Before Tomorrow Comes :: Chroniques & Intrigues :: Chroniques


Lilū Atrahasis

Données Spirituelles
Grade: Fracción d'El Rebaño
Mar 13 Déc 2022 - 22:58 - Dans chaque sillon il y a une Histoire

Ô Mère, suis-je le seul à comprendre tes larmes passées ?

Chaque grain de sable se rassemblait au fil du temps, redevenant presque ce qu'il étaient par le passé. Le monde avançait, l'entropie grandissait mais par endroit ce qui fut détruit se reformait lentement. Il ne suffisait qu'un peu de calme, de tranquillité et... L'absence de toute lueur.

Il ne voyait que cette explication, sinon comment cette structure aurait-elle pu se préserver du temps ? Pourquoi ses murs cachaient autant de sigles et symboles derrières d'épaisses couches de quartz aussi profondément ? Ce bâtiment était vieux, bien plus vieux que lui alors qu'il était incapable de dire depuis combien de temps il foulait le sable. Ce lieu sacré, car il l'était a ses yeux et pour ceux qui le parcouraient chaque jour, était une demeure pour ceux qui cherchaient un brin de paix, loin de la folie des Creux et de leurs instincts bas et animaux. La Prêtresse en avait fait son entre, sa bergerie pour le troupeau qui la suivait. Buvant ses paroles. Comprenant ses mouvements, subjugués par ses chants. Elle offrait une chance, une vie à ceux qui n'avaient rien d'autre que le désespoir.

Comment ne pas vouloir y rester ?

Comment ne pas vouloir le défendre ?

Car la différence impliquait forcément, l'envie. La haine. Surtout parmi eux qui ne comprenaient pas, qui ne pouvaient pas comprendre. Alors la force qu'elle a pu leur offrir sert à défendre ce sanctuaire. Défendre oui, quelle absurdité pour ceux qui vivent masqués derrière leurs remords. Ce pouvoir qu'elle leur avait offert à tous ne servait qu'à protéger, plus à tuer sans raison. Mais leur vie se comblait alors de bien des choses et notamment de découvertes.

Certains partaient découvrir les confins de ce monde immense qui semble n'avoir aucune fin. En surface tout comme dans ses entrailles. Une successions de couches, autant d'histoires que d'Histoire. D'autres exploraient les profondeurs de ce bâtiment qui semble interminable, qui à chaque sous-étage s'agrandissait, se diversifiait. Un labyrinthe dont bien des voient étaient closes par le temps.

C'est ici que le drôle d'oiseau se terrait, ayant écouté les pleurs de la Prêtresse à la recherche de sens, de savoir. Il grattait les murs de son Khandjar avec précaution en le tenant par la lame pour plus de précision. Il serait dommage d'abimer ce qui se cachait sous ces couches de cristal qui couvraient les bribes d'une autre époque. Quels secrets pouvaient-ils enfermer ? Seul Elle pouvait les découvrir, lui n'était qu'un outil.

Il avait ripé, sa main venait de s'entailler et commençait à laisser couler un fin filet rouge le long de son avant bras. Un bruit de caillou frotté sous une botte ?

"Voilà qui est bien rare, quelqu'un s'aventurant dans les profondeurs... Êtes-vous aussi venu gratter ce que nos ancêtres ont laissé pour nous ?"


Il avait détourné son regard du mur, toujours accroupi face à son immense labeur à venir. Il cherchait observer, dans cette presque pénombre éclairée seulement par ses boules d'énergie lumieuses qui dansaient autour de lui, celui qui avait décidé de s'engouffrer dans leur Passé.

Lilū Atrahasis

Revenir en haut Aller en bas


 
   Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum