Before Tomorrow Comes :: Soul Society :: Seireitei :: Centre Administratif & Résidentiel


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Sam 10 Sep 2022 - 14:08 - Alors, kissékiyé à la 11e ?

Résultat obtenu. Il était désormais officiellement le sixième siège de la 11e division. Et franchement, pour un type qui sortait tout droit du Rukongai, et qui finissait tout juste ses quatre premières années, ce n’était clairement pas un mince exploit. Certes, dans sa promotion, certains avaient fait mieux. Et comme dans toute classe, d’autres pire. Mais il n’était pas ici pour se comparer aux autres. En cela, sa mentalité avait un peu évolué au fil des années, en partie grâce à une de ses amies qui avait quitté la classe une année plus tôt grâce à des efforts impressionnants.

Et c’était précisément cette amie qu’il souhaitait voir en ce jour, pour lui annoncer la bonne nouvelle. Il savait où la chercher, ce n’était d’ailleurs pas la première fois qu’il se rendait là-bas, et c’est d’un pas décidé qu’il avalait les derniers mètres pour la retrouver. Daestra, qui avait intégré la Seconde division. Une unité qui lui collait plutôt bien à la peau. S’il était parfois difficile de ranger des gens dans des cases, ce casse-tête devenait un peu plus aisé lorsque la personnalité du shinigami était bien affirmée. Ce qui était notamment le cas du colosse qui ne se serait vu nul part ailleurs qu’à la division du combat.

Daestra était comme lui. D’ailleurs il n’aurait clairement pas été surpris si cette dernière avait également rejoins la 11e. Mais y’avait quand même rien à redire sur son affectation actuelle. Ce qu'il espérait, en dépit des divisions qui différaient, c'était de pouvoir avoir des missions communes avec elle. Elle l'avait aidé à grandir, comme ses deux autres amis, et à devenir ce qu'il était devenu. S'il était encore loin d'être parfait, il fallait admettre qu'il avait fourni de gros efforts. On ne pouvait pas parler d'une évolution majeure mais de petites retouches, en quelque sorte, qui avaient façonnés le gaillard. Enfin, pas dans tous les domaines.

    -DAAAAEEEEEEEEEEE !!!! HEEEYYY, DAESTRAAAAAA ! C’EST MOIIIIIIIIIII. SHINJIRO !

En vrai, pourquoi se présentait-il ? Il n’y en avait pas dix milles qui approchait ainsi en beuglant le nom de la personne. Toujours aussi grande gueule, évidemment. En cela, lui aussi était assez unique en son genre. A ne pas s’embarrasser avec le protocole parfois trop rigide du Seireitei. Cela lui avait déjà été reproché et il veillait à se tenir quand les circonstances l’imposaient. Mais ce n’était clairement pas le cas aujourd’hui. Non, aujourd’hui, c’était jour de fête. Pour preuve le signe qui indiquait son siège et surtout sa division. Comment réagirait celle qui était devenue son amie avec le temps ?

Comment réagirait Kamui aussi ? Il avait hâte que celui-ci l'apprenne. Ils s'étaient un peu perdu de vue ces deux dernières années même si c'était pour la bonne cause. Après tout, n'était-ce pas lui qui l'avait poussé à entrer dans ce fameux dojo pour faire ses preuves, déclenchant un processus parfaitement bien huilé au sein du Seireitei ? Il lui devait presque tout et ne l'oublierait pas. Mais pour l'heure, place à la "grande" Daestra. Chacun son tour après tout.

_________________
Alors, kissékiyé à la 11e ? Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Dim 11 Sep 2022 - 10:26 - Alors, kissékiyé à la 11e ?

Frappe sur la gauche, parade facile, pis coup d'estoc avant de repartir en arrière à la vitesse de l'éclair. Le choc de nos armes en bois de bambou résonnait dans toute la coure intérieure. Cela faisait bien une bonne heure que le maître s'acharnait sur mon dos en essayant de me repousser dans mes derniers retranchements. Je profitais de mon allonge pour lui échapper et filer à l'autre bout du terrain. Cette armure d'entraînement me saignait les côtes, je décide donc de l'enlever à la hâte sour les sermons de mon adversaire qui invoque la sempiternelle menace d'un rapport à Mère. Je sais qu'au fond même elle approuverais en silence ce que je viens de faire. Sur le terrain je n'aurais droit à rien sinon mon haori, alors pourquoi s'embêter avec ça ?

Le duel reprend de plus belle. Il ne retient pas la puissance de ses attaques et je le ressens. Bien cherché, dirait-il. Peu importe, ce ne sera pas la première fois que je finis avec des équimoses sur tout le corps mais au moins là je n'ai rien pour me ralentir. Je reste sur la défensive, et adopte une stratégie basée sur la confusion. Je me mets à tourner autour de ma proie en cercle puis décide au dernier moment de bondir au dessus de sa tête. La première passe est une résussite foudroyante, je l'aperçois qui bascule. Mais tout le monde connaît le dicton : ce n'est pas au vieux singe que l'on apprend à faire des grimaces. Ma seconde tentative manque sa cible, la troisième se termine par un choc brutal entre son arme et mon visage.

Je m'écrase après un vol plané sur le sable blanc, et me relève en en crachant une bouchée. Maudit soit-il. Je ne me laisserais plus avoir, c'est garanti. Soudain une silhouette s'invite dans l'encadrement de la double porte. Il s'agit de notre gouverneur, il affiche un air presque dégouté. Je baisse aussitôt ma garde et me dirige dans sa direction pour lui demander d'un ton solennel s'il s'est passé quelque chose de grave.

- Et bien, pas exactement Chibiko sama. Simplement, je crois qu'il y a un mendiant à nos portes et il s'exprime très...Clairement quant au fait de s'entretenir avec vous. Dois-je, euh, réellement le faire entrer ?

Sur le moment j'ai cru à une blague de sa part mais face à son air inquiet j'ai tout de suite fait le rapprochement.

- Je vois. Faites-le rentrer et offre-lui également du savon. Je l'attendrais dans le salon principal. Que l'on prépare un thé, je pense que notre entrevue risque de durer.

L'employé m'adresse une courbette et s'exécute. Je pousse un léger soupir de réconfort, termine d'enlever le sable coincé dans les pliures de mon haori et réajuste mon brassard de siège avant de lancer le sabre de bois vers mon maître que je salue respectueusement pour enfin rejoindre le hall. En d'autres circonstance j'aurais pris le temps de me laver un peu et de prendre soin de mon apparence comme le voudrait le protocole mais je savais pertinnement que Shinjiro s'en fichait comme de sa dernière douche. Avec le temps, grace à lui notamment j'avais appris à m'adapter en fonction de mes interlocuteurs. Certains ne méritent pas d'attention, ou n'en demandent pas.

Je m'asseyais donc en tailleur, non sans épprouver quelques douleurs relativement intenses sans compter la marque au niveau du front que je dissimula habilement derrière des mèches. Surtout ne pas donner toute lattitude au macaque pour qu'il se rie de vous, c'est très important. Et puis je n'avais pas la force de lui botter les fesses à domicile ce soir. Le gouverneur ne tarda pas à se présenter encore, déposa le service en porcelaine demandé plus tôt au centre de la table basse, et retourna dans l'encadrement de la porte afin d'introduire mon invité. Cela faisait quelques temps que je ne l'avais pas vu, et à en croire son apparente bonne humeur je pouvais déjà préparer mes tympans.

- Shinjiro, en voilà une surprise. J'ai fini par croire que tu étais reparti fouiller les poubelles et que tu étais tombé sur un trésor si incroyable qu'aujourd'hui tu meurs d'envie de me le montrer. C'est quoi cette fois ?

Aucun doute, il m'avait manqué. Et je pense que la réciproque se confirmera très vite.

_________________
Alors, kissékiyé à la 11e ? Daesign


Dernière édition par Chibiko Daestra le Lun 12 Sep 2022 - 10:18, édité 1 fois
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Dim 11 Sep 2022 - 18:25 - Alors, kissékiyé à la 11e ?

    - Merci mon pote, t'es un brave gars. Et cool le savon !

Alors que le gouverneur s'éclipsait, Shinjiro lui adressa un petit clin d'oeil. Il n'était pas idiot au point de croire qu'il était apprécié, surtout quand il déboulait dans un environnement comme celui-ci, aux antipodes de ce qu'il était. Les Nobles et leur suite détestaient que des personnes comme lui puissent graviter dans leur sphère privée. Sans doute y voyaient-ils une forme d'injustice ? Ou pire ? Quoi qu'il en soit, cela n'atteignait pas le colosse. Ni de près, ni de loin.

Baissant les yeux vers l'autre source de la voix, il eut un sourire en lui adressant un petit signe de main. Les poubelles hein ? Il haussait les épaules, se souvenant de l'épisode en question. Il était comme il était, sans fioriture, et assumait toujours ses actes. C'était aussi pour ça qu'il avait du succès. On pouvait dire qu'il n'avait aucune manière, qu'il ne savait pas se comporter en société ou n'importe quel autre truc du genre, personne ne pouvait avancer que l'Argenté n'était pas franc et qu'il taisait ce qu'il pensait.

    - Cette fois, même toi tu vas devoir reconnaître que c'est pas mal !

Il s'approcha et balança sur le sol aux côtés de la jeune femme une petite plaquette en bois désignant le chiffre "6" en dessous du symbole de sa division. Il prit position face à elle, tout sourire, haussant les sourcils en mode "hey, t'as vu, t'as vu ?". Il n'était pas peu fier évidemment et tout son être transpirait la suffisance. Certes, lui n'avait pas sauté une classe ou deux. Certes, il n'était pas considéré comme un petit génie. Mais là il prouvait tout de même qu'il fallait compter sur lui.

    - Exam' OK. On a choppé les résultats tout à l'heure, j'voulais donc te prévenir en personne. Pas trop mal hein ? Allez, même toi tu dois avouer que j't'impressionne. Alors avec moi à trois, OK ? Qui c'est l'meilleur ??? UN... DEUX... TROIS !!!!!

Il bascula la tête en arrière et beugla d'un coup :

    - C'EST SHINJIROOOOOOOOO MOUHAHAHAHAHAHAHAHA !!!!

Il frappa dans ses mains, hilare, récupérant son petit trophée. Se calmant un peu, après tout il n'était pas chez lui, il attendit d'avoir lui aussi un peu de thé afin de pouvoir trinquer avec sa pote. Bon, trinquer à l'eau chaude, y'avait carrément plus excitant mais on faisait avec les moyens du bord hein.

    - Ah bordel, ça fait plaisir de te voir en tout cas. Comment tu vas, toi ?

_________________
Alors, kissékiyé à la 11e ? Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Lun 12 Sep 2022 - 11:11 - Alors, kissékiyé à la 11e ?

- C'est Shinjiro. Wouhou.

Il m'avait demandé à ce que je l'accompagne, pas que je beugle comme un singe. Alors certes je n'y avais pas forcément mis beaucoup d'entrain mais c'est surtout qu'ici aussi, même en présence de mes servants je me devais de garder un minimum d'autorité et ne pas succomber à l'envie d'exprimer la profonde joie qui m'envahissait présentement. Car en effet, c'est une très belle surprise qu'il m'offre. Avec la primeur, qui plus est.

- Je le reconnais, c'est pas mal pour un gorille du Rukongaï. Tu vas pouvoir te frapper le buste sur les toits quand tu vas rentrer à la maison, et je suis sûre que toutes les femmes vont te tomber dessus ! Effet garanti !

Un léger sentiment de jalousie pointa le bout de son nez sur ces dernières paroles. Non pas que je le convoite en tant que partenaire, je me dois d'avoir certains standards tout de même, cependant je ne pouvais pas nier qu'une sorte d'affection m'attachait à lui depuis quelques temps déjà. Beaucoup de chemin avait été parcouru ces quatre dernières années. Il avait réussit l'exploit de briser ma coquille et de m'ouvrir socialement, en me présentant notamment à ses amis d'enfance ou en me faisant visiter des endroits que je n'imaginais même pas. Pour cela je lui serait éternellement reconnaissante.

En parallèle, je lui avais apporté des bases solides dans d'autres domaines. Sa ressemblance avec un primate écervelé comme dirait Samekoukan, demeure encore aujourd'hui mais je vois dans son regard des fluctuations prometteuses. De nouvelles valeurs, le début d'un code social plus complexe qu'auparavant mais surtout une ambition toujours plus débordante. Reste l'ego, même s'il a aujourd'hui toute latitude. Ce moment est unique.

- Je suis sincèrement ravie de voir que tes efforts ont pu porter leurs fruits. C'est une image, les efforts ça fait rien pousser. Mais bref, je crois que l'occasion est ma foi parfaite car j'ai également de bonnes nouvelles à te partager.

Je profite de l'instant pour installer un semblant de suspense. Je prends délicatement la tasse en porcelaine du bout des doigts et la porte à mes lèvres avant de souffler de longues secondes dessus. Le thé au jasmin qu'elle contient me réchauffe le cœur, j'en savoure l'arôme en fixant Shinjiro d'un œil malicieux, puis repose finalement le récipient sur son socle. Je porte enfin mon attention sur le brassard noué autour du bras, que je décroche méticuleusement afin de le présenter au centre de la table basse, numéro tourné vers lui.

- Encore une fois je te bats, MACAQUE ! Ca n'enlève rien à ta propre réussite, mais c'est bon de voir qu'après tout ce temps les choses sont toujours dans l'ordre, n'est-ce pas ?

J'observe le petit carré de bois gravé d'un Quatre non sans une fierté apparente. Mon affectation au sein de la Seconde Division après seulement trois années sur les bancs de l'Académie constituaient en soi une bonne base de progression. Sans parler de l'acquisition du Shikai ou plus récemment du Bankaï, que je me garde bien d'évoquer là pour des raisons évidentes. Chaque chose en son temps, il est plus avisé de garder un coup d'avance, je ne veux pas le complexer davantage.

_________________
Alors, kissékiyé à la 11e ? Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Lun 12 Sep 2022 - 14:44 - Alors, kissékiyé à la 11e ?

Même si elle paraissait un poil moins enthousiaste que lui, elle avait joué le jeu et ça suffisait au colosse. Son amie avait beau être moins extravertie que lui, elle aussi avait évolué à son contact avec les années. Le fait qu'elle le traite de gorille n'étant d'ailleurs pas un problème pour lui. Faut dire qu'il était en phase avec sa propre personnalité et qu'il assumait ce qu'il était. Quant aux femmes, il n'y avait effectivement aucun doute qu'elles tomberaient toutes entre ses mains. Il s'en réjouissait d'avance.

Alors qu'il buvait lui aussi le thé, il manqua de s'étrangler et reposa prestement la tasse, toussa pendant dix longues secondes. Parvenant enfin à se reprendre, il essuya sa bouche d'un revers de la main alors qu'il pestait sur la chaleur du liquide. Quel blaireau, il avait carrément oublié de souffler. Et il ne pouvait pas reprocher à Daestra de ne pas lui avoir dit car à bien y regarder, la tasse fumait encore. Il aurait du comprendre.

Alors qu'elle exprimait son ravissement, elle prit aussi le temps de lui dire qu'elle avait aussi un truc à lui partager. Tiens donc ? Il attendait donc qu'elle balance la sauve tandis qu'elle prenait un temps exagérément long pour s'exprimer. Il le savait : elle jouait avec sa patience. Il faut dire que le colosse n'était pas réputé pour cette qualité, s'agaçant même fréquemment lorsque c'était plus long que prévu. Certains cours avaient été un enfer à suivre à cause de ça justement. Lorsque la nouvelle vint, il poussa un long sifflement sonore.

    - Ahhhh, ça fait plaisir ça. T'as géré sérieux. J'savais que t'étais une pointure mais voir ma Crevette évoluer comme ça, j'sais pas, ça m'rend fier ! Et du coup, t'as déjà eu des missions en mode "secret défense" ? Tu dois être contente de pouvoir te lancer dans c'truc. T'es trop une ninja maintenant. Fiiiiouuuu dispariiiiitiiiiiiiiiioooon !!!!

Il se marrait tout seul de sa connerie. Quant au surnom utilisé, il était affectueux. La Crevette. Il savait qu'en dehors de lui, personne n'oserait l'appeler ainsi. Mais l'Argenté était proche de ce p'tit bout de femme et il se permettait certaines familiarités lorsqu'ils n'étaient que tout les deux. Avec le temps, il avait appris que le protocole imposait certaines règles tacites lorsqu'on s'adressait à un noble. S'il s'en foutait comme de l'an 40, il essayait de faire des efforts avec elle. Mais pas là.

    - Dans l'ordre, dans l'ordre, c'est vite dit hein. J'peux pas t'en dire plus mais j'ai fais des progrès de ouf hein. Tu veux savoir dans quoi ? Boarf, j'peux pas t'dire. Secret professionnel toussa. Insiste pas, vas. J'suis une tombe.

Elle n'avait rien demandé. Mais le voila qui tapotait le sabre à sa ceinture. Tout fier. Comme un enfant. Elle qui le connaissait n'aurait sans doute aucun mal à comprendre qu'il y avait un lien entre son discours et son Zanpakutō.

    - Raaah t'es grave hein. J'vois que tu veux savoir. Mais arrêtes !

Alors qu'il disait ça exégérément fort, il se pencha vers la table basse et prononça les mots suivants en chuchotant :

    - Psst. Pssssstt. J'ai le bankai. SI j'te jure. Le bankai. Alors ton truc du "chacun sa place", j'peux te dire que j'm'en cogne. J'suis l'élite maintenant. 'Fin presque quoi.

Il reprit la tasse... Avalant cul sec le reste du thé.

_________________
Alors, kissékiyé à la 11e ? Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Mar 13 Sep 2022 - 20:04 - Alors, kissékiyé à la 11e ?

Le voir tenter de débattre avec notre service à thé est un spectacle dont je me délecte sans limite. Après tout ce temps passé ensemble il est clair que ses lacunes demeurent, et que son enthousiasme prend toujours le pas sur sa raison. Pour mon plus grand bonheur. Je l'observe donc en silence tandis qu'il fantasme sur mes nouvelles responsabilités. Venant d'un membre de la 11e et de ce macaque plus précisément, rien qui ne saurait me surprendre.

Mais tandis qu'il s'égare le voilà en train de raconter ce que j'imagine être une façon de me prouver comme à chaque fois qu'il a un train d'avance. Encore. Il s'essaye au même jeu que le mien, mais c'est un echec total. Le suspense est de courte durée, la chute de sa blague explose à la manière d'un pétard mouillé.

- Ben voyons, il fallait bien que tu trouves un truc pour surenchérir, classique. Quel est-il, ton Bankaï ? Tu te transformes en singe géant tout doré qui lance des rayons d'énergie par la bouche en criant OUGA BOUGA sous la pleine lune ? Cela t'irait vraiment bien !

Je mets une main devant ma bouche et éclate d'un rire si fort et franc qu'il rappelle à mon bon souvenir les ecchymoses qui me labourent les côtes. J'en verse une larme, mais cela ne m'arrête pas pour autant. Je n'avais pas ris de la sorte depuis si longtemps. Voilà pourquoi je continuais de le voir, cet étrange énergumène musculeux. Malgré nos évidentes différences de personnalité, de carrure ou de statut Shinjiro reste à ce jour la seule personne au monde (exception faite de Mère) capable de me libérer de ma prison. Le seul capable de me faire ressentir une émotion que j'ai cru longtemps ne jamais revivre.

Une fois le silence retombé je prends le temps d'essuyer les larmes de joie qui continuent d'inonder mes joues, puis tente de reprendre mon souffle ainsi qu'une certaine contenance. Je n'aimerais pas que mon personnel me voit dans cet état, déjà qu'ils s'imaginent que j'e laisse rentrer tous les mendiants du Rukongaï...

- Et si maintenant je te dis que je le possède également, je suis très curieuse de voir ce que tu vas chercher à trouver pour m'épater. Et n'essaye pas de fabriquer une fausse tenue de Vice Capitaine la prochaine fois ! Je sais déjà de quoi tu est capable, et ça ne marchera pas. Mais passons. Alors ce Bankaï, c'était comment ? Je n'ai pas entendu de nouvelles comme quoi le Rukongaï avait été rasé donc je m'interroge.

J'affiche clairement mon sarcasme, et je sais pertinemment qu'il saura le décrypter. Même si nous ne nous voyons plus aussi souvent depuis que je suis sorti de l'Académie l'année précédente, il est inutile de préciser qu'en se côtoyant régulièrement nous avons su prendre quelques marques. Je redresse donc mon buste en croisant les bras, m'attendant à ce qu'il se mette à partir dans de formidables envolées lyriques pour tenter de me faire croire à son improbable idée.

Mais au plus profond de moi, cet instinct me chuchote que dans le fond il dit peut-être la vérité. Si tel est le cas, il n'est pas au bout de ses surprises. Le reste du Gotei non plus d'ailleurs.

_________________
Alors, kissékiyé à la 11e ? Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Mer 14 Sep 2022 - 13:28 - Alors, kissékiyé à la 11e ?

Il éclata de rire en écoutant Daestra parler de son potentiel bankai. Comme si le fait de tirer des rayons laser puisse être un pouvoir qu'il apprécie. Cela ressemblait trop à la magie utilisée par les shinigamis pour lui plaire. Mais la danse sous la pleine lune, ça aurait pu valoir le détour, clairement. Il voyait bien également qu'elle était suspicieuse mais pouvait-il lui en vouloir ?

Il sortait tout juste des quatre années d'école et il était déjà rare pour des shinigamis expérimentés de posséder l'évolution ultime de leur pouvoir. Alors lui, qui n'était en rien un génie, comment pouvait-il dire cela ? Shinjiro savait qu'on avait tendance à le sous estimer de par ce qu'il montrait de lui au quotidien. Et en un sens, cela ne le dérangeait pas. Il saurait prouver en temps et en heure de quoi il était capable. Il n'avait aucun doute.

    - Pas en singe doré... En singe argenté. Respecte-moi un peu quand même.

Et de nouveau il se mit à rire. Il aimait voir la crevette s'amuser. Il se souvenait encore de sa première rencontre avec elle. Son sérieux, sa vision du monde aussi. Des choses qui avaient peu à peu évoluées même si elle restait une héritière. Elle lui avait expliqué à de nombreuses reprises l'importance de sa position. Il avait fini par comprendre, bien qu'il n'apprécie que moyennement ce mode de fonctionnement. Quoi qu'il en soit, elle s'était déridée avec le temps et il adorait ça. Leur complicité était réelle, même si beaucoup ne la comprenait pas. Après tout, ils étaient si différents non ?

    - Bah écoute, si tu m'disais que tu l'as, j'pense que je te croirais. T'es plus douée que moi dans le contrôle, ça me surprendrait pas. Alors ? Alors ? Tu l'as ?

Il avait dit cela très sérieusement, sans penser pour le moment que c'était le cas. On parlait supposition après tout. Pour autant, si le sujet ne l'avait réellement pas intéressé, Shinjiro savait qu'elle n'aurait pas posé d'autres questions. Peut-être existait-il dans son esprit un doute raisonnable après tout. Se frottant ses cheveux de la main, il prit quelques instants pour réfléchir.

    - Nan, nan pas de déguisement cette fois. J'garde ça pour un autre occaz'. Même si j'dois dire que j'aimerai bien tenter un truc dans pas longtemps.

Une occasion qui arriverait sous peu, même s'il ne le savait pas encore. Quant au fait que le Rukongai n'ait pas été rasé, la réflexion le fit sourire. Elle savait mieux que quiconque qu'il existait au sein du Seireitei des zones d'entrainement permettant de ne rien casser. Heureusement d'ailleurs. Il jouait un instant avec la tasse avant de la reposer.

    - C'était cool. Vraiment. Et épuisant. Il m'a fallu du temps pour réussir à l'invoquer correctement dans notre monde. Mais le soumettre... Putain, quel bordel. J'peux te dire une chose hein. Si moi, tu m'trouves grande gueule et brute, tu connais pas Kaimetsu. C'est un titan ce con. Des mains énormes comme ça.

Il mimait mais il était en dessous de la réalité. Et surtout, même s'il ne s'en rendait pas compte, son explication pouvait donner l'impression qu'il exagérait, qu'il fabulait.

    - J'ai galéré à le dompter. J'avais pas capté de suite la vraie nature de mon pouvoir, tu comprends. Du coup j'en ai chié ouais. Mais quand les neurones se sont connectés... BAAAAM !!!

Il avait crié le dernier mot, frappant dans ses mains. Pour autant, il paraissait sérieux.

    - J'te montrerai ça un jour. Par contre, j'ai moyen apprécié sa mise en garde. En gros, il m'a fait comprendre que j'devais assurer sinon, plus rien. Comme si j'avais besoin que mon propre Zanpakutō me foute la pression. M'enfin, c'pas grave. On va dire que ça va l'faire quoi.

Il se tût un instant, observant la jeune fille.

    - Tu ne me crois pas, hein ?

Au pire ce n'était pas grave. Mais un petit rictus amusé se dessinait sur ses lèvres?

_________________
Alors, kissékiyé à la 11e ? Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Mer 14 Sep 2022 - 18:37 - Alors, kissékiyé à la 11e ?

Son récit est tout à fait plausible. Certains des éléments qu'il me décrit et la façon qu'il a de le faire me rappellent à mes propres souvenirs. S'il l'a bel et bien invoqué cela s'est forcément produit au sein de la 12e Division sans quoi tout le monde en aurait entendu parler. Quelle sotte, j'aurais dû demander à voir la liste des derniers utilisateurs de cette salle d'entraînement, par curiosité. Mais dans tous les cas cela n'enlevait rien à la grandeur de ses propos. On peut le lire sur son visage, qu'il jubile. Shinjiro n'est pas très doué pour les histoires. Ni pour le subterfuge, il avait pu le prouver par le passé.

Je l'observe tandis qu'il s'emballe dans un mime presque burlesque saupoudré de mots à consonnance épique histoire de vraiment en rajouter. Encore une fois, peut-être que tout est vrai. Mais le doute persiste, on en sait jamais vraiment avec lui. Il termine sur des mots lourds de sens même pour moi. Obtenir le Bankaï n'a rien d'un acquis. A tout moment l'âme de notre Zanpakutō peut estimer que nous n'en sommes plus dignes, c'est pourquoi il est très important de maintenir une bonne relation avec et de lui rendre des comptes régulièrement. Je m'y employais d'ailleurs plus par plaisir que par devoir. On ne peut vraisemblablement pas en dire autant concernant Kaimetsu.

- Je suis bien tentée de te croire, comme toujours, mais j'ai tendance à ne croire que ce que je vois dans la mesure du raisonnable. Tu vois par exemple ton badge de siège, il est concret ! Quoique te connaissant tu aurais très bien pu le bricoler toi-même, mais pas ici c'est trop bien fait pour que ce soit avec tes gros doigts de singe.

Je me mis une nouvelle fois à rire sous le coup de ma propre blague. Ces échanges de phrases épicées résume assez bien la nature de notre relation. Nous avons sur mûrir ensemble, combler nos lacunes et apprendre ce qui pouvait titiller l'autre. Il n'y avait absolument rien de sain là dedans, nos échanges nous ont souvent valu de se retrouver dans le bureau du directeur délégué de l'Académie. Je ne compte plus le nombre de fois où je lui ai botté les fesses pour un mot de travers ou une provocation légèrement trop poussée.

Au fil des ans, c'était même devenu un jeu. Enfin, pas pour tout le monde. Mais voilà que maintenant nous avons chacun nos responsabilités. Nous ne pourrions plus nous amuser de la sorte à moins de raser une bonne partie du terrain. Je me demande si ce genre de chose se produit chez les Capitaines qui se côtoient depuis un certain temps. Leur arrive-t-il de se mesurer au combat, comme les enfants que nous sommes encore ?

- Tu sais quoi ? Je vais maintenir ta supposée victoire aujourd'hui, sans en rajouter, sans te bercer d'illusions. Et puis je ne voudrais pas qu'il te vienne l'envie de me faire une démonstration, je ne tiens pas à balayer les poils de macaque argenté géant dans mon salon en ruine. Par contre si l'occasion sur le terrain se présente et que je suis là, je compte sur toi pour honorer tes paroles. Ou il t'en coûtera cher, très cher, tu peux me croire.

Ma dernière phrase n'avait rien d'une promesse de façade. Le double sens est subtil, je sais pertinemment qu'il ne l'aura pas puisque je lui laisse la main en cachant le fait de posséder moi-même l'impératif jugé inatteignable par nos pairs. Qui pourrait croire que deux shinigami si jeunes pouvait être capable d'une telle prouesse ?

_________________
Alors, kissékiyé à la 11e ? Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Jeu 15 Sep 2022 - 15:05 - Alors, kissékiyé à la 11e ?

Il ne pouvait même pas lui en vouloir. Cela faisait des années qu'elle le réprimandait de la sorte, l'appelant primate ou singe, au point que c'était devenu affectueux. D'ailleurs elle avait évidemment raison sur le fait qu'il aurait été tout à fait capable de bricoler lui même un faux badge pour faire une blague. Mais pas forcément pour se faire mousser par contre. Il croyait en la valeur du travail et savait qu'on devait cravacher pour obtenir certains droits. Il s'y était fait, s'y était même attelé à en croire son nouveau poste.

    - Ah ça. J'avoue que j'aurai pas pu faire mieux que ça. Et pourtant, tu sais que j'utilise bien mes mains hein. Hein, tu l'sais hein !

Il jouait de nouveau avec ses sourcils en mode "gros dragueur" mais c'était surtout pour s'amuser. Shinjiro avait régulièrement dragué d'autres femmes et ne s'était jamais caché de ses conquêtes ou même de ses échecs. Qui étaient sans doute plus nombreux d'un côté que de l'autre. Il plaisait, dans son genre, mais ce n'était jamais sérieux. Quant à ses talents "manuels", il était clair que ses subterfuges étaient régulièrement percés à jour. Il s'était même essayé à la cuisine de temps à autre pour faire plaisir aux autres, avec un résultat assez catastrophique à chaque fois. Ce qui ne l'empêchait pas de recommencer.

Sa mise en garde, qu'il prenait très au sérieux d'ailleurs, eut comme effet de le calmer un peu. L'un comme l'autre se connaissait et chacun possédait sa force, sa faiblesse. Shinjiro avait évolué grâce à cela et il lui en était reconnaissant. Le minimum était donc de lui rendre la pareille en lui prouvant son sérieux. S'ils devaient un jour s'exercer, alors il ferait en sorte de lui montrer cette évolution dont il était si fier.

    - Bah, malgré ce que peuvent en penser les autres, j'suis pas si con. Si j'l'utilisai ici, on m'foutrait sans doute en taule. Puis j'ai pas envie d'avoir ta famille sur le dos hein.

Non, surtout pas même. La crevette était déjà impressionnante dans son genre, il n'était pas forcément bon de voir de quel bois était fais sa mère.

    - Mais j'peux te promettre que je te montrerai ça le moment venu. Surtout que j'veux le travailler au maximum. Je sens que j'le maîtrise pas totalement et j'avoue que ça m'emmerde. C'est du taff mais j'vais tout faire pour y parvenir.

Oui, il se donnerait les moyens il n'y avait pas à en douter. Et il comptait aussi sur Daestra pour l'aider au besoin. L'aider à comprendre. L'aider à se dépasser aussi. Les deux amis étaient dans deux divisions très différentes et ne possédaient donc pas les mêmes fonctions. Pour autant, il était exclu pour l'Argenté de ne plus voir celle qu'il considérait plus comme la petite soeur chiante et "Madame je sais tout" que comme une simple pote.

    - Tu sais, j'ai toujours mon rêve. Un jour, moi aussi j'serai un Capitaine. Ouaip, tu peux en être sûr ! Le Bankai, ce n'était que l'étape une. Hum. J'me demandais... Tu crois qu'on travaillera ensemble de temps en temps ? J'ai l'impression que de toutes les divisions, la tienne est quasi à l'opposé de la mienne nan ?

_________________
Alors, kissékiyé à la 11e ? Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Ven 16 Sep 2022 - 0:43 - Alors, kissékiyé à la 11e ?

Le voilà qui essayait encore de faire jouer son charme légendaire en agitant ses deux gros buissons lui servant de sourcils dans le but probable de souligner un sens caché dans sa phrases dont la subtilité ne me surprenait pas le moins du monde. Il faut dire que j'ai toujours adoré le charrier avec ça. Doué il l'était c'est certain. Surtout pour le pire, et Absolument pas envers la gente féminine.

- Alors déjà oui je reconnais que tu sais faire pas mal de choses avec ces grosses mains. Souvent pour détruire, notamment ta crédibilité. Mais je garde espoir, peut-être qu'avec mon aide dans quelques temps tu seras même capable de tenir le bras de ta future promise sans le lui briser par inadvertance. Courage.

Rien que de l'imaginer tentant de faire sa parade de macaque auprès des femmes de sa division me fit sourire. Il disait chercher à se canaliser, je le pense sincèrement plus malin qu'il en a l'air. Certes je ne l'aurais jamais imaginé ailleurs qu'à la 11e Division, cela colle parfaitement avec tout ce qu'il incarne. Mais je ne sais pas si c'est le fait de me côtoyer ou de par son passé, toujours est-il que ce brave Shinjiro mesure pleinement son potentiel et les ravages qu'il pourrait causer. Le fait de vouloir prendre le temps de jauger les efforts fournis pour les comparer à ceux qu'il devrait engager me procura un sentiment de fierté. Mine de rien, il commençait à intégrer des valeurs importantes pour son futur dans les rangs du Gotei. D'autant qu'il espérait devenir Capitaine...

- J'y pense, tu parlais de Mère. Tu n'es pas sans savoir qu'elle est encore en fonction, même s'il lui a fallu abandonner son siège. Essaye de ne pas trop te ridiculiser devant elle, s'il te plait. Elle aussi, a eu la patience de te supporter jusqu'à maintenant ce serait dommage de gâcher ça !

Je maintenais le doute concernant l'acquisition de son Bankaï. De toute manière s'il le possédait vraiment je finirais par le savoir. Déjà parce que c'est lui, parce que ma mère subira sa présence au quotidien, et parce que j'espère pouvoir trouver un moyen de partir en mission avec lui un jour histoire peut-être de le voir à l'œuvre.

Jusqu'à maintenant nos petits écarts de conduite ne s'étaient limités qu'à des échanges de coups et des chamailleries d'enfants orgueilleux. Il est interdit d'utiliser ses capacités à l'intérieur des murs du Sereitei, ce qui n'est pas dommage si vous voulez mon avis. Imaginez un instant que tous les détenteurs d'ego surdimensionné cherche à se mesurer entre deux cours, ce serait l'enfer.

Je l'observe amusée, en nous représentant dans cette gigantesque salle de la Douzième en train de combattre à plein régime. Quelle expérience ce serait.

- Oh et pour ce qui est de nos affectations, à ta place je ne me ferais pas de mauvais sang. Il est très commun de former des groupes composés de membres représentant plusieurs Divisions, tout dépend de la nature de la mission. Si elle consiste en du repérage avec possibilité d'en venir à la confrontation directe m'est avis que nous pourrons sans mal nous croiser. Je pense même qu'ils peuvent se baser sur nos profils et agencer en fonction.

Il est vraisemblable que nos exactions passées aient pu être notées quelque part. Nous affichions ouvertement notre complicité, malgré des différences évidentes. Et ce n'est pas près de changer. Ne partagions-nous pas actuellement nos derniers exploits autour d'une tasse d'eau chaude, comme il le disait si bien ?

_________________
Alors, kissékiyé à la 11e ? Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Dim 18 Sep 2022 - 9:58 - Alors, kissékiyé à la 11e ?

Sans briser le bras de sa future promise ? Il ne doutait pas un instant de savoir faire plus doucement lorsque c'était nécessaire. Mais il comprenait la remarque puisqu'il avait déjà par inadvertance blessé des camarades en donnant une bonne tape dans le dos sans faire gaffe à la force dégagée. Mais envers une femme... Voyons. Quand même quoi.

Quand elle mentionna sa mère, il eut un petit sourire. Il est vrai que cette femme était forte et qu'elle imposait le respect de par sa présence. Si elle avait effectivement perdu son soège, elle n'en restait pas moins une shinigami accompli et Shinjiro mieux que les autres savaient comme les Chibiko pouvaient être de terribles adversaires.

    - T'en fais pas pour ça. Je gère. Tu sais, j'compte faire en sorte que ça s'passe bien à la Onzième division. J'ai un siège, j'sais que y'a mieux hein. Mais ça reste un grade important pour moi. Non seulement j'veux pas gâcher mais surtout, j'veux aussi être un soutien pour la division. Quelqu'un sur qui on peut compter.

Ses aspirations étant ce qu'elles étaient, le colosse savait qu'il ne devait pas merder avec eux. Après, il avait un problème difficile à régler. Son propre caractère. Certains faisaient usage d'arme comme les faux-semblants ou les compliments pour parvenir à leur fin. Lui, il n'y arrivait pas. Pire, il disait clairement tout haut ce qu'il pensait, ce qui pouvait conduire à de sacrés problèmes. Mais il était entier et savait que, de fait, il serait difficile de corriger cela. Puis s'il le faisait, serait-il encore réellement Kiryū Shinjiro ?

Pour le reste, il paraissait aussi rassuré. Savoir qu'il aurait la chance de travailler de concert avec certains de ses amis, ça faisait sens dans son esprit. Il pouvait affronter n'importe quoi de base mais s'il savait ses compagnons à ses côtés, sa motivation n'en était que démultipliée. Pas pour faire genre "regardez c'moi le plus fort" mais parce qu'en réalité, il avait développé un fort instinct de protection envers eux. Le plus drôle dans tout ça, c'est qu'aucun de ceux qu'il voulait protéger n'étaient faibles. Tous possédaient une personnalité à fendre un mur et des capacités martiales à la hauteur. Ce qui le rendait d'autant plus fier à dire vrai.

    - C'est cool ça et j'ai assez hâte. J'suppose qu'ils s'adaptent à la situation de toute façon. J'me suis toujours demandé s'il était bien utile d'avoir autant de division différente à vrai dire. M'enfin, ils sont en place depuis des centaines et des centaines d'années, c'est que ça fonctionne nan ?

Il appréciait ces moments. Mais il savait aussi que le rendez-vous avec son amie touchait à sa fin. Pas par obligation seulement il était chez elle, dans son environnement, et qu'il n'était venu que pour l'informer de sa nouvelle affectation. Il allait devoir rejoindre sa nouvelle division désormais. Il poussa un bref soupir.

    - J'pense que j'vais pas tarder à bouger. Voir un peu ce que ça donne là-bas. J'vais chopper la meilleure piaule aussi. T'as des recommandations à part le fait de ne pas me ridiculiser ? T'as l'expérience maintenant. Tu penses que j'dois faire quoi ? J'suis siège, ça veut dire qu'ils attendent un truc précis ?

Il se grattait la tête. Après la réponse de la jeune femme, il partirait très certainement. Elle le savait.

_________________
Alors, kissékiyé à la 11e ? Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Dim 18 Sep 2022 - 15:26 - Alors, kissékiyé à la 11e ?

Notre entrevue touchait à sa fin. Là où autrefois j'aurais su m'en réjouir ici mon sentiment était partagé. Quelque part, entre mes nouvelles affectations rendant le planning encore plus chargé qu'il ne l'était déjà et le fait que désormais nous ne pourrions nous retrouver chaque jour sur les bancs de l'Académie, je ressentais presque de la peine. Mes instants de répit se font toujours plus rare. Il avait su une fois n'est pas coutume, apporter de l'inattendu pour combattre la morosité de mon quotidien.

Mais de l'autre je reste consciente qu'il venait avant tout dans le but de me partager cette nouvelle remarquable. En effet sortir de sa promotion avec une siège à la clé, tout le monde n'en avait pas la chance. Cela confirme une partie des notes que j'avais pu prendre lors de notre première rencontre. Ce grand singe avait du potentiel. Il ne manquera pas de me surprendre dans le futur.

- Je reconnais bien volontiers que tu seras d'une aide bienvenue au sein de ta Division. Et un partenaire de poids en mission extérieure. J'ai vu l'animal à l'œuvre un paquet de fois, je donne pas cher à celui qui croisera ta route pour te chercher des poux. Essaye juste de rester en vie, s'il te plait.

Je n'exprime pas ce vœu par politesse ou pour le materner. Il le sait, ce n'est pas mon style bien au contraire. Mais les choses sont différentes maintenant. Nous pouvons tout à fait risquer notre vie à la moindre sortie. Les autres mondes sont moins tendres qu'ici, enfin, c'est ce que l'on raconte. Et je ne veut pas perdre si facilement aux mains du destin l'une des seules véritables personnes qui a su s'inviter dans mon existence en dehors du cercle des nobles.

Je n'aurais même pas formulé cela pour un compagnon de ma propre Division. Il est encore trop tôt, mais qui sait, j'allais peut-être réussir à m'entourer cette fois. Shinjiro lui, possède son propre cercle social, je tiens donc à lui rappeler que j'en fais partie. Et que je ne tiens pas à le perdre.

- Je pense pas que tu auras autant de mal que moi, tu as un certain talent pour attirer l'attention. Essaye juste de respecter l'autorité, un minium. J'aimerais pas devoir t'apporter du pain sec en prison. Parce que cette fois si tu fais de la merde, c'est notamment moi qui aura le devoir de te garder en taule. Non pas que l'idée m'enchante, même si la situation serait assez drôle. Enfin, je t'en prie tu peux disposer. Tu connais la sortie. Et merci d'être venu, ta face de macaque m'avait manqué tu sais.

Mon cœur se serra sur ces derniers mots, puisqu'il est très rare que j'exprime sincèrement le fond de ma pensée. Je sais aussi qu'il ne l'aurait pas compris avec des tournures de phrases trop sophistiquées, alors je déroge à mes principes pour l'occasion. Je me lève lentement, lui fais une révérence courtoise pour maintenir le peu de protocole qui reste entre nous, et l'invite d'un geste du bras à reprendre sa route. Un sourire en demie teinte sur le visage, et l'esprit qui se met déjà à anticiper le reste de ma journée avec une certaine appréhension.

_________________
Alors, kissékiyé à la 11e ? Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum