Before Tomorrow Comes :: Chroniques & Intrigues :: Chroniques


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Sam 10 Sep 2022 - 14:04 - Saluuuuut, poupée !

Bon, ça ne s’annonçait finalement pas si mal que ça. Quelques rencontres sympas, dont deux qui se démarquaient clairement dans le lot et qui portaient les noms de Mizuki et de Kenshirô, et quelques filles plutôt agréable à regarder. Pour les autres, même s’il n’avait que survolé les visages, il devait admettre qu’il n’y avait pas grand monde qui avait attiré son attention. Ni en bien, ni en mal. A part peut-être une silhouette qu’il avait aperçu au départ mais qui, il ne savait pas comment, était parvenu à se cacher parmi les autres sans qu’il ne la retrouve. Un don rare, de ce qu’il savait, et qui forcément intriguait le colosse.

Il n’avait que partiellement vu la personne mais savait qu’il s’agissait d’une fille. Ainsi, profitant d’un moment de répit octroyé par leurs professeurs – comme une sorte de récréation apparemment, pour se détendre un peu – il cherchait celle qui s’était éclipsée de la sorte. Sa haute carcasse dans ce genre de situation était plutôt pratique. D’une, parce qu’il avait une vue impayable sur les autres, de deux parce qu’à son approche, les élèves s’écartaient automatiquement de lui. S’il n’avait pas attiré l’attention encore, sa carrure en faisait naturellement quelqu’un de facile à repérer. Et de facile à éviter aussi.

Il allait baisser les bras – faut dire que la patience n’était clairement pas son point fort – lorsqu’il l’aperçut un peu à l’écart des autres. Ce qu’elle faisait, il n’en avait aucune idée. De même qu’il ne savait pas s’il allait la déranger. Mais l’envie de faire sa connaissance étant trop forte, et n’étant clairement pas habitué à ce qu’on le repousse, il se rendit près d’elle avec toute l’assurance dont il était capable, balançant un magnifique...

    - Heeeeyy ! Salut ma grande. Moi, c’est Shinjiro. Kiryû Shinjiro. Alors comme ça on est dans la même classe, hein ? Si t’as besoin d’aide, ou j’sais pas trop quoi, hésite pas à faire signe. J’t’aiderai avec plaisir.

Il était comme ça, notre grand Argenté. La main sur le coeur. C’était toujours mieux que d’avoir son poing dans la tronche à dire vrai. En réalité, si l’approche était un peu balourde, on ne percevait pour le moment aucune méchanceté émaner de lui. Juste une assurance sans réserve et très certainement une grande gueule qui aimait s’imposer. Il semblait jouer avec ses bras, comme pour montrer ses muscles. Comme pour donner de la force au fait qu’il pouvait l’aider.

    - On dirait pas comme ça, mais j’suis pas d’ici de base moi. Et toi ?

Était-ce un réel intérêt ou simplement une option pour déclencher une conversation ?

_________________
Saluuuuut, poupée !  Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Dim 11 Sep 2022 - 10:27 - Saluuuuut, poupée !

Une entrée en matière compliquée, voilà comment je résume le début de mes études au sein de l'Académie Shin'ō. Certes cela aurait pu être bien pire, je m'étais préparée en amont mais vous savez ce qu'on dit de la théorie. Et puis tout peut sembler insurmontable lorsqu'on est fille unique, noble, et que la majeure partie de nos activités consiste à rester enfermée dans la maison par peur sans doute de s'entourer d'individus peu recommandables. Alors forcément quand viens le moment de sortir pour découvrir le monde on prend une grande bouffée d'air frais et on serre les dents. On se tient droite, on baisse les yeux, on reste polie, on ne bavarde pas et surtout on ne fait pas la maligne.

Cette methode, elle fonctionne dans une situation du quotidien, j'ai pris mes aises avec tout ce protocole pompeux. Mais une fois arrivée devant ce batiment imposant qui grouille litéralement de vievotre air vient à manquer, c'est la panique qui s'installe. Dès le premier jour je regrettais déjà le silence de notre jardin. Ici tout n'est que cacophonie et cris primaires, à croire qu'ils n'ont jamais eu d'éducation ou qu'ils se croient en plein festival. Heureusementje pouvais compter sur les cours et regagner un peu de mon audition. Le programme est très bien pensé.

Passons la phase d'introduction au système, les règles, la réunion avec l'ensemble des professeurs et la visite. D'abord on vous assigne à une classe, il faut dès lors apprendre à mémoriser les visages et les noms associés si on veut faire bonne impression. C'est important, surtout pour y faire le tri. Puis vous avez les cours, bien segmentés au fil de la journée et de la semaine. Enfin, entre chaque session mais surtout à midi il nous est possible de souffler un peu. Ou plutôt de compenser ce précieux silence par la formation de nombreux groupes aléatoirement composés histoire de se raconter nos incroyables expériences vécues sur l'ensemble de la journée. Passionnant.

Pour ma part dans les premiers temps je me suis focalisée sur le dressage d'une liste de mes camarades que j'observe pendant ces periodes de creux. Ca m'aide à hiérarchiser en fonction de leur personnalité, de leur base d'intellect ou de la probabilité qu'ils puissent éveiller ma curiosité au point que je daigne leur adresser la parole. Mais parfois les choses ne se passent pas comme on l'espère, et j'allais en faire l'expérience.

Aujourd'hui je compile dans ce même carnet mes impressions de la semaine, et note mon ressenti sur une base de dix que j'applique aussi pour mes camarades. Inutile d'être discrète, personne ne s'est encore intéressé à la petite chose planquée contre un mur au fond du grand hall. Se noyer dans la foule ça marche assez bien, enfin en général. C'est alors que je sens une ombre immense obscursir le soleil. Je m'apprête à relever la tête pour essayer de comprendre quand on se met à hurler dans ma direction. Je manque de peu de briser mon crayon tant le sursaut me crispe, et lorsque je lève les yeux je encontre un torse nu, très musculeux, mais nu. Je remonte encore pour découvrir le visage de l'un des membres de ma promotion. Son nom vibre encore dans mon crâne. Kiryû Shinjiro.

- Justement, je cherche encore à comprendre ce que vous... Tu fais ici, Kiryû Shinjiro. Soit tu as eu une croissance extraordinaire, soit tu dois avoir l'âge d'être shinigami. Mais d'où que tu viennes, on peut difficilement te louper.

Le voilà qu'il se met à rouler des mécaniques pour appuyer ses propos, comme le ferait un singe qui essaye d'impressionner ses congénères en gagnant leur faveurs. Peu importe leur nature, d'ailleurs. A la vision de ce spectacle dégradant un frisson me parcoure l'échine. C'en est malaisant, même s'il semble sincère et volontaire. Je pensais ne pas être douée pour le relationnel mais visiblement, je n'était pas la seule dans ce cas. J'essaye malgré tout de me rappeler les enseignements de Mère. Il faut quand même que j'essaye de me faire des amis, l'école est aussi là pour ça non ? On prendra ce qu'on pourra pour l'instant.

- Mais pardon je manque à mon devoir, je suis Daestra de la maison Chibiko. Je ne sais pas encore si je pourrais t'aider, ou inversement, il est trop tôt pour le dire mais je note l'intention. Tu as l'air très... fort, et content de le montrer. Un peu trop, dirons certains. Tu as d'autres qualités ? J'espère, sinon ce serait un peu triste.

Le principal c'est d'essayer. Mes mots sont encore très maladroits, il faudrait que j'apprenne à filtrer mes idées pour ne pas exposer le fond de ma pensée aux autres. Plus facile à dire qu'à faire, quand vous n'avez pas l'habitude de vous exprimer face à des étrangers de basse naissance.

_________________
Saluuuuut, poupée !  Daesign


Dernière édition par Chibiko Daestra le Lun 12 Sep 2022 - 10:17, édité 1 fois
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Dim 11 Sep 2022 - 13:33 - Saluuuuut, poupée !

Il se mit à rire alors que les premiers mots lui arrivaient en pleine poire. Vrai qu'il ne passait pas inaperçu avec sa taille et sa grande gueule. Pour autant, il était difficile de voir en lui autre chose qu'un apprenti. La notion d'âge était une chose très personnelle au sein de la Soul Society et le colosse avait rapidement compris que se baser sur l'apparence n'était pas toujours un indicateur fiable. Sauf peut-être pour les Nobles, cette caste qui se croyait à part alors qu'ils n'étaient finalement pas mieux que les autres. L'incident d'il y a deux jours était encore vivace dans l'esprit de l'Argenté.

A sa façon de se présenter, la dénommée Daestra était clairement une des leurs. Mais Shinjiro ne put s'empêcher de penser qu'elle avait ce petit quelque chose en plus. Sans savoir quoi exactement. "La maison Chibiko". Bah cool pour toi ma grande si t'as une maison hein. Voilà exactement ce qu'il pensait à cet instant. Il ne se crispa pas pour autant alors qu'il prenait les remarques de la demoiselle en pleine tronche. Elle disait les choses telles qu'elle les pensait. Et ça, il adorait.

    - J'vais être franc, Daestra. La force, c'est clairement mon atout principal. Pour le reste, j'essaie de faire au mieux mais pour quelqu'un comme moi, qui déboule tout droit du Rukongai, c'est déjà quelque chose d'important de pouvoir se reposer sur ça. Surtout dans les districts où j'ai bourlingué. Mais t'inquiète, j'en ai quand même là-dedans et j'compte pas rester sur les bancs de l'école toute ma vie. J'ai des rêves moi !

Il notait que potentiellement, elle pourrait aussi l'aider. Shinjiro était quelqu'un avec ces projets et il ne se fermerait pas aux autres sous prétexte qu'il était trop fier. Si on pouvait lui donner les outils pour progresser, alors il serait ouvert à ça. Il cessa de jouer avec ses muscles, s'intéressant un peu plus au p'tit brin de fille qu'il avait devant lui.

    - J'vais t'dire un truc. De base, j'aime pas trop les gens comme toi, tu vois. Vous êtes dans votre monde. Vous vous voyez meilleurs que les autres. C'est chiant. Ca gave. Et ça donne envie de vous coller des trempes. L'autre blaireau, là-bas, il m'a déjà fait le coup de la supériorité tu vois.

Il désignait le fameux élève qui, voyant que Shinjiro le désignait de l'index, baissa les yeux et fila se planquer. Faut dire que la leçon avait été pénible à digérer pour lui et que l'Argenté ne s'était pas montré très tendre face aux insultes de ce dernier. Désormais il évitait le colosse. Pour son bien.

    - Mais toi, j'sais pas. J't'aime bien déjà. Peut-être que j'me plante hein mais j'le sens. Appelle ça l'instinct. J'suis sur que toi et moi, on va être comme ça ma grande. Les deux doigts d'la main. 'Fin j'trouve l'expression débile... On a plus que deux doigts. Les yeux, ça va part deux. Les couilles aussi. Mais pas les doigts quoi !

Il se mit à rire de sa propre réflexion. Oui, il ne donnait pas l'impression d'être le petit génie de la classe. Pour autant, croire qu'il soit simplement idiot aurait été se tromper lourdement. Il compensait simplement son manque d'éducation et de logique par un instinct hyper développé. Comme un animal sauvage.

    - Et toi, c'quoi tes qualités du coup ?

_________________
Saluuuuut, poupée !  Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Lun 12 Sep 2022 - 10:15 - Saluuuuut, poupée !

Originaire du Rukongaï, voilà qui expliquait peut-être un certain comportement primitif et ce besoin viscéral de s'exprimer en beuglant par dessus la masse. Un peu comme chez certaines espèces de primates sur Terre la meilleure façon de se considérer comme un élément majeur de sa communauté consiste en un panel relativement vaste de manifestations visant à s'affirmer. Exposer ses muscles, soumettre les autres en les dominant physiquement comme psychologiquement, faire des parades, crier plus fort que tous les autres mâles. Je dois avoir en face de moi un spécimen qui ne s'est jamais exprimé autrement que par ces artifices, il incarne donc la figure dite Alpha. Son instinct, comme il le dit, le pousse par conséquent vers la conquête de futures femelles pour se reproduire et renforcer son lignage. La prudence est de mise.

- Tu vois...Hm, Shinjiro, il faut parfois admettre que des gens peuvent être supérieurs à soi. Ce n'est que comme cela qu'on progresse, en établissant une hiérarchie pour repousser ses limites. Par exemple, je sais que je n'ai clairement pas le niveau d'un Lieutenant ou d'un Capitaine de Division. En revanche je peux affirmer que je suis bien plus talentueuse que la majorité des élèves de cette Académie. C'est comme ça. Tout le monde n'arrive pas ici avec le même bagage.

Je tente de progresser à tâtons vers un mode de communication plus rationnel et expérimental. J'essaye de voir si ce colosse est en apte à mesurer le fait que dans un environnement plus civilisé les règles qu'il a pu connaître ne s'appliquent pas obligatoirement, qu'il existe des nuances subtiles sur l'échelle des valeurs. Il prétend se reposer essentiellement sur sa force brute, difficile de le nier alors qu'il manque de peu frotter ses imposants muscles pectoraux contre mon nez. Etant acculée contre le mur du grand hall je ne peux hélas que subir la chose, et plonger mon regard sur les notes qui continuent innocemment de garnir la feuille de mon carnet.

Fixer un primate droit dans les yeux, c'est un signe évident de défi. Ou une approbation pour des avances insistantes. J'évite de l'encourager dans ces deux voies et tente à mon tour de revendiquer mon pédigré en prenant bien soin de ne pas partir dans la comparaison maladroite.

- Les qualités, c'est assez vaste. Au niveau martial je peux compter sur ma vivacité, mon adresse, ma dextérité et quelques notions solides en Kidō notamment. Mais j'ai encore beaucoup de lacunes à combler, sinon je ne perdrais pas mon temps ici. Naturellement.

Je prie pour que l'évocation de mes prédispositions naturelles ne se heurte pas à son égo visiblement encore trop à l'étroit dans son corps de géant musculeux. Il n'a pas l'air mauvais dans le fond, il cherche peut-être simplement sa place ici tout comme moi. Disons juste que le chemin pour y arriver sera autrement plus escarpé le concernant. Cela ne doit pas être une mince affaire, on raconte que la vie là d'où il vient ne repose que sur de très fragiles fondations. Que c'est la loi du plus fort, que l'ordre ne règne que pour contrebalancer avec l'extrême violence qui rythme le quotidien de ses habitants.

- Mais parle moi plutôt de ce fameux Rukongaï. Avez-vous des infrastructures adéquates ? L'eau courante, l'électricité, des commodités publiques ou privées ? Je me demande si tout ce qu'on raconte sur cet endroit est vrai...

La curiosité se veut sincère. Pour appuyer mes propos je m'arme de mon plus beau sourire de façade. Ici il convient avant tout de faire bonne figure, comme lors des cérémonies officielles. Le port du masque est obligatoire.

_________________
Saluuuuut, poupée !  Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Lun 12 Sep 2022 - 14:43 - Saluuuuut, poupée !

Une notion à laquelle il était totalement étranger. Que certains puissent être meilleurs dans telle ou telle domaine, il ne le niait pas. Pour autant dire qu'ils lui étaient supérieurs ? Jamais. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'il les rattrape et il le savait. Il en était absolument convaincu. Sa confiance en lui était telle qu'il ne pouvait envisager un seul instant d'être considéré comme inférieur aux autres.

Ce qu'il constatait par contre, c'est que la gamine avait elle aussi un sacré orgueil. Entre se savoir meilleure que les autres et le dire aussi ouvertement, sans même s'inquiéter qu'on puisse la regarder de travers, il y avait un monde. Son assurance était telle que le colosse poussa un petit sifflement d'admiration. Il appréciait ceux et celles qui s'assumaient totalement. Et visiblement, elle avait foi en ses propres forces.

    - Alors autant j'suis pas d'accord avec tout ce que t'as balancé, autant j'dois dire que tu m'impressionnes. T'en imposes franchement, j'adore.

Il avait essayé de maintenir le contact visuel, persuadé qu'il lui plaisait. Mais elle y échappait admirablement. Il eut un sourire, se disant que de toute façon, elle était forcément tombée sous son charme. Comment pouvait-on lui résister de toute façon ?

    - En gros tu m'dis que t'es quand même en avance sur les autres quoi. Comme moi !

Il tapa dans ses mains. Pourquoi ? Franchement aucune idée. Par contre il pensait réellement être supérieur aux autres dans bien des domaines. Il le prouverait sous peu. Mais ce qui l'amusait réellement, c'était de voir la méconnaissance de la jeune prodige concernant le Rukongai. Un autre qu'elle aurait sans doute mangé une mandale juste pour lui faire comprendre que le Rukongai, c'était pas le zoo non plus. Mais pour le coup, il préférait faire preuve de patience. Après tout, n'avait-elle pas dit juste à l'instant qu'elle était ici pour combler ses lacunes ? Pour une fois que le colosse était le "sachant", il n'allait pas se priver.

    - J'sais pas trop ce qu'on dit sur le Rukongai mais sinon ouais ! Y'a l'eau. Enfin, ça dépend où j'dois l'avouer. Parfois faut galoper un moment pour en chopper selon le district. Mais ouais, y'a tout ce que tu as ici quoi. Ou presque. Le plus dur, c'est quand même d'avoir d'la bouffe tu vois. C'est assez rare et faut s'démerder pour réussir à en chopper. Pour les commodités... C'est les chiottes c'est ça ? Bah tu fais où tu peux hein.

Il se marrait, l'observant un peu pour voir sa réaction. Il exagérait à peine en réalité. Tout dépendait du district. Plus on se rapprochait du Seireitei, plus il était facile d'avoir ce qu'on voulait, un certain confort également. Mais lui, il avait vécu dans les pires endroits. Et pour être franc, cela avait été un enfer.

    - J'suis curieux n'empêche. On t'a dit quoi sur le Rukongai ? Tu sais, faut pas croire qu'on est plus con que les autres hein. Tu vois, on a tendance à vachement nous sous estimer mais pour ceux d'ente nous qui arrivent jusqu'ici, c'est déjà une sacrée chance. Et ça prouve qu'on est débrouillard. Tu vois, j'suis peut être pas le plus intelligent de cette classe. Mais j'pense clairement être l'un des plus débrouillard. Et j'ai envie, vraiment envie, de réussir. Sans doute plus qu'eux.

Pour la première fois de la discussion, la carapace du colosse se fissurait, laissant entrevoir une personne avec des objectifs réels et une envie de sortir de son quotidien.

_________________
Saluuuuut, poupée !  Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Mar 13 Sep 2022 - 19:28 - Saluuuuut, poupée !

Fascinant. Alors une partie de ce qu'on racontait au sujet du Rukongaï est bien fondé. Après tout, si c'est un indigène lui-même qui le dit, il serait stupide d'en douter. Certes j'avais par habitude eu tendance à croire que le monde de la noblesse aimait romancer la vie au delà de nos murs protecteurs et de nos jardin soigneusement entretenus cependant, il existe toujours une part de vérité dans ce que l'on raconte. Il n'est pas farfelu de s'imaginer des hordes de criminels ou de mendiants quand on sait jusqu'où s'étendent ces districts peu recommandables.

Le simple fait de me représenter ce titan à demi nu vagabondant au milieu de ruelles couvertes de détritus me fit ressentir un semblant de mélancolie passagère. Il venait de souligner avec justesse un point important : lui aussi, comme n'importe quel autre élève dans cet établissement, pouvait prétendre à la réussite. Les livres d'histoire le démontrent très bien d'ailleurs, puisque tous les Capitaines du Gotei ne sont pas tous issus de la haute noblesse. Quand on y pense, il est tout à fait envisageable que dans un futur prochain son nom rejoigne la liste. Il en a visiblement l'ambition.

Je commençais à me perdre dans mes songes, le regard baissé sur les pages ouvertes du carnet, quand soudainement ses questions me revinrent en tête.

- Oh tu sais, on raconte toutes sortes de choses. Cela peut aller du simple témoignage à la légende urbaine, j'ai tôt vite appris à ne pas prendre tout cela pour des vérités. La meilleure façon de le savoir reste encore de s'y rendre en personne. Même si je doute que Mère m'y autorise. Je n'ai jamais véritablement quitté les collines du Sereitei.

J'affichais une moue de dépit. J'aspire en effet à parcourir les mondes, et je compte bien rejoindre une Division qui me donnerait cette opportunité. Mais dans l'attente de ce moment je devrais tout d'abord faire mes preuves ici, faire honneur à mon lignage mais aussi aux enseignements que j'ai pu recevoir les années précédant mon admission à l'Académie. Le devoir d'une héritière de mon rang est un fardeau que l'on apprend à porter avec le sourire. C'est quelque part une chance. Tous ne sont pas nés dans ce confort.

J'en avise du regard le colosse toujours à me toiser un sourire malaisant sur son visage. La bête doit y voir son opportunité, j'en reviens à mes hypothèses de départ. Ses compliments ne sont pas une politesse d'usage, ces individus ont tendance à s'exprimer par instinct. Avec leur cœur, ou autre chose de plus bouillonnant à nos âges. Je ne suis pas dupe.

- Nous n'avons pour ainsi dire rien en commun, à part le fait de vouloir réussir et d'être ici dans ce but. Mais j'apprécie tes louanges. J'aimerais pouvoir en dire autant sur toi, Kiryu Shinjiro, mais je pense qu'il faudra encore attendre un peu avant que je me fasse une idée plus précise sur la chose.

Je ne veux pas remettre en question sa légitimité ni ses qualités toutefois mon analyse est sans appel. On ne peut décemment pas dresser le portrait de quelqu'un ni le considérer comme un génie avec des discussions hasardeuses provoquées dans le grand hall entre deux cours, cela ne fait absolument aucun sens.

Ceci dit il n'a pas totalement tort. Je soutiens son regard en approuvant machinalement ma propre réflexion d'un hochement de tête.

- Mais rassure toi, je ne te sous estime pas le moins du monde. Si tu es ici, c'est que tu as du potentiel. La suite dira si ce potentiel peut être exploité ou non. Je me doute que de la d'où tu viens ce genre d'opportunité ne se présente pas souvent. Vous semblez manquer de beaucoup de choses. La nourriture par exemple, tu parlais d'une forme de famine globale. As-tu eu l'occasion en arrivant ici de découvrir de nouvelles choses ? Sinon, le souhaiterais-tu ?

L'occasion parfaite de faire bonne impression auprès du bas peuple. Et auprès de mes camarades sans doute, qui verraient sûrement en moi une humaniste prête à aider son prochain. Alors qu'au fond tout ce que je veux, c'est de ne plus être seule. Si cela doit passer par le fait de s'attirer les faveurs des plus démunis et bien, je n'ai pas grand chose à y perdre.


_________________
Saluuuuut, poupée !  Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Mer 14 Sep 2022 - 13:27 - Saluuuuut, poupée !

Il devait admettre être sur le cul. Il savait que les élites ne se déplaçaient pas réellement dans les fins fonds du Rukongai mais il avait toujours pensé que certains partaient quand même en excursion dans les premiers districts. Moins pauvres, moins dangereux. Mais elle n'avait jamais quitté ces lieux. Ils vivaient vraiment dans un monde différent du sien. Et en un sens, il prenait ça comme une bénédiction. Si ces nobles ne s'instruisaient que dans des bouquins, comment pouvaient-ils réellement savoir comme se passait la vie si proche de ces fameuses résidences ? Une telle absurdité l'ulcérait.

Un bon point toutefois pour elle qui souhaitait visiblement palier à ce manque d'information en allant sur place. Preuve de courage et de force, mais aussi preuve d'une curiosité développée. Shinjiro appréciait ça. Quant au fait qu'elle s'abstienne de lui faire des compliments, le géant s'en moquait éperdument. Comme toute chose, il savait qu'il devait le gagner par la force, par des preuves. Il n'était pas là pour s'entendre dire qu'il était le meilleur.

    - T'inquiète la Crevette, t'as rien à m'dire. J'suis pas là pour qu'on m'brosse dans le sens du poil. La reconnaissance, j'irai la chercher moi-même. C'est ça, la vie. Faut faire ses preuves, tout le temps. C'est normal.

D'ailleurs cela collait aussi avec les ambitions qui étaient les siennes. Devoir s'imposer, ça arriverait. Mais pas tout de suite.

    - Comme tu l'as dit, on est pas des masses à arriver jusqu'ici. Niveau bouffe, plus tu t'éloignes d'ici, plus tu en chies. C'est sans doute ça le plus compliqué pour nous. Et non, j'ai pas encore eu l'temps de vraiment découvrir chaque trésor de ce nouvel endroit. J'comptais voir ça ouais... Mais si tu m'proposes, alors avec plaisir. Moins risqué de faire une boulette, je suppose.

Faut dire que le colosse avait toujours eu l'habitude de prendre ce qu'il désirait. Ici, il devait se modérer. Une noble, aussi chiante soit-elle, pourrait sans doute lui donner les codes d'un monde qu'il ne comprenait pas. Et puis qui sait ? Lui aussi deviendrait sans doute noble un jour. Autant savoir comment ça marchait pour pouvoir plus tard, modifier les mentalités trop anciennes sur ça.

Tout le monde a besoin d'un Shinjiro dans sa vie.

    -N'empêche, j'me pose la question. La plupart m'évite, même si j'les approche comme j'ai fais avec toi. Et toi, tu proposes même de m'aider. J'suis pas habitué. J'dois m'attendre à voir une couille dans l'potage ? Nan parce que, de toi à moi, si y'a un truc que j'déteste c'est qu'on se foute de ma gueule.


_________________
Saluuuuut, poupée !  Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Mer 14 Sep 2022 - 17:54 - Saluuuuut, poupée !

"La Crevette". Sur le moment mon cœur balance entre le fait de lui en coller une en plein visage ou simplement laisser passer dans l'espoir qu'il s'agisse d'une tournure de langage comme une autre dans son patois primitif. Je fronce les sourcils et l'observe de bas en haut quelques secondes, avant de choisir. De toute évidence je n'ai ni l'allonge nécessaire ni une force de frappe suffisante pour utiliser l'option première. Je me ravise rapidement, me contente de le dévisager en silence.

Il dit vouloir faire ses preuves et ne pas chercher les compliments. Soit, en me comparant à un crustacé je n'allais de toute façon pas lui faire cet honneur. Ou alors il s'agit d'un nom de code, une marque d'affection. Peut-être qu'il aimerait m'effeuiller comme on le fait avec la carapace d'une crevette avant de goulument me....

Une image totalement inappropriée, voire indécente, s'impose dans mon esprit. Je baisse la tête et la secoue vigoureusement pour tenter de l'en extraire au plus vite. Et surtout je prie très fort pour que cela ne soit en rien une juste interprétation de ce sobriquet. J'essaye de rattraper le fil de la discussion, lorsqu'il fait un lien très étrange entre des parties génitales et un bouillon dans lequel on met plutôt des légumineuses. Mon cœur manque de lâcher. Est-ce vraiment comme cela qu'il compte fonder les bases de notre relation ? C'est terrifiant.

- Alors je... Euh... Je ne crois pas qu'au Gotei nous utilisions cet "accompagnement" ma foi exotique dans nos potages mais après tout, qui suis-je pour juger de vos coutumes ! Ici nous faisons plutôt connaissance autour d'un thé, comme le veut la tradition.

J'avais bien saisi le reste de ses inquiétudes, et je dois avouer que dans un sens nous partagions déjà quelques points communs. Nos origines sont on ne peut plus opposées, tout comme a pu l'être notre éducation ou notre approche dans le domaine social. Cependant nous étions actuellement tous les deux dans l'expectative. Se remettre en question face aux difficultés de trouver une réponse positive de la part d'autrui par exemple, je pouvais le comprendre car j'en souffrais aussi terriblement.

Je dois reconnaître qu'il sort un peu du lot. Qu'il s'agisse de son apparence, de sa désinvolture, de son égo démesuré ou encore de son intellect répondant essentiellement à des instincts primaires, l'ensemble constitue un cocktail explosif pouvant en rebuter plus d'un. Malheureusement dans mon cas la fuite n'a jamais été une option. Je me retrouve coincée entre deux murs.

- Tout cela est très nouveau pour toi Shinjiro, j'imagine qu'il te faudra un certain temps avant d'en décrypter les codes. La peur est une réponse naturelle face à un prim... Un individu dans ton genre, aussi grand et bruyant. Tu devrais justement essayer une approche plus adéquate, un échange de bons procédés. Puisque tu ne semble rien savoir sur cet endroit, pourquoi ne pas tout simplement leur proposer de te le faire découvrir à l'occasion ?

Des conseils que je peux aussi bien m'appliquer à suivre. Quelque chose au fond de moi me disait que cette discussion ne serait pas la dernière, et que dans la mesure où je n'avais pas pu m'en extraire comme les autres je devrais composer avec Dieu seul sait combien d'années. Qu'est-ce que mes autres camarades allait penser de moi ?

_________________
Saluuuuut, poupée !  Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Jeu 15 Sep 2022 - 15:06 - Saluuuuut, poupée !

Shinjiro haussait simplement un sourcil, surprit, alors que la jeune femme secouait vigoureusement la tête. Pour quelles raisons ? Il n'en savait rien. Faut dire que les rapports humains se limitaient souvent chez lui à "bonjour, file moi ton casse-croûte" et "dégage p'tite merde ou j'te cogne". Une discussion tranquille, c'était assez rare. Et réservée surtout à ceux qu'il appréciait. Sauf qu'il ne la connaissait pas encore pour réellement dire que c'était le cas. Et son statut de noble mettait d'emblée un frein à tout élan de sympathie de sa part. Après tout, ils étaient vraiment étranges.

Mais alors qu'elle prenait la parole, il crut comprendre une telle réaction. Un large sourire se figea sur son visage et il se mit à rire. Alors comme ça elle avait réellement cru que "une couille dans le potage" était à prendre comme ça, au premier degré. Un instant, très bref, il s'imaginait la scène, avant de se reprendre en faisant une grimace. Par réflexe plus qu'autre chose, il porta sa main droite à son entre jambe pour s'assurer qu'elles étaient toujours en place. Quelle désagréable pensée en vérité. Il reprit donc, plus pour se justifier qu'autre chose.

    - Nan, nan c'pas ce que je voulais dire. Enfin si. Mais non.

Il se frappa le front de la paume de sa main, comprenant qu'il se perdait dans ses pensées. Avant de se reprendre.

    - C'est une expression. Evidemment qu'on va pas bouffer un truc comme ça. Mais c'est un truc qu'on dit quoi. Quand un truc colle pas. Avec le paternel, on a toujours eu comme habitude de balancer des expressions comme ça.

Il souriait. Vrai qu'il était fortiche pour ça, même si parfois il en inventait certaines. Il lui était arrivé aussi d'en modifier certaines au point qu'elles devenaient méconnaissables.

    - C'est comme dire "sors toi les doigts du derche" ou "j'vais niquer ta mère". On l'fait pas vraiment. Enfin certains le font. Mais là, c'est encore une autre histoire.

Alors qu'elle poursuivait elle aussi sur sa lancée, il comprit qu'il était préférable d'adapter son comportement aux autres afin de ne pas trop effrayer les autres. Seulement là, on touchait sans doute à la plus grande faiblesse du colosse. Faire attention à l'avis des autres. Le truc c'est qu'il s'en cognait de tout ça.

    - Ouais j'sais bien que je dois baisser un peu le volume. Seulement c'est pas facile et j'ai pas forcément envie de faire plaisir à tous ces lascars. Mais j'pense que t'as raison. Va m'falloir du temps. T'as parlé d'une coutume. De thé c'est ça. Et si on commençait par là hein ? C'est de l'eau chaude en gros ? Bah go, toi, moi, de l'eau chaude ! On fait connaissance, tu m'apprends comment vivre ici. Et moi, j't'apprends des expressions populaires. Il est pas mal mon deal hein ?

Il se rendait pas compte qu'en faisant cette proposition, il avait joué avec ses sourcils en mode "t'as vu, t'as vu"... Réflexe sans doute.

_________________
Saluuuuut, poupée !  Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Ven 16 Sep 2022 - 1:27 - Saluuuuut, poupée !

Mon visage vira un instant au rouge écarlate lorsqu'il se mit à se toucher le paquet sans la moindre pudeur. Compte tenu de ma taille j'aurais eu du mal à ne pas m'en rendre compte, et ça n'avait pas eu l'air de lui traverser l'esprit non plus. Je peux admettre que les individus de son espèce vivent selon d'autres codes sociaux toutefois, j'ai cru qu'il existait aussi des bases communes de savoir vivre. Apparemment non.

Ceci dit, il mentionna son paternel comme principal responsable. Ce dont je doute, d'après ma rapide analyse faisant suite aux premiers échanges que nous avions eu jusqu'ici le problème est plus global. Son père n'est sans doute qu'un maillon de cette chaîne de la désolation humaine. Si nous devions être amenés à nous côtoyer davantage, bon gré malgré, il y aurait un travail de fond sur son développement personnel au niveau de la communication. Et des images aussi. Je suis clairement novice en la matière de décryptage, cela n'empêche pas qu'il est relativement malvenu de faire certaines superpositions d'éléments. Je n'ai pas envie d'avoir une image de testicules de singe la prochaine fois que l'on m'apportera un potage.

Je tâche malgré tout de faire front et de me ressaisir, puis l'avise de nouveau en tentant d'évacuer de mon esprit l'ensemble de ces visions perturbantes.

- Je pense que le problème vient plus de la nature des images utilisées que du concept même d'en faire des expressions pour signifier quelque chose de bien précis. J'imagine que c'est une question de culture. Je ne vais pas t'en tenir rigueur, c'est aussi ça apprendre à connaître l'autre. Tant que tu ne "tires pas trop sur la corde", pour ainsi dire...

Mon regard repassa machinalement plus bas, comme pour appuyer mon propos. Après un léger raclement de gorge je reporte mon attention sur le carnet toujours ouvert entre mes mains. J'y consigne de nouvelles annotations au sujet de l'énergumène qui me domine toujours de son imposante musculature virile. Si je veux pouvoir m'intégrer sur tous les niveaux, il est nécessaire d'intégrer un maximum de détails sur le profil de chacun. La chose peut être perçue comme malaisante ou inappropriée, je m'en fiche éperdument. Nous ne sommes pas tous capables comme ce Shinjiro de foncer tête baissé dans la foule en hurlant sans se soucier des conséquences. Ma méthode permettra de mieux anticiper nos échanges futurs, si d'aventure il y en a.

Une fois ma tâche accomplie je lui rends un dernier regard accompagné d'un sourire de façade. Je crois qu'il est temps de s'essayer à l'inconnu.

- Les coutumes sont des notions très importantes, surtout ici. Une fois que tu auras pu comprendre ça, tu verras que le contact devrait passer plus facilement. Nous pouvons commencer par là oui.

Je range mon carnet dans une besace accrochée au niveau de ma taille, résolue à l'idée que je ne pourrais visiblement pas couper au rituel du thé en sa présence. Il semble bien trop enthousiaste.

_________________
Saluuuuut, poupée !  Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Ven 16 Sep 2022 - 12:42 - Saluuuuut, poupée !

Il est vrai qu'il ne faisait pas gaffe à son comportement, surtout lorsqu'il s'agissait de bien se tenir en société. Lui, il avait été habitué à faire ce qu'il voulait, quand il le voulait et se fichait du regard des autres. Mais il allait devoir apprendre. Il le savait. Mais la présence de cette jeune fille, Daestra, l'aiderait sans doute. Il se disait qu'un tel contact dans son entourage serait forcément quelque chose de bon pour lui. Pour son avenir.

Par contre il avait quand même du mal à comprendre en quoi les images utilisées étaient dérangeantes. Il fallait juste ne pas s'imaginer des choses après tout. Il y avait là aussi un cas intéressant à analyser à dire vrai. Les différences entre les nobles et les bouseux. Finalement, ceux qui se prenaient le plus la tête, ce n'était certainement pas ceux de basse naissance et la remarque amusait le colosse. Kamui lui avait dit de se méfier. Mais jusque là, il trouvait l'échange vraiment super.

Et s'il était curieux de savoir ce qu'elle écrivait, il n'en montrait rien. Il faut dire qu'il y avait quand même quelque chose de dérangeant à voir une personne écrire alors qu'on lui parlait et la logique - car oui, Shinjiro restait quand même quelqu'un de logique - voulait que cela le concerne. Il voulait savoir. Puis il se fit une réflexion. Simple. Evidente. Elle l'aimait bien. Elle avait même accepté de lui faire découvrir le thé. Il avait ses chances ! Et avant qu'elle ne change d'avis... Il devait fuir !

Se retournant, il fit mine de porter la main à l'oreille. Comme s'il avait entendun une voix l'appeler. Il n'en était rien.

    - Ouais ? J'arrive, arrête de beugler !!!

Reportant son attention sur la jeune femme, il lui adressait un petit sourire.

    - Ah, désolé mais j'dois filer. On se capte rapidement hein. Pour la découverte du thé. Tu verras, ce sera trop bien. Allez, j'me casse dans la masse ! Yoooooooooooo !!!

Et déjà filait-il sans même attendre une réponse.

Il avait gagné après tout. Il avait un rendez-vous.

_________________
Saluuuuut, poupée !  Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Dim 18 Sep 2022 - 15:05 - Saluuuuut, poupée !

Je n'ai clairement pas en face de moi l'individu le plus futé du Rukongai, loin s'en faut. Mais je ne peux m'empêcher de l'imaginer dans plusieurs années une fois que nous serons sorti de l'Académie et que nous devrons rejoindre une des Divisions du Gotei. Je sais déjà pertinemment laquelle lui correspond, c'est généralement là qu'on y met les grosses brutes au quotient intellectuel limité mais dont la force n'est plus à prouver.

Difficile de se faire un avis plus pointu après une discussion aussi étrange, toutefois j'aime à penser qu'il sera un élément qui se démarquera dans les disciplines martiales uniquement. Il me paraissait enclin à combler ses lacunes dans les autres domaines, j'y vois une opportunité. Son enthousiasme débordant et sa fougue apparente peuvent m'être d'un grand secours au milieu de tous ces inconnus. Il est le genre de personnes qu'on préfère avoir de son coté.

Je le vois faire mine d'être appelé ailleurs. Sa silhouette imposante doit lui donner des avantages sur l'écoute de son environnement car je n'ai absolument rien pu discerner au travers du brouhaha ambiant. Toujours est-il qu'il décide subitement de disparaître aussi vite qu'il s'était imposé, non sans me promette une prochaine entrevue.

- Mais attends ! Quand est-ce que....

Trop tard. Je n'avais pas la moindre idée de quand ni où il voulait planifier cela. Je me souviens alors que de toute manière je serais bien forcer de le revoir puisque nous partageons la même classe. Je soupire sans savoir si c'est par dépit ou parce que la vue de son corps colossal me bloquant contre le mur avait généré un certain niveau d'anxiété. Je reporte mon regard vers la foule. Une sonnerie tout à fait identifiable s'élève au dessus de la cacophonie.

Il est grand temps de reprendre du service. Je ressors mon carnet et y apporte de nouvelles annotations concernant ce fameux Shinjiro, puis je me dirige dans le flot de la masse grouillante jusqu'à notre prochaine destination. Encore une journée pleine de surprises.

_________________
Saluuuuut, poupée !  Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum