tomberait à l’eau d’un coup ! Et tant mieux d’ailleurs. Cette pression le forçait à se présenter de manière plus tenue et sérieuse – ce dont il avait pris l’habitude par simple jeu à l’origine durant son temps à l’Académie. Si l’une des deux avait été là, le Kyōken se serait sans doute senti obligé de rouler des mécaniques… Enfin, si ça permettait d’approfondir rapidement la question, il suivrait le vieux monsieur, mais ne comptait clairement pas boire car cela risquait de poser plus de souci que lors de sa rencontre avec Mamoru.

    - Permettez que je revienne sur un… « détail ». Selon mes sources, le maître de ce dojo devait être un ancien Shinigami plutôt balèze. Comment ça se fait qu’il a cassé sa pipe ? Il s’est fait prendre en traître ? Poison ? Ça doit pas être facile de se faire respecter dans le coin si c’est un gamin qui gère l’école...
Cela pouvait certes être interprété de manière désobligeante, mais le troisième siège ne semblait pas y voir de mal. Pour lui il s’agissait juste de l’énoncé d’un fait, connaissant assez bien les tréfonds du Rukongai pour savoir qu’en effet cela pourrait poser problème. En tout cas son propre style était posé, pas le genre à tourner autour du pot. Cela pourrait tour à tour le servir ou lui jouer des tours, l’on verrait bien ce qu’il en serait ici en ce jour.

_________________
Lead the parade Kenshiro
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t233-kyoakusei-kyoken-kensh

Kyōakusei Kenshirō

Revenir en haut Aller en bas


Hana Miwa

Données Spirituelles
Grade: 3e Siège du Kidoshu
Ven 11 Nov 2022 - 11:15 - Lead the parade

Si l'anectode du chef d'équipe le surprit, il n'en montra rien, déclinant lui aussi poliment l'invitation. Il ne souhaitait pas manquer de respect au doyen mais Tetsu mettait un point d'honneur à ne pas souiller son corps avec de l'alcool, estimant en plus de cela que la mission était trop dangereuse pour permettre en plus de cela se s'embrouiller l'esprit avec un quelconque alcool.

D'autant que l'affaire paraissait des plus suspectes. A moins que ce ne soit sa paranoïa chronique qui ressurgisse ? Il trouvait surprenant lui aussi que l'ancien maître ait été si aisément battu. Il avait appris au cours de son apprentissage qu'un tel meurtre devait servir un intérêt. Parfois, c'était la vengeance. Mais ici, cela ne collait pas vraiment. La question qui se posait finalement, c'était de savoir à qui profitait l'assassinat. Gang local ? Actuel maître du Dojo ? La seconde possibilité était possible car proche de l'ancien maître mais dans ce cas, pourquoi requérir l'aide du Gotei ? C'était étrange.

    - Pourriez-vous nous dire à qui profite le plus ce crime ? Quel intérêt finalement à sa mort ? Croyez bien que je compatis à votre tristesse seulement il nous faut comprendre pour prendre les mesures adéquates.

Et surtout ne pas laisser trop longtemps Daestra seule. Il s'inquiétait pour elle même s'il devinait qu'elle était capable de gérer une crise impromptue. Tetsu continuait d'observer. Il voulait comprendre. Ce puzzle prenait un intérêt nouveau pour lui et son envie de résoudre cette crise était plus importante encore maintenant qu'il avait des détails.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1244-hana-miwa-fiche-techn

Hana Miwa

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Dim 13 Nov 2022 - 1:28 - Lead the parade

Je ne saurais dire si c’est du fait de me retrouver seule en plein milieu d’un environnement passablement hostile ou si mon instinct de survie joue fort bien son jeu, toujours est-il qu’après de longues minutes à rester immobile isolée non loin du Dojo la tension ambiante semble s’être abaissée d’un cran.

Je peux sans mal observer et surtout entendre au travers du brouaha les quidams qui s’affairent çà et là, vite rattrapés par leur routine morose. Il est fort à parier que la plupart ne me considèrent guère plus que comme une sorte d’apprentie shinigami en stage sur le terrain. Ce n’est ni la première ni la dernière fois, et je peux ici aussi m’en voir ravie.

Un camouflage comme un autre en somme, qui ne tarde pas à délier les langues. Une conversation particulièrement attire mon attention, sans que je le manifeste de quelconque manière. Je repense aux leçons de mon mentor, et me focalise sur un sens à la fois.

Deux hommes s’engagent dans une discussion au timbre moqueur à mon encontre, rien d’inhabituel jusque-là. Cependant la nature de la conversation vire rapidement de bord. Il est question du nom Morimoto qui, de la manière dont il est employé fait probablement référence à l’un de ces fameux gangs locaux. Plus grave encore, l’un des deux protagonistes envisagerait de leur livrer son propre enfant.

Ma mâchoire se crispe. Je réalise à quel point le cœur des hommes peut être à ce point souillé par-delà les murailles protectrices du Sereitei. Une forme d’injustice née du défaitisme généré par des conditions de vie que j’imagine peu envieuses. De quoi faire la part belle aux organisations criminelles de tout bord.

Pour autant je ne relève pas en apparence, et me contente de lever le menton innocemment et de les scruter du coin de l’œil lorsqu’ils n’attardent plus leur regard sur moi. Je compte bien graver leur visage dans mon esprit, suivre leur déplacement afin d’effectuer mon rapport le plus proprement possible une fois mes compagnons de retour. Tout élément notable peut constituer un début de piste à ce stade de l’enquête. Il ne faut rien laisser au hasard.

_________________
Lead the parade Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Dim 13 Nov 2022 - 18:30 - Lead the parade

L’homme mûr irait arquer un sourcil à ton commentaire, Kenshiro. D’évidence, il n’en fallait pas plus pour le convaincre de faire l’impasse sur la boisson. Ce pourquoi, vous ne le verriez pas sortir de verre ni même de bouteille. Plutôt que de vous installer confortablement, il se contenta d’un endroit plus calme, toujours debout, en vue probablement de ne pas éterniser l’échange. Après tout, pour cette première passe, il n’était question que de transmettre les informations avant de pousser plus loin l’enquête.

Aux remarques qui suivirent, Seinosuke n’eut pas de réaction particulière. Il ne laissait pas voir ses émotions si simplement, visiblement habitué aux subtilités des jeux sociaux. Non, à la place, il s’en tenait à communiquer l’essentiel.

– En effet, maître Nobutsuna était redoutable. Mais la rudesse de la vie fait qu’ici, la force est banale. D’autant qu’il n’est pas rare que des élèves ne suivent pas le circuit usuel devant les mener jusqu’à l’académie. Par certains aspects, le dojo rend les habitants du Rukongai plus capables au combat. Nous ne pouvons tout contrôler, après tout. Vous devinez donc que nous ne sommes pas intouchables, loin de là.

La réponse à ta question était donc plus suggérée qu’exprimée clairement. Du reste oui, le maître précédent était un monument du Shinkage-ryū et sa disparition devait avoir fait beaucoup de mal à l’établissement, comme vous purent le constater avec la succession d’un gamin, à en croire les apparences.

– Si Kokan est jeune, il n’en est pas moins prometteur. Il fut le meilleur élève de maître Nobutsuna et le seul shinigami ayant accepté de revenir en apprenant la nouvelle. Ce pourquoi, il est assez ignorant sur ce qu’il s’est passé ici. Et mieux vaut s’en tenir à ça, considérant sa position délicate.

Une transition parfaite pour rebondir sur tes propres questions, Tetsu. Même si avant de répondre, le vieil homme s’assura une dernière fois qu’aucune oreille indiscrète ne se trouve dans les environs. À cette précaution, vous pouviez constater que malgré les apparences, cet individu demeurait on ne peut plus tendu.

– Sans hésiter, au clan Morimoto. Avant que le Gotei 13 ne promeuve les dojos, ces bandits tenaient le district. Alors, au départ, la cohabitation s’est bien passée. Plusieurs membres de ce clan ont même joui des enseignements du maître Nobutsuna, quelques uns rejoignant les rangs des shinigamis… mais il semble que leurs intentions étaient plus insidieuses que l’ont laissé croire les apparences. Le maître Nobutsuna a été trahi par ce qu’il pensait être des amis. Et ces vermines… je les vois ici chercher à instrumentaliser le jeune Kokan pour prendre les rênes du Shinkage-ryū. Ces lâches…

Une rage contenue animait les traits du vieil homme. Levant les yeux vers vous, il reprenait.

– Je vous demande humblement de nous aider. Si ces bandits devaient mettre la main sur ce dojo… alors le Seireitei serait amputé de son influence au sein du district. Ça ne doit pas arriver ! Pour l’éviter, vous devrez localiser leur QG et les mettre hors d’état de nuire. Cependant… Kokan ne doit rien savoir. Pour son propre intérêt.




Daestra, de ton côté, le temps continue de filer depuis que tu as assisté à cette petite scène avec ces deux habitants. Ce détail de côté, la situation n’arrête pas de se lisser. Progressivement, tu observes comment vit ce quartier au quotidien. Et si aux premiers abords, tu as lu une forme de tension, tu finis par saisir assez distinctement que cette dernière tenait fondamentalement à votre présence. Alors oui, il demeure une certaine pesanteur. Les discussions entre les habitants laissent voir peu de sourires. Mais ils ne te semblent pas traduire non plus une peur anormale. La vie est dure, mais les gens s’en sont accommodés.

Toutefois, tandis que tu n’as rien d’autre à faire qu’observer, tu remarques une petite scène étrange au loin, assez discrète. Si tu ne faisais pas attention, sans doute serais tu passée à côté. Mais, comme membre du Nibantai, tu es à l’affût des subtilités de ton environnement. Deux hommes qui discutent avec un enfant. Quelques œillades vers toi. Une petite bourse devant contenir quelques pièces dedans. À leur attitude, ils ne devaient pas discuter ensemble pour la première fois. Ce qui expliquait probablement qu’à la fin des messes basses, ils quittent simplement les lieux, faisant signe à un vendeur sans prétention de garder les yeux ouverts.

L’enfant, quant à lui, finit par s’approcher de toi, Daestra. Physiquement, il paraît avoir tout juste une dizaine d’années. Et il s’avance sans particulièrement te considérer comme une menace. Assez naïvement, peux-tu te dire. Souriant, il serait le premier à t’adresser la parole.

– Hey, ça va ?

Te regardant de haut en bas, il disait ce qui lui venait à l’esprit.

– T’es vraiment une shinigami ? T’es pas un peu jeune pour ça ?

Puis, de conclure sa curiosité d’une dernière question innocente.

– Dis, tu viens faire quoi ici ?

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Kyōakusei Kenshirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Gobantai
Dim 13 Nov 2022 - 21:43 - Lead the parade

Kenshirō se pince l’arête du nez un instant. C’est qu’il commençait à avoir mal au crâne. C’était ça de compromettre ses propres réactions naturelles, de plier son caractère emporté et enflammé pour demeurer sérieux et attentif. Une part de lui était en train de bouillir d’une envie de hurler « mais où qu’ils sont tes types qu’on les déraille ? » tandis qu’une autre lui suggérait de pas mener toute sa troupe au suicide.

    - Y a quand même une part des choses entre être intouchables et se faire dérailler alors qu’on est supposé être le type le plus entraîné et doué du coin. Ils sont combien vos guss ?
Un peu d’impatience peut-être se perçoit dans son ton. Daestra est une amie, et il est pas particulièrement chaud à l’idée de la laisser trop longuement seule, et il avait l’impression que le temps s’étirait ici, comme s’il fallait insister pour avoir quelques bribes d’informations alors que c’était eux qui avaient appelé à l’aide quand même. Mais sans doute n’était-ce là qu’une preuve de plus qu’il était prêt à démarrer au quart de tour.

    - Parce que du coup, ils sont bien installés dans le coin. Ils ont été entraînés par votre maître, au point d’lui offrir un aller simple dans le cycle des âmes… Papy, je t’aime bien, t’as l’air d’un gars bien. On va t’aider et les dessouder ces gars. Faut juste qu’on cerne un truc, tu vois ? Y a moi, un pro de la bagarre. Y a lui, mais il peut pas se battre il porte des lunettes...
Le regarde vite fait pour confirmer qu’il porte bien des lunettes, opine.

    - Puis y a la petite dehors, qui va vite vite vite, une vraie flèche, mais elle se trimballe encore avec son doudou, tu vois ? Alors on est entraînés et tout, mais de toi à moi, tu penses qu’on va y arriver, ou bien on rentre pour rameuter la cavalerie ?
Style atypique, certes. Mais qui ne devrait pas choquer quiconque demeurant aussi loin dans le Rukongai, loin de là. Le « papy » devait même être plutôt amical en comparaison de tous les autres petits noms qu’il avait dû recevoir. La tendresse dans les parages passait aussi souvent par les mots après tout. Néanmoins, il résumait du moins qu’il le pouvait la situation : soit ils étaient de taille et se débarrassaient de la vermine, soit ils mettraient en place une virée de plus grande envergure pour une dératisation en bonne et due forme.

_________________
Lead the parade Kenshiro
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t233-kyoakusei-kyoken-kensh

Kyōakusei Kenshirō

Revenir en haut Aller en bas


Hana Miwa

Données Spirituelles
Grade: 3e Siège du Kidoshu
Mar 15 Nov 2022 - 13:41 - Lead the parade

Il tourna la tête vers le chef d'équipe, réajustant ses lunettes. Ne comprenant pas la raison d'un tel argument. En quoi des lunettes empêchaient-elles de se battre ? Le Furihata préférait croire qu'il avait mal compris mais il paraissait évident que ce n'était pas le cas. OK, il n'était clairement pas un spécialiste du combat. Il le savait. Mais son statut d'enquêteur lui permettait normalement de neutraliser ses proies. Il restait un shinigami avant tout.

Après, en écoutant la suite, il comprit la raison de ces arguments. Il souhaitait mettre en avant - maladroitement, il n'y avait pas à dire - qu'ils n'étaient finalement que trois. Face à une bande qui était parvenue à neutraliser un puissant combattant. Néanmoins ils avaient un élément à leur disposition que le mort n'avait pas : l'effet de surprise avait disparu. Ils ne pouvaient plus en bénéficier.

    - Rassurez-vous, mes lunettes ne sont en rien un problème. Néanmoins je partage l'avis de mon supérieur. S'ils sont si entraînés que cela, comment trois shinigamis peuvent faire ? Quant au fait de les trouver eux et leur QG, c'est une chose. Mais nous ne pouvons décemment pas arpenter le district en espérant tomber sur eux. Il doit y avoir une piste, nécessairement.

Il terminait de noter dans son calepin les informations. La mission était claire et l'importance du Dojo dans le coin restait le point central de l'affaire. Il n'avait pas tort de dire qu'ils devaient préserver l'autorité grâce à cet endroit. Le clan Morimoto paraissait être le problème principal. En cela, ils avançaient. Seulement il ne pouvait pas croire que personne ne puisse savoir où cette famille siégeait.

    - Le clan Morimoto a forcément un point de chute. Au moins un endroit "visible" et connu de tous, ne serait-ce que pour les affaires courantes. Cet endroit serait une première étape pour atteindre notre objectif. Vous ou un de vos élèves avez forcément l'information que nous recherchons. Où se trouve cette place où ils reçoivent les leurs ?

Il n'existait pas de clan mafieux capable de rester dans l'ombre. Pas sans avoir une vitrine sur rue en tout cas. Et c'était cette vitrine que recherchait Tetsu. Après, ils pourraient décider de ce qu'il convenait de faire.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1244-hana-miwa-fiche-techn

Hana Miwa

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Jeu 17 Nov 2022 - 13:21 - Lead the parade

Ma méfiance ne décroit pas, je reste avant tout sur mes gardes et ce malgré la mine détendue que j’affiche tout en baladant mon regard alentour. En d’autres termes, je fais tout simplement le guet. J’espère qu’à l’intérieur du dojo mes camarades eux, s’affairent plus activement. Connaissant le tempérament de Kyoken je ne doute pas un seul instant qu’il aura su trouver les mots pour délier les langues, à sa manière, et ainsi récolter quelque information.

Quant à l’autre, ma foi, n’ayant aucune affinité avec ni états de service autres que ceux qu’il a bien voulu me donner impossible de savoir si son concours aidera ou non dans la progression de notre enquête commune. De mon coté je divague donc, en silence toujours, et observe d’un air innocent le spectacle du quotidien qui se déroule sous mes yeux.

Je remarque ainsi, assez rapidement, que deux hommes s’entretiennent avec un enfant au loin. Sans que je ne puisse deviner la nature de leur discussion je ne perds pas de vue l’idée que ma seule présence attise la curiosité des autochtones. Un détail singulier finit de me convaincre, puisqu’ils échangent ouvertement une bourse avant de se quitter les lieux. Après quoi l’enfant m’approche le plus naturellement du monde.

Alors qu’il me pose ses questions, je regagne une posture plus militaire, posant discrètement ma main sur la garde de mon sabre comme pour assurer ma défense en cas d’imprévu. De même, je le toise froidement. Le but étant de clairement lui faire comprendre que ma vigilance ne sera pas si facilement trompée sous prétexte qu’il ne fait pas deux têtes de plus que moi. Ce que la majorité des gens ont tendance à croire, venant d’une femme aussi chétive.

- Je suis apprentie, mais je reste bien plus vieille que toi alors un peu de respect !

Je lui adresse un petit sourire en coin moqueur, pour appuyer ma remarque cinglante.

- J’attends que mes référents finissent de discuter avec ceux qui gèrent ce dojo, ils essayent de négocier une place pour moi. Pourquoi ça t’intéresse autant, tu voudrais toi aussi rejoindre les rang des Shinigami ? C’est une noble cause, tu sais.

J’essaye tant bien que mal de faire valoir un alibi que j’imagine plausible. Après tout, comment je pourrais prétendre à autre chose avec ma carrure pour un parfait inconnu ? Peut-être bien que cette fois l’objet de ces railleries saura devenir une force.

_________________
Lead the parade Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Jeu 17 Nov 2022 - 21:06 - Lead the parade

– Combien, vous demandez ? C’est votre question ?

D’évidence, de la surprise marquait ses traits. Une question à quoi il ne se serait pas attendu. Et sans doute réalisa-t-il rapidement que sa réaction pouvait vous froisser. Vous aviez répondu à son appel et il serait malvenu de vous braquer.

– Si j’en faisais parti, je pourrais peut-être vous répondre. Mais… Hm…

Cherchant ses mots, il finirait par se contenter de ça, comme réponse. S’il ne l’avait pas, alors autant éviter d’éterniser le sujet. D’autant qu’il ne semblait pas aveugle aux signes d’impatience que tu traduisais en particulier, Kenshiro.

– Cela dépend de vos méthodes. Si vous avez l’intention de les attaquer frontalement, vous aurez besoin de renfort. Mais si vous recourez à d’autres stratégies, comme de chercher à couper la tête du serpent… alors vous pourriez tout aussi bien suffire à vous trois. Ce n’est pas seulement une affaire de gros bras, vous l’aurez compris.

De la subtilité, donc. Mais il lui fallait intégrer que votre culture au sein d’une armée réglée pouvait justifier que vous soyez déconcertés. Ce nouvel environnement n’obéissait guère vraiment aux mêmes règles auxquels vous étiez habitués. Ici, tout était plus diffus. L’officieux primait sur l’officiel.

– Croyez-en mon expérience ici. À la vérité, une seule chose justifie que ces brigands progressent dans ce district comme un seul corps : leur chef. Tuez Morimoto Yobe et ses partenaires s’affronteront à mort pour se disputer le pouvoir. Dans l’affaire, le Seireitei sera gagnant, je vous assure ! Nobutsuna-sensei était redoutable. Au sein du Gotei 13, il serait très certainement un siège. Mais ce n’est pas comme si vos commandants avaient envoyés leurs meilleurs éléments pour diriger les dojos du Rukongai. Quant à vous ? Vous me semblez parfaitement capable ! Cela se voit d’un coup d’œil que vous n’êtes pas n’importe qui !

Le sourire confiant, il prêtait visiblement grande foi à vos compétences. À moins qu’il ne craigne que vous vous dérobiez devant la difficulté de l’entreprise ? Difficile de jauger. Cet homme n’était pas de nature à être lu comme un livre ouvert. À tes questions, Tetsu, le vieil homme se tournerait vers toi.

– J’espère que mes propos vous auront rassuré. Le niveau de ces brigands n’est pas à sous-estimer, mais il n’est pas à surestimer non plus. Je peux vous donner cent situations où un enfant parviendrait à tuer un adulte. À la fin, on en revient toujours à la stratégie et à la préparation. Cette fois, c’est notre tour de prendre l’initiative.

Concernant la piste permettant de trouver leur QG, ce fameux « point de chute », Natsukawa se ferait un peu plus songeur, passant les doigts dans sa barbichette.

– Vous savez, même ces brigands ne peuvent attirer le chaland sans s’exposer un peu. Lorsqu’on veut faire affaire avec le clan Morimoto, on vient trouver la nommée Wakaba. Elle n’est domiciliée nulle part en particulier, mais on la voit souvent participer aux événements locaux. Il me semble que des artificiers ont été invités en ville. Le signe qu’une fête ne devrait pas tarder à être organisée. Une coutume locale, je crois.

Sur le point spécifique des élèves du dojo, la réponse se ferait rapide.

– Il est également possible d’interroger certains de nos adhérents. Je pourrais vous fournir une liste à cet effet. Je sais que certains sont en contact avec des référents. Cela peut représenter une autre piste pour obtenir l’information que vous recherchez.

En outre, votre hôte s’était montré exhaustif afin d’écourter le temps de l’échange. Il serait bien entendu coopératif si vous deviez soumettre des requêtes ou quoi. À voir si maintenant vous en auriez assez pour transmettre le premier rapport ou s’il était nécessaire de pousser plus loin les questions.




De ton côté, Daestra, tu engageais donc la conversation avec un gamin curieux de ta présence, de ton uniforme et de ton apparence. À ton attitude, il y avait un quelque chose d’intimidant qui ne laissait pas indifférent ton jeune interlocuteur. Tu étais armée et tu n’étais probablement pas là pour rigoler.

– Ah… Euh… Oui, madame ! Euh, désolé !

Un peu impressionné, il baissait la tête comme si on venait de le gronder. Une œillade sur le côté, comme s’il se demandait pourquoi il s’était approché. Seulement, très vite, il verrait à ton sourire que tu n’étais pas absolument sérieuse. De quoi un peu le soulager, mais il garderait tout de même une ombre de méfiance. Il ne te connaissait pas, après tout.

– Attends… Rejoindre les shinigamis ? Hm, maintenant que tu le dis… Si je le voulais, je le pourrais. Je suis le plus fort de mes frères après tout ! Je suis déjà presque un homme ! C’est ma mère qui me l’a dit ! Alors, oui, je pourrais le faire. Mais… hé, je dois rester près de mes frères. Sans moi, ils ne survivront pas, tu comprends ? Je dois veiller sur eux. Ça aussi, c’est une noble cause, tu penses pas ?

Il ne manquait pas de réparti, même si certaines de ses maladresses pouvaient prêter au sourire. En tout cas, tu étais parvenue à lancer un sujet de conversation qui accrochait bien avec lui.

– Mais… oui, tu as raison. J’aimerais bien, en vrai. Devenir comme toi. Seulement, je ne suis pas sûr. C’est quoi, d’être shinigami. Vous faites quel genre de mission ? Genre, là par exemple, tu fais quoi comme mission ici ?

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Kyōakusei Kenshirō

Données Spirituelles
Grade: Capitaine de la Gobantai
Dim 20 Nov 2022 - 18:34 - Lead the parade

Pas de réponse ni même d’approximation à la question qui lui semblait la plus cruciale. Clairement il ne s’était pas attendu à avoir un décompte précis des forces en présence, mais quiconque devait s’y frotter devait bien avoir ne fut-ce qu’une vague idée qui leur servirait au moins de base pour établir la suite à donner à cette requête. Mais il note tout de même une information. Ils seraient pas assez pour les attaquer de front. Et pourtant, il n’y avait clairement rien de plus classe ou héroïque que de débarquer devant le grand méchant la gueule en sang après avoir dézingué tous ses hommes, prêt à remettre le couvert en le bravant d’un fier sourire. Ah, il s’y imaginait déjà, presque.

    - Mouais… on va pas pouvoir vous aider… Suis-moi, gars d’la Neuvième ! On va récupérer notre pote et on s’arrache de là ! Faire dans la finesse, et puis quoi encore ?!
Il adresse un clin d’œil à Tetsu alors qu’il se lève et salue le vieillard. Il ne devait pas s’attendre à ça. Le plus logique en cet instant aurait été de commencer à interroger les élèves du dojo. Multiplier les sources d’informations. Voir s’il y avait des divergences, ou même des formulations trop identiques qui pourraient vouloir dire qu’on les avait briefés. Ils ne courraient pas de risque à les questionner, alors pourquoi ne pas prendre le temps de le faire, même à trois ?

    - Jeune maître, bonne chance hein ! J’vous conseille de vous trouver un p’tit plan, dans le coin ça doit pas être trop compliqué. Ça serait con d’mourir puceau, héhé !
Ricane en poursuivant vers la sortie, adressant ces quelques mots au nouveau maître du dojo, retourné entre temps près de ses élèves. Plein de témoins, donc. Kyōken déboule dehors, rejoint Daestra. Regarde de haut en bas les gars à qui elle semble s’adresser.

    - Tu t’es fait de nouveaux copains ? Je savais que t’avais des fréquentations cheloues, mais là quand même… enfin soit… on s’arrache de là, on peut rien faire pour eux, y sont cuits !
Et de se mettre en route, déjà. Si vite… Un empressement qui devrait étonner même ses alliés, qui auraient sans doute des choses à en dire. Bien que la situation s’éclaircirait dès qu’ils auraient pris assez de distance – soit un district ou deux.

    - Ça pue le nid d’guêpes. Tout le monde sait qu’on est là déjà, mais nous on sait rien des gars qu’on doit trouver. J’suis pas le plus doué en subtilité. Mais créer la surprise, ça c’est un truc que je sais faire ! Tout le monde va penser qu’on s’est fait la malle pour de bon. Quand on va se repointer avec le double d’effectif pour leur petite fête, j’peux vous dire que ça va mettre un bon coup de clim’ ! Vont se détendre… personne nous attendra de si tôt, personne ! Alors, il est pas si con le Kyōken hein ? Prends des notes, gars de la Neuvième, faudra que tu racontes comment je suis trop malin à ta Capitaine, c’est important !
Dans son for intérieur, il est fier de lui, même si son plan ne va pas vraiment plus loin que ça. Restait qu’à trouver des gens plus malins. Des cerveaux qui viendraient s’ajouter à son petit groupe. Pas de pot, il connaissait pas que des génies… il allait falloir ratisser large !

_________________
Lead the parade Kenshiro
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t233-kyoakusei-kyoken-kensh

Kyōakusei Kenshirō

Revenir en haut Aller en bas


Hana Miwa

Données Spirituelles
Grade: 3e Siège du Kidoshu
Mar 22 Nov 2022 - 21:16 - Lead the parade

Lui même commençait à se poser la question sur le fait de rester ici ou de laisser la main à une unité plus expérimentée, tout du moins plus fournie en quantité. Car finalement, même s'ils étaient des shinigamis, ils n'étaient que trois. Le nombre était contre eux. Et les ennemis n'étaient visiblement pas sans talents. la prudence était de mise.

Toutefois la réaction du chef d'équipe pouvait surprendre. Annoncer frontalement qu'ils allaient se retirer, c'était tout de même fort. S'il pouvait percevoir une manipulation de sa part, Tetsu préférait la prudence et patientait le temps de voir ce que cette sortie allait amener réellement. La seule chose que le Furihata comprenait, c'était qu'il était préférable de rapidement se regrouper et de ne pas délaisser Daestra seule.

D'ailleurs Tetsu remarqua lui aussi qu'il y avait un peu trop de monde à proximité. Sans doute une bénédiction pour eux de sortir enfin de ce piège potentiel. Ce fut le moment choisi par le Kyôakusei pour s'exprimer sur la situation. Et pour quelqu'un qui se voulait rentre-dedans, il y avait du juste et de l'intelligence dans ses propos.

    - Je vous rejoins sur vos conclusions. Le piège est trop évident. Trop de paramètres peuvent apparaître comme suspect. Et risqué.

Bon par contre, il devait admettre qu'être en permanence appelé "gars de la Neuvième", cela avait tendance à lui courir sur le système. Le règlement ne précisait rien au sujet des simples sièges mais quand même.

    - Il y a toutefois un risque qu'ils renforcent leur position en estimant - très justement - que l'on recule pour mieux sauter. Cela s'est passé comment pour vous, Daestra ?

Histoire de savoir.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1244-hana-miwa-fiche-techn

Hana Miwa

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Jeu 24 Nov 2022 - 15:26 - Lead the parade

Je décide de relâcher un peu la pression, du moins en apparence. Les habitants du coin se méfie déjà suffisamment, autant ne pas leur donner du grain à moudre. Et puis après avoir entamé cette discussion le gamin ne me paraît pas si dangereux que cela. Je reste malgré tout sur mes gardes, j’ai bien conscience qu’il n’est pas venu par simple curiosité maladive.

Je l’écoute donc attentivement, une main toujours posée sur la garde de mon sabre mais le regard plus doux et amical. Si ce qu’il prétend me confesser n’est pas un tissu de mensonges alors j’ai bon espoir de le croiser un jour dans les ruelles du Sereitei, ou dans les couloirs de l’Académie qui sait.

- C’est tout à fait noble oui. Mais tu pourrais les protéger eux ainsi que tous les habitants de ton quartier aussi, si on t’en donnait les moyens. C’est ça aussi, être Shinigami. Agir pour la cause commune.

Nouvelle œillade aux alentours. J’essaye de voir si notre petite conversation attire des regards suspects. Je ne dois pas perdre à l’esprit l’objectif initial relatif à ma présence ici. But que je me garde bien de lui révéler. S’il est de ceux qui traitent avec les gangs locaux cela risquerait fort de nous porter préjudice. Voire même de rameuter des indésirables. Je ne veux pas que ma première mission extérieure se termine dans un bain de sang. Nous sommes certes en terrain miné et hostile, évitons de compliquer les choses.

- Comme tu peux le voir je ne fais rien. J’attends de savoir si ils seront d’accord pour m’avoir dans ce dojo. Je suis encore jeune, et être un vrai Shinigami ça peut prendre du temps. Mais si on a la volonté de faire la justice et de protéger tout le monde ça passe vite. Et toi, tu fais quoi de tes journées ici ?

Ma question pouvait sembler anodine pourtant elle transpire la sincérité et l’altruisme. Je ne peux m’empêcher d’imaginer la détresse de ces gens, leur inconfort et ce sentiment d’être en marge du monde. Avec l’aide de Kyokn ou encore de Shinjiro j’ai pu me faire une idée de ce qu’est la vie ici, dans les grandes lignes. Rien d’enviable. Tout le monde devrait avoir le droit d’exister et de nourrir un but louable. Devenir Shinigami en est un.

_________________
Lead the parade Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Jeu 24 Nov 2022 - 19:53 - Lead the parade

Une lueur de naïveté éclairait le regard de ton jeune interlocuteur. À cet âge, il peinait encore à cacher ses émotions. Inexpérimenté et crédule, tu le voyais considérer sans doute plus sérieusement tes paroles que tu le crus de prime abord. Alentour, la situation demeurait tranquille. Certes, votre venue justifiait quelques agitations, mais rien de fondamentalement inquiétant. En tout cas, pas au point de croire qu’une embuscade se préparait.

– Toi ? Dans ce dojo ? Mais… je pensais que t’étais déjà… Oh… Je vois, tu dois être du centre ! Tu dois être une fille d’une grande famille ou un truc comme ça ! Hm… T’inscrire… J’hésitais justement à le faire…

Sur le moment, il semblait oublier un peu ce qui l’avait mené jusqu’à toi. Moins prudent. Plus en confiance. Le signe que ton attitude rassurante portait ses fruits.

– Moi ? Ce que je fais ? … Je vis à deux rues d’ici, par là-bas !

Dit-il en pointant du doigt une direction approximative, mais suffisamment précise pour que tu puisses le retrouver un autre jour avec suffisamment d’astuce.

– Je travaille pour ma famille. Ils commencent à faire venir ici des pièces. Tu connais ? On peut l’échanger avec n’importe quoi ! C’est incroyable !

Émerveillé par l’invention de l’eau chaude, le garçon sortit de ses affaires la bourse que tu vis plus tôt avant de te faire aborder. Il en sortit alors deux piécettes de bronze qu’il te montra avec une grande fierté. Cherchait-il à t’impressionner ? Ça faisait peine à voir, pour un peu. Lui, en tout cas, te souriait.

– Moi, c’est Akio. Et toi ? T’as un nom ?

Commençant un peu tardivement les présentations, vous seriez tous deux interrompus par du mouvement à l’endroit du Dojo. Tetsu et Kenshiro sortaient de leur entrevue avec un emportement de quoi susciter de la circonspection à gauche et à droite. Akio, lui-même, se révéla on ne peut plus intimidé par l’irruption de votre chef d’équipe, quittant les lieux en courant. Avant de disparaître, tu verras de lui un signe de main pour te saluer une dernière fois. Du reste, tu peux à présent te raccorder au mouvement de tes compagnons qui engagent déjà le débriefing à leur niveau.

Spoiler:

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Dim 27 Nov 2022 - 13:30 - Lead the parade

- Il est toujours sage d’hésiter, mais de ne jamais perdre de vue son véritable but. J’espère que tu sauras prendre la bonne décision le moment venu.

Je ne cherche pas à faire dans la propagande ni dans le recrutement forcé, cependant ma courte visite des environs aura suffi à me convaincre que la voie des Shinigami pouvait s’avérer être la plus salutaire. Les jeunes générations méritent de connaître l’espoir d’une vie meilleure. Et ce n’est pas en rejoignant la pègre qu’ils y parviendraient.

Le petit, que je sens nettement plus confiant désormais m’indique alors où il vit, en soi une bicoque insalubre comme tant d’autres ici. Il dit gagner sa vie pour le bien de sa famille. Je repense à l’échange de bourses ayant précédé sa venue, butin qu’il me montre fièrement avant de me donner son nom. Je n’ai pas réellement de connaissances en matière de banditisme toutefois mon instinct me guide vers une piste plausible. Les petites mains sont innocentes, en apparence, et manipulables à souhait.

Dans un tel climat de tension il n’est pas difficile de les amadouer avec quelques pièces afin de les utiliser à dessein. J’en conclus rapidement qu’on lui a sans doute demandé contre rémunération de venir extorquer des informations pour le compte d’un gang local ou d’individus peu scrupuleux. Lui, bien entendu, ne doit probablement pas en avoir conscience. J’aurais presque de la peine, mais n’en montre rien. Je lui offre généreusement mon identité partielle en retour, puis le vois détaler comme un lapin. C’est à ce moment précis que je remarque mes compagnons par-dessus mon épaule. Trop absorbée dans cet échange atypique, je les avais presque oubliés.

- Hé bien, on peut dire que le temps file à une autre allure ici, ou alors vous avez fait vite. Rien de particulièrement grave à signaler de mon côté, je ferais en sorte de vous fournir un rapport plus détaillé une fois dans un lieu plus… Sûr. Tout s’est bien passé pour vous ?

Je garde une mine décontractée, comme pour maintenir ce masque de guetteuse inoffensive. Cela ne devrait pas tromper Kyoken, s’il a appris un tant soit peu à me connaître. Je reste sur mes positions, le regard vague en scrutant l’horizon. L’oreille alerte, j’attends d’en savoir davantage avant de définitivement baisser ma garde. Ou non.


_________________
Lead the parade Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum