Before Tomorrow Comes :: Hueco Mundo :: Confins du Monde :: Cité rupestre



Données Spirituelles
Grade: Membre de La Camará
Lun 12 Sep 2022 - 22:59 - L'Antique cité

    - J'irai seul. Reste juste sur tes gardes, ce territoire est aussi ancien que dangereux et s'y perdre est facile.

L'Arrancar inclinait la tête, s'éloignant tandis que le blondinet reportait son attention vers le sud, où se dressaient ce qu'il était venu chercher.

Le Ziggurat s'élevait au loin, projetant son ombre sur la Cité rupestre. Borick se savait sur un territoire qui n'était pas le sien. Et si rien ne l'empêchait de venir en ce lieu, il préférait observer pour le moment de loin afin de ne pas froisser la Protectrice des lieux, Isielle Cindula. Son expérience lui avait appris à composer avec les différentes forces de ce monde et il savait comme la présence d'un membre d'un autre clan à proximité pouvait être anxiogène. La prudence s'imposait même si son statut le préservait généralement d'une mauvaise surprise.

Le Primera Espada n'était pas ici que pour rester dans l'ombre de ce monument. Il avait entendu parler de ce fameux rituel, celui qui changeait les Hollow en Arrancar mais avec une méthode bien différente que celle qu'il avait suivi lui-même. Il devait admettre être intrigué. Il faut dire que tout ici sortait de l'ordinaire. La Cité sans nom n'en était qu'une parmi tant d'autres.

Il prit finalement la décision de franchir le pas. Tranquillement, sereinement, il se déplaçait vers la Cité. Il percevait certaines présences mais pour le moment aucune qui se dévoilait à lui. Bien qu'il soit serein, le regard ambré de l'Empereur passait d'une ombre à une autre, comme s'il jaugeait la situation. Sa main gauche posée sur le manche immaculé de son Zanpakutō. Cet endroit sortait réellement du lot. Et contenait encore tant de secrets.

Il s'arrêta un instant, observant les murs. Anciens. Il posa sa main libre sur l'un des murs, comme s'il cherchait à ressentir l'histoire de ce lieu qu'il ne comprenait pas, qu'il ne connaissait pas. Comme pour percevoir ce qui lui échappait visuellement. Des pas le tirèrent de sa torpeur.

Se reculant donc d'un pas, il fit demi tour pour faire face à celui ou celle qui approchait. Sourire aux lèvres afin de montrer qu'il n'était pas ici en ennemi. A qui ferait-il face ?

_________________
L'Antique cité Borick-signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t463-borick-el-emperador-ft

Borick

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Tercera Espada
Mer 14 Sep 2022 - 14:47 - L'Antique cité

L’heure du départ avait sonnée donc, et Cimériès se tenant aux pieds du Ziggurat leva une nouvelle fois le regard vers son sommet, bien des mètres plus haut. Et là, cette lune, éternellement dans son écrin d’infinies ténèbres. C’était là haut qu’un jour, il y a si longtemps de cela, Isielle lui avait offert une autre vie. Changé le Vasto Lorde en Arrancar, le Hollow en érudit. C’était il y a une autre vie. Littéralement dans son cas, puisque son existence avait déjà trouvé son terme une première fois. Mais même dans ses dernières heures il aurait pu en dire autant. Trop de choses s’étaient déroulées depuis, le changeant plus encore.

Un petit pincement au cœur, forcément. Car si tout avait changé, ici demeurait toujours cet édifice, ainsi que sa gardienne. Pour toujours, peut-être ? Cela le rassurait de se dire cela, même s’il savait que rien n’était réellement éternel. Cela faisait deux fois – au moins – que le Ziggurat était tiré du sable, et la Grande Prêtresse elle-même avait perdu la vie par le passé, tout comme lui. Mais au moins était-il plus serein à cette idée, aussi erronée soit-elle. Il se saisit alors de sa lance, fichée dans le sol jusqu’alors, et se met en route…

C’était sans compter sur la présence d’un inconnu. Depuis qu’il avait été ramené à la vie, sans doute avait-il trop perdu l’habitude d’user de ses autres sens, les visites extérieures étaient rares. Il faudra très rapidement se remettre à sonder les pressions spirituelles, en quasi permanence même s’il ne voulait pas périr bêtement. C’est ainsi, la vie dans ce désert de quartz, et il se devait de s’en rappeler désormais. Étant chez lui ici, il n’avait dès lors pas à faire profil bas, sa capuche reposant toujours sur sa nuque et laissant donc voir ses bois solidement ancrés sur son crâne, semblant presque fait de roche.

Ses pas continuent par contre de le mener vers son odyssée, tandis qu’il hésite même à passer outre, faire comme si cet étranger n’était pas là. Au final, il lui accordera tout de même quelques mots.

    - Cette cité est sacrée, elle fut faite par ceux qui sont morts ; et les morts la gardent.
Pas d’invective. Pas de menace – il n’était même pas tout rouge et il avait pas crié en plus, c’était bien la preuve. Les siens ne se dévoileraient pas simplement, mais s’ils le faisaient, ils sauraient se défendre. Lui n’était qu’un vagabond. Un érudit dont le combat n’avait jamais été son intérêt. Que cet intrus soit au courant de ce qui l’attendait s’il ne respectait pas la tranquillité de cet endroit. Sa marche se poursuivit, sans discontinuer. Lentement, sans qu’il y ait de raison de se presser, mais sans plus lui accorder même un regard.

_________________
L'Antique cité Cimeries3
Son Zanpakutō, Archaic Petra:
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t235-cimeries-alastor-uc

Cimériès Alastor

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Membre de La Camará
Jeu 15 Sep 2022 - 18:56 - L'Antique cité

Les paroles énigmatiques résonnaient dans l'esprit de Borick alors que l'homme qui les avait prononcés poursuivait sa route sans entrain. Les morts ? Voilà qui sonnait comme une mise en garde. Apportant une attention plus soutenue à celui qui l'avait désormais dépassé, l'Immaculé perçut une particularité. Les bois présents sur son crâne, signe de la nature même de la créature à qui il avait à faire. Cela signifiait qu'il en connaissait plus long sur ce territoire que beaucoup d'autre.

Voyant là une occasion unique de pouvoir échanger avec un natif des lieux, Borick se détournait de sa contemplation pour avancer vers l'homme en question. La distance n'était pas grande pour le moment et il souhaitait pouvoir échanger avec lui. Du moins si la créature l'acceptait. Après tout, il était ici surtout pour apprendre et découvrir, non pour imposer sa volonté à un autre. Pas cette fois en tout cas. Surtout pas après une telle mise en garde.

    - Je suis venu ici pour apprendre et comprendre. Et non pour troubler la quiétude de ces lieux. Cette cité est très ancienne et cela m'interpelle. Oh... Pardonne moi, je ne me suis pas présenté. Je suis Borick. Puis-je au moins savoir qui tu es ?

Certains n'aimaient pas se présenter, il verrait donc à quel genre de personne il avait à faire ici. Quant à la cité, il disait vrai. Il connaissait les légendes. Mais il savait d'expérience que les vieilles histoires étaient souvent exagérées. Sans doute que lui pourrait l'éclairer. Par ailleurs, la notion de "sacrée" n'était pas la même pour lui que pour les autres. Il était arrivé à sa hauteur, bien décidé à échanger avec lui. L'observant plus en détail par ailleurs. Il reprit doucement la parole, un léger sourire flottant sur son visage.

    - Pourrais-tu m'en dire plus sur cette cité et sur les Morts qui l'ont érigés ? J'ai entendu ta mise en garde et je n'aimerai pas que mon ignorance puisse troubler les lieux et ceux qui y résident.

Là aussi, il ne mentait pas. La compréhension était une arme plus forte que l'épée. Elle permettait d'éviter les conflits et les bains de sang, permettait aussi de mieux cerner ceux que l'on croisait. Bien qu'il soit de ceux à s'estimer supérieur aux autres, Borick n'en oubliait pas ses priorités. On pouvait apprendre énormément des autres, tant qu'on y prêtait un réel intérêt.

_________________
L'Antique cité Borick-signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t463-borick-el-emperador-ft

Borick

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Tercera Espada
Mar 20 Sep 2022 - 10:38 - L'Antique cité

L’autre l’observe dans chacun de ses pas, il n’en ignore rien. Il venait ni plus ni moins de focaliser son attention sur lui après tout. Il se présente, et Cimériès marque un instant d’arrêt. S’il n’a pas assisté aux tournois ni jamais rencontré cet Arrancar, l’Alastor sait au moins ce qu’il est, ce qu’il représente.

    - Ton nom ne m’est pas inconnu, La Primera Espada. Je suis Cimériès Alastor, simple vagabond. Sans doute n’ai-je pas la prestance ni l’aura nécessaire que pour exiger quoi que ce soit de toi. Mais j’ai un long voyage à faire… Aussi, si tu le souhaites tu peux marcher à mes côtés, et nous pourrons deviser.
Sa marche reprend. Si au départ il n’avait voulu que de la tranquillité pour lui et les siens, il préfère désormais l’entraîner à l’écart de cette paisible cité. S’il le suivait, dès lors, la Grande Prêtresse aurait le temps d’organiser la cité rupestre. Si elle savait toujours ce qu’il se passait sur les hères qui peuplaient cet endroit, alors sans doute savait-elle aussi qui était de visite aujourd’hui. S’il n’avait pas l’air de venir dans un désir belliqueux – et son statut d’Espada le rassurait un peu en cela, leur but était de faire respecter l’Acuerdo, pas d’y nuire – Cimériès préférait toujours garder une bonne mesure de méfiance.

Sans chercher à s’assurer qu’il soit bien suivi, il fit passer sa capuche sur sa tête, l’ajustant de sorte que ses cornes ne soient plus discernables. Un Arrancar comme les autres, pas vrai ?

    - La cité est certes déjà ancienne… je l’ai vu s’agrandir de mon vivant pourtant, mais cela me semble déjà si lointain. Le Ziggurat de la Lune par contre se dresse ici depuis des temps immémoriaux. Le sable le recouvre juste, jusqu’à ce qu’une nouvelle génération l’en extirpe à nouveau. Il y aurait tant à en dire...
Cette phrase laissée en suspens ne peut être qu’une accroche. Un hameçon un peu vulgaire sans doute, mais qui ferait son effet si Borick était réellement curieux.

_________________
L'Antique cité Cimeries3
Son Zanpakutō, Archaic Petra:
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t235-cimeries-alastor-uc

Cimériès Alastor

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Membre de La Camará
Mar 20 Sep 2022 - 16:16 - L'Antique cité

Son nom lui parlait. Ce n'était pas la première fois que cela arrivait et l'Immaculé trouvait donc cela assez normal. Le Vagabond, comme il se nommait lui-même, paraissait ouvert à la discussion à la condition qu'ils marchent côte à côte. Ce qui n'était en soi pas un problème. Même s'ils s'éloignaient, il ne serait pas difficile pour le blondinet de revenir sur place rapidement. Après tout, il était un Arrancar.

    - Il serait idiot de ma part de demander des réponses et d'exiger que tu restes sur place pour le faire. Je t'accompagnerai donc volontiers.

Il le savait d'expérience, il existait des créatures libres, qui ne se laissaient pas dicter leur vie par les Forces du Hueco Mundo. Il avait été à sa place pendant longtemps avant de rentrer dans ce système particulier. Il n'en comprenait que trop bien la motivation. La motivation générale il s'entend, puisqu'il ne pouvait comprendre ce qu'il avait en tête réellement.

Le fait qu'il masque désormais sa tête, camouflant ses cornes, n'échappait pas à l'Empereur qui préférait taire sa question à ce sujet. Cela n'avait aucun intérêt autre que satisfaire sa curiosité et il préférait se concentrer sur ce qui avait de l'importance. Cette cité était une véritable énigme et le Vagabond pouvait l'éclairer, il en était persuadé. Même si l'aura de mystère qui l'entourait pouvait déplaire à l'Immaculé.

Les premières réponses vinrent. Bien étranges, sans réellement répondre aux questions de la Primera. Mais c'était le jeu et il était disposé à participer de bon coeur. Car sa curiosité n'était pas feinte et que son statut, connu de l'étranger, pouvait servir de garantie. Il n'était pas ici pour déclencher une guerre. Mais pour s'instruire. D'ailleurs un détail attira l'attention du blondinet. "De son vivant" ? Etait-il ce qu'on appelait vulgairement un Revenant ?

    - Peux-tu me dire quand est-ce que c'est produit une telle chose par le passé ? Quelle est la dernière génération a avoir ainsi extirpé le Ziggurat de la Lune de son tombeau ? Y as-tu assisté toi même ?

Il eut un sourire, en s'apercevant qu'il avait d'innombrables questions.

    - Ah, je te prie d'excuser ce flot de question. Je dois dire que je suis fasciné par ce lieu. Je n'avais jusque là jamais poussé ma curiosité au point de venir jusqu'ici. Cimériès le Vagabond. J'espère que tu sauras m'éclairer sur ces sujets.

Ils marchaient sans trop se hâter, même si Borick calquait sa vitesse sur celle de l'étranger. Il réajusta sa tunique blanche, observant l'homme qui marchait à un ou deux pas devant lui.

_________________
L'Antique cité Borick-signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t463-borick-el-emperador-ft

Borick

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Tercera Espada
Sam 24 Sep 2022 - 21:26 - L'Antique cité

Il le suivit. Ainsi, dans le pire des cas s’il était mal intentionné, il venait de leur procurer un peu de temps. Rien de plus, mais c’était déjà beaucoup. Cimériès ne pensait pas que c’était vraiment le cas quoi qu’il en soit. Mais c’était un endroit de calme, avec un peuple paisible. Le moindre trouble évité était déjà bon à prendre. Érudit mais pas stratège, il estimait ne rien pouvoir faire de plus dans tous les cas. D’autres questions pleuvent, et lui-même s’interroge. Est-ce qu’il y a là des informations sensibles dont la divulgation pourrait nuire aux siens d’une manière ou d’une autre ? Que pourrait-il faire des réponses, sinon assouvir sa curiosité. Il est difficile de jongler mentalement ainsi pour lui qui n’a ni l’habitude des interactions sociales, ni d’aborder pacifiquement quelqu’un qui ne soit pas de son peuple. Aussi quelques secondes s’écoulent sans que le moindre mot ne soit formulé. Jusqu’à ce qu’il estime le bien-fondé de ce qu’il pourrait dire ou non.

    - Je dois reconnaître ignorer certains… « détails », dirons-nous. Malgré mes études poussées, je crains que personne ne possède toutes les réponses précises aux questions que tu te poses. Nous, Hollow, ne tenons qu’à peine compte du temps qui s’écoule, face à l’éternité de la lune. Depuis combien d’éons existes-tu, Arrancar ? Qui tient ce compte exactement ? Aussi, j’ignore depuis combien de temps est advenue mon trépas. Je n’en ai même aucun souvenir sinon que dans mes tripes je sais qu’il s’est produit. À la quantité de sable qu’il a fallu extirper, peut-être un millénaire, ou moitié plus encore ? Nous l’ignorons. De même que nous ignorons si depuis notre disparition, d’autres ont un temps pris la relève. En ce qui me concerne, si je devais avancer une théorie, je dirais que nous fûmes les derniers.
Se servant tout du long de sa lance comme d’une canne, il marche sans but, sans direction précise, révélant à La Primera ce dont il pouvait à minima statuer. Présenter les difficultés à établir une vérité implacable, mais tout de même présenter sa propre version.

    - J’étais encore Menos lorsque, ne sachant plus que faire de moi-même, j’en vis au loin la forme. J’avais déjà vécu si longuement, et pensais avoir tout vu. À quoi bon exister encore ? Je crois que plus que tout, je souhaitais me perdre. Les Abysses m’appelaient, aussi étais-je parti en quête. Voir les confins du monde, et si je n’y trouvais toujours rien, alors ne me resterait plus qu’à mourir. Ah, mais je parle bien trop de moi et ce n’est assurément pas ce qui t’intéresse. Le Ziggurat était donc déjà extirpé du sol, et les premiers Arrancar de la Lune avaient vu le jour. Mais pourquoi souhaites-tu savoir tout cela, Espada ? Que feras-tu de ce savoir nouvellement acquis ?

_________________
L'Antique cité Cimeries3
Son Zanpakutō, Archaic Petra:
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t235-cimeries-alastor-uc

Cimériès Alastor

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Membre de La Camará
Dim 25 Sep 2022 - 22:03 - L'Antique cité

Il n'avait pas tort sur le principe. Le temps n'était pas le même ici que pour les autres mondes. S'intéresser à l'âge ou aux autres notions de ce type n'apportait finalement pas grand chose aux Grands de ce monde. Il n'aurait donc pas les réponses attendues, cela lui apparaissait désormais comme évident. Ou alors peut-être que ce Vagabond ne possédait pas toutes les informations non plus.

Cela forçait simplement l'Empereur à revoir ses priorités. Si seulement cela avait été plus clair, il n'aurait sans doute pas eu à repartir vers la cité. Mais là, il n'aurait d'autre choix que d'y retourner, en quête de réponses plus précises. Quel dommage en réalité. Pour autant la discussion restait intéressante à ses yeux, même s'il ne savait pas encore ce qu'il pourrait faire de ces informations.

Il comprenait également que la mémoire lui faisait défaut quant aux circonstances de son trépas. Il avait entendu des rumeurs à ce sujet et il comprenait que c'était un trait commun parmi ceux que l'on appelait les "Revenants". Un tel pouvoir avait forcément eu des conséquences sur eux. Même si tout n'était pas encore très clair. Il est vrai qu'il parlait énormément de sa personne. Savoir si cela avait un intérêt, il y réfléchirait plus tard. A tête reposée. Mais lorsque es doutes du Vagabond firent irruption, l'Immaculé eut un léger sourire. Avant de lui répondre.

    - Rien de plus que de satisfaire ma curiosité. J'estime que les nôtres oublient parfois comme le savoir est précieux. Pourquoi se contenter des plus bas instincts de notre peuple alors que nous disposons aussi de capacités intellectuelles développées ? Est-ce donc un crime que de vouloir comprendre, sans arrière pensée aucune ?

On prêtait souvent à l'Empereur des idées cachées, des projets farfelus. Alors certes, il devait admettre que parfois son esprit retors le forçait à élaborer plusieurs stratégie pour atteindre des résultats, lui permettant d'utiliser ses talents d'orateur pour mettre en confiance ses interlocuteurs et lui permettre d'apprendre par ce biais des informations utiles.

Mais ici, il n'y avait rien de tout ça. Sa volonté était de comprendre. Comprendre un monde qui avait en partis disparu. Comprendre une civilisation qui avait émergé depuis peu mais qui paraissait pourtant ancienne. S'il avait réellement tenté de nuire à cet endroit, il paraissait évident qu'il s'y serait pris autrement.

    - Que ce soit le Ziggurat, que ce soit l'émergence des Arrancars de la Lune, il s'agit d'une part de notre passé. De notre présent maintenant. Que crains-tu que je puisse de ce savoir ? Rassure-toi, je ne suis pas un danger pour les tiens.

Il paraissait suspicieux, pourtant il avait répondu à ses interrogations. Que craignait-il vraiment ? Lui, le Vagabond.

    - Tu parlais d'un long voyage. Où comptes-tu te rendre, si cela n'est pas indiscret ?

_________________
L'Antique cité Borick-signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t463-borick-el-emperador-ft

Borick

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Tercera Espada
Sam 1 Oct 2022 - 0:23 - L'Antique cité

Il ne connaissait que son nom jusque là. Il s’agissait même de la seule Espada nommée en son esprit. Cimériès n’avait entendu nulle histoire sur son propos, aucune légende. Juste un nom, comme on énumère des risques potentiels. De tous ceux qui s’étaient adonnés à cet affrontement qu’était le tournoi des Espada, Borick en était ressorti le vainqueur. Pas étonnant donc qu’au moins ce fait lui vaille d’être évoqué. Aussi partait-il simplement du principe qui avait toujours régi son peuple : pour vivre heureux, vivons cachés. Plus leur communauté avait grandi et plus elle avait attiré l’attention. Jusqu’à ce que leur dernière heure soit sonnée. Il ne pouvait qu’émettre des théories sur ce point, mais aucune ne l’incitait à vouloir autre chose que la discrétion pour les siens. « Le Troupeau », qu’ils disaient. Mais mieux valait être moqués que morts !

Toutefois un point attire son attention. Rares étaient les fois où il avait pu entendre un Arrancar parler du bienfait du savoir ailleurs que parmi ceux de la Lune. En se réconciliant avec leur cœur, les siens trouvaient une paix intérieure qui les détachait des fringales, des rivalités, de la bestialité. Aussi était-il normal pour eux de s’exprimer par les connaissances, la culture et les arts. Après tout, ils naissaient tous sous les chants d’Isielle…

    - Je pense que le savoir à vocation à être utile un jour. Sans quoi sa valeur est insignifiante. Ce but peut être trivial, mais il existe toujours. Il est cependant divertissant de voir qu’en t’offusquant de ma question, tu y réponds. Bien plus que simplement satisfaire une curiosité, en vérité. Comprendre est déjà un bénéfice. Et le savoir est une arme.
Il reconnaîtrait volontiers qu’il s’agissait là de connaissances triviales. Imprécises qui plus est.

    - Bien que j’entende ta défense, et que je conçoive qu’elle puisse être légitime, tu ne peux m’en vouloir d’être prudent. Si cela fait réellement un millénaire que notre communauté avait disparu, voir plus encore ; alors ce monde n’est plus le nôtre. Nous n’en avons plus les codes. L’Acuerdo nous garantit des alliés, mais nous n’ignorons pas quelle est la nature des regards généralement portés sur nous. Ce n’est généralement pas flatteur, si j’en crois ce que j’ai pu en entendre. Nous sommes une anomalie. Nous ne devrions même pas exister, pour certains. Le pire ? C’est que je ne m’opposerais même sans doute pas entièrement à ces assertions.
L’érudit estimait la vérité pour ce qu’elle avait d’implacable. Oui, ils étaient une étrangeté. Un « cas à part » dans l’histoire du Hueco Mundo. Doublement même, puisqu’ils n’avaient rien à faire en cette ère de toute évidence. Il ne croyait pas en une destinée universelle les ayant ramené dans un but précis. Aussi escomptait-il juste égoïstement reprendre sa vie là où il l’avait laissée, et tâcher d’en tirer meilleur parti, avec les connaissances qu’il avait en sa possession.

    - C’est… mon mode de vie. Comme je te le disais, je n’ai rejoins cette communauté que par un heureux hasard, alors que déjà je parcourais le monde. Je ne parviens pas à fonctionner autrement. La sédentarité n’est pas faite pour moi, même s’il est plaisant de pouvoir se dire que quelque part, l’on a un foyer. Un jour, de cette manière, j’ai découvert le Ziggurat. Qui sait ce que je pourrai trouver cette fois, avec une persévérance renouvelée ? N’as-tu jamais entendu parler d’autres ruines, d’autres bâtisses d’un temps passé ?
À son tour de poser une question, bien moins innocente qu’il ne paraissait.

_________________
L'Antique cité Cimeries3
Son Zanpakutō, Archaic Petra:
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t235-cimeries-alastor-uc

Cimériès Alastor

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Membre de La Camará
Mar 4 Oct 2022 - 9:05 - L'Antique cité

Borick comprenait les propos de l'homme à ses côtés. Il comprenait ce doute aussi. Il était normal de ressentir de telles choses, surtout au coeur d'un territoire comme celui-ci. En vérité, il était presque rassurant de voir que Cimériès se tenait sur ses gardes alors qu'on ne parlait ici que d'informations. Il avait visé juste en mentionnant cette notion que le savoir garantissait une sorte de pouvoir sur les autres, lui-même utilisant régulièrement cette "arme" pour asseoir sa propre suprématie sur les autres.

Seulement il n'approuvait pas nécessairement le fait que ce monde ne soit plus le leur. Il avait même tendance à croire le contraire. Eux comprenaient. Sans doute mieux que les nouveaux habitants du Hueco Mundo. Les Arrancars, caste à laquelle il appartenait, avaient tendance à ne pas respecter ce que le Hueco Mundo pouvait leur apporter. Sans doute parce qu'ils ne comprenaient pas. Mais le peuple de la Lune était différent. Pas que physiquement. Le Vagabond le prouvait à sa manière d'aborder les choses.

    - Je ne contredirais pas ces propos. Il est vrai que le savoir est un outil puissant pour qui sait l'utiliser.

Volontairement, il n'avait pas repris le terme d'arme, trouvant la connotation bien trop négative. Ce qui ne signifiait pas pour autant qu'il ne l'estimait pas juste. Il l'écoutait alors que le jeu des questions-réponses prenait une autre direction. Il était normal d'avoir un retour d'ascenseur dans ce cas présent. D'anciennes ruines ? Oui, il en connaissait. Tout comme il connaissait des endroits digne d'intérêts pour un érudit.

    -Je n'aurai pas la prétention de dire que je comprends ton mode de vie. Mais j'arrive à y déceler une certaine logique. Je crains que je ne sois pas taillé pour une telle vie de solitude, pour ma part.

Un Empereur sans sa cour, cela n'avait aucune logique, aucune raison d'être. Mais il n'était pas ici pour parler de lui, pas sur ce sujet en tout cas. La notion de demeure, toutefois, était quelque chose qu'il comprenait réellement. Lui même possédait un tel endroit, cher à son coeur, dans lequel il aimait retourner lorsqu'il était difficile de rester auprès de ces créatures qu'il jugeait comme inférieures.

    - Il existe bien des ruines qui pourraient t'intéresser, encore qu'elles ne soient pas aussi anciennes que ce territoire. As-tu entendu parler de Las Noches ? Ces ruines se trouvent sur le territoire de Grimmjow mais peuvent valoir le déplacement pour qui recherche des traces d'histoire. Le désert de Quartz est un endroit ancien après tout et bien que les vestiges soient rares, il en existe sans doute qui valent le déplacement.

Las Noches n'était pas si vieux en comparaison mais restait intéressant selon lui. Ce n'était pas la seule cité en ruine digne d'intérêt.

    - Il y a aussi l'antique cité de Negal, des ruines également, qui se trouve sur le même territoire. Si tu es en quête de savoir, alors ces endroits devraient te satisfaire. Sois simplement prudent, si je puis me permettre. Ce sont des territoires dangereux pour qui voyage seul, bien que je devine que tu ne sois pas sans protection.

Il n'en savait rien mais la logique voulait que l'homme soit en mesure de se protéger d'une manière ou d'une autre. Un simple Vagabond ne survivait pas seul s'il ne disposait pas de certaines capacités.

    - Et méfie-toi aussi du territoire où se trouve la Grande Cataracte. C'est une zone dangereuse qu'il est préférable d'éviter.

L'on entendait de plus en plus parler de cette zone. Mais y aller sans y être préparé, c'était courir à la mort.

_________________
L'Antique cité Borick-signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t463-borick-el-emperador-ft

Borick

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Tercera Espada
Mar 11 Oct 2022 - 21:15 - L'Antique cité

Il opina. Depuis la disparition d’Aguarès, il ne se connaissait vraiment d’autres confrères. D’autres êtres aux idées similaires aux siennes. Le simple fait d’être « recomposé », entier à nouveau, posait déjà une différence majeure avec les autres Arrancars. Dans le cheminement de pensée, les objectifs principaux, les instincts… Pas un tel contraste que le jour et la nuit, mais les deux faces de la Lune, si proches et pourtant si différents. Et pourtant, même parmi les siens, il n’en connaissait plus d’autre à avoir un but similaire au sien. Savoir pour le simple fait de connaître des choses… Savoir d’où l’on vient pour tâcher de comprendre où l’on va. Quel direction étrange pour quelqu’un qui n’en a pas. Ainsi devient-on vagabond…

    - En effet, j’ai entendu parler de Las Noches. Une construction fantastique, mais bien trop récente. Sans doute m’y rendrai-je un jour. Qui sait ? Peut-être ce palais n’a-t-il pas été conçu là par hasard ?
Il ne croyait pas vraiment au « construisons quelque chose de fantastique, juste là ici, au milieu de rien, pour aucune autre raison que de dire que nous l’avons fait ». Quelque chose guidait forcément l’instinct. De même pour les pics rocheux qui s’élevaient désormais au cœur du désert. Pourquoi ? Pour l’heure, il savait juste que ces endroits existaient. Forcément, depuis le pacte de l’Acuerdo, quelques informations avaient pu tourner. Mais tout comme Borick connaissait l’existence du Ziggurat sans avoir aucun détail historique sur celui-ci, Cimériès ignorait bien des détails sur ces deux autres phénoménales constructions, sinon que l’on devait ces pics et le palais qui y trônait à celui qui les avait ramené parmi les vivants.

    - Je n’avais pas encore entendu parler de cette cité de Negal par contre. Mais le mot « antique » m’incite à m’y intéresser en effet. Je saurai être précautionneux pour investiguer cet endroit, en effet. L’on ne l’est jamais de trop.
Au moins il avait une piste à présent. Pourtant, ce n’est pas ces endroits qu’il désigne comme les plus dangereux, et cela également provoque sa curiosité.

    - La Grande Cataracte ? J’ignore de quoi il est question. Quel dangereux prédateur y sommeille pour que cet endroit soit encore plus à craindre selon toi que le territoire même de Grimmjow ?

_________________
L'Antique cité Cimeries3
Son Zanpakutō, Archaic Petra:
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t235-cimeries-alastor-uc

Cimériès Alastor

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: Membre de La Camará
Mar 18 Oct 2022 - 22:25 - L'Antique cité

Il était en quête du passé. Cela paraissait évident à l'entendre parler ainsi de Las Noches. Il comprenait que cet être était à la recherche de quelque chose. Sans doute un savoir ancien, ou tout simplement l'envie de mieux comprendre le passé d'un monde que la plupart souhaitait ignorer. L'Immaculé était lui même curieux mais n'avait jamais cherché à mieux comprendre. En cela, Cimériès était un être à part.

Quant à cette notion de but dans la construction, c'était quelque qui échappait quelque peu à l'Empereur. Il comprenait le fait que l'on cherche à imposer une idée, une philosophie en construisant de grands palais ou des demeures richement décorés. Cela permettait sans doute d'asseoir la suprématie des uns sur les autres. Pour sa part, en dehors du Palais de l'Hybris dans lequel il vivait désormais, il n'avait jamais cherché à imposer de fastueux domaines. Il n'avait nul besoin de cela pour se savoir supérieur à la plupart des créatures du Monde Creux. Las Noches. L'avis de Cimériès, lorsqu'il l'aurait trouvé, pourrait sans doute l'intéresser.

    - Peut-être y trouveras-tu quelque chose d'intéressant.

Quant au fait de se montrer prudent, c'était plutôt logique. Qu'importe l'endroit, le Hueco Mundo restait un monde dangereux. Et on ne savait jamais vraiment lorsqu'on pénétrait au sein d'un territoire contrôlé par une créature plus puissante que les autres. Les ruines étaient considérées comme étant abandonnées. Cela ne signifiait pas que c'était forcément le cas. Prudence.

    - Le danger ne vient pas d'un prédateur quelconque. Mais d'une perturbation étrange, une anomalie physique, qui semble dévorer la nature elle même. Ce que je peux t'en dire, je ne l'ai pas constaté par moi même mais les témoignages sont nombreux. Près de cette zone, l'air se trouble. Une sensation de flou qui laisse ensuite place à un aveuglement total à mesure que l'on s'approche. Ce pourquoi nous avons nommé le phénomène ainsi. Seulement nous ne le comprenons pas encore et n'en connaissons pas la cause exacte. Certains ont disparus en cherchant à s'en approcher. D'où ma mise en garde.

Ensuite, s'il désirait s'y rendre pour le constater lui même, et bien soit. Mais au moins avait-il joué le rôle dévolu à l'Espada en informant un Arrancar du danger extrême à s'approcher ainsi de la Grande Cataracte. Grimmjow lui même ne représentait pas un danger plus grand que ce phénomène.

    - J'espère que mes réponses auront au moins eu le loisir de t'éclairer un peu plus. Je ne vais pas te détourner plus longtemps de ton objectif. Sois simplement prudent si ton chemin te conduit vers la Grande Cataracte. Et si d'aventure, tes pas te conduisent en direction du Palais de l'Hybris et que tu cherches refuge, demande-moi et je veillerai à ce que nul ne puisse te déranger.

Il scellait en ces quelques mots la discussion. Estimant lui aussi qu'il était temps de reprendre son propre chemin. Sauf à avoir des questions supplémentaires, il quitterait Cimériès.

_________________
L'Antique cité Borick-signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t463-borick-el-emperador-ft

Borick

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Tercera Espada
Dim 30 Oct 2022 - 21:11 - L'Antique cité

Cimériès écouta donc l’explication, qu’il estima en effet utile. Opinant, il lâcha tout d’abord un sobre « je vois » qui aurait certainement pu être un trait d’humour par rapport à cette fameuse cataracte, si du moins l’Alastor avait eu la chance d’en être doté. Une pointe de curiosité bien sûr, après tout l’érudit aimait savoir et comprendre. Mais il n’avait pas l’âme d’un scientifique et ne pourrait donc sans doute pas définir les rouages de cette anomalie et interagir avec elle. S’y rendre n’avait donc pas vraiment d’intérêt à ses yeux, sinon que… de l’avoir vue, justement. Autant dire qu’il ne dévierait donc pas de sa quête, mais y prendrait bien sûr garde s’il devait au cours de son voyage l’aborder.

    - Je te remercie, et saurai me souvenir de ton invitation. J’essaierai d’être assez prudent d’ici là que pour pouvoir en profiter !
Sans doute pas une relation d’amitié. Ils ne se connaissaient pas, et ne pouvaient même pas établir qu’ils se faisaient réellement confiance. Mais au moins avait-il eu l’impression d’un respect mutuel, d’une volonté de comprendre les motivations de l’autre, ce qui témoignait d’un minimum d’intérêt. Ainsi avait-il donc rencontré la Primera Espada, à l’aube même de son voyage. Totalement inattendu, mais cela avait eu le mérite de le mettre sur une première piste. Sobrement, ils se saluèrent, et poursuivirent donc leur route, chacun de leur côté.

_________________
L'Antique cité Cimeries3
Son Zanpakutō, Archaic Petra:
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t235-cimeries-alastor-uc

Cimériès Alastor

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum