Before Tomorrow Comes :: Hueco Mundo :: Étendues désertiques :: Pics rocheux



Données Spirituelles
Grade: La Octava Espada
Lun 12 Sep 2022 - 12:09 - Contempler l'évolution

L’être n’était pas rassuré. Cela se voyait à ses tremblements. Une crainte naturelle de ce qui n’était pas totalement inconnu, mais qu’il n’avait simplement jamais eu l’occasion d’expérimenter. Tout simplement, car ce qu’il s’apprêtait à vivre était l’expérience d’une vie, unique et impossible à reproduire. Une porte ouverte qu’il fallait simplement avoir le courage de franchir. Et la capacité à survivre à ce pas en avant.
Mais la récompense en valait la peine. Pour cette raison, il laissa l’individu face à lui porter la main à son visage. Ou plutôt à son masque. Cet artefact, symbole de la nature du Hollow, était justement tout l’objet de cette scène. L’Arrancar face à lui avait une seule intention. L’arracher. Après tout, ce qui n’était actuellement qu’une simple larve n’était venu que dans cette intention. Ôter ce fardeau et, tel un papillon, évoluer.

Cette scène, la Sorcière la contemplait, bien installée en hauteur. Le cri accompagnant l’acte n’était qu’une douce musique, tandis que l’étrange matière vint envelopper, entamant ainsi véritable le processus. Cette expérience, elle-même l’avait vécue par le passé. Elle ne pourrait se tenir ainsi, au sein de ce palais, dans le cas contraire. La vermine n’était acceptée dans ces lieux que pour se délivrer de cette misérable condition.
Cela semblait simplement tellement lointain. Et l’était en vérité bien plus que l’impression qu’elle en avait. Devant ce spectacle, son esprit vagabondait au sein de ses souvenirs. S’arrêtant tout d’abord sur le moment où, par elle-même, la Vasto Lorde s’était décidée à franchir cette porte, qu’importent les risques.
Puis au-delà, se dirigeant vers un instant précis. Ou, plus précisément, tentant d’y accéder.

Fermant son seul œil, comme prise d’une migraine, elle baissa la tête, portant la main sur son visage. Inlassablement le résultat était le même. Comme une lumière vive l’empêchant de se rappeler. Cela faisait plusieurs années, et pourtant elle continuait d’essayer à l’occasion. Sa condition était particulière, elle le savait bien.
En un sens, elle avait de nouveau été arrachée. Arrachée à la mort, une nouvelle chance s’offrant à elle. Absolument rien de naturel, mais elle n’était pas seule dans ce cas. Ce qui avait provoqué son retour en ce monde était à l’origine de nombreux changements, dépassant grandement sa simple personne.

Ouvrant l’œil, mon regard se posa de nouveau sur la scène en contrebas. Le cocon avait terminé de se former et la fourmi devait donc être en train de se battre pour dépasser sa condition. Cela prendrait du temps, et il n’était donc pas question pour moi de rester à observer l’entièreté du spectacle. Rien n’assurait même qu’il ne parvienne jusqu’à terme. L’expérience n’était pas sans risque et il fallait se montrer un minimum digne de devenir un Arrancar.
Mais, au sein de ce palais, de ce monde, contempler l’évolution était une occupation comme une autre.

_________________
Contempler l'évolution Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Séptima Espada
Mar 13 Sep 2022 - 15:15 - Contempler l'évolution

Des hurlements vinrent briser la quiétude dans laquelle la Grue s’était comme emmitouflée. Encore un pensa t’elle. Pourtant il était de moins en moins fréquent de voir des Hollow débarquer pour se faire arracher le masque. En cinq ans, on pourrait croire que l’on avait démarché déjà tout le Hueco Mundo, mais non il y en avait toujours pour se décider à sauter le pas et la Cá mara devenait de plus en plus habitée et bruyante. Puisqu’il ne serait plus possible de profiter d’un peu de calme et de silence jusqu’à la fin de la transformation, elle quitta le petit salon et se dirigea dans la grande salle où Melchom devait veiller au grain. Longeant les murs de sa démarche gracieuse et fière, elle pose un regard blasé sur la bestiole en pleine mutation. Bientôt l’être répugnant qu’il est ne sera plus et un autre, davantage digne d’intérêt prendra sa place.

Aviela est déjà là à admirer le spectacle. C’est une façon comme une autre de s’occuper et elle n’est pas étonnée de voir la blonde ici. La Grue s’approche d’elle. Sans être de grandes amies, elles se connaissent assez bien, ayant le même attrait pour les thèmes d’évolution et de survie.

- A ton avis, il va s’en sortir celui-là ?

De son avis, les chances étaient plutôt minces, plus on est fort à la base et mieux on peut supporter l’évolution, mais lui ne semble pas tellement puissant. Cependant, les apparences peuvent être trompeuses et il est difficile de parier sur ce genre de chose. L’Argentée qui s’était arrêtée à hauteur de la Sorcière avait bien remarqué que cette dernière était sur le point de partir. La phase de transformation douloureuse n’avait rien de plaisant, ni à vivre, ni à voir, il est donc normal de ne pas chercher à s’attarder dessus à moins d’aimer voir les autres souffrir.

- Tu allais quelque part ? Impossible de méditer avec tout ce bruit. Je pourrais peut être t’accompagner ?

_________________
Contempler l'évolution S2v5
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t538-asteria-grey-ft

Asteria Grey

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Octava Espada
Mar 13 Sep 2022 - 19:45 - Contempler l'évolution

Une phrase vint la questionner. Tournant la tête, son œil se posa sur un visage familier. Il fallait dire qu’Asteria passait difficilement inaperçue au sein du Palays de l’Hybris, ses longs cheveux blancs n’aidant pas. Les deux femmes n’étaient cependant pas forcément les plus proches, l’une était à première vue beaucoup moins axée sur les rapports sociaux que l’autre. Ce qui n’empêchait pas les situations pareilles de survenir.
Là était leur différence avec les êtres vils qu’ils furent autrefois. L’évolution les avait libérées de leurs instincts les plus primitifs, leur avait appris à mieux se sociabiliser. Si elles voulaient continuer à se comporter comme des bêtes, elles auraient mieux fait de ne pas arracher leurs chaînes.

Un vaste sourire sur le visage, la blonde se tourna vers la nouvelle arrivante, délaissant le spectacle en contrebas. Ce dernier n’avait plus grand-chose à offrir de toute façon, et il paraissait donc bien plus intéressant d’accepter la conversation qui s’offrait à elle.

    >> Toujours difficile à dire… Vu comment il en avait peur, j’ai comme un doute. Mais il est toujours possible d’être surprise.
Je n’y croyais pas un instant. Je ne me vantais pas de posséder un quelconque don de prescience pour le savoir, ni même d’être fine observatrice au point de pouvoir anticiper ce genre de choses avec certitude. En fait, ce n’était même pas tant que je n’y croyais pas. Je ne voulais pas qu’il y parvienne.
A mes yeux, il n’avait même pas témoigné d’un semblant de dignité devant être récompensé par une évolution supérieure. Les élus étaient déjà bien trop disparates, certains ne méritant clairement pas ce cadeau. Autant éviter de diluer encore plus la valeur d’ôter son masque.


    >> Je ne comprends pas pourquoi ils ne sont pas plus plus exigeants sur leurs critères. Tester le candidat avant de lui laisser une chance épargnerait du temps. Certes, cela fourni du spectacle en attendant, mais quand bien même survivrait-il, je ne suis pas certaine qu’il vaille vraiment la peine d’être des nôtres.
Un long soupir épuisé s’échappa de ses lèvres. Sa vision de ses congénères n’avait guère changé. Elle avait pendant longtemps vu les autres, à l’exception de quelques rares chanceux, comme un simple tremplin vers l’avenir qui l’attendait sans nul doute. Maintenant… Elle les voyait généralement comme des outils.
L’impression que dégageait l’Argentée lui avait cependant épargné d’être immédiatement rangée dans cette catégorie. Elle n’avait simplement pas encore eu l’occasion de véritablement approfondir le sujet. Il serait donc idiot de ne pas en profiter ?

    >> Pas particulièrement. Une simple envie de varier le calme et le spectacle s’est de lui-même offert à moi. Mais regarder un cocon pendant des heures ne présente pas le même intérêt que d’avoir un aperçu de celui qui va tenter de surpasser sa misérable condition.
    Mais à défaut d’une destination déjà connue, je peux te proposer que nous cherchions ensemble une occupation digne de nous. Et puis franchement… Tout est mieux que s’ennuyer… Ah non, méditer.
Sourire amusé de la part d’Aviela. L’erreur n’en était pas une, simple petite pique innocente et démontrant ce qu’elle pensait de la pratique qu’avait tenté en vain son homologue.

_________________
Contempler l'évolution Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Séptima Espada
Ven 16 Sep 2022 - 11:32 - Contempler l'évolution

Être plus exigent ne semble pas être dans les plans de Melchom. Il amasse les Arrancar à l’instar de collectionneurs. Cependant, chez lui, c’est loin d’être un simple désir de collection, il ne faut pas se leurrer, tout ça a clairement l’allure d’armée. Pourquoi faire, lui seul le sait, mais ce n’est pas étonnant qu’il pense que le nombre fait la force. L’Argentée hausse alors les épaules. Même parmi les Arrancar il y en a des meilleurs que d’autres.

- De la chair à canon… C’est certain qu’il ne sera jamais Espada.

L’Elite selon elle. La loi du plus puissant. Jusqu’alors elle ne s’est jamais vraiment penché sur ces dix « plus forts » mais cela risque de changer à l’avenir. Elle ne relève pas plus que cela la pique lancée sur ses méditations. Chacun ses loisirs après tout. D’un geste, elle invite la Sorcière à la suivre.

- J’ai une petite idée de ce qui pourrait mieux te convenir.

Léger sourire en coin sur les lèvres, elle se dirige vers un salon au style épuré, y trouve une bouteille de vin ramenée par d’autres lors de leurs visites sur Terre et ne se gène pas pour l’ouvrir et en servir deux verres, tendant le premier à sa comparse. La Grue n’a pas spécialement soif, ce n’est pas comme si elle était vraiment humaine et n’en a donc pas besoin, mais les saveurs de la nourriture sont intéressantes, divertissantes.

- Voyons voir cela… Tu t’y connais un peu en vin ?

Prenant ses aises, elle s’installe sur un canapé pour ensuite goûter une gorgée. Pas mal. Comme si la précédente conversation était restée en suspens, elle y revient, sautant du coq à l’âne, ce qui peut être perturbant pour qui n’est pas dans sa tête, ou du moins pas habitué au phénomène. C’est l’inconvénient lorsque l’on réfléchit trop et que l’on a autant de choses à l’esprit. Chaque pensée passe devant l’autre.

- Parlant d’Espada, en faire partie ne t’a jamais attiré ?

_________________
Contempler l'évolution S2v5
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t538-asteria-grey-ft

Asteria Grey

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Octava Espada
Dim 18 Sep 2022 - 12:16 - Contempler l'évolution

Les Arrancar ne se valaient pas tous, même parmi les êtres supérieurs qu’ils étaient. Si les Menos pouvaient viser une nature supérieure, les Arrancar étaient à jamais condamnés à ce qu’ils étaient au moment d’arracher leur masque. Ce simple fait était immuable, et ce sans même prendre en considération la puissance que chacun pouvait posséder, deux Vasto Lorde ne se valant pas forcément.
Ainsi, Asteria n’avait pas tort. De la chair à canon, il en fallait en soi. Des êtres sans valeur, tout juste destinés à servir leur maître. Cette position se défendait bien entendu. La blonde aurait simplement vu les choses autrement. Elle ne se permettrait pas d’en faire la remarque à Melchom, suffisamment consciente que sa parole ne valait probablement rien aux yeux de leur meneur.
Après tout, elle n’était possiblement que de la chair à canon pour lui.

Délaissant le spectacle qui n’en était plus un, les deux femmes changèrent de décor à l’initiative de celles aux cheveux d’argent. Un lieu bien plus simple, discret. Loin des grands passages, une simple pièce de détente. Acceptant avec plaisir le verre servi par sa compagnie du jour, elle s’installa sur un fauteuil, faisant face à son interlocutrice. Délicatement elle porta le liquide à ses lèvres, goûtant ce dernier.

    >> Pas vraiment je dois dire. Peut-être me suis-je trop longtemps délectée de mets de nature bien différente, comme toi. Et à l’époque, les lieux comme celui-ci n’étaient pas vraiment habituels. En fait, je ne sais même pas s’il en existait. Donc ramener ce genre de choses ici…
    Je pense que l’on peut trinquer à l’évolution de ce monde nous permettant de déguster ce vin.
A son tour de sourire avant de boire de nouveau une gorgée. Voilà l’une des choses qu’elle avait manquées durant son absence. Cette civilisation s’étant installée, développée. Et l’agacement de ne pas avoir pu y participer. Ne pas avoir connu le règne d’un Shinigami était en soi une bonne chose. Devoir s’adapter à un temps différent du sien une autre, et certaines notions pouvant sembler primordiales à certains ne l’étaient pas forcément pour elle.
Comme l’Espada par exemple.

    >> Devoir démontrer sa force dans un tournoi afin de se voir assigner un rang me semble assez primaire pour le coup. La Primera Espada semble certes différente, et a le mérite d’être « de chez nous », mais cela manque quand même de quelque chose.
    Et tout ça pour quoi ? Sa pavaner avec un chiffre que l’on peut perdre à la première occasion ? Je pensais que nous n’étions plus des bêtes.
Elle n’ignorait pas le prestige, et l’influence, que cela pouvait apporter. Au fond d’elle, cela l’attirait forcément un minimum, ce pourquoi elle ne pouvait dire qu’elle n’y avait jamais pensé. Peut-être un jour se déciderait-elle. Pour le moment, ce n’était pas le cas.

    >> Et puis, j’ai déjà assez à faire de rattraper le temps perdu. Revenir des morts est une expérience suffisamment unique en elle-même pour avoir besoin d’un temps d’adaptation après tout...

_________________
Contempler l'évolution Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Séptima Espada
Mer 21 Sep 2022 - 12:07 - Contempler l'évolution

Le verre est porté à ses lèvres tandis qu’elle repense à l’époque où elle a débarqué ici. Quel dépaysement en effet. Toutes ces commodités, ces mets, ces accessoires même que certains trimbalent n’existaient pas dans sa précédente vie. En plus de cinq ans, à force d’observation et de tests, elle s’y était habituée. L’invitation elle lève son verre. Il n’y a pas que cela qui a changé. Les pics rocheux aussi et puis cette civilisation ancienne revenue de plus loin encore dans le passé.

L’avis de la blonde sur les Espada se défend et l’Argenté n’avait pas réfléchit à ces arguments, comme quoi les échanges pouvaient être enrichissants. Néanmoins son avis était tout autre.

- Nous ne sommes plus des bêtes certes, mais les autres dehors eux le sont, et ce tournoi est un bon os à ronger pour eux. Je trouve aussi qu’il est important que nous ayons au moins la place de Primera parmi les nôtres afin d’asseoir notre suprématie et leur rappeler que ce sont nous les plus puissants. Et j’entends par là également que la puissance n’est pas juste de la force brute mais un savant mélange de stratégie, d’intelligence et de pouvoir. Si pour eux cela représente un trophée dont ils sont fières, je vois davantage la chose comme des muselières qu’on leur met sans qu’ils s’en rendent compte, trop occupés qu’ils sont à se pavaner comme tu le dis si bien.

L’Argentée ne sourit pas, ne s’amuse pas de la chose. Il y a derrière ce tournois des choses sérieuses de son propre avis qui vont au-delà de la simple apparence. Une nécessité pour conserver la paix, ne pas avoir à s’entre-tuer lorsqu’au-delà du monde il y a d’autres races qui menacent leur existence. Et pouvoir faire front commun lorsqu’elles s’abattront sur le Hueco Mundo. La Gloire, le respect, c’est un bonus, quelque chose que personnellement elle ne recherche pas. Cela étant, s’il le faut, elle se mouillera pour que la Cámara reste le clan supérieur et s’assurer ainsi une vie longue.

Revenir d’entre les morts est une chance qui ne se présentera pas deux fois et la Grue compte bien faire tout ce qu’elle peut pour sa survie. Les quelques années passées peuvent paraître courtes à l’échelle de leur vie, mais aussi longues d’un autre point de vue. Chacun a besoin d’un temps adapté à lui-même, elle ne juge pas et opine simplement. Si on l’envoyait dans le monde des vivants, elle serait complètement perdue, même avec ces quelques vestiges importés.

- Es-tu déjà allée dans le monde des vivants depuis notre retour ?

_________________
Contempler l'évolution S2v5
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t538-asteria-grey-ft

Asteria Grey

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Octava Espada
Ven 23 Sep 2022 - 22:03 - Contempler l'évolution

Que dire à part que, tels le feu et la glace, les deux femmes étaient foncièrement différentes ? Là où Aviela affichait à la première occasion possible un sourire, qu’il soit amusé, méprisant, mais bien souvent totalement volontaire, Asteria restait de marbre. La désinvolture apparente de la Sorcière s’opposait au sérieux de son interlocutrice. Pour peu, la blonde penserait avoir insulté l’argentée, à moins qu’il ne s’agisse de ses ambitions.
L’objectif de celle-ci était-il de rejoindre les rangs de cette élite au sein de l’Acuerdo ? Peut-être même d’être ladite Primera, s’assurer que cette place resterait au sein de leur clan, et si possible que ce soit elle. C’était peut-être lui prêter des intentions trop égoïstes, mais c’était dans leur nature à tous de penser en premier lieu à leur propre personne. Après tout, il était généralement bien difficile de renier ce que l’on avait passé toute sa vie à faire.

Je pourrai répondre à ce sujet. Une petite remarque amusée, éventuellement piquante. Jouer sur cette volonté visible de défendre ce titre. Ses arguments s’entendaient, bien sûr. Je les approuvais même en partie. La valeur n’était pas nulle. Tous savaient que les différents clans avaient une volonté d’être autant que possible représentés au sein de l’Espada.
Notre clan était quelque peu différent. En un sens, la qualité primait la quantité. Sécuriser le sommet était en effet important, et en cela je partageais son avis. Peut-être un peu moins que celui de l’utiliser comme muselière. Pourquoi donner un sentiment de pouvoir à la vermine alors qu’il suffirait de l’écraser sous nos pieds ?


Lentement elle terminait son verre.
Il n’y avait plus d’amusement sur son visage. Les dernières paroles prononcées l’avaient plongé pour un bref instant dans ses pensées. Ou, plus précisément, un souvenir, bien précis. Le dernier qu’elle avait du monde des vivants. Celui-là même correspondant à l’instant où elle était revenue fouler les mondes de ses pas. Drôle de sensation que d’y repenser.
Le ton sur lequel elle s’exprima alors le démontrait bien. Plus las.

    >> C’est là que j’ai repris conscience. En plein milieu de la foule, perdue, entourée de ces immenses structures perçant le ciel. C’était comme sortir la tête de l’eau après une longue apnée. Par réflexe, une grande inspiration, faisant taire le vacarme m’encerclant. Puis, presque par instinct, rentrer chez en ce monde qu’était le mien…
Au fur et à mesure, elle se remémorait la scène. Elle y avait déjà pensé, avait pu comprendre mieux ce qui s’était passé ce jour. Contrairement à l’époque où elle était égarée, pas même consciente d’être retournée dans ce cycle tant apprécié des Shinigami. La conscience d’être morte lui était revenue par après. Ce qui, pour le coup, fut un deuxième choc.
Même des êtres inhumains, des monstres la semant, n’étaient guère préparés à vivre la sensation de la mort. Qu’en serait-il s’ils étaient capables de se souvenir de l’instant exact ? De ce qui avait pu se passer ? Leur esprit serait-il capable de le supporter ?

Fermant l’œil, elle balaya cette pensée de son esprit. Ce n’était que peu sa nature de ressasser ce genre de souvenir. L’instant d’après, alors que de nouveau sa paupière se relevait, le léger rictus amusé qu’elle arborait souvent était revenu.
Et de nouveau sa voix s’éleva, plus sûre d’elle, plus affirmée.

    >> Mais je n’y suis pas retourné depuis. Cette expérience m’a bien suffi. Il nous faut déjà nous habituer aux changements ici, je pense que les humains peuvent attendre. J’y retournerai certainement. Et, je me trompe peut-être, mais tu sembles plus intéressée par eux que je ne le suis ? Auquel cas tu pourrais m’accompagner et me servir de guide. Cela ne peut qu’être plus intéressant en étant bien accompagnée !

_________________
Contempler l'évolution Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Séptima Espada
Lun 26 Sep 2022 - 10:11 - Contempler l'évolution

Un frisson la parcours. Servir de guide alors que sa comparse est allée sur Terre au moins une fois de plus qu’elle ? Ce serait risible. La Glace esquisse un léger sourire amusé. Tout ce qu’elle sait, elle le tient de livres qui ont été rapportés, de données consignées ou de témoignages d’autres personnes. Comme tout ce qu’elle ne connaît pas, ça l’intrigue et parfois, elle aimerait voir les choses par elle même afin de pouvoir mettre une image sur les mots. Mais il y a déjà tant à étudier ici même que ce n’est pas une priorité. Si elle n’y est jamais allée c’est également parce qu’elle ne voulait pas prendre le risque d’y aller seule. Elle sait que l’endroit est surveillé et ne souhaite pas prendre de risque inutile. A deux par contre, ça aurait peut-être plus d’intérêt, c’est assez pour assurer les arrières l’une de l’autre et pas trop pour éviter d’attirer l’attention sur soi. Cela étant elle imagine que leur accoutrement pourrait ne pas passer inaperçu bref, une possibilité qui se devra d’être bien préparé.

- J’aurai pensé que ce serait toi qui ferait le guide. Je n’y suis jamais allée pour ma part. L’inconnu a quelque chose d’intriguant. Un peu comme… Le Ziggurat qui a émergé il y a à peine quelques années. Cela titille ma curiosité. Un jour j’irai certainement, mais j’ai toujours repoussé l’idée en pensant à ceux qui y vivent.

Pensive, elle plonge son regard d’acier dans le bordeaux de son verre. On les dit différents, avec des vestiges d’animaux. Ils doivent certainement être plus sauvages qu’elles alors et puis territoriaux aussi. Sans un numéro pour inspirer le respect et la paix, ce serait se jeter dans la gueule du lion que d’y aller. Et puis elle n’est pas vraiment une « voyeuse ».

- Le temps est subjectif ici. J’attendrais bien qu’une occasion se présente. Sais-tu où est passé Borick ? J’aurai souhaité lui parler. J’ai l’impression qu’il va et vient à sa guise un peu trop souvent en ce moment...

Elle agite délicatement la main comme pour dire que ce n’est pas très important, pas urgent non plus. Pas à la minute en tout cas. Mais si elle peut le croiser dans les jours à venir…

- Que penses-tu de lui d’ailleurs ?

Question sans arrière pensée. L’Argentée a toujours eu un avis neutre à son propos et pour cause, il lui est rarement arrivé de prendre la peine ou le temps de faire plus ample connaissance à part les banalités et politesses d’usage.

_________________
Contempler l'évolution S2v5
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t538-asteria-grey-ft

Asteria Grey

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Octava Espada
Mer 28 Sep 2022 - 22:30 - Contempler l'évolution

    >> Oh, je me trompais donc en effet.
La surprise pouvait se lire sur son visage, il était simplement difficile de dire si cette dernière était feinte ou sincère. Cependant, pour faire preuve d’une telle curiosité envers ce monde, elle se serait vraiment attendue à ce qu’Asteria s’y soit déjà rendue. Mais il s’agissait au contraire de l’attirance de l’inconnu, de vouloir découvrir toujours plus.
Sentiment confirmé par la Ziggurat. Aviela elle-même ne s’y était absolument pas intéressée jusque là. Vestige de l’ancien monde redécouvert, elle n’avait pas eu l’occasion de fréquenter ses habitants. Les dires circulaient, évoquant qu’ils n’étaient pas des Arrancar comme les autres. Elle avait même entendu certains dirent qu’ils n’en étaient tout simplement pas, simplement autre chose que personne n’avait pris la peine de véritablement nommer.
Un jour elle s’y pencherait certainement. Si un quelconque intérêt semblait s’en dégager.

En parlant d’intérêt… Ma camarade semblait bien curieuse au sujet de notre Primera Espada. Comment ne pas l’être en même temps ? Il pouvait être considéré comme le plus puissant d’entre nous, exception faite de nos dirigeants, et en plus était, heureusement, de chez nous. Rien d’étonnant à s’y intéresser, peut-être même chercher à compter parmi ses alliés.
Moi-même j’avais eu cette pensée pour plan, jusqu’à ce que le destin ne l’amène à croiser mon chemin par le plus grand des hasards. Et ce pour donner lieu à une discussion des plus enrichissantes. Discussion dont je n’allais bien entendu par partager la teneur avec Asteria.
Evitons de trop ébruiter ce genre d’échange privé, des oreilles indiscrètes pouvant traînant dans un tel palais.


    >> Je l’ai croisé il y a quelque temps. Nous avons pu échanger un moment avant de séparer nos chemins. Par contre, de là à dire où il est… Je suppose que la Primera Espada a des occupations qui ne regardent en rien de simple Fracción comme nous.
Fausse modestie, bien sûr. Jamais elle ne se considérerait comme simple Fracción. Certes, elle en était une dans les faits, mais en partie par volonté, l’opinion qu’elle avait d’elle-même étant de nature à la placer certainement plus ou moins au même niveau que le nouveau sujet de conversation. A sa façon, simplement. Et elle se gardait bien de le répéter, sachant que cela ne serait certainement guère partagé par d’autres habitants du palais.

    >> C’est quelqu’un de très intéressant. Pour rebondir sur nos mots précédents, il est évident qu’il n’est pas une simple brute sans cervelle étalant sa puissance. Je ne doute pas de celle-ci, mais je pense que sa plus grande force n’est pas forcément au combat.
« Et il faut donc d’autant plus s’en méfier. »
Cette phrase, elle ne la prononça pas à haute voix, résonnant simplement au sein de son esprit. La confiance était quelque chose qu’elle n’accordait pas vraiment, trop égoïste pour cela. Et les personnes trop compétentes comme Borick étaient des dangers potentiels si jamais elle se considérait comme prête à passer à la vitesse supérieure.
D’où une évidence.

    >> Je pense qu’il est en effet de bon ton de ne pas le compter parmi ses ennemis. Heureusement donc qu’il a eu l’intelligence de ne pas aller dans l’un des autres clans non ?

_________________
Contempler l'évolution Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Séptima Espada
Lun 3 Oct 2022 - 14:42 - Contempler l'évolution

Le regard d’argent se tourne vers le plafond alors qu’elle s’enfonce dans son canapé, le contemple, pensive. Ainsi donc, comme elle s’en doutait, Aviela ne savait pas où trouver le Primera. Évidemment, comment en aurait-il pu en être autrement à moins de l’avoir croisé un peu plus tôt dans la journée et encore… elle sourit légèrement. Quelle idée saugrenue que de chercher à le rencontrer, elle qui préférait nettement se tenir à l’écart de tout jusque là. La curiosité est un vilain défaut et si la Blonde dit qu’il est intéressant, alors raison de plus pour pousser l’investigation. Voilà longtemps qu’elle réfléchit à tout, sa vie, son but, la meilleure manière de survivre et sa place dans tout cela. L’heure semble être venue de veiller à la pérennité de ses menus projets.

Elle ne relève pas la mention de simple Fracción. Après tout, elles n’ont pas d’autre titre ici que celui-là, bien qu’il soit loin de représenter ce qu’elles pensent d’elles réellement. A la rigueur elles devraient en inventer un nouveau. Pourquoi pas : « L’Elite des Fracción » ? Oui voilà ça sonne déjà mieux dans son esprit. Mais bon, n’allons pas faire les vantardes, ça c’est bon pour ceux qui n’ont pas assez d’estime.

Doucement elle opine, ses yeux pales se posant de nouveau sur la jeune femme. Pour l’avoir aperçu à quelques reprises, effectivement il n’a rien d’une brute. Pour autant, il doit bien arriver à se débrouiller en combat sinon il n’en serait pas là où il est. Alors s’il se démarque suffisamment dans une bataille, mais que ce n’est pas sa puissance sa plus grande force alors quoi d’autre ?

- Tu veux dire qu’il est fin stratège ? Alors on devrait parvenir à s’entendre.

Cela signifie aussi qu’il faudra se méfier. Même avec les siens on ne peut pas être certain de ne pas être trahi à un moment ou un autre. Les Arrancar elle les connaît, souvent avides de pouvoir, de territoires ou de puissance. Le soucis lorsqu’ils sont de plus en plus nombreux, c’est que ça va commencer à se marcher sur les pieds.

- S’il n’avait pas été dans notre clan, effectivement cela aurait été fâcheux pour nous. Nous serions nous alliées alors à la bannière du plus fort ou bien aurions-nous agi autrement ?

La question est libre, pas vraiment posée dans le but d’obtenir une réponse car la sienne, elle la possède déjà. Néanmoins un autre avis afin de comparer son idée à celle de la Blonde serait bienvenu. Si elle se sait supérieure aux autres, elle sait également qu’elle n’égale pas certains puissants et pour assurer sa tranquillité, Asteria va chercher à s’assurer que les meilleurs soient de son côté.

_________________
Contempler l'évolution S2v5
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t538-asteria-grey-ft

Asteria Grey

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Octava Espada
Sam 8 Oct 2022 - 21:32 - Contempler l'évolution

Fin stratège ? Elle ne pouvait l’affirmer avec la plus grande assurance, car le faire serait démontrer justement un signe de faiblesse dans la tactique du concerné. Si elle avait pu totalement percer à jour ses plans, la déception serait présente. Mais il lui paraissait évident qu’il cachait son jeu à la plupart des personnes qui se trouvaient à lui faire face. Sa place, il l’avait sans nul doute gagnée par la puissance. Mais elle seule ne permettait pas forcément de la conserver.
Mais n’était-ce pas ainsi qu’étaient la plupart des membres de l’Assemblée ? La simple domination par la brutalité était plutôt le style des suivants de celui qu’ils nommaient Rey. Eux possédaient plus d’une corde à leur arc, et c’était cela qui les rendait réellement supérieurs aux autres.

Elle s’enfonça un peu plus dans son assise, observant avec attention son interlocutrice. Il fallait dire qu’Aviela était quelque peu surprise. La froideur apparente d’Asteria n’était donc qu’une façade. Rarement elle avait vu quelqu’un d’aussi curieux. Elle restait globalement plus avare en paroles que la blonde, mais posait bien plus de questions. Réel intérêt ou simple façon de réunir un maximum de cartes ?
Difficile de répondre à cette question. Mais elle s’était attendue à voir quelqu’un de plus observateur, restant à distance. Comme quoi, il était plus sage de ne jamais trop affirmer ses à priori.

    >> La réponse me semble évidente. Si le plus fort n’était pas de notre clan, à nous de faire que le plus puissant des nôtres ne récupère ce titre ? Il me semble capital que l’ordre naturel des choses soit respecté.
Peu importe l’individu, peu importe la méthode. Si elle-même n’avait pas forcément la plus haute estime de l’Espada, elle ne pouvait nier l’influence, et le prestige, qu’elle possédait en ce monde. A partir du moment où chacun ne pouvait ignorer son symbole, il était nécessaire de faire en sorte que le bon message soit passé.
Ils étaient supérieurs et la place de Primera ne pouvait durablement rester entre les mains d’un autre clan tant que l’Acuerdo existait. S’il fallait s’assurer que toute ombre possible à ce rang soit éliminée avant même que le tournoi ne débute, elle était prête à sacrifier les hommes nécessaires pour que cela soit possible.
La fin justifiait les moyens après tout.

Lentement, elle se releva, afin de servir un verre. Sans retourner à sa place, elle porta le liquide à ses lèvres, observant de nouveau quelques instants l’Arrancar pâle de son seul œil visible.

    >> Je dois bien avouer que toutes ses interrogations bien précises éveillent ma curiosité. Dis-moi Asteria, es-tu simplement curieuse ou tout cela a-t-il un intérêt précis ? Posséderais-tu un but au-delà de La Cámara ?

_________________
Contempler l'évolution Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Séptima Espada
Dim 9 Oct 2022 - 22:43 - Contempler l'évolution

Un mince sourire s’étire sur les lèvres de la Glaciale. Pas de ceux qui sont doux et chaleureux, mais plutôt de ceux qui font froid dans le dos. Asteria n’est pas un grand stratège, mais elle sait ce qu’elle doit faire pour que son quotidien soit tel qu’elle le souhaite. Si certains préfèrent cacher leur jeu, grand bien leur fasse. Elle n’a rien à cacher, honnête et directe, elle n’a rien à gagner à jouer de faux-semblants. Ses yeux d’argent se posent sur le bordeaux de son vin qu’elle agite légèrement d’un subtil coup de poignet. Le verre est levé et son précieux liquide termine sa course dans la gorge de la Grue.

- Nous sommes d’accord. Le Primera doit rester l’un de nous. Mon souhait a toujours été que la paix règne dans ce monde. Ne pas avoir à me soucier de querelles puériles et insignifiantes.

Simplement. Les titres ne l’intéressent pas. Mais comme les autres Arrancar, elle a ce côté un brin égoïste qui lui dicte sa conduite. La paix, elle ne la veut pas pour des raisons altruistes, mais parce que cela lui permet de faire ce qu’elle a envie quand elle en a envie sans craindre de tomber sur un troupeau de bêtes qui s’entre-déchire et met en péril la pérennité de leur existence.

- Nous sommes déjà mortes une fois. Il serait préférable que cela ne se reproduise pas tu ne crois pas ?

L’Argentée relève la tête vers le plafond de nouveau. Tout cela la contrarie. Elle préférerait rester à l’écart, ne pas avoir à intervenir. Mais le doute n’est pas permis en ce monde et si le Primera a réussi à garder sa place ces derniers temps, qui dit que ce sera toujours le cas à l’avenir. Tous ces Hollow qui arrachent leur masque et pas que parmi la Cámara, cela ne lui dit rien qui vaille.

À son tour, elle observe Aviela. Cette dernière ne semble pas se préoccuper de l’avenir tant que cela. Comme si elle se contentait de se laisser porter et d’observer jusqu’à être obligée d’intervenir lorsqu’elle n’aurait plus le choix. C’est un comportement que l’Argentée adoptait jusqu’à présent. Ce qui a changé, ce sont les rumeurs de la situation au-dehors. S’il est connu que les clans ne s’apprécient pas des masses, ça commence à s’échauder de part et d’autre. Et puis, elle a entendu parler d’une ou deux attaques de Hollow sur d’autres Hollow. Rien de bien étonnant, rien de grave en soit, de simples faits isolés, classiques même, mais qui lui rappellent combien l’équilibre des choses ici est fragile.

_________________
Contempler l'évolution S2v5
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t538-asteria-grey-ft

Asteria Grey

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Octava Espada
Dim 16 Oct 2022 - 14:20 - Contempler l'évolution

La paix. Une préoccupation que devaient partager bien peu d’individus en ce vaste désert. Survivre, dominer. Tant de raisons de vivre qu’elle comprenait. Le calme, l’entente ? Cela lui paraissait quelque peu utopiste. Sur ce point il était possible que la vision de plusieurs au sein de cette assemblée ne diverge. Certes, ce qu’elle paraissait exposer n’était en rien une simple volonté pacifiste, simplement une application de leur évolution supérieure en un sens.
Mais Aviela considérait que ces querelles étaient justement à exploiter pour dominer, pas à supprimer. Tout simplement car elle savait que c’était impossible. Elles avaient évolué, pas les misérables. Tenter de supprimer leur nature était illusoire.
L’important était d’orienter ces conflits afin d’en tirer profit.

Donner un os à ronger à la vermine, qu’importe sa nature, était certainement la meilleure forme de contrôle qui soit. Idéalement extérieur, au sein de leurs rangs s’il le fallait. Le problème était qu’à ce jour, quatre puissances se partageaient les sommets, ce qui initiait ces tensions non contrôlées. Si La Cámara devait s’imposer en maîtres véritables à ses yeux, elle se doutait bien que la présence des trois autres chefs de tribus était un frein à une telle chose.
Et, aussi déplaisant cela soit-il, elle ne pouvait qu’avouer être, à ce jour, incapable d’y remédier.

D’où sa volonté actuelle. Attendre. Que son heure vienne, qu’elle soit capable de telles choses. Seule ou non. Certainement pas d’ailleurs, elle n’était pas la plus combattante de toutes. Elle jouait ses cartes autrement et préférait placer ses pions plutôt qu’écraser les autres.
L’Arrancar face à elle pouvait en être un. Quoi de mieux que ceux inconscients de jouer plusieurs jeux à la fois ? Le leur, et celui des autres. Il fallait simplement trouver les intérêts convergeant, et quelques-uns s’étaient présentés dans cette discussion.
Et un nouveau se révélait. Une chose que les deux femmes avaient en commun, bien que cela ne soit nullement de leur fait.

    >> La survie est une des principales raisons d’être de notre espèce. Avoir échoué une première fois est déjà assez douloureux, autant éviter que cela ne se reproduise.
La grimace qu’elle afficha un bref instant démontrait parfaitement ce qu’elle pouvait penser de ce fait. L’échec était un sentiment des plus désagréable, qu’importe sa raison. L’ultime défaite que représentait leur mort avait au moins l’avantage qu’ils n’en étaient normalement bien conscients. Revenir en ce monde était à la fois une réelle chance, mais également une prise de conscience de leur faiblesse passée.
Et le pire, ce n’était même pas cela.

    >> Ne pas être capable de s’en rappeler afin d’en retirer l’expérience nécessaire… Ce simple fait rend même cela encore pire. Cette lumière… Rassure-moi, tu espères qu’elle finisse par se dissiper ?

_________________
Contempler l'évolution Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Séptima Espada
Jeu 20 Oct 2022 - 12:38 - Contempler l'évolution

Pensive, la Grue réfléchit à cette interrogation. En six ans, jamais il n’y a eu d’amélioration ou de progrès concernant cette lumière bloquant leurs derniers instants de leur précédente vie. Un problème en soi puisqu’elles ne pouvaient pas apprendre de leurs erreurs. Au début, durant les premières années, souvent, elle s’était posé la question du pourquoi et du « que faire pour y remédier » mais chaque « revenant » qu’elle croisait était pris du même trouble. Aucune réponse claire n’avait émergé de ses réflexions.

Aviela devait toujours espérer que cela passe. Mais comment ? Avec du temps ? À leur échelle, il faudrait peut-être des siècles avant de voir la moindre modification. Et peut-être que c’était juste impossible, que ce souvenir-là était perdu à jamais.

- Est ce seulement possible ? Qui sait comment avons-nous réellement été ramenées à la vie ? Peut-être que nous n’avons juste plus ces souvenirs en nous. Au mieux, l’on pourrait enquêter sur les circonstances de nos morts, essayer de retrouver un témoin, une trace, des indices. Mais cela remonte à il y a tellement longtemps que c’est comme chercher un grain de sable particulier dans le Yermo.

Doucement, elle se lève, va se resservir d’un peu de vin puis, de sa gracieuse démarche s’approche de la fenêtre pour y contempler la vue. En ce qui la concerne, ce n’est pas qu’elle ait perdu espoir, mais plutôt qu’elle se fait réaliste. Les causes perdues ne valent pas la peine que l’on s’acharne dessus. Asteria n’aime pas perdre son temps de manière générale, même si elle est censée en avoir plein à revendre puisqu’ils ne mourront jamais de vieillesse.

- Difficile d’en tirer des conclusions dans ces conditions. Ce doit être frustrant pour toi. Ne pas savoir si l’on a fait une erreur ou si nous étions juste au mauvais endroit au mauvais moment… Peut-être que dans les souvenirs qui te restent peux-tu trouver des détails qui serviraient d’indices ?

_________________
Contempler l'évolution S2v5
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t538-asteria-grey-ft

Asteria Grey

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Octava Espada
Mar 1 Nov 2022 - 12:43 - Contempler l'évolution

Elle ne se berçait pas d’illusions, c’était une évidence. Si rester dans l’inconnu ne devait certainement pas faire partie de ses plans, percer ce mystère par les seuls souvenirs n’était pas la voie qu’elle envisageait. Mais réussir à en savoir plus était en effet quelque chose de bien difficile dans un monde aussi vaste. Surtout en ayant décidé de se couper de tout groupe, vivant à son rythme et sans dépendre de personne.
Par où débuter ? Y avait-il seulement des témoins ? Elle se souvenait d'errer sans réel but dans le Yermo, mais ne pouvait dire où elle se trouvait lorsque la fin vint la frapper. Se sentir aussi impuissante était quelque chose qu’elle n’appréciait guère. Et aurait aimé ne jamais connaître.

Mais il fallait se faire une raison. Malgré le temps, cela ne fut pas totalement le cas. Des moments comme celui-ci survenaient, où elle essayait d’en savoir plus.
Les mots de sa compagne de discussion furent de nature à, de nouveau, lui ouvrir les yeux. Et, comme première réponse, un profond soupir avant de boire une nouvelle gorgée.

    >> Tel est le prix à payer de vivre en solitaire, ne laissant que des histoires derrière soi. J’ai tellement erré sans attache que je ne saurai où commencer exactement. Qui sait, peut-être est-ce pour cette raison que j’ai rejoint La Cámara ?
Bien entendu, la seule personne à savoir était moi-même. Et la raison n’était nullement celle-ci. Je me moquais bien de pouvoir avoir des témoins. Tout comme j’étais bien consciente que si la mort venait de nouveau sonner à ma porte, je n’aurais certainement pas de nouvelle chance.
Mon retour tenait déjà du miracle, même s’il avait un nom. Je doutais que ce dernier ne se reproduise de nouveau. Kyōaku lui-même n’était plus, et je serais bien surprise qu’un autre individu ne possède un tel pouvoir.
Je devais au mieux préserver cette vie, et cette fois avec un meilleur résultat que précédemment. Cela restait encore la solution la plus sûre.


    >> Tant pis, je me contenterai de rester dans le flou. Je pourrai me contenter de fuir tout conflit, m’assurer que nul danger ne m’approche et ainsi rester en vie. Ce serait une solution…
Ses lèvres se redressèrent en un sourire sonnant, très clairement faux. Il s’agissait d’une solution, bien entendu. Celle des lâches, n’ayant nul respect pour eux-mêmes.

    >> Mais ce ne serait une vie que de rester éternellement dans l’ombre.
Sa nature même était de se faire remarquer. Son apparence allant en ce sens. Sa véritable forme, et les pouvoirs l’accompagnant, encore plus. La Bruja Carmesi envoûtait les gens et, pour cela, elle ne pouvait rester en retrait.
Sa vie précédente ne fut pas en ce sens, même une fois sa liberté regardée. Cela, elle en était certaine. Sa nouvelle le serait encore moins. C’était un objectif.

    >> Bien sûr, comme évoqué, je ne souhaite nullement être au centre de l’attention. Mais notre rang même fait qu’il est hors de question que notre nom ne reste éternellement inconnu, non ?


_________________
Contempler l'évolution Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Séptima Espada
Jeu 3 Nov 2022 - 15:36 - Contempler l'évolution

Voilà une conclusion qu’elles partageaient. La Grue aussi vivait en solitaire avant de mourir et elle aussi avait trouvé chez les Cámara une sorte de protection, de refuge ou de rempart derrière lequel se cacher pour ne plus craindre de revivre cette mort qu’elle estime injuste. Alors si toutes deux ont péri d’avoir voulu être seules, peut-être était-il tout simplement là l’enseignement qu’elles devaient en retirer.

- L’union fait la force, parait-il. C’est peut-être ce qui nous a manqué. Et qu’instinctivement nous avons recherché. Si le conscient ne se souvient pas, l’inconscient lui peut-être sait ce qui est bon pour nous.

Une théorie comme une autre. L’instinct de survie, est probablement davantage développé chez eux que chez les simples humains. Même si cela est probablement difficile à reconnaître, les vestiges animaux que leur apporte la résurección en est certainement la cause. Rester dans l’ombre ou pas, c’est là toute la différence qu’il y a entre Asteria et les membres de son clan. Pour elle, ce ne serait pas un mal, au contraire, ses aspirations étant bien différentes des leurs, plus intellectuelles dirons-nous. Mais cela lui a valu un fatal destin par le passé alors depuis ces dernières années, elle s’interroge. Et si. Et si on avait entendu parler d’elle, si on l’avait davantage redoutée, alors peut-être qu’on l’aurait laissée tranquille, peut-être que cette notoriété lui aurait assurer plus de paix et de sécurité que l’anonymat. Voilà de bonnes raisons de vouloir que les choses changent. Et de plus en plus, l’envie, le besoin, de participer au prochain tournoi d’Espada se profile dans son esprit.

- La meilleure façon de faire connaître notre nom, ne serait ce pas de nous faire remarquer au prochain tournoi ? Qu’importent les nombres, qu’importe les places, l’issue, si l’on marque les esprits, alors certainement qu’ils retiendront nos noms, tu ne crois pas ? L’idée me plaît. Si l’on ne se recroise pas d’ici là, alors nous pourrons nous y retrouver.

Que ce soit juste pour la regarder ou pour participer, au moins, le prochain rendez-vous est donné et son verre vidé de nouveau.

_________________
Contempler l'évolution S2v5
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t538-asteria-grey-ft

Asteria Grey

Revenir en haut Aller en bas



Données Spirituelles
Grade: La Octava Espada
Dim 4 Déc 2022 - 15:46 - Contempler l'évolution

Et ainsi la discussion approchait de son dénouement. Une simple rencontre non prévue et un véritable échange sur des façons de percevoir les choses avait vu le jour. Si la Sorcière n’en avait rien attendu à l’origine, rapidement elle avait pu en tirer satisfaction. La Blanche Arrancar était d’une conversation des plus intéressantes et si les deux femmes étaient assez différentes sur plusieurs points, il n’était pas réellement étonnant que l’une comme l’autre se soit retrouvée membre de La Cámara.
Certains points de vue se rejoignaient et l’assurance qu’elles pouvaient avoir en leur valeur était similaire, même si elles l’exprimaient différemment. Etrangement, malgré la flamboyance dont la blonde pouvait faire preuve, son interlocutrice semblait plus intéressée par le fait de se mettre en avant, même si elle pouvait paraître plus réservée de prime abord.

Et ce fait, elle le démontra par cette proposition qui allait marquer la fin de la discussion.
Le tournoi qui finirait bien par se présenter. De nouveau cela revenait aux Espada. Mais, le long de cet échange, l’immaculée avait cerné une façon d’intriguer l’autre Arrancar. Faire connaître leur nom, leur rang. Et, au passage, faire en sorte que La Cámara ait une plus grande chose de prendre la place étant la sienne. Le sourire qui s’afficha sur son visage démontra bien que l’idée s’était effectivement ancrée en son esprit.

    >> Je n’aurai pas cru le dire un jour, mais en effet. Présenté ainsi, ce tournoi semble avoir un bien plus grand intérêt. Je ne promets rien, bien entendu. Mais le moment venu, je considérerai la question d’exploiter les avantages qu’il peut présenter.
La possibilité était donc ouverte et il y réfléchirait véritablement. Sa décision pourrait grandement varier selon l’humeur qu’elle aurait le jour où l’annonce sera faite, mais c’était une voie qu’elle pourrait emprunter.
Et, à cette idée, elle porta une dernière fois le verra à ses lèvres, le vidant sans nulle intention de le remplir de nouveau, se dirigeant donc vers le terme de cet entretien.

    >> Il serait cependant malheureux que nous ayons besoin d’un tel événement pour nous croiser alors que toutes deux nous foulons de nos pas ce palais. Sans forcément avoir une telle discussion, je ne doute pas que nos chemins ne se rencontrent de nouveau.
Reposant son verra, elle se redressa alors, allant le reposer à sa place avant de se retourner vers sa camarade.

    >> En tous cas, cet échange fut un véritable plaisir. Je pense qu’en dehors de La Cámara, telle discussion ne doit pas être fréquente. Merci pour le verre en tous cas.
Un sourire et une salutation de sa part. Bien entendu, elle avait bien compris que la boisson n’était guère la possession personnelle d’Asteria, mais comme elle était celle à lui avoir proposé, elle faisait l’assimilation. Faisant demi-tour, elle quitta alors la pièce, son long manteau traînant derrière elle.

_________________
Contempler l'évolution Aviela_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t603-aviela-garaitz

Aviela Garaitz

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum