Before Tomorrow Comes :: Soul Society :: Seireitei :: Centre Administratif & Résidentiel


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Sam 5 Aoû - 12:46 - Hunting in the Reef. [Koga]

Cela faisait bien trop longtemps que je traînais mes guenilles entre les différentes dimensions pour les besoins du haut commandement, à tel point que je n'étais plus réellement incluse dans les manœuvres routinières de ma propre Division ni même assignée aux tâches qui m'incombaient il y a encore quelques mois de cela dans les archives. Au lieu de ça je m'étais vue cantonnée aux missions sous couverture, une forme de disparition orchestrée par ma hiérarchie et qui ne laissa que peu d'indices pour qui le demanderait sur les raisons de mes absences prolongées.

Je ne rechigne pas à la tâche, bien au contraire. Ma place n'est pas dans les rayons poussiéreux d'une salle remplie de missives et autres documents sensibles à essayer tant bien que mal de réorganiser l'ensemble dans un but obscur. J'aspire à devenir et rester un agent de terrain, une lame dans l'ombre, un œil invisible au service de la Soul Society et de ses intérêts. Pour autant il est des choses qui nous affectent toujours et ce malgré le fait d'avoir rompu en connaissance de cause toute attache liée à notre milieu d'origine.

Les affaires internes. Une menace n'est pas obligatoirement étrangère, l'Histoire a su nous le démontrer à de multiples reprises. C'est pourquoi je n'eut aucun mal à concevoir qu'une énième affaire d'envergure se soit installée entre nos murs lorsque l'on m'en informa à la suite de mon dernier rapport sur les activités du Hueco Mundo. J'avais certes déjà pu recueillir l'opinion de Mère sur le sujet pour des raisons évidentes toutefois cette sombre histoire de disparitions de nobles et d'assassinat soit disant perpétré par mon propre Capitaine n'augurait rien de bon.

Il va sans dire que l'affaire n'en est pas à ses débuts, et que mon affectation se résume ici surtout à de la récolte d'informations. Pour que je puisse rattraper mon retard dans un premier temps, et offrir une vision neuve sur la chose ensuite. Compte tenu de mon passif ainsi que de mes origines on me confia le dossier d'un noble sortant un peu du lot. Un membre de la famille Ogasawara, un certain Koga qui selon les notes n'était plus en odeur de sainteté auprès de la branche principale. Je n'aurais donc pas à m'embarrasser avec le protocole cette fois, ce qui après tout ce temps passé en dehors du cocon familial ne pouvait que m'arranger. Le manque de contact humain m'avait en quelque sorte... Rouillé.

Je m'empresse donc de repartir avec le dossier sous le bras sans demander mon reste. Une fois de retour au cœur de mon tendre refuge j'informe le personnel de ma permission prolongée ce qui semble contre toute attente les ravir. Après quoi je m'occupe de faire envoyer une convocation en définissant une date et un endroit appropriés. Soit plus tard dans la journée dans un salon de thé réputé des grandes Familles. Il a beau être question d'une entrevue professionnelle autant le faire dans un cadre agréable et familier.

Un ravalement de façade plus tard, devenue nettement plus présentable qu'à mon précédent retour au Gotei je prends finalement la route en direction du lieu défini quelques heures auparavant. L'âme légère de pouvoir enfin de nouveau savourer les plaisir simples de la noblesse et de retrouver cette ambiance faite de faux semblants et de manigances.

_________________
Hunting in the Reef. [Koga] Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Ogasawara Kōga

Données Spirituelles
Grade: 9e siège de l'Hachibantai
Mar 15 Aoû - 19:46 - Hunting in the Reef. [Koga]

Certaines choses s’étaient mises en mouvement. Oh, à ce titre, l’on pouvait même considérer qu’elles étaient nombreuses, en vérité. Mais en ce qui le concernait tout particulièrement, sa mentalité commençait à évoluer. Ses obsessions se réarrangeaient, se modifiaient, s’imbriquaient de bien des manières différentes. Son comportement en tout cas ne lui convenait plus, ne lui plaisait pas, ne parvenait pas à exprimer qui il était. Ses sentiments le tiraillaient beaucoup trop dans un contraste que son être ne parvenait pas à restituer. D’un côté, il ne souhaitait pas faire parler de lui, préférait rester discret, ne pas faire de vagues pour se faire oublier de son clan jusqu’à ce qu’il puisse mettre en marche sa vengeance. De l’autre… il était le Bakushō no Sōzokunin, ainsi que l’être le plus légitime à diriger sa prestigieuse maison. Deux choses qu’il était trop difficile de faire coïncider…

L’autre souci était que Kōga semblait être devenu, à son propre regard, qu’une simple coquille dont la seule personnalité était de vouloir se venger. D’en vouloir au monde, et de voir en toute chose une manigance dont il serait la cible. Consciemment, l’Ogasawara avait décidé d’apaiser cette tension pour simplement se permettre d’être qui il était réellement, et d’en assumer les conséquences. Que sa tante souhaite encore le punir ou non ne devait plus être une préoccupation. Lorsqu’elle frapperait, il serait prêt. Car il avait décidé qu’il ne serait pas simplement qu’une proie qui attendrait son heure, craintif et méfiant ; mais qu’il redresserait la tête et se comporterait dignement, marcherait la tête haute, et assumerait ce qui devrait arriver dignement.

L’évolution de sa relation avec Akemi l’avait aidé en cela, et il avait trouvé dans leurs discussions et leur compétition amicale autour de jeux de stratégie ancestraux de quoi apaiser son esprit, et l’affûter. Dire que durant tant d’années il avait cru être fort, alors qu’il n’était qu’une petite créature acculée… Aussi, lorsqu’un membre de la Seconde Division le convoqua, il ne se posa pas trop de questions et décida de s’y rendre seul, sans sa gardienne. Il n’ignorait pas qu’elle avait ses propres problèmes avec l’Onmitsukidō. De nouveau, comme avant qu’il ne rejoigne la Huitième Division, il arborait son collier Mala aux cent-huits pierres fines. De quoi assurer qu’il portait dignement son statut. Il arriva en retard, sans s’en soucier, et une fois la table indiquée, jaugea celle qui l’avait fait venir.

    - Est-ce une plaisanterie ? Je ne me serais en aucun cas attendu à être convié par une enfant… peut-être votre mère s’est-elle juste absentée un instant, et vous gardez là notre table pour elle ? Je vous préviens : si vous vous mettez à servir le thé à votre peluche, je quitte l’endroit sur-le-champ...
Quelle meilleure entrée en matière, vraiment ?

_________________
Hunting in the Reef. [Koga] Ogasawara
Marque frontale:
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t533-ogasawara-koga

Ogasawara Kōga

Revenir en haut Aller en bas


Chibiko Daestra

Données Spirituelles
Grade: 4e Siège de la 2e Division
Sam 30 Sep - 17:55 - Hunting in the Reef. [Koga]

- Ma Mère, qui siège en bonne place au sein de la 11eme division, aurait sans doute été la première à vous clouer le visage contre cette table pour un tel manquement aux manières les plus élémentaires. A votre place je commencerais par ne jamais vous fier aux apparences, je serais très bien capable de vous neutraliser en un instant sans avoir à froisser le moindre pli de ma tunique. Reprenons donc les bases, si vous le voulez bien. Chef, apportez-nous du thé. Et des biscuits…. Pour ma peluche…..


Quelle meilleure entrée en matière, vraiment ? Il avait beau être d’apparence plus âgé que moi et plus confiant dans son verbe ou sa stature, il ne demeurait pas moins ici mon sujet d’étude et rien de plus. Un vulgaire informateur de passage dont je me débarrasserais bien assez tôt sans trop de remords. Alors autant mettre les poings sur la table afin de lui ôter toute envie de se poser comme figure dominante dès à présent. Ici et maintenant, c’est moi qui mènerais la danse. Une enfant accompagnée de sa peluche, une gamine qui venait de passer les derniers mois en terrain hostile avec la peur de ne jamais revoir le soleil du Gotei ni le confort de sa paillasse faite de tissus nobles, une crevette qui n’a clairement plus peur de se mesurer à n’importe quel individu usant un peu d’excès de confiance à mon égard.

Mon regard le fusilla de très longues secondes, animé d’une flamme bleue dansante signifiant que Samekoukan jubilait de tout son saoul suite à mon intervention. D’un rapide clignement accompagné par le souffle lourd du mépris j’éteignis aussitôt ce début d’incendie et ce histoire de me concentrer sur l’essentiel de mon entrevue. Il serait dommage que ma première mission intra muros se résulte par l’envoi prémédité mais potentiellement regrettable d’un collègue sur le perron de la Quatrième. Cela viendra peut-être plus tard, qui sait.

Pour l’heure je dois l’utiliser comme stipulé dans la missive officielle, que je range dans le doublet de ma tunique avant de poser le reste du dossier sans ménagement sur la table. Je m’installe enfin, prends une profonde inspiration et sans cette fois lui jeter la plus petite attention me plonge quelques instants dans sa lecture. Puis, tout en m’armant d’une plume minutieusement taillée je m’affaisse légèrement contre le dossier de mon siège et l’observe, inquisitrice.

- Nous allons donc recommencer comme si je n’avais rien entendu. Mon nom est Chibiko Daestra, 4eme siège de la Seconde Division et agent de terrain émérite. Je n’ai de choses à prouver qu’à mes supérieurs, certainement pas à vous. C’est plutôt la situation inverse ici. J’ai besoin de savoir ce qu’un membre de la prestigieuse famille Ogasawara peut m’apporter en terme d’informations sur une affaire de la plus grande importance. Puis-je compter sur vous, ou dois-je attendre votre mère ?

Je lui offre mon plus mauvais sourire, comme pour lui prouver que je suis également capable de riposter à ses pitoyables attaques somme toute anodines mais qui malheureusement pour lui ne sont clairement pas les bienvenues ici. Mon œil se fait plus perçant aussi, alerte. Je guette la plus infime réaction de sa part. J’attends de lui qu’il se soumette autant à l’interrogatoire qu’à ma présence. Une Chibiko ne doit jamais se laisser marcher dessus, peu importe la situation. Il allait vite l’apprendre à ses dépens.

_________________
Hunting in the Reef. [Koga] Daesign
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t285-chibiko-daestra-u-c#88

Chibiko Daestra

Revenir en haut Aller en bas


Ogasawara Kōga

Données Spirituelles
Grade: 9e siège de l'Hachibantai
Dim 15 Oct - 10:22 - Hunting in the Reef. [Koga]

    - Onzième Division… j’imagine que le fruit tombe rarement loin de l’arbre, ce pourquoi elle vous a enseigné à répondre par des menaces sur l’intégrité physique de votre interlocuteur plutôt que de simplement pratiquer le bon sens le plus élémentaire.
Une part de lui était aussi curieuse de savoir s’il faudrait beaucoup la pousser avant qu’elle lui fasse l’étonnante démonstration de son aptitude à le maîtriser sans provoquer le moindre faux pli à son Shihakushō. Kōga soutient donc le regard perçant qui lui est adressé, de fins arcs électriques parcourant ses yeux mordorés. S’ils étaient deux à aimer jouer, après tout…

Problème : l’Ogasawara s’était promis de ne plus aussi facilement chercher les problèmes. C’était mal engagé ! Pourtant, il sentait qu’il pouvait faire cet effort. Qu’il était capable de ne plus juste se laisser aller à cette violence si mal enfouie en lui, à cette colère insondable qu’il ressentait depuis la mort de son père et éviction des affaires du clan par sa tante.

    - Ma très chère mère est morte, malheureusement. Contrairement à la vôtre, siégeant à la Onzième Division. Peut-être aurait-elle dû en ce cas vous suggérer de vous tourner vers le Capitaine de sa Division, un Ogasawara lui aussi, afin que vous puissiez apprendre ce qu’un membre de ma prestigieuse famille puit vous apporter. Enfin, j’imagine que c’est une des nombreuses choses qu’elle a dû omettre de vous transmettre. Regrettable.
    Pour ma part, je n’ai sans doute rien à vous apprendre… rien d’autre qu’une triste perte de temps !
Il n’avait que faire de la prétendue autorité qu’elle souhaitait se donner, ou de la lettre officielle qu’elle avait rangé plus tôt. Il ne s’était jamais aussi, aussi n’avait-il plus qu’à effectuer un demi-tour.

    - Profitez bien de votre thé et vos biscuits. Vous et votre peluche devez avoir tant de choses à vous raconter !
Elle avait aussi, ultimement, l’opportunité de lui prouver à quel point elle l’immobiliserait avec une aisance sans pareil, dans un recours à la violence qui aurait bien du mal à se justifier. Même de dos alors que déjà il s’éloignait, l’on devait pouvoir ressentir son amusement.

J’suis un peu dég’, j’avais un proto de réponse bien mieux tourné mais j’ai perdu ça à cause d’un bug du switcheroo (comment je pouvais savoir qu’il encaisserait pas d’y ajouter un 28e compte moi ?). Faudra se contenter de ça du coup ! XD

Utilisé dans le post : [N0] Nirami [Énergie]
Description:

_________________
Hunting in the Reef. [Koga] Ogasawara
Marque frontale:
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t533-ogasawara-koga

Ogasawara Kōga

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum