Before Tomorrow Comes :: Soul Society :: Seireitei :: Quartiers Militaires


Shingen Mizuki

Données Spirituelles
Grade: 4e siège de la Dixième Division
Mar 27 Sep - 18:45 - Répare-moi s'il te plait

Couverte de plaies, c’est vers la quatrième division que Mizuki se dirige logiquement lorsqu’elle se fige soudainement, un éclair de génie lui traversant l’esprit. Il n’y a pas qu’eux qui savent guérir les blessures, certains Kidōshū également et elle en connaît d’ailleurs une qui est très douée. Tout juste sortie de l’académie comme elle, Naoko est l’une des quelques personnes auxquelles la Blanche s’est attachée. Ne s’étant pas revues depuis la fin des cours, cette petite visite sera un très bon moyen de la revoir et de prendre de ses nouvelles.

Un sourire naît sur son visage à cette idée et la pression ainsi que la douleur qui oppressait sa poitrine s’allège un peu. Ça fait du bien. Elle qui luttait pour ne pas se plier en deux, peut enfin se tenir à peu près droite sans trop d’efforts. Sur le chemin, elle a l’impression d’apercevoir des ombres familières, mais elle a l’esprit trop préoccupé pour y prêter plus attention. Ils n’y sont pas allés de main morte dans leur combat démonstratif. Heureusement, ils n’ont pas fait de dégâts. Elle a même été applaudie bien qu’elle ne soit pas certaine d’avoir réellement gagné. Ça avait plutôt l’air d’un ex aequo, mais bon, peu importe. Déjà, elle tient sur ses jambes, arrive à marcher correctement grâce à un instant de repos sur place, mais pour le reste elle préfère voir des spécialistes plutôt que de se fier à l’automédication, moins efficace et qui rend la guérison plus longue. Et puis, il y a cette douleur qu’elle ne comprend pas. Naoko aura peut-être des réponses et la solution.

Les bâtiments du Kidōshū sont en vue et elle en passe alors les portes. On la regarde un peu bizarrement. Entre sa tenue débraillée et ses multiples coupures, elle doit faire peur à voir. Ou pitié ? À moins que ce ne soit du dégoût ? Elle s’en fiche, hélant le premier venu, elle lui demande s’il connaît son amie et où est ce qu’elle pourrait la trouver. Insistante, il n’a pas d’autre moyen pour s’en débarrasser que de la guider jusqu’à la Seizième siège.

- Naoko ! C’est moi ! Ça va ?

_________________
Répare-moi s'il te plait X76e
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t366-shingen-mizuki-ft

Shingen Mizuki

Revenir en haut Aller en bas


Ōshiro Naoko

Données Spirituelles
Grade: 16e Siège du Kidōshū
Mar 27 Sep - 22:06 - Répare-moi s'il te plait

Tu as toujours été quelqu’un d’assez discrète. Quelqu’un qui ne cherche pas à attirer l’attention sur soi. Et c’est encore vrai aujourd’hui alors que tu fais désormais partie du Kidōshū. Bien souvent à la bibliothèque à lire tranquillement, à étudier dans le plus grand des calmes, tu ne cherches pas spécialement à te démarquer. Parce que tu n’aimes pas que les regards se posent sur toi, c’est de quoi risquer qu’ils aient des attentes, te concernant. C’est de quoi risquer de les décevoir. Et tu préfères éviter.

Tu as déjà assez de pression sur les épaules.
Pas besoin de t’en rajouter.

Or, semblerait-il qu’aussi discrète tu ais envie d’être, ta personne traverse parfois l’esprit des autres. Des amis avec qui tu peines à garder contact, par exemple, ayant trop souvent trop peur de les déranger. Des amis comme elle, qui a insisté auprès de l’un de tes collègues pour pouvoir arriver jusqu’à toi.

Comme si tu valais la peine que quelqu’un se donne tant de mal pour venir te voir. Que quelqu’un d’autre soit importuné.

Tu lèves la tête lorsque tu entends ton nom, une mine surprise se dessinant sur tes traits fins. - Mizuki ? Tu ne t’étais pas attendue à la voir ici, apercevant derrière elle l’autre membre du Kidōshū qui l’a guidé jusqu’ici. Tu te dis que ça n’a pas dû être bien difficile pour lui de te trouver : tu es quasiment tout le temps ici, la tête cachée derrière d’épaisses piles de bouquins en tout genre. Ton regard s’attardant un peu plus longtemps sur elle, tu lui réponds, un peu plus distante. - Oui, moi ça va… Sans trop porter attention à ta propre réponse, semblant de plus en plus concernée par ses blessures plus longtemps tu la regardes. - Et toi, il t’est arrivé quoi ?

Avec toute la délicatesse du monde, tu lui attrapes le bras pour l’entraîner hors de la bibliothèque et ainsi vous permettre de discuter plus librement. - Pourquoi t’es ici ? Dans cet état ? La panique qui commence à monter dans ta voix, exprimant cette inquiétude qui se fait un peu plus réservée. L’expression de ton attachement vis-à-vis des autres, ça n’est pas quelque chose d’encore très réussi. - Rien de grave ? Tu lui tournerais presque autour pour t’assurer de son état.

Mais tu préfères relever tes prunelles azurées vers elle et lui donner le temps de te répondre.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t389-oshiro-naoko

Ōshiro Naoko

Revenir en haut Aller en bas


Shingen Mizuki

Données Spirituelles
Grade: 4e siège de la Dixième Division
Sam 1 Oct - 21:52 - Répare-moi s'il te plait

Dans la salle où elle est conduite, il y a beaucoup de livres et durant un instant, la Blanche a l’impression d’être de retour sur les bancs de l’Académie à devoir étudier le monde des vivants ou l’histoire du Seireitei. Mais tout ça, c’est terminé, enfin, presque. Évidemment il reste deux ans à tenir avec des examens mais ça ne devrait être qu’une routine. Naoko est bien là, et Mizuki remercie le Shinigami qui l’a accompagnée. Elle sourit avant de baisser les yeux sur ses plaies. Ces dernières ont commencé à cicatriser depuis le moment où elles ont été faites. Après trois jours de repos au dojo, bandée comme une momie, elle avait tout retiré avant de venir, mais peut-être n’aurait-elle pas dû ?

- Ah ça… C’est un peu pour ça que je suis là en fait.

Elle se laisse entraîner docilement hors de la bibliothèque avant de poursuivre ses réponses.

- Un petit combat démonstratif au Rukongai il y a trois jours. Bon ça a commencé à se refermer mais c’est long sans traitement adéquat. Bon… Tu me connais ce ne sont pas quelques blessures qui me font peur. Mais là… J’sais pas c’est bizarre, je ressens des choses pas normales qui m’inquiètent tu vois… Du coup je voulais voir si tu pouvais jeter un coup d’oeil, enfin… si c’est dans tes cordes bien sûr.

Puis jetant un coup d’oeil vers la porte de la bibliothèque, elle se demande soudain si cette visite surprise ne tombe pas mal. Elle a déjà eu de la chance que Naoko ne soit pas sortie ou en mission, mais peut-être qu’elle était occupée avec plein de travail. La paperasse ça fait aussi partie du travail. Elle-même a déjà rédigé quelques rapports après avoir réalisé un travail d’équipe. Mizuki a tendance à suivre son instinct, agir avant de réfléchir. Alors lorsqu’elle a pris la décision de venir ici sur un coup de tête, forcément elle ne s’était pas posé de question.

- Ah mais je te dérange peut-être ? Tu étais occupée ? Je peux repasser une autre fois sinon.

Très légèrement, elle fronce le nez en sentant son ventre se nouer un peu plus.

_________________
Répare-moi s'il te plait X76e
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t366-shingen-mizuki-ft

Shingen Mizuki

Revenir en haut Aller en bas


Ōshiro Naoko

Données Spirituelles
Grade: 16e Siège du Kidōshū
Dim 2 Oct - 18:33 - Répare-moi s'il te plait

Tu lui demandes ce qu’il lui est arrivé, d’où lui viennent toutes ces blessures, et finalement tu n’es pas si surprise que ça d’entendre que c’est justement pour ça qu’elle est venue jusqu’ici. Tu es tentée de lui répondre que ce serait sûrement mieux pour elle qu’elle aille voir les médecins de la quatrième division, mais tu ne peux pas t’empêcher d’être touchée que ce soit toi qu’elle soit venue voir plutôt que quelqu’un d’autre.

Tu n’as pas l’habitude, qu’on te fasse confiance.

L’entraînant hors de la bibliothèque, tu attends une réponse un peu plus complète vis-à-vis de tes questions. Une démonstration au Rukongai ? Avec qui ? Pour quoi ? Tu hausses un sourcil, toujours aussi curieuse, n’ayant pas l’impression d’en savoir beaucoup plus, et te demandant si c’est commun, là-bas. Après tout, ce n’est pas comme si tu y avais déjà mise les pieds, toi petite noble dont la place est dans les plus hautes sphères du Seireitei. Et si ta mère savait ceux que tu as fréquenté, lorsque tu étais encore à l’Académie… - Comment ça, quelque chose de pas normal ? Plus inquiète, soudainement. Dans ta voix ainsi que dans ton regard.

- Qu’est-ce que tu ressens exactement ? Car pas normal, tu peux l’entendre, cependant, ça ne te dit rien vraiment de plus. Rien de ce qui pourrait être le problème, alors tu as besoin d’un peu plus d’information. Tu tentes tout de même de lui sourire, histoire de ne pas l’inquiéter davantage. Car en soit, il n’y a aucune raison d’être inquiète : tu ne sais même pas encore ce qu’elle a, outre les quelques blessures que tu peux apercevoir. - Et non non, t’inquiètes pas, je faisais que réviser un peu. Ça peut attendre. Pour le moment, tu as mieux à faire.

Comme t’assurer qu’elle, elle aille bien. - Suis-moi, on va aller s’installer quelque part plus confortable, que j’essaye de soigner ce que je peux. Et comprendre ce qu’il se passe, vis-à-vis de ce quelque chose qu’elle peut ressentir et qui l’inquiète. Tu gardes ton sourire rassurant, tout en t’avançant dans les couloirs de ta division, direction un coin plus tranquille, à savoir là où tu résides.

Ce sera plus simple comme ça.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t389-oshiro-naoko

Ōshiro Naoko

Revenir en haut Aller en bas


Shingen Mizuki

Données Spirituelles
Grade: 4e siège de la Dixième Division
Mar 4 Oct - 10:04 - Répare-moi s'il te plait

Prise en charge, pas renvoyée vers la quatrième, pour l’instant, elle se rassure un peu en se disant que Naoko pourra peut-être vraiment faire quelque chose à propos de son état. La Blanche doit expliquer davantage, évidemment elle s’y attendait, n’ayant pour le moment qu’effleurer la surface du problème qui la touche et qui l’a faite venir jusqu’ici. Mais avant de dire quoi que ce soit, elle attend d’être dans la résidence de son amie. À l’abri des regards, elle s’installe, retire son Shihakushō et commence par expliquer toute l’histoire.

- Donc, on faisait une inspection d’un des dojos et puis comme il y avait pas mal de monde, on a fait une petite démonstration avec Kenshirō.

Son meilleur ami, celui avec qui elle traînait presque tout le temps et qu’elle considère comme sa plus proche famille, un frère certainement et qui a fait ses études à l’Académie en même temps qu’elles.

- Je ne sais pas si tu l’as déjà vu combattre en Shikai, mais ses lames, parfois elles sont normales et parfois elles sont… Bizarres. Elles te traversent sans que tu t’en rendes compte et tu n’as pas mal mais ça t’affaiblit peu à peu.

Sur son corps, les plaies saillantes sont peu nombreuses, ce qui signifie qu’elle a été touchée davantage par l’autre version des lames. Ce n’est pas la première fois qu’elle a été touchée, elle connaît le principe et avec du repos, s’en est déjà remise maintes fois. Mais là c’est différent et elle ne saurait comment l’expliquer.

- ça ne devrait pas faire mal. Je ne comprends pas. À la fin du combat j’étais épuisée, à bout, normal. Lui aussi d’ailleurs, j’ai presque gagné, je crois qu’on peut dire qu’on a fait égalité. Bref, il n’était pas bien non plus mais c’est un dur, il s’en est remis après nos trois jours de repos. Mais moi… J’ai le ventre noué. J’me sens pas bien. J’ai un poids énorme dans la poitrine comme si on frappait dessus avec un marteau et qu’on l’écrasait en même temps.

Mizuki prend une grande inspiration. Ce n’est vraiment pas son genre de s’inquiéter. Pourtant, déjà, il y a trois jours c’est pour son ami qu’elle a commencé à s’inquiéter. C’était la première fois qu’elle parvenait à le mettre aussi mal et elle culpabilise de lui avoir fracturé quelques côtes. Même si sur le moment c’était épique et enivrant, après coup, voir sa douleur lui a fait de la peine. La Blanche regarde sa jeune amie, espérant que cette dernière comprenne quelque chose de son côté ou sache quoi faire parce qu'elle, elle est perdue.

_________________
Répare-moi s'il te plait X76e
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t366-shingen-mizuki-ft

Shingen Mizuki

Revenir en haut Aller en bas


Ōshiro Naoko

Données Spirituelles
Grade: 16e Siège du Kidōshū
Dim 9 Oct - 6:11 - Répare-moi s'il te plait

Tu la questionnes un peu plus sur les sensations dont elle te parle. Un mal bizarre ? Ça t’inquiète un peu, parce qu’il y a un tas de raisons aussi nombreuses que différentes qui pourraient causer quelque chose de… Bizarre. Enfin, tu préfères l'amener chez toi, pour pouvoir évaluer ses blessures, et ainsi pouvoir peut-être l’aider avec celles-ci. Soigner celles que tu peux et… T’assurer que celles que tu ne peux pas ne soient pas trop dangereuses. Autrement, tu n’auras pas d’autres choix que de la référer à la quatrième division.

Ce qui ne te plairait pas trop.
Tu apprécies la confiance qu’elle a en toi.

Tu l’invites à s’asseoir sur ton lit, tirant une chaise pour lui faire face. Puis, tu écoutes son récit. Le combat avec Kenshirō, que tu connais de vos années à l’Académie. Il fait parti de ceux comme vous deux à avoir gradué récemment. Quelques uns, donc, à avoir intégré il y a peu les rangs du Gotei 13. - Elles affectent ton énergie spirituelle ? Que tu demandes, concernant les lames, ne l’ayant jamais vu se battre avec celles-ci et curieuse de savoir ce que bizarre pouvait bien vouloir dire. Après tout, ce n’est pas la première fois qu’elle emploie ce mot depuis qu’elle est arrivée et tu te dis que ça peut avoir son importance. Si tu parvenais à identifier ce bizarre.

- Je eh… Je sais pas trop ? Que tu admets finalement. Tu fronces légèrement des sourcils, incertaine face à tout ce qu’elle te dit. - Laisses-moi voir… Tu lèves alors les mains vers elle, l’approchant de son corps sans la toucher, les laissant à quelques centimètres au-dessus de sa poitrine. - Dis-moi si ça change quelque chose, d’accord ? Tu fais de ton mieux pour cacher ton inquiétude tandis qu’il y a cette douce lumière verte qui vient entourer tes mains, puis qui se propage jusqu’à elle.

Tu essaies de la soigner sans même savoir ce que tu cherches à soigner, tentant simplement de t’opposer au mal qui la ronge.

- C’est comment ? Curieuse. - Et il a fait quoi, exactement ? Il t’a simplement frappé avec ses lames bizarres ? Les sourcils toujours froncés. L’expression toujours soucieuse.

On t’a pas appris ça dans tes livres, à l’Académie.
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t389-oshiro-naoko

Ōshiro Naoko

Revenir en haut Aller en bas


Shingen Mizuki

Données Spirituelles
Grade: 4e siège de la Dixième Division
Mar 11 Oct - 10:32 - Répare-moi s'il te plait

Bien installée sur le lit de son amie, elle opine à sa question. Elle n’en sait pas grand-chose elle non plus, mais pour avoir déjà expérimenté les blessures infligées par ces lames, elle peut en tirer quelques conclusions. C’est toutefois l’une de ses théories concernant ces Shurikens d’énergie, ces « corbeaux » comme il les appelle.

- L’énergie spirituelle oui et vitale aussi je dirai. Ça grignote de l’intérieur sans que l’on ne s'en rende compte parce qu’on ne sent rien, on est juste affaibli. Ce n’est pas la première fois que je suis blessée de cette manière, mais là je sens que c’est différent.

Et si… Et si sa douleur n’avait rien à voir avec le combat ? Si cela provenait d’autre chose ? Mais alors quoi, telle serait la question. En trouvant la cause, on peut comprendre l’effet et comment le soigner. Mais pour l’heure, il faut tester. Alors elle se laisse faire, ferme même les yeux et fait le vide dans sa tête. C’est une douce chaleur qui s’infuse dans son corps. En elle se glisse une onde de réconfort, d’apaisement. La boule qu’elle avait au ventre se dénoue, aussi bien même mieux qu’avec une cure thermale. Enfin, de ce qu’elle peut imaginer, car elle n’a jamais eu l’occasion de tester à vrai dire. Alors qu’elle ne pensait plus à rien qu’aux sensations qu’elle ressentait, les questions de son amie lui font rouvrir les yeux. Doucement, elle lui sourit.

- C’est beaucoup mieux ! Je me sens apaisée, comme si un poids s’était levé de mes épaules.

Clairement, les trois jours de repos n’avaient pas suffi à la remettre totalement d’aplomb. Après tout, il avait fallu aider à la réparation des quelques dégâts mineurs qu’ils avaient provoqués durant leur démonstration. Quant à lui…

- C’est quand son arme se divise en deux et prend la forme de deux shurikens en se dépliant – trop classe – et elles m’ont juste traversée oui.

Dans sa tête, elle revoit la scène, les armes létales et surtout lui, sa détermination et ce sérieux dont il peut faire preuve lorsqu’il n’est pas à parader tel un paon. Des aspects de lui auxquels elle n’avait encore jamais vraiment fait attention jusqu’alors.

- On a grandi. C’est fou ce qu’on a changé, lui surtout, il a mûri je trouve. Ça lui va bien.

Doucement elle sourit. Ce n’est pas une nouveauté en soit qu’elle l’admire, mais elle semble plus attentive aux autres, moins centrée sur ses propres efforts à ne pas se laisser trop dépasser par les autres, elle trop souvent à la traîne, bien trop médiocre par rapport à ses amis. Même Naoko s’épanouit dans le Kidō, alors elle aurait bien aimé être aussi forte qu’eux sans forcément les dépasser, mais juste assez pour ne pas être le boulet qui fait capoter les missions.

- Vous n’avez pas souvent passé de temps ensemble je crois. Il… Humpf...

À nouveau cette pression qui revient, enserrant sa poitrine. Que faire ? Doit-elle en parler à son amie ou bien vaut-il mieux garder cela pour elle ? Elle ne voudrait pas la vexer, d’autant qu’elle n’est même pas certaine qu’à la Quatrième ils puissent faire mieux.

- ça revient… Ça me serre… J’ai chaud… Peut-être que ce n’est pas à cause du combat. Ça m’angoisse...

L’angoisse, elle au moins on sait qu’elle peut être la cause de cette boule au ventre qui menace de revenir. Et pour le reste ?


_________________
Répare-moi s'il te plait X76e
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t366-shingen-mizuki-ft

Shingen Mizuki

Revenir en haut Aller en bas


Shingen Mizuki

Données Spirituelles
Grade: 4e siège de la Dixième Division
Jeu 12 Jan - 14:15 - Répare-moi s'il te plait

Naoko semble démunie et interdite. Mizuki ne peut pas l’ennuyer trop longtemps avec ces soucis auxquels ni l’une ni l’autre ne trouve d’explication ou de remède. Les deux jeunes femmes restent alors fixées sur les dernières paroles de la Blanche. Le stress. Après tout, elles sont dans le grand bain à présent. Fini les bancs de l’école, les entraînements sans risques mortels à la fin. Là, chaque jour peut être le dernier. Il y a de quoi avoir légitimement le tournis. Et puis c’est aussi une multitude de changements qui ont eu lieu. Elle s’est retrouvée séparée de tous ses amis, a perdu tous les repères qu’elle avait en sus. Alors, oui, cette hypothèse semble la bonne et elles n’iront pas chercher plus loin. La jeune femme remercie son amie pour son aide et s’éclipsera, l’une comme l’autre ayant pas mal de choses à faire avant la fin de cette journée.

Puis qu’elle doit se reposer, se rassurer et se détendre, Mizuki organisera bien vite un pique-nique avec ses anciens camarades de classe, le fameux quatuor infernal. Pour les nerfs, elle tentera la méditation et puis devra trouver un moment pour contacter Kokuouheika. Lui aussi pourrait avoir son lot de conseils s’il accepte de ne pas être trop taciturne.

Conclusion puisque Naoko ne RP plus.

_________________
Répare-moi s'il te plait X76e
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t366-shingen-mizuki-ft

Shingen Mizuki

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum