Before Tomorrow Comes :: Monde des Vivants :: Tokyo :: Nord de Tokyo


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Ven 28 Juil 2023 - 15:29 - Et un dernier pour toi !

En cas de doute, n'hésitez pas à relire les règles propres aux Intrigues. Seuls les personnages listés dans l'ordre de post ont le droit de poster dans ce sujet. Le Maître du Jeu vous laisse vous débrouiller pour le moment.

Ordre de post



Kiryū Shinjiro
Kichigai Ganryū
Artemio Vittoria



Votre Menos liquidé, il n'est pas compliqué de constater qu'un plus grand chaos encore est causé par de plus puissantes créatures : des Arrancar attaquent la ville. Vous vous dirigez naturellement vers l'un d'entre eux...

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Ven 28 Juil 2023 - 16:25 - Et un dernier pour toi !

Les deux hommes paraissaient bien s'entendre. Et c'était clairement pas une bonne nouvelle sur le papier tant ils paraissaient sur la même longueur d'onde. Le Menos avait été détruit mais le colosse n'avait pu s'empêcher de remarquer plus loin une autre explosion. Par principe, il était important de s'y rendre. Et pas seulement pour défendre la veuve et l'orphelin en réalité.

    - J'te jure mon pote, c'était dans l'coin. J'dis pas que j'ai vu quelque chose hein. Mais j'sais pas, j'le sens bien.

Ils étaient arrivés sur zone. Non loin de la Tour de Tokyo. Enfin, Shinjiro ne connaissait pas réellement le nom des lieux mais s'il avait été calé en "géographie", sans doute est-ce cela qu'il aurait dit. Sa lame dans la main, l'autre en train de faire des gestes à Ganryū, il semblait franchement s'éclater. Sans réellement prendre conscience qu'autour de lui, il y avait des dégâts matériels et sans doute des morts humains. Il ne regardait pas réellement. Car quelque chose avait capté son attention. Ou quelqu'un plutôt. Il se tournait déjà vers l'humain.

    - AAAAHHH !!! J't'avais dit ou j't'avais dit ? J'suis un putain d'voyant. Regarde, si ça c'est pas une source d'emmerde, j'sais pas ce qu'il te faut.

Il désignait la présence d'un jeune homme non loin. Qui puait clairement les emmerdes. De là à dire qu'il était la source de destruction du moment, on n'en était pas loin. Seulement comment s'en assurer ? Il n'était pas le plus versé dans l'art de la détection. Puis le délit de "sale gueule", il connaissait. Après, le mec était quand même là, pas affolé pour un sou, alors qu'autour ça puait la destruction. Soit un des Menos avait tiré ici et maximisé les dégâts, soit c'était lui. Et comme disait son paternel... "Dans le doute, y'a pas d'doutes".

    - J'fais les présentations puis ensuite on s'le cogne, si tu veux. On va jouer à "fracasse l'étranger". Tu verras, c'est un jeu d'enfer ! Si on s'est trompé, pas grave. On s'excuse viteuf et on s'casse !

Un vrai môme. Armé d'une lame titanesque et avec une aura clairement palpable autour de lui. Mais qui paraissait s'amuser comme jamais. Doucement, il plaça sa lame sur son épaule et héla l'inconnu.

    - Euh ! Salut mon pote. Comment ça va bien ? Bon, comme tu peux voir, j'suis un shinigami. Un vrai de vrai. T'inquiète, j'signe des autographes après si tu veux. Mais t'as un peu pigé la suite, j'suppose. J'vais être obligé de te tabasser la tronche, c'est un peu mon rôle tu piges. Mais pour que tu sois pas trop en retrait et qu'toi aussi tu t'amuses, j'ai proposé un jeu à mon pote. Oh, moi j'suis Shinjiro. Et lui c'est "Gland-Ryu". Le Gland Dragon, un truc du genre !

Il se marrait tout seul de sa vanne de merde. Avant de se retourner vers son nouveau pote, lui adressant un clin d'oeil.

    - Avoue, elle était pas mal celle là nan ? Mieux que la face de craie de tout à l'heure hein.




_________________
Et un dernier pour toi ! Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Kyūbū Reijiro

Données Spirituelles
Grade: Knight of Swords
Lun 31 Juil 2023 - 15:59 - Et un dernier pour toi !

— T’as rien vu, mais ton flair t’dis que ça pète dans l’coin ? C’serait pas plutôt les explosions qu’on entend qui te disent ça ? Le colosse à la crinière de feu laisse échapper un rire, il est marrant ce Shinjiro, bien loin des trous de balles de shinigamis qu’il a pu rencontrer avant lui. Tous les deux, y’a comme une connexion, il ne saurait pas expliquer pourquoi, mais y’a un truc. Comme si ce mec était un de ces doubles dans un autre monde, ou une connerie du genre qu’il saurait pas expliquer correctement sans passer pour un gros glandu. — Un vrai voyant ouais ! T’pourrais voir d’trucs l’yeux fermés, j’te jure ! Giah-ah-aha !
Est-ce qu’il s’agissait d’être voyant quand la ville partait en fumée sous leurs yeux ? Les Menos avaient été dégommés bien rapidement et pourtant, le chaos lui, ne s’était pas interrompu après leur disparition. Preuve qu’il y avait bien des petits malins encore dans le coin profitant de la diversion pour massacrer à tour de bras. Enfin, là où il avait raison le Vice-Capitaine de la Onze, c’est qu’il y avait bel et bien un type louche face à eux. Quelqu’un qui, au milieu de tout ce merdier, se posait en patron avec une sérénité insolente. Un foutu mioche observant Tokyo brûler, pépère.

— ROH OUI fracasse l’étranger ! J’joue à un jeu dans l’même genre aussi, j’l’appelle fracasse. C’comme fracasse l’étranger, mais sans l’étranger. T’peux fracasser c’que tu veux ! Giah-ah-ah-ah ! C’est quand même plus marrant quand on s’emmerde pas trop à s’imposer de règle ou de condition, non ? Quoiqu’il en soit, le je proposé par son nouveau pote lui donne bien envie, alors il le laisse entamer les présentations comme il a dit, observant la scène en retrait, amusé. Il éclate de rire quand l’Argenté se permet une vanne sur son nom, de bonne guerre, s’envoyer des fions c’est une passion commune entre copains très intelligents. — Ouais bien joué celle-ci ! T’montes en puissance, j’aime bien mec !
Saluant le gamin de sa main en chair et en os, il lui claque un sourire carnassier, ne cachant pas son envie de lui rentrer dedans pour le fracasser. Contrairement à Shinjiro, lui se foutait pas mal de savoir si le type qu’ils avaient en face d’eux était un innocent ou pas. Il était là, c’était déjà pas pour rien. Puis s’il était là et qu’il ne flippait pas, c’était qu’il avait largement de quoi se défendre. Il faisait donc l’affaire. Mais comme ce n’était pas lui qui fixait les règles du jeu cette fois, il ne fit rien, attendant que les présentations soient terminées.

— Gaffe quand même Shinji’, y’a un truc que j’ai appris d’puis que j’suis c’que j’suis. Les mioches, c’sont les plus salopards ici ! Toujours c’petites merdes qui ont un pouvoir à l’con et qui veulent détruire l’monde parce qu’ils sont colère ! Lui en tout cas ne se ferait pas avoir, l’autre là, il était louche.

_________________
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1268-kyubu-reijiro-knight-

Kyūbū Reijiro

Revenir en haut Aller en bas


Artemio Vittoria

Données Spirituelles
Grade: Cuarta Espada
Mer 2 Aoû 2023 - 14:41 - Et un dernier pour toi !

Après s'être séparé de ses compagnons, Artemio avait pris le chemin de la tour rouge et blanche qu'il pouvait discerner à l'horizon. Aussi affreuse que soit cette construction de métal, sa hauteur lui permettrait d'avoir un point de vue surélevé sur l'ensemble des opérations.
Non seulement étaient-ils tous les trois partis chacun de leur côté, mais les Menos relâchés par Borick s'étaient eux aussi dispersés pour semer le chaos ; cela faisait déjà un certain nombre de points chauds à surveiller - et il s'y connaissait en chaleur.
D'ailleurs, celle causée par son aura exerçait déjà ses méfaits, la poutre sur laquelle il s'était installé et toutes celles assez près commençant déjà à fondre, faisant pleuvoir en contrebas des gouttes d'acier chauffées à blanc. Une pluie mortelle qui ne manquerait pas d'alourdir encore le bilan humain, si qui que ce soit passait en-dessous au mauvais moment.

Alors qu'il réfléchissait à la suite des événements - que détruire en premier ? -, il eut la surprise de constater qu'il n'était pas seul. Enfin, la foule apeurée qui fuyait dans toutes les directions lui tenait déjà compagnie, mais il avait cette fois droit à la visite d'êtres spirituels.
Ses pesquisas n'étaient peut-être pas les plus affutés, mais il n'était pas difficile de repérer un homme en tenue de Shinigami - surtout avec ce gabarit - et son... Humain de compagnie ?
Ainsi sauta-t-il de son perchoir pour se laisser tomber jusqu'au niveau du sol, un Sonido contrôlé l'aidant à ralentir sa descente pour se poser en toute légèreté.

▬ Un Shinigami, déjà ?... Vous n'aurez pas perdu de temps. Guère sensible à l'humour - si on pouvait appeler ça de l'humour - dont faisait preuve le dieu de la mort, il passa son regard de celui-ci à celui qui l'accompagnait. Son expression se fit plus sévère. J'aurais dû me douter que vous étiez de mèche avec ces misérables humains. Des... « Fullbringers », c'est comme ça qu'on les appelle, n'est-ce pas ?

Le mépris avec lequel il avait prononcé ce mot en faisait presque une insulte entre ses lèvres.

▬ Voilà qui explique tout... Je me disais bien qu'ils n'avaient pas pu sortir de leur médiocrité par leurs propres moyens. Il soupira, presque déçu d'avoir eu raison, et se reconcentra sur le colosse. Ça ne vous suffisait pas de nous envoyer vos traîtres et vos parias ? Il fallait que vous veniez piller notre monde ? Que vous vous serviez de ces minables pour nous amadouer ? Ne reculez-vous donc devant rien ? Êtes-vous stupides au point d'ignorer ce qui arrivera si vous continuez ?

La canicule qui se dégageait de lui se fit plus pesante. Autour d'eux, quelques humains ignorant tout de la scène qui était en train de se jouer, invisible à leurs yeux, furent frappés de malaise et tombèrent au sol. Le béton se mit à fondre sous ses pieds. Il leva la main vers eux, et l'ébauche d'un Cero écarlate apparut au creux de sa paume.

▬ Ne venez pas dire que vous ne méritez pas ce qui vous arrive, déclara-t-il froidement, changeant la position de son bras au dernier moment pour faire feu sans l'ombre d'un scrupule en direction de la foule paniquée, pulvérisant tout et tous ceux ce qui avaient le malheur de se trouver sur la trajectoire de son faisceau. Nous ne faisons que vous rendre la pareille.

_________________
If this is to end in fire, then we should all burn together
Et un dernier pour toi ! W0sE3JF
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t490-artemio-vittoria-uc

Artemio Vittoria

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Mer 2 Aoû 2023 - 19:45 - Et un dernier pour toi !

En cas de doute, n'hésitez pas à relire les règles propres aux Intrigues, et portez une attention toute particulière aux nouvelles règles spécifiques de la faction Abyssale. Seuls les personnages listés dans l'ordre de post ont le droit de poster dans ce sujet. Le Maître du Jeu intervient à chaque tour comme prévu par l'ordre de post.

Ordre de post



Kiryū Shinjiro
Abominations
Artemio Vittoria
Kichigai Ganryū


Un portail s'ouvre. Vous vous sentez pétrifiés, incapables de fuir. Des créatures inconnues, dépourvues de Reiatsu mais instillant la peur et le dégoût en proviennent... L'une d'elle émerge assez pour que l'on entende son ricanement guttural.
Spoiler:

C'est donc à Kiryū Shinjiro de poster.

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Jeu 3 Aoû 2023 - 20:49 - Et un dernier pour toi !

Il l'observait alors que ce dernier continuait sa destruction. Sans doute que face à un autre shinigami, cela aurait eu de l'effet. Mais pour le colosse, c'était simplement un dommage collatéral. Face à une telle créature, il ne se faisait aucune illusion : il y aurait des morts. Il fallait simplement l'accepter.

Surtout qu'à bien y regarder, le bonhomme semblait en vouloir aux humains. S'il ne captait pas l'ensemble du discours, il lui paraissait évident qu'il s'agissait là d'une sorte de représailles. Il semblait évident qu'il y avait des reproches mais la raison lui échappait. D'ailleurs son regard vers Ganryū était assez évident.

    - Sérieux, t'y piges quelque chose toi ? J'vois bien ses lèvres bouger mais...

Ses propos furent coupés alors qu'une nouvelle chose apparaissait. Ou plutôt, plusieurs choses. Des monstres, le mot n'étant ici clairement pas abusé. Les yeux du colosse s'écarquillèrent lorsqu'il aperçut l'un d'eux ricaner. D'un coup, l'Arrancar n'existait plus. D'un coup, seule cette créature comptait.

    - Papa ?

Il se frappa la cuisse, explosant de rire. N'étant pas un expert en détection de reiatsu, que la créature en ait ou pas ne changeait pas la donne. Décidément cette escapade terrestre était franchement magnifique. Un cadeau comme celui ci, cela ne se refusait pas.

    - Grrrrrrrr. GROOOAAARRRR !!!! T'as vu, moi aussi j'sais faire. Mais tu sais quoi, j't'aime déjà.

Kaimetsu en main, il allait directement pouvoir se lancer à l'assaut. Et si l'Arrancar était toujours présent, malheureusement pour lui il allait devoir attendre un peu. Pas grand chose hein, mais juste le temps de voir la réaction des créatures chelous.

D'un simple shunpo, il se projeta vers le flanc gauche, balançant alors Kaimetsu comme un putain de boomerang. Son pouvoir aidant, il laissait la lame se diriger rapidement vers la créature qui avait grogné. Histoire d'attirer son attention. Restait aussi à voir ce qu'allait faire son nouveau "meilleur ami terrien".

    -J'TE BAIIIIIIIISE !!!!!!!!!!!!!



_________________
Et un dernier pour toi ! Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Jeu 3 Aoû 2023 - 23:38 - Et un dernier pour toi !

Et un dernier pour toi ! Abomination-15Et un dernier pour toi ! Abomination-21Et un dernier pour toi ! Abomination-20
(clic pour agrandir l'image)

Visiblement, ils n’avaient pas le même humour. La lame du Shinigami s’enfonce dans sa chair sans que cela ne semble l’inquiéter. C’est que physiquement, il est encore plus un colosse que le « colosse ». Alors, il lève les bras au ciel avant de les frapper au sol. Cela provoque une frappe de ses tentacules, dont nombreux chutes de ses bras, semblant être en vérité des sortes de vers couverts de piques qui attaqueront Shinjiro en masse. Alors que du portail, il est rejoint par deux autres créatures, qui se mettent à cracher une pluie de sphères sombres sur l’ensemble du comité d’accueil.


Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Artemio Vittoria

Données Spirituelles
Grade: Cuarta Espada
Ven 4 Aoû 2023 - 5:56 - Et un dernier pour toi !

Artemio soupira. De toute évidence, il n'y avait rien à tirer de ce Shinigami - et sans doute pas plus de l'humain qui l'accompagnait ; il lui semblait sur le point de se mettre à baver. Il avait connu des Gillians à l'air plus intelligent, et étant donné l'opinion qu'il avait de ces derniers, ce n'était pas peu dire.
Au moins, les dieux de la mort qu'il avait côtoyé de son premier vivant - alors que leur organisation n'était encore qu'un vague projet - avaient un semblant de jugeote, pour le peu qu'il s'en rappelait. À croire qu'en mille ans, ils n'avaient été capables que de régresser ; de redevenir des êtres primitifs pour qui même le dialogue était une chose compliquée.

Enfin. Ce n'était pas non plus comme s'il avait de grandes attentes les concernant.
Sans doute devrait-il s'estimer heureux que leurs « ennemis jurés » - pouvaient-ils seulement encore les considérer comme tels ? - soient à ce point dépassés. Il n'y avait pas grand mérite à tirer d'une telle rivalité, mais au moins ne devraient-ils pas être dérangés par eux ; peut-être était-ce pour cela qu'ils n'en avaient pas vu la trace depuis un long moment...

▬ Bien ! Au moins, je vois que les vies humaines vous importent toujours aussi peu. Déjà à l'époque, je savais que ce n'était qu'un prétexte...

Il n'y avait qu'à voir avec quelle virulence ils s'en prenaient à ses semblables - sans jamais l'approcher lui : sans doute était-il un trop gros morceau pour eux à l'époque. À voir où ils en étaient - comme les puissants sont tombés ! -, il y avait peu de chances que cela ait changé.

Avant qu'ils aient pu poursuivre la conversation - ou ce qui en tenait lieu -, un portail s'ouvrit soudainement. Ses yeux se plissèrent : ce n'était pas un Descorrer qu'il avait devant lui et, de mémoire, cela ne ressemblait pas non plus aux passages qu'empruntaient les habitants de la Soul Society pour venir jusque chez eux. Serait-ce l'œuvre des humains ?

Ce qui en sortit lui démontra que non ; non seulement ce n'étaient pas des hommes, mais cela ne ressemblait à rien de connu.
Ils étaient trois, chacun plus difforme que le précédent. Au premier regard, ils auraient pu passer pour des Hollows, mais il y avait quelque chose de profondément dérangeant à leur sujet - quelque chose qui, même lui, le déconcerta. Comme si son instinct lui indiquait que ces choses ne devraient pas exister.
Une considération que ne semblait, sans surprise, pas partager le rustre Shinigami, qui se lança immédiatement à l'attaque sans s'inquiéter d'autre chose que de les mettre à mort.
D'une certaine manière, il lui rendait service : en agissant de la sorte, il évitait au Cuarta Espada d'avoir à entrer en contact avec eux directement. Même s'il devait les combattre, ce ne serait certainement pas au corps à corps, du moins pas avant de savoir à quoi il avait affaire exactement...

▬ Je suppose qu'ils ne sont pas avec vous, lâcha-t-il au deuxième individu avant qu'il se jette lui aussi dans la mêlée - sans réellement attendre de réponse ; s'il était aussi dégourdi que l'autre, il n'y aurait pas grand chose à en tirer.

Dans le même temps, les créatures se mirent à bombarder les environs, l'obligeant à se fendre d'un bref Sonido pour ne pas recevoir l'un de leurs sombres projectiles. Rien de bien méchant, mais mieux valait pour eux qu'ils ne recommencent pas s'ils voulaient qu'il continue de n'avoir aucune intention hostile à leur égard. Car malgré le malaise qu'ils lui inspiraient, Artemio n'était pas sans voir également l'opportunité qu'ils pouvaient représenter.

▬ Et bien, qu'attendez-vous pour vous mettre au travail ? Vous avez une ville à défendre, n'est-ce pas ?

D'un saut, il se plaça en retrait sur l'une des poutres inférieures de la tour pour abandonner les deux abrutis à leur sort, sans leur venir en aide mais sans rien faire non plus pour les gêner - si l'on excluait, bien sûr, l'aura qu'il diffusait sans aucun contrôle et qu'ils ne pouvaient que subir maintenant qu'ils étaient dans son périmètre, et ce dès l'instant où il les avait rejoint. Était-ce sa faute, à lui, s'ils y étaient aussi sensibles ? Après tout, il ne faisait rien de spécial. Il leur adressa un signe de main nonchalant :

▬ Ne vous en faites pas pour moi, je me contente de regarder...

Et ça promettait d'être instructif.


_________________
If this is to end in fire, then we should all burn together
Et un dernier pour toi ! W0sE3JF
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t490-artemio-vittoria-uc

Artemio Vittoria

Revenir en haut Aller en bas


Kyūbū Reijiro

Données Spirituelles
Grade: Knight of Swords
Dim 6 Aoû 2023 - 2:23 - Et un dernier pour toi !

Dès ses premières paroles, le mioche confirmait l’opinion du colosse balafré à son égard. Foutus gosses à la con, toutes des saloperies ces merdes, clairement. Alors qu’il affichait jusqu’ici un visage moqueur et souriant, la tronche du Ganryū heureux d’être là et de s’amuser avec son nouvel ami, il perdit toute envie de rire dès lors qu’il se fit insulter de misérables. Alors, que cette sale merde ne soit pas capable de retenir le nom de sa race, il s’en cognait bien, lui-même cela lui avait pris des années avant qu’il soit capable de prononcer Fullbringer correctement. Non, ici ce qui lui restait en travers de la gorge c’était qu’une sous-merde dans son genre puisse le gratifier de misérable. Lui, le King Kong, ancien King des Swords, futur King of Kings, un misérable ?
Il gratifia Artemio d’un regard massacrant tandis que cette enflure continuait son monologue, se complaisant dans le dédain et l’arrogance. — Bordel, c’qui commence vraiment à faire chaud ici ! Il se délesta de son long manteau de fourrure, des gouttes de sueurs glissant le long de sa fiole. Pas à un seul moment il n’aurait imaginé que la hausse de température coïncidait avec la présence du gamin Arrancar, vraiment pas.

Le Kichigai décrocha un temps du flot de merde qui sortait de la bouche de l’individu, ayant du mal à capter de ce qu’il parlait, où il voulait en venir exactement. Et à en juger par la réaction de Shinjiro, lui non plus n’avait pas la moindre idée de ce qu’il baragouinait le gamin. Haussant les épaules à la question du Shinigami, il s’apprêtait à beugler à l’autre tocard de bien vouloir fermer sa gueule mais il le coupa dans son élan, faisant apparaître dans le creux de sa main un petit quelque chose que reconnaissait le rouquin. — Mec… j’te jure qu’si tu tires t’merde dans m’ville j’vais te-OH L’PUTAIN D’ENFOIRE D’MERDE ! Il venait de le faire. Dans le plus grand des calmes, avec la pire insolence propre aux merdeux de son âge, il venait de balancer son cero en plein dans la foule. — J’vais t’latter l’gueule enfoiré… J’te jure que j’vais t’défoncer sal’con ! Non pas qu’il en avait particulièrement quelque chose à foutre des pertes humaines, mais c’était par habitude. Depuis des années, de très longues années, il défendait la terre contre les sales races, les sales enfoirés débarquant ici avec des envies de massacre ou autres conneries du genre. Une règle simple qu’il s’était imposé, si c’est pas humain, ça vient pas foutre sa merde ici et jouer les patrons. Or, la petite tarlouze la, elle jouait drôlement bien les patrons.

Montant en pression, il s’apprêtait à laisser éclater son reiatsu et sa rage et à rentrer dans le lard de l’Arrancar lorsque le portail s’ouvrit, laissant s’échapper une espèce de créature aussi dégueulasse que fascinante, effrayante. Ganryū sentit son poul s’accélérer en observant la grosse bestiole se positionner, poussant un rire qui n’avait rien à envier au sien. — ‘Vache, il s’fait pas chier avec d’régimes celui-là ! Il jeta un coup d’oeil à l’autre merde enfantine puis à Shinjiro, afin de capter leurs réactions, savoir si l’un d’eux le connaissait pas déjà. — Quoi ? T’déconnes, c’ton putain d’père ça ?! Il éclata de rire, sur le cul par cette révélation. — Merde alors, j’comprends pourquoi t’comme ça ! Et ta mère t’as chié avec l’épée aussi ? Giah-ah-ah-ah !
Le Fullbringer resta un instant immobile, contemplant avec émerveillement la scène qui s’offrait à lui. Un fils qui tentait de communiquer avec son paternel, la progéniture qui cherchait à renouer le lien avec le géniteur. C’est qu’il aurait pu en verser une larme si son pote n’avait pas l’air totalement con à pousser ses grognements. Observant la réaction du père duquel il attendait une réaction, il fut surpris d’entendre l’Argenté hurler à son papa qu’il voulait le baiser… — Ahem… c’est genre une coutume d’la famille ? Chelou un peu… Gêné, il détourna les yeux de la suite, ne sachant pas s’il voulait voir la scène ou y prendre part.

Ce simple moment d'inattention fut suffisant pour se ramasser des trucs sombres arrondis qui lui explosèrent à la tronche au contact. Manquant cruellement de puissance pour réellement lui faire du mal, tout juste de quoi lui picoter la couenne, il n’empêche qu’il n’apprécia pas l’initiative. — Eh ! Va t’faire enculer non ? J’regardais même pas trou d’balle ! Enervé, il se serait jeté à son tour dans le tas si l’autre merdeux n’avait pas été là pour le ramener sur le droit chemin. Se mettre au travail ? Défendre la ville ? Il avait raison le gamin, il fallait défendre la ville contre toute cette merde.
Les différentes déflagrations avaient soulevé assez de merde, avait suffisamment remué toute la zone pour que le terrain offre naturellement de quoi se déplacer en bénéficiant d’un semblant de couverture. Mettre en place une stratégie basique pour frapper plus efficacement, c’est ce qu’il avait tiré d’enseignement positif de son passage à l’Ultima Necat. Aussi fit-il en sorte de se soustraire temporairement à la vue d’Artemio pour mieux réapparaître dans son angle mort, frappant sans même prendre la peine de s’annoncer. Pas de race dans un combat mortel, jamais.

Ayant activé son Fullbring avant de se mettre en mouvement, il arracha un morceau d’asphalte par la seule force de sa volonté, amenant le bout de bitume en lévitation au-dessus de sa main, avant de le façonner en une grosse boule bétonnée. S’en saisissant d’une main ferme, il propulsa son tout nouveau projectile en direction de son adversaire désigné, visant évidemment la tronche. Même si au vue du gabarit du gamin et la taille du projectile, c’était tout son corps qui risquait de se faire balayer. Et que ça touche ou pas, il ne lui laisserait pas le temps de respirer.
D’un Bringer Light à la teinte rougeoyante, il se propulsa à une vitesse qu’on ne lui soupçonnait pas sur sa proie, décollant du plancher des vaches telle une fusée allant s’écraser sur sa cible. Ici, son corps n’exploserait pas à l’impact, mais les dégâts seraient tout aussi conséquents. Durant sa charge, tout la partie supérieure de son corps vint se recouvrir d’une épaisse couche rocheuse, cette dernière se détachant du décor pour venir se coller à la peau du désaxé.

Ainsi paré de sa semi-armure rocailleuse, propulsée à pleine vitesse sur plusieurs mètres, il alla purement et simplement s’écraser tête la première sur son adversaire. Inutile de jouer la finesse ici, on ne cherchait qu’à détruire.


_________________
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1268-kyubu-reijiro-knight-

Kyūbū Reijiro

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Lun 7 Aoû 2023 - 1:19 - Et un dernier pour toi !

    - Oh la p'tite salope !

Emporté dans son élan, le colosse n'avait donc pas pu réagir face à la contre attaque ennemie, reculant sous les coups portées. Les tentacules atteignaient leur cible et il ressentit presque immédiatement les effets pervers de cette technique. Portant sa main à sa poitrine, il cracha au sol comme pour tenter d'évacuer le poison qui le rongeait. Décision stupide qui ne ferait rien, certes, mais sur le coup il avait trouvé cela plausible.

Entre ça et l'attaque des deux autres bordels, il devait admettre avoir mangé. Seulement le colosse restait un roc, même si ici il trouvait enfin un adversaire autrement plus imposant que lui. Il n'allait certainement pas se laisser détruire par ces trucs là sans réagir. Accaparé par ce constat et son adversaire, il ne ressentait même pas les effets néfastes du Reiatsu de l'autre Arrancar. Comme si ce dernier n'avait jamais existé.

Emporté par les attaques un peu plus loin, Shinjiro se redressait déjà. Jetant aussi un oeil dans la direction des deux autres. Simple curiosité. Il apparaissait comme évident que son nouveau pote n'allait pas frapper de suite ces créatures. Visiblement, lui n'avait de yeux que pour l'Arrancar. Merde, cela voulait dire qu'il allait devoir se farcir ces trois trucs dégueulasses en solo ?

    - Bon, bah on va s'préparer hein.

Son aura gagnait en intensité. Pesant sans doute un peu sur la créature qui l'avait ciblé. Sans doute trop peu pour être une vraie gêne mais cela n'était finalement que les résidus de la technique qui allait suivre. Car son corps se gorgeait de son énergie, tandis qu'il prenait le temps de faire quelques étirements au niveau du bras droit. Une sorte de manteau d'argent le recouvrait. La suite risquait de piquer un peu. Même pour ce gros molosse.

    - Encore un peuuuuuu. Après, j'serai chaud bouillant. La prochaine mandale, elle va piquer sa mère.

C'était une évidence.



_________________
Et un dernier pour toi ! Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


Maître du Jeu

Données Spirituelles
Grade: Bras droit du Reiō
Lun 7 Aoû 2023 - 22:30 - Et un dernier pour toi !

Papa ours décolère pas. Fiston n’a pas été gentil du tout. Il pousse un cri rauque, comme en réponse au Reiatsu de Shinjiro, son Angoscia se renforçant un peu. Une sphère d’énergie sombre gonfle dans sa bouche, s’amplifiant encore considérablement alors qu’il se fouette les jambes de ses propres tentacules. « Mange celle-là pour papaaaa ». Alors que Ganryū s’attaque à Artemio, il ne voit pas dans son dos que la créature volante emmène son comparse rampant, et se verra ciblé d’un tir d’énergie d’autant renforcé qu’il provient du ciel, dans son angle mort. Bien sûr, elles ne se limitent pas à cela, et toutes deux crachent une multitude de sphères d’énergie, une véritable pluie qui pilonne la zone.



Merci de consulter également ce RP qui est crucial dans le déroulement de cette Intervention. Point de vue chronologique, l'événement qui y est relaté se déroule forcément après le tour de l'abomination ici présent, et vous pouvez bien sûr le caler où cela est le plus logique dans votre tour de combat (après votre tour si vous voulez gérer la partie combat tranquillement, pendant si ça vous chante d'avoir une interruption,...).

Maître du Jeu

Revenir en haut Aller en bas


Artemio Vittoria

Données Spirituelles
Grade: Cuarta Espada
Mar 8 Aoû 2023 - 22:19 - Et un dernier pour toi !

▬ Tu es encore plus idiot que je ne le croyais.

C'était dire si c'était étonnant.
Délaissant les créatures qui venaient de faire leur apparition, l'humain préféra s'en prendre à lui - ou plutôt s'y essayer. S'il espérait le prendre par surprise avec sa finesse de pachyderme, il risquait d'être déçu. À peine s'était-il jeté sur lui qu'Artemio se décala sur le côté, le laissant poursuivre sa trajectoire et s'écraser contre le pied de la tour auquel il était appuyé, l'enfonçant un peu plus que ce n'était déjà fait.
Lorsqu'il revint à la charge, bien décidé à dilapider toutes ses forces dans un combat futile plus que là où elles auraient pu être nécessaire, le nouveau Cuarta Espada ne fit même pas l'effort d'esquiver ; à la place, il dressa une barrière autour de lui, laissant le « Fullbringer » s'écraser sur sa paroi sans jamais réussir à la franchir. Passer outre un Negación n'était pas chose facile, et il n'avait manifestement pas ce qu'il fallait. Pas plus que les créatures, dont les attaques désordonnées ne réussirent qu'à rebondir sur son rempart de la même manière.

▬ Si tu tiens tant que ça à disparaître, je vais exaucer ton vœu.

Il leva le bras, s'apprêtant à contre-attaquer - quand soudain, des voix inconnues éclatèrent dans le lointain. Il se figea, suspendant son geste et laissant le Cero qu'il était en train de former se dissiper. Qui étaient ces individus ? Voir apparaître des créatures nouvelles mais dénuées de conscience l'intriguait plus que cela ne suscitait sa méfiance, mais là, c'était une autre histoire.

Abominations ? Abyssal ? Lueurs mortes ? De quoi pouvait-il bien être question ?

En plus de leurs paroles remplies d'arrogance adressées à chacun d'entre eux, l'un de ces invités eut le culot de siphonner toutes les âmes nées du massacre qu'ils avaient commis. Pour qui se prenait-il, pour ainsi piller les fruits de leur dur labeur sans permission ? Ce n'était pas parce qu'il n'en avait plus besoin qu'il n'avait pas l'intention de les manger.
Et puis, ils repartirent comme ils étaient venus, emmenant leurs monstres de foire avec eux - ce qu'ils désignaient apparemment par le doux sobriquet d'Abominations ; l'on pouvait difficilement nier que cela leur allait parfaitement.

Voilà qui changeait la donne.
Ils ne pouvaient pas vraiment reprendre leurs « vacances » comme si de rien n'était après cette interruption. Toujours face à face avec l'humain arriéré, il brisa finalement la barrière contre laquelle celui-ci s'était acharné en vain de son propre chef ; il n'en avait plus besoin. Pas plus qu'il n'avait besoin de rester et de perdre son temps avec ces deux primates.
Il avait plus important à faire désormais.

▬ Tu as de la chance, humain. Tu as gagné le droit de vivre encore un peu. Ne reparais jamais devant moi. Il eut une brève œillade en direction du Shinigami, laissé désœuvré par la brusque disparition de ce qui lui tenait lieu d'adversaire. Et je choisirais mieux mes amis, si j'étais toi...

Sans plus expliciter cette dernière remarque, il profita de l'effet de surprise pour disparaître d'un rapide mouvement, laissant ces êtres sous-développés digérer ce qui venait de se produire.



Abandon et départ du RP !

_________________
If this is to end in fire, then we should all burn together
Et un dernier pour toi ! W0sE3JF
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t490-artemio-vittoria-uc

Artemio Vittoria

Revenir en haut Aller en bas


Kyūbū Reijiro

Données Spirituelles
Grade: Knight of Swords
Jeu 10 Aoû 2023 - 18:33 - Et un dernier pour toi !

— Mais bordel de… enculéééééé… ! Le colosse Fullbringer est venu s’écraser de plein fouet contre l’espèce de défense magique dressée par l’Arrancar, lui qui n’avait jamais eu l’occasion de se confronter à la puissance d’une Negación, forcé comme jamais pour la faire voler en éclats. Sans succès, la puissance de la technique étant suffisante pour l’empêcher d’aller plus loin et donc de ce fait, de toucher au petit minois de l’autre salopard de mioche pas si petit qu’il en avait l’air. D’expérience, Ganryū en savait suffisamment sur eux pour ne jamais se fier à leur apparence physique, eux qui ne vieillissaient jamais physiquement une fois transformés en Arrancar.
Oui, il était du genre complètement idiot l’ancien King des Swords, mais il était surtout très têtu et absolument pas le genre à lâcher le morceau à moins d’y être contraint. Aussi, repoussé par la défense de son adversaire, il venait de prendre quelques mètres de recul, déjà prêt à remettre le couvert. — Sors d’ta cachette du gland, que j’te pète l’dents ! Toujours balancé sa punchline en plein combat, un de ces petits plaisirs d’une bonne baston. Malheureusement ici, ce n’était pas simplement un duel entre l’Arrancar et le Fullbringer, mais plutôt une espèce de Royal Rumble incontrôlable.

Totalement merguez dans le domaine de la détection, le déséquilibré mental ne fut pas en mesure de capter ce qu’il se tramait dans son dos. Alors qu’il armait son bras pour aller le propulser à la gueule de sa cible, un tir d’énergie le faucha en plein élan, depuis son angle mort. La sphère sombre l’envoya valdinguer quelques mètres plus loin, le Kichigai terminant encastré dans une voiture, dans laquelle il s’enfonça de plusieurs centimètres, pliant la carcasse sous sa masse. — MAIS PUTAIN ! 'CHIER !
Puissant, mais pas assez pour le mettre définitivement à terre, le balafré enrage contre cette foutue intervention qui venait de l’empêcher de claquer l’autre con. Si la première fois, il n’y avait trop rien dit, préférant se concentrer sur son véritable adversaire, là ça commençait doucement à lui briser les burnes. D’autant qu’elle ne s’arrêtait pas là, balançant une nouvelle salve de balles énergétiques, menaçant encore une fois de lui exploser à la fiole. Sans même bouger, toujours encastré dans la bagnole, un mur rocheux se souleva du sol pour se mettre en barrage contre les tirs.

Ces saloperies de merde étaient bien décidés à participer à la fête.
Se remettant sur pieds, furieux, il chercha du regard le coupable. Encore cette foutue créature de merde. La pointant du doigt, il se mit à lui hurler dessus. — CONNASSE D’MERDE ! C’QUOI TON PUTAIN D’PROBLEME ?! T’VEUX QUE J’TE CRÈVE ?! HEIN ?! VIENS ICI POUFIASSE QU’J’T’OUVRE EN DEUX !

- C’en est assez !


— Hein ? Qui c’est c’bouffon encore ?! Impossible pour lui de redescendre, on lui avait bien trop cassé les couilles, il voulait se venger. Sauf que quelque chose d’étrange l’en empêchait, quelque chose qu’il ne connaissait pas, ou qu’il n’avait que très peu connu. En posant son regard foudroyant sur l’espèce de merdasse à la tête fumante, l'auto-proclamé King Kong se figea net. Serrant les dents, les poings fermés, il tenta de bouger mais son corps lui-même ne le désirait pas. Et oh bordel ce qu’il détestait ce sentiment, cette sensation que peu en ce monde pouvaient se targuer de lui imposer. C’était également ce qu’il avait ressenti après avoir encaissé l’une des énormes boules de feu de Koshiro, ce sentiment d’impuissance, de respect imposé.
Sans même ne jamais l’avoir affronté ni vu à l'œuvre auparavant, Ganryū ressentait dans tout son être l’horrible constat qu’il n’avait aucune chance face à lui. Et cette impuissance lui coupa le sifflet, enragé contre sa propre impuissance. Il devenait le spectateur d’une scène qui le dépassait de loin, ne sachant pas qui ils étaient, ce qu’ils étaient ou même ce qu’ils pouvaient bien vouloir foutre ici, sur terre. Des noms furent donnés, des noms qu’il écorcherait sans doute par la suite et dont il ne serait pas capable de se souvenir correctement, mais des premières réponses tombaient, le poussant à continuer de se taire pour en savoir plus. Curiosité ou faiblesse, l’une comme l’autre l'amenait à la même réponse, ne rien faire et observer. Le coup du siphon d’âmes le laissa sur le cul, se demandant ce qu’il allait bien pouvoir foutre avec tout ça dans le bide.

Sur sa dernière prise de paroles, Gueule de Cheminée déclara être un Roi, encore un tiens, Roi du royaume des voix ou une connerie du genre, Ganryū n’ayant quasiment rien pigé du discours. Et il aurait bien eu quelques questions à poser, notamment sur le fait que Re c’était pas vraiment un nom de famille, mais tout ce joli petit monde avait foutu le camp avant que qui que ce soit puisse réagir. Quelques secondes après que le portail se soit refermé, le Kichigai commençant à retrouver son aplomb, chercha immédiatement du regard son ennemi, prêt à reprendre la baston.
Sauf que ce n’était plus d’actualité dans la tête de son adversaire, qui préféra lui aussi déguerpir… — Non mais sérieux… ? Trouillard d’merde ! P’tite bite ! D’la chance ? Reviens ici quand t’veux, j’te montrerai si c’tait d’la chance ! POUAH ! Décidément, quelle fin de journée complètement pourrie.
Heureusement que son nouveau meilleur copain Shinigami était encore là, lui. En vrai homme fort, il n’avait pas pris la fuite comme tous les autres. Ganryū le rejoignit un air dépité sur la tronche, presque boudeur de la tournure de ce combat. — Tseuh, t’as vu ça ? Grande gueule mais aucune burnes ! Qui prend l’fuite après avoir autant jacté ? Clairement, il était bien saoulé par cette fin et aurait bien voulu cracher sur tout le monde en compagnie de son pote, mais déjà les sirènes se faisaient entendre et nul doute que la police ne serait pas la seule à se ramener sur les lieux après un tel bordel. — J’aurais kiffé t’causer encore, mais j’dois filer avant qu’mes anciens potos de l’Ultima s’ramènent ! Ce n’était pas le moment de se retrouver face à l’Incendiaire, oh que non. — J’connais un bar vach’ment sympa s’tu veux venir boire un coup ! T’as qu’à m’suivre si t’es chaud !

Il alla ramasser son long manteau de fourrure, le dépoussiéra un coup et foutu le camp aussi vite que l’Arrancar.



Fin du combat et du RP pour moi aussi ! Merci à vous c'était bien cool °°

_________________
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t1268-kyubu-reijiro-knight-

Kyūbū Reijiro

Revenir en haut Aller en bas


Kiryū Shinjiro

Données Spirituelles
Grade: Kenpachi - Capitaine de la 11e Division
Jeu 10 Aoû 2023 - 18:38 - Et un dernier pour toi !

Alors là, c'était franchement la grosse merde. Qu'on puisse le cibler, franchement ce n'était pas un souci. Le colosse disposait d'une résistance plus élevée que la normale et il n'était pas question de se laisser pourrir par ce genre de merde. D'ailleurs, préparé comme il l'était, il devait admettre que c'en était presque trop facile. Déployant sa force pour repousser les assauts, il fut néanmoins surpris par l'effet du poison qui courrait toujours dans ses veines, l'obligeant à encaisser une partie des assauts.

Mais pas de quoi réellement le sonner. Finalement une voix terrible, puissante, s'éleva dans les airs. Et si le colosse ne comprit pas réellement de qui il s'agissait, il fut néanmoins agacé de voir que les petits monstres se barraient. Lui qui était chargé à bloc, voilà qu'il se retrouvait sans cible. Ou presque ?

Son regard se porta sur l'Arrancar. Seulement là aussi, le plaisir fut de courte durée. Ce lâche prenait lui aussi la tangente, laissant Shinjiro seul. Ce dernier poussa un terrible hurlement, adressant une bordée d'insultes qui e perdirent au gré du vent. Franchement, c'était vraiment trop la loose ça. Doucement, récupérant Kaimetsu d'un simple geste afin de remettre l'imposante lame dans son dos, il s'approcha de Ganryū qui avait aussi un peu mangé.

    - J'suis dégoûté. C'est vraiment dégueulasse de m'laisser comme ça. J'demandais qu'à tout décharger sur sa tronche quoi.

De la frustration et un peu de colère. Mais il allait devoir s'y faire. De ce qu'il constatait, les dégâts étaient dantesques. Mais au moins les ennemis avaient quittés les lieux, les dommages collatéraux n'augmenteraient donc pas. Seulement la carte frustration semblait vouloir se jouer à fond. Malheureusement. Voilà que son nouveau meilleur pote se cassait. Ultima ? La gourde était pleine ! 'Fin c'était pas la vraie expression mais on s'comprend. Alors qu'il partait, parlant de son bar, Shinjiro ouvrit grand les yeux. Lui adressant un p'tit doigt d'honneur alors que l'autre se cassait aussi, comme les autres glandus.

    - Ils sont sérieux dans cette ville de merde ? 'Tain, j'me casse aussi du coup. J'me retrouve encore solo, sérieux c'est pas cool !


Shinjiro cessera aussi les hostilités


_________________
Et un dernier pour toi ! Shinjiro_Signature
https://www.before-tomorrow-comes.fr/t342-kiryu-shinjiro-ft

Kiryū Shinjiro

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum