Before Tomorrow Comes :: Chroniques & Intrigues :: Chroniques


Shugoshin Akemi

Données Spirituelles
Grade: Vice-Capitaine de la 8e Division
Jeu 20 Oct 2022 - 16:05 - [2019] Frozen


Ces faux sourires affables sur leurs lèvres lui donneraient la nausée si elle n’y était pas habituée. Le tintement des verres bourdonnent à ses oreilles et comme toujours elle n’y prête pas plus attention que cela. Encore un invité lourdingue voulant se démarquer des autres en faisant l’hommage le plus éloquent possible envers sa famille. Ce n’est pas tous les jours que les Shugoshin reçoivent en grande pompe. Les nobles présents rivalisent de belles tenues aux tissus les plus précieux, et aux bijoux les plus brillants. Auprès de ses parents, comme toujours Ayaka parade et ces derniers ne cessent d’en faire l’éloge. L’Immaculée quant à elle reste dans l’ombre à observer tout ce manège qu’elle connaît si bien. Dire que cela ne la touche pas serait faux, ce n’est pas parce que l’on est habitué à quelque chose que cela ne fait plus mal. L’avantage, c’est que comme personne ne semble s’intéresser à elle, elle peut observer à loisir.

Une chevelure verdoyante soudain attire son attention. Mais avant que la jeune femme n’arrive à verrouiller son regard dessus, elle semble avoir disparu. A plusieurs reprises durant la soirée cette impression revient, cette crinière soyeuse, l’éclat de la tiare dorée qu’elle porte… Ne sont pas sans lui rappeler quelqu’un. Impossible pourtant non ? Aurait-elle des hallucinations ? Seulement alors elle se décide à partir à sa recherche. La salle de réception n’est pas si grande. Elle devrait bien finir par la trouver. Tel un jeu de chat chassant la souris, Akemi suit les apparitions dès qu’elle en repère une. La Verdoyante dans sa tenue d’un sombre violet la guide hors de la salle, et lui fait monter les escaliers jusqu’à l’étage supérieur. La salle où elle s’arrête enfin doit se trouver juste au dessus de celle où a lieu la réception. Le coeur battant, la jeune femme ne semble pas comprendre ce qu’il se passe.

[2019] Frozen 1mzx
- Shūsui ?

La Verdoyante se tourne vers l’Immaculée et cette dernière remarque alors qu’elle paraît triste, déçue peut-être ? Ce constat lui fait de la peine. Elle qui a toujours tout fait pour être la plus parfaite possible, tenter de ne jamais faire d’erreur, qu’avait-elle bien pu faire de mal cette fois ci ? Où avait-elle péché ? Ne serait-elle pas venue pour lui faire ses adieux quand même ? Si elle la perd, son coeur sera brisé.

- Tu ne voit que ce que tes yeux veulent voir. Comment la vie peut-elle être comme tu souhaites qu’elle soit ?
- Vous n’êtes qu’une vision c’est cela ? Une illusion ? Je rêve certainement...

Shūsui, eau claire en automne, sabre aiguisé, n’a pas l’air disposée à lui répondre, ou plus précisément, elle ignore complètement ses questions et Akemi en est bien plus désorientée. Que cherche-t-elle à lui faire comprendre. Shūsui a toujours aimé les belles phrases pleines de sens, mais cette fois-ci, elle ne voit pas où elle veut en venir. Soudain, le ciel se couvre au dessus d’elles. Il n’y a pourtant que le plafond normalement. De toute évidence, les nuages se sont invités à l’intérieur. La pluie se met à tomber. Ou presque. Ce ne sont pas d’innocentes gouttes qui s’écrasent avec légèreté sur le sol, ce sont des lames de rosée et qui ne sont pas sans rappeler son Zanpakutō sous sa forme libérée. D’ailleurs ce soir là, elle ne le porte pas, cela ne se fait pas lors de ce genre de réception mondaine. Mais Akemi sait, devine que si elle allait voir dans sa chambre, son katana ne s’y trouverait pas puis qu’il est là juste devant elle.

L’une des lames de rosée tombe sur un vase qui aussitôt se brise. L’Immaculée panique à l’idée que les convives puissent l’entendre et monter voir ce qu’il se passe.

- Arrêtez ! Vous allez tout casser ! Ils… Ils vont venir et...
- Tu es tellement aveuglée par combien tu reçois. Tu perds ton temps entre la haine et les regrets.

Encore une fois, Shūsui ne semble pas l’écouter. Où bien Akemi ne la comprend tout simplement pas. Alors elle tente de l’approcher en se disant que si elle peut l’entraîner ailleurs, plus loin, personne ne serait dérangé et elles pourraient poursuivre cette discussion sans craindre le moindre dégât matériel. Mais les lames de rosée s’abattent sans l’épargner et le beau kimono de soie bleu qu’elle porte se déchire et se macule du rouge de son sang. La Shugoshin grimace de douleur et recule pour se retrouver de nouveau hors de portée de cette pluie acérée.

- L’amour est un oiseau, il a besoin de voler. Laisse toute la peine en toi mourir.
- Comment pourrais-je oublier tout le mal que l’on m’a fait ? Que VOUS me faites ? Là, maintenant !

C’est un sentiment de trahison qui domine dans le coeur de la désormais Maculée. Depuis qu’on lui a forcé de changer de division, d’aller à la Huitième pour veiller sur cet Ogasawara, elle ne cesse de penser que tout cela, sa vie, n’est qu’une machination destinée à la faire souffrir le plus possible. Le mépris qu’elle a perçu dans le regard de ses parents quelques heures plus tôt en est une nouvelle preuve. Et maintenant Shūsui s’y mettait aussi. On ne peut vraiment plus avoir confiance en personne. Pas même son jeune maître Kōga. Pour lui, elle n’est qu’un instrument, un bouclier humain. C'est ce qu'elle imagine du moins et ce qu'on lui a enseigné également. A quel moment son entourage a-t-il cessé de la voir comme une personne à part entière ? Akemi se laisse tomber à genoux alors que d’autres bibelots explosent à leur tour, frappés par l’une des lames de Shūsui.

_________________
[2019] Frozen 3m5w
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t556-shugoshin-akemi-ft

Shugoshin Akemi

Revenir en haut Aller en bas


Shugoshin Akemi

Données Spirituelles
Grade: Vice-Capitaine de la 8e Division
Jeu 20 Oct 2022 - 16:10 - [2019] Frozen

- Si je pouvais faire fondre ton coeur, nous ne serions jamais séparées.

Des mots, encore des mots qu’Akemi n’est pas disposée à comprendre. Les larmes coulent le long de ses joues. Ses yeux d’azur embués se posent sur Eau claire en automne. Et si, et si c’était elle qui ne l’écoutait pas depuis le début ? Les mots de sa précieuse amie sont pourtant clairs. Akemi se sent brisée. Oui elle n’a toujours vécu qu’à travers le prisme de la vision que sa famille avait d’elle. Mais elle vaut mieux que cela. Elle aussi a appris à libérer son Shikai, elle au moins a sauvé d’innombrables vies. Elle n’est pas aussi étriquée qu’eux. Elle a eu tort. Shūsui n’a jamais été son ennemie, elle essaie juste de l’aider à sa manière.

- Que dois-je comprendre ? Mon coeur est glacé ? Je dois vous faire pleinement confiance c’est cela ?

Sa chère amie ne lui ferait jamais de mal n’est ce pas. C’est comme la vie, semée d’embûches mais avec une lueur d’espoir au bout du chemin. Accepter d’être blessée pour avancer. Prendre des risques. Oui voilà ce qu’elle doit faire, tout simplement, se donner à elle. Et si elle a tort, au moins dans la mort ne souffrira-t-elle plus.

La Maculée se relève et avance malgré les lames de rosée qui la transpercent au passage. Sous la douleur elle serre les dents, mais garde confiance. Les quelques pas qui la séparent de celle qu’elle considère comme sa vraie mère sont franchis et cette dernière la cueille dans ses bras.

- Tu tiens la clé.
- J’ai compris Shūsui, je vais me défaire d’eux, de tout ça. Il n’y a que vous et moi. Ensemble nous me construirons un avenir meilleur. Je n’ai pas besoin d’être parfaite, juste d’être celle que je veux être.

Doucement la Lame acérée lui caresse ses longs cheveux blancs. Son air triste s’est désormais envolé. Un sourire serein orne désormais son visage.
- Et j’en suis heureuse. Akemi, mon cher petit Nymphea qui aujourd’hui a enfin réussi à s’épanouir, sache que tu pourras toujours compter sur moi car je me soumets à toi. Désormais tu pourras m’appeler... Shūsui Rōsūōtâ.

Sur le corps frêle de la Shinigami éclosent de multiples lotus bleu d’eau. Aussitôt, elle se sent apaisée, ses douleurs disparaissent. La Verdoyante s’allonge avec elle par terre pendant que les fleurs d’eau font leur effet. Bientôt, des gens viendront, attirés par le vacarme qu’elle a provoqué, mais avant que l’un d’eux ne viennent perturber cet instant d’amour maternel, elle prononce une dernière phrase.

- Ne ferme plus ton coeur. Laisse entrer tout l’amour qu’il mérite. Donne sans chercher à recevoir en retour. Même à lui...

Mais ces derniers mots, la Shugoshin ne les entend pas. Elle est sur le sol, recroquevillée sur elle-même, plongée dans un profond sommeil, et entre ses bras ce n’est pas une femme aux beaux cheveux verts qu’elle serre mais son Zanpakutō scellé, sans garde à la poignée, magnifique avec ses dorures ornementales. Une vision surprenante pour qui débarquerait là. Entre elle, sa tenue en lambeaux, et les nombreux éclats de porcelaine. Pour sûr, on entendra la mère Shugoshin hurler lorsqu’elle apprendra cela. Mais, Akemi ne s’en inquiète plus désormais.

Le Zanpakutō garde sa forme, mais à présent, dans une large zone autour de la Shinigami, des lames de rosée à son effigie pleuvent sur l'adversaire en continu. Akemi quant à elle, gagne en vitesse et en puissance, en plus de pouvoir manipuler ces lames d'eau à sa guise.

_________________
[2019] Frozen 3m5w
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t556-shugoshin-akemi-ft

Shugoshin Akemi

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum