Before Tomorrow Comes :: Monde des Vivants :: Tokyo :: Port


Kyūbū Reijiro

Données Spirituelles
Grade: Knight of Swords
Jeu 27 Oct 2022 - 2:41 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

Aussitôt dit, aussitôt fait. A l’Ultima Necat, on aime pas trop faire traîner l’choses. Il a suffi que j’aille trouver l’bonnes personnes, qu’le nain d’son côté fasse correct’ment son boulot et v’là qu’une p’tite mission d’intervention était lancée. Une mission à laquelle j’veux participer personnell’ment, comme j’pu le dire à Willy. Quand ça commence à puer quelque part en ville, en général j’essaie d’être l’premier sur l’terrain, prêt à castagner.
D’jà parce que j’adore ça, sortit et m’foutre sur l’tronche avec un bouffeur d’âmes ou n’importe quel enfoiré avec une grande gueule, j’peux pas vivre sans coller d’bonnes mandales dans l’tronches de trouducs. Mais aussi et surtout, parce que c’ma ville ici. Et l’King il défend son territoire contre les merdeux qui viennent jouer à l’intérieur, c’normal. Il branle pas grand-chose quand c’calme, mais quand ça bouge, c’le premier qui vient s’taper. C’comme ça que j’ai toujours fonctionné d’puis que j’suis l’patron d’la section Swords.

Une p’tite équipe, qu’on m’a imposée. Trois membres, pas plus. Et j’peux en choisir qu’un chez les miens, l’autre ils le choisiront eux-mêmes. Putain d’enculés d’merdeux, ‘faut toujours qu’ils viennent m’faire chier dans mes affaires. Pourquoi pas m’laisser y aller avec ma team de cogneurs ? Hein ? Pourquoi on d’vrait s’faire chier à collaborer avec un pignouf d’une autre section ? J’voulais embarquer l’blondinet Ryoyo avec moi, histoire d’lui faire découvrir un peu c’merveilleux monde et les p’tites bestioles pas belles qu’il doit affronter maint’nant qu’c’est un des nôtres. C’merdeux, j’l’ai pas trouvé. Il a l’don pour s’planquer c’ptit bâtard, tant pis, j’en ai d’autres sous l’coude qui s’ront très contents d’venir.
Comme l’nouveau Ace, par exemple. — Jabberwock hein ? Franch’ment trop cool comme nom de code ! Ça s'voit t’es un gars badass toi ! Une machine à tuer qu’on m’a dit, du très lourd pour la section. File-lui un flingue, il va te trouer tous les Hollows qui lui pass’ront d’vant l’canon. Eh, j’demande qu’à voir moi, si ça s’trouve ça va être mon nouveau super meilleur copain ! D’puis que Johnny s’fait briser l’burnes en mission, moi j’plus d’besta avec qui traîner l’nuit pour fracasser d’la merdasse masquée. — Sérieux l’armure… j’kiff putain ! J’peux pas m’empêcher d’zieuter l’bordel, surtout son casque. On dirait qu’ils ont arraché l’dents d’un cadavre pour l’coller d’ssus, c’limite flippant.

L’dernier membre du trinôme de choc, c’est c’bon vieux King of Cups, Junichiro. Allias Juni pour les intimes, comme Juninho. Obligé d’le surnommer comme ça, pas moyen qu’ce soit autre chose. Juni, une foutue légende du foot quoi ! Combien d’fois j’ai pété mon crâne dans l’écran d’la téloche en l’regardant coller des lucarnes sur coup franc ! J’veux dire, j’me suis vraiment cassé l’frontal d’ssus, d’grands coups d’têtes tell’ment que j’devenais fou, fou d’amour. Quand j’ai appris l’nouvelle comme quoi un Juni débarquait à l’orga, j’en ai eu d’frissons. J’voulais aller l’voir et lui d’mander un autographe, mais Hanae m’a bien fait comprendre que c’tait pas parce que l’deux noms se ressemblaient, qu’ils étaient d’la même famille, du même gêne. D’mmage, hein.
— King Juni’ ! Comment va ? Content d’voir que t’as pas ram’né l’autre pot d’colle avec toi ! Elle m’aurait encore pris l’tête avec l’sérieux blablabla, mon grade, blablabla… L’rendez-vous avait été fixé à l’entrée d’la zone à nettoyer, chacun s’démerdant pour y aller via s’propres moyens. Moi, c’sur ma grosse bécane harley rouge flamboyante que j’suis arrivé, faisant gronder l’bestiole comme on fait gémir une gonzesse au pieu. Pas d’casque, j’suis pas une tarlouze, m’suis garé pas loin des deux loustics.

Spoiler:

— J’pense pas avoir b’soin d’expliquer c’qu’on fout là, z’êtes deux grands garçons qui avaient lu l’ordre d’mission hein ? Sourire d’Enfer, j’te laisse ouvrir l’voie. ‘Fait un peu voir c’que ça vaut l’matos ! J’lui claque un sourire carnassier, j’sens qu’on va bien s’marrer c’tte nuit. — Shoot dans l’tas à l’moindre menace et gaffe à t’miches, l’nain m’disait que c’saloperies aiment bien t’prendre par derrière ! Giah-ah-ah-ah !
J’sais pas encore c’qu’il vaut au final, même pas eu l’temps d’trop lui causer d’puis qu’il est arrivé chez nous. Mais y’a rien d’mieux qu’une bonne mission sur l’terrain pour jauger d’la paire d’couilles d’un type ! Si c’est autant un tueur qu’on l’dit, l’histoire ici devrait être vite pliée.

J’me tourne vers Junichiro, l’interroge d’un mouv’ment d’tête. — Tu comptes t’y prendre comment toi ? T’as b’soin qu’on les fasse sortir d’leur trou ou t’vas sortir un méga gadget pour scanner tout l’coin ?! J’sais même pas s’il est passé au WOOHP avant pour faire l’plein d’armes objets trop stylé. — T’as amené ton rouge à lèvres laser ?

_________________
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1268-kyubu-reijiro-knight-

Kyūbū Reijiro

Revenir en haut Aller en bas


Jabberwock

Données Spirituelles
Grade: Ace of Swords
Jeu 27 Oct 2022 - 21:40 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

A peine arrivé, première intervention. Ce qui arrangea grandement le mercenaire. Accepter un contrat sur la durée, c’était toujours quelque chose de délicat. Il était difficile de toujours être sur le terrain, en permanence au milieu de l’action. Surtout en se trouvant sur une zone n’étant pas ouvertement en conflit. S’il avait déjà accepté des missions en territoire urbain, et civilisé, il s’agissait généralement de protection de personnalité. Ou bien le rôle opposé. Rarement, mais c’était arrivé. La paye était intéressante.
Dans un cas comme l’autre, il évitait de trop traîner, trop profiter de la ville. Ce qui ne le dérangeait pas particulièrement, n’ayant que peu d’intérêt pour ce que les cités avaient à offrir. Ne pas avoir à combler le temps en étant d’être envoyé sur le terrain était donc de loin la meilleure chose possible.

Bon, la suite, ce n’était pas trop ce à quoi il était habitué. Pour lui, les opérations étaient à préparer. Connaître sa cible, préparer un plan, ne rien laisser au hasard. Si les soldats étaient suffisamment préparés, une grande partie de la victoire tenait à ce qu’il se passait avant le début effectif de l’intervention. Il y avait toujours place aux variables, ainsi qu’aux imprévus, mais mieux la préparation était faite, mieux les choses se passaient.
Là… Et bien il savait juste qu’il y avait de l’activité au port et qu’il devait s’y rendre. Même pas de transport organisé, de briefing préopérationnel. Rien. Juste un pur et complet amateurisme. Il s’y était attendu. On lui avait bien précisé qu’il ne s’agissait en soi pas d’une opération militaire et que les profils des agents étaient bien variés.
Mais clairement, le mercenaire ne s’était pas attendu à cela.

Il avait au moins pu connaître l’identité de ses équipiers du jour. Deux rois et un as. Aux cartes, c’était généralement le signe d’une bonne main. L’Ultima Necat s’inspirant visiblement des cartes pour ses rangs, cela devait normalement signifier une certaine valeur. Son chef et celui des scientifiques. Le sien était normalement un combattant, s’il y avait bien compris l’organisation des sections.
Mais l’autre… Il était très content de la tenue qui lui avait été fournie, il ne nierait donc à aucun moment leurs compétences en leur domaine. Mais le terrain, ce n’était généralement pas trop la place des gros cerveaux. Il espérait qu’il ne s’agisse pas en vérité d’une mission de protection de VIP. Si on ne lui donnait pas toutes les informations, il était difficile pour lui de faire correctement son boulot.

Sur place, il put faire la rencontre de son supérieur. En quelques instants, le mot « amateur » lui revint plusieurs fois en tête. Ce ne devait clairement pas être un mauvais gars, c’est sûr. Mais il allait falloir de la patience pour lui obéir. Heureusement, il avait de l’expérience, même en la matière.
Le soldat salua de façon bien plus succincte que le King. A la mention de ce qui allait certainement être son surnom, le casque flambant neuf s’alluma sur son côté extérieur, laissant apparaître une moitié supérieure de crâne, complétant de façon grossière l’aspect physique de ce dernier, avant de se transformer en véritable sourire. Ce qui, l’espace d’un instant, donna l’impression qu’il avait deux bouches.
Cet écran de communication était un petit ajout qu’il avait demandé sachant qu’il ne pourrait communiquer avec les signes de communication de terrain, amateurs obligent. Il trouvait simplement cela intéressant de détourner quelque peu la finalité première.

    >> Nettoyage et recherche d’information. Les cibles ont beau changer, le principe reste classique. Je suppose que nous sommes surtout là pour le premier aspect tandis que pour le deuxième ?
Il se tourna vers celui aux cheveux blancs. Clairement le plus jeune des trois. Pas forcément mentalement, ce titre devant revenir à son propre chef pour le coup. Il aurait trouvé ça plus simple de juste prendre des personnes pour le nettoyage, quitte à faire venir après coup une deuxième équipe pour passer les lieux au peigne fin.
Mais bon, il était trop tard pour changer les plans, pour peu qu’il y en eût véritablement. Ce dont il doutait réellement, l’ordre était simplement de passer devant et de tirer. Chose pour laquelle il était prêt, un pistolet venant déjà d’apparaître dans sa main.

    >> Bah, pendant que je descends ce qu’il y a devant, vous devriez pouvoir couvrir les arrières non ? Et au pire, ça permettra de mettre à l’épreuve cette tenue. Normalement, c’est top niveau protection.
Un simple mouvement afin de frapper du poing la tenue tactique constituant sa nouvelle acquisition. Le seul élément d’équipement habituel du militaire était au final le long manteau qu’il ne semblait ne jamais quitter. Si le super kevlar qu’il avait n’était pas au niveau, ce ne serait pas sa faute donc.

    >> Pour le coup, ça me paraît juste étrange d’aller sur le terrain sans plus de préparer. Déformation professionnelle, je pense. Mais c’est vous les chefs, hein.
Voir celui qu’il supposait être plus ou moins le responsable de mission, même s’il doutait de la pertinence du mot responsable, ne même pas être véritablement au courant de la suite du déroulé des opérations lui semblait assez incompréhensible.
Comme le témoignait le point d’interrogation illuminant son casque alors qu’il tournait la tête vers le deuxième King, qui serait visiblement plus à même d’expliquer la suite des événements. Il restait cependant un soldat obéissant. Ainsi, sans arrêter d’écouter, il se mit à surveiller les alentours, arme au poing et prêt à agir.

_________________
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t736-jabberwock

Jabberwock

Revenir en haut Aller en bas


Yōkai

Données Spirituelles
Grade: Mille-Visages
Ven 28 Oct 2022 - 14:04 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

La première fois qu'il a entendu parler des Swords, il s'était fait l'idée d'une unité type forces spéciales, avec des uniformes et tenues de combat, une structure typée militaire et une discipline dans le même esprit. La second fois qu'il a entendu parler des Swords, il a compris qu'on était plutôt dans un esprit Suicide Squad

Pas l'aspect "bombe corticale qui menace de faire exploser la cervelle si tu suis pas les ordres", non. Plutôt l'aspect... "Profils très variés, dynamique chaotique et forfait dommages collatéraux inclus dans l'abonnement". Peut être que la deuxième fois qu'on lui en a parlé, on a un peu forcé le trait, allez savoir... Mais ses quelques expériences avec la section ont forgé un certain avis sur la question, dira-t-on. Sa rencontre de deux éléments des Swords aujourd'hui à sans doute achevée de confirmer son impression.

Une berline noire aux vitres teintées qui approche la zone, qui s'arrête. Il sort depuis la porte arrière, le moteur arrête de tourner. Comme souvent pour le travail, il porte un costume noir impeccable, ouvert sur une chemise blanche au col doucement ouvert, sans cravate pour l'occasion. Des lunettes de soleil rondes posée sur l'arête de son nez, il approche mains dans les poches, une marche décontractée jusque vers le lieu de rendez-vous un peu plus loin.

Heureusement qu'Hanae lui a brièvement parlé du King of Swords.

Sans plus d'informations, il aurait assumé que le type en armure était le chef, et que le grand roux bruyant était l'agent. Or, non : l'inverse. Quelques secondes à peine, et déjà le Chaos chez les Swords se cristallise dans cette simple scène.

Hanae est parfois trop sérieuse pour son propre bien. Mais si on l'écoute, elle dirait que tu as l'exact problème inverse, King Kichigai. Un sourire doucement amusé sur ses lèvres Je me demande qui de vous deux a raison.

Il le salue d'un signe de tête, puis fait de même avec le second Swords.

Oh, non, j'ai bien l'intention de participer à l'extermination aussi. C'est ma spécialité d'origine, après tout. Avant d'être King of Cups, j'ai été l'Iron Batman de l'ombre Japonais. Quant à l'analyse du phénomène, je vais laisser tourner un scan de routine, oui ... Dit-il en sortant son smartphone, d'où apparaissent trois écrans holographique en plus de celui de l'appareil. Sur chaque écrans, des données de nature différentes, en quantité différentes. Mais les résultats seront sans doute plus probants via une rencontre directe avec les sujets. Qui sait, on tombera peut-être sur un spécimen intelligent pour interrogatoire... Mais j'y compte pas trop. Dans tous les cas, essayez d'en garder un vivant pour capture, si possible.

L'environnement, les hollows eux-mêmes, quelconque perturbations sur le plan spirituel... Tout peut être un facteur, un coupable. Alors tout doit être envisagé.

Finalement, il se tourne vers le King of Swords.

Smiley ouvre la voie, toi et moi on suit et on couvre ses arrières. Si je capte quelque chose, on se dirige vers le contact, autrement, on s'enfonce dans les docks jusqu'à trouver nos cibles. Oh, uh, si votre équipement commence à briller bleu fluo, no stress, c'est moi. Ça veut dire que je vous boost. un sourire Idéalement, il ne devrait pas y avoir trop d'accroc... En dernier recours, je sortirai le Rouge à lèvres laser.


https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1259-yokai-ft-en-cours

Yōkai

Revenir en haut Aller en bas


Kyūbū Reijiro

Données Spirituelles
Grade: Knight of Swords
Sam 29 Oct 2022 - 1:44 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

— Bah t’peux chercher c’que tu veux hein, mais perso’ j’suis venu pour nettoyer, autre chose à foutre que d’chercher d’traces d’activités d’ces merdes. Quand j’le voudrais, elles viendront à moi, j’le sais. J’ricane comme un méchant de dessin animé, le plan parfait’ment dessiné dans ma tête. Un plan qui prend absolument pas en compte l’deux autres dont j’me fous d’savoir c’qu’ils feront quand je l’enclencherai. ‘Fin, c’pas dit que j’le fasse, c’vraiment si on a pas d’chance et que y’a toujours rien qui vient après trop longtemps.
Qu’on s’occupe de couvrir l’miches du super soldat ? J’suis tenté d’répondre qu’il peut bien s’démerder par lui-même cet enfoiré, mais c’pas comme ça que doit faire un Roi, on m’la déjà dit. A c’qu’on m’a dit, ‘faut aussi que j’sois plus ouvert au travail en équipe, l’terrain si j’y vais pas en solo, c’pour une raison. Moi j’leur ai d’jà dit que j’préfère m’amuser tout seul, ou alors avec mes potos d’Xtincti0n, mais eh, c’pas d’leur avis. C’est une époque terminée qu’on m’a dit, finito Xtincti0n, game over.

— Moi j’te dirais que j’ai raison, comme toujours, mais… si j’étais Kichigai-sensei, j’te dirai aussi qu’tu dois toujours écouter ton cœur p’tit padawan, suis ton instinct ! Mais n’oublie pas… J’me penche un peu vers lui, plaçant ma main droite autour d’mes lèvres pour étouffer l’son, et murmurer au King intello. — N’oublie pas qui tu es… Clin d’œil complice, grand sourire et l’tour est joué, crise identitaire épargnée, un Roi galvanisé et retrouvé, on peut y aller ! Non parce que j’connais c’genre de maladie, à partir du moment où t’commences à donner trop d’importance à l’parole d’une gonzesse, t’es déjà foutu. Et si tu t’ressaisis pas rapido, t’es mort. Elle va t’manger l’cerveau, faire d’toi son pantin et en quelques s’maines si elle est vach’ment coriace, t’as oublié ton nom, prénom, âge, date d’naissance et même t’couilles ! Ca arrivera pas avec Juni’, le v’là d’jà qui s’souvient que c’est l’King et qu’il peut organiser l’choses. Qu’est-ce que j’suis fier d’lui, il revient d’si loin, c’beau.

C’la larme à l’oeil que j'acquiesce à son plan, qui était d’toute façon c’que j’avais dans l’caboche et aussi c’qu’on m’avait dit d’faire. — T’me boost ? C’quoi ça, un boost ? Genre j’vais m’transformer et d’venir tout vert et vénère ? Non parce que j’suis moyen chaud pour l’vert, c’est une putain d’couleur qui pue l’merde j’trouve ! Moi à choisir l’rouge j’suis beaucoup plus chaud ! J’dis ça comme ça, si entre Kings on peut s’arranger… Il m’répète que c’est bleu et pas autre chose, m’a pas l’air d’être très ouvert à la négociation alors j’lâche l’affaire. L’bleu c’est bof-tiers, mais écoute, si j’pas l’choix ça reste mieux que du vert.
J’me tourne vers Jabberwock qui m’a l’air d’beaucoup trop réfléchir pour un Sword. Se préparer à aller sur l’terrain ? Pour quoi foutre ? — T’as oublié d’prendre ton goûter ? Non parce que c’pas bien grave, on règle ça vite fait et avant qu’le jour r’vienne, tu s’ras au chaud pour becter ! J’le comprends quand même, s’taper l’ventre vide, c’est moyen pour la barre d’énergie. M’enfin, ‘fallait y penser avant. — Allez feu, Ace ! En avant marche, droit d’vant !

L’grand gaillard en armure prend l’devants, et même si j’suis bien plus grand qu’lui, j’le laisse jouer l’bouclier humain face à c’qui pourrait nous tomber sur l’tronche par d’vant. J’suis censé m’occuper d’l’arrière, avec l’copain King. Mais y’a aussi nos flancs à zieuter, pas seul’ment l’devant et l’derrière, alors j’me charge d’mirer si rien n’vient d’la gauche ou d’la droite. J’suis obligé d’basculer l’tronche d’un sens puis d’l’autre assez régulièr’ment, mais eh, y’a pas trop l’choix.
L’port est plongé dans l’silence, étrang’ment. Alors oui, c’est un port et on est l’nuit, c’est normal qu’ce soit calme. Mais, c’plus calme que d’hab. Pour y avoir traîné quelque fois, j’dirai que ça s’ressent qu’ces foutues bestioles viennent se gaver en blinde d’puis quelques temps. Y’a comme un vide. Soit y’a plus grand monde parce qu’les Hollows ont tout bouffé, soit y’a plus grand monde parce l’gens s’chient d’ssus d’traîner ici. — Si vous voyez une jambe avec un tatouage d’chèvre sur l’cheville, c’est à Masuko. L’enfoiré d’vait v’nir à la soirée poker l’autre soir, il s’est jamais pointé. J’l’ai pas r’vu d’puis au moins cinq jours. Mon diagnostic : il est mort. Mais eh, j’garde un peu espoir quand même.

On s’rapproche d’une zone un peu moins éclairée, où une sale zone d’ombre enveloppe l’terrain sur plusieurs dizaines d’mètres. L’port c’bien, mais c’pas là-bas que tu vas choper d’coups d’soleil ou faire éclater l’facture électricité d’la ville. — J’pas pensé à prendre une lampe torche.

_________________
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1268-kyubu-reijiro-knight-

Kyūbū Reijiro

Revenir en haut Aller en bas


Jabberwock

Données Spirituelles
Grade: Ace of Swords
Dim 30 Oct 2022 - 21:46 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

C’était un professionnel. Des crétins en supérieurs, il en avait déjà eu. Bien trop de fois à son goût. Un bleu aurait certainement été tenté de répondre. Après tout, si le côté militaire n’était aussi présent qu’au sein d’une vraie armée, le respect de la hiérarchie était-il véritablement important ? L’envie était de dire que non. Remettre à sa place l’imbécile qui n’avait visiblement rien de quelqu’un véritablement entraîné.
Non pas un chien de guerre, mais un simple chien fou qui se contentait de mordre sans réfléchir. Des têtes brûlées pareilles, il en avait vu. Généralement, ils n’étaient pas ceux qui tenaient le plus longtemps. A voir si les choses étaient pareilles dans cette guerre-là.

Pour l’heure, il se contentait de penser au fait qu’il était bien payé et que cela pouvait justifier qu’il ferme sa gueule. Au pire, il penserait simplement à réfléchir à la place de son chef. Là aussi, ce n’était pas la première fois que ça arrivait. Il lui faudrait juste le temps d’apprendre les subtilités de ce monde et l’affaire serait réglée.

Heureusement, l’autre gradé semblait déjà bien plus compétent pour la réflexion. Ce qui était préférable vu sa section. Cela ne voulait pas dire qu’il était doué pour le faire sur le terrain, mais de ce qu’il affirmait il n’avait pas l’air d’être novice en la matière. C’était d’autant plus arrangeant, car cela signifiait également qu’il n’y avait pas protection à assurer. Il n’allait pas non plus le regarder mourir si les choses tournaient mal, mais ne pas avoir à assurer deux missions était plus simple.
Se retenir de répliquer au géant était déjà assez éprouvant, la moindre de ses phrases semblant chercher à être plus idiote que la précédente. Se mettre ne mouvement lui permettait de ne pas trop y penser, retenant simplement la précision de celui aux cheveux blancs. S’ils brillaient, c’était une bonne. Bon, à savoir.
Le silence dans lequel il s’était installé finit par céder lorsqu’ils arrivèrent dans un endroit un peu plus obscur que le reste. Tout d’abord un soupir, légèrement déformé par son masque.

    >> D’où l’utilité d’être préparé. Ce serait con de se faire avoir simplement, car tu ne vois rien. Mais t’inquiète, heureusement que je suis devant.
La tenue qu’il avait demandée était faite pour parer à toutes les situations. Du moins celles auxquelles il était habitué et qu’il était possible d’incorporer. Et donc, quitte à avoir un casque complet sur le visage et de voir au travers d’un écran, il serait triste de se faire avoir par de l’obscurité.
Il était donc évident que ce dernier incorporait une vision nocturne, encore plus efficace que la normale d’ailleurs, lui permettant de pallier à l’ombre naturelle.

    >> Bon, forcément fallait que ce soit cliché. Bien sûr que les créatures se cachent dans le noir. Sérieusement…
Il venait à peine de faire en sorte d’y voir clair qu’il en avait repéré une. Ce n’était pas le premier Hollow qu’il croisait, mais il n’était pas encore habitué. Généralement, c’était des créatures assez idiotes, attaquant dans l’instant. Du moins c’était le cas de ceux qu’il avait croisés.
Celui-ci était différent. Plus calme. Et, étrangement, seul.

    >> On nous signalait une grosse activité, j’en vois qu’un. Je suppose que les autres doivent être dans le coin. Avec un peu de chance, ça va les attirer.
On lui avait demandé de tirer sur ce qu’il voyait, autant s’exécuter. Les deux devaient normalement être sur leur garde, il n’y eut donc pas de réelle annonce. Il se contenta de tendre le bras, pointant son flingue en direction du monstre. Puis plusieurs coups de feu tandis que son doigt appuyait sur la détente. La première cible n’étant pas des plus mobiles, il ne fut pas difficile d’atteindre le masque, les balles venant le briser avec facilité.
La discrétion n’était pas le style du roux ni n’était dans les ordres de mission. Donc pas besoin de se la jouer silencieux. Et encore, ce n’était qu’un pistolet… Il espérait quand même que cela signifierait que les choses se mettaient en mouvement. Plus vite ce serait réglé, moins il aurait à supporter l’autre.

_________________
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t736-jabberwock

Jabberwock

Revenir en haut Aller en bas


Yōkai

Données Spirituelles
Grade: Mille-Visages
Mar 1 Nov 2022 - 20:45 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

Uh. Okay.

Vraiment, je serais très curieux des exacts critères de sélection de Tempérance, juste comme ça. Junichiro veut bien croire que le King of Swords est un combattant. Il en a l'allure. Mais... Un meneur ? Il le regard, il l'écoute, et il ne peut pas s'empêcher de se dire que....

Mais ça n'est pas sa section, alors il roule avec, et advienne que pourra.

Genre ton bras mécanique va briller bleu et taper plus fort. Bleu, pas vert. B l e u « L'important, c'est de réussir à rester en mode suspension de l'incrédulité », qu'il pense. En un sens, il a déjà de l'expérience en la matière : Ryo est un numéro lui aussi, quand il s'y met... Mais il n'a jamais mené d'opération du genre avec Ryo, moins encore avec lui qui aurait un rôle de décisionnaire. Hélas, la vie ne peut pas toujours être assez simple pour se résumer à s'entourer de gens qui tapent fort et les pointer dans la direction où taper fort. Si tu veux une couleur custom, tu feras une demande chez les Cups, je suis sûr que quelqu'un t'arrangera ça.

Quelqu'un qui n'a rien d'autre à faire que modifier son équipement pour que les apports d'énergie extérieur brillent rouge plutôt qu'une autre couleur. « Il devrait demander à un stagiaire ». ça lui vient à l'esprit, et un nom se démarque rapidement dans sa réflexion... Il sourit doucement.

Un regard échangé avec Smiley, il lui tire une tête aux airs de « bon courage », puis la marche progresse, progresse, progresse... Jusqu'à arriver à un coin plus sombre. Un clic, et la vision nocturne de ses lunettes de soleil – qui, surprise, ne sont pas de simples lunettes de soleil – s'active, chasse le noir et donne vue libre sur un hollow isolé. Une rafale de balles plus tard, la créature disparaît, et dans le sillage de sa mort, quelques grognements spécifiques qui se dégagent de l'ombre. Une, deux, puis finalement trois créatures qui se dévoilent.

Assez de marche pour s'enfoncer dans les aires de stockage, le trio de Fullbringers est au milieu du terminal conteneurs. Autours, et au-dessus d'eux, différentes machines et allées dessinées par une mer de conteneurs divers et variés. Chacun des trois nouveaux hollows est arrivé au détour d'un coin, derrière un conteneur... le Matsui les observe. À première vue, rien d'alarmant sur le plan physique. De simples hollows comme il en a exterminé par centaines. Alors quand les créatures approchent...

Il se contente de baisser le regard vers son smartphone. Une première créature se jette sur Smiley, mais une espèce de masse noire aux airs métallique fond sur le hollow, le cloue au sol. Un swap du doigt sur l'écran, et une poutre métallique vole pour fracasser le crâne de la bête immobilisée. Un second hollow aux airs de cafard taille XXL approche sur le flanc du King of Cups, qui ne lui accorde qu'un regard en biais. Un autre swap sur l'écran, et la poutre métallique traverse l'air sur une dizaine de mètres, se met à luire d'une lumière bleutée... Et se taille sur l'extrémité pour prendre l'apparence d'un grand javelot qui file transpercer le masque de la bête. Enfin, la dernière créature saute depuis le troisième étage d'une rangée de conteneurs, toutes griffes sorties. Un swap de l'écran vers le bas, puis un son qui siffle dans l'air, une ombre dans le dos de la bête : le javelot taille poutre industrielle qui descend lui aussi, mais plus rapidement que le monstre...Et l'empale depuis le fondement jusqu'à l'autre côté du corps, alors que le javelot se plante au sol à un mètre du King.

Promis, j'ai fait attention de pas arracher un bout qui va faire tomber toute une rangée de conteneurs sur nous.

Une œillade vers les deux autres, un sourire satisfait... Puis les sens aux aguets, tandis qu'il reporte son regard sur ses capteurs.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1259-yokai-ft-en-cours

Yōkai

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Mer 2 Nov 2022 - 1:24 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

Les Hollows commencent à arriver.
Arriver, oui, car ce n'est pas vous qui les avez trouvés : ce sont eux qui vous trouvent. Comme de coutume, ces créatures sont en appétit, et l'on ne peut pas dire que vous vous soyez fait discrets.

Ce sont des Hollows de bas étage, vous vous en rendez compte rapidement : la plupart meurent au premier coup, sans voir venir l'attaque ou opposer de résistance. Il faut dire que vous n'êtes pas non plus n'importe qui, mais ça paraît presque trop facile.
Le plus préoccupant est certainement leur nombre : vous avez beau les tuer, et facilement, il en vient encore. Communément, vous atteignez rapidement la dizaine de « victimes ».
C'est presque à croire qu'ils attendent leur tour, cherchent à voir s'ils ne peuvent pas vous avoir à l'usure... Ou au moins vous affaiblir. Inutile de dire que les chances qu'ils y arrivent sont maigres s'ils continuent à ce rythme.

Pourtant, aucun d'entre eux ne semble doué de parole - ou si c'est le cas, ils s'en cachent bien. Tout ce que vous obtenez de leur part, c'est une large gamme de grognements, mais pas la moindre syllabe correctement articulée, comme vous vous en apercevez après quelques autres « apparitions ».

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Kyūbū Reijiro

Données Spirituelles
Grade: Knight of Swords
Mer 2 Nov 2022 - 15:57 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

— M’faire avoir parce que j’y vois rien ? Pouah, j’suis pas un merdeux qui vient d’débarquer hein, c’pas parce que j’vois que dalle qu’j’suis faible. Mais c’peut-être son cas à lui, Ace ? J’sais pas trop, mais apparemment lui comme l’King des cerveaux ont b’soin d’se rassurer en utilisant d’gadgets pour y voir plus clair. Mouais, chacun sa merde j’ai envie d’dire, mais c’pas ça qui va changer quelqu’chose pour moi. Si une d’ces merdes se pointe, j’lui aurai cassé l’bouche avant qu’elle m’touche. Mais Sourire d’Enfer et Juni’ ont pas trop d’temps à perdre ici, z’ont pas l’air d’être du genre à apprécier l’balades nocturnes entre couilles. L’premier a dégainé au premier Hollow trouvé et tiré dans l’tas, lui dégommant l’tronche fissa. — Un vrai pistolero, Jabby !
L’coups de feu ont l’utilité d’faire sortir les autres merdes de leurs trous respectifs, y’a quelques bestioles affamées qui déboulent d’derrière les containers, pressées d’venir nous becter dans l’lard. Occasion pour l’s’cond d’mes partenaires de mission de s’illustrer, avec un très joli numéro de lévitation d’la poutre d’acier ! J’crois qu’c’est c’qu’ils appellent la manipulation des âmes, ou j’sais pas quelle connerie. C’pas trop mon truc, mais j’avoue que c’marrant à mirer.

J’applaudis les performances d’mes camarades, ils ont fait du beau boulot quand même. — Bien joué l’gars ! Sourire d’Enfer, j’espère que c’tait pas un coup d’chance tout à l’heure parce que va falloir répéter ça ! C’est comme on s’y attendait, l’bordel a attiré les autres, faisant sortir l’membres d’la meute progressiv’ment. C’qui veut dire que d’autres encore s’cachent et qu’on nous a pas raconté d’conneries. — Chacun son secteur l’gars. Que j’lâche sur un ton plus sérieux, avançant d’quelques pas, faisant rouler mes épaules en guise d’échauff’ment. — Dix heures, quatorze heures, c’pour moi, v’nez pas chialer si vous prenez une mandale si jamais vous squattez m’zone. J’pense que tous l’deux pigeront d’quoi j’veux parler. Y’a assez d’puissance ici rien qu’à nous trois pour détruire la moitié, voir tout l’port, alors pas l’peine qu’on vienne s’marcher sur l’panards en combattant trop proche les uns des autres.
Sourire d’Enfer est un ancien militaire, l’jargon d’là-bas il connaît. Juni’, lui, a dit qu’il s’y connaissait en baston sur l’terrain. J’supose qu’il a dû v’nir faire coucou à la section quelque temps. Puis c’est un cerveau non ? Les secteurs découpés par,rapport au cadran de l’horloge, il va vite percuter. Et si ça lui dit rien, tant pis pour sa gueule.

Encore avancé de quelques mètres, j’zieute un peu ma zone d’un air amusé. C’pas du gros gibier, mais y’a d’quoi s’amuser un peu vu l’nombre. Sourire carnassier aux lèvres, j’ouvre grand l’bras pour les inviter à v’nir. - V’NEZ VOIR PAPA BANDE D’SALOPERIES !
Elles viennent, parce que c’drôlement bien éduqué c’tte merde, ou juste que ça réagit au premier son qui sort et tape leurs tympan, j’sais pas. C’que j’sais, c’est que ça vient et qu’j’suis là pour les réceptionner. L’premier qui m’approche, j’lui éclate l’crâne d’un violent coup d’poing qui l’claque au sol, démolissant l’sol à s’pieds. Il s’évapore en poussière tandis qu’un s’cond m’déboule d’ssus, tente d’me broyer entre ses mâchoires.
L’mains en opposition aux mâchoires, l’bloquant pour pas qu’elles s’referment, j’tire un coup sec en sens inverse, beuglant plus fort qu’lui et arrache l’tout. Un coup d’poing l’propulse contre un cont’ner au sol dans lequel il s’encastre avec fracas, avant d’disparaître.
Un autre tente d’me déchirer avec s’griffes, j’bloque avec mon bras métallique, repousse son bras et lui saute à l’gueule l’deux mains jointes pour lui fracasser l’crâne d’un coup à l’horizontale. Il dégage d’mon champ d’vision tout en s’évaporant.

— Mouais, pas franch’ment folichon tout ça. J’me r’tourne vers Ace et l’King of Cups, historie d’zieuter s’ils ont terminé. — Une binouse après ça, z’êtes chauds ? L’mission est d’jà terminée pour moi, ils sont pas de taille et Jabberwock solo suffirait pour nettoyer les lieux.

_________________
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1268-kyubu-reijiro-knight-

Kyūbū Reijiro

Revenir en haut Aller en bas


Jabberwock

Données Spirituelles
Grade: Ace of Swords
Jeu 3 Nov 2022 - 19:12 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

L’ivresse du combat. Ce sentiment ne changeait pas, peu importe le champ de bataille. Il avait pu s’en rendre compte tout au long de sa carrière, et ce jour encore ce sentiment était de nouveau prouvé. Même changer les règles du jeu en profondeur ne pouvait avoir d’impact sur le plaisir éprouvé à se battre pour sa vie.
Aussi infime, soit-il. Etrangement, faire face à des monstres dont il n’avait pu ne serait-ce qu’imaginer l’existence jusque là n’élevait pas tant que ça les enjeux. Sa puissance nouvelle était-elle de nature à lui faire comprendre que ce qui se trouvait en face de lui n’était pas plus dangereux que des civils paniqués saisissant le premier outil venu pour leur servir d’arme ?

Les balles s’enfonçaient dans le masque de ses cibles. Rapidement, le pistolet avait laissé place au fusil d’assaut dans un mouvement des plus fluides, ne laissant aucun temps mort. C’était à peine s’il faisait attention aux deux autres.
Ou, du moins, il essayait de ne pas y prêter d’attention plus que de nécessaire, c’est-à-dire s’assurer qu’ils ne se gênent pas et qu’ils ne soient pas en danger. Mais, sans aucune surprise, il était bien difficile d’ignorer son supérieur. Bruyant, sans aucune notion de subtilité. Il était une brute. Possiblement efficace, très certainement même. Il pouvait simplement être compliqué de travailler à ses côtés.
Au moins, le soldat d’élite fut surpris de constater qu’il connaissait au moins les directions horaires. Un minimum d’organisation était tout autant la bienvenue qu’inattendue.

Si l’un était un véritable gorille fonçant dans le tas, l’autre était bien plus original dans sa façon de se débarrasser de ces monstres, contrôlant des choses capables de prendre plusieurs apparences. Il ne le vit que du coin de l’œil en action, mais cela paraissait en effet suffisamment efficace pour qu’il ne s’en préoccupe pas plus.
De son côté, il pouvait donc sans soucis éliminer les cibles. Jusqu’à ce que le plus vocal du groupe ne reprenne la parole. Un peu trop tôt, les festivités n’étant pas encore terminées. Pas tout à fait en tous cas.

    >> Ouais, en vrai j’espérais mieux pour une première opération…
Son casque afficha de nouveau une expression, celle d’un visage triste. La déception était présente. Il se doutait bien qu’il ne serait pas forcément envoyé sur les missions les plus sensibles d’emblée, mais vu ses coéquipiers du jour il espérait plus.
Se tournant vers le groupe de monstre de son côté, l’instrument dans sa main changea de nouveau de forme pour devenir une simple grenade, qu’il dégoupilla et envoya sur les monstres, incluant certainement ceux dont s’occupaient ses alliés. Du moins le King of Cups principalement, essayant d’éviter que son propre chef ne soit pris dans l’explosion.

    >> C’est juste ça qui inquiétait tant ? Je suis sûr que même tout seul j’aurai eu aucun mal. Il se tourna alors le plus jeune du groupe. Hmmm, le scan n’a pas détecté une armée cachée par hasard ?
S’il y avait bien une chose qu’on ne pouvait lui reprocher, c’était de manquer d’attention lors des préparatifs. Si le dirigeant des Swords avait l’air de ne pas vouloir s’embarrasser de ce genre de choses, c’était typiquement ce qui lui avait permis de retenir que le King of Cups avait normalement lancé un « scan de routine ». S’il ne pouvait savoir exactement à quoique cela correspondait, il ne pouvait qu’espérait que cela offre un résultat bien plus probant que la rencontre qui touchait visiblement à sa fin.
Peut-être même qu’aucune créature ne ressortirait de l’explosion ? Dans le doute, il était prêt à de nouveau les accueillir avec des rafales de fusil.

_________________
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t736-jabberwock

Jabberwock

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Ven 4 Nov 2022 - 8:57 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

Quelque chose cloche.
Si l'un d'entre vous découvre à peine l'existence du Monde Spirituel et toutes les étrangetés qui le composent, les deux autres, eux, sont autrement plus habitués au combat contre de simples Hollows. Ils en ont vu d'autres, assez pour savoir ce qui est normal et ce qui ne l'est pas.
Ce qui se passe ici ne l'est pas.

Car l'on pourrait essentiellement ranger les Hollows en deux catégories : ceux qui sont intelligents et ceux qui ne le sont pas. Et alors que ceux-ci ne le sont clairement pas - il n'y a qu'à voir la manière dont ils se jettent sous vos poings, balles et tout ce qui s'ensuit -, ils ont pourtant des comportements que le seul instinct ne devrait pas leur dicter.

Aussi hideux soient-ils, les Hollows sont essentiellement des animaux.
Des animaux qui ne vivent ni ne chassent en meute à l'état naturel, pour ne pas avoir à partager le gibier mais aussi parce qu'ils savent, au fond d'eux, que les simples âmes ne leur suffiront pas éternellement. Qu'ils finiront par devoir s'entre-dévorer. S'il arrive que certains d'entre eux puissent mettre cela de côté, encore faut-ils qu'ils aient la jugeote de le faire... Alors pourquoi ceux-là coopèrent-ils ?

Peut-être cette question vous effleure-t-elle l'esprit alors qu'une secousse vient ébranler le sol sur lequel vous vous trouvez. Puis une autre, puis une autre encore. C'est trop régulier pour n'être qu'un de ces séismes de faible intensité auquel le Japon est pourtant tristement habitué. Non, cela ressemble plutôt... À des bruits de pas.
Vous n'avez pas à chercher longtemps leur provenance : de la baie près de laquelle vous vous trouvez, vous voyez apparaître une forme massive et détrempée, toute vêtue de noir dont le masque au nez effilé fait partie de ces choses que l'on ne devrait pas voir dans le monde des humains - les Menos Grande n'y ont pas leur place.

Hollowbusters [INTERVENTION #1] 1zg9


Et encore moins lorsqu'ils attrapent des bateaux de marchandises - en l'occurrence le plus gros qu'il ait pu trouver, à ce qu'il semblerait - pour le plier en deux comme si de rien n'était, le bruit du métal froissé vous parvenant même là où vous êtes...

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Yōkai

Données Spirituelles
Grade: Mille-Visages
Sam 5 Nov 2022 - 23:01 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

Les hollows ne coopèrent pas.

Ou plutôt, quand ils coopèrent, alors ce sont les spécimens plus évolués, et généralement, c'est à une fin atteignable. Ils ne se jettent pas simplement main dans la main vers un suicide collectif, à fondre en groupe sur des adversaires trop forts pour eux. Dans le pire scénario, un groupe de hollows qui s'y tente et se rend compte avoir mal jaugé leurs chances... Bien assez tôt, ils essaieraient de fuir. Mais pas ceux là. Ceux là, décérébrés, pleins de grognements et de crocs, mais sans mots ni pensées conscientes si le King devait deviner... Ceux là, il se donnent à l'abattoir comme des vagues de zombie.

Restez alertes. Leur comportement est anormal. Il constate que ses collègues sont efficaces, mais il ne partage pas la décontration du King of Swords. Dans le sillage de l'inhabituel, les choses sont rarement aussi simples que ce qu'elles donnent à voir dans un premier temps. Et pour cause... Contact côté baie.

Il capte avant d'entendre, mais rapidement, les tremblements, les pas. Il en a rarement vu, parce qu'ils ne passent que peu la frontière vers le monde des humains, et pourtant en voilà un : un Menos Grande qui perce la nuit de sa présence, de son cri, puis de celui du métal qui plie sous la pression. Le niveau de menace a augmenté : par pour eux trois, mais pour les dégâts collatéraux à déplorer. Alors il s'agit de rapidement neutraliser la menace.

Réglons ça rapidement.

Une énergie qui pulse. Sur le bras métallique du roux et sur l'arme de Smiley, les motifs bleus commencent courir, s'infuser d'un puissant Reiryoku. Il y a ça, puis... Puis il y a la poutre industrielle taillée en forme de gigantesque javelot qui se déterre du sol. Vif, soudain, le morceau de métal vole à toute vitesse vers la gueule du Menos, et en cours de route, le bleu à sa surface se met à luire plus fort. Comme une comète qui traverse le ciel nocturne du port, le projectile part, passe, puis frappe.

Il y a des questions qui se posent, qui tournent dans l'esprit du King. Mais plus tard, les questions. D'abord, l'extermination.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1259-yokai-ft-en-cours

Yōkai

Revenir en haut Aller en bas


Kyūbū Reijiro

Données Spirituelles
Grade: Knight of Swords
Mar 8 Nov 2022 - 3:34 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

— Bah, si ça s’trouve au Q.G ils avaient peur que tu sois pas à la hauteur pour ta première opé’ ! J’lui claque un sourire carnassier, m’demande si ma p’tite vanne va le piquer au vif ou si c’le genre à rester focus dans sa mission jusqu’au bout. Si son rôle d’soldat d’la mort lui colle parfait’ment au calbar ou si c’le genre à envoyer un supérieur un peu trop sur ses côtes. Maint’nant, j’peux comprendre qu’il soit un peu déçu de c’qui s’passe ici, c’est que contrair’ment à ce qu’on m’avait annoncé, c’pas tant que ça la fête quoi. J’sais pas à quel moment ça s'mis à bégayer quand il a fallu faire l’compte rendu, mais envoyer deux Kings et un Ace pour casser l’fiacs d’quelques malheureux ploucs apocalyptiques… — Imaginez en fait c’tait juste un coup foireux d’un super méchant qui va nous raser en deux deux… J’y crois moyen, mais j’avoue que c’serait plus marrant limite.

Juni’ annonce un contact vers l’baie, que y’a du mouv’ment qui vaut l’coup d’s’y attarder. ‘Faut dire qu’ici y’a plus rien à dégommer j’crois bien, le ménage est déjà terminé. Excité, j’me tourne dans l’même direction que zieute le Roi des Intellos, et si on entend d’abord avant d’voir, une fois qu’on l’voit… — Mamaaaaa ! C’lui-ci c’pas un Hollow à la con, visez-moi l’taille du bordel ! Sacrément grand, sacrément gros, toujours aussi dégueulasse. J’sais plus l’nom qu’on leur file à ces trucs à l’con, j’m’en souviens jamais. J’sais que c’français, un truc bien frenchie. Didier… André… Josué… ?
Pas foutu d’mettre l’doigt d’ssus, j’me dis qu’on lui posera direct’ment la question une fois qu’on l’aura étalé. Juni’ voulait en garder un vivant pour lui poser d’questions, autant faire ça avec c’qui semble être l’boss non ? — Bah alors mon salaud, tu t’es perdu ?! Rappelle-moi c’quoi ton prénom d’jà ?! Emilien c’ça ?! Un beugl’ment pour réponse, leur cri qui tape dans l’crâne et t’fait grincer les chicots tell’ment ça t’gonfles.

Emilien soulève un foutu navire, j’le soupçonne d’avoir fait exprès d’choisir l’plus gros que y’avait, pour le broyer entre s’doigts et montrer à quel point il a d’la force et qu’il est pas content. — Ok ok… pas Emilien… pigé. Entre nous, j’suis pas fan d’gens qui sont obligés d’faire des démonstrations d’force pour montrer qu’ils ont une grosse paire d’couilles. Bon lui j’suis pas certain qu’il ait une paire d’burnes, mais l’principe reste l’même.
Junichiro non plus doit pas s’blairer c’saloperies d’frimeurs, à en juger l’bruit et l’vitesse à laquelle son projectile favoris fuse au-d’ssus d’ma caboche pour s’jeter à l’gueule du géant noir et blanc.
Régler ça fissa, qu’il dit. J’suppose qu’on posera pas d’question alors. Pas à lui en tout cas. J’hausse les épaules avant d’prendre l’figurine en pierre dans m’poche, la serrant au creux d’ma paluche pendant que mon reiatsu s’connecte avec et qu’la magie opère. Une aura rougeâtre m’entoure, tandis qu’un bloc rocailleux s’décroche d’sol derrière moi, s’met à léviter à quelques mètres de hauteur. Le bloc est façonné en une belle balle rocheuse qui arrive à ma hauteur, prête à être envoyée où j’le veux.

Pour l’grand bidule au pif plus long que mon zgeg, j’lui bazarde ça pleine tronche, parce que c’le truc l’plus évident sur l’quel l’regard s’attarde. Pas b’soin d’en faire des masses, à nous trois ça devrait suffire pour l’fumer, Sourire d’Enfer devrait lui porter l’dernier coup, ça lui f’ra plaisir pour une première mission chez nous. J’comprends toujours pas c’qu’ils foutent ici, encore moins l’plus gros, qui préfère fracasser d’bâteaux que d’venir grailler trois grosses pièces d’choix. C’pas leur délire à eux, d’grailler c’qu’i s’fait d’mieux en énergie spirituelle pour évoluer ? J’suis pas expert en Hollows, mais c’principe assez basique, j’l’ai retenu.
— King Juni’, c’le seul d’son gabarit à être v’nu ou lui aussi il s’balade avec s’bande d’asperges gueulardes ?

_________________
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1268-kyubu-reijiro-knight-

Kyūbū Reijiro

Revenir en haut Aller en bas


Jabberwock

Données Spirituelles
Grade: Ace of Swords
Mar 8 Nov 2022 - 23:14 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

    >> Oh, crois-moi que vu ce que je leur coûte, ils doivent me faire confiance.
Un mercenaire comme lui, ce n’était pas donné et chaque instant qu’il passait avec eux lui était profitable. Il serait donc grandement idiot que de ne pas chercher à l’exploiter à son plein potentiel. En plus, il était littéralement un as, ils l’avaient reconnu avec son rang. S’il avait pu comprendre qu’on s’assure de sa fiabilité sur le terrain en mettant un gradé à ses côtés, en mettre deux était très certainement de trop si le seul but était de le tester.
Mais, pour le coup, le King Stupid semblait réellement penser qu’il y avait erreur sur la mission. Que la force de frappe déployée était bien trop importante pour la menace réelle. Heureusement, ils eurent bien vite la preuve qu’il y avait plus qu’initialement prévu.

Le monstre géant, c’était clairement la première fois que le soldat en voyait un. Et, à la vue de la réaction des deux autres, ce n’était pas surprenant. Enfin, surtout, la réaction de la brutasse. Le gosse était bien plus mesuré tandis que l’autre s’exclamait déjà.
Le militaire, de son côté, se contentant de laisser s’échapper un sifflement, déformé au travers du respirateur couvrant sa bouche.

    >> Ça, c’est de la grosse proie. Autant sortir les armes adaptées.
Nul ne pouvait le voir, mais le sourire sous masque était prononcé. Le fusil d’assaut redressé, posé sur son épaule, commença à changer alors qu’il posait un genou à terre. Les deux autres lançaient les hostilités, cela le laissait plus que le temps nécessaire à sa mise en place. Déjà dans sa main, une nouvelle arme avait pris place, luisant toujours de l’énergie bleue générée par le scientifique, comme il l’avait annoncé plus tôt.
Un imposant fusil antimatériel. Les connaisseurs pourraient reconnaître un NTW 20, soit le plus puissant actuellement en service dans les armées classiques. Grandement non adapté à un usage par une seule personne, encore moins de façon mobile. Détail semblant totalement insignifiant aux yeux de son utilisateur.
Concentrant sa puissance, il se prépara à contenir l’impact à la seule force de ses bras, visant le point faible de la créature monstrueuse. Le masque avec le nez ridicule.

    >> One shot...
« One kill ».
Les deux derniers mots s’affichèrent sur son masque tandis que le doigt appuya sur la détente. Le tir fut violent, proche de lui déboîter l’épaule, et de lui faire perdre l’équilibre. La puissance, importante de base, fut multipliée encore plus par l’effet de son allié.
Si les assauts précédents furent notables, le projectile toucha sa cible, explosant littéralement le masque. Et donc la créature, celle restant exactement comme les autres malgré sa taille, c’est-à-dire avec un point faible extrêmement peu pratique.

Le Ace of Swords se redressa alors, dans sa main se trouvant de nouveau un simple fusil d’assaut, beaucoup plus maniable, en cas de nouveau contact ennemi plus classique. Il se tourna alors vers les deux autres, son casque affichant alors deux simples lettres tandis que les restes du monstre s’écroulèrent à terre avant de disparaître. « KO ».

    >> C’était le big boss c’est ça ? C’est cool si en devenant plus forts ils en profitent pour devenir des cibles plus faciles. Pas malin par contre. Globalement, aucun n’avait l’air de l’être…
De simples animaux agissant en meute avec un alpha à leur tête ? Cela pourrait être crédible. Cela n’empêchait pas que quelque chose semblait clocher, même aux yeux d’un néophyte comme lui.

_________________
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t736-jabberwock

Jabberwock

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Mer 9 Nov 2022 - 9:40 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

Aussi imposant soit-il, le Menos Grande n'est pas de taille contre vous, fine fleur de ce que l'humanité a à offrir.
Il ne faut pas longtemps à vos attaques pour le tailler en pièces ; il s'effondre dans un dernier grognement, son corps partant en poussière avant même d'avoir pu atteindre le sol.

On ne peut toutefois en dire autant de ce qu'il transportait, les débris du bateau tombant de plusieurs dizaines de mètres de hauteur pour s'écraser au milieu du port, causant des dégâts considérables aux installations.
Par chance, personne ne s'y trouve à cette heure, aussi aucune victime n'est-elle à déplorer ; tout au plus aurez-vous cru apercevoir un sans-abri à l'air halluciné en train de déguerpir après qu'un fragment soit tombé non loin du carton contenant ses quelques affaires.

Le calme revient, enfin. Sans doute pas pour longtemps : les autorités « ordinaires » vont bien finir par débarquer - et, surtout, par vouloir savoir ce qui a pu se passer ici.
Peut-être est-il préférable de ne pas trop s'attarder, même si vous devez encore avoir quelques instants devant vous.

Plus d'autre créature à l'horizon, en tout cas : s'il vous reste encore quelque chose à vérifier, c'est le bon moment.

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Yōkai

Données Spirituelles
Grade: Mille-Visages
Sam 12 Nov 2022 - 8:36 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

C'était le dernier.

L'affaire a beau avoir été rapidement réglée, les dégâts restent lourds. Le port a pu être silencieux pendant un long moment, des airs de quais fantôme tant il était sans bruit avant l'arrivée du trio... Mais après ce fracas de tôle et de métal, il sera difficile de continuer à faire profil bas.

Ne t'habitue pas à ça. Plus loin dans l'évolution des Hollows, la tendance s'inversera : au plus humanoïde en taille et forme, au plus de difficulté tu devras d'attendre.

Une œillade vers Smiley, quelques mots pour éviter de conforter la nouvelle recrue dans des idées erronées... Il serait dommage de perdre un agent prometteur sur une erreur de jugement ou quelques autres bêtises évitables avec un peu d'éducation sur les choses du monde spirituel.

Quelqu'un ou quelque chose devait contrôler ou manipuler ces hollows d'une façon ou d'une autre. Je ne vois rien d'autre qui expliquerait un comportement si contraire à leurs habitudes et instincts... Sourcils froncés, esprit qui cogite. L'idée ne lui plaît pas, mais c'est la vague piste la plus plausible selon sa pensée. J'envoie un message aux Coins pour nettoyer la zone.

Enregistrements caméra, éventuels témoins et plus encore : tout ce qui pourrait trahir la nature des événements déroulés ici présents, passés au peigne fin par les spécialistes en la matière. Plusieurs passages du doigt sur l'écran du smartphone pour d'abord envoyer un message, puis, de nouveau, un scan de routine pour détecter autres éventuelles présences ou anomalies sur le plan spirituel. Puis finalement...

On bouge. Mieux vaut s'épargner de devoir gérer la police nous-même.

Il n'a pas spécialement envie d'endosser ce rôle, et il a encore moins envie de voir comment est-ce que le King of Swords voudrait endosser ce rôle si la situation se présentait... Alors sitôt dit, sitôt fait : Le Matsui entame de quitter les lieux, comme s'il n'y avait jamais été.

Je récupèrerais une copie de l'enregistrement, si vous avez gardé une trace vidéo de l'intervention.

Un re visionnage pourrait s'imposer.

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1259-yokai-ft-en-cours

Yōkai

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Lun 14 Nov 2022 - 7:18 - Hollowbusters [INTERVENTION #1]

L'accalmie se confirme : plus rien ne surgit pour vous dévorer.
De toute évidence, le plus gros morceau était aussi le dernier.

De prime abord, vous ne trouvez rien qui attire votre attention ; il faut dire qu'il est difficile de s'y retrouver dans cette mer de débris.
Avec un peu de chance, peut-être les divers enregistrements - que vous récupérerez sans mal - mettront-ils en évidence des éléments que vous auriez pu manquer, mais il ne faut pas trop y compter. Vous avez, de prime abord, vu tout ce qu'il y avait à voir... Peut-être.
Il ne fait en tout cas aucun doute que vos collègues vont avoir du travail pour remettre tout ça en état.

Lorsque les sirènes se font entendre, tant celles des ambulances que des voitures de police qui arrivent en nombre, vous êtes déjà partis.

Ce message conclut l'intervention, libre à vous bien sûr de poster un dernier message pour conclure si vous le désirez mais il n'y aura plus de réaction de notre part (et vous n'êtes, de fait, plus soumis à un quelconque délai). Merci pour votre participation !

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum