Before Tomorrow Comes :: Monde des Vivants :: Tokyo :: Nord de Tokyo



Données Spirituelles
Grade: Nine - The Coins
Ven 14 Oct 2022 - 20:31 - Pour quelques Raviolis...

Sa bécane à l'arrêt, il levait le cran de sûreté et descendit doucement. Fallait pas se casser la gueule non plus. William sortit alors son petit post-it avec les courses prévues. Il était clair que cela était comme d'habitude :

Bières
Jambon
Raviolis en boîte
Sushis en boîte
Saké

Bon, deux d'entre eux étaient toujours compliqués à trouver. Les Japonais ne bouffaient quasi que du poisson à toutes les sauces. Non pas qu'il aimait pas ça, mais, sa mère lui avait fait découvrir ces boîtes de conserve chargées de Raviolis. C'était le bas de gamme de bas de gamme. Mais, il aimait cela, c'était sa propre soumission à son passé. Un sourire aux lèvres, il entrait dans le Konbini et tourna la tête vers le vigile qui le dévisageait déjà.

Son post-it à la main, il rayait les achats au fur et à mesure qu'il mettait les marchandises dans son cabas. Une vraie mémère ! Les raviolis étaient la seule chose qu'il manquait. Après avoir fait trois tours des rayons, son visage montrait de plus en plus d'inquiétude... Quoi ? Il ne restait plus de Raviolis, son plat favori ! Alors qu'il devenait comme un lion en cage, il alla vers une femme qui assurait la mise en rayon.

- Désolé mademoiselle ! Mais.... Par tous les Saints.... Où sont les Raviolis ?

Son oeil droit montrait une profonde inquiétude. Non mais... Il voulait refaire ses réserves, c'était une question de vie ou de mort. Alors qu'il parlait à la jeune femme, il eut une sensation de déjà vu. Vous savez, comme ce moment où vous avez l'impression de répéter une même scène.

- Mais ? On se connait non ? On s'est pas croisé quelque part ?

C'était qui cette bonne femme ?

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t501-william-t-belfram#2602

William T. Belfram

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Queen of Clubs
Dim 16 Oct 2022 - 16:15 - Pour quelques Raviolis...

Le bruit de la bécane lui fait relever la tête. C’est qu’elle a toujours adoré ce genre d’engin et en a même une personnellement qu’elle s’est achetée en demandant un prêt à la banque qu’elle rembourse en bossant dans cette supérette. En soit, elle aurait pu en demander une à l’Ultima Necat, mais elle n’aimait pas trop l’idée de leur être redevable, d’où le fait qu’elle se débrouille à sa manière dès que ça lui est possible. Le conducteur de la moto entre et elle se concentre de nouveau sur ses affaires, c’est-à-dire ranger ces boites de nouilles instantanées au bon endroit.

Le magasin n’est pas très grand, on en a rapidement fait le tour et c’est normal que le petit homme vienne à elle pour sa requête. Elle hausse un sourcil à la mention des raviolis, puis sa lèvre s’étire d’un côté en un rictus involontaire lorsqu’il lui demande s’ils ne se sont pas déjà vus. Maintenant qu’il le dit… Ce ne serait pas le nain qu’elle aperçoit parfois à l’étage des Coins quand elle y fait un bref passage ? On dirait bien que si. Décidément, Tokyo n’est pas si grand qu’on se l’imaginerait !

- De vue oui, au boulot. Dans un couloir, en sous-sol, si tu vois ce que je veux dire.

Et s’il ne voit pas tant pis, elle préfère n’être pas trop explicite dans ce lieu fréquenté. Question de prudence, qui sait quelles oreilles indiscrètes pourraient traîner.

- J’suis à mi-temps ici, et l’autre moitié de temps là-bas. Enfin, façon de parler c’est pas tout à fait du 50-50. Ah et la tenue de travail c’pas la même. Imagine-moi plutôt avec une capuche et un masque. C’est bon, tu m’remets ?

Sourire amusée sur les lèvres alors qu’elle joue aux devinettes. Une Queen employée d’épicerie, c’est tellement improbable. Mais elle, n’est pas comme ces Cups fortunés qui n’ont pas besoin de bosser pour avoir de la thune. Prochaine étape s’il ne s’en sort pas, parler de pièces et de bâtons. Ça pourra peut-être aider. Elle ramasse quelques pots de nouilles et les range tout en continuant la discussion.

- Et donc tu cherches des raviolis ? C’pas courant ça. On en a pas beaucoup, alors si t’en as pas vu, y en a probablement plus. J’peux aller vérifier en réserve au cas où, j’étais en train de faire le tour des rayons là de toute façon.

_________________
Pour quelques Raviolis... Sl0s
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t325-akashiya-recca-ft

Akashiya Recca

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Nine - The Coins
Jeu 20 Oct 2022 - 0:00 - Pour quelques Raviolis...

Fronçant les sourcils... Dans un sous-sol ? Pourtant, il n'avait pas croisé une nana de ce genre dans... Ah non merde, pas ce sous sol là ! Un sourire débile franchissait ses joues alors qu'il se rendait compte de sa connerie. Il écouta la suite et commençait à mettre les morceaux en place.

Ah ué quand même ! La dame en personne !

Se grattant la barbe, il se demandait comment gérer ca. Il était pas de la haute lui à l'Ultima. Alors qu'elle remettait les nouilles à sa place, elle continuait sa petite explication. William osait pas l'interrompre, manquait plus qu'il dise une connerie encore... Déjà qu'il s'entendait pas avec les autres connards des Cups là, autant pas en rajouter avec cette miss. S'étant assuré qu'aucun client était dans le rayon, il prit un peu de nouilles en boîte et le rajouta dans son caddie.

- Oué, ces putains de Cups, tous des connards... Se rendant compte qu'il avait été un peu trop brusque, il toussa. Kof kof, désolé, disons des gars pas très sympas.

Elle bossait donc ici, tous les jours. Le regard du Nain changeait peu à peu en l'entendant, cette vie simple et indépendante lui plaisait.

- Oué, je te calcule maintenant. Ma foi, t'as mon respect. Je vis de raviolis en boîte de conserve et de bières dans mon bar favori. Ah et aussi de snickers, j'adore ca ! Si t'en vend, suis preneur aussi... Donc oué, on veut être peinard avec nous même, libre et agir selon nos consciences. On est pas des machines, nous, au moins....

Embêté, il l'était. Pour lui, une gonzesse au pouvoir, c'était qu'il y avait anguille sous roche. Mais là... il savait pas quoi dire. Comment une nana de ce calibre pouvait bosser dans un coin comme ca ? Enfin bon, lui aussi venait y acheté des trucs. Il se mit à rire bêtement avant de se reprendre.

- Tu fais d'autres petits boulots comme ca ? Je crois savoir que John, mon barman favori, cherche une serveuse. C'est un vieux bouge sur le port mais au moins y'a du taf.

Ca coutait rien de lui filer l'information. Vendre des nouilles, c'est bien mais "offrir" des bières, c'était mieux.

https://www.before-tomorrow-comes.fr/t501-william-t-belfram#2602

William T. Belfram

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Queen of Clubs
Lun 24 Oct 2022 - 14:51 - Pour quelques Raviolis...

L’Akashiya sourit amusée, se demandant si c’est de Diamond dont le petit homme fait référence. Et qui d’autre ? Hanae ne lui avait pas paru désagréable. Enfin ce serait assez intéressant d’avoir un autre point de vue. Elle ne manquera pas de demander des précisions, après tout, elle ne les connaît pas tous, et pas très bien.

- Pas très sympa hein. Qu’est ce qu’ils t’ont dis, va-y je suis curieuse.

La liberté n’a pas de prix, ou presque. Ici dans cette supérette, elle se sent bien, pas de pression sur ses épaules, des horaires adaptables et surtout la possibilité de tout lâcher du jour au lendemain sans prise de tête, sans culpabilité, juste au gré des besoins et des envies. Et puis ça lui permet d’avoir un semblant de vie normale dans ce monde déjanté ponctué de Hollow et supers pouvoirs, de quoi garder la tête sur les épaules.

- T’as bien raison, ce genre de détail, d’habitude, on en a besoin sinon on deviendrait fous. Ou avec des chevilles énormes ! C’est mon seul petit boulot. J’ai déjà été serveuse par le passé et je préfère la supérette. C’est plus tranquille ici. Pas de lourdingues ivres à gérer. Mais je garde l’info au cas où j’en ai marre et que je change d’avis ! Bon, bouge pas j’vais chercher tes articles voir si je trouve.

La rouquine passe par la réserve où les cartons pas encore ouverts attendent d’être déballés et passe en revue leurs étiquettes. Lorsqu’elle trouve celui qu’elle cherchait, elle en vérifie le contenu. Un coup de bol, les raviolis sont bien là. Quant aux fameux snickers, eux sont récupérés en salle, à leur place en rayon. C’était pas gagné d’avance, mais heureusement les commandes ont été passées en temps et en heure. Même ça elle arrive à le gérer en plus de ses responsabilités à l’Ultima Necat.

- Hé bah voilà. On en avait t’as de la chance ! Son regard se porte vers l’extérieur où la moto a été garée. Sympa ta bécane, ça fait longtemps que tu l’as ?

_________________
Pour quelques Raviolis... Sl0s
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t325-akashiya-recca-ft

Akashiya Recca

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Queen of Clubs
Jeu 12 Jan 2023 - 14:46 - Pour quelques Raviolis...

En fait, lorsqu’elle pose sa question, aucune réponse ne vient. C’est comme si elle avait parlé à un mur, littéralement. Le nain avait disparu tout comme sa moto et elle venait tout juste de s’en rendre compte. La rouquine soupire. Oh, elle n’en veut pas à son collègue de s’être fait la malle. Recca n’est pas du genre à juger sans savoir. Après tout, qui sait, il a peut-être été appelé en urgence pour un de leurs fameux nettoyages ou autre, ça peut arriver. C’est juste dommage. Elle s’était déjà imaginée à lui demander d’aller faire un tour pour entendre l’engin rugir et passer un agréable moment les cheveux au vent, mais de toute évidence, ce ne sera pas pour cette fois. Alors elle n’a plus qu’à se remettre au travail, s’enfermant dans sa bulle de pensées.

Les raviolis qu’elle avait trouvés dans la réserve trouvent une place dans le rayon, là où l’étiquette leur correspondant se trouve, puis elle retourne près du présentoir à barres chocolatées pour y remettre les snickers. Une belle perte de temps. Si elle avait su, elle n’aurait pas été si serviable. Mais elle ne peut pas se permettre de risquer les critiques des clients. Ce boulot, elle en a besoin, surtout avec ses exigences de flexibilité. Si elle n’est pas irréprochable de son côté, ils ne voudront jamais la garder. Heureusement pour elle, le vieux gérant semble l’avoir à la bonne. Probablement pour son joli minois. À gerber. Qu’est-ce que ses œillades insistantes peuvent l’insupporter. Dans la vie, il faut savoir faire des concessions. Tant qu’elle se retient de lui coller un pain dans la tronche, tout ira bien. Et la vie continue.

Conclusion suite au dégroupage du nain.

_________________
Pour quelques Raviolis... Sl0s
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t325-akashiya-recca-ft

Akashiya Recca

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum